Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Doit-on se protéger des banques ?

Doit-on se protéger des banques ?

Les petites entreprises, sont la proie de banquiers avides de frais, d’agios et de facturation en tout genre, pis encore, si votre compte semble être équilibré, un petit coup de moulinette, et hop, une opération passe avant une autre...

Quel petit entrepreneur n’a pas été surfacturé d’opérations non justifiées, et qui ne reflètent pas le piètre service rendu.

Comment doit-on réagir en cas de bourdes répétées et nuisibles au fonctionnement de votre structure ?

Voilà qu’un jour, je reçois une lettre de ma banque qui m’indique que "pour éviter de gêner le fonctionnement de mon entreprise" ils ont payé deux chèques, et qu’au total, une somme qui donne le vertige et qui est sûrement la cause de la gravité financière de nos "institutions bancaires", en fait il s’agit de 500 € , est portée au solde en leur faveur.

Tout content de penser, que finalement, ils m’ont aidé dans mon développement, car j’ai commencé mon activité avec peu, et j’ai eu des clients qui certes nous font travailler mais ne payent qu’après 30 ou 60 jours.

Le jour d’après, quelle fut ma surprise, d’apprendre qu’en fait les chèques en question avaient été tout simplement rejetés, sans information préalable...

Le principe étant simple, plus vous êtes dans le besoin, plus vous allez payer, et si ça suffit pas, on va faire en sorte de facturer des opération de suivi (quel suivi ?), des frais d’envois... Bref, une manne financière non négligeable plus que dans mon cas elle atteint 8600 € TTC pour l’année rien que pour ne pas faire leur travail.

Je m’explique :

Lorsque vous avez un compte *professionnel*, vous payez une commission sur les débits, (0,05%), vient ensuite les frais de découvert, les frais de fonctionnement irréguliers (qu’est ce que la régularié pour une banque ?)

Tous ces petits chiffres, finissent par représenter une grosse somme, et rassurez-vous, même si votre compte fonctionne correctement, ils gagnent quand même de l’argent sur les frais qu’ils génèrent, c’est comme imprimer de l’argent.

Ensuite, j’ai été client dans une autre banque, avec un fonctionnement similaire ; sauf qu’à peu de choses près, la conseillère me harcelait entre le 28 et le 5, date à laquelle il faut vite mettre des sous ! Car nos banques aiment le fric, pour aller le placer dans des subprimes et autre fonds tous aussi risqués !

Bref, je me suis retrouvé pendant un an harcelé jusqu’à mon domicile, car il n’y a pas d’autre mot pour remédier sans délais à mon découvert autorisé.
Et très vite interdit bancaire tous les mois !!! Si Si, et je régularisais quelques jours après, et c’était reparti... A pleurer !

Voilà mon conseil : ne tentez pas la transparence envers les banques, car la réaction sera disproportionnée au problème s’il y en a un, ne donnez aussi aucun document, car il servira à caler des armoires, j’en ai pour preuve les bilans, prévisions, relevés de comptes clients et autre documents que même un gamin de 10 ans pourrait analyser et vous accorder 2 jours de délai de règlement, tous fournis par transparence, et qui n’ont eu pour seule utilité, de protéger de la poussière de minuscules bureaux étriqués à l’image de leurs occupants.

Et bien sûr, nous avions un besoin en trésorerie, qui n’en n’a pas ? D’autant plus que nous déménagions, et qu’un investissement s’imposait ! J’ai alors consulté la banque de l’innovation (qui apparemment se déplace en BMW flambant neuve, d’après un reportage de France 2), qui s’est littéralement foutu de nous, en nous disant qu’on ne demandait pas assez. Circulez, il n’y a rien à voir, on ne parle qu’aux riches ! "Mais Monsieur, vous n’êtes pas sérieux, 20000 euros, mais nous on finance 100.000 ! "

Après toutes ces mésaventures, j’ai décidé de saisir le Médiateur du Crédit qui clame haut et fort (sur le même reportage de France 2) je cite :

- "Les dossiers à 10 000 € je veux pas les voir, et je demande aux banques de faire en sorte que je ne les voie plus !"

La banque a donc reçu une lettre qui ne lui a pas plu, puisqu’elle, la grande institution doit, rendre des comptes, sur les fins de non recevoir à moults recommandés sans réponses, sur des contestations d’opérations par écrit qui n’ont jamais trouvé conciliation, ni même discussion et, tant d’autres réjouissances...

Mon conseiller m’appele sur mon portable, et là, c’est lamentable, il n’a aucune trace de notre relation, (je le vois 2 fois par mois), alors qu’il me jurait tout transmettre pour étude, en fait ça traine quelque part, sous une armoire...
Il semble médusé de devoir faire une réponse à la Banque de France, qui du reste n’est coupable que de n’avoir pas assez contrôlé, et d’avoir trop délégué des pouvoirs que les banques ne méritent pas. Je reste convaincu que ces entreprises devraient avoir les même droits que les commerçants, ni plus, ni moins

Je considère leur fonctionnement nuisible à notre gouvernance d’entreprise, et je considère ces actions comme un acte de guerre.

On le voit bien, petit à petit, ces entreprises que sont les banques, se désengagent de leur fonction première, comme traiter les chèques par exemple. En effet, on ne peut plus les accuser de perte car certaines sous-traitent, ne signent, ni ne tamponnent les remises de chèque afin d’éviter d’engager leur responsabilité.

D’ailleurs les agences sans liquide qui fleurissent après avoir semé le désherbant économique sur des petites entreprises, s’affranchissent aussi de leur objet social, à savoir encaisser, mais aussi rendre l’argent ! On y voit des apparatchiks, qui ne connaissent rien à leur clients mais qui savent leur vendre pléthore de services inutiles et onéreux, afin de gonfler artificiellement leurs objectifs (car tout est artifice chez eux), et toucher un peu plus de variable.

Ma question, est, quand vont-ils cesser de casser les pieds pour des centimes, et nous laisser bosser ?

Il existe une solution à ces mésaventures, celle de ne pas se laisser faire et traiter la banque comme un fournisseur, ou une entreprise, car c’est ce qu’elles sont, toutes inscrites au Registre des Commerces et des Sociétés

Je propose de réagir comme elles, menacer d’huissier, de tribunal de commerce, souvent le résultat est surprenant.
Une bonne guerre est gagnée si la riposte est proportionnée à l’attaque

Si les recommandés sont sans réponses, faire réaliser une remise en main propre contre décharge.
Faire éxécuter des injonctions de payer, leur facturer des frais de gestion de litige et de dossier, vous y avez droit.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 9 décembre 2008 10:59

    les banquiers sont tous des rats ! ils vous prêtent un parapluie les jours de beau temps et vous l’enlèvent dès qu’il pleut

    le mien m’envoie des courriers facturés 3 euros pour me dire que mon compte est à 9 euros de découvert alors qu’il sait que mon compte sera créditeur dès le lendemain , ma paie tombant sur le compte durant la nuit !

    tout est prétexte à facturation , et à ce jour seule Ségolène Royal a vraiment parlé de ce problème qui touche vraiment les classes les plus modestes ! car ne vous y trompez pas , des banquiers qui poussent la chansonette et qui accordent tout à leurs clients ( uniquement des stars ) , dans la vraie vie ça n’existe pas !


    • Rune Rune 9 décembre 2008 11:49

      Les histoires comme la votre sont nombreuses. Dans mon cas, ils se sont trompés de numéro pour un virement (alors que le numéro donné était juste) et l’argent était quelque part, mais on ne savait pas où... Après réclame, ils font une recherche mais nous facturent celle ci 14 euros !
      Cela n’est pas grand chose, mais cela nous montre leur méthode. On tente tout pour faire payer le gogo et si le gogo s’en apercoit, on recule...

      Cela dit, le réel problème avec les banques me semble plus conceptuel. Les banques sont devenues si importantes que l’on ne peut plus sans passer. Ainsi, comme l’a montré la crise, elles ne supportent plus le poids de leurs erreurs en exercant un chantage sur toute la population. "Si vous ne payez pas nos erreurs, vous perdrez encore plus d’argent".
      Si nous ne voulons plus voir se reproduire cette situation, il est temps de repenser et réorganiser ce système.


      • Tristan Valmour 9 décembre 2008 12:26

        Bonsoir Avdepar et bienvenue sur Agoravox

        Vos soucis avec les banques sont partagés par bien d’autres entrepreneurs. Mais la plupart du temps, les choses se passent quand même pas trop mal. Et puis, il y a des banques plus ou moins spécialisées selon la taille de l’entreprise. Quant au conseiller clientèle, il est souvent ignorant de ce que vous vendez ; il se raccroche à ses tableaux, ses codes APE, les études de marché. Aussi, quand vous présentez une activité assez originale, non seulement il n’y connaît rien, mais en plus cela ne rentre pas dans les cases. Alors il faut prendre le temps de lui expliquer, sobrement.

        Je ne suis pas d’accord quand vous dites qu’il faut mentir aux banques. Au contraire, on doit être franc avec ses partenaires, dont les banques. Elles aussi sont victimes de petits malins hâbleurs qui dans l’espoir d’obtenir un crédit, vont clamer avoir des contrats en cours de signature. Et quand les choses tournent mal, ces mêmes personnes disparaissent dans la nature.

        Et puis, si vous avez un projet qui vous tient à cœur, les banques ne sont pas la seule source de financement. Vous pouvez vous serrer la ceinture pendant plusieurs années (c’est ce que j’ai fait) pour autofinancer votre projet, demander des fonds à votre entourage, passer par des business angels, des sociétés de capital risque, demander un financement européen, chercher des associés, etc. Il y a pas mal de solutions.

        Enfin, ne croyez pas que le fonctionnement des banques françaises est moins bonne que dans les autres pays. Les problèmes sont à peu près les mêmes.




        • Jean-paul 9 décembre 2008 17:02

          @ tristan valmour
          Avez vous eu affaire a des banques d’autres pays ????????/


        • Proto Proto 9 décembre 2008 13:37

          Articles intéressant merci, je ne sais pas si vous avez vu le docu phare "L’argent dette" qui donne implicitement des réponses à vos questions.

          Je crois effectivement qu’il y en a un peu marre de ces banksters, mais je ne vois aucune alternative pour les citoyens à ce stade, sinon l’action individuelle qui consiste à protéger sa vie privée dans un premier temps, puis de boycotter en masse les institutions délictueuses.



          • maharadh maharadh 9 décembre 2008 13:51

            Merci à l’auteur,
            Effectivement c’est un pb récurrent dans notre beau pays ! Non ce n’est pas vrai que dans tous les pays c’est la même façon de procéder, ouvrez donc un compte en Angleterre et vous verrez ce que veux dire le mot client pour un banquier SO BRITSCH.

            Personnellement je compare nos banquiers à nos assureurs ils n’appliquent absolument pas le rôle social qui leur est dévolu de par la loi !

            Ecrivez à vos députés, faites part de vos mécontentements, adhérez a des associations de consommateurs mais surtout ne pas accepter d’être traité comme le troupeau tondu.

            Voici un petit aperçu comment on peut lutter contre ces abus : www.assvictimescreditmutuel.com/


            • masuyer masuyer 9 décembre 2008 14:08

              Bonjour,

              je suis heureux de voir que certains entrepreneurs s’interrogent sur les banques. La plupart de mes collègues se plaignent surtout des cotisations sociales. Pourtant, même si le système est imparfait, ils ont l’espoir de récupérer leur "mise" sous forme de retraite ou d’indemnité. Par contre les frais bancaires (mon compte pro me coûte environ 1200 euros par an pour frais de gestion, hors AGIOS), alors que je n’ai qu’assez peu d’opérations (entre 40 et 50 factures clients par an). Etrange, non ?


              • Jean-paul 9 décembre 2008 16:55

                Les frais bancaires ,bon on peut toujours choisir sa banque avec le moins de frais possible
                Mais .....................pour les cotisations sociales ,elles sont obligatoires avec 10% en plus des que tu as un jour de retard .Et impossible de discuter pour faire sauter les 10% .Bref tu es en retard parce que manque d’argent et on te donne 10% en plus a payer .Ou est la logique ???????
                Pour moi il faut etre completement inconscient pour monter son entreprise ,ou alors etre expert comptable .


              • foufouille foufouille 9 décembre 2008 18:19

                et les agios de tes banquiers c’est conbien ?


              • Jean-paul 9 décembre 2008 14:58

                En France ce sont des banques de depot .
                Au Royaume Uni des banques d’affaires .
                La difference ?????????????Essayez d’emprunter en France !!!!!!!!!!!!!


                • foufouille foufouille 9 décembre 2008 15:34

                  et le trou du a la connerie des banquiers, il est plus petit ?


                • Alain Cognitault 9 décembre 2008 16:08

                  Mes nombreuses experiences avec les employes des organismes bancaires francais m’amenent a confirmer que l’arrogance et l’ incompetence chez le meme individu depassent de loin la debilite clinique.

                  Incapables des fournir le service pour lequel ils sont payes, ces individus sont nefastes. Il existe la mort-aux-rats contre les rongeurs, quel remede existe-t-il contre ces sangsues qui rendent le pays exsangue ?

                  Cette question concerne egalement d’autres classes d’individu, a commencer par les nabots raybannes a rolex et autres improductifs du meme genre que ce soit a droite ou a gauche.


                   


                  • maharadh maharadh 9 décembre 2008 18:00

                    Réalisons que la cuirasse de l’ennemi est faite de papier : les billets de banque que
                    nous lui fournissons docilement et quotidiennement. Son pouvoir réside dans l’argent
                    que nous lui donnons. Si nous cessons de nourrir la bête, elle mourra de faim, tout
                    simplement et disparaîtra."

                    "Capitalisme, socialisme, communisme, islamisme, libéralisme sont tous des régimes
                    identiques. Seule l’étiquette varie. Tous ces régimes ont un dénominateur commun : le
                    contrôle de la majorité par une minorité. Le pouvoir entre les mains d’une bande de
                    privilégiés qui font passer les lois nécessaires au maintien de leurs privilèges.


                    "La sécurité est une illusion que l’on implante dans la tête des gens pour les contrôler,
                    les exploiter et s’enrichir à leurs dépens. La sécurité n’existe pas. Regardons les fleurs :
                    elles naissent, s’épanouissent, fanent, meurent... Puis elles renaissent. C’est cela vivre.
                    Des fleurs en sécurité s’appellent des fleurs séchées. Elles sont belles toute l’année,
                    elles ne risquent rien. Mais elles sont mortes. La sécurité c’est la mort des individus."




                    • Bof 9 décembre 2008 18:15

                      Mais qui a donné ce pseudo-pouvoir ? Il ne faut pas oublier l’origine...et la formation de notre "société moderne" qu’ils disaient....avec les "’ "’ zavantages sociaux "’ "’ ...les êtres humains n’ont fait que suivre !...Nous sommes donc dans la socité moderne avec ses 20% d’illétrés et ses 30% d’enfermés dans les zup sans possibilité de disposer de leur sort librement..." mau-o-derne " la société !


                      • babz 9 décembre 2008 18:51

                        vive le black !!!! smiley

                        <script type="text/javascript" src="http://shots.snap.com//client/inject.js?site_name=0"></script> <script type="text/javascript" src="http://shots.snap.com//client/inject.js?site_name=0"></script>

                        • pseudo 9 décembre 2008 19:08

                          Les banquiers sont les suppôts de Satan, nous n’avons pas le choix il faut nationaliser les banques, sinon ils vont détruire l’économie française.
                          L’autre solution prendre le contrôle d’une banque mutualiste (exemple Crédit agricole, crédit mutuel) en votant pour un administrateur bénévole qui dissous et vire la direction de ces banques afin de les remplacer par des entrepreneurs locaux. Cette technique permettrait de relancer le crédit de modifier la relation exécrable de ces banques avec leurs clients.


                          • chris11 9 décembre 2008 21:46

                            quand on aura compris que les banquiers ne sont que des vendeurs de vent , bref des parasites inutiles et couteux , les choses iront beaucoup mieux .....


                            • darthbob darthbob 9 décembre 2008 21:54

                              Je suis content de cet article car n’étant pas entrepreneur ou de profession libérale, je n’ai pas cette vision du lien entre banquiers et clients professionnels.

                              Or, ma seule expérience de client lambda auprès des banques est effarante !

                              Certes, grâce à une gestion très serré de mon budget j’ai réussi à ne pas me faire piéger par les crédits faciles et autres revolving au double effet kiss-pas-cool, mais étant un client prudent et sans histoire j’ai l’impression que les banquiers n’ont qu’une idée en tête : soutirer le maximum d’argent à leurs clients

                              Si je dépose de l’argent en banque et que je n’en fait rien, je paye (frais de tenue de compte)
                              si je veux le retirer facilement : je paye (carte bancaire)
                              si j’ai un incident de paiement : ja paye (agios)
                              si je veux cloturer mon compte : je paye
                              si je veux transférer de l’argent ailleurs : je paye
                              si mon compte est vide : je paye quand même

                              Alors, que mon argent est placé par la banque qui se rémunère avec !

                              De plus, mon banquier est très imaginatif : il me force à ne pas utiliser les distributeurs de billets concurrents, il voudrait me faire payer les chèques, il invente des services tous les jours en espérant me les vendre, un jour où je serai plus conciliant...

                              Et maintenant il veut me vendre des assurances, des services à la personne, des alarmes, pourquoi pas téléviseurs Plasma, des huitres ou des charentaises !

                              Une banque est un coffre-fort pas une machine à traire.

                              A bon entendeur !





                              • cara 9 décembre 2008 23:16

                                Merci pour cet article, qui a le mérite (entre autres) de permettre à certains contributeurs d’Avox bouffeurs de petits patrons d’appréhender une certaine réalité ( enfin j’espère, on peut toujours espérer...).

                                Tout ce que vous relatez est exact. On pourrait ajouter le harcèlement visant à fourguer des services d’affacturage, comme en témoigne une récente campagne publicitaire à la radio...

                                En tout cas, vous avez raison : il convient de toujours se montrer très ferme avec ces gens-là, en s’adressant quelques échelons au-dessus ou en menaçant de changer de crèmerie.

                                Pour les frais abusifs, une bonne gueulante est souvent efficace.


                                • oj 10 décembre 2008 03:25

                                  ..des banques et de l’Etat !!

                                  Etant a mon compte mais gagnant peu (moins que beaucoup de salariés) j’ai eu recemment une pénalités de retard en TVA de 51 euros pour un document administratif transmis en retard de 23 jours.

                                  Ayant refusé tout net de payé ce surplus a l’etat , pris sur mon travail, ils ont lancé une saisie sur mon compte ; le dit compte etant en decouvert autorisé, la banque, dans un tel cas (allez savoir pouquoi) a refusé de payer mais m’a facturé 37 euros de frais.

                                  Donc 51 + 37 pris par les uns et par les autres , créés a partir de rien mais pris sur mon travail.

                                  je viens d’apprendre que pour ce mois ci ,j’ai encore 110 euros de pénalités de retard en plus.

                                  Concernant les charges sociales, j’ai refusé la mensualisation, on me demande donc les cotisations par tranches de 3 mois en milieu de periode, donc sur au moins 1,5 mois qui n’a pas existé et qui donc n’a pu ramener la moindre rentrée... mais il faut payer car la encore..pénalités de retard !!

                                  A force de tirer sur l’ambulance , elle ne s’arretera plus a l’hopital.

                                  Au bout du compte sur suis plus taxé qu’un salarié, sans les protections bien sur.



                                  • Pourquoi ??? 10 décembre 2008 08:14

                                    @ OJ : tout-à-fait d’accord. Il serait grand temps d’attirer l’attention sur la situation des petits entrepreneurs. Je connais bien celle des artisans du bâtiment, c’est effarant ! Ca s’est aggravé depuis la création du RSI : on ne sait même plus sur quelle base sont calculées les cotisations...

                                    Ce serait intéressant d’avoir un article là-dessus


                                    • pseudo 10 décembre 2008 09:03

                                      Les banquiers sont des parasites nuisibles à l’investissement, au développement de l’économie et au pouvoir d’achat. Comme des sangsues elles ont tiré toutes les liquidités et assécher l’économie des entreprises, de l’état et des particuliers. Depuis des années les banques ont encouragé les fusions acquisitions, les dé localisations vers la Chine. Aujourd’hui elles imposent aux entreprises les licenciements et des fermetures de site. Il faut nationaliser les banques pour sauver l’économie Française et remercier leurs directions.


                                      • max14z max14z 10 décembre 2008 18:07

                                        vous voulez que je vous disent .... ?
                                        Les banquiers (internationnaux, pas ceux qui taf au guichet....) sont les plus grands escrocs que la terre n’est jamais porté !!!  regardez tous ZEITGEIST ADDENDUM, et la vous saurez tous du systeme monétaire, je vous donne ma parole....
                                        Cramons les banques !!!!!!!

                                        Rotchild a dit : Donnez moi le controle de la monnaie d’un pays, et je me fout de celui qui dicte les lois .

                                         !!!!!!!!!!!!!!  !!!!!- !!!- !- !- !- !- !!- !- !- !- !- !!!!- !!- !! par l’argent, une poigné d’hommes controle et manipule presque toute la planete, soyez-en conscient !!!!!


                                        • max14z max14z 10 décembre 2008 18:08

                                          ha j’ai oublié ; il y a aussi l’argent dette, de Paul grignon qui est tres instructif sur le sujet ^^

                                          L’argent est une dette,
                                          et une dette est de l’argent !!!! ^^

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Loïck HUGELIN


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès