Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Cette dette n’est pas la nôtre

Cette dette n’est pas la nôtre

La Dette publique et son remboursement font débat en ce moment, on parle beaucoup, on s'agite et chacun avance ses arguments,
 
Il y a le doux et le brutal, ceux qui veulent passer en force et ceux qui veulent un traitement social de la dette, ils ont tous en commun que pour eux le paiement de la dette est un horizon indépassable,
 
On calcule, on refait des comptes savants, mais pour tous une seule évidence, la dette sera payée jusqu'à son dernier centime, jusqu'à la liquidation du dernier droit social sur nôtre vieux continent,
 
Tous parlent la langue de la finance et de l'économie et font semblant de croire que la dette n'est pas avant tout une dette politique,
 
Une dette politique parce qu'elle s'est constituée par les centaines de milliards de fonds publics versés aux spéculateurs et aux banquiers, une dette politique politique parce que son remboursement signifie le transfert massif, à une échelle inconnue jusqu'à lors des revenus du travail vers ceux du capital,
 
Une dette politique, parce que son remboursement exige la liquidation brutale de l'ensemble des acquis sociaux des classes ouvrières européennes, le basculement vers une autre société fondée sur la déchéance physique et morale de millions d'hommes,
 
Une dette politique, parce que, si nous regardons vers l'Irlande, nous comprenons que son remboursement implique la mise sous tutelle, la disparition des derniers lambeaux de souveraineté que l'Union européenne a bien voulu laisser aux états liés par ses traités,
 
Enfin et c'est sans doute le plus important, une dette politique, parce que ce ne sont ni la BCE ni la FED, n'en déplaise à Mélenchon qui décideront de l'avenir de la dette, de celui de l'euro ou des institutions de l'Union européenne,
 
Le facteur décisif, c'est la capacité des Papandréou et autres Zapatero à imposer à leurs peuples tous les sacrifices exigés par le remboursement de la dette,
 
Le facteur décisif, c'est la capacité de tous les Thibault et autres Chérèque a empêcher le surgissement de la lutte des classes, à s'opposer de toutes leurs forces tendues au déferlement de la grève générale qui en quelques jours emporterait tout ce monstrueux édifice construit contre les peuples.
 
Au lieu d'attendre Strauss Khan comme un nouveau Gengis Khan descendu des steppes, le peuple de ce pays a les moyens de dire avec force et tranquillité à ceux qui nous gouvernent et à ceux qui sont candidats à nous gouverner. Cette Dette monstrueuse n'est pas la nôtre, nous refusons de la payer, nous refusons de payer les banquiers de Wall Street ou de la City avec l'avenir de nos enfants,
 
Bruxelles, son euro, ses institutions, ses plans, ses Traités, c'est tout à la fois la Bastille, Versailles et Coblence et ce qu'ont fait nos ainés nous saurons bien le refaire.

Moyenne des avis sur cet article :  4.58/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

89 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 24 décembre 2010 10:06

    non , cette dette n’est pas la notre !
    depuis des lustres , la rénumératon du travail a été diminuée au profit de la spéculation , et il faudrait encore que les travailleurs paient les conneries des spéculateurs et autres profiteurs ?
    il est temps de faire pencher le balancier dans l’autre sens , et ce n’est pas le sioniste lubrique du FMI aux ordres de la finance qui le fera , bien au contraire !


    • Ariane Walter Ariane Walter 24 décembre 2010 10:21

      Nous sommes du même avis et j’espère que nous sommes beaucoup dans ce cas-là.
      Je dirai même plus : Non seulement nous ne paierons pas mais encore nous demanderons des indemnités ! C’est tout de même du vol organisé, non ?

      A propos du rétablissement de la peine de mort, certains disent toujours : dans le cas de l’assassinat d’un enfant.Et dans le cas de l’assassinat de millions d’enfants et de leurs familles ? Non ?? C’est simplement un jeu des hautes sphères ?

      Il y a une image que j’adore : c’est celle du Christ chassant les marchands du temple. Ou Alexandre tranchant le noeud gordien. Ou David et sa fronde.

       


      • rakosky rakosky 24 décembre 2010 16:16

        De belles images ,j’ y ajoute celle des bolcheviks prenant d’assaut le Palais d’Hiver,la lourde main des ouvriers de Petrograd sur les épaules des ministres du Tsar...
        Bonnes fêtes à vous...


      • jako jako 24 décembre 2010 10:24

        Bonjour Rakovsky, 100% d’accord .
        L’Irlande vient de nationaliser sa 4eme banque.
        Que pensez vous de ce manifeste


        • rakosky rakosky 24 décembre 2010 16:27

          je l’ai lu avec attention ,tout à fait passionnant....


        • tchoo 24 décembre 2010 11:42

          Vous imaginez un peu, qu’un « économiste » a déclaré à l’émission « C ’est dans l’air » que la crise était la crise de la dette des états, et tout cela sans rire, devant un parterre de soi disant expert, dont aucun n’a moufté ni Calvi d’ailleurs qui ne doit rien y comprendre.
          Moi j’étais assis, heureusement.


          • interlibre 24 décembre 2010 11:49

            J’ai vu ça. Une belle brochette de larbins. Tous d’accord entre eux. Quand tout le monde est d’accord dans une émission qui est censé être un débat de société c’est inquiétant. Debattre, confronter les idées nous fait avancer. Son émission est devenu comme le reste de la TV française de la merde.


          • paul 24 décembre 2010 11:59

            Je serais étonné qu’il ait été dit au parti de gauche que « la BCE et la FED décideront de l’avenir
            de la dette, de celui de l’euro ou des institutions de l’ U.E. »
            Cet avenir appartient à ces organisme tant que les peuples les laisseront faire .


            • rakosky rakosky 24 décembre 2010 13:08

              « (...) tout s’arrêterait net si la BCE rachetait les titres de la dette publique comme le fait la FED »JL Mélenchon le Monde 5 Décembre 2010
              « Créer un fonds de développement humain ,social et environnemental financé par la BCE,qui impulsera la création d’emplois,le développement des services publics,la réduction des inégalités de développement.. »extrait de la pétition commune PCF PG.
              Pour que les choses soient plus claires ,la pétition poursuit « l’union européenne ne sortira de la crise que si elle s’attelle à la construction d’une europe sociale ,solidaire et démocratique...comme le réclame la CES ’confédération européenne des syndicats) »
              Rappelons simple que la dite CES est une création de l’union européenne,qu’elle place dans ses statuts le respect des traités européens et enfin qu’elle réclame de placer tous les états sous l’autorité de la BCE....
              Nous sommes très loin du mandat de 2005,très loin de la rupture avec Maastricht..


            • Cocasse cocasse 24 décembre 2010 12:01

              La loi de 1973 étant pérennisée avec l’europe, il est impossible de retrouver notre souveraineté monétaire sans en sortir, car jamais l’europe ne reviendra sur la privatisation de la monnaie.

              Maintenant, posez vous la question :
              Quels sont les candidats politiques qui ont clairement émis la volonté de sortir de la dette, en sortant de la loi pompidou 1973 (93 avec l’europe), de l’euro, de l’europe ?
              Quels sont ceux/celles parmi ces candidats ayant une bonne chance d’obtenir le maximum de voix ?

              Pour le moment, je ne vois qu’une blonde, fille de borgne...


              • Ariane Walter Ariane Walter 25 décembre 2010 18:37

                Très drôle votre description, « une blonde fille de borgne » !!!!!
                Et je dirai même mieux : « une blonde, fille de borgnes, en avance de cent coudées sur les autres concurrents sourds ou aveugles !!!! » Une belle équipe !!!


              • Croa Croa 25 décembre 2010 19:51

                Il n’y a pas qu’elle heureusement  !

                On peut aussi rêver d’une Europe démocratique. Il faut bien sûr réfuter cette dette frauduleuse... Soit l’Europe suit le premier peuple européen qui osera cette réfutation soit elle vire l’état correspondant mais il est impossible de prévoir l’avenir !


              • Julien Julien 24 décembre 2010 12:36

                Le problème, c’est que la dette, qui la détient ? Tous les gens qui ont de l’argent à la banque. Et aussi les compagnies d’assurance, de retraite complémentaire, etc.


                Donc si on refuse de payer la dette, le système s’écroule.

                Il ne peut que s’écrouler, de toute façon.
                Les plus riches, eux, l’ont bien compris, et investissent massivement dans l’immobilier, comme les banques d’investissement et autres fonds divers et variés.


                A votre avis, qui achète si massivement 400 000 euros comptant ? Sûrement pas des particuliers.

                Le système complet est une chaîne de Ponzi, et vous devriez l’enseigner à vos élèves. Tout est aberrant, si l’on prend la peine de réfléchir un peu. Cela devrait figurer dans tous les livres d’histoire-géo, à la première page.

                Tout est dans cette info :

                << Dans une étude des années 1985, l’économiste allemande Margrit Kennedy démontre qu’il y a, en moyenne, 40% d’intérêts cumulés dans les prix hors taxes de TOUTES les consommations, en analysant des comptabilités en cascade (donc y compris celles des fournisseurs). Elle arrivait par exemple à :
                - 12% d’intérêts financiers cumulés dans le ramasse public des ordures.
                - 38% dans le prix de vente de l’eau.
                - 77% dans le prix des loyers des habitations sociales.
                Dans une autre étude plus récente (2001), Ralf Becker, par une méthode totalement différente, celle de l’analyse des postes des comptes nationaux allemands, arrive à une moyenne de 46% >>.
                (« Les 10 plus grands mensonges sur l’économie ». AJ Holbecq et P. Derudder. 2007. p.63)

                Pourquoi cette information si importante est ignorée ?
                Pourquoi donc une part si importante de l’intérêt ?

                La vérité, c’est que nous sommes sur une exponentielle, et rien ne peut l’arrêter, sinon les cessations de paiement. Le système est vicié à sa base, il n’y a rien à y faire.

                Pour comprendre (un peu - cela demande de la réflexion) ce qui ne va pas, regarder :

                (prendre à partir de 40:00, et jusqu’à 42:30)

                • Mich K Mich K 24 décembre 2010 12:40

                  Me semble que Mélenchon, ou même Dupont-Heignan propose celà également, si je ne me trompe pas !???
                  Nul nécessité de se tourner vers l’extreme droite pour avoir échos de cette idée donc il me semble !

                  D’ailleurs ceux qui voteront pour la blonde le font en général plus pour le discours raciste que pour les idées économique selon moi, donc franchement...


                  • Mich K Mich K 24 décembre 2010 12:42

                    Autant pour moi, mon commentaire était en réponse à celui de COCASSE !!!


                  • Cocasse cocasse 24 décembre 2010 13:06

                    Mich K, Mélenchon peut proposer s’il le veut, mais il ne met pas en oeuvre ce qu’il faut pour régler ce problème, puisqu’il ne souhaite pas sortir de l’euro et de l’europe. Hors sans abandon de l’euro (au moins partiel), impossible de rétablir une souveraineté monétaire, avec une monnaie nationale. Ce qui me fait dire que malgré ses beaux discours, Mélenchon est un imposteur. J’en suis le premier peiné, puisque j’aime assez certaines de ses interventions.

                    Pour Dupont aignan, je suis d’accord, lui le propose.
                    Maintenant, dupont aignan a aussi les mêmes idées que le FN pour l’immigration. Il est juste un clone.
                    De deux choses l’une :
                    soit Dupont aignan est républicain et le FN est également républicain.
                    soit Dupont aignan est d’extrême droite tout autant que le FN.

                    Je penche fortement pour la première analyse.

                    Je ne ferais pas le choix de Dupont aignan pour des raisons de déficit de confiance : son abandon très tardif de l’ump, la suspicion à propos de son titre de « young leader » à la FAF.
                    Etant donné ses idées, je trouve évident que pour respecter son engagement patriotique et être uniquement efficace, il aurait du rejoindre le FN, au lieu de jouer la star isolée, et finalement dispersante du vote utile.


                  • DANIEL 24 décembre 2010 13:34

                    Mélenchon est une taupe au service du PS.
                    Nicolas DUPONT-AIGNAN et ASSELINEAU devraient rejoindre Marine.


                  • Croa Croa 25 décembre 2010 20:04

                    C’est presque ça...

                    « Nicolas DUPONT-AIGNAN et ASSELINEAU devraient rejoindre Marine » Mélanchon, en rupture du PS (on peu ne pas y croire, moi si) aussi ainsi que divers partis émergeants !

                    En effet les ennemis du peuple sont bien au centre UMP-PS-Verts-Etc. tous détenteurs de la pensée unique centrale, le clivage droite-gauche étant un leurre faisant diversion des vrais enjeux !


                  • Alpo47 Alpo47 24 décembre 2010 12:40

                    Je l’exprime par ailleurs, l’endettement du pays, n’est qu’un transfert de richesses, de 95% de la population, vers les très riches ou « rentiers-actionnaires ».
                    Il est grand temps pour nous tous, de devenir conscients de ce processus de prédation.


                    • gimo 24 décembre 2010 15:09

                      A la bonne heure !!! heureusement que des gens ouvrent les yeux 
                      je n’ai plus de voix à force de le dire  !!! ouf merci de vos postes 
                       bien que Les axiomes sont des principes synthétiques a priori qui sont immédiatement certains. merci


                    • Round'UP Bio Round’UP Bio 24 décembre 2010 12:45

                      Effectivement l’Etat a toujours fais ce qu’il voulais, comme il le voulait sans jamais tenir compte de l’avis du peuple qu’il juge trop inculte pour çà. A lui de payer maintenant ainsi qu’aux riches malhonnêtes et les banques. De toute façon c’est eux qui ont nos sous.

                      A ce qui leur donne encore raison regardez çà :

                      http://www.youtube.com/watch?v=gRly-3PMX0w


                      • Round'UP Bio Round’UP Bio 24 décembre 2010 13:07

                        Il est urgent de créer un fichier qui croise les liens qu’ont les hommes politiques avec les multinationales pourries, banques et autres riches qui financent les partis politiques. Ainsi que les actes criminels qu’ils commettent et toutes les paroles mensongères qu’ils disent.


                        • interlibre 24 décembre 2010 13:27

                          C’est une idée très intéressante ça.


                        • rpplbis rpplbis 24 décembre 2010 13:37

                          Pour un point de vue très différent : http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2010/12/23/merci-la-chine_1456862_3232.html
                          En substance, pour les plus nombreux qui n’iront pas le lire : Si on ne fait pas l’Europe, une unions des peuples pour un gouvernement commun, et une solidarité des gouvernements et des peuples, les Chinois nous dicteront nos modes de vie, nos pensées...

                          Cette dette est bien la nôtre, même si c’est injuste.

                          Par analogie, dire que cette dette n’est pas la nôtre est comme dire : je ne dois pas subir les conséquences des difficultés psychologiques de mes parents, c’est injuste parce que je n’ai rien fait.
                          Je n’ai rien fait non plus pour l’invention des vaccins, de la médecine moderne, l’espérance de vie qui n’a jamais été aussi grande...


                          • rpplbis rpplbis 25 décembre 2010 18:05

                            Ce n’est pas en insultant que vous avez raison.
                            Répondez à mon argumentation, si vous savez le faire.


                          • dom y loulou dom y loulou 24 décembre 2010 14:24

                            nos ainés ne se laissaient pas intoxiquer à l’INFINI par des neuro toxiques

                            comme l’aspartame qui enlève toute faculté de se mettre en colère, qui fut développé à Auschwitz et fourni aujourd’hui en masse sous le nom d’Assugrin

                            on le trouve dans TOUS les produits dits « light »

                            des poisons comme le fluoride qui attaque toute l’ossature du corps et déclenche des cancers de la mâchoire quand c’est bu sous forme de red bull et autres alcopops

                            nos ainés ne se faisaient pas lessiver par des radios et des écrans débiles qui entretiennent l’illusion d’être en civilisation et qui utilisent toutes les bonnes volontés pour donner voix et corps à une... MACHINE MILITAIRE DEMONIAQUE qui nous berce de ses « I LUUUVE YOUUU » 24 h sur 24 et prend plaisir à nous numéroter pour nous tenir dans des enclos

                            jamais non plus n’aurons-nous vu des aliénés se trouvant beaux avec des garrots colorés autour du cou

                            non

                            cette génération est apparemment ravie de son esclavage et JAMAIS de toute l’histoire des aom une chose pareille ne s’est vue et c’est sans doute « l’accomplissement » le plus « extraordinaire » des assassins de masse pour lesquels se déresponsabilisent le nombre en occident.

                            cette machinerie encourage toutes les bassesses et voilà tous les fanatiques et malades de l’amour du pouvoir ravis

                            cette machinerie leur donne L’ILLUSION COMPLETE qu’ils peuvent se payer le luxe de ne pas élaborer leur être humain mais dégénérer à l’envi, tous les savoir-faire disparaissant ainsi à vitesse TGV

                            qu’est-ce que vous voulez que ces assistés de système se révoltent ? Ils remercient leurs bourreaux quand ils flinguent l’avenir de leurs mômes en leur injectant du mercure !!

                            mais ils ont peur de la grippe parce que la télé est devenue leur maman !!!

                            ...

                            et tout cela sur fond d’une guerre dont l’horreur dépasse déjà tous les holocaustes réunis, mais ceux qui se divertissent et s’amusent en occultant ce bain de sang infect ne veulent pas voir que tout est orchestré CONTRE EUX et les libertés dont ils jouissaient jusqu’ici tandis qu’ils ont pris plaisir à croire que la liberté équivaut à décider et à juger de la vie d’autrui !!! Vont être servis...

                            qu’est-ce que vous voulez que des gens comme ça amènent de bien ? Même en faisant la révolution Ils se tourneraient immédiatement vers le premier m’as-tu vu et vociférateur que les sionistes leur serviront en pâture et pour lequel ils pourront de nouveau se déresponsabiliser de corps et d’âme !!!

                            l’occident est mort avec sa démocratie qui n’aura jamais été qu’une démonscratie qui va à sa perte depuis le début,

                            même la démocratie directe ne vaut plus rien si des pestiférés ont leurs mains dans les urnes !!!

                            on n’attend plus que la colère du ciel maintenant et elle viendra aussi surement que ces nuées d’aliénés et de victimes volontaires continuent de saccager la branche sur laquelle ils sont assis...

                            Ils pensent mériter le paradis ainsi vous comprenez... et ils croient leur norme du mal y thé (des lords) éternelle et que ces lords avariés sont des dieux !!!

                            et nous terminerons cette note pleine de bondieuseries mystico-eugénistes avec une citation pour Noel de Thomas Jefferson, un enterré vivant de plus par les joies éphémères des divertissements.

                            « quand le peuple a peur de son gouvernement c’est la tyranie, quand le gouvernement a peur de ses citoyens c’est la liberté »

                            excuses pour ce mot obscur à tous les lucides qui font leur possible pour ne pas dégénérer, mais ce qui m’environne ne me montre PAS DU TOUT qu’un quelconque sursaut viendrait un jour

                            il ne viendra jamais si le nombre ne s’intéresse même pas à la possibilité de NETTOYER TOUT LE CYCLE DE L’EAU SUR TERRE !!!

                            projectobolix.org

                            joyeux solstice d’hiver...


                            • Marc Bruxman 24 décembre 2010 14:32

                              Vous pouvez décider que cette dette n’est PAS la votre. Et vous pouvez donc décider de ne pas la rembourser. Sauf que vous avez besoin que l’on continue de vous préter de l’argent.

                              Cessez donc de rembourser la dette, mais vous devrez alors immédiatement équilibrer le budget de l’état. Ce qui veut dire fermeture immédiate de services publics sans aucun accompagnement, baisses de salaires des fonctionnaires brutale et immédiate, etc, etc, ... La même chose que le plan d’austérité sauf qu’au lieu de l’étaler sur 4 ou 5 ans vous l’aurez d’un coup.

                              Réduire la part de l’état et la dette dans l’économie c’est du bon sens. Il est juste anormal d’avoir attendu aussi longtemps pour le faire. Dans un certain sens oui cette dette n’est pas la notre. Si on n’avait pas donné des RMI, des allocations diverses et autres CMU nous serions bien moins endettés.

                              Maintenant l’europe est une chance, mais elle ne sera une chance que lorsque l’on mutualisera les services publics entre les états que l’on fera une administration commune efficace, fonctionnant avec très peu de fonctionnaires et de personnel. La révolution informatique doti nous permettre de faire tourner un état avec très peu de petites mains. Et d’abaisser ainsi ses coût des fonctionnement ;


                              • logan 25 décembre 2010 01:12

                                Faux.

                                Rééquilibrer le budget quand on comprend que le déséquilibre vient surtout du fait que l’on fait payer trop peu la finance, les riches et les plus grosses entreprises cela ne veut pas dire renoncer à des services publics, cela veut dire au contraire, les taxer beaucoup plus.

                                Nous empruntons actuellement 50 milliards d’euros à des banques, assurances ou rentiers français pour financer les déficits. Cet argent déjà nous pourrions le leur taxer plutôt que l’emprunter, cela nous éviterait de payer des intérêts.

                                Revenir sur la niche fiscale copé c’est 25 milliards d’euros.

                                Revenir sur le paquet fiscal de Sarkozy c’est 15 milliards d’euros.

                                Taxer au même taux que le travail les stock options et l’intéressement, c’est 10 milliards d’euros.

                                Ce sont des exemples tout simple.

                                En fait depuis 1980 c’est autour de 220 milliards d’euros qui sont passés du travail au capital de manière injustifiée, cela nous laisse donc une bonne marge et largement de quoi rééquilibrer le budget de l’état.

                                Si nous réautorisons l’état et les administrations / collectivités à emprunter à la banque centrale comme elles le faisaient avant 1973, par exemple, pour financer les investissements publics, c’est environ 80 milliards en moins à financer par les impôts.
                                Certes c’est de la création monétaire, mais créer de la monnaie est un besoin. La masse monétaire avant la crise augmentait de 10% par an, par exemple de 200 milliards en 2007. Et cette création monétaire servait uniquement à l’enrichissement des banques et à la spéculation. Quel est notre intérêt à nous ? Que cela serve aux banques privées et à des spéculateurs ou à financer nos investissements publics ?

                                Et puis on pourrait nationaliser le secteur bancaire ( par expropriation ) et en faire un service public, ce qui nous permettrait d’utiliser les 1400 milliards d’euros d’épargne pour financer en partie les déficits ( au taux de l’épargne, c’est à dire un taux faible ) plutôt que d’emprunter sur les marchés financiers privés ( qui demandent un taux d’usure ).

                                Vous voyez, nous avons le choix.


                              • rakosky rakosky 25 décembre 2010 13:03

                                Parlons simple ,nous sommes quelques uns à nous lever tous les matins pour nous rendre à nôtre travail,l’ouvrier ,l’artisan,le médecin,le professeur,chacun reçoit son salaire ,son traitement,ses honoraires,son bénéfice,il n’y a rien pour l’instant dans tout ceci de scandaleux ou d’extraordinaire
                                Les revenus de chacun varient en fonction de la qualification,de l’utilité sociale ,de l’ancienneté,cela s’appelle la valeur de la force de travail qui dans une économie de marché est une marchandise comme une autre.
                                Il se trouve que concernant le travail salarié la valeur de la force de travail inclut en plus du salaire direct un certain nombres de garanties sociales qui constituent un salaire indirect que l’employeur est tenu de verser à nos différentes caisses d’assurances sociales.
                                Par ailleurs nous payons des impôts en fonction de nos revenus afin de permettre à l’état d’assurer ses fonctions régaliennes.
                                Voici comment fonctionne ou devrait fonctionner une économie réelle fournissant au capitaliste sa plue value sur la base du travail non payé et au travailleur ses revenus sur la base de son salaire direct ou indirect.
                                Il se trouve aussi que le rapport entre le travail et le capital est aussi fonction de la lutte des classes,d’un rapport de force à l’échelle mondiale ou nationale.
                                En 1945,l’ Europe en ruines a concédé les plus importantes conquêtes sociales,ces gens sont capables de bien des concessions quand ils sont menacés de tout perdre,quand le souffle brulant de la révolution est sur leur nuque ,que le capital est exproprié à l’ Est de l’Europe,que la révolution triomphe en Chine et qu’en France et en Italie les ouvriers en armes occupent les usines et contrôlent la production.....
                                Si la bourgeoisie avait un peu de reconnaissance et moins de pudeur ,c’est à Thorez et Togliatti qu’elle devrait élever des statues.
                                Il se trouve que ce qui est contenu dans les diktats de l’Union européenne et dans les plans des différents gouvernements,c’est à la fois la réduction brutale de la valeur de la force de travail et la liquidation de toutes les fonctions régaliennes de l’état.
                                La liquidation de la DDE ouvre par exemple cette situation incroyable où l’état ne peut plus faire face à des chutes de neige en hiver.
                                .
                                On fantasme beaucoup sur les chinois en oubliant un peu vite que le prétendu déficit commercial des états-unis avec la chine provient pour l’essentiel de la reexportation des marchandises et des capitaux des filiales des multinationales américaines.
                                On oublie un peu vite aussi que la CHINE finance une grande partie du déficit monstrueux des états-unis en achetant massivement des bons du trésor et des obligations libellés en monnaie de singe.
                                Que les chinois se mettent à revendre leurs avoirs ou à ne plus les acheter ,vous verrez l’ampleur du cataclysme mondial.
                                En un mot et pour conclure,comme je le dis dans mon article,cette dette monstrueuse est une dette politique,c’est un coup d’état,une tentative de renversement de tous les rapports sociaux issus de 1945.
                                Les différents rapports des experts le disent,les sacrifices demandés aux grecs ou aux irlandais sont encore bien en dessous de ce qu’il faudrait pour résorber la dette.
                                Malgré toute la bonne volonté et la servilité des Zapatero ,Papandreou,Aubry,Thibault ou Chérèque,c’est la peur salutaire d’une explosion sociale qui les empèche encore d’aller plus loin,les fait hésiter à aller jusqu’au bout de la barbarie qui nous est promise.
                                Tout le monde le sait ,un peu plus tot ,un peu plus tard,l’affrontement est inévitable,pour le retour au servage les plus grandes batailles n’ont pas encore été livrées et l’issue est pour tout le monde bien incertaine.....


                              • Croa Croa 25 décembre 2010 22:15

                                «  nous payons des impôts en fonction de nos revenus »

                                FAUX, nous payons des impôts en fonction de nos consommations smiley


                              • lebreton 25 décembre 2010 23:16

                                Tout le monde sait que dans ce pays ,il il ya des hommes politique malhonnetes ,des réactionnaires pourris jusqu’a la moelle ,mais plus pourris que vos propos abjects ,il faut sans doute remonter au annees entre 1933 et 1939 c’est dire .


                              • sisyphe sisyphe 27 décembre 2010 11:58

                                Par Marc Bruxman (xxx.xxx.xxx.123) 24 décembre 14:32

                                Vous pouvez décider que cette dette n’est PAS la votre. Et vous pouvez donc décider de ne pas la rembourser. Sauf que vous avez besoin que l’on continue de vous préter de l’argent.

                                Cessez donc de rembourser la dette, mais vous devrez alors immédiatement équilibrer le budget de l’état. Ce qui veut dire fermeture immédiate de services publics sans aucun accompagnement, baisses de salaires des fonctionnaires brutale et immédiate, etc, etc,

                                Évidemment totalement faux.

                                Le budget d’un état peut parfaitement être en équilibre, dès lors qu’’il n’a pas à emprunter de l’argent avec intérêts aux banques privées, comme ça s’est fait jusqu’en 1973, où les états n’avaient pas de dette, et où la croissance permettait de payer les systèmes sociaux, les fonctionnaires, d’augmenter leurs salaires, etc, etc... 

                                LE seul problème est cette arnaque du siècle qui a confié la création d’argent au privé, et INTERDIT les états d’emprunter directement aux banques centrales, sans intérêts...

                                Et la seule solution, outre la cessation de paiement de cette dette qui, effectivement, n’est pas la notre, est la REFORME MONÉTAIRE qui redonnera le pouvoir de création monétaire aux banques centrales, auprès desquelles les états pourront emprunter sans intérêt, et en le supprimant aux banques privées.


                              • rakosky rakosky 24 décembre 2010 15:18

                                oui monsieur,un simple tableau noir et une craie ont suffi pour arracher des générations de Français à l’ignorance.
                                Nôtre école était sottement et modestement républicaine,nous y apprenions les humanités ,la grammaire ,le calcul et l’orthographe et nos Ecoles Normales étaient des citadelles de nôtre République.
                                Tout cela ,c’était il y a longtemps,avant l’irruption brutale de la modernité...
                                Puisque dans vôtre univers mental il n’est question que de bilans et de performance ,faisons celui de 30 années de réformes et de modernisation,faisons le bilan de ce désastre et pas de parapluie pour les coupables,qu’ils paient et qu’ils en aillent.


                                • zelectron zelectron 24 décembre 2010 15:32

                                  Faisons comme les bolchéviques et les emprunts russes : ne les reconnaissons pas ?


                                • Croa Croa 25 décembre 2010 22:32

                                  Merci Alchimie pour l’info :
                                  « Aujourd’hui la création monétaire s’apprend en première ES »...
                                  Quoique cela contredise ce que tu écris plus loin ! smiley

                                  C’est celui qui décide des programmes qui conditionne le peuple en fonction des intérêts de l’oligarchie et non pas les enseignants et leurs « convictions » ! Je présume qu’en ce qui concerne les élèves de section ES impossible de cacher la vérité sur la création monétaire vu ce à quoi ils devront servir !


                                • Tuscany 24 décembre 2010 15:39

                                  Malheureusement, en Italie la dette est passé vers les étoiles, chaque gouvernement tente de résoudre la situation actuelle en augmentant la dette sans penser à l’avenir et maintenant les pays ont les mains liées et ne peut que réduire les services aux citoyens. Même les citoyens dans la nouvelle société sont endettés, mais cela peut être très dangereux.
                                  By Tuscany


                                  • viva 24 décembre 2010 15:53

                                    La dette est un transfert de l’argent et des biens des particuliers vers la finances et les grandes fortunes de ce monde. Rien d’autre.

                                    Si les états arrêtent de rembourser leurs dettes cela sera positif pour le citoyen moyen. Les peuples retrouveront leur pouvoir d’achat, les grosses fortunes ne pourront pas continuer le pillage et seront contraintes de placer leur argent hors de la finance. Les flux financiers ne feront que s’inverser des plus riches vers les autres cette fois ...


                                    • zelectron zelectron 25 décembre 2010 23:26

                                      la dette ? c’est surtout le résultat de décennies de puisement sans vergogne dans le trésor public des élus de toutes sortes de tous partis de connivence confondus, surtout pour leurs propres avantages et accessoirement ceux de leurs « protégés » pour s’attirer leurs bonnes grâces et leurs votes .


                                    • volapuk volapuk 24 décembre 2010 16:08

                                      Au sujet de Mme Le Pen qui veut sortir de l’Euro (ce qui est très bien) et qui dénonce à juste titre que la France a remboursé plus d’intérêts aux marchés financiers que le montant même de la dette, elle entend malgré tout la faire rembourser... Très curieux pour une personne qui pretend ne pas être tenant du système ?

                                      On ne pourra rien reconstruire en l’état actuel de création monétaire, qu’on soit dans l’Euro ou dans le Franc, si l’ensemble du système repose sur des bulles spéculatives, la confiance des marchés financiers et une montagne de mensonges que très peu d’économistes compétents et de politiciens refusent de démonter en entier...


                                      • cmoy patou 24 décembre 2010 16:16

                                        Attaquons nous à l’argent roi,dieu c’est une révolution pacifique qui ne feras pas couler le sang, sans violences et qui punira les avides du dieu Fric.

                                        Une campagne citoyenne est effectivement en train de s’étendre dans le Monde pour faire s’écrouler quelques-unes des plus grands banques de la planète, celles dont un petit groupe d’actionnaires, les plus puissants, poussent vers la formation d’un gouvernement mondial qui soit tout à leur service, ou pour le moins, d’une gouvernance influente dont le FMI (DSK, directeur général) et la Banque Mondiale en sont déjà les premières émanations.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

rakosky

rakosky
Voir ses articles







Palmarès