Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Efficacité énergétique, la France en panne ?

Efficacité énergétique, la France en panne ?

L’efficacité énergétique est devenue un leitmotiv des écologistes, de la classe politique et même des industriels. Elle doit permettre à la fois d’améliorer son empreinte écologique et de réduire sa facture. Pourtant dans les faits, les ménages français semblent peu investis sur cette question.

L’efficacité énergétique, un enjeu d’avenir

La question des gains d’efficacité énergétique est au centre d’une grande bataille entre les différents acteurs de la transition énergétique. Des organisations comme Négawatt ou Greenpeace soutiennent que la consommation d’électricité ne va plus augmenter en France grâce aux gains d’efficacité. EDF est d’un tout autre avis. Selon son PDG Henri Proglio, la consommation d’électricité va fortement augmenter dans les prochaines années avec le développement de nouveaux usages (numérique, véhicule électrique…) et l’augmentation de la démographie.

L’industrie réduit sa consommation

Sur le terrain, on constate que la consommation a tendance à se tasser depuis plusieurs années. Pour l’heure, il est difficile de déterminer si cette situation est liée à une crise économique qui se prolonge ou à une maîtrise de la consommation d’énergie. Car les mesures en vue d’une meilleure gestion commencent tout juste à prendre leur essor dans l’industrie. Dans une période économiquement « délicate » doublée d’une hausse annoncée de la facture d’énergie, les usines investissent dans des systèmes plus performants. 

Les ménages, entre le marteau et l’enclume 

Les particuliers sont, eux, dans une situation plus difficile. L’efficacité énergétique peut en effet se traduire par des travaux d’isolation thermique du logement (efficacité « passive ») ou le pilotage de la consommation des appareils électriques (efficacité « active »). Or, les ménages sont confrontés simultanément à une hausse des factures d’énergie et à un prix de l’immobilier qui reste élevé.

Faute d’être propriétaires ou de disposer des fonds suffisants, peu de Français ont pour l’instant engagé des travaux de rénovation. Et, malgré la multiplication des « box » domotiques de maîtrise de la demande d’énergie (Bouygues, Schneider, Voltalis etc), les particuliers ne semblent pas prêts à investir dans de telles solutions.

Une politique nationale à préciser

Au moment de son élection, François Hollande avait promis qu’un demi-million de logements seraient rénovés chaque année aux normes BBC (Bâtiment Basse Consommation). Pour l’heure, on en est loin et les aides de l’Etat se sont raréfiées en cette période de disette budgétaire.

Par contre, la généralisation des compteurs communicants à partir de 2015, pourrait inciter les foyers à mieux maîtriser leur consommation d’énergie, à l’exemple de ce qui a été mis en place dans la région lyonnaise.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 13 mars 2014 08:57

    Je viens d’acheter une maison. Dans l’analyse du bilan énergie, l’expert préconise de faire une isolation extérieure de la maison. Coût environ 25000€ pour une économie sur la consommation électrique de ... 300€ annuels. Totalement irréaliste, voire risible.

    De même les frigos A+, nous coutent 100 à 150€ de plus, sans que nous récupérions cette somme en économie d’énergie, tellement elle est mince.

    On sait aujourd’hui que l’obligation de changer nos ampoules nous coutera, in fine, plus cher, avec des problèmes de grave pollution pour certaines d’entre elles. Arnaque.

    Quand au nouveau compteur, si mes souvenirs sont exacts, il a été abandonné partout ailleurs, sauf en France, où les lobbys sont à l’oeuvre.

    La plupart, sinon toutes, les initiatives dans ce domaine, visent soit à relancer la consommation, soit à défendre les intérêts des industriels, EDF en tête. Jamais à réellement défendre les intérêts des consommateurs.

    Un des plus grands drames de notre société, c’est l’action guidée par la cupidité des lobbys. Dont celui de l’EDF qui s’exprime ici.


    • Rincevent Rincevent 13 mars 2014 20:53

      Ah il y avait longtemps que le vendeur de compteurs Linky n’avait pas frappé…


      • zygzornifle zygzornifle 14 mars 2014 09:05

        Par contre il n’y a pas de panne au niveau de le destruction d’emplois ni de la création de taxes et impôts divers....Pas de panne non plus aux mensonges de nos politiques UMPS....


        • JeanB 23 mai 2014 15:35

          Je n’arrive pas à comprendre que les français ne souhaitent pas investir dans des box domotique pour maîtriser leur consommation en énergie... Certes c’est un investissement mais sur le long terme on y gagne financièrement et écologiquement !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès