Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > De la Société Anonyme (SA) à la Société Bienveillante (SB)

De la Société Anonyme (SA) à la Société Bienveillante (SB)

Nous vivons la dernière phase perturbée des SA jalouses de leur anonymat d’actionnaires volatils et fantômes logés dans des enfers anciennement fiscaux se transformant en vulgaires balances pour satisfaire la G20dicte moralisatrice.
 
De toutes parts les externalités titillent ces gouvernances de la honte, de l’environnement à la responsabilité sociale et sociétale les poussant à communiquer de plus en plus précisément sur leurs actes : « Enrichissez vous , mais dites nous sur le dos de qui ? » dame nature ? monsieur le citoyen ? ou la bonne et vertueuse société démocratique.
 
Nous voilà dons arrivés à l’heure des comptes et des bilans (carbone, social) de plus en plus extra financiers bien que leur non divulgation n’entraînent aucune sanction. Pourquoi donc cela changera t’il si la sanction n’est pas au bout de l’injonction des parties prenantes ?
 
Le remords pré calculé répondrais je ou tout simplement cette arrogance de vouloir anticiper la mise au banc sociétale afin de gagner en communication « greenwashing » ce que l’on ne peut plus tirer en subventions, crise oblige.
 
Le renouvellement des talents et la fidélisation des sceptiques présents en sont une autre raison de plus en plus avouée. Plus prosaïquement la prolifération des fonds éthiques et socialement responsables dont il ne faut plus minimiser l’existence et gare à ceux qui auront responsabilisé leur gouvernance par la pression du marché, la transparence se fait plus saignante quand on découvre la vraie motivation du sursitaire.
 
D’autres plus audacieux vont s’aventurer sur le « plus social que moi pas possible » en décidant de mettre enfin le bien être et la qualité de vie au travail en tête de leurs indicateurs de performance globale, ils seront ce que l’on appellera désormais les « actionnaires bienveillants  » agissant à visage découvert comme si ils redécouvraient que la première action de l’éthique résidait dans le regard de l’autre , notre véritable partie prenante humaine.
 
La gouvernance sort enfin de son anonymat , répond de ses actes, on va donc à notre tour y bien veiller.

Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • JL JL 14 octobre 2010 15:12

    @ victor waknine : désolé, moi pas comprendre quoi vous avoir écrit.


    • french_car 14 octobre 2010 17:07

      Dites-donc Victor il semble que lors de la fusion MDTV-CisiGraph la bienveillance n’ait pas toujours été la règle.
      Il est vrai qu’à l’époque il y avait le gentil et le méchant. Le gentil on l’appelait « neuneu » et le méchant je vous laisse deviner


      • Magenta33 15 octobre 2010 09:50
        Je lis et je relis l’article, je n’arrive toujours pas à voir où se trouve les relents de colonialisme. enfin bref, Agoravox étant un média citoyen, libre à chacun de faire une interprétation.

        La mienne étant la suivante. Si je comprend bien les propos de Monsieur Waknine, les derniers évènements (crise des subprimes, kerviel, fonds d’investissement sans scrupules et RPS à tout va...) montrent que nous sommes arrivés à un virage important de l’ère capitaliste où nos chers dirigeants ne pourront plus se cacher derrière de la communication de vitrine.

        Les gouvernances devront sous peu répondre de leurs actes. Il s’agit peut-être d’une vision utopique mais le débat sur la place de l’humain dans l’entreprise est aujourd’hui au coeur de la réflexion. Une mode ? Je ne pense pas. Le court-termisme qui a régné ses dernières années semblent s’essouffler et je ne pense pas que les actionnaires pourront éternellement nier la réalité tel le gouvernement face à la vindicte populaire. Les choses ne vont pas bien et chacun devra tôt ou tard répondre de ses actes.

        Un message également à Kinini. Quitte à reprendre les fautes d’orthographe ou d’inattention, attention de ne pas écorcher le nom de l’auteur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès