Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Faire rimer Société Générale avec intérêt général

Faire rimer Société Générale avec intérêt général

Militante de droite, je suis complètement d’accord avec l’action du Président de la République vis-à-vis de la Société Générale. Ce week-end, notre réunion des Jeunes Pop’ a beaucoup parlé de ce sujet. Certains de notre groupe étaient contre cette action du président pour des raisons de principe, mais il ne fut pas difficile de les convaincre.

Les stocks-options que se sont données M. Oudéa et M. Bouton sont scandaleuses pour plusieurs raisons. Premièrement, sans l’action de l’état, les banques françaises auraient pu faire faillite. L’état leur a prêté10,5 milliards d’euros avec un taux d’intérêt de 8% par an, ce qui lui permet de gagner presque 1 milliard d’euros par an. La Société Générale a bénéficié de plus d’un milliard d’euro de cette aide publique, il est donc normal que ses patrons se rémunèrent moins que d’habitude. Ils n’ont pas à s’enrichir de façon honteuse avec l’argent du contribuable. Deuxièmement, M. Oudéa, qui est arrivé il y a quelques mois à la tête de la Société Générale, n’a pas encore démontré qu’il a bien réussi à son poste. Certes, la Société Générale a fait un bénéfice de 2 Milliards d’Euros en 2009, a augmenté son dividende, et prévoit un bon résultat en 2010. Mais la messe n’est pas encore dite : attendons encore quelques années pour voir comment cette banque française s’en sortira pour voir l’action de M. Oudéa. Troisièmement, cette banque licencie, notamment dans ses activités de finance de marché et de banque d’investissement. Il n’est pas normal qu’un patron qui détruise des emplois reçoive tant d’argent. Il faut mettre en place des lois qui évitent de rémunérer si fortement les patrons s’ils créent des situations qui licencient des honnêtes travailleurs, et que ceci engendre un coût pour la communauté.

Notre génération se sent trahie, en quelque sorte, par la génération de nos parents. Les stocks-options que se sont donnés M. Oudéa et M. Bouton sont le haut de l’iceberg d’un phénomène plus important : une génération qui s’enrichit sans créer de richesses. Les militants que je fréquente militent pour une République méritocratique et juste, et je trouve que l’action de notre président a été exemplaire vis-à-vis des dirigeants de la Société Générale. Je crois en l’économie de marché et au libéralisme, mais je crois aussi en une République où la justice et la méritocratie sont des valeurs fortes. Les dirigeants de la Société Générale ne seraient plus en place s’ils n’avaient pas reçu l’argent du gouvernement. Nombre d’entre eux doivent d’ailleurs leur réussite à leurs liens avec le gouvernement en place. Mrs. Bouton et Oudéa sont tous les deux issus de la noble caste de l’Inspection des Finances. M. Bouton a été conseiller au cabinet de Maurice Papon, puis directeur de cabinet de Juppé juste avant de devenir président de la Société Générale. M. Oudéa a travaillé au cabinet de Sarkozy en 1993 juste avant de rejoindre la Société Générale. Ces deux exemples montrent que les fondements de notre république sont bafoués si les connexions politiques sont plus importantes que les mérites. Ces deux hommes auraient dû être renvoyé, comme l’a souhaité notre Président, plutôt que de garder leurs postes grassement rémunérés, et alors même que leurs actions sont responsables du mauvais état de l’économie française.

Si l’on renfloue les banques plutôt que de les laisser faire faillite, alors on considère que le travail est d’intérêt général. Si l’on traite les banques comme des outils d’intérêt général, il faut pouvoir les contrôler. Il est donc normal que le Président de la République place ses plus importants collaborateurs au sein des banques françaises.

Mon témoignage peut servir à montrer comment la jeune génération de droite milite pour une répartition plus juste des richesses, pour redonner de la « valeur » au travail, comme l’a annoncé Nicolas Sarkozy pendant sa campagne pour la présidentielle en 2007. Oui, la valeur travail a été bafouée. Nous vivons dans un pays où les mérites ne sont pas reconnus. Les jeunes diplômés de nombreuses facultés et grandes écoles sont gardés longtemps dans des situations précaires, alors qu’ils apportent un travail important aux sociétés pour lesquelles ils travaillent. J’ai travaillé 6 mois au sein d’une grande entreprise de BTP, et j’ai vu à quel point les managers s’appuyaient sur les stagiaires issus des écoles d’ingénieurs, alors que nous étions payés moins que le SMIC. Alors, messieurs les dirigeants, il est temps de faire rimer Société Générale avec intérêt général.


Moyenne des avis sur cet article :  1.94/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • superesistant superesistant 23 mars 2009 13:23

    objectivité ... quand tu nous tiens...


  • TITUS471 TITUS471 23 mars 2009 14:17

    @ Calmos !

    " Il est à remarquer que lorsque la droite s’adresse au patronat celui_ci sait que ses interlocuteurs savent de quoi ils parlent !". Vous voulez rire je présume ? Je crois que le seul interlocuteur valable pour le très grand patronat (entreprises côtées au CAC 40) est( le dieu Profit. Nicolas Sarkozy avait réclamé la démission de Daniel Bouton lors de l’affaire Jérôme Kerviel " A gros salaire grosse responsabilité ! ". Que dalle ! Daniel Bouton est toujours président du conseil d’administration de la Société Générale ! Nicolas Sarkozy avait bien dit qu’il ne voulait pas entendre parler de distribution de bonus aux dirigeants d’entreprise ayant perçu des aides de l’Etat ! Que dalle à nouveau ! Les dirigeants de cette banque étaient prêts à s’octroyer plus de 300 000 stocks option !

    Pour que les dirigeants de la Société Générale renoncent à leur bonus il a fallu que notre président tambourine du poing sur la table tout le week-end, de même de la part de certains ministres (Chatel, Lagarde), Xavier Bertrand appelé en renfort pour parler de scandale et même F. Lefèvre menaçant de clôturer son compte à la Société Générale si ces bonus étaient effectivement distribués ! Il a fallu la mobilisation des médias et le témoignage de nombreux Français, comme vous et moi, écoeurés par cette affaire pour faire plier les "vautours" de la Générale. Et encore si ils y ont renoncés ce n’est pas parce qu’ils furent soudainement frappés par un éclair de lucidité ou de morale, non !, c’est qu’ils ont eu conscience que tout ce tapage pouvait constituer une très mauvaise publicité à leur entreprise.

    La droite meilleure interlocuteur pour le patronat que la gauche ? Laissez- moi rire ! Devant la passivité du MEDEF pour instituer un code de bonne conduite du grand patronat français Madame Lagarde est obligée de "plancher" sur un projet de loi afin de limiter les abus de ce même grand patronat ! Si, comme vous dîtes, la droite était un si bon interlocuteur de ce patronat il n’y aurait pas besoin de cette loi.


  • Eve 24 mars 2009 09:42

    Notre Transparent ne fait même que tambouriner sur ce thème (c’est bon pour sa com’), là (ailleurs) où il n’arrête pas de légiférer compulsivement.
    Après les bonus, après les stock-options, notre Transparent se fera un plaisir de tambouriner sur les nouvelles pratiques que ces "responsables" mettent déjà en place.


  • alberto alberto 23 mars 2009 11:02

    Vu l’âge présumé de l’auteure, j’opterais plutôt sur la naïveté plutôt que la prvocation...Quoi que ?

    Mais ça m’a bien fait rigoler !

    Bien à vous.


    • plancherDesVaches 23 mars 2009 15:34

      Entièrement d’accord. Et naïveté absolue.
      D’où, d’ailleurs, la constatation de la force de la manipulation de la télé et les médias....
      Une banque est là pour faire le bien de ses clients, c’est bien connu. Et le Notre Président est là pour faire le bien de son "peuple".. en favorisant les actionnaires.

      Ha, on est pas tous actionnaires... ???
      Ha.. ?? les petits porteurs sont toujours les dindons de la farce... ?

      Il n’y a que ce genre de structures qui sauvera le capitalisme. (enfin, ce qu’il en restera)
      http://www.lemonde.fr/la-crise-financiere/article/2009/03/18/l-airdrie-savings-bank-ilot-de-prosperite-dans-un-paysage-bancaire-devaste_1169523_1101386.html

      C’est à dire empêcher les gros (comme ceux favorisés par le Notre Président) de trop se développer.


    • Forest Ent Forest Ent 23 mars 2009 11:18

      C’est scandaleux. Vivement que l’UMP revienne au pouvoir. Ca fait sept ans qu’on l’attend.

      C’est au deuxième ou au troisième degré ?


      • Vilain petit canard Vilain petit canard 23 mars 2009 11:31

        Merci de votre témoignage que la jeunesse de droite peut avoir des principes, je vous félicite sincèrement. Maintenant, allez voir vos aînés, ceux qui sont aux commandes en ce moment (mais depuis peu, je sais), et parlez-leur, je suis sûr qu’ils vous écouteront. Ils vont adorer.


        • Jerome 23 mars 2009 11:38

           C’est une blague cette article ? Le lien entre l’arrivé de Oudéa sous Sarkozy et le fait qu’il ait été un de ses directeurs de cabinet n’est pas assez clair ?
          Le libéralisme ou l’économie de marché va tous nous faire crever. Le communisme a démontré les mêmes perversités que le Capitalisme, avec ses courants comme le Libéralisme ou l’ultra-libéralisme. Les monarchie et monarchie constitutionnelle ont été abandonnées par quasiment tous les états. Je ne parle pas du Totalitarisme.
          Peut-être qu’il est temps de fonder un nouveau courant remettant l’humain et son environnement au coeur du débat. La démocratie sans le capitalisme ; Je sais c’est hyper Utopiste.

          Pour ce qui est de la société Générale, ma fois ils ont tentés, et rassurez vous ils trouveront un moyen de se redistribuer de l’argent. Contrairement aux Etats-Unis, les contres pouvoirs ne sont pas assez puissant en France, et votre mentor les détruits un par un.
          Perdre plus d’une dizaine de milliards ça c’est de la compétence. Ca me rappelle l’histoire de Michel Bon qui a laissé France Télécom avec une dette équivalent à celle du Portugal. Vous pensez sérieusement que ces personnes sont récompensées au mérite ? Vous pensez sérieusement que c’est ce que Saroky cherche à faire ? 
          Je n’aime pas beaucoup la politique pratiqué en Angleterre, mais au moins quand quelqu’un est bon il trouve du TAF la bas !!!
          Je ne suis pas un militant Socialiste ou NPA ou Bayrou ou Mélanchon ou autre... La gauche je la cherche comme beaucoup. Par contre il est clair qu’il m’est impossible intellectuellement de cautionner l’UMP.

          Jérôme


          • JoëlP JoëlP 23 mars 2009 11:55

            « Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets tout en continuant à en chérir les causes » disait Bossuet


            • Redj Redj 23 mars 2009 11:59

              @ l’auteur,

              Si vous êtes, comme vous dîtes, pour la méritocratie, pour le patriotisme et la justice, je ne peux que vous conseiller de brûler votre carte UMP. Ce parti représente l’inverse de ces valeurs, et son chef en est le plus flagrant des exemples : arriviste, improductif, magouilleur etc...
              Parce que voyez-vous, sans être adhérent à l’UMP, et pour être même carrement opposé à ces bouffons, je partage néanmoins beaucoup de vos idées, comme quoi l’esprit républicain va au-delà du jeu de dupe de la politique binaire que l’on cherche à nous imposer actuellement.

              Bon courage pourla suite.


              • morice morice 23 mars 2009 12:20

                Militante de droite, je suis complètement d’accord avec l’action du Président de la République vis-à-vis de la Société Générale.

                bon ben salut alors.. bienvenue à l’idiocratie.


                • morice morice 23 mars 2009 12:23

                  Mon témoignage peut servir à montrer comment la jeune génération de droite milite pour une répartition plus juste des richesses, pour redonner de la « valeur » au travail,

                  ah bon ??? vous militez chez les ouvriers ?? c’est marrant, on ne vous voit pas....

                  "Ces deux hommes auraient dû être renvoyé, comme l’a souhaité notre Président"

                  il a fait quoi dans ce sens . ??? "souhaité" ?? il ne l’a même pas DIT. Trop dangereux de se couper des banquiers...


                  • Emile Red Emile Red 23 mars 2009 12:25

                    C’est Calmos qui a écrit cet article ?

                    Misère, misère, les opticiens ça existe...

                    Méritocratie, mon cul, copinocratie, baisodromocratie, enculocratie, voilà ce que connait la droite. Le mérite ce n’est pas de se gaver mais de vivre solidairement, fraternellement et en respectant les libertés de chacun, tout ce que ne fait pas votre bande de gangsters traficants qui vendent le monde à la vermine financière.


                    • bozobe bozobe 23 mars 2009 14:59

                      Merci pour ce petit condensé de gauchisme inepte. Ce n’est pas en insultant tout le monde à tout va qu’on fait avancer un débat.

                      Ca veut dire quoi "vivre solidairement, en respectant les libertés de chacun" pour vous, dans les faits ?? Plutot que d’avoir des discours vaseux et utopiques, proposez-nous des alternatives crédibles !


                    • ASINUS 23 mars 2009 15:54

                      bonjour ; je suis pour respecter vos droits qui sont ni inférieurs ni superieurs aux miens , nonobstant puis je vous suggerer de venir ici dans nos ZUS nous expliquer l interet d accorder des millions a des banques sans avoir un minimum d autorité dessus puis je vous rappeler que ces millions voir milliards c est nous tous la collectivité qui allons les regler en precarité en plus en services en moins en impots en plus et ce sans contrepartie , votre président si admiratif des USA ne se donne pas le 10em des moyens de pression que s accorde Obama qui chacun le sait est un dangereux gauchiste, j en terminerais par la je conçois que l on soit de droite je conçois que l on se reclame du merite et de la republique, vous semblez itelligente et éduquée expliquez moi donc ce que peut avoir de meritant de Democratique d EQUITABLE le cheque

                      de plus de 300000 euros que vont recevoir 800 a 900 heureux beneficiaires du bouclier fiscal


                    • foufouille foufouille 23 mars 2009 18:05

                      @ bozobe ou moche-zobe
                      c’etait quoi ton stage de pistonne ?
                      divertir les macons sans papiers ?


                    • par 23 mars 2009 18:25

                       Fouifouille


                       je ne suis pas d’accord du tout avec l’article comme avec le fait de ridiculiser un pseudo


                       Ca ne vous grandit pas.


                    • foufouille foufouille 23 mars 2009 18:38

                      @ par
                      pas vu que c’etait une bobonne
                      elle devrait se trouver un umpsistes pour faire des petiots


                    • bozobe bozobe 23 mars 2009 19:01

                      Un point Godwin, un !
                      Si ton QI descend plus bas, tu trouveras peut-être du pétrole.


                    • bozobe bozobe 23 mars 2009 19:06

                      ASINUS, est ce que vous avez pris le temps de lire mon article avant de jeter votre bile gauchiste à tout va sur ce site ?
                      Si vous lisez l’article, vous verrez que l’aide du gouvernement francais à cette banque est un prêt de 1,7 milliard d’euros avec un taux d’intérêt. Donc on ne doit pas non plus considérer cette banque comme une banque nationalisée.
                      Et est ce que vous avez vu que Francois Pérol a été nommé directeur d’une grande banque francaise. Les Francais demandaient plus de controle du gouvernement sur les banques, Sarkozy l’a fait.

                      Alors, s’ils vous plait, arretez de pleurnicher, et rendez-vous compte que Mr. Sarkozy a fait ce que vous demandiez, et que vous trouvez encore le moyen de raler. C’est du grand n’importe quoi, vous ne savez meme pas argumenter ce que vous dites.


                    • ASINUS 23 mars 2009 19:24

                      bonsoir je vous présente mes excuses

                      je n avais pas vus que vous faisiez de l humour

                      désolé de vous avoir fait perdre votre temps


                    • John McLane John McLane 23 mars 2009 12:33

                      Nicolas Sarkozy nous est donc présenté, en filigrane, comme un pourfendeur naturel du libéralisme sauvage, comme un bouclier de la première heure contre les excès en tous genres de celui-ci... Voilà une naïveté proprement sidérante.

                      Rappelons un fait que l’auteur semble ne pas connaître ou avoir refoulé dans les tréfonds de son inconscient : Nicolas Sarkozy est, originellement, un partisan total de la doctrine libérale, un apôtre de l’économie de marché mondialisée, un défenseur de l’entreprise reine, laquelle a le droit de faire strictement ce qu’elle veut dans le but d’améliorer son chiffre d’affaires annuel, y compris licencier en masse. La logique des bonus, des stock options, de tout ce qui permet un enrichissement immédiat par les biais des plus bas procédés du machiavélisme économique, M. Sarkozy l’approuve les deux pouces levés vers le haut. Quant au mérite, valeur ardemment défendue par notre président selon l’auteur de l’article, il suffit par exemple de jeter un oeil sur la nomination aux forceps de son pote François Pérol à la tête du pôle bancaire Caisse d’Epargne-Banques Populaires pour constater que le mérite, il s’en sert juste de papier toilettes.

                      La croisade anti-libérale dans laquelle s’est lancé Sarkozy depuis quelques semaines répond juste à une démarche purement pragmatique imposée par les circonstances : en un temps de crise où les béances du capitalisme moderne apparaissent dans toute leur horreur, il est préférable pour l’omniprésident de ne pas cristalliser davantage d’aversion sur sa petite personne en cessant de promouvoir un système inique et pourri jusqu’à l’os qu’il avait pourtant toujours glorifié jusque-là. Bref, au machiavélisme économique succède le machiavélisme politique : cet idéal d’un capitalisme propre claironné par Sarko est totalement insincère, il lui permet juste de conserver son pouvoir en surfant sur l’air du temps.


                      • morice morice 23 mars 2009 16:28

                         non, hélas !


                      • morice morice 23 mars 2009 16:32

                        c’est signé de la CCCP . la Confrérie des Cireurs de Chaussures et de Pompes, un truc russe. Une photo de leur grand rassemblement annuel  ?


                      • superesistant superesistant 23 mars 2009 13:21

                        bon ben voilà tout est dit dans les commentaires...

                        un petit conseil : pour que vos articles ne partent pas avec 15 kilos de préjugés....


                        - 1 ) enlever le logo UMP de votre présentation

                        - 2 ) ne pas commencer un article avec ce genre de phrase : Militante de droite, je suis complètement d’accord avec l’action du Président de la République

                        vous défendez des valeurs qui sont totalement étrangère au vocabulaire de notre présipauté, et vous êtes dans le faux en imaginant que l’UMP a quelque valeur que ce soit à part peut être le court de l’€ et celui du $

                        quand au fait que les stagiaires en école d’ing sont mal payés.. ben.... c’est la loi du marché que vous défendez d’habitude...


                        • LaEr LaEr 23 mars 2009 13:32

                          "je milite pour une droite patriotique et juste"
                          Et bien brulez votre carte UMP et réclamez la démission de l’escroc Sarko !

                          Avec les résultats de sa majesté des mouches vertes en tant que Ministre de l’intérieur et Ministre de l’économie, une vrai méritocratie l’aurait éxpédié au fin fond de la Creuse.

                          Quant à son amour de la France, rions un peu : Sarkozy à De Villier « Tu as de la chance, Philippe, toi tu aimes la France, son histoire, ses paysages. Moi, tout cela me laisse froid."

                          Je pense quand même que l’auteur est un fake. Il n’est pas pas possible d’être aussi aveugle...


                          • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2009 13:40

                            @beau zob

                            ça fait du bien de temps en temps de voir des ploutocrates se la faire mettre profond , non ?  smiley
                            si la droite à pas voulu leur donner ce pognon , t’inquiète pas pour eux , ils en ont déjà mis assez à gauche !


                            • mcm 23 mars 2009 15:37

                              Le miaou vous avez osé le jeu de mot que je pensais tout bas, vous me ferez trois paters et deux avés !


                            • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2009 16:18

                              @mcm

                              ça sera dur , pour un athée comme moi ! enfin je me lance............ smiley

                              les anges , les archanges et tous les élus
                              quand ça leur démange
                              se grattent le cul
                              avé , avé , avé le petit doigt
                              avé avé avé le petit doigt


                            • Rough 23 mars 2009 15:04

                              Article nul et qui comporte des erreurs manifestes...La SG n’est pas en faillitte les comptes de 2008 sont positifs en dépit de l’affaire kerviel est des provisions pour risques...avant d’affirmer n’importe quoi apprenez à lire un compte d’exploitation et un bilan...pour une élève d’école d’ingénieur ça ne devrait pas être trop dur....
                              Je n’ai pas d’information particulière sur le taux auquel l’état français aurait prêté le milliard d’euros à la SG mais une chose est sure, je travaille pour une société du CAC 40, et nous n’empruntons pas à 8%....je suis surpris de ce taux...cela me semble bien cher payé pour un prêt censé aider au redressement d’une banque qui par ailleurs n’est pas en aussi mauvaise santé que l’on veut bien le dire...pour ceux qui en doute demandez combien de clients français de la SG sont allés retirer leur économies pour les cacher sous leur matelas...Aujourd’hui un particulier trouver à emprunter pour un achat immobilier et pour un prêt sur 12/15 ans à des taux aux alentours de 5%....alors pour un milliard d’euros c’est bien en dessous...
                              Quant au stock options encore une fois c’est l’hypoocrisie la plus totale...en début d’année les dirigeants recevoivent leur lettre mission et les objectifs qu’ils doivent atteindre...si ces objectifs sont tenus ils touchent les bonus correspondant...tout changement rétroactif de la règle du jeu est une escroquerie....je vous rappelle qu’il existe un principe de non rétroactivité des lois....j’aimerais bien connaitre votre réaction si en cours d’année scolaire l’on vous annonçait que les frais de scolarité passait à 10 000 euros car l’école était en difficulté financière...


                              • bozobe bozobe 23 mars 2009 15:05

                                Et la liberté d’expression dans ce pays (ou plutot sur ce site), elle existe pour les ceux qui sont de droite ? Ou est ce qu’elle n’existe que pour ceux qui ont en avatar un Che Guevara ou quelconque personnage gauchiste ?

                                Et si les jeunes en France sont si mal payés, ce n’est pas à cause d’un prétendu libéralisme, mais justememt à cause d’un système de protection outrancier du travail mis en place par les gouvernements socialistes, qui créé un système à deux échelles : d’un coté les salariés qui ont tous les privilèges, de l’autre les non-salariés qui trinquent, et qui travaillent encore plus que les salariés


                                • JoëlP JoëlP 23 mars 2009 17:45

                                  C’est quoi ce charabia sur les salariés et les non-salariés ? C’est pas un salarié votre ingé sous-payé ? Depuis quand les salariés ont tous les privilèges ? Demandez à tous ceux qui profitent de plan de licenciement ? Il faudrait apprendre comment fonctionne la société avant d’étaler des points de vue outrageusement partisans et ridicules.


                                • bozobe bozobe 23 mars 2009 19:11

                                  Eh bien oui monsieur, je vais vous apprendre quelquechose :

                                  Un stagiaire n’est pas un salarié. Les stagiaires sont payés au lance-pierre en France, et ne sont pas salariés. Leurs contrats sont à durée determiné.

                                  En France, malgré tout ce que vous voyez à la télévision, il est très difficile de licencier. Et cela rend les entreprises très frileuses lorsqu’il s’agit d’embaucher. Elles préfèrent encore exploiter des stagiaires, ca coute moins cher et c’est docile.

                                  Oui, les salariés en France sont sur-protégés face aux stagiaires et aux intérimaires !!!


                                • JoëlP JoëlP 25 mars 2009 09:54

                                  Il faut vraiment avoir subit un lavage de cerveau pendant toute son enfance pour ne pas se rendre compte que le parti qui soutient le plus ce système qui entraine des jobs précaires est justement l’UMP. Comment peut-on gober à ce point ce discours qui dresse les plus pauvres, les stagiaires, contre les à peine moins pauvres ques sont les smicards.

                                  Savez-vous combien (quel pourcentage) de salariés, comme vous les appellez, sont à un salaire inférieur au smic + 20% ? Croyez-vous vraiment qu’il soit si difficile de virer ces salariés ? Eh bien renseignez-vous, lisez qu lieu de gober toute la propagande sarkozienne. Soutenir le bouclier fiscal, les riches qui se partagent le gâteau et s’attaquer à ces gens à moins de 2000 euros par moi, c’est une vraie misère intellectuelle. Une incomprhension des chiffres. D’ailleurs le score de votre article montre bien ce qu’en pensent les citoyens qui réfléchissent.

                                  Bien à vous.


                                • King Bounty 23 mars 2009 15:25

                                  ce genre d article ne devrait jamais etre publié , ou alors faurisson doit l etre aussi !! smiley


                                  • bozobe bozobe 23 mars 2009 15:26

                                    Et l’affaire Kerviel, vous la jetez aux orties ?
                                    Pourquoi les dirigeants de la Société générale comme Daniel Bouton n’ont-ils pas été virés. Et avec ce genre de comportement, on s’étonne que l’économie de la France est moins bonne que celle des autres pays européens et des Etats-Unis.
                                    Si on laisse des incapables dans leur postes, et qu’on ne récompense pas au mérite...
                                    Et ce n’est pas des gens comme vous qui vénerent le PS qui viendra me dire le contraire : votre parti c’est le PS des années 1990 recyclé. Notre parti, au moins, a su rafraichir ses cadres et récompenser les plus méritants smiley


                                    • alberto alberto 23 mars 2009 17:04

                                      Bon, à partir de maintenant, j’opterais plutôt pour la provocation !

                                      Mais ça n’empêche pas de se marrer.

                                      Bien à vous.


                                    • par 23 mars 2009 17:51

                                       @ l’auteur, Heu..... vous pensez vraiment ce que vous dites ?


                                    • par 23 mars 2009 17:52

                                       Si c’est le cas, penser est un grand mot.


                                    • JoëlP JoëlP 23 mars 2009 17:53

                                      L’économie de la France n’est pas moins bien lotie, au contraire. C’est Sarko and Co qui ont répandu ce bruit. Si la France semble s’en sortir mieux que d’autres (c’est du moins ce que semblent dire les analystes de tous bords. Lisez un peu avant d’étaler vos opinions non argumentées), c’est grâce au plus d’état mis en place ces trente dernières années, pratiquement plus par la droite que par la gauche d’ailleurs.

                                      Et puis si vraiment vous êtes convaincue que ça va si mal ici, allez dans les pays ou on ne peut faire des études et se faire soigner qu’à grand frais, discutez avec des salariés, vous verrez à quel point l’herbe y est plus verte.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès