Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Comment l’Etat Français efface certaines dettes ?

Comment l’Etat Français efface certaines dettes ?

Des milliards d’euros sont atomisés tous les jours… Pendant ce temps François Hollande et son gouvernement serre la vis pour ponctionner encore plus la classe moyenne.

De quoi s’agit-il ? Je me suis intéressé au mystérieux Club de Paris, qui a le pouvoir d’annuler des dettes en claquant des doigts. Deux secondes et hop, terminé. Mieux que le dernier spectacle de magie de Dani Lary…

Pour les amateurs : (http://www.dani-lary.com/ ) A noter que le Club de Paris œuvre en secret sous la supervision du Directeur du Trésor et de Bercy…. Quand même. Deux liens très instructifs, mais cela reste assez nébuleux :

http://www.clubdeparis.org/sections/composition/fonctionnement-du-club/reunions http://fr.wikipedia.org/wiki/Club_de_Paris

Voici une liste non exhaustive des dettes annulées récemment par le Club de Paris sous la houlette de Bercy. On s’aperçoit que c’est un beau panier de crabe.

Annulation de la dette publique de la Guinée-Bissau : 10 millions d’€

http://www.europe1.fr/International/La-France-efface-la-dette-de-la-Guinee-Bissau-833993/

Annulation de la dette des Comores : 12,5 millions de $

http://comoresdroit.centerblog.net/1225-le-club-de-paris-annule-la-dette-des-comores

Annulation de la dette de Madagascar : 375 millions d’€

http://forum.aufeminin.com/forum/actu1/__f32527_actu1-La-france-annule-la-dette-de-madagascar.html

Annulation de la dette de la Côte d’Ivoire : Plus de 2 milliards d’€

http://www.leparisien.fr/politique/la-france-annule-la-dette-ivoirienne-24-07-2012-2100831.php

Annulation de la moitié de la dette des Seychelles : (Que la moitié ? Pas de bol pour les Seychellois) 100 millions d’€

http://fr.wikipedia.org/wiki/Seychelles

Annulation de la dette de la République du Congo : 700 millions d’€

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2010/07/20/la-france-annule-la-dette-du-congo_1390041_3212.html

Annulation de la dette du Malawi : 364 millions de $

http://www.jeuneafrique.com/Article/LIN29106malawelunna0/

Annulation de la dette du Togo : 100 millions d’€

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/05/12/la-france-annule-la-dette-du-togo-d-un-montant-de-100-millions-d-euros_1520854_321

Annulation de la dette extérieure du Nigéria de 80%

http://www.alternatives-economiques.fr/nigeria—la-dette-exterieure-reduite-de-80—_fr_art_195_22401.html

Annulation de la dette de l’Ouganda : 75 millions d’€

http://www.clubdeparis.org/sections/communication/archives-anterieures/ouganda

Annulation de la dette de la Mauritanie : 45 millions d’€

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2010/03/04/01011-20100304FILWWW00461-mauritanie-la-france-annule-une-dette.php

Ces chiffres me donnent le tournis. Si je demandais à mon banquier de m’effacer mon petit découvert de 1000€, je me verrais interdit de chéquier et prié de changer de banque…

Qu’en dites vous braves gens, vous qui tirez le diable par la queue tous les mois ? Elle n’est pas belle la vie ?

Continuons à ce rythme et dans peu de temps ils vont nous faire le coup de Chypre. C’est tellement énorme que j’ai cru au début à un hoax, mais après vérifications, nous sommes bien dans le réel.

Finalement gouverner, c’est facile. Il faut juste acheter un stock de gommes, prévoir des « gommeuses » et hop….. Au moins cela créera quelques emplois.


Moyenne des avis sur cet article :  3.62/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • nico31 25 mars 2013 10:30

    Le problème est que ces dettes ont été contractée par des régimes politiques illégitimes au nom de peuples qui n’ont pas eu leur mots à dire et sans qu’ils ne voient les premier centimes de l’argent prêtée, immédiatement retournée dans le pays créancier et placé sous le nom du chef d’état et de sa famille.
    Donc les pays en questions ne peuvent être tenus pour débiteur, seul les ex-chefs d’état pourraient l’être et ils sont depuis devenus insolvables.

    Ces dettes étaient au niveau de pays entier un forme d’esclavage pour dette, pratiques interdites par les lois internationales.


    • Le poulpe 25 mars 2013 11:04

      Et bien soit je déclare illégitime tous les gouvernements des 40 dernières années (c’est bien le diable si on trouve pas de-ci de-là de la fraude électorale). Et hop, c’est réglé.

      De toute façon, historiquement comment faisait-on pour régler les dettes quand on manquait d’argent ? Du temps de rois de France, hop à la Bastille le banquier (et bizarrement là il devient plus raisonnable), ou encore en faisant marcher la planche à billet (mais bon quand les gouvernements comprendront que l’inflation est la meilleure façon de redistribuer, celui n’a rien ne perd rien, celui qui possède subit l’érosion monétaire). Je rappelle que dans les années 70, l’inflation fleurait avec les 10%. A ce régime, en 5 ans, le problème serait quasiment réduit de moitié.


    • nico31 25 mars 2013 11:33

      Depuis 40 ans en France il y a eu plusieurs alternances démocratiques, les élections ont toujours été libre et le peuple a largement profité de l’argent emprunté (les fonctionnaires ont été payés, les chômeurs indemnisés, les pensions de retraite versée, les routes entretenues, des hôpitaux et des écoles construites, le pays défendu, la sécurité assurée, les frais de santé en grande partie remboursé, les enfants instruits, les quartiers aménagés ...).

      La dette française me semble bien plus légitime que la dette de la RDC (au hasard) que les différents dictateurs se sont mis dans les poches sans que le congolais de base n’en voit jamais la couleur.

      Imaginez un instant la situation suivante : vous êtes locataire, la toiture est à refaire, le propriétaire emprunte à une banque l’argent des travaux, ne fait pas les travaux, se paye avec l’argent une croisière autours du monde et le banquier vient vous réclamer l’argent. Vous trouveriez cela légitime. Non. Et bien c’est exactement cela qui s’est passé dans de nombreux pays africains.


    • gaijin gaijin 25 mars 2013 11:45

      en france c’est plus subtil mais identique
      les grandes entreprises font du fric les marchés public et reversent une cote part en financement des partis politiques ( des deux bords ) et des parfois aussi des hommes politiques de manière plus ou moins directe ......
      ( notez bien que j’ai dit parfois : je suis donc politiquement correct )

      autre shéma :
      on prête de l’argent a des « rois nègres » on obtient des marchés ou des rétrocommissions et ensuite on efface la dette ..........

      je suis sûr qu’avec un peu d’ imagination on peut en trouver d’autres 
      genre l’élu local qui fait faire des ronds points a son beau frère avec l’argent public ........

      mais non j’ai pas mauvais esprit ......... smiley


    • Clojea Clojea 25 mars 2013 11:58

      @ Nico31 : Oui, mais le problème perdure, et continuera......Solution ?


    • Clojea Clojea 25 mars 2013 12:00

      @ Nico31 : Sauf qu’en France, il y aurait beaucoup à dire sur comment est employé l’argent de impôts..... Gabegie de l’Etat, des collectivités locales, du système des allocs etc....


    • Clojea Clojea 25 mars 2013 12:09

      @ Gaijin / Oui, c’est à peu près ça


    • Gauche Normale Gauche Normale 25 mars 2013 11:01

      Ici aussi la France peut annuler une dette : la dette « publique » de 1800 milliards, contractée entièrement pour les plus riches. Pour cela la création d’un tribunal spécial chargé de détenir en préventive les fauteurs de crise (+ leurs complices politiques) est nécessaire pendant un audit citoyen. Les bourgeois ne veulent surtout pas que l’on mette le nez dans leurs affaires et bien eux, qu’ils se débrouillent avec leur pognon pour rembourser leur dette. C’est leur problème.


      • Clojea Clojea 25 mars 2013 12:08

        @ Gauche normale : Eclairez moi sur cette dette de 1800 milliards contractée pour les plus riches ? Quésako ?


      • Gauche Normale Gauche Normale 25 mars 2013 13:38

        Ça a l’air impressionnant comme ça mais une dette ça grandit vite, vite... Et avec taux usuraire en plus. C’est simple : depuis les années 1970 l’Etat a mené une politique délibérément en faveur des plus riches par le biais de baisses d’impôts, de niches fiscales... Rien que depuis les annés 2000 les baisses d’impôts nous coûtent 100 milliards d’euros par an ! Tout ça au nom de la « croissance » et de l’« emploi » ! Je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’aujourd’hui la croissance est morte et que le chômage est fort. Ce qui fait que la dette est illégitime, c’est entre autres qu’elle n’a pas été contractée pour l’intérêt général ni avec le consentement de la population (jamais eu de référendum). Et après c’est vous et moi qui passons à la caisse.


      • Clojea Clojea 25 mars 2013 14:31

        @ Gauche Normale : J’ai compris, merci bien. Effectivement, les chiffres sont vertigineux.


      • Olib Olib 25 mars 2013 11:10

        Pour le moins, depuis l’oubli par les politiques du résultat du 29 Mai 2005 sur le

        Référendum français sur le traité établissant une Constitution pour l’Europe 
        quelle est la légitimité des dettes contractées au nom du peuple français ?

        • gaijin gaijin 25 mars 2013 11:48

          et si ma mémoire est bonne c’est pas chirac dont l’ élection aurait due être invalidée pour des problèmes financiers ..... ???


        • dominique 25 mars 2013 11:14

          Si les élus, de droite ou de gauche, dépensaient l’argent public comme il dépensent le leur, je pense qu’il n’y aurait pas toutes ces dettes à éffacer.


          • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 25 mars 2013 11:40

            Bercy n’est en rien à l’origine de ces décisions. Ces annulations sont votées dans le cadre du Club de Paris et appliquées par tous les créanciers concernés !

            Les 19 membres permanents du Club de Paris sont des créanciers publics qui détiennent d’importantes créances sur plusieurs pays débiteurs dans le monde, et qui acceptent les principes et règles du Club de Paris. Les créances peuvent être détenues par le Gouvernment ou par des institutions appropriées, en particulier des agence de crédit à l’exportation. Ces pays créanciers ont constamment appliqué à leurs créances bilatérales, les termes définis dans les procès-verbaux agréés du Club de Paris. Les pays suivants sont membres permanents du Club de Paris :

            ALLEMAGNE
            AUSTRALIE
            AUTRICHE
            BELGIQUE
            CANADA
            DANEMARK
            ESPAGNE
            ETATS-UNIS
            FINLANDE
            FRANCE
            IRLANDE
            ITALIE
            JAPON
            NORVEGE
            PAYS-BAS
            ROYAUME-UNI
            RUSSIE, FEDERATION DE
            SUEDE
            SUISSE

            http://www.clubdeparis.org/sections/composition/membres-permanents-et/membres-permanents

            Un site pour savoir de quoi l’on parle lorsqu’on évoque l’endettement des pays dont on pille les matières premières :
            http://cadtm.org/Francais

             


            • gaijin gaijin 25 mars 2013 11:55

              « on pille les matières premières : »

              oui mais ce n’est pas la même poche
              on prête que l’argent public que l’on a n’a pas ( puisqu’on est endettés )
              pour avoir l’autorisation de piller de la part de potentats locaux
              pour que certaines grandes entreprises fassent des bénéfices .......
              qui de toute façon sont placés en suisse ( ou ailleurs )

              on pourrait filler directement des tunes aux grandes entreprises mais là ça se verrait ........
              ( trop )


            • Clojea Clojea 25 mars 2013 12:06

              @ Renaud Delaporte : Vous dites « Bercy n’est en rien à l’origine de ces décisions..... » Désolé, je n’y crois pas une seule seconde, et quand bien même, ce serait vrai, au lieu de faire la chasse aux riches d’une façon non lucrative pour notre pays (puisque les riches quittent ce pays, donc payent ailleurs), Bercy ferait mieux de regarder de plus près cette gabegie inutile....
              Pour les matières premières en échange d’un épongement de la dette, oui, vrai mais très relativement, car si un autre dictateur fait main basse sur le pays, plus rien....


            • foufouille foufouille 25 mars 2013 12:37

              ajout

              annulation de la dette de yannick noah : 600 000€


              • Clojea Clojea 25 mars 2013 14:32

                @ Salut Foufouille : Ah, je ne la connaissais pas celle là.... Pas mal


              • foufouille foufouille 25 mars 2013 15:23

                il devait 1150 000 depuis 96 en impots
                la ristourne est due a la « prescription »


              • Clojea Clojea 25 mars 2013 17:35

                Ah ben oui, le pauvre......


              • ecolittoral ecolittoral 25 mars 2013 13:11

                « ...L’état français efface certaines dettes ». CERTAINES !

                Il s’agit d’une petite partie des dettes contractées par ces pays. 
                Ce ne sont que des dettes publiques(pas privées) dû à l’état français...pas aux autres et encore moins au FMI. N’allez surtout pas croire que ce petit allègement de dette soulage les pays concernés. Ils sont au fond du gouffre depuis 40 ou 50 ans...et sont priés d’y rester !

                Le dernier « Côte d’Ivoire ou Madagascar » s’appelle...la Grèce !
                Même principe d’endettement, puis d’hair cut. 
                Même résultat, Il faut quand même payer, réduire les dépenses publiques...et rester au fond.
                Italie, Espagne, Irlande, Portugal, Chypre....France, Royaumes Unis, un jour l’Allemagne...tout le monde au fond.
                Et des « clubs », G10, G20, FMI, banque mondiale, BCE pour compter les points et les cadavres.

                • Clojea Clojea 25 mars 2013 14:35

                  @ ecolittoral : C’est vrai, « .....certaines dettes.... » Je n’ai pas pu lister toute la gabegie, mais ce sont toujours les financiers qui mènent le monde. Les gouvernements sont inféodés aux banquiers, sans moufeter. Pour cause, les Ministres vivent bien, ils n’ont pas de problèmes de survie immédiate...


                • mortelune mortelune 25 mars 2013 17:13

                  Nous effaçons nos créances sur nos débiteurs, pourquoi n’effaçons-nous pas nos dettes envers nos créanciers ? 

                  Et bien c’est parce que nos gouvernants estiment que nous sommes assez riches pour payer. Ils estiment que nos créanciers (Rockefeller et consort) ont besoin de cet argent pour se payer de nouveaux yatchs et de nouvelles Ferraris et quelques oeuvres d’art. 

                  • Clojea Clojea 25 mars 2013 17:34

                    Bonjour Mortelune : C’est un peu plus complexe que ça, mais au fond, ça revient au même. Ceux qui s’en mettent pleins les poches et qui règnent sur cette planète ? La haute finance.


                  • le crocodile 25 mars 2013 18:37

                    Ce qui m´étonne , c´est que tous ces individus qui nous volent , banquiers , politiques de tous poils , maffieux , etc , et qui , de plus se foutent de nos gueules ouvertement , ce qui m´étonne c´est que quelques personnes avec des cojones bien accrochées n´ont pas encore eu l´idée de les faire passer de vie à trépas d´une manière sure , discrète et sans bavures . Ces charognards sont un petit nombre contre des milliards d´individus . Il n´y aurait donc que des moutons sur cette planète , qui se laissent tondre et mener à l´abattoir sans rien dire ?
                    Et , n´oublions pas une seule seconde que les mêmes charognards n´hézitent pas à empoisonner et à se débarasser de centaines de milliers d´humains , si cela peut leur rapporter de l´argent ou autre chose alors pourquoi héziter à se débarrasser d´eux avec leurs propres méthodes ???


                    • Clojea Clojea 25 mars 2013 18:58

                      @ Crocodile : Mouton d’un jour, mouton toujours.............


                    • OMAR 25 mars 2013 19:47

                      Omar 33

                      @Clojéa :« Ces chiffres me donnent le tournis.... »..

                      Quand un pays comme la France, prête un Euro à un pays sous-dev, 10 centimes d’Euro arrivent effectivement dans les caisses de ce pays, le reste est partagé par la banque, les services, et les....vautours...

                      Cependant, la majorité des pays sous développés endettés, ne sont pas en mesure de rembourser leurs dettes : elles deviennent des « dettes insolvables »

                      Conscients de cette situation, certains pays, comme la France, annulent ces dettes, ce qui est sans grand préjudice financier pour eux : CADTM.

                      Alors, Clojéa, regardez plutot vers ces banksters, car ce sont eux, la véritable raison de votre tournis...


                      • foufouille foufouille 25 mars 2013 20:43

                        sur le journal marianne, il y a un article sur les « fils de »

                        http://www.marianne.net/Henri-Proglio-le-Pole-emploi-des-fils-a-papa_a227499.html


                        • ecolittoral ecolittoral 26 mars 2013 09:11

                          Attention au conditionnement par les mots. « Pays sous développés »...« pas assez rentrés dans l’histoire ». On utilise des termes qui, de facto, nous amène à considérer certains comme mauvais et d’autres comme nettement meilleurs. 


                          Ces pays ne sont pas sous développés mais endettés depuis longtemps et donc redevables aux créanciers. Créanciers qui ont stoppés net leur développement. Développement qu’ils auraient été capables de mener à leur façon et en fonction de leurs histoires.
                          Par la dette et la gouvernance mondiale, nous sommes tous condamnés au sous développement. Il n’y a donc pas de pays sous développés. Il y a ceux qui ont été démolis en premiers et les suivants. Les premiers au sud, les suivants au nord.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès