Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Codex économique pour les nuls : la compensation

Codex économique pour les nuls : la compensation

Depuis quelque temps, avec certains articles sur les événements financiers du mois d’août 2007, sur le rôle des banques dans la création de monnaie et dans le règlement des opérations commerciales, la notion de compensation a été abordée à plusieurs reprises. Mais qu’est-ce que la compensation et comment cela fonctionne-t-il ?

Voici quelques-uns des derniers articles où, soit dans le billet, soit dans les commentaires, la compensation est évoquée :

La compensation est un mécanisme interbancaire qui permet de limiter les mouvements de fonds entre banques. Le mécanisme de la compensation permet de "compenser" les dettes par les créances.

L’objectif de la compensation est de limiter les mouvement de fonds entre les banques. Lorsqu’une banque est créancière vis-à-vis d’une autre banque et quand en même temps elle a une dette vis-à-vis de cette même banque, le montant du mouvement de fonds sera le résultat de la différence entre le montant de la créance et le montant de la dette.

Par exemple, la banque A a une dette de 10 € vis-à-vis de la banque B. Mais elle a aussi une créance de 15 € sur la banque B. Dans ce cas, le mouvement de fonds ne sera que de 5 € de la banque B vers la banque A.

Ce principe peut être étendu :

Soient :

  • 3 banques : la banque A, la banque B et la banque C ;
  • 3 créances (donc trois dettes) : créance de A sur B = 15 €, créance de B sur C = 5 €, créance de C sur A = 10 €.

Identifions :

  • La créance de A sur B par "1)" d’une valeur de 15 € ;
  • La créance de B sur C par "2)" d’une valeur de 5 € ;
  • La créance de C sur A par "3)" d’une valeur de 10 €.

Nous obtenons le schéma suivant :

En détaillant les comptes des banques dans les livres de la banque centrale (ellipse grise), nous obtenons :

Nous constatons qu’en passant par un système de compensation, la banque A reçoit 5 € (solde à encaisser), la banque C reçoit 5 € (solde à encaisser) et la banque B paye 10 € (solde à payer). L’équilibre est conservé (5 + 5 - 10 = 0). Les mouvements de fonds sont limités.

Avec le système de compensation, le total des fonds échangés est de 10 € alors que sans compensation il serait de 30 € (15 + 5 + 10).

La compensation est effectuée par un organisme dédié. Cet organisme est généralement la banque centrale de la zone considérée et s’effectue avec ou sans système automatisé comme le SIT (Système interbancaire de télécompensation). Il peut aussi être réalisé par des sociétés spécialisées dans certains domaines où des compensations peuvent être réalisées (par exemple la société Clearstream).

En France, toutes les banques possèdent un compte à la Banque de France pour réaliser les opérations de compensation.


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • aurelien 28 août 2007 13:20

    Pourriez-vous expliquer aux lecteurs, l’utilité pour la Banque de France d’avoir un compte client en Clearstream (voir l’illustration de mon article publié aujourd’hui sur la même thématique) :


    • leneant 28 août 2007 23:07

      Toute l’explication en détail et technique est là : http://www.ecb.int/pub/pdf/other/ccbm2006fr.pdf

      Pour simplifier, la BdF peut traiter au niveau pan européen au travers des organismes Euroclear et Clearstream.

      Ces deux organismes sont les points d’entrées et de sorties européen pour toutes opérations de transfert de titres et de leurs règlements sous la forme de monnaie scripturale entre la zone européenne et une zone hors europe.

      pour plus d’info voir aussi la page 20 de ce document ( http://www.bnb.be/doc/ts/Publications/NBBReport/2006/FR/T2/Activites2006F.p df ) qui explique pourquoi il n’y a qu’euroclear et clearstream qui ont un tel rôle.


    • aurelien 30 août 2007 18:19

      Concernant l’article « Le rôle mystérieux des banques centrales » que vous citez, il serait bon de faire cesser la désinformation :

      « Je tiens à souligner que les fonds concernés ne sont pas des Sicav monétaires comme cela a pu être dit. Ils sont investis en produits titrisés [des produits financiers adossés aux crédits hypothécaires américains à risques, les subprimes], étiquetés comme tel et classés par l’AMF dans la catégorie des fonds obligataires internationaux. »

      Baudouin Prot, directeur général de BNP Paribas


    • leneant 30 août 2007 22:46

      Correctif...

      A part votre commentaire, aucun des deux articles, celui-ci comme celui en référence, ne mentionne les Sicav monétaires.

      L’article en référence parlait du rôle des banques et expliquait les raisons de l’injection de liquidité par les banques centrales indépendamment des raisons de la crise financière du mois d’août.

      Et ce présent article se borne à décrire, de façon plus précise avec un exemple simple à deux banques et un exemple plus poussé à trois banques, le principe de compensation.

      Cette remarque sur la désinformation est hors sujet par rapport à ces deux articles.


    • ripouette ripouette 28 août 2007 14:07

      Ce n’est pas le premier article « pédagogique » pondu par un économiste, un financier un professionnel du pognon quoi ! Et il n’y en a pas un seul qui soit capable de nous expliqué clairement et simplement les rouages de ce système. Il n’y a pas de définition des termes, l’auteur fait comme s’ils étaient connus de tous (marge, créances, etc). Le meilleur étant : « Le mécanisme de la compensation permet de »compenser« les dettes par les créances. » Wha ! J’ai rien pigé et ça n’explique rien pour un néophyte.

      Pas de plan allant du plus simple au plus complexe pour nous permettre à nous pauvres béotiens de comprendre les enjeux autour du thème central.

      Pas d’exemples illustrant les concepts.

      Mais à chaque fois de joli graphiques incompréhensibles, sans légendes mais qui pètent à mort avec toutes les petites flèches qui vont dans tous les sens et les chiffres partout !

      Hey les pro... c’est bien de savoir, c’est mieux de savoir expliquer.


      • leneant 28 août 2007 23:09

        Lorsque l’on doit quelque chose à quelqu’un on a une dette.

        Lorsque que quelqu’un nous doit quelque chose on a une créance.


      • leneant 29 août 2007 14:09

        Ha oui ! je ne suis pas économiste.

        Certes durant mon cursus, j’ai étudié la comptabilité, la gestion, la micro et la macro économie. Mais je ne suis pas un économiste.


      • ZEN ZEN 28 août 2007 14:27

        J’ai lu Denis Robert là-dessus : c’est plus clair...

        Trop clear pour être honnête...


        • Gandalf Tzecoatl 28 août 2007 21:05

          Et la BRI, lénéant, c’est le pompon, non ?


          • Gandalf Tzecoatl 28 août 2007 21:13

            Vivement la chambre de compensation pour tous


          • leneant 28 août 2007 23:21

            La chambre de compensation pour tous existe.

            Lorsque l’on fait un chèque, il passe en chambre de compensation ou chaque chèque émis sur une banque est compensé par les chèques émis sur d’autres banques.

            Par exemple des clients de la banque 1 ont payés pour 5M€ pour des clients de la banque 2. Les clients de la banque 2 ont payés pour 3,5M€ des clients de la banque 1. La banque 1 ne va verser que 1,5M€ à la banque 2 ( 5M€ - 3,5M€ ). Ensuite les montants seront ajoutés ou retranchés sur les comptes de dépôts de chaque client conformément au montants des chèques qu’ils auront reçus et de ceux qu’ils auront émis.


          • Gandalf Tzecoatl 29 août 2007 05:34

            Merci pour ta réponse Lénéant, mais je voulais parler d’une chambre de compensation en direct, sans l’intermédiation fort discutable des banques.


          • GXul 29 août 2007 16:15

            Certains connaissent peut-être le savant Cosinus de Christophe qui dans la cours de récréation s’essayait à la multiplication des pains et son institeur pratiquait en retour ce que l’on appelle la compensation proportionnelle ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès