Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Du recours à la Taxe Tobin contre la crise de la dette

Du recours à la Taxe Tobin contre la crise de la dette

L’idée de réguler les spéculations boursières par la mise en place d’une taxe à caractère dissuasif n’est pas récente, loin s’en faut. James Tobin, économiste américain de renom, avait déjà proposé cette idée en 1972, peu de temps après l’abandon de la parité or-dollar, qui avait ouvert la voie à un système moins régulé de changes flottants (définis par les accords de Jamaïque de 1976). Principalement due à la hausse des spéculations, l’instabilité excessive du marché monétaire international qui avait suivi interpella donc les économistes de l’époque sur les conséquences d’un libéralisme économique extrême.
 
Séduisante par son côté prohibitif et régulateur, la Taxe Tobin vient de revenir sur le tapis économique international, par un vote des eurodéputés en faveur de la mise en place de cette taxe au sein de l’Union Européenne. Pourtant, force est de constater que les pays d’Europe, à l’instar des économistes et des industriels, restent extrêmement divisés sur la mise en place de cette « TVA » sur les transactions financières…
 
La France, fer de lance de cette taxe Tobin depuis bien des années, pousse Bruxelles à agir en ce sens mais, comme l’a dit un diplomate européen il y a quelques temps : «  Cette taxe doit être mondiale pour fonctionner  »…
Ce qui est d’une logique implacable : si l’Europe taxe les transactions financières mais pas les Etats Unis ou l’Asie, il est évident que les banques européennes vont délocaliser dans ces pays et les fonds économiques également… C’est d’ailleurs cette raison qui pousse le Royaume Uni, un des plus gros centres bancaires de l’Europe, à tant de réserves sur une possible taxation européenne.
Jacques Bainville écrivait dans son livre Fortune de la France : « Plus on prétend interdire la spéculation et plus sa force est irrésistible. C’est comme s’asseoir sur le couvercle de la chaudière ». La versatilité et les difficiles mesures des transactions financières laissent apparaître l’impertinence d’une TVA mondiale, qui n’influerait quasiment pas les spéculations boursières mais deviendrait plutôt un frein aux échanges en général. En sus d’autres problèmes épineux tels que le respect du secret bancaire, la volatilité des cours, etc…

Proudhon estimait que «  la spéculation exprime l'opinion, que l'on a appelée la reine du monde. Ainsi elle peut servir de guide et de correctif à ceux qui prétendent conduire les peuples  », ce que Bainville corrigea plus tard en «  La spéculation, juge les événements plus qu'elle ne les dirige ». Il n’est pas donc pas complètement infondé de réfléchir sur le lien entre la déliquescence morale de notre civilisation et sur sa propension à la spéculation, sa frénétique et égoïste quête de l’argent.

Jacques Bainville écrivait encore, s’appuyant sur Le Capital d’Antoine Blanc de Saint Bonnet : «  Le capital représente des privations, des renoncements, en somme, de la vertu. À l'origine des fortunes, les plus grandes comme les plus modestes, il y a un effort moral ». C’est parce que notre société a oublié cet effort moral et cette vertu que les multiples réformes économiques, comme la Taxe Tobin, restent inefficaces. Retrouver cette morale économique, cette vertu financière, replacer l’économie et le capital dans une optique économique naturelle, voilà quelques pistes qui pourraient éviter les spéculations anarchiques et les conséquences dramatiques qu’elles impliquent…
 
http://urbvm.com/?p=5714

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • Aiane Aiane 9 juin 2012 13:00

    Remettre en place une régulation financière par le biais de taxes semble en effet difficile. Mais vouloir mettre en place une morale ou une vertu, c’est de l’utopie simple. La morale reviendra lorsque les financiers y auront un intérêt sonnant et trébuchant.


    Un exemple : taxer la durée de détention d’une action (plus on la garde longtemps, moins on paie) voilà qui lutterait efficacement contre la spéculation, les financiers n’y ayant plus aucun intérêt.

    • URBVM56 Augustin Debacker 9 juin 2012 15:07

      Tout dépend si vous laissez les financiers dicter la ligne économique de notre pays et, plus largement, des pays du Monde.

      Utopique ? Je ne crois pas. Difficile ? Certainement. Le tout, c’est de savoir ce que l’on veut : Aristote, Keynes parmi d’autres, exécraient cette « course effrénée aux profits », chrématistique commerciale dénoncée en son temps par Aristote. Ils lui opposaient une vision naturelle de l’économie, tournée vers la sustentation de tous et l’épanouissement de la Cité.

      Aujourd’hui, en ces temps de crise économique, un grand nombre de nos concitoyens exècrent cette course aux profits qu’ils payent durement, contrairement aux financiers. Il faut à mon avis sortir de cette logique boursière pour retrouver une économie libérée des risques spéculatifs, intrinsèques à l’actuelle logique financière.

      Mais votre idée peut tenir la route dans un premier temps : limiter les spéculations peut être une bonne tentation, mais comme je l’écrivais dans l’article, elle ne donnera pas les fruits escomptés.


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 juin 2012 14:28

      Bonjour,

      " des transactions financières laissent apparaître l’impertinence d’une TVA mondiale, qui n’influerait quasiment pas les spéculations boursières mais deviendrait plutôt un frein aux échanges en général « Ce frein est inéluctable avant le virage et la diminution des échanges annonce le protectionnisme. Mais, anticiper par l’annonce d’une décision européenne pour un projet mondial replace le vieux continent en position de moteur mondial. l’Europe motrice de la transition énergétique, quel fabuleux destin pour l’humanité, non ?

       » la spéculation exprime l’opinion, que l’on a appelée la reine du monde. Ainsi elle peut servir de guide et de correctif à ceux qui prétendent conduire les peuples  » si on demandait l’avis des plus pertinents modestes français, détenteurs du plus grand panier d’inventions mondiales de spéculer, ils spéculeraient sur le durable : http://www.dailymotion.com/video/x2klc6_ecofestival-de-moisdon_news?ralg=behavior-meta2#from=playrelon-3


      • URBVM56 Augustin Debacker 9 juin 2012 16:04

        Le problème, c’est que l’annonce ne sera pas Européenne, car elle ne se fera pas avec l’assentiment de tous les pays d’Europe : allez en parler aux anglais qui ont beaucoup à y perdre...

        Elle sera donc une volonté française, soutenue par les « pays en difficultés », et donc guère crédible. Tant que les grandes puissances comme les USA, l’Angleterre (grande puissance bancaire), l’Allemagne, le Japon, ne s’aligne pas sur une taxation des transactions financières, elle n’aura aucun réel effet sur les spéculations.

        Pire, elle risque de plomber les économies des pays promoteurs, les marchés étant par nature rancuniers...


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 9 juin 2012 14:54

        À l’auteur :
        « C’est parce que notre société a oublié cet effort moral et cette vertu [NdR : l’ÉPARGNE et l’INVESTISSEMENT ?] que les multiples réformes économiques, comme la Taxe Tobin, restent inefficaces. Retrouver cette morale économique, cette vertu financière, replacer l’économie et le capital dans une optique économique naturelle, voilà quelques pistes qui pourraient éviter les spéculations anarchiques et les conséquences dramatiques qu’elles impliquent… »

        En ces temps de crise, on ne cesse de parler de déficits budgétaires, de dette, d’inflation, de réduction des charges, d’augmentation des impôts, et cætera...
        Il n’y a personne pour prononcer ce qui semble être LE gros mot absolu :
        ÉPARGNE ! ! !
        Pourtant, que ne pourrait-on faire avec de l’ÉPARGNE ? ? ?...

        Refondation du Capitalisme & Dividende Universel

        Le Parti Capitaliste Français ( PCF ) propose une synthèse socio-économique permettant d’instaurer une authentique compatibilité entre compétitivité et cohésion sociale ; entre compétitivité et solidarité.

        Ce projet de « Refondation du Capitalisme et de création d’un Dividende Universel » se compose d’un Objectif Principal et de deux Objectifs Spécifiques qui découlent de l’objectif principal.

        Objectif Principal :
        Acquisition Citoyenne & Collective du Pouvoir Économique

        Objectifs Spécifiques :
        I)
        Transformer le « capitalisme ordinaire » en un véritable 
        Capitalisme Écologique, Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.
        II)
        Faire bénéficier chaque citoyen, même mineur, d’un 
        Dividende Universel évolutif qui, de facto, éradiquera définitivement le concept même de chômage.



        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 9 juin 2012 14:56

          En matière d’ÉPARGNE & d’INVESTISSEMENT, la dette publique de la France démontre, a contrario et depuis des années, une « grande légèreté » (euphémisme) dans la gestion des finances de l’État des FRANÇAIS.

          France, Dette Publique : capital emprunté, à rembourser & remboursé, intérêts payés. On ne nous dit pâs tout ! Ce que je vous révèle aujourd’hui est bien pire que ce que vous saviez hier.



        • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 9 juin 2012 18:49

          Non seulement la dette publique de la France démontre, depuis des années, une « grande légèreté » (euphémisme) dans la gestion des finances de l’État des FRANÇAIS, mais l’échéancier de la dette publique, de 2012 à 2060, ne se présente pas sous les meilleurs auspices.

          France, Dette Publique : Comment alléger les échéances annuelles de remboursement de capital et de paiement des intérêts de 2012 à 2060 ?

        • soimême 9 juin 2012 15:21

          Qui connaît c’est arnaque qui s’appelle la cavalerie !

          Voilà à quoi ne fait pensé toute ces mesures !


          • URBVM56 Augustin Debacker 9 juin 2012 16:51

            Pourriez vous expliciter votre commentaire s’il vous plait ?


          • soimême 9 juin 2012 19:26

            Il s’agit d’une arnaque par chèque en bois. Le premier à un trous dans son conte, il demande de l’aide à uns de ses comparse un chèque pour le renfloue et ce comparse demande à un troisième de le couvrir avec un chèque pendant ce temps que le premier fait un chèque au troisième.

            Un fond de roulement , un jeux d’écriture pour une somme qui n’existe pas. 


          • xray 9 juin 2012 17:16


            Taxe TOBIN 

            Tout d’abord, la taxe Tobin n’est pas aussi sympathique que certains gagnent à nous le faire croire. La taxe Tobin est même une énorme arnaque (Une de plus). 

            Il suffit de se rappeler que James Tobin a bénéficié d’un prix Nobel. Quelles sont les personnes qui composent le comité Nobel ? 

            La Taxe Tobin (Le face à face de l’économie active et des marchés boursiers) 
            http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2012/01/23/la-taxe-tobin-le-face-a-face-de-l-economie-active-et-des-mar.html 



            • alinea Alinea 9 juin 2012 19:04

              Tant que les lois seront édictées par les riches ( spéculateurs compris, bien sûr) et leurs serviteurs dévoués, les politiques, je ne vois pas comment les choses pourraient changer ! La morale, dans une société donnée, peut peut-être faire frein grâce à ses interdits, mais une fois qu’on a jeté ses complexes par dessus bord, alors là, pour rattraper !!
              Non, non : une nouvelle constitution, d’autres lois ( et pas la peine d’en faire cent mille), le peuple aux commandes. Sinon, je ne vois pas
              Car la petite loi qui a été votée ces jours derniers, une fois qu’on a mis tous ces bémols, prend une tonalité injouable ; c’est rien, du pipi de chat !


              • Le péripate Le péripate 9 juin 2012 19:37

                Un problème, une taxe. Ca c’est de la pensée politique.


                • kriké 9 juin 2012 21:59

                  Une vidéo très intéressante,complète et des solutions proposés a la fin

                  ..........Les maîtres de l’argent 3h29

                  source


                  • Le taulier Le taulier 9 juin 2012 22:42

                    Trop fort Augustin !

                    80% de lecteurs d’accord avec toi avec que ton article est contre la taxe Tobin et que sur Agoravox il doit y avoir 40% de lecteur de gauche et 50% d’extrême gauche.

                    En claire emviron 70% des lecteurs ne savent pas lire.


                    • ykpaiha ykpaiha 10 juin 2012 02:29

                      Qu’est ce qu’une taxe Tobbin changera ?
                      Rien ou si peu si elle ne vient que s« ajouter a un nombre de taxes qui ne sont que des alibi a »pourvu que c’a dure« 
                      Bon elle ferait plaisir a 2.3gochos du café du commerce, qui en demanderont l’augmentation au fur et a mesure que leur verre de blanc augmentera...

                      Il en va ainsi des modes elle vont elles viennent, taxe tabac, taxes carbone, taxe alcool, taxe chauffard...et sur le fond rien ne change si ce n(est leur valeur.

                      Le fond du probleme étant ailleurs on va ainsi détourner l’attention du spectateur et comme un bon prestigitateur, prolonger le spectacle tout en se donnant le qualificatif de révolutionnaire a la mode mélanchon.

                      Un exemple récent d »entourlouppe, et de détournement est dans l’aide vers les espagnols ;
                      On va verser 100 Millard soit disant pour aider les espagnols dixit les média, alors qu’en fait les espagnols n(y verront pas un kopek ; meme pas un allegement de la dette (sont pas fous)
                      Tout ira pour ....aider ....les banques !!! Et oui encore et toujours eux...et nous vous pffeu ; c’pognon c’est pas pour les gueux !!

                      Alors taxe tobbin oui mais en contre partie des nationalisation de Banque qui soit dit en passannt ne doivent plus valoir grand chose (hormis nos milliards a nous)
                      Sans oublier du droit a un état ou une collectivité de battre monnaie..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès