Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Circuits courts et monnaies complémentaires

Circuits courts et monnaies complémentaires

Associés à une monnaie complémentaire, les circuits courts (Noeuds de distribution bénévole) sont une nouvelle forme d’engagement non-violent capable, en se dupliquant tout en restant reliés, de faire germer une organisation économique et sociale respectueuse des hommes et de la Nature. Comment fonctionnent-ils et quels sont leurs impacts locaux et globaux ?

Autour d’une charte se regroupent consom’acteurs et prod’acteurs avec une volonté de faire baisser leurs empreintes écologiques à un prix juste. ils peuvent convertir leurs euro en une monnaie complémentaire fondante (le SOL) afin d’enraciner leurs échanges. Au sein de ce réseau d’acteurs locaux agréés, la circulation affectée de leur SOL amplifie le nombre des échanges et donc par suite leurs productions éthiques.

Cette conversion diminue la base de monnaie centrale des réseaux financiers support nécessaire à la création d’argent-dette, composant en moyenne 85% de la monnaie en circulation dans nos pays occidentaux malgré l’endettement exponentiel des ménages, des entreprises et des états qu’il entraîne de fait. Quand on sait que 3% des transactions monétaires réalisées avec cet argent-dette servent l’économie réelle (production, financement de biens, de services et d’information) on comprend l’importance que revêt pour chaque citoyen l’usage d’une monnaie permanente comme un bulletin de vote.

La redistribution annuelle et égalitaire de 50% de la marge nette du réseau en SOL à tous les adhérents instaure de fait un germe de revenu d’existence inconditionnel, préfigurant un nouveau rapport au revenu distinguant celui provenant d’un travail d’utilité commune marchand et l’autre, nanti sur la production, lié au seul fait d’exister. Une demande solvable fondamentale et stable est ainsi assurée.

L’orientation de chaque cents d’euro vers la « distinction sociale » d’acteurs servant « l’utilité commune » dont on a tant besoin pour ce XXIEME siècle est donc le rôle fondamental d’une monnaie complémentaire associées aux circuits courts. Finalement, C’est l’application stricte de ce que nos aînés des « lumières » nous ont légué dans le 1er article des droits de l’homme de 1789 sur lequel se fonde toute notre constitution et par suite toutes les lois de la république française : « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune »

Ce n’est pas une utopie, cette réalité est déjà en gestation. 70 familles l’expérimentent bénévolement depuis 2006 dans le réseau KATAO (Distribution bénévole de produits prioritairement locaux, sinon équitables toujours écologiques). Basé sur la Monnaie Sol et l’usage d’un logiciel libre, financé par eux. Sa gestion, son fonctionnement et sa reproductibilité en sont grandement simplifiés.

Afin d’en préserver l’esprit d’origine, ces instances législatives sont tirées au sort au sein de noeuds locaux qui, pour préserver la dimension humaine et locale du réseau, se divisent dès que leur taille dépasse une quarantaine d’adhérents. Si le réseau peut travailler avec des entreprises, il ne peut statutairement embaucher ni être propriétaire d’aucun bien afin qu’aucune pression financière, économique ou sociale ne puisse le détourner de son ambition citoyenne et de sa mission d’éducation populaire nécessaires et préalables aux engagements nouveaux.

Et si vous démarriez avec vos proches un groupement d'achat autour d'une monnaie complémentaire ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Satournenkare 27 décembre 2010 11:51

    Merci pour l’artilce et l’info
    Ca ressemble aux SEL. Quelques liens seraient les bienvenus.


    • Mmarvinbear Mmarvinbear 27 décembre 2010 17:32

      SOL, SEL, c’est du pareil au même.

      Ils croient inventer l’eau chaude mais ils ne font que recommencer et recréer un système bancaire à l’image de leur Grand Satan, sauf que le leur est purement local.

      Cela montre bien l’utopie de vouloir faire disparaître l’argent.


    • Frédéric Bosqué Frédéric Bosqué 27 décembre 2010 18:35

      Quelques liens pour approfondir :

      - Le site de notre groupement d’achat : www.katao.fr


      - le site du mouvement sol : www.sol-reseau.coop

      - les slides d’une conf sur les monnaies complémentaires 
      et le projet Sol-violette sur toulouse : http://www.slideshare.net/FBOSQUE/conference-sol

      - Un article dans la depêche du midi sur les « abeilles » et le « sol violette », deux monnaies complementaire :
      http://minilien.fr/a0ll32


      - Un petit article sur l’instauration du sol violette sur toulouse
      pages 1/2 http://minilien.fr/a0lrr4
      page 3/4 : http://minilien.fr/a0lrr5

      - une emission radio sur FMR ( la deuxième partie)
      http://www.divshare.com/download/12880457-7eb


    • tchoo 27 décembre 2010 15:42

      cela mériterait un plus grand développement !


      • Ferdinand_Pecora 27 décembre 2010 20:43

        Vous restez dans l’idéologie (et la folie) monétariste de KEYNES.

        Au contraire, c’est F.D.ROOSEVELT qui retira le pouvoir monétariste à WALL STREET en instaurant le GLASS-STEAGALL (découplage des salaires et de la spéculation) et permis l’émission de CREDIT PRODUCTIF PUBLIC.

        La France repris ces idées en 1944.

        Comment et pourquoi :
        En court :
        http://www.solidariteetprogres.org/article7217.html

        En long :
        http://www.solidariteetprogres.org/sp_Protectionnisme.php


        • Alex 28 décembre 2010 22:20

          Dans la drôme (à Romans sur Isère) aussi une monnaie locale, fondante et basée sur une charte est en cours de création. Elle s’appelle la mesure.

          La monnaie complémentaire permet de créer un système d’échanges sociétal plus souple que le simple troc et surtout parallèle à l’économie dominante. Cela permet de couper les vivres à celle ci sans s’arrêter de vivre et en plus de favoriser des initiatives sociales ou écologiques locales.
          Cela permet aussi à des « agents économiques » pas forcément militant de découvrir par ce biais un fonctionnement et des idées alternatifs. En gros cela permet une ouverture du militantisme pur jus à des gens pas très informés. Et c’est un meilleur moyen de faire avancer des idées humanistes ou sociétales radicales que des comportements agressifs ou communautaristes.

          Ce qui est utopique c’est de croire qu’en restant entre convaincus, à une poignée, on va faire avancer la société. Les gens changent et parfois de façon rapide et impressionnante mais jamais contre leur gré.


          • Ferdinand_Pecora 28 décembre 2010 23:34

            A un niveau très local, c’est une BELLE SOLUTION, MAIS ce système n’est clairement pas applicable pour faire en sorte de construire des HOPITAUX, des ECOLES ou des TRANSPORTS EN COMMUN.

            C’est pour cette raison qu’est passée sous silence la guerre mondiale actuelle pour réinstaurer à l’échelle internationale le GLASS-STEAGALL.
            Réf : http://www.solidariteetprogres.org/article7217.html

            Version longue :
            Réf : http://www.solidariteetprogres.org/article3372.html


          • Frédéric Bosqué Frédéric Bosqué 29 décembre 2010 01:37

            Un lien video interessant sur le seminaire européen sur les monnaies complementaires :
            http://video.google.com/videoplay?docid=1747707545017071462#

            bien à vous,
            fred


            • Ferdinand_Pecora 30 décembre 2010 20:01

              Je viens de regarder la vidéo que vous indiquez.

              Comme je le disais juste au-dessus, c’est une belle solution en local, mais reste posée la question : « Quel critère d’économie physique (ou d’économie réelle) utilisez-vous pour déterminer si la société/ la communauté/ l’ensemble de citoyens qui utilisent ce type de monnaie évolue vers un potentiel de densité démographique relatif plus élevé ou moins élevé ? »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès