Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Développement du tourisme économique

Développement du tourisme économique

En 2005, près de huit millions de personnes en France ont visité une entreprise (Le Journal des Entreprises du Finistère, juillet-août 2006). Pourquoi, pour qui, et avec quels risques ?

Pour les entreprises, le tourisme de découverte économique a plusieurs avantages. Le premier est naturellement de se faire connaître et, ainsi, d’améliorer sa notoriété et sa visibilité. Ensuite, cette forme de tourisme permet d’améliorer son image, de faire connaître ses produits, de mettre en avant son savoir-faire, dans le cadre d’une relation conviviale avec le public/client. Ainsi, une entreprise qui s’engage dans cette démarche le fait dans le cadre d’une opération de relations publiques.
Autres avantages du côté des ressources humaines : motiver et fédérer son personnel sur un projet d’entreprise, mais aussi valoriser le travail des salariés en le montrant à leurs proches (famille et amis). Enfin, le tourisme économique peut également susciter des vocations en faisant découvrir des métiers à des lycéens ou étudiants qui se tourneront peut-être vers des professions qu’ils ne connaissaient pas ou dont ils avaient une image négative.

Dans le Finistère (où 256 000 personnes ont visité des entreprises en 2005), la CCI 29 a mené, au cours de l’année 2004, une enquête auprès de ces touristes. Premier constat, qui intéressera d’abord les professionnels du tourisme  : la visite d’entreprise est perçue comme une véritable activité touristique (98%). D’ailleurs, les visites se font majoritairement en famille (76 %). En ce qui concerne la motivation, les visiteurs invoquent la découverte de la fabrication des produits (50% des visiteurs) et leur volonté de mieux connaître des métiers et savoir-faire (30%). Il semble donc y avoir adéquation entre les objectifs des entrepreneurs et les attentes du public, ce qui explique l’engouement du tourisme de découverte économique.

Cependant, cette forme originale de tourisme présente des risques pour l’entreprise. D’abord, celle-ci doit envisager la possibilité qu’un accident (impliquant le visiteur) se produise pendant une visite. Ensuite, elle doit veiller à bien délimiter un parcours : si elle s’est engagée dans une opération de séduction, elle ne peut tout révéler sur elle-même (capacités exactes de production, clients en cours de démarchage avec des dossiers non rangés et visibles de tous, climat intérieur avec les affiches de syndicats, etc.). Enfin, et dans la même idée, la demande d’autorisation de prendre des photos ou de filmer pourra trouver une réponse négative, notamment dans le cas d’entreprises technologiquement à la pointe.

Bref, le tourisme économique représente pour les entreprises un atout potentiel très intéressant, qui sait capter l’attention du public, à condition toutefois d’en avoir pris toute la mesure.

A noter que les prochaines Journées nationales portes ouvertes des entreprises auront lieu du 9 au 16 octobre 2006 à travers toute la France (voir le communiqué de presse).


Moyenne des avis sur cet article :  4.13/5   (23 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès