Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > EADS : la gouvernance prise en otage

EADS : la gouvernance prise en otage

Les rebondissements de l’affaire EADS pointent du doigt les carences de la gouvernance dans les structures et institutions concernées : EADS, CDC, ETAT...

Les démonstrations de ces multiples failles ne risquent-elles pas d’occulter in fine le rôle et la responsabilité personnelle de chaque intéressé (administrateur, président de commission, auditeur...) au moment des faits ?

Le quotidien économique La Tribune (édition du 09/10/07) a publié des extraits de procès-verbaux de la commission de surveillance de la CDC.

Nous constatons que ladite commission peut théoriquement correspondre à une gouvernance éclairée quant aux demandes de justification d’investissement à l’égard des responsables de la CDC.

En pratique, les échanges entre les protagonistes peuvent surprendre par leur caractère général dénué d’un minimum de curiosité. Quelques lignes dans les procès-verbaux suffisent pour conclure que « l’opération s’est déroulée dans des conditions normales, sur la base d’analyses sérieuses ».

Où sont les questions précises relatives à la stratégie d’investissement en avril 2006, à la connaissance réelle du dossier EADS, au respect du calendrier de ses programmes, à la situation du vendeur (Groupe Lagardère)... ?

Evoquer des problèmes de gouvernance pour expliquer des pratiques financières douteuses n’honore pas les auteurs. Le courage leur fait défaut pour assumer leur propre déficience et la lâcheté collective.


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (3 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès