Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Economie > Dans chaque niche, il y a un chien qui mord !

Dans chaque niche, il y a un chien qui mord !

Il y a loin de la coupe aux lèvres, et notre nouveau président, pour qui certains affirment que « le changement c’est du flan », doit sans cesse rajouter de l’eau dans son vin, provoquant une logique chute de popularité dans les sondages.

La récente affaire des « pigeons », menée tambour battant par un bataillon médiatique de chefs d’entreprises, provoquant le recul gouvernemental, en est l’une des démonstrations.

Comme l’écrit Jean-Christophe Cambadélis constatant que la mobilisation sur le net des patrons des start-up avait fait reculer le gouvernement : « la grande confrontation sur la taxation du capital à commencé ». lien

On avait eu des signes avant-coureurs lorsqu’une partie du gouvernement s’était invitée au Medef, ce qui avait laissé douter les électeurs de la véritable volonté gouvernementale de taxer les capitaux. lien

Et puis comment ne pas s’interroger sur cette volonté présidentielle lorsque, à l’occasion d’une rencontre à huis clos il y a quelques semaines, Hollande avait rencontré plusieurs patrons du CAC 40, lesquels l’avaient chaleureusement applaudi après son intervention. lien

La belle idée présidentielle visant à la taxation des dividendes va-t-elle pour autant voler en éclats ?

Comme l’a déclaré le député Gilles Carrez, « dans chaque niche, il y a un chien qui mord », et si les chiffres concernant les « dépenses fiscales » fluctuent entre 190 et 312 milliards d’euros, par ces temps de crise, François Hollande va-t-il s’attacher à tenir ses promesses ? lien

Personne n’a oublié les 60 engagements du candidat socialiste d’alors, lequel prévoyait l’annulation des niches fiscales qui devaient être équitablement répartis entre les ménages et les entreprises. lien

Elles représenteraient 33 milliards pour 2012, dont 8,9 milliards en crédit d’impôt, et 5,2 milliards en réduction d’impôts.

Mais les décisions présidentielles viennent d’être revues à la baisse puisqu’il vient d’être décidé qu’elles ne concerneraient plus les investissements d’outre-mer, ce qui correspond à près de 3 milliards d’euros. lien

On est toujours sans nouvelles des remboursements de subventions que devait demander le candidat Hollande aux entreprises qui délocalisaient… pas de nouvelles non plus au sujet des 8000 exilés fiscaux dont le gouvernement détient la liste.

Paul Dubrule, un ex-sénateur UMP était convaincu que « ça ne se fera jamais, il faudrait renégocier les accords internationaux, ce qui s’annonce comme un bazar compliqué ».

Il est probable que ce cofondateur du groupe Accor, parti avec sa fortune à Genève, s’en réjouisse secrètement d’avance. lien

Au lieu de la relance économique, permise par la récupération des milliards planqués à l’étranger, ou aux milliards, sous forme de subventions, versées aux entreprises qui délocalisent, le gouvernement a choisi la pire solution : l’impôt, ou la taxe, grevant un peu plus le budget des familles, et empêchant définitivement la relance.

Le résultat de tout ça risque d’être plutôt improductif, puisqu’en mécontentant une partie de sa majorité, tout en perdant la confiance des patrons des petites et moyennes entreprises, les français ne sont plus que 42% à être satisfaits de l’action gouvernementale. lien

Joseph Stiglitz, le prix Nobel d’économie ne dit pas autre chose dans son dernier livre (le prix de l’inégalité- 2012- éditions « les liens qui libèrent »). et lorsqu’on l’interroge sur les choix gouvernementaux français (et européens) prônant l’austérité, il déclare que « c’est de l’inconscience de suivre cette voie pour sortir de la crise ». Le Point, n°2090, page 41.

Le 30 septembre 2012, à Paris, des milliers de personnes sont allé manifester contre l’austérité, (lien) et on pourrait aussi se poser la question du silence des médias, qui, s’ils ont vaguement évoqué ce rassemblement citoyens, ont préféré en faire des tonnes sur l’éventuel scandale des paris truqués de l’équipe de Handball de Montpellier.

Laurent Ferlet, un compositeur, avait écrit en son temps un hymne peut être prémonitoire sur le thème : « le changement, c’est du flan » que l’on peut découvrir illustré sur ce lien.

Les sujets de mécontentement populaires sont légions : L’impossible cumul des mandats a lui aussi du plomb dans l’aile, et François Rebsamen, sénateur, maire de Dijon, et président du groupe socialiste mène la fronde : « j’ai été élu pour 6 ans. Jusqu’en 2014, je serais sénateur et maire  ». lien

La date butoir pour respecter le non cumul des mandats était le 1er octobre 2012.

Depuis cette date, ils sont donc encore 223 députés à avoir traité l’affaire par-dessus la jambe, en continuant d’occuper 2 emplois. lien

On attend avec impatience et curiosité les sanctions que prendra François Hollande, afin de respecter l’une de ses promesses.

Quid de la politique menée par le ministre de l’intérieur qui semble poursuivre, avec son étiquette socialiste, la même voie que son prédécesseur, que ce soit au sujet des Roms, ou sur l’immigration en général ?

Ne parlons pas de la farce du « traité européen qui devait être renégocié  » et dont la Parisienne Libérée vient de faire une chanson caustique.

On sait que le ministre du budget à décidé de retoquer les 14 projets d’infrastructures, au motif que ce n’est pas le moment d’aller gaspiller 260 milliards pour des projets dont la rentabilité est loin d’être prouvée, (lien) mais aura-t-il le courage de laisser dans la liste le Lyon Turin, lequel est le plus cher et le moins rentable parmi tous ces projets ?

Il pourrait en tout cas s’appuyer sur le probable conflit d’intérêt démasqué il y a peu par Le Canard Enchaîné et Politis. lien

Vu l’intense lobbying mené par le président de la région Rhône Alpes, appuyé par l’ancien ministre des transports sous Mitterrand, Louis Besson, lequel a encore ses entrées à l’Elysée, Jérôme Cahuzac aura-t-il le courage d’aller jusqu’au bout de sa logique.

Décidemment l’état de grâce n’aura pas duré très longtemps et comme dit mon vieil ami africain : « le politicien flatte l’éléphant et méprise la fourmi »

L’image illustrant l’article provient de « faune.unblog.fr »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel


Moyenne des avis sur cet article :  4.55/5   (53 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 9 octobre 2012 09:14

    ça doit te foutre les boules d’avoir écrit des articles appelant à voter pour ce nase !
    pourtant ton viel ami africain l’avait dit :
    un morceau de bois a beau séjourner dans l’eau , il ne deviendra jamais un crocodile ...

    et le mensonge donne des fleurs , mais pas de fruits ..


    • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 09:57

      le Chat

      bof, ce n’est pas une nouveauté, les élus, de quelques bords qu’ils soient n’ont cessé de manquer à la parole donnée.
      mais je ne regrette pas une seule seconde d’avoir permis de virer l’autre...
      celui qu’on ne nomme plus.
       smiley

    • LE CHAT LE CHAT 9 octobre 2012 10:33

      moi les socialos vont finir par me faire regretter de m’être abstenu .....


    • LE CHAT LE CHAT 9 octobre 2012 12:43

      salut Cousin ,
      la croissance n’a aucune chance de revenir , d’autant plus qu’ils assomment les français d’impôts et de taxes , et cela sans s’attaquer aux dépenses inutiles et aux gaspillages !
      faudra même compter sur la consommation qui sera en berne comme nos revenus !
      et qui va investir chez nous ? il faudrait être fou pour le faire maintenant !


    • Romain Desbois 10 octobre 2012 08:43

      qui va investir chez nous ?

      60% des produits bio sont importés, pendant ce temps on donne des milliards pour exporter des saloperies genre poulet DOUX.

      Les chiffres ne veulent rien dire si on ne sait pas à quoi ils correspondent.


    • appoline appoline 10 octobre 2012 20:02

      Bonjour les Greffiers,


      Ils ont voulu Flamby, ils l’ont eu. Maintenant sa popularité commence à dégringoler à vitesse grand « V », pourquoi ? Tout simplement car ce tout-mou n’est pas à la hauteur. Nul besoin d’avoir fait une grande école pour comprendre, avant élection, qu’il n’était pas armé pour faire face à une telle crise.
      Il se contente de gratter les fonds de tiroirs en imposant toujours plus, ça, c’est à la portée d’un étudiant de BTS. Par contre, tenir tête aux guignols qui tirent les ficelles, il faut avoir pour cela des épaules un peu plus larges. Il va presser les entreprises, oh pas celles du CAC 40, mais les autres, celles qui nourrissent le pays, tant et si bien que beaucoup risquent de baisser les bras ou de déposer le bilan ou bien de se dire qu’ils en ont ras le cul d’investir, de bosser, un peu plus que les 35 h, pour combler les caisses de l’état, vidées par ses propres fonctionnaires et leur train de vie.

    • olivier cabanel olivier cabanel 10 octobre 2012 20:11

      appoline

      je ne partage pas totalement cette analyse
      « ils ont voulu flamby » écrivez vous ?
      je crois qu’ils ont surtout voulu virer le précédent prez...
      d’autres, comme moi, ne l’ont pas choisi au premier tour,
      certains, comme moi, ont bien voulu croire aux promesses du bourget.
      maintenant, c’est lui qui voit.
      soit il tient ses promesses, soit dans 4 ans et demi, il ouvrira toute grande la porte à Marine, et à ses idées d’extrême droite...
      il sait ou trouver l’argent : les subventions qu’il avait promis de récupérer lorsque l’entreprise qui les avait reçue s’est délocalisée.
      les 60 milliards planqués dans les paradis fiscaux
      la suppression de toutes les niches fiscales...
      ou alors oublier ses promesses, et se planter lamentablement.
       smiley

    • Gabriel Gabriel 9 octobre 2012 09:22

      A vouloir faire plaisir à tout le monde on ne satisfait personne... Monsieur Hollande qui citait la finance comme ennemi de la croissance baisse mollement sa culotte devant elle. Comment pouvait-il en être autrement, il y a des années que le parti socialiste c’est radicalisé à droite trahissant ainsi les idéaux de ses pères fondateurs. Cette équipe de larbin est entrain de paver d’or un boulevard pour le FN en 2017. Peut-être faudra t-il en passer par là pour que les masques et les illusions tombent seulement gare à la note car elle risque d’être particulièrement salée et la potion amère… 


      • gaijin gaijin 9 octobre 2012 09:40

        " un boulevard pour le FN en 2017 « 
        mais non le danger n’est pas là ! et le FN n’est qu’un épouvantail
        le problème c’est que d’une part la droite » normale " se déplace vers les thèses extrêmes tandis que la gauche libérale et atlantiste n’a plus de gauche que le nom
        d’autre part la casse sociale continue et la fracture entre les salauds de pauvres et les enfoirés de riches devient impossible a combler.
        quand ça se transformera en émeutes le reste du pays bêlant et apeuré sera prêt a plébisciter un chef fort pour une france forte .....

        et devinez qui sera volontaire ?


      • frugeky 9 octobre 2012 09:53

        Le criminel de guerre sarko, celui qu’il vous faut...

        Ah la tartine de merde.

      • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 09:59

        Gabriel,

        en effet, ils sont en train d’ouvrir la « voie royale » à la marine et à ses excités...
         smiley
        à moins que d’ici là, ça bouge vraiment, et que le peuple citoyen se décide à dire NON.
         smiley

      • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 10:00

        gaijin

        j’ai bien peur que Gabriel n’ait raison, car je vois mal le petit faire son retour...si c’est ce que tu sous entendais ?

      • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 10:02

        frugeky

        oui, criminel de guerre !
        les preuves s’accumulent contre lui ...kadhafi...et le reste
         smiley

      • JL JL 9 octobre 2012 10:10

        Entièrement de l’avis de gaijin sur ce point

         "quand ça se transformera en émeutes le reste du pays bêlant et apeuré sera prêt a plébisciter un chef fort pour une france forte ..... et devinez qui sera volontaire ?

        Sarkozy a la haine de s’être fait jeter au bout de 5 ans devenant ainsi celui qui a fait le plus court mandat de la Cinquième ; le plus petit, en somme !

        N’a-t-il pas dit : « Dans 5 ans la France sera dans un tel état que je n’aurai pas le choix »  ?

        Si dans 5 ans, la France est dans un tel état, nous pourrons poser la question : à qui profite le crime.

        Le crime ? Nous en voyons déjà les prémices : je ne citerai que JF Copé, NKM, et même Bachelot, payée plus cher qu’un PDG ou un président de la République pour venir minauder régulièrement sur une chaîne de télé capitaliste.


      • JL JL 9 octobre 2012 10:17

        J’ajoute :

        en 2007, Sarkozy je l’avais nommé Tullius Detritus. Depuis, tous les jours, l’actualité a confirmé ce portait.

        « Tullius Detritus est un semeur de zizanie romain de la bande dessinée Astérix le gaulois de René Goscinny et Albert Uderzo. Il est convoqué par Jules César qui veut dissoudre l’amitié des Gaulois afin de les conquérir, dans l’album La zizanie. »

        Dans la BD, l’affaire se termine bien pour les Gaulois : à nous de faire aussi bien qu’eux.


      • gaijin gaijin 9 octobre 2012 10:43

        olivier
        oui je pense a lui
        ( mais si s’en était un autre pareil ça ne serait pas mieux )
        quand je discute a avec des gens divers je me rend bien compte que beaucoup de gens sont clients de son discours, ils veulent un chef fort qui prenne la situation en main.....et je ne parle que gens cultivés.
        je me souvient d’une émission sur le comportement des foules en situation de danger :
        dans un lieu vaste on déclenchait une alerte incendie et les gens se répartissaient dans l’espace de façon aléatoire. si on introduisaient des acteurs qui faisaient semblant de savoir ou ils allaient des groupes de suiveurs se formaient spontanément ......
        ( je résume )
        il ne faut oublier qu’il n’a été battu que très peu ......
        n’oublions pas par ailleurs que sarko et ses seides sont des anciens de l’ extrème droite donc déplacer les lignes ne leur pose aucun problème
        le danger pour moi ce n’est pas la marine c’est un gouvernement « normal » d’ extrême droite

        la « logique » électorale c’est qu’a moins d’un miracle et d’une reprise économique la prochaine fois la gauche sera divisée
        notre système électoral nous amène inéluctablement a une impasse .....


      • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 11:20

        gaijin

        cependant il y a une différence de taille (je parle pas physique... smiley ) entre lui et sarko
        d’entrée on savait que sarko disait tout et son contraire, qu’il promettait uniquement pour être élu, 
        (plus personne ne devait mourir de froid dans la rue...aucune raison d’aller faire la guerre en Afghanistan...etc) alors que je crois qu’hollande était sincère dans son discours du bourget
        bon, le résultat est là...pas brillant !
        ceci dit, rien n’empêche que sous la pression populaire Hollande se décide enfin à appliquer réellement son programme.
        on peut toujours rêver.
         smiley

      • gaijin gaijin 9 octobre 2012 11:34

        oui
        bien sur la différence est de taille
        mais au jeu du pouvoir c’est souvent le pire qui gagne


      • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 13:20

        parkway

        mais NOUS sommes les gouvernants
         smiley

      • bigglop bigglop 9 octobre 2012 20:02

        Bonsoir à tous,

        Merci @Olivier pour cet article synthétique et complet.

        Concernant les subventions, aides nationales, régionales, départementales, agences publiques pour les entreprises créant des activités de production ou de services et afin d’éviter des restructurations et des délocalisations « boursières », j’avais proposé la solution suivante :
        Contraindre les bénéficiaires à fournir une caution bancaire, progressive ou non dans le temps, sur les investissements subventionnés et l’éventuel financement d’un plan social.

        Il suffit de rédiger, faire voter les textes adéquats en s’assurant de leur constitutionnalité


      • xmen-classe4 xmen-classe4 10 octobre 2012 11:23

        quand, dans l’état des choses, la question essentiel est de savoir si le mariage homosexuel est une priorité, l’exité ne doit pas être marine Lepen.


        et comparer le FN au général Custer c’est pas vraiment un signe de lucidité.


      • Yves Dornet 9 octobre 2012 09:59

        le vote d’aujourd’hui et l’alliance transatlantique vont clarifier les chose

        merci L’UMPS (et mélenchon le chavériste pro hollande smiley


        • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 10:05

          Y.Dornet

          bien sur mélenchon a soutenu hollande mais c’était pour chasser sarko
          et s’il avait été élu, je crois qu’il aurait été bien plus efficace qu’hollande...
          il s’agissait de virer sarko...
          il s’agit maintenant de choisir une démocratie réelle, démocratie dans laquelle le peuple oblige l’élu à tenir parole, au lieu de n’en faire qu’à sa tête, ou de rester sous la coupe des patrons et des banksters.

        • Romain Desbois 10 octobre 2012 08:48

          C’est lassant de lire toujours les mêmes âneries !!!!

          Est-ce que les gens connaissent les règles du système électoral ou sont-ils de mauvaise foi ?

          Qui cela surprend que Mélenchon appelle à battre Sarko ?

          Et je vous fiche mon billet que si Lepen avait été face à Sarko , il aurait appeler à voter Sarko.

          En politique quand on n’a pas tout ce qu’on souhaitait , on élimine celui qui souhaitait le moins de ce que l’on souhaitait.


        • Taverne Taverne 9 octobre 2012 10:17

          Et oui ! Aujourd’hui, le peuple ne fait plus peur au Pouvoir. Ce sont les profiteurs des niches fiscales, les riches, l’Europe, les marchés et le Medef qui l’effraie. Le Peuple ? Pfff ! Rien à foutre on en fait ce qu’on veut au moment de voter. smiley

          Quant à l’autre président des riches, appelons-le Mario Hollande car c’est un Mario de plus chargé de saigner les contribuables et les travailleurs au nom de l’austérité.


          • Romain Desbois 10 octobre 2012 08:49

            « Le Peuple ? Pfff ! Rien à foutre on en fait ce qu’on veut au moment de voter.  »

            Non !!!!

            La preuve , Bayrou n’a pas été élu .


          • hunter hunter 9 octobre 2012 10:18

            Bravo à la social-traîtrise de Hollandréou et ses sbires, dont la nullité, la bassesse et la soumission viennent de dépasser celles de l’équipe de Shorty !

            Au moins Shorty, on savait pour qui il bossait : CAC 40, friqués de tout genre, millairdaires-à-yacht-putes-et-coke ! Ce petit étron ne s’est jamais caché !

            Je pense qu’avec Hollandréou, si on continue comme ça, on va finir par une « démocratie-facebook » : le TSCG ; « I like » ou « I don’t like » !

            Et si il y a trop de « I don’t like », on dira qu’il y a eu un bug !!!!!!!

            Graissez les 12, affutez les lames !

            qu’ils soient tous maudits jusqu’à ce que le soleil explose en super-nova !

            Be seeing you

            H/


            • Romain Desbois 10 octobre 2012 08:56

              hunter
              1) user de malédiction démontre que vous êtes un obscurantiste et pas athée.
              2) le fait que vous utilisiez sans cesse la langue de l’impérialiste montre que vous n’êtes pas cohérent
              3) le fait que vous insultiez , montre que vous n’êtes pas démocrate
              4) le fait que fassiez un appel à la violence voire que vous incitiez au meurtre démontre que vous n’êtes qu’un révolutionnaire du dimanche , heureux de pouvoir gueuler sur votre canapé (typique de petit bourgeois qui se prend pour un gauchiste voire un anarchiste)


            • Yves Dornet 9 octobre 2012 10:27

              les Français(e)s ont voté en connaissance de cause. Pas la peine de pleurer les pleureuses. Un démocrate respecte la démocratie. Donc rendez vous à la prochaine...


              • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 10:34

                Yves dornet

                cette démocratie n’a de démocratie que le nom.
                il y a un exemple de démocratie en Europe : regardez de près ce qui se passe en Islande.
                une belle leçon à en tirer.
                ici, l’élu, une fois en place, trahit ses engagements sans qu’il soit possible de lui dire NON.
                non, ce n’est pas une démocratie.
                et je ne pleure pas, je proteste tout simplement.
                 smiley

              • Yves Dornet 9 octobre 2012 10:38

                @Olivier Cabanel,

                Sarkozy n’a pas trahi, lui... sauf sur l’immigration, l’insécurité, l’islamisation, le pouvoir d’achat, l’emploi, la retraite... smiley 


              • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 12:54

                calmos

                des veaux, les français ?
                dans le fond, je n’en suis pas convaincu
                ces « veaux » étaient rentré en résistance lors de la 2ème guerre mondiale
                les mêmes veaux ont banni la monarchie en 1789
                bien sur rien n’est gagné.
                et je vous affirme publiquement que jamais, au grand jamais, je ne prendrais sarko pour éviter le pen.
                bonnet blanc, blanc bonnet.
                sarko est cuit depuis longtemps et marine sent le brûlé.
                sacré calmos
                 smiley

              • Romain Desbois 10 octobre 2012 09:00

                L’Islande suprême argument.

                c’est oublier qu’avant ils ne crachaient sur les implantations des banques à qui l’état offrait des conditions dignes des paradis fiscaux.

                L’Islande a participer au système qui a amener à la crise.

                Mais oui suivons leur exemple, on va bien rire. Beaucoup d’entre nous viendrons pleurer d’avoir perdu leurs petites économies (assurance vie, etc...)


              • olivier cabanel olivier cabanel 10 octobre 2012 09:53

                romain

                ok, je prend le pari...
                 smiley

              • Le péripate Le péripate 9 octobre 2012 10:40

                Voyons voir. En 2012 l’état français aura dépensé 370 milliards d’euros. (je sais ça fait toujours un choc)
                En 2013 il a prévu de ne dépenser que 371 milliards d’euros. Enfin on verra, peut-être.

                Je sors ma calculette, ou fais tourner un compliqué programme sur mon ordi pendant un jour ou deux et je trouve....

                Qu’on dépensera plus en 2013 qu’en 2012.

                Si ça c’est de l’austérité ou de la rigueur j’imagine que j’ai besoin d’un cours accéléré de novlangue.


                • olivier cabanel olivier cabanel 9 octobre 2012 11:24

                  au péripate

                  si hollande voulait, il pourrait agir : pas en ponctionnant les citoyens et les entreprises.
                  il lui suffit d’appliquer son programme : récupérer les milliards donnés en subventions aux entreprises qui ont délocalisé, poursuivre les exilés fiscaux, condamner les banksters...
                  mais aussi réduire de moitié le nombre de députés, de sénateurs, mais aussi dans l’administration gouvernementale, supprimer les instances qui ne servent à rien, ne pas appliquer des systèmes de retraite qui sont en faveur des élus, des ex-élus...
                  tout ça, ce sont des milliards économisables.
                  et réalisable.
                  mais voila, Hollande a-t-il la volonté de le faire ?

                • Le péripate Le péripate 9 octobre 2012 11:37

                  Voui voui voui... ça ne répond pas à ma critique sur l’usage du terme « austérité », austérité qui consiste à n’augmenter les dépenses que de un petit milliard, certes, mais un milliard quand même.

                  Je remarque aussi que ça fait 4 trimestres consécutifs que la croissance est nulle. Ce qui en soi est un petit miracle statistique tant est étonnante cette curieuse position de l’aiguille, pile sur le 0.... comme si on ne voulait pas dire qu’en fait elle a été négative.

                  Et ça la croissance nulle, c’est bien le projet écologiste ? Vous devriez être satisfait je trouve, sauf à souffrir d’incohérence grave bien sûr... smiley


                • Le péripate Le péripate 9 octobre 2012 11:54

                  Vous feriez mieux de descendre de votre cheval, c’est bas de plafond par ici.


                • Le péripate Le péripate 9 octobre 2012 12:12

                  Ce qui il y a de bien avec vous c’est que vous faites les questions et les réponses.

                  Ca va la tête ?


                • Le péripate Le péripate 9 octobre 2012 12:55

                  Fais tourner !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès