Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Economie : Et la nave va…

Economie : Et la nave va…

« Relancer l’économie nationale, investir aux technologies et savoirs du futur sans effrayer les marchés » lit-on de Madrid à Paris, d’Athènes à Lisbonne. Sans dire ou penser à haute voix : mais qui sont ces fameux « marchés » ? Qui sont les prêteurs quotidiens, qui négocient les taux des prêts et qui, « deus ex cathedra », donnent des bons et des mauvais points aux Etats emprunteurs ? 

 Jusqu’à quel point ira la déraison qui donne à ceux qui n’ont rien vu venir à quelques jours de la crise, à ceux qui ont perdu dans le gouffre des vanités et des désirs d’enrichissement des millions de milliards, le droit moral et d’analyse de nos économies ? Qui sont redevables de leur propre survie aux Etats ? Qui les a fait, une fois encore, acteurs majeurs, rois, du système financier qu’ils viennent à peine de mettre à bas ?

Standard and Poors par exemple, qui vient de rétrograder la Grèce à la catégorie de fiabilité BB moins (ce qui condamne le pays à emprunter à plusieurs points au dessus du « marché ») se présente comme une source d’intelligence indépendante d’analyse des marchés (intelligence dans le sens d’espionnage, n’exagérons rien). Que nous avait-elle dit concernant Lehman Brothers ? Pour faire court, que l’on peut y aller sans aucun risque… Elle n’a commencé à s’inquiéter qu’après le désastre, en nous disant « hups … sorry ». Avait-elle émis un doute sur les fonds islamiques d’investissement qui régissent les projets pharaoniques à Dubaï ? Niet. Sur le boom immobilier en Floride ? Certainly not. Nous dit-elle aujourd’hui que Miami est devenu le premier centre de blanchiment de l’argent de la cocaïne investi dans les faillites immobilières ? Ils sont trop sérieux pour cela, ils ne s’occupent pas des agissements de l’argent de la pègre cubaine.

Pourquoi les Etats ont-ils donné de l’argent aux banques ? Pour qu’ils augmentent jusqu’au seuil de non fragilité leurs fonds propres et pour qu’ils relancent par des prêts raisonnables la production et la consommation. L’ont-elles fait ? Non. Elles jonglent toujours avec les seuls de leur propre fragilité et spéculent sur des produits dérivés, pour financer les Etats autrement plus fiables et demandeurs de fonds. Fonds qui leur manquent parce qu’ils ont prêté, en catastrophe, aux banques. 

Les entreprises de cotation qui vivent dans le monde imaginaire des échanges boursiers (des écrans de terminaux qui donnent les tendances qu’eux mêmes ont surchauffé par manque de connections avec l’économie réelle) avec des réflexes pavloviens infantilisés ne font que accentuer les tendances d’euphorie ou de panique (c’est la même chose) s’occupant - comme des vulgaires consommateurs d’images télévisées - d’ouragans, d’attentats ou de paroles qui se transforment en tendances des prix pétroliers de l’acier ou céréaliers. 

L’anticipation est morte, vive le jour au jour, avec ses hauts et ses bas connectés à l’éphémère. Les analystes financiers, qui ne font que se tromper dès lors qu’un événement échappe à leur train-train, continuent à nous donner leur avis à la télé et malheureusement, « ceux qui font le marché » les suivent, comme toujours. Arcelor licencie ? la cotation monte. Veolia achète (en se transformant en fond d’investissement) une compagnie d’aviation ? L’action monte ; Avec qui le fait-elle ? Avec des fonds grecs (Marfin) issus du marché des pétrodollars arabiques, eux mêmes terrassés par l’aventure de Dubaï, mais qu’importe… 

Attention danger : la reprise, gérée par des apprentis sorciers et des fonds douteux, avance, arrogante et en courant vers des sables mouvants… 


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 18 décembre 2009 10:09

    Belle analyse...

    L’économie actuelle fait penser à un canard que l’on vient de saigner et qui s’ébroue, un peu flageolant, pour aller rejoindre son troupeau... pour quelques instants.
    Toutes les données sont, pour le moins, biaisées, mensongères, les acteurs de l’économie sont dans le déni et le mensonge...
    Ils sont pris au piège, s’ils s’arrêtent, tout le système s’effondre.
    Alors, ils continuent, sans doute en croisant les doigts pour que l’illusion devienne réalité.

    Mais ce ne sera pas, hélas pour nous tous, le cas. Le « chateau de cartes » construit au seul profit des banquiers et du haut de la pyramide sociale, va, inexorablement, s’écrouler.
    Le souci, c’est que eux, ont déjà pris leurs précautions (les achats d’or et d’argent montent en flèche) alors que nous, allons, très sévèrement, en subir les effets.

    Gare au réveil, le marchand de sable va bientôt avoir vidé son sac ...


    • JL JL 18 décembre 2009 10:34

      Le drame de l’UE vient de ce que, contrairement aux autres puissances mondiales, elle est « Multi-cheval-de-Troyes-isée », si vous voyez ce que je veux dire.

      Et si je devais voir un sens à votre titre, je le traduirais par « Et vogue la galère », la galère Europe.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 18 décembre 2009 11:09

        Bonjour

        " Elles jonglent toujours avec les seu(i)ls de leur propre fragilité et spéculent sur des produits dérivés, pour financer les Etats autrement plus fiables et demandeurs de fonds. Fonds qui leur manquent parce qu’ils ont prêté, en catastrophe, aux banques. « Et hop ! Prend ça dans le mou !

         » Standard and Poors par exemple, qui vient de rétrograder la Grèce à la catégorie de fiabilité BB moins (ce qui condamne le pays à emprunter à plusieurs points au dessus du « marché ») " C’est curieux comment les pays ilotiers qui ont fait leur fortune avec la marine comme l’Angleterre et la Grèce, c’est à dire les pays pirates, se voient désormais affaiblis par plus pirate qu’eux, les banquiers.

        JL, merci pour ce rappel de piqure...


        • Michel Koutouzis Michel Koutouzis 18 décembre 2009 11:47

          L’économie aujourd’hui…

           

          Un homme d’affaires va dans un hôtel

          Je voudrais une chambre

          Oui, elles sont à 100 euros

          D’accord voici 100 euros, puis-je voir la chambre ? Et il monte

          L’hôtelier téléphone à son garagiste :

          Viens illico, je te rends tes cent euros pour le carburateur

          Le garagiste arrive et prend les cent euros

          Il appelle tout de suite de son portable Juliette

          Eh mignonne, les cent euros de la dernière fois viens, je les ai

          Juliette prend les cent euros et va tout de suite à l’hôtel de l’homme d’affaires :

          Pour la passe de hier, voilà les cent euros qui vous reviennent

          L’homme d’affaires descend :

          Elle est pas mal votre chambre, mais elle ne me fait pas l’affaire

          Et l’hôtelier : je vous rends donc vos cent euros …


        • Hesprides Hesprides 18 décembre 2009 11:49

          Si l’on se fie au dernier rapport de LEAP2020 n° 40 , la situation actuelle de la Grèce n’a rien de bien structurellement dangereux pour l’Europe et sa monnaie unique.....

          Monter la sauce au yaourt grec s’avère être une des dernières déstabilisations de la city/wall street contre la zone euro


          • Hesprides Hesprides 18 décembre 2009 11:54

            c’est une belle fable qui pourrait être vraie si on vivait dans un monde ou :

            Une passe = une nuit d’hotel = un carburateur (en valeur marchande)

            Ceci dit , votre démonstration est pertinente dans le sens ou la dette en papier monnaie (en chiffre) n’a absolument aucun sens.

            Proverbe oriental : posséder une chose vaut mieux que de posséder sa valeur en argent


            • BA 18 décembre 2009 11:57

              Etats-Unis : les défauts de paiement atteignent des niveaux jamais vus.

              En 2010, les banques américaines vont subir un deuxième tsunami : le tsunami des défauts de paiement.

              Regardez ces graphiques incroyables : ce sont les taux de défaut de paiement aux Etats-Unis.


              - Taux de défaut sur les prêts pour l’achat de maisons individuelles :

              http://www.crisedusiecle.fr/usa-problemes-credits-detail-CO6.html


              - Taux de défaut sur les prêts à la consommation :

              http://www.crisedusiecle.fr/usa-problemes-credits-detail-CO5.html


              - Taux de défaut sur les cartes de crédit :

              http://www.crisedusiecle.fr/usa-problemes-credits-detail-CO8.html


              - Taux de défaut sur les prêts aux entreprises :

              http://www.crisedusiecle.fr/usa-problemes-credits-detail-CO3.html

               

              - Taux de défaut de paiement sur tous les prêts :

              http://www.crisedusiecle.fr/usa-problemes-credits-detail-CO1.html


              • zelectron zelectron 18 décembre 2009 17:33

                Michel : il n’y a pas un organisme de cotation qui cote les organismes de cotations ? si ça n’est pas le cas il faut vite le créer avant que cette bonne idée n’échappe à la Ffffrrrraaannnnccccceee.


                • timiota 19 décembre 2009 00:10

                  J’avais argumenté lors d’une des « leçons » de B. Stiegler à l’automne dernier qu’on était dans un monde où l’on avait l’analogie entre la disparition de la classe moyenne par acroissemsent des inégalité et la disparition de l’échelle de temps moyenne, cette où on pourait faire de la prospective utile, qqs années, plus qu’un mandant, moins que la vue perçante d’Attali (juché sur les épaules d’un géant).

                  Le côté agitation n’est que le temps court qui l’emporte sur le temps moyen. Le temps long ne reste que dans le vernis, le « préindividuel », encore (un peu) transmis par Ecole et Famille.

                  Analogie de pacotille soit


                  • fhefhe fhefhe 19 décembre 2009 05:14

                    Population mondiale éstimée :
                    Début du Siècle des Lumières 680 Millions d’habitants.
                    Début du Sièlce des Frêres Lumières 1,5 Milliards d’habitants.
                    Début du 21 éme Siècle ...6,5 Milliards d’habitants.

                    Asie 4 Milliards d’habitants (Chine 1,3 Milliards et l’Inde 1,2 Milliards ...)

                    Europe 0,7 Milliards
                    Amèrique du Nord 0,3 Milliards
                    Amèrique Latine 0,6 Milliards
                    Afrique 0,9 Milliards

                    Le Soleil se Lève Toujours à l’Est....
                    L ’Economie se Couchera Toujours à l’Ouest...Combien d’Empires de l’Ouest depuis les Romains ont chuté ????

                    La Chine a elle toute seule reprèsente , presque , la population de l’Europe , de l’Amérique du Nord et du Sud !!!!
                    Mais la chine achète ou « loue » 30 % du continent Africain... !!!!!!!
                    L’inde va commercialiser , sur son marchè intèrieur , une voiture à 3 000$ soit 2 000€ !!!!!
                    (Je souhaite bon courage aux constructeurs automobiles occidentaux pour pénètrer le marché « populaire » )
                    Le Bateau qui illustre l’article a sans doute été fabriqué en Corée du Sud qui a le « Monopole » de la construction des portes containers !!!!!
                    Noél approche et la majorité des enfants du monde Occidental auront des jouets fabriqués par des enfants qui NE SONT PAS AU CHOMAGE !!!!

                    Si j’ai choisi le mot « Lumière » en début de commentaire ....c’est pour dire tout simplement que toutes prises de courant....alimentent un « Objet » , fabriqué en Asie dans 90 % des cas.

                    Le Président Chinois Hu Jintao , a fait comprendre à Copenhague qu’il était prêt à faire un effort sur les problèmes de pollution de la planète...mais qu’en contre partie son pays devait-être indemnisé. Pourquoi ???
                    Tout simplement , parce que « seulement’ 200 millions de son peuple avait accés au »confort« occidental !!!!!!!!!

                    600 millions de chinois et moi , et moi... !!!

                    Est-il vraiment utile de manger avec une fourchette ???
                    Est-il vraiment utile d’avoir une chaise pour prendre son repas ????

                    En Afrique ni chaise ni fourchette , en Asie juste des baguettes de bambou !
                    Difficile de vivre avec une cuillère en argent dans la bouche depuis la naissance !

                    Le contient Africain nous a appris à compter (Al-Jabr ) le continent asiatique à inventer la poudre et l’imprimerie....
                    L’Occident nous a appris qu’un seul Dieu existait...mais comme »nôtre" Economie il est virtuel !!!!!!!!!








Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès