Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Classement Forbes - Bill Gates toujours en tête

Classement Forbes - Bill Gates toujours en tête

Comme chaque année, le magasine Forbes sort son classement des personnalités américaines les plus riches. Quelques surprises cette année !

Pour faire partie de ce club très fermé, le droit d’entrer de cette année est de 1,3 milliard de dollars, alors qu’il n’était nécessaire de posséder qu’ un petit milliard l’année passé.

L’homme le plus riche des Etats-Unis et du monde reste le même, à savoir Bill Gates (59 miliards), le second du classement est toujours Warren Buffett avec 52 milliards sur le compte en banque, suivi par Sheldon Adelson et ses 28 milliards et Lawrence Ellison avec 26 milliards. Il faut attendre la 5e place pour voir arriver des modifications dans le classement.

Les co-fondateurs de Google, et arrivent en effet 5e ex-æquo, alors qu’ils n’étaient que 12e et 13e dans le classement de 2006. Leur revenu est estimé à 18,5 milliards de dollars chacun, soit un gain de 4 milliards en un an !

Agés de 34 ans seulement, les deux fondateurs sont (presque) les plus jeunes de ce top 400 et se voient voler la vedette par un encore plus jeune de 33 ans.

Quelques autres données complémentaires sur ce classement  :

- Les 400 personnalités totalisent 1,54 billion de dollars !

- La moitié des 45 nouveaux entrants travaille dans les fonds de pension

- Le plus jeune milliardaire est âgé de 33 ans et s’appelle John Arnold

- Le plus âgé du classement a 98 ans et s’appelle King John Simplot

- Le plus fort gain sur un an est attribué à Kirk Kerkorian avec 9 milliards

- Il s’agit du 25e classement du magasine Forbes

Voici le top 25 (cliquez pour agrandir) :

Classement Forbes 400 pour 2007

Source Google-stories.com


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 21 septembre 2007 10:02

    La moitié des 45 nouveaux entrants travaille dans les fonds de pension

    Ce sont eux qui s’engraissent sur le dos des cotisants qui auront eux une retraite de misère ! smiley

    quel beau pays que celui des rêves du mage arthur , pays de liberté où une poignée de nababs vivent près de millions d’exclus ( pas si près que ça , ils ont des gorilles pour éloigner ces importuns ... )


    • Fred 21 septembre 2007 14:06

      Je suis pas sur que leur retraite sera plus misereuse que celle de millions de francais avec notre systeme par repartition. L’avenir nous le dira.


    • Darkfox 21 septembre 2007 10:58

      1,54 billion de dollars entre les mains de 400 personnes... de quoi faire pression sur n’importe quel pays ... et dire que par exemple pour certains pays 1/50 de la fortuune de Bill Gates suffirait à sauver des milliers d’Africains qui meurent de faim ou de soif...

      Enfin on sent quand même que tout doit être disproportionné avec une telle masse d’argent sur son compte..


      • Fred 21 septembre 2007 14:05

        L’homme le plus riche des US est aussi le plus gros donateur du monde. Son association s’occupe de sante et d’education dans les pays pauvres. Dotee de 33.7 milliards de dollars, l’association est obligee de donner 5% de sa dotation tous les ans, ce que Gates fait dans divers programmes de vaccination, de recherche sur le SIDA ou d’education.

        Il a aussi dit qu’a son deces la majorite de sa richesse partira dans cette association augmentant ainsi la dotation et donc le retour sur investissement et donc les dons.

        Bien sur, si on regarde la charite chez nous les francais, pays avec une moitie de gens de gauche, on s’apercoit que pas grand monde ne donne (en 2000 les francais ont donne 800 millions d’euros, Bill Gates fait preuve de plus de charite que l’ensemble de la population francaise).


      • Darkfox 21 septembre 2007 14:28

        Promis le jour où j’ai mon 1 milliard je donne tous les ans 5% en oeuvre de charité... Sinon Cher M. Fred vous oubliez que c’est pour une légère défiscalisation ... :) enfin il est vrai qu’on facilement plus grand coeur quand on a des sous ( pour info sur leur site : 3 milliard d’habitant dans le monde vive avec moins de 2 dollars par jour...) donc petit calcul fou .. c’est homme pourrai faire vivre 3 milliards de personne à lui seul pendant 10 jours...ou un pays comme le Malawi ( 13 millions de personnes à 2 dollars ... plus de 12 ans.. sachant que son pib 2 milliards de $ ) . Sinon pour les français qui donnent , on est moins nombreux ,on a moins d’argent mais bon c’est vrai avec notre pouvoir d’achat qui diminue.. on ne peut que donner plus.. :)


      • Fred 21 septembre 2007 17:46

        Rien ne l’oblige a donner pourtant il le fait.

        En France aussi vous pouvez defiscaliser en faisant du don pourtant ca n’empeche que malgre 50% de la population qui vote a gauche, on ne donne pas grand chose (rappel 20 millions de donateur avec en moyenne 40€/an soit 3.3€/mois).

        Savez vous que la tele la plus achetee est un ecran plat de 82 cm en ce moment en France, comme quoi malgre le pauvre pouvoir d’achat certains trouvent encore le temps de s’acheter des trucs inutiles plutot que de donner a des oeuvres caritatives. Avec un salaire median de 1520€ net, le francais est beaucoup plus riche que ces 3 milliards qui vivent avec mois de 2$/jour. C’est toujours facile de trouver des excuses pour ne pas donner.

        Il vaut mieux se taire plutot que d’avoir des discours humanistes et ne rien faire derriere (pas de don, pas de benevolat) sinon ca fait tres hypocrite.


      • mat 21 septembre 2007 21:14

        La redistribution devrait dependre de tous et non d’une personne. On n’est plus au moyen âge ou des seigneurs jette de la nourriture selon leur bon vouloir.


      • mat 21 septembre 2007 21:16

        J’ajouterais que s’il etait réellement philanthrope, personne ne le saurait : il donnerait -point barre- au lieu de se faire de la pub via une fondation.


      • Gilles Gilles 22 septembre 2007 08:57

        ET oui Fred.

        Il y a le choix entre un système redistributif équitable des richesses dés le départ (le fameux état providence), et un autre ou l’enrichissement personnel prime sur tout, et ensuite, les gagnants peuvent s’ils le souhaitent reverser une partie de leur fortune pour des causes qui les touchent.

        ce système est assez pervers car :

        - on ne donne que pour ce qu’on veut, donc forcément les causes médiatiques, dont on parle, celles qui nous rapportent (Bill gates donne généreusement des ordi au tiers monde....mais avec ses logiciels dessus, gratuit au début mais payant ensuite) mais pas aux causes cachées, secondaires. Un état providence, lui se doit de répartir plus justement, objectivement

        - Celui qui donne apparait comme généreux même si pour s’enrichir il a du se comporter en requin immonde, et d’une certaine manière légitime le système. Ces quelques miettes évitent ainsi une révolte populaire pouvant mettre en cause le système. La preuve, votre commentaire cher Fred

        Notons aussi que la charité, le mécénat sont très en vogue dans les pays anglo saxons ou la faiblesse de l’état providence et l’individualisme plus aigu qu’ailleurs a poussé les associations caritatives à se financer auprès du public pour palier aux déficiences des institutions. (un impôt volontaire en quelque sorte sont chacun choisi la destination) En France et en Europe en général, nous comptons plus sur les institutions pour faire ce travail....même si cela change depuis quelques années, proportionnellement au désengagement de l’Etat (resto du coeur, abbée pierre, soupes populaires....)

        Bref, deux modèle de société. l’un ou le laissé pour compte peut revendiquer quelques chose auprès du pays, l’autre ou il doit mendier les miettes auprès des nababs


      • Gilles Gilles 22 septembre 2007 09:04

        Autre commentaire à Fred

        Plus on est riche ; moins on donne, proportionnellement à sa richesse bien entendu. Je n’ai plus les chiffres (une étude est paru sur les dons voici deux ans), mais hormis une poignée de « généreux » riches donateurs lucides (à quoi ça sert d’avoir 20 milliards ???) , ceux qui ont du pognon donnent moins, voir jamais.


      • Halman Halman 21 septembre 2007 11:27

        N’empèche qu’en 1980 quand Ibm vient offrir la poule aux oeufs d’or du Pc.Dos à Gates, j’aurai été informaticien à l’époque je me serai jeté dessus.

        Kildall qui se barre et laisse sa secrétaire se débrouiller avec le gars d’Ibm, qui, dégouté, retourne voir Gates pour signer le contrat du siècle, mais quel nul !

        J’aurai peut être des millions en stock options aujourd’hui.


        • Internaute Internaute 21 septembre 2007 13:50

          Rien de nouveau sous le soleil. Bill Gates toujours en tête et moi toujours en queue. Pas de quoi écrire un article.


          • Darkfox 21 septembre 2007 14:06

            euh .. en queue du classement c’est 1,3 milliard d’après l auteur.. pas mal ..sinon je pense plutôt pour un africain pour ce qui est de la queue... n’oublions que nous sommes même nos sdf bien mieux lotis que la plupart des pays du monde...


          • arturh 21 septembre 2007 14:12

            Il y a une chose à retenir dans cette liste. La plupart des premiers ont créé leurs fortunes.

            En France, il faut en hériter. Comme la momie Liliane BETTANCOURT, toujours en tête de liste, alors qu’elle s’est contentée d’hériter et n’a jamais rien créé.


            • Barbathoustra Barbathoustra 21 septembre 2007 22:52

              L’homme le plus riche des US est aussi le plus gros donateur du monde.

              — >

              Relativisons ; un type à la tête de 50 milliards de dollars qui donne 1 million par mois et pas plus généreux qu’un smicard qui donnerait 10€. Il est pas stupide non plus. Tiens la preuve, essaye donc de créer un dossier sous windows et de l’appeller « con ».


              • Barbathoustra Barbathoustra 21 septembre 2007 23:01

                De toute façon, qu’est ce que tu veut acheter avec autant d’argent ? Un pays ? Faire don d’une partie de sa fortune à une oeuvre caritative est à mon avis devenu le produit de luxe ultime pour ces ultras méga riches.


              • Avatar 22 septembre 2007 00:02

                A Babartoussa,

                Bien entendu il y a une explication à ces impossibilités dans les noms de dossiers, ce sont des noms réservés par windows pour nommer le système :

                CON, PRN, AUX, NUL, COM1, COM2, COM3, COM4, COM5, COM6, COM7, COM8, COM9, LPT1, LPT2, LPT3, LPT4, LPT5, LPT6, LPT7, LPT8, et LPT9

                Cela n’a rien à voir avec leur sens en français, je vous rappelle que l’informatique et ses commandes et langages ont des bases anglaises.

                 smiley


              • Barbathoustra Barbathoustra 22 septembre 2007 00:29

                Voui m’enfin c’était une boutade ...


              • Fred 24 septembre 2007 10:27

                Corrigeons d’abord les chiffres : le don moyen d’un francais est de 3.3€/mois pour un salaire moyen de 1900€ ce qui fait 0.17%. Lui donne 5% de la dotation de la fondation par an soit 1.5 milliard et non 1 million/mois.

                Ce qui est rigolo est de voir les gens qui discreditent ce qu’il fait en pretextant qu’ils feraient la meme chose s’ils etaient riches. Il n’y a qu’a regarder autour de soi pour voir que c’est du vent ; meme les gens qui s’en sortent un petit peu en France sont super individualistes. Si je prends mes collegues (socialistes a 80%) qui gagnent entre 2000 et 4000€ net ils ne font jamais de don ou de benevolat, ils vantent les merites de notre systeme mais ils cherchent a defiscaliser des qu’ils le peuvent, ils attaquent le capitalisme mais ils ont tous un petit plan d’epargne logement ou entreprise ou un livret A.

                En France, on defend beaucoup notre systeme social mais des que l’on peut eviter de payer dedans ou de tricher et bien on se gene pas que ce soit les gens de gauche ou de droite. La mentalite est : « les autres le font pourquoi pas moi ».

                Avant de juger les autres ca serait bien de balayer devant sa porte.


              • Gilles Gilles 22 septembre 2007 09:17

                Aux USA, en 10 ans, la part de richesse des plus nantis est passé de 2 à 7 % du pib..... pour 0,01% de la population et a stagné, voir baissé, pour le reste. Les baisses d’impôt faramineuse de Bush et la spéculation financière et immobilière a du bon pour certains, mais certains seulement !

                La France suit avec 42% d’augmentation pour la tranche des 100 00 personnes les plus riches en 10 ans, contre 4,6% en moyenne pour le reste du populo (chiffres à vérifier pour les décimales....)

                Et en même temps :

                L’accroissement des inégalités se constate également à l’autre bout de l’échelle des revenus, où on note un taux de pauvreté infantile de 7% en France, de 16% au Royaume-Uni (le double de celui en 1979) et de 20% aux Etats-Unis (sans oublier les 15% d’Américains qui n’ont aucune couverture maladie)... ; en augmentation. Chose extraordinaire en temps de paix, les Etats-Unis enregistrent aujourd’hui une augmentation de leur taux de mortalité infantile.

                http://www.jean-jaures.org/NL/276/hautsrevenuslandais.pdf

                http://www.mediasetdemocratie.net/Economie/Croissance-PIB-Inegalites.htm

                http://www.betapolitique.fr/La-France-n-est-pas-en-declin-et-n-00856.html


                • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 22 septembre 2007 17:55

                  Toujours ce petit coup de sang rouge des envieux, des donneurs de leçon ou des dangereux utopistes du genre : on-prend-tout-et-on-redistribue !

                  Certains que les Etats communistes qui ont affiché ces objectifs ont magnifiquement réussi... à éradiquer une centaine de million de personnes.

                  La presse se pourlèche à imprimer ce genre de classement puisqu’elle sait que cela va faire s’ébrouer tous ceux qui n’auraient pas fait mieux (et, plus sûrement, qui aurait fait beaucoup moins bien) que le Gates s’il avaient eu son génie d’entreprendre.

                  Un peu comme ces altermondialistes qui voudraient bien imposer leurs fantasmes civilisationnels :

                  http://pamphletaire.blogspot.com/2007_06_06_archive.html


                  • Dégueuloir Dégueuloir 23 septembre 2007 12:42

                    mrs loic ,vous êtes un sot ,c’est vous qui avez la tête dans le sable,c’est plus réconfortant ,n’est-ce pas ?? OUVREZ LES YEUX QUE DIABLE,REGARDEZ LA VÉRITÉ EN FACE !!!!!! je vous plains....


                  • Barbathoustra Barbathoustra 23 septembre 2007 14:19

                    Sauf que Bill Gates en à peu près autant rien à cirer de la concurence, libre saine et non faussée que Karl Marx à mon avis ... Du communisme au communisme de marché, c’est à l’arrogance qu’on en reconnait les dévots. D’ailleurs, je ne vois pas en quoi lutter pour de meilleures conditions de travail par exemple, c’est être envieux ? Vous pourriez m’expliquer celà s’il vous plait ?


                  • Barbathoustra Barbathoustra 23 septembre 2007 14:44

                    Au passage, puisque monsieur à l’air d’aimer la psychanalyse ; si je m’en réfère à Anna Freud, ce type de philantropie serait plus à rattacher à une forme d’altruisme narcissique dont le but serait uniquement de satisfaire à un besoin d’empathie ! Puisque pour la psychanalyse, la philantropie n’existe pas en tant que tel.


                    • Fred 24 septembre 2007 10:30

                      C’est vrai que les gens qui recoivent ses dons en ont quelque chose a faire qu’il le fasse de facon altruiste ou narcissique.

                      Heureusement que nous avons tous ces humanistes francais qui parlent beaucoup mais ne font jamais rien pour aider leur prochain ; c’est sur ca ca aide enormement.


                    • arturh 24 septembre 2007 10:46

                      Pour la psychanalyse, rien n’existe en tant que tel.


                    • arturh 24 septembre 2007 10:52

                      @ Loïc Decrauze

                      par Loïc Decrauze (IP:xxx.x16.71.210) le 22 septembre 2007 à 17H55

                      Toujours ce petit coup de sang rouge des envieux, des donneurs de leçon ou des dangereux utopistes du genre : on-prend-tout-et-on-redistribue !..."

                      Erreur Loïc, ou plutôt c’est une peu plus malin que ça. C’est : "on-prend-tout-on-en-garde-plus-de-la-moitié-pour-nous-on-donne-le-reste-à-une-clientèle-électorale-sous-contrôle-et-on-redistribue-les-miettes-qui-restent !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès