Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Crise en vue pour l’économie française

Crise en vue pour l’économie française

Le retour de vacances s’annonce douloureux pour une majorité de Français. Tous les indicateurs économiques sont passés au rouge. La croissance annoncée fera défaut et avec elle les recettes budgétaires escomptées. Selon les analystes, nous entrons au mieux dans une période de stagflation (ralentissement économique doublonné d’inflation), au pire en récession. Privés de marges de manœuvre, Nicolas Sarkozy et son gouvernement même s’ils s’en défendent, n’auront d’autres solutions que celle de la rigueur budgétaire. Une mauvaise nouvelle au mauvais moment, juste quand le PS, à l’issue de son congrès de novembre, devrait retrouver de la voix.

Il n’y a bien que Françoise Lagarde pour continuer à proclamer que la croissance sera au rendez-vous, certes dans une fourchette basse d’1,7 %, et à rejeter toute possibilité de récession en s’appuyant sur le fait qu’une récession correspond à une contraction du PIB durant deux trimestres consécutifs. En l’espèce, le PIB a enregistré un recul de 0,3 % au deuxième semestre. Un message en décalage avec sa propre administration qui, soucieuse de sa crédibilité, a prévenu que le troisième trimestre ne serait pas bon. Un recours à la méthode Coué dénoncé avec ironie depuis plusieurs mois par l’opposition qui a fait sienne la chanson de Ray Ventura Tout va très bien Madame la marquise.

Les faits semblent donner raison aux oiseaux de mauvais augure socialistes qui annonçaient déjà, il y a quelques mois, un plan de rigueur. Le PS a beau jeu d’appuyer sur ce qu’il considère comme le péché originel de Nicolas Sarkozy, le paquet fiscal et son coût annuel récurrent de l’ordre de 13 milliards.

Dans ce contexte difficile, François Fillon a fait le choix d’organiser, malgré les vacances ministérielles, une réunion d’urgence à Matignon avec les membres du gouvernement chargés de l’Economie pour « analyser les causes » de la dégradation de la conjoncture internationale, et « identifier les réponses qui devront y être apportées ». Une réunion de crise aux allures de Titanic. L’iceberg est en vue, mais il ne sera pas possible de l’éviter.

Reste à savoir quand aura lieu la sortie du tunnel. Pas avant mi-2009, début 2010 selon une majorité d’experts. Cet intervalle correspondra donc au moment de vérité pour Nicolas Sarkozy et son gouvernement qui tablent sur le fait que les différentes réformes engagées devraient commencer à produire leurs effets.

Si le ralentissement touche toute la zone euro, le problème comme l’a rappelé dernièrement Jacques Attali sur France Inter, c’est que, quand l’économie repart, nous sommes les derniers à entrer dans la croissance, mais, quand c’est la récession, nous sommes les premiers. L’ancien Sherpa de François Mitterrand, auteur d’un controversé rapport sur la croissance a réitéré sa comparaison de la crise des subprimes avec la crise de 29. Avec un bémol de taille, les mêmes causes ne devraient pas produire les mêmes effets, grâce notamment aux rôles des banques centrales.

Crédit photo : Pierre Payan


Moyenne des avis sur cet article :  4.36/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Yvance77 18 août 2008 12:39

    Psiiittttttt encore un article volontairement TSS jeté à la face de notre bon président Pipole 1er qui lui a le courage de faire les réformes qui s’imposent et dont les résultats se feront ressentir .... ressentir .... ressen ... sentir ... re ....oui enfin un jour

    A peluche


    • Adrian Adrian 18 août 2008 13:00

      Le vent tourne la déflation arrive.


      • 18 août 2008 13:19

        il faut croire mme Largarde qui repete à l’envie que" le semestre prochain tout ira bien mieux" !!

        elle finira peut être par avoir raison d’ici 2012 !!!


        • ZEN ZEN 18 août 2008 13:29

          Rien que par son sourire inoxidable, Mme Lagarde nous ferait croire que le mois d’août a été ensoleillé !...

          Il est vrai qu’elle vient de monde de la finance...


          • sisyphe sisyphe 18 août 2008 13:57

            On va "rigoler", après cette "réunion extraordinaire" du gouvernement , pour observer les "mesures" préconisées, sachant que, grâce au paquet fiscal, il n’y a plus aucune marge de manoeuvre.
            Qui est-ce qui va faire les frais de cette crise, plus grave que dans les autres pays européens, essentiellement dûe à l’incompétence de ce gouvernement ?
            Les riches ou les pauvres ?
            On prend les paris ? smiley


            • just_a_life just_a_life 18 août 2008 22:20

              je pari pour , heuuu,heuuu, : les pauvres !!

              j’ai gagné ,c’est vrai ....normal,j’en fait parti car, chaque fois qu’il y a une facture a raqué parsque ces fils de p..e qui nous gouvernent ,font les cons et bien moi/vous payons !!! c’est pas normal,non franchement c’est pas normal....
              dégouté,ecoeuré.......


            • MagicBuster 18 août 2008 14:21

              Hé, sur la photo de l’article, c’est qui le mec en brun à coté de la vieille ??


              • Matéo34 Matéo34 18 août 2008 15:40

                Si la photo est bonne, je crois que c’est Droopy.


              • Matéo34 Matéo34 18 août 2008 15:39

                Bonjour,

                Oui, pour relancer la France, il faut cette réunion d’étude... au moins ça pour préparer les incantations télévisuelles. Après restera que les poupées vaudou et Elisabeth Teyssier !!!! Cette réunion d’urgence n’aura pour effet que de préparer une bonne propagande...

                Plus sérieureseument, ce billet a des manques (mais c’est le propre d’un article bref) :

                La rigeur budgetaire n’est pas nouvelle, elle a commencé avec l’application de la LOLF (votée en 2000, appliquée à partir de 2002) et s’est continuer pendant les gouvernements UMP pour aboutir à la RGPP... La suppression des postes dans la focntion publique n’est pas d’aujourd’hui par exemple. A mon avis, cette crise aura pour cause qu’elle va fournir un prétexte de plus pour la casse de notre République pour s’orienter vers le "Market State" si chers aux libéraux. C’est donc pas une découverte de la rigeur... C’est juste une accélération Si on demande à Mme Lagarde, elle nous dira que les paradis fiscaux vont très bien !)

                La cause : les différentes politiques d’exonérations et de prises en charges fiscales et des cotisations sociales n’ont fait qu’assécher les revenus de l’Etat et de la Sécu... Ils le disent eux memes : les caisse sont vides (sauf pour les plus riches). Au lieu d’avoir une vraie politique industrielle, il se contente de puisser dans les entreprises publiques (mais c’est pas cela qui va nous rendre moins dépendant au niveau énergétique, etc). Les banques centrales ont déja payer la crise des subprime (17 milliards de pertes rien qu’en France).
                Si nous voulons que la France reprenne du poil de la bete, il nous faut une vraie politique industrielle (qui favorise notre indépendance énergétique, par exemple), une politique qui favorise les emplois stables et bien rémunérés, qui ont besoin de main d’oeuvre et de recherche et développemnt, qui favorisent les entreprises qui créent des emplois face à celles qui en cassent : est-ce normal que Renault ait des taux d’intérets moindre pour racheter ses actions et augmenter articiellment sa valeur quand on va emmerder le moindre mec qui va emprunter une somme moindre et créer dix emploi ??? est-ce qu’un jour on va voir que les pays qui ont un tissu industriel bien développé s’en sortent mieux que ceux qui font dans l’économie bling bling ???

                Ce n’est pas les remèdes du bon docteur Attali qui vont nous remettre dans les rails : c’est les memes que celles du bon docteur Rocard... qui revient à cotériser une jambe de bois.

                Si on veut s’en sortir, c’est à mon humble avis, en redonnant toute sa place à la valeur que créer le travail, en valorisant le crédit productif contre le crédit spéculatif, en ayant un système fiscal et social qui valorise le travail qualifié et le besoin de main d’oeuvre que l’on peut redonner à notre pays une place économique qui est la sienne.

                Les solutuions ne sont pas qu’au PS... et il faut avant ne pas écouter les fables de se gouvernement, c’est du cousu main par des communicant (parceuqe propagande, cela date un peu...)

                Bonne journée.


                • tvargentine.com lerma 18 août 2008 17:24

                  Oui il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas et entre le choix de la raison et du populisme j’ai fais un choix républicain.

                  Nicolas Sarkozy avait un vrai projet de société et un vrai programme avec des réformes qui correspondaient à ce que de nombreux électeurs de gauche attendaient

                  La preuve c’est que d’après un sondage ,il serait réélu demain sans problème

                  Les réformes entreprises depuis 1 an sont vraiment de tres bonnes réformes (loi de modernisation de l’économie) et sont des réformes de fond

                  Elles permettront,avec l’éclatement de la bulle spéculative des marchés des matières premières de faire vraiment baisser les prix et d’accroitre le pouvoir d’achat des citoyens

                  Ou est la gauche ???????????

                  Ou sont les idées "révolutionnaires" de la gauche ?????????????,

                  Oui,nous avons été nombreux à voter Nicolas Sarkozy et nous sommes tres content car c’est une vrai rupture avec le passé

                  Il est vraiment dommage que la censure sur AGORAVOX empêche toute liberté d’expression a l’exception des TSS et de leur allié antisemite et pro-chinois


                  • Forest Ent Forest Ent 18 août 2008 17:27

                    La France n’est pas le premier pays de l’UE en récession : amha l’Espagne ou l’Irlande ont commencé. Mais c’est un peu byzantin.

                    Amha aussi, le redémarrage n’aura pas lieu en 2009 ni en 2010. En effet, ça a duré plus longtemps en 2001 alors que la crise était bien moindre : la bulle immobilière avait relancé la consommation. Alors quand ? Après 1929, une croissance solide n’a repris qu’après les guerres de 1936 à 1945.


                    • impots-utiles.com 18 août 2008 17:42

                      Christine Lagarde a meme reconnu, jeudi 14 août, que le troisième trimestre ne serait "pas bon", tout en envisageant un "vrai rebond au dernier trimestre".
                      "Il ne faut pas s’attendre à un bon troisième trimestre car les facteurs ayant pesé au deuxième trimestre sont restés présents en juin et sur une partie du mois de juillet"
                      D’ou viendrait donc ce miraculeux "rebond" ?

                      http://www.impots-utiles.com/d-apres-christine-lagarde-le-troisieme-trimestre-ne-sera-pas-bon.php


                      • goc goc 18 août 2008 18:11

                        aujourd’hui, une fois de plus  fanny et freddy sont sur la pente savonneuse. On parle de plus en plus d’intervention du gvt americain (le roi de l’ultra liberalisme) et donc a breve echeance un ecroulement des financieres.

                        avec ce genre de nouvelles il est clair que la crise va encore continuer quelques années. Et en France on va s’en prendre plein les dents.

                        On pourrait faire un parallele entre aujourdhui et 1981 avec l’arrivée de la gauche au pouvoir.
                        2 ans apres cette gauche ultra socialiste a du prendre un virage a 180° et se lancer dans une certaine forme de liberalisme. Demain ce sera le gouvernement de droite qui sera obligé de faire son virage d e180° et se lancer dans le social, sinon il se prendra une crise a coté de laquelle mai68 ressemblera a une fete d’etudiant bourrés


                        • Daniel Roux Daniel R 18 août 2008 19:00

                          Ne vous faites aucune illusion, rien de bon de viendra jamais de Sarkozy.

                          Enfin les premiers résultats de la politique économique de notre petit timonier tombent.

                          Sont-ils sincères et certifiés ? J’en doute connaissant la propention du personnage à tout régenter y compris les statistiques. Rappelons-nous la curieuse affaire des statistiques du chômage de l’INSEE en 2007, retardées pour de vaseuses raisons techniques.

                          Quoiqu’il en soit, même minorés, ils sont mauvais. Ce qui n’est guère étonnant tant qu’il continuera d’appauvrir les plus pauvres afin d’enrichir les plus riches.

                          Même le dernier de la classe en économie sait que les pauvres dépensent tout ce qu’ils gagnent et les riches épargnent tout ce qui leur reste après leurs vacances aux Seychelles et après avoir changé leur grosse berline allemande. Je précise pour les grincheux pointilleux que c’est leur droit et que là n’est pas la question.

                          Notre petit timonier lui n’a pas de notions d’économie, ni de géo-politique, ni de l’équilibre nécessaire des pouvoirs en démocratie.

                          Ceux qui ont voté pour lui ont voté pour un tribun qui ne rêve que de belles nanas, de rencontrer le show biz et d’occuper la première place au soleil. Ce n’est pas l’insulter, c’est lui qui le dit. Ils vont découvrir que le "bien parler" n’est pas le gage du "bien gouverner". Seuls les résultats comptent et des résultats, il n’en a jamais eu et il n’en aura jamais.


                          • herve33 18 août 2008 22:37

                            Faute est de constater que notre Sarko national n’a pas tellement de chances .  Il faudra plusieurs années ( au moins 3 ans ) pour la crise à laquelle nous allons assister se résorbe .

                            Nous Français , nous sommes un peu mal barré mais ce n’est rien à coté de ce qui va se passer de l’autre coté de l’Atlantique dans les mois qui viennent .  La bulle du crédit va éclater et nous allons retourner 20 ans en arrière .

                            Attacher vos ceintures , les turbulences arrivent avec la fin des JO et la fin des chèques Bush pour relancer artificiellement l’économie .


                            • chmoll chmoll 19 août 2008 08:01

                              lundi 18 aout,reunion d’crise à l’élysée circus, des guignolos

                              pour dire koi ? ben faut attendre l’13 septembre au sommet d’nice,avec les minsitres des autres pays europeens

                              les gugnolos, moi quand j’fais pipi j’me la tiens tout seul


                              • jkw 19 août 2008 08:02

                                la seule mesure que ce gouvernement pourrait prendre, c’est d’inciter ceux qui ont profité des largesses fiscales à consommer plus !
                                sinon, pourquoi faire des cadeaux ?


                                PS : j’aime bien Lerma...même les pieds dans la merde il trouverait que ça sent bon ! (si c’est de la merde de droite !)


                                • jkw 19 août 2008 17:50

                                  c’’est étrange comment on peut être taxé de socialiste quand on critique la politique Sarkozy !!

                                  ... c’est une bonne nouvelle pour le PS car si tous les anti-Sarko sont socialistes, cela va faire des adhésions..... !!

                                  mais je ne suis pas convaincu que le PS ait aujourd’hui une solution !!!...et même demain...
                                  mais ce n’est pas une raison pour faire n’importe quoi !!

                                  quant aux idées que j’ai évoquées , elles ont été émises par des économistes...même de droite pour certains ...ce n’est que du bon sens !!

                                  quant à évoquer le coût des matières premières...l’euro fort...etc.. etc.. je répète LES ALLEMANDS aussi !!!!


                                  • just_a_life just_a_life 21 août 2008 11:36

                                    Pour ceux qui aiment leur Sarko (leur gourou),ça politique,son équipe etc......

                                    Moi je dis une chose ,c’est nous qui les payons pour éviter ce genre de crise !!! NON !!!
                                    faudrait surtout pas l’oublier !!!!et franchement toute cette équipe nauséabonde qui nous gouvernent ,ce remplissent les poches et en contre-partie nous les vides !!!!

                                    Que vous leur léchiez le cul( — lerma — le plus vindicatif entre autres... ) cela vous regardent,mais je n’admet pas que un soit disant président du pouvoir d’achat (pfff sale menteur )et son équipe de bouffons ,au bout d’un an 1/2,mettent le pays dans l’état ou il est !!!!

                                    Ils sont combien à etre payer royalement est glander au gouvernement ,pour éviter ce genre de probleme ,car moi si je paye des impots/taxes innombrables,je ne devrais pas subir ça ,ou sinon : Ils dégagent . et bien sur sans indeminités de départ (normal vu la merde dans laquelle ils nous ont foutus !!)et comme tous le monde le chomage ,à durée égale ....et au bout de deux refus = radié ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès