Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > En disparaissant les vieux serviraient la France

En disparaissant les vieux serviraient la France

ET SARKOZY AUSSI

Le 15 septembre Sarkozy en campagne électorale justifiait sa mesure d’assainissement des retraites. Devant les médias, il perturbait un groupe d’ouvriers au labeur et le bombardait du chiffre 15, révélateur de la misère des retraites. En 50 ans la moyenne de vie des habitants a augmenté de 15 ans proclamait-il. Comportement vital insupportable pour les finances publiques les vieux, minés par les maladies, ont décidé de profiter plus longtemps du fruit de leur travail… S’il n’y avait pas le dessous des marchés publics, il faudrait les priver de vaccin lors du prochain vol de grippe aviaire.

En somme, si ces profiteurs de répartition, qui ont coûté 7,2 milliards à l’Etat en 2009, disparaissaient le pays ne s’en porterait que mieux et le problème serait réglé. D’autant que la santé est la prochaine réforme et là c’est plus lourd, 13 milliards de déficit. En attendant les fils et petits-fils seront punis pour la faute à grand-père qui ne meurt plus assez vite ! Ceux qui avaient jadis cru résoudre le problème de l’emploi en abaissant l’âge de la retraite et le temps de travail hebdomadaire, n’avaient pas prévu l’intervention de l’Attila de l’UMP, pourfendeur de jobs et de retraites, manipulateur de statistiques et de fonds sociaux.

Désigner insidieusement les vieux pour responsables de déficit public est une subtile farce. D’autant que, une fois encore, à l’instar de sa conférence bruxelloise où il affirme que la totalité des chefs d’état de l’Union fustige les propos de Madame Reding, Sarkozy ment effrontément.

Voici pourquoi : ces chiffres, comme ceux des sans emploi, sont faux, archi-faux.

Selon, l’IRDES (Institut de recherche et de documentation en économie de la Santé) en 1960 l’espérance de vie féminine était de 74 ans, la masculine de 69. En 2009 la durée moyenne de vie des femmes frôle 84 ans et six mois, celle des hommes tutoie 77 ans et 10 mois. Ces chiffres sont confirmés par l’INSEE. http://www.insee.fr/fr/themes/table... www.insee.fr/fr/ffc/ipweb/ip...

Tout bien compté, en 50 ans, l’espérance de vie a crû de 10 ans et 6 mois pour les dames et de 8 ans et 10 mois pour les messieurs. La population se composant de 49 % d’hommes et 51 % de femmes, l’accroissement de la durée moyenne de vie de la population, tous sexes confondus, est de 9 ans et 8 mois, depuis 1960. Nous sommes loin des 15 ans annoncés par Sarkozy. Mais, étrange hasard, les 5 ans supplémentaires c’est l’espace d’un quinquennat présidentiel. Le fantasme du second mandat chatouille et agite la canaille ou plus exactement la racaille que le jet sous pression et les affaires de banlieue n’ont pas blanchie. La France du boulot arpente le pavé « sauvons nos retraites ! ».

Ou ce Monsieur se moque de nous ou les conseillers qui l’informent ne sont pas sérieux. La déclaration est alors ignorante ou malhonnête et cynique. Le Président candidat ne sait pas de quoi il parle ou dupe sciemment le corps électoral. A quand les élections truquées ?

Mon petit doigt de gauche dit que l’éventualité de l’ignorance est réduite. Le mensonge serait donc l’expression du cynisme et de la malhonnêteté intellectuelle. Décidément les soupçons pèsent sur les Présidents qui épuisent la République en ce début de siècle.

Mon petit doigt de droite affirme que la confusion agite le discours mais que, dans le fouillis présidentiel des vrais et faux mensonges, les neurones court-circuitent la pensée du guide de l’UMP et qu’il faut en changer… de guide bien entendu.

Oser rendre la durée de vie responsable des malheurs de la caisse de retraite, en trichant pour justifier le bien fondé d’une réforme, c’est montrer la considération du candidat pour sa clientèle électorale et l’ensemble des Français.

Dans un pays où le chômage augmente et la compétitivité des entreprises diminue, les salaires plus élevés des vieux travailleurs, usés et pas toujours performants, sont un facteur qui provoque licenciement et mise à la retraite anticipée. Cette méthode améliore les statistiques de l’emploi et la croissance du déficit de l’assurance vieillesse. L’efficacité de la mesure est donc parfaitement illusoire. Ce leurre détournant la vindicte des abus et dilapidations ne change pas grand-chose à la situation si ce n’est diminuer le taux de la pension versée. Un tour de passe-passe hautement social, Merci au fourbe Sarkozy la duperie est consommée !

Dissipant l’argent du Trésor Public et bradant les biens de l’état aux bienfaiteurs de campagnes électorales, Monsieur Kapriskozy, à l’origine d’un trou de plus de 355 milliards d’euros en 3 ans et demi de mandat, est une catastrophe pour la France. Sous le couvert d’une estimation du déficit total public à 90 % du PIB, la Cour des Comptes permet de calculer à 565 milliards le montant des dégâts Sarkozy en 2012. Belle réussite en 5 ans ! Cette performance représente 30,5% des 1.850 Milliards de déficit prévisibles ! Voilà qui mérite le respect et l’admiration des masses. En Europe c’est un cas unique, les Grecs, têtes de Turc de l’U.E., peuvent respirer. La relève est assurée.

Même le prétendu prêt à taux zéro, qui ne concerne qu’une partie de l’emprunt contracté et dont les limitent favorisent l’immobilier neuf par rapport à l’ancien, ne permettra pas de combler une telle excavation. En supplément, la plus value des banques, du Bâtiment et des agences immobilières ne résout toujours pas la question des logements sociaux.

Jusqu’où l’homme ira-t-il ? Celui que, non sans pertinence Marianne qualifiait de voyou, possède une moralité douteuse et une irresponsabilité certaine. A moins que ce ne soit Sarkozy-le-vengeur qui règle ses comptes. N’avait-il pas promis, s’il était élu de rendre à la France tout le bien qu’elle lui avait fait dans son enfance ? Sans être Freud le patient a du beaucoup souffrir pour la torturer et la ruiner aujourd’hui de la sorte.

Son bilan laisse le pays dans un triste Etat. Tout se passe comme si l’individu et son équipe abusaient les Français, se moquaient d’eux et profitaient de la situation. C’est, sans doute, le concept sarkozien de la Realpolitik de Berlin… La différence ? L’Allemagne ment et se relève, la France qui l’imite s’enfonce. Il faut pouvoir copier. Nous n’en avons plus les moyens.


Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Kakapo Harry Tuttle 22 septembre 2010 16:43

    Ceux qui ont subis la seconde guerre mondiale, les pénuries, reconstruit le pays, qui ont perdus leurs 20 ans en Indochine ou en Algérie, ou vécu chichement toute leur vie, que ceux-là touchent des retraites correctes, ce n’est pas scandaleux. De plus, une bonne part n’en a pas profité longtemps.
    Ont succédé à ceux là, des fils à papa, rêvant de la révolution prolétarienne, qui ont finis leur carrière à tous les postes dirigeant, et qui une fois en retraite ont dit : « basta ».
    Donner des retraites, aussi importantes, à des personnes qui n’ont pas connus les désagréments de leurs ainés, et qui possèdent de confortables résidences principales, souvent des résidences secondaires, et qui passent leur temps à voyager : c’est ça la solidarité.
    La solidarité ce n’est surtout pas de donner des retraites décentes à des locataires qui touchent 400 euros par mois, qui en plus doivent aider leurs enfants et leurs petits enfants et qui en « profiteront » moins longtemps.

    Pour les élections truqués, on en a eu un aperçu à paris, dans le 5eme arrondissement, puis en 2002 avec le coup d’état des médias, qui a permit la réélection du candidat de l’oligarchie. Sans oublier le vote collectif dans les maisons de retraites (ne dit-on pas qu’un candidat à été élus grâce aux voix des anciens).


    • cmoy patou 22 septembre 2010 20:39

      Rappelez moi la moyenne d’âge de notre sénat ?


      • Jowurz 22 septembre 2010 22:53

        Patou

        Notre sénat n’a pas de moyenne d’âge. Il est né avec la république en 1958 et fête ses 52 ans en 2010.

        Si vous pensiez aux 343 sénateurs ils se renouvellent désormais par tiers tous les 6 ans et l’âge minimum requis pour être éligible est de 30 ans révolus depuis 2003. Pour ce qui concerne l’âge moyen de ces représentants à vous de faire le calcul sur le site de cette institution. 
         


        • cmoy patou 23 septembre 2010 12:47

          Merci, c’est ce que je vais faire.


        • Dzan 23 septembre 2010 09:29

          Agence Française à Monsieur Mouchaboeuf
          de l’Assainissement 15 Rue du cimetière
          De la population 75000 Paris

           Monsieur

           Vous ètes prié de vous présenter le 21 décembre 2012, à 10.30 au crématorium le plus près de votre domicile.

           Conformément à la loi, vous serez euthanasié, par injection létahle, que vous serez prié d’aller chercher en pharmacie, avec le bon, joint à cette lettre.

           Vous viendrez, muni d’une bouteille d’alcool à brûler, d’une boîte d’allumettes.et d’un fagot.
           
          Nous vous recommandons de ne pas boire de boisson alcoolisée au moins 12 heures avant votre incinération, afin d’éviter tout accident pouvant endommager notre matériel.

          Dans l’attente, de vous recevoir,veuiler agréer cher Monsieur Mouchaboeuf, nos sincères salutations.

           Pour le Ministre

           Jean de Latronche Enbiais


          • FRK44 FRK44 23 septembre 2010 10:58

            Pas sûr que cela favoriserait la nainpérial ; c’est quand même son électorat principal.

            Tous ses rodomontades sur l’insécurité galopante, la guerre contre la criminalité ; c’est pour les petits vieux ( et pas seulement les vieux physiquement ).

            Si il demande chaque été au ministre de la santé d’être très vigilant et de mettre en alerte tous ses services, c’est parce qu’il ne veut pas perdre une partie de ses électeurs par une vague de chaleur !


            • emile wolf 23 septembre 2010 12:33

              Dzan

              N’auriez tout de même pas l’audace d’envoyer votre convoc à M.Sarkozy.. Si oui

              Voici l’adresse : 

              Hôtet de la Poisson alias Pompadour

              55 rue du Faubourg Saint Honoré

              Paris


              • okidocman okidocman 23 septembre 2010 14:47

                L’autre grande catastrophe qui pourrait arriver a la france serait de continuer a taper fort sur « l’etrangé » jusqu’a ce qu’il decide un jour de rentrer finalement chez lui et la, Qui paiera vos retraite dorée ? !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jowurz


Voir ses articles







Palmarès