Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Entre patriotisme et propagande économique

Entre patriotisme et propagande économique

En juin 2005, au salon du Bourget, le ministre français de la défense stigmatisait la logique de guerre économique des industriels américains et appelait les européens à résister (Le Monde, 14/06/05). Au mois de juillet, alors que la pseudo-affaire Danone éveillait les passions hexagonales, le Président de la République déclarait, depuis Madagascar, que « la priorité pour la France, aujourd’hui, c’est de défendre sa compétitivité industrielle, et naturellement la force de ses entreprises », tandis le Premier ministre appelait les Français à un « véritable patriotisme économique » (Déclaration du 27 juillet 2005). A la veille de la rentrée de septembre, le Président de la République revenait à la charge en sonnant la « mobilisation » face à la compétition mondiale pour la « suprématie technologique » (Discours de Reims, 30 août 2005).

Devant cet élan patriotique, attisé par des discours quasi incantatoires et propagandistes sur la guerre économique dont nous serions victimes, les commissaires européens à la concurrence mettaient en garde la France « contre son projet visant à protéger certains secteurs stratégiques des prises de contrôle étrangères » (AFP du 03/09/2005 à 16h01). Les commissaires considéraient par ailleurs, non sans ironie, que « selon le dernier numéro de The Economist, le pays dont les sociétés sont responsables du plus grand nombre d’acquisitions en valeur de janvier à août est la France ».

La France est-elle, comme certains le disent, victime de la guerre économique ou bien, comme les faits semblent vouloir le démontrer, joue-t-elle avec brio et en toute mauvaise foi le « jeu de lutte » de la compétition internationale, si tant est que tout cela soit un jeu ?


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

1 réactions à cet article    


  • Jules Lebenet (---.---.128.170) 16 mars 2007 16:06

    « La France est-elle, comme certains le disent, victime de la guerre économique ou bien, comme les faits semblent vouloir le démontrer, joue-t-elle avec brio et en toute mauvaise foi le « jeu de lutte » de la compétition internationale, si tant est que tout cela soit un jeu ? »

    OUI donc ??? La réponse est ........ à l’aube de cette PRESIDENTIELLE, où finalement les 3 protagonistes cités ne sont pas candidat.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Franck Bulinge


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès