Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Chiffres du chômage de juillet : Des résultats en parfait... trompe (...)

Chiffres du chômage de juillet : Des résultats en parfait... trompe l’oeil !

Christine Lagarde est aux anges, après la publication des chiffres du chômage de juillet, au point de déclarer : " Deux mois, ça commence à devenir du tendanciel" Faisant l’impasse sur les chiffres réels dont ceux des 50 ans ou plus, pour qui la hausse s’est poursuivie (+ 0,8 % en juillet, + 17,6 % sur un an)

Décidément très en verve madame Lagarde a ajouté : " Si on couple ça avec le supplément de croissance par rapport aux prévisions, les créations nettes d’emplois pendant le premier semestre et une légère diminution des prix en juillet, ca nous fait un cocktail de rentrée qui est tout à fait positif ... / ... " - Source JDD

En clair, avec la "formidable" politique de l’emploi du gouvernement, on va finir par manquer de chômeurs !

Au-delà du discours quasi "hystérique" habituel, auquel nous soumet chaque ministre en charge de l’emploi, il faut noter que madame Lagarde appuie sa démonstration exclusivement sur la seule catégorie A, qui est selon les termes de l’INSEE les : "demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi "

Or, selon la nomenclature de l’INSEE, il existe d’autres catégories

catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite courte (i.e. de 78 heures ou moins au cours du mois) ;
catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, ayant exercé une activité réduite longue (i.e. de plus de 78 heures au cours du mois) ;
catégorie D : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi (en raison d’un stage, d’une formation, d’une maladie…), sans emploi ;
catégorie E : demandeurs d’emploi non tenus de faire des actes positifs de recherche d’emploi, en emploi (par exemple : bénéficiaires de contrats aidés).

Et, comme le fait remarquer le JDD : " ... / .... depuis le début de l’année, le nombre de demandeurs d’emploi a progressé de 5,4% par rapport aux sept premiers mois de l’année 2009. En outre, si l’on additionne les catégories A, B et C, le chômage a augmenté de 0,1% en juillet par rapport à juin (+5.300) pour s’établir à 3.963.800 personnes, un chiffre en hausse de 8,1% sur un an ... / ... "

Afin d’être le plus précis possible, il préciser que : " ... / ... Si l’on ajoute les demandeurs d’emploi en stage, en formation ou en maladie (catégorie D) et ceux en contrats aidés (catégorie E), plus de 4,57 millions de personnes étaient inscrites à Pôle emploi fin juillet en métropole. Avec les DOM, le chiffre du chômage a atteint 4,2 millions ... / ... " - Source Europe1

Sans oublier comme l’indique Alain Vidalies, secrétaire national du PS au travail et à l’emploi, dans un communiqué : " les chiffres exploités par le gouvernement ne sont obtenus que grâce à une explosion des entrées en stage (+ 17,2 % sur un mois) et des dispenses de recherche d’emploi (+ 24,4 % en juillet)" - Source Le Monde

Tout ceci venant fortement relativiser la joie de madame Lagarde qui déplore quand même que : " En revanche sur les plus de 50 ans on a toujours un socle de seniors qui restent au chômage et qu’on arrive pas à ramener vers le marché de l’emploi", a commenté la ministre. "Là, je compte beaucoup, avec Laurent Wauquiez, sur le projet de loi qui sera en discussion bientôt devant l’Assemblée puisqu’il prévoit un dispositif spécifique d’aide à l’embauche des seniors pour encourager les entreprises à recruter des plus de 50 ans ... / ... "

C’est probablement un oubli de la part de madame Lagarde, de ne pas avoir évoqué la discrimination à l’embauche dont les plus de 50 ans sont victimes au quotidien et la recrudescence de "ruptures conventionnelles " qui les touche de plein fouet : "Comme en matière de licenciement, ce sont les seniors (plus de 58 ans) qui sont principalement concernés par cette forme de rupture ... / ... " Voir Slovar du 19 août 2010

Alors, quel est le contenu de ce dispositif "miracle" ?

Transposer : " le dispositif "zéro charges" aux embauches, pour toutes les entreprises, "de salariés de plus de 55 ans", répond, sur Europe 1, Laurent Wauquiez"

Dispositif zéro charges ?

Le dispositif zéro charges fonctionnait de la façon suivante : " Jusqu’au 30 juin 2010, toute embauche dans une TPE est totalement exonérée de charges patronales pendant 12 mois pour un salarié au SMIC " - Source Gouvernement

Pourquoi a-t-il été supprimé ?

En mai 2010, Nicolas Sarkozy expliquait que : " ... / ... le nombre de demandes d’embauches au titre de cette mesure introduite début 2009 a atteint le million début avril, pour un coût total qui approche les 800 millions d’euros pour le budget de l’Etat. "Je crois qu’elle a bien rempli son office au plus fort de la crise et qu’avec l’amorce de la reprise depuis le quatrième trimestre 2009, elle est moins nécessaire ... / ... " - Source La Tribune

" Elle est moins nécessaire" ? Sauf qu’en septembre, reprend le débat sur la réforme des retraites. Et que la mesure phare de cette réforme consiste à allonger la durée de cotisation et de reporter l’âge légal de départ à 62 ans !

Ces modifications vont plonger nombre de chômeurs de 50 ans et plus dans la plus grande des précarités ... durable, une fois qu’ils ne seront plus indemnisés. Et ça, le gouvernement le sait ! Comme il sait que son discours sur le : "travailler plus longtemps" perd toute sa valeur au cas où le chômage frappant la catégorie des 50 ans et plus, augmenterait, de façon exponentielle !

Alors, d’une leçon de gestion donnée en mai par le Président de la République, on va à nouveau faire cadeau de millions de charges sociales, pendant quelques mois ou un an tout au plus, "pour un salarié au SMIC " ? afin de "faire bouger les chiffres" !

D’ailleurs, Laurent Wauquiez, assure sur Europe1 que : "cette mesure sera mise en place avant la fin de l’été, par le gouvernement et sera étudiée ... dans le cadre du projet de loi sur les retraites ... / ... " Quelle coïncidence !


Crédit photo
AID
Agefos PME
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Céphale Céphale 26 août 2010 11:54

    Eric Heyer, économiste à l’OFCE, a démontré hier sur i-télé que ces chiffres ne veulent rien dire (une variation de 0,5% en un mois ce n’est pas une tendance, et ce n’est qu’une partie des chômeurs qui sont concernés). Par conséquent les conclusions de la grande nunuche sont archifausses. Le chômage augmente hélas !


    • FLORILEGE1975 FLORILEGE1975 26 août 2010 12:11

      Avec le nouveau système de rendez-vous par téléphone du pôle emploi, pas mal de personnes ont été radiées des listes. Comment un ministre peut-il mentir à ce point pour donner des chiffres tronqués. Pour être un haut fonctionnaire il a du sûrement prêter serment. Les chiffres doivent être la réalité du terrain et non pas la réalité du pôle emploi qui radie à tour de bras sans que le demandeur d’emploi ne puisse se justifier, on ne lui donne pas les moyens. Vous n’avez pas décroché le téléphone à l’heure convenue alors vous êtes radié.


      • fonzibrain fonzibrain 26 août 2010 12:37

        LOL



        il ne parle même pas de l’augmentation du chomage toute classe confondue !!!!!!!

        ils sont incroyables


        • Emmanuel Aguéra LeManu 26 août 2010 20:34

          Aucun n’en parlait, ce matin... Il se confirme la vraie info émerge du net.


        • TSS 26 août 2010 13:22

          ne pas parler des radiations du pole emploi pour des motifs plus debiles les uns que les autres !

          exemple :être radié pour ne pas repondre à une convocation telephonique alors que l’on est dans

           un bureau du pole emploi !(il parait que c’est l’informatique). !!

          c’est vrai qu’ils touchent des primes pour ce genre de forfait... !!


          • BA 26 août 2010 16:33

            A la page 1 des statistiques officielles, nous pouvons constater que le chômage augmente en France métropolitaine (sans compter les départements d’outre-mer).

            Le chômage atteint un nombre total de 4 573 700 personnes.

            Catégorie A (actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi) : 2 676 600

            Catégorie B (actes positifs de recherche d’emploi, en activité réduite courte) : 532 100

            Catégorie C (actes positifs de recherche d’emploi, en activité réduite longue) : 755 100

            Catégorie D (sans actes positifs de recherche d’emploi, sans emploi) : 251 300

            Catégorie E (sans actes positifs de recherche d’emploi, en emploi) : 358 600

            Catégories A, B, C, D, E (ensemble) : 4 573 700

            Variation sur un mois : + 0,2 %.

            Variation sur un an : + 10,4 %.

            Si on ne compte que les catégories A, B et C, cela donne 4 208 300 chômeurs.

            Variation sur un mois : + 0,2 %.

            Variation sur un an : + 8,2 %.

             

            http://www.travail-solidarite.gouv.fr/IMG/pdf/PI-Mensuelle2-POI745.pdf


            • Le vénérable du sommet Le vénérable du sommet 26 août 2010 16:52

              De toutes façons, 0.5% de plus en catégorie A pendant les mois d’été, c’est tellement risible que cela devrait inquiéter plus qu’autre chose. Mais bon ... smiley


              • sonearlia sonearlia 26 août 2010 19:50

                Ne pas oublier non plus qu’il y a 28 millions d’actifs, c’est a dire 28 millions de personnes qui ont quitter l’école, mais ne sont pas encore a la retraite.
                Soit un actif sur quatre qui est au chômage.


                • Emmanuel Aguéra LeManu 26 août 2010 20:32

                  Le chômage baisse Lagarde !
                  Pas nous.
                  Le pire c’est qu’elle va finir par y croire...


                  • tvargentine.com lerma 26 août 2010 22:13

                    Mon pôvre Jean Claude ,je vois que vous avez retrouver un travail,je me félicite pour vous

                    Mais,soyez réaliste,la reprise est mondiale et non franco-française

                    Même en Argentine,les gens n’ont pas vue la crise financière et la croissance va vers les 7% ,tirées par le Brésil qui explose (industries,matières premières & services) et les matières premières qui repartent à la hausse ,vendue à la Chine permettent des rentrées de devises pour ces pays qui achètent ensuite des produits aux pays comme l’Allemagne et la France

                    Donc,si il est vrai que certains secteurs d’activités en France on connu un choc,(boutiques de fringues..immobiliers spéculatifs ) le reste à redémarrer fort (le bâtiment non spéculatif) et les services informatiques,n’ont pas connu de récession

                    Je rappelle ici que les sociétés de services informatiques sont de bons indicateurs,car elles collent à l’activité générale de notre pays car vivant sur des investissements fais par les entreprises ou l’Etat

                    La croissance repart mais elle repart progressivement et soyez certain que nous en reparlerons en fin d’année de manière positive

                    http://www.tvargentine.com


                    • Gabriel Gabriel 27 août 2010 11:10

                      Mon pauvre Lerma, vous êtes bien à l’image de votre idole, menteur et faux cul ! Je travail pour une entreprise nationale du BTP. L’année 2009 – 40% par rapport à 2008, 2010 actuellement – 33% par rapport à 2009, c’est cela que vous appeler redémarrer fort ? Quand aux licenciements informatiques CDI 2009, ils ont été légions. Aujourd’hui l’embauche dans ce secteur est aux CDD salaire ras terre ! Merci d’arrêter de débiter vos conneries mensongères sur ce site. 


                    • tchoo 29 août 2010 11:40

                      Il faut savoir qu’un chômeur en catégorie A, qui a travaillé 1 heure par jour le mois précédent passe en catégorie B
                      donc la baisse du nombre de catégorie A ne renseigne en rien sur le nombre de chômeur.

                      Un chômeur de plus de 50 ans, à peu de chance de retrouver du travail, si la réforme des retraites passe, il lui faudrait « travailler » jusqu’a 67 ans pour avoir une retraite à taux plein.
                      On enfonce encore plus les gens en difficultés dans leurs précarité, tout cela pour conforter des agences de notation et pouvoir emprunter de l’argent à taux pas trop élévé.
                      Ce système est à casser, et à jeter vite !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès