Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Créer sa banque locale

Créer sa banque locale

Les seules banques qui prêtaient sans usure de la monnaie ont été interdites. Il s'agit des banques musulmanes. Ces banques permettent l'accession à la propriété en Allemagne et en Angleterre.

L'état fait confiance aux associations. L'état ne bouge que s'il voit un mouvement. Les français attendent que l'état bouge et restent figés. Une seule question se pose : Y-a-t-il des banquiers honnêtes en France ?

Il est facile de connaître une banque honnête. Elle prête sans taux d'intérêts mais avec des frais de gestion. Cela correspondrait au prix annuel d'une assurance pour ces frais de gestion. On paierait la banque mais aussi l'assurance.

Seulement aucune banque en France de prête qu'avec des frais de gestion. C'est pour cette raison que la France est championne dans les taux d'intérêts donnés aux banques. Il s'agit donc de créer sa banque.

La Banque Publique d'Investissement n'a pas le droit de créer de l'argent. Elle ne fait que demander la création d'argent privé usurier. Il est donc possible de créer de meilleures banques, citoyennes cette fois-ci.

Actuellement les retraités pensent qu'il n' y a pas de confiance. Pourtant ce sont eux qui pourraient la créer. En se regroupant en une banque locale ils pourraient prêter comme la BPI, ne dévaluant pas la monnaie en plus.

Cette banque pourrait être un syndicat ou une coopérative locale, c'est à dire avec des AG mensuelles ou annuelles locales, avec des taux d'intérêts les meilleurs. L'assurance serait sûrement élevée, mais serait dérisoire face aux taux prohibitifs des autres banques.

Ces banques auraient le rôle de se dupliquer ailleurs, en évitant le piège des directeurs, habitués eux à l'économie monétaire. Ces banques expliqueraient alors l'économie physique à l'état, en lui disant : "On veut une banque qui crée de l'argent pour les grands travaux et les industries, avec une monnaie publique". On appelle ça le Crédit Productif Public.

JPEG - 42.8 ko
L’occident qui décroît et les BRICS qui développent le monde en marron

De la même manière les Syndics pourraient être gérés de façon citoyenne, encore faudrait-il que les copropriétaires fussent soudés entre eux. L'économie marche sur la confiance. L'humain est fait pour résoudre les problèmes par la créativité et l'organisation.

Nous sommes des individus sociaux et créatifs. Nous méritons donc mieux que le libéralisme individualiste ou son arnaque sociale. Nous méritons notre épanouissement et celui des générations futures.

 

Sources

http://www.solidariteetprogres.org/tous-les-articles/?recherche=bricsRetour ligne automatique
http://www.solidariteetprogres.org/tous-les-articles/?recherche=cr%C3%A9dit+productif+public


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


    • Breton8329 rol8329 31 août 2014 03:42

      Au final, ceux qui ont réfléchi à la question arrivent tous à la même conclusion : les taux d’intérêt prélevés par les banques asphyxient l’économie et orientent les investissements vers des activités dites rentables sans aucun égard pour l’intérêt commun. Les politiques qui dérégulent à tour de bras ne sont plus en mesure d’orienter les investissements. On les presse de toutes parts de laisser faire la main invisible du marché. La logique du profit l’a remporté contre le bon pour orienter les choix qui auront un impact sur notre futur. C’est comme ça qu’on détruit la planète pour qu’une minorité puisse combattre son ennui en cramant un maximum de ressources non renouvelables tan-disque la majorité peine chaque jour davantage à survivre. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès