Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Coupe du monde de l’économie : l’Allemagne bat la France par 6 (...)

Coupe du monde de l’économie : l’Allemagne bat la France par 6 à 0

Comparer les économies de la France et de l’Allemagne ? C’est un peu comme comparer les équipes de football française et allemande à la coupe du monde de football en Afrique du Sud. Alors que les français font la grève de l’entraînement et se font piteusement éliminer, les footballeurs allemands font partie des 4 meilleures équipes du monde.
 
En France, on croit habituellement que si l’Allemagne est traditionnellement plus vertueuse en économie que la France, les deux économies évoluent en parallèle, de façon similaire. Cette croyance est assez bien vérifiée quand on regarde les données économiques sur 50 ans, grosso modo de la fin des années 1940 jusqu’à l’an 2000. Les produits intérieurs bruts ont progressé à peu près également, le commerce de biens aussi, excédentaire pour l’Allemagne, plutôt déficitaire en général pour la France. La grande différence entre les deux pays sur cette période aura été les dévaluations périodiques du Franc par rapport au Mark, jusqu’à ce que ces dévaluations soient rendues impossibles par le passage à l’Euro.
 
Mais depuis l’an 2000, les gouvernements allemands (celui – socialiste - de Schröder à l’époque, puis le gouvernement de droite d’Angela Merkel) mènent une politique radicalement différente de la France. L’Allemagne marque une série de buts impressionnante : le gardien de but de notre équipe (le président français …) ne peut que distraire l’opinion publique par des questions hors de propos (la sécurité, les roms, etc.), en regardant passer les tirs à sa droite, à sa gauche, entre ses jambes, par-dessus sa tête. Voyons le déroulement du match.
 
Le commerce extérieur : 1 à 0.
Depuis 2000, l’excédent commercial allemand est passé de 50 milliards d’euros à près de 300 milliards. La France, dont le commerce était en quasi-équilibre, subit un déficit qui approche les 100 milliards.
 
Le commerce des services : 2 à 0.
Point fort traditionnel de la France, la balance françaises des échanges de services s’est dégradée de plus de 4 milliards d’euros depuis 2000. Pendant ce temps, celle de l’Allemagne s’est améliorée de 10 milliards d’euros.
 
La balance des paiements : 3 à 0.
En 2000, la balance des paiements française était excédentaire, et celle de l’Allemagne déficitaire. En 2007, la balance allemande des paiements est devenue excédentaire (7,5 % du PIB), et celle de la France déficitaire (-1,2 % du PIB).
 
Les investissements des entreprises : 4 à 0.
Nos gouvernements invoquent régulièrement la France, terre d’accueil des investisseurs. Il n’en est rien depuis belle lurette. Le stock d’investissement allemands à l’étranger (IDE) est le double de celui de la France, et plus encore pour l’industrie (la balance des IDE industriels allemands est le quadruple de la balance française). Depuis 2000, alors que les grands groupes français produisent de plus en plus à l’étranger, y trouvant de meilleurs profits, les groupes allemands réinvestissent en Allemagne, améliorant ainsi le revenu national et l’emploi en Allemagne.
 
L’emploi dans l’industrie : 5 à 0.
Depuis 30 ans, l’industrie perd entre 5 et 10 % d’emplois de plus en France qu’en Allemagne. Cet écart s’était réduit au cours des années 1990 grâce à la politique française dite « de désinflation compétitive » menée par des gouvernements socialistes. Depuis 2000, cet écart augmente à nouveau et s’accélère avec les gouvernements de droite.
 
Le coût horaire du travail : 6 à 0.
Il y a 12 ans, le coût horaire du travail en France était inférieur de 8% à celui de l’Allemagne. C’est désormais l’inverse : le coût du travail en France est supérieur de 12 % à celui de l’Allemagne.
 
La France est donc battue par 6 à 0 par l’Allemagne à la coupe du monde de l’économie. Il faut croire que nos entraîneurs successifs – N. Sarkozy et avant lui, J. Chirac et Lionel Jospin, sont aussi incompétents en économie que Raymond Domenech en football.
 
Toutes les données de cet article proviennent d’une étude réalisée sur la base des statistiques officielles publiées par l’INSEE, par l’OCDE, par la CNUCED, par EUROSTAT et par l’OCDE.
 
Pour en savoir plus et accéder au détail des données et aux analyses correspondantes de cette étude, lire :

Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • pierrot pierrot 7 septembre 2010 11:14

    Il faut être prudent en économie.

    Une progression sur 1 seul trimestre n’a pas beaucoup de sens, d’autant plus que pour l’Allemagne la comparaison est effectuée par rapport à l’année 2009 qui a été catastrophique en Allemagne, bien plus qu’en France.

    Bien sûr, je me réjouerai si l’économie allemande redemarrait à grnade vitesse car elle entraînerait aussi l’économie française car nos deux pays sont liés économiquement et associésdans de nombreux domaines.


    • dupont dupont 7 septembre 2010 11:18

      Ouais, mais là on est entrain de réagir ! Avec la grève d’aujourd’hui qui, sans nul doute, sera un succès, les choses devraient s’arranger.
      Travailler moins pour gagner plus, voilà la nouvelle ligne à suivre, la précédente formulation n’ayant rien donné.
      La Droite sait ce qu’il faut faire mais ne le fait pas.
      La Gauche sait ce qu’il ne faut pas faire, mais le fait quand même.

      A part ça, tout va très bien Madame la Marquise...


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 7 septembre 2010 13:21

        Bonjour,

        l’Europe que l’on connait et qui s’est installée on sait comment, n’a en rien harmonisé nos lois, accentuant au passage nos différences sur le prix du tabac et des carburants, les limitations de vitesses, les impositions et charges d’entreprises, etc...constituant l’ensemble des bâtons dans les roues que nos administration infligent à nos citoyens. On disait il y a trente ans qu’il fallait fuir la France pour pouvoir trouver un terrain fertile pour nos idées, maintenant, il faut les acheter plein pot aux étrangers. Et comme si ceci ne suffisait pas, la désertification professionnelle que nous vivons permet de racheter pour des clopinettes tous les brevets de nos entreprise exsangues ( Gemplus, Uniross, Molex etc...).

        Ils seront produits en Chine, reconnue hors nos lois en matière de captation de concepts et géante de la contrefaçon, mais la différence de prix par alignement sera toujours au profit des vrais responsables de cette situation, la mondialisation. Car on peut le dire, le chef d’orchestre c’est la trompette.


        • Blackeagle 7 septembre 2010 15:33

          Juste un petite chose. Un balance du commerce extérieur positive signifie en réalité que le pays en question est pauvre puisqu’il travaille plus qu’il ne consomme. La seule solution viable est une balance nulle pour le plus proche possible de la nullité, ce qui correspond à un pays vivant à hauteur exact de ses moyens. L’allemagne vit largement en dessous de ses moyens, je plaint les allemand.
          La France vit légèrement au dessus de ses moyens, il faudrait légèrement corriger la chose.

          Ensuite faire apparaitre le cout du travail plus faible en Allemagne qu’en France est une absurdité. Nos travailleur sont mieux payés que les Allemand il faut en être heureux. Celà signifie que nous somme plus efficaces et plus riches. Car dans votre logique autant envier les chinois qui sont payés une misère. C’est absurde. Avoir un cout du travail élevé est synonyme de richesse. Personnellement pour l’avenir de mon pays, je souhaite que nos travailleur soient de mieux en mieux payés et pas l’inverse, je n’ai aucune envie que la france devienne la chine. Il faut être stupide pour souhaiter un seule chose. Croyez vous que les chinois souhaite le cout du travail chez augment ou diminue ? Qu’ils augmentent tiens. Seulement pour celà, il faut que leur pays se développe car aujourd’hui il ne dispose ni des infrastructure ni des systèmes sociaux (éducation, formation, santé) susceptibles de justifier une telle augmentation de salaire.

          Emploi dans l’industrie ? Celà n’a aucune signification, ce qui compte c’est la production industrielle du pays qu’elle est telle et comment a elle evoluée ces dernières années ? La production industrielle française est en constante augmentation même si la part d’emploi dans l’industrie est en constante régression grâce à la mécanisation et à l’accroissement de la productivité.


          • mariner valley mariner valley 8 septembre 2010 09:49

            C’est pas faux, cependant

            Un balance du commerce extérieur positive signifie en réalité que le pays en question est pauvre puisqu’il travaille plus qu’il ne consomme.

            Je ne crois pas que cela soit vrai, on peut être heureux sans consommer a outrance.

            Faudrait demander aux allemands s’ils ont les moyens de payer et d’acheter ce dont ils ont besoin....si oui alors je vois aucun problème a ce que le reste soit bénéfique pour le pays. Si il y a des complaintes alors oui vous avez raison.

            Tout est une question de pouvoir d’achat, les salaires ne sont une bonne variable. Je vis a l’étranger avec un petit salaire comparer a la France, mais mon pouvoir d’achat est probablement supérieur.


          • plancherDesVaches 8 septembre 2010 09:54

            Hhmm.. Blackeagle.
            Si vous commencez à casser (en démontant) la propagande actuelle, on est mal barré...

            Les raisonnements de « PIB » et d’endettement sont faits pour les footballeurs économistes. Si on leur casse leur rêve de gagner le championnat, on peut s’attendre à une chute des ventes de TV et de packs de bière.... Mauvais pour le commerce, ça. smiley


          • agoratoc 7 septembre 2010 20:16

            la france est finie faut s y faire , on a trop tiré vers le bas dans tous les domaines , j espere que mes gamins auront l intelligence de s exiler


            • plancherDesVaches 8 septembre 2010 09:56

              Très bonne idée, Agotruc.
              D’ailleurs, on ne vous retient pas. Montrez l’exemple.


            • Defrance Defrance 7 septembre 2010 22:20

              L’Allemagne réussi a vendre des camions Mercedes pour transporter les drones Iraniens. Les Français n’osent pas effaroucher les étasuniens !
               Il faut remettre a plat l’OMC, l’ONU, le FMI ..... pour rétablir des marchés libres et équitables ?


              • Defrance Defrance 7 septembre 2010 22:29

                Les Allemands sont bien plus filou que l’on peut imaginer, Déjà en 1980 Ils importaient des canards du Vietnam après leur avoir envoyés des emballages marqués élevés en RFA !
                Une grande partie des machines outils made in Germany est fabriqué en Tchequie depuis des lustres et si vous cherchez les exemples ne manquent pas  !
                Fisher, le ministre des affaires étrangères du precedent gouvernement SPD a même vendu près de 150 000 passeport a des prostituées russes, ukrainiennes en vue du Mundial ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès