Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Destruction d’emplois : pourquoi cette information ne fait-elle pas (...)

Destruction d’emplois : pourquoi cette information ne fait-elle pas la une ?

Etrangement une telle information aurait dû faire nettement plus de bruit qu’elle n’en fait. A part un article resté quelques heures en une du Monde.fr je ne l’ai pas vue. Et pourtant elle est d’importance d’une part en donnée brute ou relative mais d’autre part surtout car les chiffres initialement annoncés sont bigrement faux. Il s’agit du chiffre de la destruction d’emploi.

 Le 13 novembre l’INSEE annonçait 5 500 emplois détruits et hier la révision donnait, excusez du peu, 80 700 soit plus de 1500 % d’erreur. Un rapport de 1 à 15 ! (Le Monde)
 
Quelle peut être la crédibilité d’un institut qui commet de telles erreurs ?
 
La réponse de cet effarant écart est là : L’estimation provisoire qui avait fait apparaître le 13 novembre un spectaculaire ralentissement des pertes d’emplois ne tenait pas compte des établissements de dix salariés et moins.
 
Cette nouvelle est de mauvais augure car elle démontre que la destruction d’emploi a atteint les petites structures. J’en déduis qu’elles avaient mieux résisté avant sinon il y aurait eu une projection dans les estimations. Ou alors l’INSEE a trafiqué les chiffres, ou plutôt fait semblant d’ignorer les entreprises de moins de 10 salariés tout en sachant qu’il y avait du dégât. On ne peut y voir que ces diverses solutions :
 
- tentatives de masquer la réalité en occultant ce que l’on sait être terrible mais en usant d’un artifice d’une pseudo honnêteté ;
 
- ne pas tenir compte des entreprises de moins de 10 salariés, pourtant formant un tissu économique de premier plan ;
 
- l’incompétence de l’INSEE dans cette annonce incapable de prévoir que les entreprises de moins de dix salariés vont modifier de façon considérable les chiffres (or en un trimestre on doit avoir quelques clignotants qui clignotent très rouge) ;
 
- ou plus grave enfin, ce chiffre est ahurissant car alors seules les petites structures ont perdu des emploi puisque sur 80 700 elles représentent 75 200 soit près de 95 % de la destruction d’emploi.
 
Ce qui est tout aussi effarant c’est que cela ne fasse pas la une des journaux depuis hier.
 
Dans cet article du Monde on parle du chômage qui n’a pas cru tant que cela au 3è trimestre. La raison est simple : les emplois détruits qui sont des emplois à durée indéterminée ont été en partie compensé par de l’Interim donc de la précarité non volontaire : L’industrie perd des emplois depuis 2001, le mouvement ne s’est pas arrêté au 3e trimestre (49 400) et dans la construction, il s’est "accéléré" (16 100). C’est même "le plus mauvais résultat depuis dix ans", selon Bernard Ernst, ex-directeur des statistiques de l’Unedic, passé à Pôle emploi. Maigre consolation, la "forte hausse" des effectifs dans l’intérim au 3e trimestre est confirmée (+ 36 900). Hors intérim, la baisse de l’emploi tertiaire a été cependant "plus marquée qu’au trimestre précédent", souligne l’Insee
 
Ainsi perdre 80 000 emplois cela ne semble pas être une information et ce d’autant que seulement 5 500 avaient été annoncés. Et sachant que si le chômage ne baisse pas tant c’est parce que l’Interim amortit la chute en se regonflant, et transvasant des postes fixes en postes précaires faciles à supprimer en cas de mauvaises affaires à suivre.
 
Pourquoi cette information ne fait-elle pas la une ?
 
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • Echo Echo 11 décembre 2009 10:12

    Entre 5.500 et 80.700 il existe tout au plus un rapport de 1 à 15 et non de 1 à 44.

    Votre appréciation s’égare dans un rapport de 1 à 3.


    • Imhotep Imhotep 11 décembre 2009 10:34

      Exact. Je me demande comment j’ai pu faire une telle erreur. Tiens je vais demander une place à l’INSEE. Et la place du directeur en plus.


    • Imhotep Imhotep 11 décembre 2009 10:41

      PS Merci à la modération de corriger cette erreur et remplacer 4 000 par 1 500 et 44 par 15, erreur qui ne change rien au raisonnement ni à l’information.


    • zelectron zelectron 11 décembre 2009 11:09

      Tout va très bien Madame la Marquise...


    • Atlantis Atlantis 11 décembre 2009 15:25

      « Tiens je vais demander une place à l’INSEE. Et la place du directeur en plus. »

      Le précédent a été débarqué sous chirac car il refusait d’appliquer la nouvelle méthode de calcul de taux de maternité (vous savez, le fameux « boom de natalité » qu’ils nous rabachent, ben ça date de ce moment là ...). Si vous y allez, c’est uniquement pour cautionner ce niveau 3 dans l’art du mensonge (au delà il faut un effet de masse plus important : publicité, promesses politiques, contrôle de l’histoire officielle, ...)


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 12 décembre 2009 09:50

      @ Imhotep : 

       
      J’ai beaucoup travaillé dans le secteur de l’emploi. Les stats sont souvent, disons, à interpréter. Ce qui me frappe, comme vous, c’est l’absence de réaction. Je pense d’abord à revenir avec la proposition d’une Régie autonome de l’information, mais quand je regarde de plus près, je crois que c’est plus grave que ça. Le tissu social déchire de partout, surtout quand on veut lui mettre une pièce.... je crois qu’il est inutile de faire quoi que ce soit tant qu’il n’y aura pas un fait nouveau important ou un nouvel acteur.


    • Alpo47 Alpo47 11 décembre 2009 10:16

      Quuuuooooooiiiiiiii ......
      L’auteur sous entend que les services de l’Etat « jonglent » avec les chiffres, probablement pour camoufler la réalité à nos concitoyens ?????
      Sous entendrait il également que nous avons tous les attributs d’une « république bananière », où certains fonctionnaires sont dévoyés au service du clan au pouvoir ????
      Non, mais ... comment serait ce possible ? Il ne faudrait pas nous confondre avec la Chine que décrivait hier Santi ... Restons sérieux ...
      L’honnêteté est au pouvoir, môôôôssssiiieeeeuuuuuu ... que cela soit bien entendu pour tous.


      • dom y loulou dom 11 décembre 2009 10:29

        vous cherchez ENCORE la réalité dans les journaux ??


        • jondegre jondegre 11 décembre 2009 10:32

          H1N1, main d’henry, greenWashing, jonny, c’est quand même plus sympa


          • JoëlP JoëlP 11 décembre 2009 10:33

            >>Pourquoi cette information ne fait-elle pas la une ?

            Pour permettre à Agoravox d’en parler smiley Blague et ratio mal calculé à part, vous avez raison de souligner cette (ce manque d’) info, d’autant que l’explication donnée sur les entreprises de moins de 10 salariés ne rassure pas. Au fait, comment sont compté les chômeurs qui ont créent une micro entreprise ?


            • Alain-Goethe 12 décembre 2009 19:45

              @ JoelP :

              Les micro entrepreneurs ne doivent plus être en catégorie A ( ç-àd immédiatement dispo pour 1 activité temps plein)
              Une amie est dans ce cadre. c’est ce qu’elle m’avait dit voici qq mois ..
              A vérifier  !

              Comme + de 50 % des micro entrepreneurs n’ont pas encore réalisé de C.A —>> c’est favorable pour la com du Gouvt  :

              «  Nous endiguons la montée du chomage ; ladigue ladique... »


            • sheeldon 11 décembre 2009 10:38

              bonjour

              Pourquoi cette information ne fait-elle pas la une ?

              bolore , bouygues , dassault , lagardere , etc

              vous vous posez encore la question ?

              cordialement


              • DESPERADO 11 décembre 2009 11:27

                 @Imohtep
                « Destruction d’emplois : pourquoi cette information ne fait-elle pas la une ? »
                Parce qu’à la une il y a nos amis atlanto-sionistes qui essaient de nous vendre leur guerre de civilisation, pour reconstruire le temple à Jerusalem.
                Alors pendant que les français rongent l’os que les sionistes leurs ont jeté, ils vident les caisses et pompent ce qui reste à pomper.


              • JL JL 11 décembre 2009 10:38

                Sur le fond, vous n’avez pas forcément tort, mais sur le principe, il convient de rapporter le nombre d’emplois perdus au nombre total d’emplois dans le pays : cela donne comme erreur quelques millièmes d’emplois en plus ou en moins. Ok, c’est peu mais c’est beaucoup pour ceux qui n’ont pas d’emploi.

                Il faut indexer le temps de travail sur l’inverse du taux de chômage : on pourrait instituer un système de tranches. Par exemple : au dessus de 10% : 32 heures ; de 5 à 10% : 35 heures ; en dessous de 5 % : 39 heures.

                Dans les années 60, on pressentait les gains de productivité en évolution, et les syndicats envisageaient la semaine de 4 jours, voire moins, certains parlaient même de 16 heures par semaine. C’était irréaliste puisque le temps de travail est fortement variable d’une branche d’activité à l’autre.

                Par exemple, les artisans qui emploient des « compagnons » verraient d’un très mauvais oeil ceux-ci travailler à leur compte sur leur temps de loisir et leur « piquant » des marchés : il faut envisager des aménéagements par branches, ce que n’avait pas fait Martine Aubry quand elle a imposé unilatéralement les 35 heures. Il faut dire à sa décharge, que le patronat ne voulait rien savoir et se braquait sur les 39 heures pour tous.


                • M.Junior Junior M 11 décembre 2009 10:45

                  Avec un PIB inférieur à 1%, l’économie n’est pas génératrice d’emploi.

                  Cette information donne quoi en musique ? ICI

                  Toutefois le temps partagé semble décoller mais l’intérim doit-il remercier le gouvernement


                  • plancherDesVaches 11 décembre 2009 10:49

                    A l’auteur. Vous semblez critique.

                    Auriez-vous quelque chose contre le parti politique en place.. ??


                    • ASINUS 11 décembre 2009 11:03

                      yep Imhotep , vous pardonnerez la modestie de mon propre service stats

                      sur le site pme ou je bosse 9 portails sur 22 se sont definitivement fermés
                      depuis decembre 2008 , a part ça tout vas tres bien madame la marquise chante en coeurs nos eminences sur facebooks


                      • Jerome 11 décembre 2009 11:15

                        L’info est passé en bandeau sur iTélé, BFMTV et LCI. Les titres développés concernaient Johnny, les différentes traces ADN dans l’affaire du petit grégory, les freins d’une estafette de police, Le prix Nobel d’Obama, La grève de la Ligne A du RER Parisien, le futur blocage de la grande distribution par la grève des camioneurs.


                        Faut pas faire chier le consommateur avant Noël !!!!

                        Jérôme

                        • Eleusis Bastiat - Le Parisien Libéral eleusis 11 décembre 2009 11:53

                          Cette information fait la une : ils en en parlé ce matin sur France Info, en disant qu’une enquete interne etait ouverte au sein de l’iNSEE.


                          • wesson wesson 11 décembre 2009 11:57

                            Bonjour l’auteur,

                            bon en même temps c’est pas une découverte.

                            Mais je vous assure qu’il reste encore tout un tas de personnes qui sont prêtes à me démontrer que non, non, les médias ne censurent rien du tout.

                            Tiens, ce matin, j’ai écouté France Inter, les questions des auditeurs à partir de 8H40. Fait exceptionnel, comme invité il y avait 2 syndicalistes (des vrais, pas ceux de la télé). En fait, ils voulaient pas mais comme Thibault devait se rendre à son élection à l’Africaine, ils ont bien été obligé de laisser la parole à la base. 

                            Tt vous ne pouvez pas savoir comme ça fait du bien d’entendre ça.

                            Le représentant des camionneurs a déclaré : 

                            « puisque Sarkozy nous retire les permis si nous bloquons les routes, nous n’allons pas bloquer les routes. Ce qu’on va bloquer, c’est la dinde. A cette époque, la dinde elle se fait fourrer, et nous, on veut pas que l’on nous fasse comme à la dinde ».

                            un pur instant de bonheur que d’entendre ces personnes qui ont *pour une fois* pu exprimer les raisons pour lesquelles ils ont été amenés à faire grève, plutôt que le marronnier habituel sur la prise d’otage des usagers ...


                            • 65beve 11 décembre 2009 16:37

                              Bonjour Wesson,

                              J’ajoute qu’ils avaient l’air de bien se marrer après ça.
                              Comme quoi, il suffit d’inviter à cette émission des gens qu’on n’a pas l’habitude d’écouter à la radio. Chacun a pu s’exprimer sans avoir la parole coupée.

                              ça change des habituels tocards.


                            • kiouty 11 décembre 2009 12:04

                              Pourquoi les journaux ne parlent pas de ça ? Moi ça me paraît super évident depuis que j’ai lu Chomsky et aussi depuis que je vois un peu plus en quoi consiste l’idéologie ultra-libérale, mais bon. Voici deux éléments de réponses.

                              Les journaux font ce qu’ils ont a faire : participer sous une forme pseudo-indépendante a la propagande des élites. Et quel est la grande peur des élites en ce moment ? Que tout le monde descende dans la rue. Le but du système de propagande par les médias en démocratie, c’est d’isoler tout le monde. Les chômeurs, même nombreux, se sentent seuls et isolés, et c’est bien le but de la manœuvre, il faut que les gens se sentent seuls et isolés, car ainsi, ils restent passifs et contrôlables. Donc tout ce qui contribue a donner l’impression qu’on n’est pas seul est filtré de façon subtile. La, en l’occurrence, le fait de dire « le chômage augmente a une vitesse effarante », ca contribuerait a inciter les gens a se réunir pour discuter, et éventuellement a se révolter. Mais ça, du point de vue des élites, en l’occurrence ceux qui payent la pub dans les médias, donc qui les dirigent, c’est a éviter absolument !

                              Bon, et d’autre part, du point de vue ultra-libéral, il est assez logique de penser que les médias ne veulent pas se faire l’écho d’une nouvelle qui risque d’affoler et de tuer le semblant de micro-reprise qui a lieu depuis quelques mois. Il ne faut pas affoler la populace ou les investisseurs au moment ou le CAC40 a passé la barre des 3800 points !
                              Bon, et doit y avoir d’autres raisons, mais je n’ai meme pas envie d’y réfléchir.


                              • colza 11 décembre 2009 15:12

                                Peut être aussi que l’état ne veut pas trop communiquer là dessus, car il serait obligé de convenir que l’argent distribué aux banques pour soutenir les entreprises, a été détourné au profit de spéculations juteuses.
                                D’où les 3800 points du CAC40.


                              • LE CHAT LE CHAT 11 décembre 2009 12:22

                                faur pas foutre le cafard aux gens avant l’orgie de consommation de Noel ! smiley après il va falloir aussi cacher le chiffre du PIB du 4eme trimestre !


                                • Gourmet 11 décembre 2009 12:40

                                  PARCE QU’IL NE FAUT SURTOUT PAS EN PARLER !
                                  Il est bien plus préférable de causer de tout et de rien (les minarets, l’identité nationale, la pandémie, Copenhague, etc) plutôt que de parler des vrais soucis !
                                  Inutile d’en rajouter, cela ne ferait que démontrer encore davantage les incohérences, les incompétences et les errements de nos chers politiques.
                                  Il vaut mieux laisser planer un parfum de bien-être au travers des media à la botte du pouvoir plutôt que de répandre la réalité !
                                  Heureusement d’autres medias veillent : Agora, Rue89, Mediapart.

                                  db


                                  • fhefhe fhefhe 11 décembre 2009 12:43

                                    Le Gouvernement et les Médias ne veulent pas « casser’ le rythme des créations des »Micro Entreprises« ...
                                    Si Renault , Peugeot , Bouygues (et ses employés »Sans Papier« ) etc...sont en retard de 6 mois voir 1 an sur leur cotisation Ursaff pas de pénalité , pas »trop" de souci...Allez demander à un Gérant (on n’est pas Pdg quand on dirige une société de - de 10 personnes ) quel sort lui réservent ses organismes d’Etat !!!!!

                                    J. Hallyday fait là Une ....LUI !!!!!!!!!!!!!


                                    • Yena-Marre Yena-Marre 11 décembre 2009 13:25

                                      Bonjour,
                                      Exact :13 minutes sur Johnny ce midi sur inter , avec l’avis medical indispensable d’un parolier ....


                                    • Ronny Ronny 11 décembre 2009 12:59


                                      Non, les gens de l’INSEE ne sont pas des taches, loin de la . Mais il y a des instructions qui viennent d’en haut. Je ne peux a ce sujet que conseiller a tous la lecture de l’ouvrage collectif de Lorraine Data (j’adore le nom smiley ! ) « Le grand trucage », qui decrit comment les statistiques officielles sont manipulees.

                                      Voir un compte rendu a  :
                                      http://www.laviedesidees.fr/IMG/pdf/20090902_selz.pdf


                                      • Ensor 11 décembre 2009 19:53

                                        Tout cela n’est pas nouveau, Déjà sous Mitterrand, les chiffres étaient tripatouilés et pas seulement ceux du chômage, quant aux radios et télés d’état, cela fait belle lurette, que je ne leur accorde plus aucun crédit.


                                      • Nometon Nometon 11 décembre 2009 13:05

                                        Comme d’habitude, un article de grande qualité, Imhotep. Merci.


                                        • Daniel Roux Daniel Roux 11 décembre 2009 13:20

                                          Les chômeurs sont interdits de paraître comme les lépreux l’étaient au Moyen-Age. Faute de pouvoir soigner le mal, on le cache.

                                          Le chômage est la conséquence directe du nouvel ordre mondial imposé par les ultra libéraux.

                                          Les riches actionnaires des multinationales exigent des dirigeants grassement payés, la recherche du profit maximum. C’est l’unique critère. Les vrais bénéfices sont camouflés dans les paradis fiscaux afin d’échapper aux prélèvements obligatoires.

                                          Le cynisme de ces parasites conduits à l’appauvrissement progressif des peuples occidentaux par le chômage de masse et la destruction des systèmes sociaux solidaires dénoncés comme trop couteux.

                                          Pour ces libéraux, la seule liberté qu’il accepte, c’est celle d’exploiter les peuples du tiers monde dans des pays où n’existe ni protection sociale, législative et écologique.


                                          • Serge Serge 11 décembre 2009 13:25

                                            Enorme titre à la une du « Dauphiné Libéré » ( un exemple parmi les autres ! )

                                            « L’inquiètude grandit pour Johnny. »

                                            En Sarkoland l’inquiétude pour les médias n’est pas la destruction des emplois et de l’économie ( et les conséquences pour des milliers de personnes ! ) mais de ne pas être assuré d’un super show « offert » par Johnny pour le 14 Juillet 2010 !!!

                                            Et le ridicule ne tuant pas ( il n’y a pas non plus de vaccin ! ) le Directeur des statistiques démographiques et sociales de l’INSEE,S.Lollivier,annonce à l’AFP qu’il va engager...« une expertise »...pour comprendre le décalage croissant entre les chiffres de l’INSEE et les chiffres réels !!!

                                            « Habituellement,l’estimation ne tombe pas trop loin de la cible,( licenciés,chômeurs,etc... vous n’êtes qu’une cible !!! ) mais cette fois-ci on est tombé très loin et on va EXPERTISER LES RAISONS POUR LESQUELLES DEPUIS DEUX OU TROIS TRIMESTRES, ( une peccadille !!! ) ON TOMBE DE PLUS EN PLUS LOIN... »

                                            Je suggère une piste toute simple...l’aréopage de Sarkoland qui sur la base des chiffres de l’INSEE a fait sa « com » de rentrée sur « la sortie de crise,la fin de la crise,la France qui s’en sort mieux... » etc...


                                            • Fergus Fergus 11 décembre 2009 13:30

                                              Bonjour, et merci de remettre les pendules à l’heure. La réalité montre, hélas ! que notre pays est encore bien loin de sortir du tunnel en matière d’emploi.


                                              • oncle archibald 11 décembre 2009 14:22

                                                imhotep, vous avez mille fois raison de tirer la sonnette d’alarme car ces emplois la sont de vrais emplois, les salariés du menuisier ou du garagiste au coin de votre rue, du seul employeur qui ne délocalisera jamais en chine ou en Inde ..

                                                Cette nouvelle est effarante et donne bien la mesure du désastre à venir. Et je ne peux m’empêcher de repenser aux programmes des présidentielles de 2007, ou chacun y allait de grands mots creux, sauf un, celui dont les autres ricanaient jusqu’au soir du premier tour ...... 
                                                J’avais retenu deux choses essentielles du programme de François BAYROU : deux emplois exonérés de charges dans toutes les entreprises ...et garder les deux grands impôts « à la personne » ISR et ISF, en en aménageant les taux par tranches progressives de façon à déplacer vers le haut le curseur de ceux qui doivent, en chiffres bruts et cumulés, mettre beaucoup plus d’argent que les autres dans le « pot commun ».
                                                Qui a apprécié à sa juste valeur la disposition concernant l’exonération des charges sociales sur les deux premiers emplois ?? Qui a compris que cela revenait à dire au petit employeur , celui qui a 10 salaries, qu’il serait exonéré à 20% et à celui qui en a quatre qu’il serait exonéré à 50%.. Combien d’artisans ou de professionnels libéraux travaillent-ils eux même en dehors de toute raison, simplement parce qu’ils ne peuvent pas payer les deux ou trois salariés en plus qui leur changeraient la vie ... 
                                                Si ces emplois qui étaient les plus pérennes disparaissent, alors la oui vraiment on est tous très mal ... et vous avez raison de poser la question, pourquoi un fait aussi significatif est-il étouffé par les médias ?? On se doute hélas de la réponse ...

                                                • denis84 11 décembre 2009 15:36

                                                  Et oui
                                                  Mais le candidat qui avait objectivement le meilleur programme avait deux défauts majeurs :
                                                  1-Il ne « flattait » pas le « bon peuple »,les vieux,les rentiers et autres héritiers potentiels,les gros entrepreneurs,les spéculateurs ,les évadés fiscaux et ne stigmatisait pas ces « fainéants d’immigrés » , ces « nantis de fonctionnaires » et ces « racailles de banlieue » qui menacent vos filles et vos compagnes (on ne rit pas ,j’ai des amis tres instruits,capables de faire la part des choses ,et qui pourtant ont voté Sarko en croyant VRAIMENT qu’il allait résoudre les -prétendus-(? ) problèmes d’insécurité !!!!! malgré son bilan (déjà) calamiteux à l’intérieur).
                                                  2-Il disait la vérité sur la dette,et l’urgence qu’il y avait à assainir le système
                                                  Forcément,il ne faisait pas rever !!
                                                  Maintenant qu’on est réveillés,que reste t’il du beau rève promis par Sarko ?


                                                • ZobraK 11 décembre 2009 14:39

                                                  Les destructions d’emplois c’est triste avant les fêtes. Et il ne faudrait pas démoraliser les français alors qu’ils s’apprêtent à passer à la caisse pour entrer dans le jeu de la plus grande fête commerciale du monde.

                                                  Ca ne va pas de soulever une telle problématique à 15 jours de Noël ? alors que l’UMP vient de sortir une lipdaube pleine de vie et d’espoir.

                                                  Et puis avant de nous soucier du niveau de l’emploi soucions nous plutôt de la santé des travailleurs, qui meurent par millions de la grippe A.

                                                  Vivement qu’internet soit filtré que ce genre d’articles pessimistes soient censurés n’entrent plus en conflit avec les plans medias du parti.


                                                  • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 11 décembre 2009 14:51

                                                    Sur le site infogreffe.fr, il existe en bas de page d’accueil un lien s’appelant « statistiques » ; vous cliquez dessus et vous tombez sur les statistiques des greffes des tribunaux de commerce de ces dernières années : immatriculations au RCS (registre du commerce et des sociétés), radiations, redressements, etc...

                                                    Les données sont données mensuellement et annuellement.

                                                    Pour 2009, les chiffres s’arrêtent au mois de novembre ; sans posséder encore ceux de décembre, il est évident qu’en comparaison avec ceux de 2008, les immatriculations au RCS vont être en chute de 10 % cette année... 10 % ! MOINS DIX POUR CENT. Et ce toutes catégories confondues (sociétés civiles et commerciales, GIE, entreprises individuelles). 

                                                    Les radiations sont bien sûr en augmentation.

                                                    Heureusement le gouvernement va encore nous sortir le miracle de l’auto-entreprenariat, miracle reposant sur du vent puisque la majorité des inscrits ne déclarent aucun chiffre d’affaires.

                                                    Elle est pas belle, la vie ?


                                                    • Thierry LEITZ 11 décembre 2009 14:53

                                                      C’est çà, il faut être positif et admirer nos dirigeants qui sont si beaux et intelligents !
                                                      Il faut regarder la télé et obéir à Mme Bachelot sans oublier de faire un crédit pour acheter des cadeaux dans les grandes enseignes.

                                                      Allez, on se bouge ! On est po-si-tif et on consomme. Le reste n’a pas d’importance. La preuve, çà ne passe pas à TF1 !


                                                      • finael finael 11 décembre 2009 15:39

                                                        Non, ce ne sont pas les gens de l’INSEE qui trichent.

                                                        Allez sur place (il y a des centres un peu partout et si les rapports sont chers à l’achat, ils sont en consultation libre). C’est ce que j’ai fait pour ma part.

                                                        Un rapport INSEE fait entre quelques centaines et quelques milliers de pages, avec des centaines de tableaux et de graphes. Il y a toujours à la fin un « résumé » de quelques dizaines à 2 ou 300 pages, avec des dizaines de tableaux. C’est ce « résumé » qui est envoyé aux responsables. Ils en tirent 1 ou 2 tableaux, les déforment souvent, quelques phrases sorties de leur contexte et le tour est joué !


                                                        • Jean Lerroux 11 décembre 2009 16:20

                                                          Je me demande aussi pourquoi cette information n’est pas à la Une.

                                                          Voilà des chiffres qui même rectifiés montrent que la France est l’un des rares pays où la dégradation de l’emploi n’atteint pas le niveau catastrophique de la plupart de ses grands concurrents économiques, surtout dans une telle crise, et aucun des grands medias ne met ça en Une.

                                                          Il est préférable de parler de la grêve du RER A, du risque de grêve des routiers, du lip dub de l’UMP,...

                                                          Ca doit être un complot pour entretenir la sinistrose ambiante...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès