Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Crédit, quand tu nous tiens...

Crédit, quand tu nous tiens...

Quel ne fut pas mon émoi, en ce jeudi 23 mars au matin, en entendant le discours de l’invité de France Bleu Provence, l’expert financier Christophe Millois, de la Caisse d’épargne, s’exprimer au cours de l’émission « Ma banque et moi », chronique traitant des rapports entre les utilisateurs que nous sommes et leur(s) banquier(s).

Thème de l’émission : « Le crédit immobilier »...

A ce propos, M. Millois nous explique qu’aux Etats-Unis d’Amérique, référence suprême de ce qui se fait de mieux dans le domaine du libéralisme forcené, la durée des prêts immobiliers dépasserait largement l’espérance de vie de l’emprunteur, en débordant superbement sur plusieurs générations, pour le plus grand bonheur de l’Américain moyen et de sa descendance, déjà engluée dans le système et donc, contraint à la réussite, avant même que de naître. Alléluia !

Autre pays décrit comme sanctuaire de la consommation effrénée, l’Angleterre. Là, nous apprenons de la bouche de notre avisé financier que l’Anglais moyen serait endetté à plus de 100% - excusez du peu - alors qu’en France ce chiffre ne serait - horreur - que de 40% !

Rouge de honte d’appartenir à un pays rempli de vilains petits canards, d’immondes derniers de la classe, j’écoute avec attention les conseils du saint homme afin de trouver les meilleures solutions de capitalisation à mes 998 € mensuels.

De sa tribune, notre orateur enchérit et montre du doigt. Il évoque l’obligation d’un « changement radical des mentalités » de ces satanés Français - qui décidément, ne comprennent rien à rien - afin de rattraper leur... retard ! Faute de quoi, nous serons tous passer au kärcher haut et court.
Voilà le mot lâché, RETARD. Vous avez bien entendu, nous sommes en retard !

Le Français moyen et son endettement à 40% n’est pas digne d’intérêt aux yeux du capital. Aussi, entrez-vous bien dans le crâne que les prix de l’immobilier continueront de grimper tout autant qu’il demeurera un Français pour accéder à la propriété sans s’endetter sur un ou deux siècles. Voilà, en substance, ce que nous a servi le questeur Millois par une sémantique toute fiduciaire.

Selon toute vraisemblance, il semblerait que dans l’esprit d’un banquier, la longueur du terme de l’endettement soit inversement proportionnelle à celle de la qualité de vie de son client. Mais diantre, ces gens-là ne sont point philanthropes et encore moins poètes ou philosophes...

C’est pour ces raisons, entre autres choses, que Nicolas Sarkozy est attendu au trône de la République par tous les entrepreneurs et tous les banquiers de France et de Navarre. Il leur faut une ruche besogneuse, une masse envoûtée à l’idée de jouer les « people » de quartier, en rêvant de posséder une cage à lapin, « prête à terminer d’aménager », donnant sur la ruelle, ou un pavillon « à finir de terminer », avec ses 100 m² de terrain inculte, au prix extraordinaire de trente ou quarante années de travail, pour autant que tout se passe bien, sans quoi, le banquier reprend le tout pour le céder aussi sec au blaireau affecté au poste d’où on aura révoqué le premier, frais en sus...

A compter de ce jour béni - si aucune malfaçon ne survient - le nouveau proprio, ou du moins qui le sera dans quelques dizaines d’années, aura la satisfaction de travailler beaucoup plus pour gagner guère plus le reste de sa vie, afin de : rembourser capital et intérêts, financer les finitions et les aménagements, payer les taxes foncières et enfin, mettre un peu d’argent de coté pour le jour où tout sera à recommencer.

Ainsi va la vie au pays de Jr. Etant donné que tous les pilotes aux commandes du train de l’économie s’entendent comme larrons en foire, il y a fort à parier qu’à l’avenir, l’écart entre les revenus du travail et ceux du capital se creusent encore un peu plus...

Ne cherchez plus longtemps comment ficeler un peuple. Donnez-lui l’impression qu’il pourra devenir aussi riche que celui qui l’asservit et l’illusion du bonheur de posséder une miette du gâteau pour lequel il s’est engagé à vie et bientôt, peut-être, celle de son engeance.

Il en est de même pour les bonheurs et pour les malheurs, ils arrivent rarement seuls. Aussi, le coup est triplement bien calculé par le marionnettiste qui se voit offert sur un même plateau, d’être déchargé d’autant de réalisations coûteuses dans l’habitat social qu’il bénéficie de projets immobiliers juteux, exécutés par une main-d’œuvre assujettie pour des lustres.

Le bon Jules n’avait-il pas déjà tout compris en distribuant du pain et des jeux ?

Alea jacta est !
Aixetterra


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (357 votes)




Réagissez à l'article

149 réactions à cet article    


  • pierrarnard 23 mars 2007 10:20

    clairvoyant !!!


    • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 10:49

      @ Pierrarnard,

      Seul l’alter ego décèle la clairvoyance ! Merci,

      Aixet... smiley


    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 23 mars 2007 15:16

      Joli article, cher ami.

      Comment ne pas se sentir proche des thèses de l’extrême gauche ?


    • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 19:54

      @ Olivier,

      Merci, merci...

      T’es quand même venu avec ton magnum petit coquin.

      A +, cordialement, Aixet... smiley


    • tvargentine.com lerma 23 mars 2007 10:23

      C’est bien beau le discours de ce monsieur banquier mais combien de personnes ne peuvent accèder en France aux crédits bancaires.

      Oui,je veux bien m’endetter pour rembourser mes dettes sur 10,30,50 ans mais avec la précarisation de l’emploi , qui va accepter de me préter de l’argent quand on sait qu’il est déjà très très compliqué de se loger dans son propre pays LA FRANCE

      Dans l’informatique,il n’est pas rare de changer souvent de société tous les 2 ans ,voir moins.

      Ce banquier n’accepte pas de faire des prêts aux gens comme nous

      Voila,donc,l’exemple type du « populisme-banquier-démago »


      • Floruf (---.---.123.101) 23 mars 2007 10:52

        Je ne sais pas de quel type de contrat tu bénéficies mais en ce qui me concerne je suis dans l’informatique en CDI (seulement BAC+2 donc pas un salaire miroboland !) ,je change souvent de clients et je n’ai eu aucun probleme à avoir un prêt immobilier et à 27 ans de surcroit !Je pense que seulement le CDI fait office de passe pour un crédit immobilier aujourd’hui et c’est vrai que les établissements bancaires devraient changer leur opinions sur les autres types de contrats de travail car le principal reste de faire rentrer du cash tout les mois et peu importe comment finalement. D’ailleur dans les pays anglo-saxons ,ils se foutent bien de savoir comment tu gagnes ta vie du momment que tu rembourses tes crédits et même si tu ne les rembourses pas ça les arrangent aussi de te mettre une bonne fois pour toute sur la paille en te saisissant tes biens ! Quoi qu’il se passe les banquiers sont toujours gagnant !


      • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 10:52

        @ Lerma,

        Heureux hommes que nous sommes en réalité Lerma, inaptes à tomber dans leurs griffes et dans leurs plans.

        Bonne route néanmoins.

        Bien à vous, Aixet... smiley


      • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 10:54

        @ Florus,

        Bien vu l’artiste !

        Bonne route aussi.

        Salutations, Aixet...


      • alpo47 (---.---.121.137) 23 mars 2007 11:14

        Que je sache, rien n’oblige personne à tomber dans le piège de la consommation ou du crédit à outrance. Il faut tout de même un peu du bon vieux bon sens, pour réfléchir aux offres, leurs conséquences, et les risques encourus.

        L’important est de ne JAMAIS oublier que les banques ne sont pas des organismes caritatifs, que leur UNIQUE objectif est de faire du profit. En témoignent, chaque année, leurs pharamineux profits.

        Aucun doute, ils viennent de nos poches. Les banques aujourd’hui sont des prédateurs, ou racketteurs, d’ailleurs, chaque fois que je passe devant une succursale de la mienne, je regarde ailleurs, de peur que le simple fait de regarder la façade ne me soit facturé en « frais de représentation ».


      • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 10:56

        @ Philippe,

        Superbe et encourageant commentaire.

        Merci, Aixet...


      • jak (---.---.87.136) 23 mars 2007 10:35

        IL a oublié de préciser les craintes d’un krak immobilier aux USA, because la longueur et le taux progressif des crédits, qui amènent quelques 7 millions de foyers a ne plus pouvoir honorer leurs traites et que quelques autres millions sont attendus. Pour comprendre un banquier, rien de mieux qu’un bon vieux western, le salaud c’est lui, a qui le héros feras rendre gorges. Il nous reste qu’a être notre propre héros ,afin de protéger nos petits euros gagner difficilement de l’appétit féroce des ces voyous.


        • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 10:58

          @ (black) Jak,

          T’as tout compris frérot. Nous devrions relire de temps à autre « les raisins de la colère ». Edifiante synthèse du PLAN.

          Salut à vous, Aixet... smiley


        • Darkfox (---.---.141.125) 23 mars 2007 10:45

          Oui car votre banquier a oublié une chose importante, la france est aussi en retard au niveau des banques ! En effet, l’un des moyens de booster la croissance et bien de faire des prêts mais aussi de le rendre accessible. Hors en France si vous venez un dossier pour créer une entreprise bien souvent la banque vous demande 30% ou 40%... hors si votre projet, c’est une société d’avion ou un magasin et qu il faut becoup d’argent c’est impossible ! Des sociétés comme Dell ou microsoft on grandit grace à cela... hors aucune banque francaise ne mettra un rond dans une start up par exemple.

          Donc si les banques veulent faire des prêts, il faut aussi qu elles prennent des risques ! et pas dire les francais sont bêtes.. et en même temsp ça métonnerait qu’un banquier francais s’endette sur 50 ans..


          • DARIO (---.---.135.107) 23 mars 2007 10:45

            Une personne endettée au-delà du raisonnable est prête à accepter n’importe quoi pour gagner un peu d’argent et essayer vainement de se remettre à flot...très bon pour la mondialisation...mais désastreux pour le citoyen ! Quand je vois à la télé des organismes de crédit qui incitent des gens à s’endetter pour, par exemple, se payer des vacances au-delà de leur moyen, je trouve cela presque criminel car ceux qui vont se laisser tenter sont évidemment les plus vulnérables.


            • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 11:02

              @ Dario,

              Vous dites : « Une personne endettée au-delà du raisonnable est prête à accepter n’importe quoi pour gagner un peu d’argent et essayer vainement de se remettre à flot... »

              Excellente réflexion qui explique bien des attitudes immondes.

              Salut, Aixet...


            • hurlevent (---.---.44.148) 23 mars 2007 10:54

              L’auteur mélange tout et n’importe quoi. Les termes « libéralisme forcené » (?), « consommation effrénée », etc... dénaturent son propos. Manifestement, il s’agit de quelqu’un qui ne comprend pas le système du crédit et, plutot que de chercher à le comprendre, le dénigre.

              A plusieurs reprises, l’auteur parle d’un « taux d’endettement », mais sans en expliquer la signification. On peut mettre tout et n’importe quoi dans un taux d’endettement. Est-ce le total des dettes divisé par le revenu mensuel ? annuel ? brut ? net ? Sans cette explication, cela ne veut rien dire.

              Enfin, l’article termine sur une théorie du complot bien mal présentée. Certaines personnes « s’entendent comme larrons en foire ». Mais qui ? Il existerait « le marionnettiste ». C’est qui ?

              Cet article me donne l’impression d’avoir été écrit par un ignorant qui veut le rester.


              • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 11:19

                @ Hurlevent,

                1) Quant à la première partie de votre propos : Je ne fais que reprendre le discours de l’intervenant. En effet, et je le revendique, je ne suis pas expert financier. Mes seuls rapports au crédit me laissent un souvenir cuisant et j’invite chacun à tourner 7 fois son stylo entre ses doigts avant de signer.

                2) En ce qui concerne le « marionnettiste », sachez que ce n’est point là une « théorie » mais une terrible et subtile réalité, dont toute la douleur se voit magnifiquement rendue par John Steinbeck dans « les raisins de la colère ». Pour ce qui me concerne, il s’agit là des « raisons de la colère ».

                J’admets volontiers votre point de vue, mais avouez que s’endetter sur plusieurs générations ne peut en aucun cas conduire au bonheur. Il est inepte et malhonnête de le proposer comme un exemple à suivre.

                L’avenir immédiat donnera une fois de plus raison au poète face au technicien.

                Bien à vous.


              • MOURRI (---.---.254.108) 23 mars 2007 15:19

                Rien a voir avec la technique elle est neutre.Ce sont les utilisateurs qui en font ce qu’ils veulent.Ce qui est en cause c’est la valeur morale de ceux qui oriente le jeu.Les elections en principe sont la pour cela. Le poete lui il a toujours raison c’est comme la cigale demandant a la fourmie sa subsitance c’est facile.


              • ZEN zen 23 mars 2007 10:55

                @ L’auteur

                Rappel bien nécessaire

                Pour se rendre compte dans le détail du niveau hallucinant de l’endettement des ménages en UK, lire l’excellent livre de Philippe Auclair :« Le royaume enchanté de Tony Blair »


                • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 11:22

                  @ Zen,

                  Merci pour l’info.

                  J’ai adoré : « Le royaume enchanté de Tony Blair »...

                  Excellent !

                  Aixet... smiley


                • Fred68 (---.---.64.1) 23 mars 2007 11:15

                  En suisse les prêts se font également sur une centaine d’années. Je releverai deux aspects principaux

                  1 : le remboursement des interêts est déductible des impôts, donc aucun interêt à rembourser. Plus la dette est haute, plus les déductions sont grandes.

                  2 : La logique est de gagner de l’argent en achat / revente, pas d’être propriétaire ad vitam eternam.

                  Mes connaissances sont limités donc il me serait difficile de dévelloper plus mais ce qui me parait sûr c’est que je préfère assez largement me dire qu’après le remboursement de mon prêt (15, 20, 25 ans) je n’aurai plus rien à payer et je serai propriétaire (plus ou moins) inaliénable de mon logement. Je trouve que ce système laisse les gens en permanence dans une sorte de précarité immobilière.


                  • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 11:27

                    @ Fred,

                    Eclairage pertinent. Comme quoi, l’argent retourne à l’argent. On comprend mieux, dès lors, la réticence de certains à travailler de leurs mains et pourquoi tant de maisons demeurent volets clos...

                    Merci, Aixet...


                  • (---.---.140.254) 23 mars 2007 11:16

                    Vous payez déjà au moins trois fois la même assurance, alors n’hésitez plus endettez vous pour le bien-être de la communauté et celui de vos enfants.

                    C’est de la SOLIDARITÉ dans le malheur qui fera toujours le bonheur de votre banquier.


                    • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2007 11:16

                      les banquiers te prêtent un parapluie les jours de beau temps et te l’enlèvent dès qu’il pleut ! smiley

                      malheur à qui se laissera berner par les sirènes néolibérales car les huissiers sans coeur seront là et la justice sans pitié pour les plus faibles comme toujours.....

                      Merci Aixettera pour cette mise en garde


                      • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 11:30

                        @ Chat,

                        Toujours la patte originale, le Chat.

                        N’oublions pas l’adage selon lequel « Chat échaudé craint l’eau froide »...

                         smiley Aixet...

                        PS perso : Nous rencontrerons-nous Samedi à Paris ?


                      • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2007 11:35

                        @aixeterra

                        à mon grand regret non pour cette fois , je dois garder les chatons , mais je n’exclue pas d’aller vagabonder lors d’un prochain meeting

                        bien à toi


                      • rocla (haddock) rocla 23 mars 2007 11:27

                        Les banques et l’ univers de l’ argent ,

                        Ayant signé caution pour un prêt , l’ année suivante je reçois une lettre de cette banque , intitulée Information des cautions ,lettre qui donne la situation du remboursement par l’ emprunteur , aucun problème tout est en ordre , sauf que la banque me demande 38 euros de frais pour cette information que je n’ avais pas demandée , étant client moi-même à cette banque je leur ai répondu que si je devais payer ces frais , je change de banque et clôture tous mes comptes . Deux jours après , lettre d’ excuse de leur part et que bien sur les frais de courrier sont à leur charge . 38 euros la lettre si quelqu’un ici serait intéressé je suis prêt à en envoyer des millions . Les banques devrait plutôt s’ appeler « Crédit Baiséonest » ou « Crédit Enfoncier » Banque Chaix-Pire « Un peu comme la devise des sociétés de Pompes funèbres » Mourrez , on s’ occupe de tout « Les banques c ’est » Portez votre oseille chez nous , c’ est tout "

                        Rocla


                        • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 11:38

                          @ Rocla,

                          Finalement on aime encore mieux les dentistes !

                          Allez tous signer la pétition « Ensemble en justice » de l’UFC « Que Choisir » afin d’obtenir le droit d’ester en commun face à la multitude des petits racketts continuels - quelques euros - sur nos comptes bancaires. [http://www.ensemblenjustice.org/].

                          A lire, leur document, un peu long mais édifiant sur le sujet.

                          Merci, Aixet...


                        • Jojo (---.---.246.51) 23 mars 2007 11:33

                          Vive le surendettement ! Vive les huissiers ! Vive les profits !

                          Plus il y a de gens surendettés, plus il y a de saisie,

                          Plus il y a de saisie, plus il y a de revente,

                          plus il y a de revente, plus il y a de taxes et d’intérêts à percevoir,

                          Bref, les flux financiers continuent de plus belle en générant du profit.....

                          Pourquoi arrêter ce générateur automatique de profits qu’est le surendettement ? Voyons, ouvrez les yeux ! smiley Ca n’est pas prêt de changer. Au contraire.

                          Jojo


                          • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 11:41

                            @ Jojo,

                            Putain, Jojo ! j’ai cru mourir de rire.

                            Trop bon ton commentaire.

                            Vive Jojo !

                            Aixet... smiley


                          • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2007 11:43

                            @jojo

                            voilà comment Sarko va relancer l’emploi dans le tertiaire
                            - plus de jobs dans les banques et organismes de crédit
                            - plus de jobs chez les huissiers
                            - plus de ventes d’antidépresseurs
                            - plus de jobs dans les associations venant en aide aux futurs expulsés devenus SDF

                            si vous voulez garantir un avenir à vos enfants , ce sont les métiers de demain smiley


                          • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 12:11

                            @ le Chat,

                            « antidépresseurs », génériques, bien entendu.

                            Rien de neuf quant à l’avenir des journalistes citoyens ?

                             smiley


                          • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2007 13:26

                            les journalistes citoyens ?? ceux qui n’auront pas été embastillés à guantanabot seront occupés à faire la propagande de Nico Ier et agoravox deviendra nicolavox....... smiley


                          • (---.---.3.187) 23 mars 2007 11:42

                            Je ne comprend pas l’interet de cet article. Vous ne voulez pas vous endetter et préférez payer toute votre vie un loyer sans donc avoir de retraite ou sans rien laisser à vos descendants ? Trés bien. En quoi cela devrait il concerner les autres français ? La loi du capitalisme, c’est d’accumuler du capital. Sinon, evidement, ca marche pas.


                            • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 12:24

                              @ ???,

                              Si vous ne comprenez pas l’intérêt de mon article, j’avoue ne pas comprendre l’intérêt de votre commentaire.

                              Toutefois, ne songeant à aucun moment prendre ma retraite au-delà de 100 ou 120 ans, et compte tenu des éléments présentés - remboursements sur plusieurs générations - je ne considère pas l’option bienvenue.

                              Mes parents nous ont légué 25 euros qui ont été divisés par le nombre d’enfants (4), ce qui n’a occasionné aucune tension au sein de la fratrie. Si notre bonheur avait du en dépendre nous ne serions pas si proches les uns des autres.

                              Cela étant, vous aurez compris que je ne suis pas l’ardent défenseur du capitalisme et que, tel que nous le connaissons aujourd’hui, ses jours sont comptés.

                              Salutations distinguées, Aixet...


                            • (---.---.3.187) 23 mars 2007 11:43

                              Je ne comprend pas l’interet de cet article. Vous ne voulez pas vous endetter et préférez payer toute votre vie un loyer sans donc avoir de retraite ou sans rien laisser à vos descendants ? Trés bien. En quoi cela devrait il concerner les autres français ? La loi du capitalisme, c’est d’accumuler du capital. Sinon, evidement, ca marche pas.


                              • Renaud D. (---.---.52.29) 24 mars 2007 21:06

                                J’ai cru comprendre que l’intérêt de cet article est de démontrer l’imbécilité qu’il y a à laisser des dettes à ses descendants.

                                Le capitalisme consiste à amasser un capital. Soit. Pas à le faire payer à ses usufruitiers. Ceci ne s’appelle pas le capitalisme, mais le néo-libéralisme (ton capital m’appartient parce que je suis propriétaire de la monnaie dans laquelle il est libellé, tes dettes sont négociables contre ton travail).  smiley


                              • wired (---.---.92.11) 23 mars 2007 11:44

                                Lire le premier bouquin de Mickael Moore ou si aux USA tu pas un crédit sur le dos tu es pas normal....


                                • LaEr (---.---.126.214) 23 mars 2007 11:46

                                  Très bon article. Rien à redire ;)

                                  Pour revenir sur l’endettement trans-générationnel (j’ai un doute sur ce terme :D ), je me souviens d’une bd futuriste, « Smoke », d’une américaine ancienne analyste financière : Alex De Campi, qui se passait dans un « avenir proche ».

                                  Une publicité en arrière-plan pour une carte de crédit « G-card », avec comme slogan : « Dépensez ! Vos enfants paieront ! ». smiley


                                  • aixetterra... aixetterra 23 mars 2007 14:03

                                    @ Lear (et à relear),

                                    Très bien le terme « trans-générationnel », en tous cas s’il ne répond pas à une technique verbiale précise, il est compréhensible et poétique. C’est ce qui s’appelle du néologisme opportun.

                                    Mais avec quelle monnaie nos enfants paieront-ils les blessures faites à la planète, sinon de leurs larmes.

                                    Cordialement, Aixet...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès