Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Crise auto : la Chine dépasse les Etats Unis

Crise auto : la Chine dépasse les Etats Unis

Canablog286_021A l’occasion de la crise financière puis industrielle qui a affecté le monde et l’industrie automobile en particulier, le marché automobile chinois en a profité pour dépasser son homologue américain, le plus important au monde depuis des décennies.

C’est la combinaison de la baisse du marché américain de 35 pct depuis le début de l’année et dans le même temps de la hausse du marché chinois, dopé par des aides gouvernementales de 18 pct sur le premier semestre.

Le marché américain est ainsi tombé à 4.8 millions de véhicules pour le premier semestre 2009 alors que le marché chinois a atteint 6.1 millions de véhicules.Curieusement, alors qu’aux Etats Unis, GM vient de passer sous les fourches caudines du chapter 11, il profite à plein, comme premier constructeur étranger là-bas, de la hausse du marché chinois. Il va bientot vendre plus de voitures en Chine qu’aux Etats Unis avec une hausse des ventes de 38pct pour atteindre un record à 814 000 véhicules contre 942 000 seulement sur le semestre aux Etats Unis.

Les constructeurs français, hélas, soit sont absents de ce marché (Renault), soit progressent nettement moins que le marché (Peugeot-Citroën à +13 pct seulement)

Le gouvernement américain venant de lancer seulement sa prime à la casse qui bénéficie d’un franc succès, il est possible que ces courbes s’inversent au cours du second semestre. Mais ce ne sera vraisemblablement que partie remise avant que le marché chinois ne prenne le large définitivement....  


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • HELIOS HELIOS 21 août 2009 14:52

    Et les chinois rachetent Hummer, la seule marque americaine qui a une valeur pour elle même !


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 21 août 2009 17:07

      Cadérange,

      Déjà Chevrolet propose des pub chez nous c’est vous dire si c’est l’Amérique ! j’ai proposé il y a trois jours cet article intitulé : Le progrès du futur d’aujourd’hui, c’est ailleurs...
      http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/le-progres-du-futur-d-aujourd-hui-60268

      J’espère que les chinois vont le lire avant de refaire les même bêtises que nous, contraints par les lois sur l’environnement et les taxes carbone et autres traites de vaches à lait.


      • Internaute Internaute 22 août 2009 09:46

        Intéressant mais pas surprenant. Avec un rapport de 1 à 5 en population il n’est pas étonnant que les chinois deviennent les premiers producteurs et consommateurs de baucoup de choses et aussi les premiers importateurs de matières premières.

        Ceci dit, votre article présente les choses comme si vous pensiez que les succès de GM en Chine sont bons pour les américains. C’est un leurre. GM en Chine est une entreprise 100% chinoise avec une participation de GM US au capital. Les ouvriers sont chinois, les ingénieurs sont chinois, les cadres sont chinois, les sous-traitants sont chinois ou japonais ou coréens, les vendeurs sont chinois et les assureurs aussi. Les salaires sont payés en Renmimbi en Chine et les autos sont vendues en Renmimbi.Les impôts sont payés à l’état chinois.

        Au bout du compte il y a un petit pourcentage du bénéfice distribué aux actionnaires qui retourne dans les poches de GM US, si possible dans un paradis fiscal pour ne pas être taxé une deuxième fois. C’est vrai, cette usine donne du boulot au World Wide Managing Director de la GM à Detroit ainsi qu’à sa secrétaire et deux chefs de projet.

        Les chinois bénéficient du transfert technologique et apprennent des méthodes indutrielles qu’ils utiliseront pus tard pour nous concurrencer sur nos marchés si nous restons assez stupides pour encourager la concurrence déloyale comme c’est le cas actuellement avec l’UE.

        Le bilan est positif pour quelques multi-nationales américaines mais il est négatif, triplement négatif pour les américains. Ils y perdent leur emploi et leur savoir-faire. Cela ne pose aucun problème que Renault soit absent du marché chinois car le résultat serait le même.


        • HELIOS HELIOS 22 août 2009 11:19

          et ce que vous dites ne s’applique, helas, pas qu’a l’automobile.

          Depuis qu’ils construisent, par exemple, les airbus qu’on leur vend, dans dix ans nous acheterons leurs avions et nous fermeront les usines en France, en Allemagne, en Angleterre, et en Espagne.

          C’est ça la mondialisation a sens unique...


          Mais, petite lueur d’espoir, j’ai entendu hier soir vendredi 21 aout que les villageois de je ne sais plus où se sont revoltés contre la pollution d’une usine de plomb... le patron de l’usine a déclaré que 2100 familles de ces mêmes villages n’auront plus de revenus si l’usine ferme.
          Alors, ils devont la dépolluer n’est-ce pas, et produire « propre » comme chez nous, et du coup, les prix s’equilibreront.... c’esl la la petite lueur, plus que dans la taxe carbone !

          bonne journée.


        • fonzibrain fonzibrain 22 août 2009 13:16

          j’ai lu également que la chine devenait le premier partenaire économique du japon


          apres etre celui du brésil

          maintenant,les chinois achètent plus de voiture que les américains

          c’est dingue !!!!

          • herve33 22 août 2009 14:50

            Le développement de la Chine est directement lié à la consommation américaine et mondiale , et malheureusement il ne faut être féru en économie ou voyant pour s’apercevoir que les prochaines années seront marquées par le déclin de la consommation US qui représente 30 % de la consommation mondiale .

            Les US ne pourront pas continuer à s’endetter sans limite , et il seront dans l’obligation de se désendetter aussi bien au niveau public qu’au niveau des ménages . D’autre part , comme le chomage et la précarité va augmenter , les ménages épargeront en prévision de jours difficiles .

            Résultat , la consommation US va fortement baisser , ce qui aura un impact important sur l’exportation chinoise , ainsi que le chomage . Comme il n’y a pas de classe moyenne en Chine , capable de remplacer le consommateur américain , la Chine pourrait traverser une période de fortes turbulences .

            Cependant , contrairement aux US , la Chine peut prendre mesure drastique pour favoriser leur marché intérieur et remplacer le consommateur US , le jour où il y parviendront , le dollar sera mort .


            • Candide Candide 22 août 2009 17:50

              Oui, mais il faut relativiser quand même. Il s’agit de ventes de voitures neuves. Il est évident que sur un marché inexistant les progressions seront plus fortes que sur un marché saturé. Aux Etats Unis tous les américains à partir de 16 ans ont un ou plusieurs véhicules. C’est ce qu’on appelle un marché saturé. En Chine, à peine le cinquième de la population dispose d’un revenu suffisant pour à peine survivre, plus d’un milliard de chinois crèvent encore de faim dans les campagnes ou aux abords des grandes villes où on les avait fait venir avant de les jeter à la rue sans rien. N’oublions pas non plus que le régime communiste maintient son économie artificiellement en exploitant son peuple à mort. N’oublions pas non plus que les chiffres communiqués par le gouvernement chinois sont manipulés et souvent faux. Attention, le réveil risque d’être douloureux.

              Donc relativisons. Avant que la Chine dépasse les US, si cela devait arriver mais c’est improbable quoi qu’on en dise, de l’eau aura coulé sous les ponts. 

              • loco 22 août 2009 18:31

                 je saisis l’occasion d’un post (et les réactions) semblant sérieux pour revenir sur un point qui me chagrine : quelqu’un parle de la nécessité pour l’état et les ménages de se desendetter...... fort bien, mais je voudrais que l’on m’explique comment cela serait possible ???


                • Candide Candide 23 août 2009 20:27

                  @loco,


                  La seule manière pour un Etat de se désendetter est soit d’augmenter taxes et impôts (impossible en France, vu le taux déjà exhorbitant des prélèvements), soit l’inflation, voire l’hyperinflation. Pour les ménages, à part trouver du boulot ou être mieux payés (ce qui parait bien compromis) il n’y a pas d’alternative.
                  Désolé.

                • fonzibrain fonzibrain 22 août 2009 22:16

                  si peu de commentaire pour ne information aussi importante

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès