Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Comparaison de cette crise - restructuration mondiale - avec celles du (...)

Comparaison de cette crise - restructuration mondiale - avec celles du 19ème durant la révolution industrielle

On a dépassé celle de 1929 (qui dura 10 ans) en ampleur, on serait dans une crise comme celles du 19ème siecle en pleine révolution industrielle commencée en Angleterre debut du 19e, poursuivie en Europe et aux Etats-Unis. Ces crises étaient une redistribution des forces en présence en Occident : France, Tchécoslovaquie, Allemagne, Autriche voulant se mettre au même rang que l'Angleterre, les Etats-Unis commençant à rentrer "dans le jeu" ; actuellement il s'agit d'une redistribution des forces économiques sur la planète.

  • 1836 krach en Angleterre suivi par l'Allemagne, en 1837 crise de confiance aux Etats-Unis, en France nous eûmes une revolution en 1838
  • 1847 krach en Angleterre et en France (qui commence sa révolution industrielle que Napoleon III poursuivra) révolution de 1848, bouleversement politique avec la 2ème république
  • 1857, 1866 crises financières aux Etats-Unis puis en Angleterre
  • 1873 krach à la bourse de Vienne en Autriche, qui se poursuivra par une récession mondiale jusqu'en 1896. Entre ces deux dernières crises en France la commune de Paris 1870/1871.

On commence par remarquer que seule la France accompagna les crises d'une révolution au 19e, puis se stabilisa politiquement avec l'avènement de la 3ème république. La crise de 1929 aboutit dans une guerre mondiale (toute guerre est une aide au redressement des industries metallurgiques), en passant par des dictatures fascistes tout autour de la France (Italie et Portugal dès avant la crise, Allemagne en conséquence directe de la crise, Espagne plus tard) qui y échappa de justesse (1934) grâce a l'élection du Front populaire (1936).

Pourrait-on dire maintenant : feu l'ultra-liberalisme ? En effet les thèses de Keynes (1883/1946) redeviennent à la mode, Nicolas Sarkozy prona une relance par l'emprunt mais n'en fit pas grand chose (reste beaucoup d'argent qu'il reste à employer par Hollande), Mitterrand dut en faire le deuil en 1982/1983 entouré qu'il était par une économie mondiale liberale.

Le liberalisme tient son origine dans le "laisser-faire laisser-passer" du XVIIIe (en opposition aux obstacles de privilèges royaux), puis est théorise par Adam Smith (1723/1790) qui fait une somme des idées politiques et économiques liberales de l'époque et est revendiqué comme l'auteur de reference en la matière. Vous remarquerez tout de suite que le marxisme qu'on traite de vieille théorie est bien plus recent puisque Marx fit paraitre le tome 1 du Capital en 1867.

La révolution industrielle du 19e on peut effectivement penser qu'il s'agit actuellement d'une crise mondiale de restruration de toute l'economie mondiale financière, économique et industrielle, et sans doute aussi (l'avenir nous le dira) d'une redistribution des forces mondiales en présence, en particulier la Chine et les Etats-Unis, mais aussi l'Europe. Cette dernière sera-t-elle capable de prendre le rang qu'elle souhaite et serait capable de tenir.

La Chine est très inquiète de ce qui se passe en Europe, elle en a besoin pour son économie, mais aussi comme la nature a horreur du vide que laisse l'Europe actuellement son influence économique est en cours de les remplir.

En Europe les mesures prises sont exactement à l'inverse de ce qu'il faut faire et que les crises précédentes nous ont toutes appris : il faut augmenter le pouvoir d'achat par l'augmentation générale des salaires (surtout le smic), des retraites, des minima sociaux et améliorer les couvertures sociales, les services publics…

L'état doit entreprendre des grands travaux sur tout le territoire

  • construction de logements comme il a été procédé à la sortie de la guerre et qui a fait que l'économie est repartie à la hausse rapidement
  • isolation des logements existants
  • travaux pour les énergies vertes…

Mais il est fait une confusion grave ces temps-ci entre investissements et endettements…


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • Annie Stasse Annie Stasse 9 juin 2012 10:46

    J’ai omis de préciser que cet article a été écrit le 12 décembre 2008 et publié sur mon blog http://www.penseelibre.fr/comparaison-de-cette-crise-restructuration-mondiale-avec-celles-du-19eme-durant-la-revolution-industrielle
    et que j’y ai apporté quelques retouches pour le réactualiser.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 juin 2012 14:14

      Bonjour,

      « Mais il est fait une confusion grave ces temps-ci entre investissements et endettements… » justement, la transition énergétique répond à cette question. Elle propose des investissements sur des sources durables, tout le contraire de l’endettement qui repose sur les valeurs durentables, lesquelles sont étayées sur trois générations là où on peut compter sur la généralisation, d’où mon pseudo...

      Bien à vous.


      • Annie Stasse Annie Stasse 9 juin 2012 15:27

        merci… nous sommes voisin l’ami, moi 36
        sur ton pseudo no comprendo


      • BA 9 juin 2012 21:08

        Samedi 9 juin 2012 :

         

        Le FESF va devoir intervenir pour sauver l’Espagne. Mais qui est derrière le FESF ?

         

        Réponse :

         

        1- L’Allemagne apporte au FESF une garantie de 211,045 milliards d’euros, soit 27,06 % du FESF.

         

        2- La France apporte au FESF une garantie de 158,487 milliards d’euros, soit 20,32 % du FESF.

         

        3- L’Italie apporte au FESF une garantie de 139,267 milliards d’euros, soit 17,85 % du FESF.

         

        4- L’Espagne apporte au FESF une garantie de 92,543 milliards d’euros, soit 11,86 % du FESF.

         

        http://fr.wikipedia.org/wiki/FESF

         

        En clair : pour sauver l’Espagne, le FESF va intervenir et va lui prêter entre 40 et 100 milliards d’euros.

         

        Mais le FESF est une coquille vide. Comme le FESF ne possède pas ces milliards d’euros, le FESF va devoir les emprunter sur les marchés internationaux, pour pouvoir ensuite les reprêter à l’Espagne  !

         

        L’Espagne est écrasée sous des montagnes de dettes. Et donc on va empiler des montagnes de dettes supplémentaires sur les montagnes de dettes qui existent déjà !

         

        Et on va continuer à croire que ces montagnes de dettes peuvent monter jusqu’au ciel !


        • Le Yeti Le Yeti 11 juin 2012 12:34

          Merci à Jovanovic ...


        • Le Yeti Le Yeti 11 juin 2012 12:30

          En 1929 ...
          1) Le monde n’était pas mondialisé comme maintenant.
          2) Il n’y avait pas de Trading Haute Fréquence.
          3) L’endettement mondial n’avait rien à voir et les CDS n’existaient pas.
          4) Le pétrole ne commençait pas à manquer.
          Et j’en passe ! (Google est ton ami ...)

          On ne compare pas la 2e guerre mondiale à une guerre tribale de grande ampleur ...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès