Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Discours détonnant du Président islandais au forum de Davos

Discours détonnant du Président islandais au forum de Davos

Prenant à contre pied les oligarques invités au forum économique de Davos, devant un parterre de journalistes le Président islandais Olafur Ragnar Grimsson a suggéré à ses homologues aux affaires de "penser davantage aux peuples qu'aux banques". [1]

Comme chaque année, patrons de multinationales, dirigeants de grandes banques et responsables politiques s’étaient passés le mot pour galvaniser un auditoire de communicants acquis à leur cause. Les grands médias français de l’establishment ne manquaient pas à l’appel. Pourtant, France Info est l’unique média à avoir évoqué à la marge le discours détonnant du président islandais. Une île où "nous avons laissé les banques faire faillite er nous sommes occupés des citoyens, et ça a marché", a affirmé le Président Grimsson. [2]

Déjà au lendemain de la création d’une supervision bancaire, le jeudi 11 janvier 2013 Grimsson avait voulu faire passer un message aux technocrates de l’Union Européenne. "Accepter de laisser les banques tomber en faillite fut l’acte le plus difficile qu’il m’ait été donné de prendre. Mais sans doute le meilleur. Il est l’une des raisons fondamentales de la forte reprise économique de notre pays au regard des autres pays européens. Il valait mieux laisser l’Islande s’autogérer que de laisser l’Union Européenne parler en son nom. Le pays en recueille les fruits aujourd’hui". [3]

Dans les couloirs du forum économique, un journaliste dénommé Stephen Cole l’ interview sur le vif. Le Président Grimsson va droit au but. "Nous avons été assez sages de ne pas suivre les politiques traditionnelles qui ont prévalu normalement en Occident au cours des 30 dernières années. Nous avons introduit le contrôle des changes, nous avons laissé les banques faire faillite, nous avons soutenu les plus pauvres, nous n’avons pas adopté les mesures d’austérité comme ailleurs en Europe, et le résultat final, 4 ans plus tard, est que l’Islande a accompli des progrès et une relance très différente des autres pays européens qui ont souffert de la crise financière".

Il poursuit : "Pourquoi considère-t-on que les banques sont des saintes-chapelles de l’économie moderne, et pourquoi ne peuvent-elles pas faire faillite comme les compagnies aériennes ou les entreprises de télécommunication, si elles ont été gérées d’une façon irresponsable ? La théorie que vous devez payer pour sauver les banques est une théorie selon laquelle les banquiers peuvent jouir de leurs propres bénéfices et de leur succès, puis que les gens ordinaires payent pour leurs échecs au moyen des impôts et de l’austérité, et dans les démocraties éclairées, les gens ne l’accepteront pas sur le long terme ". 

Le Chef d’Etat se réjouit : " L’une des choses que nous avons apprises après l’effondrement des banques en Islande, c’est que les banques islandaises, comme les banques britanniques ou les banques américaines, sont devenues des entreprises de haute technologie, qui recrutent des ingénieurs, des mathématiciens et des informaticiens. Et quand elles se sont effondrées, le secteur innovant de notre économie, le secteur informatique, le secteur des TI s’est mis à prospérer, et en fait, sur les trois dernières années, il a eu de bien meilleurs résultats que jamais auparavant dans son histoire. Donc la leçon à en tirer, c’est la suivante : si vous voulez que votre économie soit compétitive dans le secteur innovant du 21ème siècle, un secteur financier fort qui prend les talents de cet autre secteur, même un secteur financier qui marche bien, est en fait une mauvaise nouvelle". [4]

Nous savons maintenant, qu' en tout état de cause, la caste politique d'alternance au pouvoir a trahis.

 

[1] http://www.franceinfo.fr/economie/d...

[2] http://www.arretsurimages.net/conte...

[3]http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Eco...

[4] http://www.zerohedge.com/news/2013-... et http://www.youtube.com/watch?v=2c0_...


Moyenne des avis sur cet article :  4.94/5   (70 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Aldous Aldous 1er février 2013 10:25

    Un homme d’état cet Olafur Ragnar Grimsson !


    • sam turlupine sam turlupine 1er février 2013 17:13

      Dommage que l’Islande soit tellement au nord : je m’y serais volontiers exilé civiquement !


    • Croa Croa 1er février 2013 23:12

      à Sam Turlupine,

      Ils sont au nord mais l’eau chaude est gratuite !  smiley


    • Montagnais Montagnais 1er février 2013 11:58

      Ah ! si seulement Bama avait pris le parti d’Olafur Ragnar !..


      Mais .. Paul & Joseph en tête-à-tête avec Obama :

      « Si vous ne nationalisez pas Citigroup et la Bank of America, vous prouverez au peuple américain que la Maison-Blanche est contrôlée par Wall Street », affirme Krugman. 

      « Mister President, votre plan pour sauver le système bancaire est carrément un vol du peuple américain », ajoute Stiglitz. 

      Réponse d’Obama : « Comment aimez-vous votre rôti ? A point ou saignant ? »

      C’était en novembre dernier.

      Tant que la France - ou ce qu’il en reste - n’aura pas viré sa caste politique à coups de pompes dans le C.. tant que la France n’aura pas suivi l’Islande, l’Islande n’apparaîtra que comme un service soupapes ..

      Gouvernement ! Parlement ! Démission !

      Nouvelle constitution.


      • Shawford Shawford42 1er février 2013 12:04

        Qu’est ce que t’as fumé toi ce matin ?


        Hummmm ... forcément du belge smiley

        Faut que je te fasse tester celle de Saint Vincent !!!!!

        Je prévois d’ailleurs un trip dans la Caraïbe prochainement avec le mari de la filleule de Mick JAEGGER (vraiment, dans la réalité vraie de 2013, ai-je besoin de préciser, ce sont des amis que j’ai pas vu depuis 20 ans, mais toujours proches de mon coeur)

        Peux tu être pourrais tu être mon invité si tu reviens avec un costume plus sexy et surtout plus monadien smiley



      • lambda 1er février 2013 12:15

        Imaginez un battage médiatique à la Florence Cassez pour faire connaitre aux citoyens l’exemple Islandais - on peut rêver !!

        Pourquoi l’exemple Islandais est passé sous le silence des médias ? parce ce que ce serait la fin du pouvoir des banksters et que tous les organes de presse leur appartiennent 

        Les citoyens apprendraient ainsi ce qu’est le tirage au sort dont parle d’ailleurs depuis longtemps E.Chouard et qui leur permettrait de comprendre que leur bulletin de vote permet aux élus de les trahir en toute légalité

        http://lehollandaisvolant.net/?d=2012/10/11/09/58/22-Elections-par-tirage-au-sort-lexemple-islandais


        • Peretz1 Peretz1 1er février 2013 15:45

          D’accord pour le tirage au sort à condition toutefois, comme dans l’antiquité, les tirés au sort, avant de prendre une initiative interrogent les augures qui regardent l’avenir dans les entrailles des oiseaux !


        • lambda 1er février 2013 17:03

           @ pérez

          on est supposé rire ??  smiley


        • gegemalaga 4 février 2013 07:58

          il semble clair , que pour l’Islande : c’a a marché ! , bravo !


          mais , quelqu’un pourrait il par contre me dire : qu’est devenue l’épargne des Islandais ?

          parce que , ce n’est peut etre pas seulement leur gouvernement qui a été courageux ..

          merci à qui pourra m’éclairer.
          `
          gegemalaga



        • J-J-R 1er février 2013 12:42

          Une cour de justice européenne a donné raison à l’Islande, qui n’aura pas à rembourser les dettes de la banque Icesave. Par référendum, en 2010, les citoyens avaient refusé d’être rançonnés.

          Lire la suite ici


          • Rensk Rensk 1er février 2013 13:23

            La cour de justice de l’AELE a donné raison a l’Islande (et pas comme vous le prétendez une cour de justice européenne)...
            Il y a 4 pays dans l’AELE et vous venez de voir que le recours de l’UE (car c’est bien l’UE qui a portée cela devant la dernière instance judiciaire) a été balayé haut la main...

            L’UE, l’Allemagne et la France verrons bien le retour de manivelle du pays qui travail politiquement « chi va piano va sano »...


          • J-J-R 1er février 2013 13:30

            @Par Resk vous avez raison. J’aurais dû préciser d’ailleurs que cette info n’a pas été cachée et est reprises par des médias de tous bords ;
             


          • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 1er février 2013 19:15

            JJR,
            L’Islande n’est ni dans l’ UE, ni dans la zone euro. Elle a fait comme l’ Argentine au début des années 2000. « Sauvons les peuples, pas les banques ! »

            Mais l’ UE et l’euro ont été mis en place pour ruiner les peuples européens, afin que le dollar et les USA restent maîtres du Monde.

            L’UE= la prospérité ! La belle blague !!


          • Le taulier Le taulier 1er février 2013 12:57

            "Nous avons introduit le contrôle des changes, nous avons laissé les banques faire faillite, nous avons soutenu les plus pauvres, nous n’avons pas adopté les mesures d’austérité comme ailleurs en Europe,..."

            Quel menteur !  Les salaires ont diminué en moyenne de 20% en Islande. Il suffit de regarder ce qui se passe en France avec la grève des fonctionnaires qui jugent qu’ils ne sont pas augmenter pour imaginer ce qui se passerait si le gouvernement décidait une baisse de ne serais-ce que 5% des salaires.


            • olfe olfe 1er février 2013 17:03

              C’est toi le menteur !!!
              Les salaires ont baissé de 2007 à 2010, quand le gouvernement de l’époque prônait les mesures d’austérité prises ailleurs en Europe : http://www.lejustesalaire.com/salaire-par-pays/salaires-islande.php
              A partir de 2010 et jusqu’à maintenant, ils augmentent plus que l’inflation, ce qui prouve que l’austérité est mauvaise pour tout et tous sauf pour les riches !!! Et encore !!! : http://www.france-islande.com/v2/?q=actualits-mars-2012
              Il faut vraiment changer d’orientation d’urgence et prendre exemple sur ce petit pays qui nous montre la voie à suivre


            • Le taulier Le taulier 1er février 2013 21:27

              1- Les salaires ont baissé sous le gouvernement de droite et sous celui de gauche qui lui a succédé juste après la crise.
              2- La droite comme la gauche étaient favorable à un accord à l’amiable avec les Anglais.
              3- Le gouvernement actuel (de gauche) est favorable à une adhésion à l’UE, c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il va surement perdre les prochaines élections.


            • 23101925 23101925 1er février 2013 15:37
              La faillite des banques fait partie du jeu toujours gagnant, jamais perdant, du capitalisme financier.

              Explications pour les spécialistes seulement (en 12 secondes) : 

              Les autres, passez.


              Prenons 4 banques : A, B, C, D - en général le jeu se joue à bien plus, planétaire, avec l’e-nique (en anglais e-fuck, comme fuck-book, le nom de la toile d’ar aignée électronique :

              - A vend à B un « produit ultra sophistiqué » (un simple papelard en fait, mais chut, initié) : 1 milliard

              - B revend à C le même produit ultra sophistiqué : 3 milliards (traders, ingénieurs, scientifiques, Minc au moins)

              - C revend à D le même produit ultra sophistiqué : 9 milliards ( avec l’e-nique c’est 12 secondes)

              - C revend à A le même produit ultrasophistiqué : 12 milliards (ça s’enrichit, la technique, l’e-nique bien tempérée, l’intelligence produisent à profusion)


              Je sais, je sais, c’est très technique les CDS, les dérivés, la « finance internationale » tout le monde suivra pas.



              - A revend à B... Bà C...

              Ainsi de suite par multiple de trois, les banquiers affectionnant particulièrement les ordres ternaires.


              Quand on arrive à disons 120 milliards, il y a une banque qu’est baisée, rien ne va plus, on arrête de jouer sur ce coup. Champagne, remise de Nobel, 100 appartements style Depardieu sont achetés, l’émir monte à 900 mètres, on paye Beckham et consorts 80 millions, BHL peut se déplacer)

              Résultat :

              Une banque fait faillite, mais elle a rien perdu en fait, c’est des papiers, des dérivés, du CDS de premier choix. On la renflouera, en lui redonnant sa mise initiale nominale et elle sera bien recavée - où mieux, par capitaux d’état. C’est se qui se passe.

              120 milliards ont été ainsi créés, à peine chimériques, dans les comptes en bonne et due forme.


              Le jeu peut recommencer.


              Je sais, je sais, c’est très technique tout ça. Tout le monde suivra pas et aura mal à la tête avant de comprendre quoi que ce soit.


              Faut être banquier, économiste, FMIste. Petit peuple s’abstenir.


              • Montagnais Montagnais 1er février 2013 15:52

                Tout ça est bien beau .. belle gueule ..


                Jean-Luc Mélenchon est au courant ?

                .. et en dessous .. le petit peuple ?..

                Mene Frego ?.. 

                A voir .. quand on pourra plus le faire pâturer gras ..

                Le petit peuple manquera de pain ?..

                Bah ! tant qu’ y aura le spectron, plus belle la vie, la culture, le cinéma, le zwag .. 

                Je verrai bien une première solution, comme l’Islande ..

                Mais qui voudra .. person !

                Les Français ont fait la révolution y a longtemps, à contre-temps. Vont pas recommencer.

              • Peretz1 Peretz1 1er février 2013 15:53

                Pour un particulier, et surtout pour une entreprise, ce petit jeu qui ressemble à ce qu’on appelle la « cavalerie » est puni par la loi ! Ce système permet aux banques de gagner à tous les coups en n’ayant que 9 % de réserves en fonds propres par rapport à la masse monétaire qu’elles font circuler. C’est du pur casino. Bravo l’artiste. Pour ce qui concerne le contrôle bancaire, c’est simple, nos dirigeants, en particulier depuis la loi « Giscard Pompidou » se sont livrés pieds et poings liés en renonçant au droit régalien de battre monnaie. Et on en a vu que du feu...


                • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 1er février 2013 19:21

                  Belle preuve, s’il était besoin, que seule une politique réellement libérale peut sortir les pays de la crise.

                  Le capitalisme de connivence est totalement immoral. L’état n’a pas a s’accoquiner avec les banques, et offrir des privilèges aux uns et aux autres.

                  Le vrai rôle de l’état, c’est de défendre les Droits de l’Homme, à savoir la Liberté, la Propriété et protéger de l’oppression. L’état est là uniquement pour faire respecter les contrats pris de gré à gré. Pas pour produire sans cesse des milliers de règlements abscons que ne sont que des privilèges déguisés.

                  Quand l’état se sera concentré sur ses seules fonctions régaliennes, il libèrera d’énormes capitaux qui produiront du travail et de la richesse.

                  Mais hélas, seuls les libéraux tiennent ce discours, et ils sont actuellement inaudibles en France.


                  • egos 1er février 2013 22:13

                    ne manquent pas d’air, les bouffeurs de baleine, reconnaissons leur au moins ce mérité

                    "Le gouvernement islandais avait un bilan relativement sain, avec une dette souveraine de 28,3 % du PIB et un surplus de budget de 5,5 % du PIB (2007)
                    http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_financi%C3%A8re_de_2008_en_Islande

                    l’économie du pays, devenue complètement Madoff, une succursale off shore de Wall Street a bénéficié de la vague de spéculation initiée aux US (incidemment tous les Islandais, d’où la croissance de leur pib)

                    L’actif des banques locales représentait 8 fois le PIb du pays, normal direz vous,
                    l’addition fut servie aux jobards et spéculateurs de tous poils (fonds de placement belges, néerlandais & internationaux, petits épargnants, municipalités uk, banques européennes, particuliers dont 1 artiste proche de l’ex président français)
                    coulés, laminés, navrés (au sens médiéval du terme)
                    par comparaison les dirigeants de l’ex Crazy Lyonnais passeraient pour de frêles et élégants ménestrels

                    bien joué, de vrais descendants des Vikings avec leur président, un nom imprononçable vraisemblablement qui doit faire partie de leur rhétorique à couper la chique aux râleurs, annonçant tout de go à son auditoire fuck that

                    on peut toujours rêver de pouvoir en faire autant


                    • Jean-Louis CHARPAL 2 février 2013 02:57

                      Les propos du Président islandais sont un cinglant démenti à tous les ultra libéraux de « gôche » ou de droite qui « nous les cassent » sur tous les forums avec leur litanie de soumission et de résignation : « on ne peut rien faire », « c’est comme ça, il faut s’adapter » , « c’est la mondialisation », bla bla bla et gna gna gna ...

                      Ce discours relève de la servitude volontaire si bien dénoncée par La Boétie et voudrait nous faire admettre un monde d’esclaves ou de moutons de Panurge.

                      Ceux qui se battent, ont raison et s’en sortent.

                      Ceux qui se soumettent, comme en Grèce, ont tort et sont écrasés.

                      L’islande n’est d’ailleurs pas le seul pays à résister vaillament à la dictature des banksters.

                      L’ Argentine, la Bolivie, l’ Equateur, l’ Uruguay, le Venezuela ont adopté avec succès la même politique.

                      C’est pourquoi les chiens de garde de la dictature médiatique ne parlent pas de ces pays ou alors incidemment, uniquement piur les trainer dans la boue, en trafiquant les chiffres et en falsifiant les faits.

                      NB : Davos est vraiment une institution ignoble. Je rêve qu’un jour ait lieu un procès de Davos comme il y a eu un procès de Nuremberg.

                      Y seraient jugés notamment les salopards qui gagnent des sommes folles en spéculant sur le blé, le riz et le maïs, provoquant ainsi chaque années des millions de morts de faim.

                      C’est d’un crime contre l’Humanité dont il s’agit.


                      • PASDUPE 2 février 2013 15:25

                        L’idée d’un Davos-Nuremberg est très forte. Frappante ! Ce rapprochement est troublant.

                        Le temps du jugement viendra. J’en suis convaincu. La forfaiture, le crime ne peuvent rester impunis.

                         


                      • cardom325 cardom325 2 février 2013 08:06

                        Parler de fonds propres pour une banque est un déni de la réalité, les fonds des banques ne sont jamais propres


                        • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 2 février 2013 09:01

                          La politique monétaire fait partie « des compétences exclusives » de Bruxelles. Nous n’avons plus la main. Les citoyens et les gouvernements n’ont plus la possibilité de faire comme les Islandais. La gestion des banques n’est plus du ressort des Etats.

                          On ne peut faire comme l’Islande que si nous sortons de l’ UE et de l’euro et que les Etats récupèrent leurs droits régaliens.

                          Tous ceux qui proposent « une autre Europe » font durer celle là :
                          * Le FN, qui veut « rendre la souveraineté en renégociant les Traités ».
                          * Dupont Aignan, qui veut « une Europe à la carte. »
                          * Le FDG qui veut une « Europe sociale. »

                          Pas la peine de pleurnicher sur les méfaits de l’ UE et de l’ euro, si c’est pour y rester !

                          Les seuls qui se prononcent clairement pour une sortie de l’UE, de l’euro et de l’ OTAN, sont le M’PEP (Mouvement politique d’éducation populaire, le PRCF (Pôle Renaissance Communiste
                          en france), l’ UPR d’ Asselineau, le Front Syndical de classe, et les Clubs Penser la France.

                          Ils ont fait un meeting commun en novembre sur le thème : « Un nouveau Conseil National de la Résistance est-il possible ? » Les vidéos sont sur les sites du M’PEP et de l’ UPR.


                          • PASDUPE 2 février 2013 15:15

                            Je suis réellement content que l’auteur parle des propos tenus par cet homme et du peuple Islandais. Un exemple à suivre. Assurément !

                            Voià pourquoi « la révolution islandaise » doit être ignorée pour ne pas donner de mauvaises pensées aux autres peuples qui pourraient avoir envie de la même issue pour eux-mêmes.

                            Un précédent qui a fait ses preuves. Rendez-vous compte ? Il faut le taire.

                            Nous devons sans tarder quitter l’UE. C’est réellement devenu une question de salut (salut dans le sens délivrance, libération bien évidemment).

                            Quand les gens finiront par s’en convaincre ? QUAND ???


                            • Pontiac_63 Pontiac_63 3 février 2013 10:40

                              Félicitation à ce président Islandais. Beaucoup de courage démontré.
                              Puisse-t’il inspirer d’autres chefs d’État.
                              Bravo à ce président.


                              • robin 3 février 2013 12:21

                                La prochaine fois, le président Islandais sera persona non grata, et si il insiste, il sera interdit de médias et pire si affinités....lol !


                                • julius 1ER 3 février 2013 14:29

                                  en fait c’est juste le président qu’il nous faudrait ici en France, en plus il nous coûterait bien moins cher que la clique que l’on paye depuis des années, qui ne prennent aucune mesure qui aille dans le bon sens, en fait on devrait pratiquer « l’échangisme » sur une grande échelle, récupérer le personnel politique islandais et leur prêter le notre, nous serions les grands gagnants mais pour sûr, les Islandais auraient beaucoup à perdre en récupérant le notre, dans le genre marché de dupes, ce serait intéressant !!!!!!!!!!!! en fait cela en dit long sur l’inculture politique et économique de nos concitoyens, avec comme conséquence une apathie généralisée !!!!!!! 


                                  • captain beefheart 3 février 2013 18:16

                                    Hollande président au Mali ,et Grimmson chez nous !! En plus il parle clair,sans ambiguité,quel bonheur ! Très probable qu’il n’a pas de conseiller en communication.


                                    • schwitters schwitters 3 février 2013 19:36

                                      Espérons que le pays (Islande) ne soit pas attaqué par l’Otan pour « résurgence de démocratie » !!!!


                                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 3 février 2013 21:47

                                        Excellent article qui rappel une fois de plus ce que je dit depuis un moment, que la crise actuelle que nous traversons est artificiellement prolongé par l’Europe (Austérité) . A travers des coups des milliers de milliards d’Euros les banques privées ont été sauve avec l’argent des contribuables. Une énorme escroquerie, accepté par la grande majorité des Européens, ... à ce demander s’il ont compris ce que se passe d’arrière les coulisses ...

                                        Quels sont les effets de l’Austérité ?
                                        - Baisse du pouvoir d’achat des travailleurs
                                        - Chantage par les employeurs pour le maintien des emplois
                                        - Une très forte augmentation du chômage et créant ainsi encore plus de pression sur le chômeurs les quelles acceptent très souvent une baisse des salaires , la ou tout augmente !

                                        Les riches, les oligarches, ont sortie leur joker et ils sont compris qu’il faut maintenir la crise ... La crise est un levier qui permet aux riches d’augmenter leurs profits en baissent les salaires des travailleurs ! Jamais l’industrie du luxe c’est porté aussi bien. Les riches sont toujours plus riches et le pauvres de plus en plus pauvres.

                                        « « Quelque chose doit remplacer les gouvernements, expliquait David Rockefeller, fondateur du Groupe Bilderberg ... » — > Article du Canard Républicain, AGCS : une abdication des États face aux multinationales et la destruction des services publics mondiaux, le 30/12/07.  http://www.lecanardrépublicain.net/spip.php?article237

                                        Voila ouvertement avoué par un des oligarches, et pas n’importe le quel, que les gouvernements « doivent agier » dans l’intérêt des riches, aux comptes des riches.... ils (les hommes politiques) sont ainsi les complices voire les marionnettes des oligarches trahissent les peuples et l’intérêt général !!!

                                        Je tiens à rappeler que les grands médias ont habilement évite de parler de l’exemple Islandais, exemple donc nous aurons du s’inspirer .... Ahh OUI, les grands médias (non indépendantes) sont sous le contrôle des oligarchies et c’est ainsi que le sujet (exemple Islandais) été balayé sous le tapis.

                                        Sortons de cette Europe qui nous plume ....et vite,
                                        suivons l’exemple Islandais, sauvons notre industrie, nos emplois est pas les grands casinos de Jeux (les banques privées) !

                                        ... et surtout restaurons nos services publics !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

J-J-R


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès