Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Faut-il lire : Tous ruinés dans dix ans ? de Jacques Attali (...)

Faut-il lire : Tous ruinés dans dix ans ? de Jacques Attali ?

La période estivale est propice aux lectures faciles - même l’Équipe fait partie de mes matinées. Plonger dans Tous ruinés dans dix ans de Jacques Attali relève d’un courage à toute épreuve. Vouloir et pouvoir affronter les cinglantes vérités de ce brillant économiste demande une dose de capacité à retourner vers le futile le plus rapidement possible.

Lorsque l’on découvre le personnage, l’on peut émettre deux hypothèses :

- Jacques Attali est d’un naturel très pessimiste et ce depuis sa plus tendre enfance.

- Jacques Attali est un économiste visionnaire qui ose exposer pleinement les prospectives les plus fatalistes qui guettent notre civilisation.

Après lecture de son dernier ouvrage, j’ai tendance à penser que l’homme se retrouve dans ces deux traits.

Je lui accorde par ailleurs un crédit supplémentaire puisqu’il est également pianiste et auteur de chansons [il a notamment écrit pour Barbara], ce qui signifie à mes yeux qu’il est n’est pas seulement qu’un cartésien obtus, naviguant exclusivement dans les méandres des graphiques économistes mais sait aussi être artiste à ses heures.

Peu féru de lectures sur l’économie, j’avoue avoir été séduit par le livre de Jacques Attali. L’auteur sait y mettre une dimension andragogique qui rassure le lecteur dès les premières pages. C’est au fil des chapitres que l’angoisse monte. Crescendo, certes mais hélas pas, ma non troppo. 

La dette est le fil rouge et ces quelques lignes me donnent le vertige  [...]En 2010 la France est le plus grand emprunteur d’Europe (avec 454 milliards d’euros), avant l’Italie et l’Allemagne. [...⎤En France, la dette représente 83% du PIB et 535% des revenus fiscaux. [...] Après 2010, la situation ne va pas s’arranger : les dépenses publiques en Europe vont encore augmenter massivement...[...] Si la tendance actuelle n’est pas rapidement inversée, une crise majeure s’annonce en effet : l’État français pourrait se révéler un jour - plus proche qu’on ne croit - incapable de financer le fonctionnement normal de ses services publics les plus fondamentaux[...].

Si ce constat n’était que politique, l’on imagine fort bien qu’avec les échéances présidentielles de 2012, les tendances pourrait basculer et même s’améliorer. C’est à cet endroit que Jacques Attali me plombe un peu le moral pour les années qui viennent au total si un coup d’arrêt n’est pas donné en France dès 2011, à la montée de la dette publique, le prochain président de la République ne pourra rien faire d’autre, pendant tout son mandat, que mener une politique d’austérité...

Je sais qu’en publiant ce billet quelques lecteurs vont me maudire et me dire que je concours à la diffusion du pessimisme attalien et que j’aurai dû faire un billet matinal comme Du cul bordel ! Où le désarroi du blogueur, beaucoup plus drôle et moins inquiétant. Mais Jacques Attali est comme cela. Son pessimisme est viral. Cela dit, je ne vais me jeter sous le premier train, je ne vais pas non plus me saouler dès les premières lueurs de l’aube, je vais juste devenir de plus en plus lucide et croire de moins en moins à certaines sirènes qui voudraient me faire penser que demain sera radieux.

Lire Tous ruinés dans dix ans de Jacques Attali c’est juste regarder la réalité dans les yeux et sortir la tête du sable et tant mieux si Attali se trompe...


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • impertinent3 impertinent3 7 juillet 2010 09:58

    Attali, qui dit tout et son contraire en moins de 3 ans, un « économiste » crédible ?

    S’il l’était, ça ce saurait !


    • le naif le naif 7 juillet 2010 10:12

      @ L’auteur

      "Lorsque l’on découvre le personnage, l’on peut émettre deux hypothèses :

      - Jacques Attali est d’un naturel très pessimiste et ce depuis sa plus tendre enfance.

      - Jacques Attali est un économiste visionnaire qui ose exposer pleinement les prospectives les plus fatalistes qui guettent notre civilisation."

      Pour ma part, j’aurais une troisième hypothèse Attali est un opportuniste toujours du bon côté du manche, mittérandien sous Mittérand, sarkozyen sous Sarkozy, socialiste en 1981, libéral en 2009, inclassable aujourd’hui... L’homme a surtout un réseau d’influence qui lui permet d’intervenir sur tout et à tout propos, empêchant ainsi de vrais économistes à la pensée iconoclaste comme Sapir, Lordon ou Maurice Allais entres autres de pouvoir s’exprimer.

      Quand à ses compétences économiques, elle restent à prouver car de la théorie (très fluctuante dans son cas ) à la pratique, ( gestion de la Berd) il y a un abîme....

      Prévoir le pire dans les circonstances actuelles, ce n’est pas faire preuve d’une grande clairvoyance, surtout lorsqu’en 2007 il préconisait dans ses propositions des solutions tatchérienne..... Il est sûr que face à Minc l’homme peut faire illusion, mais au royaume des aveugles, les borgnes sont rois....

      Slts


      • fwed fwed 7 juillet 2010 16:25

        D’accord avec le naif.

        A l’auteur
        M. Attali parle t’il dans son livre du statut de la création monétaire, comme le font allais, holbecq et bien d’autres qui ne passent jamais dans lémédias.

        http://www.fauxmonnayeurs.org/


      • simplesanstete 8 juillet 2010 00:49

        C’est quand même le mentor de Paul Jorion, Attali est un sioniste déprimé du style, faite gaffe à votre image vous en faites trop les gars, quand à son pessimisme congénital il n’y a qu’une réponse « juif, occupation à plein temps et la mère à boire » il veut réparer le monde lui aussi, à droite à gauche, et de travers à 20 000 euros de l’heure pour une conférence dans le Pas de Calais. Surnommé Attila rien ne repousse après lui, ex-père prolifique en noyage de poisson tous azimuts.


      • grangeoisi 7 juillet 2010 10:24

        Allons andragogez-vous que diable !


        • L'enfoiré L’enfoiré 7 juillet 2010 10:34

          Yann,
           Je ne suis pas un spécialiste de l’économie, mais j’en connais certainement bien plus après avoir lu beaucoup de livres dans le domaine.
           L’économie m’intéresse me situant plus dans le monde du numérique.
           Celui-ci a ses propres règles qui sont loin de celles de l’analogique.
           
           J’ai écrit pas mal d’articles sur le sujet. Très souvent parodiques ou avec humour.
           Attali, je le lis souvent pour en tirer des idées générales.
           Je n’ai pas encore lu celui-ci. Je le lirai certainement en diagonale pour y chercher l’originalité.
           Je suis depuis longtemps Paul Jorion qui a le même genre de réflexion qu’Attali.
           Opportuniste, Attali ?
           Si vous aller me lire, vous verrez que ce n’est pas faux.
           Chacun sa tarte à la crème surtout quand elle est fraiche et coule sur les bords...
           smiley
           
           


          • L'enfoiré L’enfoiré 7 juillet 2010 10:51

            yann,
             Encore une question : j’espère qu’il ne s’intéresse pas uniquement à la France (comme vous semblez le faire dans vos références de l’article) et qu’il fait un tour d’horizon complet. Cela deviendrait d’office moins intéressant. smiley


          • Luc Paul ROCHE Luc Paul ROCHE 7 juillet 2010 10:36

            Attali, le pyromane qui se déguise en pompier.

            Vous devriez plutôt lire « La crise de trop » de Frédéric Lordon, ouvrage qui parle d’ailleurs d’Attali de temps en temps (« Attali le prophète de l’ultralibéralisme »).

            Je n’ai pas pour habitude de rapporter des droits d’auteur à des types comme Attali, d’autant qu’il est déjà pété de thunes...

            Les idées néolibérales d’Attali nous ont déjà coûté infiniment plus cher que le défilé du 14 juillet dont, à ce que j’ai cru comprendre, vous demandez la suppression dans votre blog, comme le demande d’ailleurs un des partis libéraux-gauchistes que j’exècre le plus : les Verts.

            Comme quoi, républicain et libéral, cela va de moins en moins ensemble ; moi, j’ai choisi mon camp...

             smiley


            • pallas 7 juillet 2010 10:56

              Il reste encore des gens en France qui ne sont pas ruinés ????.

              Il faut remédier à cela immédiatement, il est purement et simplement intolérable qu’ils restent encore des individu(e)s qui ont encore de l’argent sur leurs compte en banque.

              Je fais référence aux travailleurs !!!!!, oui eux !!!!!.

              Je propose un licenciement massif de ces individu(e)s qui travail encore.

              Non mais, incroyable, dans qu’elle monde nous vivons.

              Des gens qui ont de l’argent et qui travail, pffffffffffffffff, c’est passé de mode, être SDF ainsi que Pauvre et Crevant de Faim, voila un métier d’avenir, le progrès universel.


              • L'enfoiré L’enfoiré 7 juillet 2010 11:06

                J’aime la parodie ... donc... smiley


              • dawei dawei 7 juillet 2010 11:02

                Les pseudo-prophetes de mauvaises augures tel Atali me donnent la nausée. On appelle simplement ça des faux prophetes ou des manipulateurs. Que quelqu’un d’aussi proche des grans decideurs de ce monde se permette de nous predire notre avenir avec autant d’apoint et de nous donner des conseils pour preparer cet avenir, là je dis, il y a anguille sous roche. En quoi un porte parole de la Grande Oligarchie cachées qui tient tant a conserver et meme a augmenter son pouvoir qui cree tout evenement humain(crises economiques, guerres, crises morales, crises climatique, elections , gouvernance mondiale...) feraient gracieusement don de ses Grande Connaissances si ce n’est pour nous faire aller exactement là ou ILS ont envie que l’on aille.
                Lire « tous ruinés dans 10 ans », pourquoi pas, mais avec un regard avisé c’est à dire connaitre ce que les Grandes Elites esperent de nous. Apres, à nous de suivre, OU PAS, et moi entant que faux-prophete plus proche du peuple que des élites, je vous conseille ne ne pas les suivre.


                • dawei dawei 7 juillet 2010 11:11

                  Au fait, on reconnait ça vrai appartenance ideologique eugeniste voire genocidaire dans son livre l’homme nomade. Un avenir dystopique type « Soleil Vert » « bienvenue à Gataca » « the island » « THX » « le meilleur des monde » et/ou surtout « l’age de cristal », c’est ça qu’ils souhaitent.
                  petits extraits :

                  • Dès qu’il dépasse 60/65 ans, l’homme vit plus longtemps qu’il ne produit et il coûte alors cher à la société ; il est bien préférable que la machine humaine s’arrête brutalement, plutôt qu’elle ne se détériore progressivement.

                   

                  • On pourrait accepter l’idée d’allongement de l’espérance de vie à condition de rendre les vieux solvables et de créer ainsi un marché.

                   

                  • Je crois que dans la logique même du système industriel dans lequel nous nous trouvons, l’allongement de la durée de la vie n’est plus un objectif souhaité par la logique du pouvoir.

                   

                  • L’euthanasie sera un des instruments essentiels de nos sociétés futures dans tous les cas de figure. Dans une logique socialiste, pour commencer, le problème se pose comme suit : la logique socialiste c’est la liberté, et la liberté fondamentale c’est le suicide ; en conséquence, le droit au suicide direct ou indirect est donc une valeur absolue dans ce type de société.

                   

                  • L’euthanasie deviendra un instrument essentiel de gouvernement.

                   

                  Extraits de « L’homme nomade » , Ed. Le Livre de Poche, 2005


                • dom y loulou dom y loulou 7 juillet 2010 11:47

                  merci dawei

                  politique obamaesque (Soetoroienne) donc chez attali ?

                  là, du coup, c’est certain je ne lirai pas les bons conseils d’un eugéniste

                  il ne pourrait que m’embrouiller ou alors me donner une journée de gâchée à nettoyer la haine que de tels propos peuvent m’inspirer.

                  les fossoyeurs nous disent comment planter les clous de notre sarcophage maintenant...

                  ravissant...


                  • dawei dawei 7 juillet 2010 13:58

                    salut dom y loulou,
                    je n’ai pas compris politique obamaesque (Soetoroienne), tu pourais en dire plus step ?
                    les fossoyeurs nous disent comment planter les clous de notre sarcophage maintenant...
                    Bravo ! je crois que c’est la meilleur image que l’on puisse trouver !


                  • dawei dawei 7 juillet 2010 14:59

                    J’avais aussi : c’est l’homme qui scie la branche sur laquelle NOUS sommes assis qui prophetise que nous allons tomber et nous conseille de sauter au plus vite avant que la branche tombe.
                    Mais je prefere la tienne smiley


                  • croacroa 7 juillet 2010 12:06

                    non ,non et non


                    • Kalki Kalki 7 juillet 2010 12:47

                      J’avais une troisième hypothèse sur Jacques Attali.

                      Laissons l’économie dans son monde pour comprendre réellement le monde, si le système économique s’effondre avec des cris de machines et de chairs : cela ne changera rien au fait que le système économique d’une société de classe, N.E. F.O.N.C.T.I.O.N.N.E P.L.U.S et ne fonctionnera J.A.M.A.I.S P.L.U.S.

                      M’enfin, vous voulez de la lecture ? de quoi lire pendant une éternité

                      http://doc.ubuntu-fr.org/le_monde_du_libre#litterature_libre

                      Arrivé a la surabondance, selon le paradigme économique actuel : cela ne vaut plus rien ?

                      Ah bon ? et alors ?

                      Le monde du partage devra remplacer le partage du monde.


                      • dawei dawei 7 juillet 2010 13:15

                        Salut kalki,
                        Le monde du partage devra remplacer le partage du monde.
                        j’aime beaucoup
                        c’est vrai, pourquoi POISSEDER une grosse tondeuse à gazon si c’est pour s’en servir une fois tous les deux moins en moyenne. Ca pourrait facilement etre partagé. Pourqoui avoir une perceuse si c’est pour s’en servir deux fois par ans en moyenne, ça devrait etre partagé etc ...
                        Reproduisons des produits solides, efficaces et partageons ls plutot que de s’endetter pour les obtenir, et les sous utiliser.
                        Trop bons, Trocons !!


                      • Kalki Kalki 7 juillet 2010 13:51

                        Et pourquoi pas des tondeuse automatique ? ...

                        Pourquoi pas de balayeur et ramasseur de poubelle automatique ?

                        Pourquoi pas ... commencer a vous libérez maintenant, en produisant automatiquement, pour mieux vous concentrer sur ce qui importe...


                      • L'enfoiré L’enfoiré 7 juillet 2010 15:55

                        salut Kalki,
                         Essayons de rêver un peu.
                         Ce n’est plus Van Rompuy mais Van Kalki.
                         Qu’est ce qui se passe ?
                         Il a peut-être un peu plus de cheveux.
                         Il a des idées plein la tête.
                         Il ferme tous les robinets.
                         Son paradigme est Mad Maxi.
                         Il est adepte du monde du partage.
                         Mais il ne parle malheureusement pas de quel partage ni avec qui.
                         Il « travaille » chez Ubuntu.
                         Il est libre...
                         Et la suite, je vous laisse y penser...
                         Je ne vais pas faire votre travail Van Kalki
                         Je ne suis pas payé pour...  smiley 


                      • Kalki Kalki 7 juillet 2010 17:18

                        Mon nom est personne, personne ne me dirige ou n’a de pouvoir sur personne,

                        Mais il y a des personnes dont la folie les emportent, plus loin que leur bêtise :

                        Personne n’existe pas, vous ne pouvez toucher d’autres personnes , que votre personne.

                         Certaines personne feraient mieux d’agir, de construire, de se libérer de leur personne au lieu de piailler et polémiquer avec d’autres personnes, pour finir ne pas faire avancer leur personne ...

                        , mais il faut bien personne pour leur dire ou et comment : se projeter

                        car en humanité c’est la copie suite a une innovation qui est le processus, le plus important.

                        http://linuxfr.org/2010/04/21/26767.html


                      • Kalki Kalki 7 juillet 2010 17:20

                        Un site fait pour personne ( peut être ) http://nulle.part.free.fr/


                      • L'enfoiré L’enfoiré 7 juillet 2010 18:06

                        Van Kalki,
                         Bien mystérieux tout cela.
                         Serait-ce lui ?
                         Lucky Luke, celui qui tire plus vite que son nombre.
                         ou encore l’un d’eux ?
                         En fait, il en existe beaucoup de « Personne »

                         


                      • Julien Julien 7 juillet 2010 12:55

                        Concernant la dette publique, une fois pour toutes :



                        Attali a évoqué avec Mélenchon, lors de leur débat sur Arrêt sur Images, la possibilité que les Etats empruntent directement à la banque centrale, plutôt qu’aux banques privées.
                        Ça coule de source, en fait !
                        Et les histoires d’inflation, ça se discute fortement.

                        • fifilafiloche fifilafiloche 7 juillet 2010 14:14

                          Il ne s’agit pourtant pas de prose, mais de simple logique.


                          Si nous n’avons pas su équilibrer non comptes lorsque la génération la plus large de la population était active, on ne voit pas comment nous pourrions y arriver alors qu’ils arrivent en âge de cesser d’être contributeurs nets et espèrent devenir bénéficiaires.

                          Nous n’avons pas aujourd’hui les moyens de prendre en charge le grand âge, comment ferons nous quand le nombre de français dépendants aura doublé avec moins d’actifs ?

                          On peut reprocher à Attali son caractère, son élitisme, mais certainement pas de ne pas savoir compter. 

                          Une arihmétique à la portée d’un enfant de 5 ans.

                          • impertinent3 impertinent3 7 juillet 2010 15:05

                            Je crois que tu oublies simplement une variable très importante : les gains de productivité !
                            Avec une heure de travail d’aujourd’hui, on produit autant qu’avec 5-6 heures il y a 30 ans. Les gains de productivité ont été encore plus grands si l’on se cantonne aux travaux d’exécution.

                            Je prends simplement mon exemple, j’estime que ma productivité a, au moins triplé, durant ma carrière (35 ans). Pourtant, je fais un travail de conception (ingénieur). Mais, maintenant, je dispose d’outils bien plus performants, par exemple d’un ordinateur à la place de la règle à calcul d’antan.

                            Le vrai scandale (je n’ai pas peur du mot), c’est que ces gains de productivité ont essentiellement profité à des parasites, les détenteurs de capitaux, qui n’ont eu, de toute leur vie, que la peine de naitre avec une cuillère d’or dans la bouche. Par exemple, et pour coller à l’actualité, une Mme Bettencourt qui n’a jamais rien fait de sa vie, ou un Lagardère qui démolit les boites qu’il prétend gérer, et, crois moi, ces exemples sont loin d’être exhaustifs, simplement j’ai la flemme de faire une trop longue liste.

                            Mais évidemment, changer cet état de fait nécessite un changement complet de l’organisation sociale, ce que l’on peut appeler une révolution.

                            Je n’ai rien contre les gens qui gagnent de l’argent (voire beaucoup d’argent) tant que ces gains sont dûs, et exclusivement dûs, à leur travail et leurs compétences. Dans la mesure où ceux qui n’ont pas la chance d’avoir reçu à la naissance santé, intelligence et talent puissent vivre dignement (à l’exclusion des flemmards).

                            Par contre je pense que l’héritage des moyens de production doit être aboli (je ne parle pas ici de l’héritage d’une petite maison de famille ou des meubles de tatie).

                            Je ne comprendrais jamais comme quelqu’un qui se prétend libéral, au nom de l’efficacité, peut défendre l’héritage des moyens de production. Les libéraux ne font que défendre des rentes (pas celles des retraités modestes) au détriment d’une économie au service des êtres humains.


                          • paul mohad dhib 7 juillet 2010 15:33

                            Si on admet la richesse de certains, alors rien ne va changer, ne peut en fait....c’est d’ailleurs ce que nous dit l’histoire millénariste des humains et bien non, a chaque génération on nous ressort les mêmes sornettes...le monde sera capitaliste ou collectif, ....si peu d’humains veulent être collectif, ca n’interesse personne...alors ca va continuer,continuer,continuer,continuer,continuer....la logique du chiffre point barre, les yeux pour pleurer , et entendre encore dire : on ne savait pas....
                            moi je vous le dit, laisser nos sociétés aux mains des marchands pour leur profits...c’est se mettre la corde autours du cou ....
                            peu voient cela, car c’est d’un tremblement de terre qu’il faut, un cataclysme dans nos cerveaux, sinon moraliser le capitalisme, une illusion que les leaders adorent, car elle maintient le système..d’un cote on dit : changeons, par contre que certains soient tres riches...pourquoi pas,..et la le système qui domine a encore gagne la partie...
                            c’est ce genre de pensée qui est ,entre autre a l’origine de nos mondes violents et profondément injuste..
                            c’est d’ailleurs pour cette raison que Sarkozy a lancer cette idée : de moraliser le capitalisme, lui sait que de cette façon tout va continuer...ils sont peut etre immoraux, mais nous on est individualistes ce qui leur laisse le champs libre..............


                          • Mycroft 7 juillet 2010 16:07

                            On ne lui reproche pas de ne pas savoir compter, juste d’omettre des fait.

                            Des fait lié au fait qu’on aurait pas eu besoin d’emprunter si on avait fait moins de cadeau fiscaux qui ne servent à rien, car les réductions d’impôts, depuis 10 ans s’élèvent à 100 milliard d’euros.

                            Si on se souvient que la dette elle même est source d’endettement (Il y a peu, la dette annuelle était globalement inférieur au intérêts payés annuellement, ce qui signifie que sans dette, nous n’aurions pas eu à nous endetter)

                            Les dépenses d’état, ce sont des dépenses essentielles, santé, éducation, recherche, justice. Les dépenses privées (des particuliers notamment), ne sont quasiment que du superflue, en dehors de l’alimentation et du logement, qui sont tout deux aidés par l’état quand nécessaire.

                            Le soucis de la dette, c’est qu’on a emprunté ce qu’on aurait du réquisitionner par l’impôt. Au final, c’est plutôt rentable, quand on sait que, dans les pays ayant un secteur publique minimaliste, les gens sont obligés de s’endetter pour avoir accès à quelque chose d’aussi basique que l’éducation.

                            Nos population, et notamment les moins

                            Il fallait en parallèle mener une politique impitoyable vis à vis des traîtres qui se sont enrichit grâce à la France et qui n’ont pas voulu s’acquitter de leur dette.

                            Il faut donc réquisitionner les biens de ces derniers, qui nous ont mis dans la mouise, pour rembourser cette dette, et ensuite, repartir sur des bases seines : on augmente les impôts au lieu d’emprunter.


                          • fifilafiloche fifilafiloche 7 juillet 2010 17:00

                            Dans votre réquisitoire totalitariste vous oubliez deux faits, Mycroft :


                            - La France connait déjà un niveau de prélèvements obligatoires « champion du monde », et ce depuis une génération. Et pourtant jamais ces prélèvements records n’ont permis d’atteindre un budget équilibré. Comme vous le savez, nous sommes en économie ouverte, le système confiscatoire que vous préconisez ne peut fonctionner que dans une zone économique fermée, et encore, l’expérience de nos voisins de l’Est montre que même en vase clos, le système s’effondre sur lui même, puisqu’il détruit toute notion de responsabilité individuelle.

                            - A service public comparable, chaque français a une charge des salaires de la fonction publique deux fois supérieure à celle d’un Allemand. Aucun des sectateurs des lobbies corporatistes n’a su ici expliquer pourquoi.

                            Le discours pseudo social de ceux qui vivent de la dette publique est d’une hypocrisie criminelle, puisque la défense de leurs intérêts particuliers se fait en hypothécant t à des intérêts étrangers la force de travail de leurs enfants. Un égoisme inter générationnel dont ils espéraient pouvoir repousser les conséquences après leur disparition. Mais l’emballement du cercle vicieux des déficits publics leur rappelle qu’ils ne pourront s’exonérer de participer, eux aussi, à l’effort national pour retrouver le contrôle de notre avenir.

                          • bonsens 7 juillet 2010 15:01

                            1) cet article est une simple pub pour un livre . Comment agoravox laisse t’il passer cela,
                            2) Attali est un guignol , un dilettante touche à tout , un bateleur . Sa gestion de la BERD a été une véritable catastrophe et un gaspillage éhonté des deniers publics
                            ( exemple : tableaux de maitres authentiques dans les locaux d’une institution financée par des fonds publics et destinée à permettre à des pays revenant alors de trés loin de se remonter un petit peu : roumanie , bulgarie , hongrie , etc... )
                            un véritable scandale . Et il ose encore se montrer en public et donner des leçons de rigueur ? Il ne serait même pas capable de gérer une quincailerie de sous-préfecture...


                            • L'enfoiré L’enfoiré 7 juillet 2010 15:40

                              Bonsens,
                               Là, vous ne méritez pas votre pseudo.
                               Comment parler d’un livre sans en faire de la pub à vos yeux ?
                               Qu’Attali soit un guignol, un touche à tout vous indispose ?
                               Vis-à-vis de lui, je n’ai aucun intérêt, donc, je ne fais qu’utiliser avec un esprit critique en prenant ce qui est bon et en jetant le reste.
                               Apprenez qu’on n’écrit pas toujours un livre pour donner des leçons mais pour fixer ses mémoires vis-à-vis des événements.
                               A réfléchir avec bon sens, évidemment.


                            • bonsens 8 juillet 2010 10:05

                              @ l’enfoiré : est ce que vous l’avez lu , au moins , le livre , avant de vouloir apprendre des choses aux gens ( à d’autres comme à moi-même ) , ou de commenter les pseudos ( le votre est d’ailleurs plutôt de mauvais goût : désolé , je m’étais retenu , mais c’est vous qui avez commencé , reconnaissez le lol ) . ?
                              Quand au fait ( que vous sembles reconnaitre) qu’ Attali soit un guignol ,et un touche à tout , il m’indispose oui , comme il indispose beaucoup de mes concitoyens qui financent par exemple les missiosn confiées à ce dilettante , ce qui , me semble , n’est pas votre cas outre-quiévrain . Il est donc compréhensible que votre position sur ce sujet puisse être moins « indisposée » que la nôtre .

                              Qu’on fasse un livre parfois pour exposer son vécu , etc... effectivement les échecs peuvent être formateurs , (je dis bien « peuvent » , car pour certains , jamais ils n’apprendront ) , tout le monde le sait , mais ce n’est pas le cas du petit docteur Attali pour le moment ; On ne sent pas à la lecture du livre l’humilité sincére qui siérait à sa situation : il donne encore des leçons.
                              Derniére question : vous l’avez connu , vous , Attali , pratiqué personnellement dans un cadre quelconque ? Et bien moi oui , figurez vous . Alors taisez vous donc , et restez aussi prudent sur ce sujet que je le suis personnellement sur vos complexes affaires linguistiques de BHV , de communautés , etc.... sur lesquelles je me suis toujours abstenu d’émettre un commentaire , préférant me contenter de lire les auteurs mieux informés .
                              Et enfin , bien sur qu’on peut parler d’un livre , mais la , l’article est ,on peut l’estimer , carrément passé du coté du publi-rédactionnel , et Agoravox , ce n’est pas le lieu . il y a des agences de pub pour cela ....


                            • LE CHAT LE CHAT 7 juillet 2010 15:10

                              Jacques Attali est un économiste visionnaire qui ose exposer pleinement les prospectives les plus fatalistes qui guettent notre civilisation

                              MDR ! il est juste le porte parole de la pensée unique ultralibérale !après avoir conseillé le mitoche , il conseille le nain , et la France ne cesse de s’appauvrir ! c’est pas avec un pareil baltringue qu’on risque de sortir un jour de la merde !


                              • ELCHETORIX 7 juillet 2010 15:12

                                @ L’auteur de cet article
                                vous êtes un propagandiste qui fait de la publicité pour un communautariste du lobby qui n’existe pas .
                                ATTALI est un opportuniste mondialiste qui soutient à pas comptés l’oligarchie des élites qui montrent tous les jours leurs suffisances et le mépris du plus grand nombre ; votre article est donc non avenu !
                                Hasta la victoria siempre  !
                                dissertez plutôt sur la catastrophe de l’environnement dans le golfe du MEXIQUE , catastrophe perpétrée par une multinationale prédatrice , avide de profits , la BP qui saccage tout la oû elle passe ( voir le golfe du NIGER et la pollution au large du NIGERIA par les compagnies pétrolières avec ses plateformes off-shore et ses torchères qui détruisent tout l’environnement avec la pollution ) .
                                J. ATTALI est un faux prophète manipulateur et un cyinique de la pire espèce .
                                RA.


                                • L'enfoiré L’enfoiré 7 juillet 2010 15:44

                                  Elchetorix,
                                   Je viens de répondre à bonsens et j’ai demandé à l’auteur si le livre passait les frontières dans son analyse.
                                   La France n’est qu’un tout petit pays dans le monde, alors autant avoir un synopsis complet quand on avance en futurologue des prévisions sur dix ans.


                                • bonsens 8 juillet 2010 10:13

                                  @ l’enfoiré :
                                  tiens donc , ce n’est pas exactement la question que j’avais lue à mon adresse . Question qui m’apparaissait d’ailleurs plutôt rhétorique et assez agressive , pour tout dire , du genre « qu’est ce que vous en savez, vous ? », immédiatement suivie d’ailleurs d’un « apprenez que ».
                                  Ici , vous venez nous dire que la France est un tout petit pays . Nous le savons , simplement si , venant d’un américain , russe , brésilien , chinois , ou même sur un autre paln japonais ou allemand  cela est crédible , venant d’un belge , c’est d’un drôle .....
                                  Tout se passe comme si vous étiez vous aussi un sacré guignol donneur de leçons , dites donc ....


                                • paul mohad dhib 7 juillet 2010 15:20

                                  De A a Z...des gens qui parlent il y en a bcp,ca va de Attali a Zemmour...faut il en parler ? non..


                                  • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 7 juillet 2010 15:40

                                    Voici ce que j’écrivais sur mon propre Bloc-notes en mai dernier, article qui fut refusé ici par « l’Equipe d’AgoraVox »..... :

                                            

                                    GRECE 2010  FRANCE 2012

                                     

                                     

                                    Ce pauvre M. Papandreou a été brillamment élu en octobre dernier et le voilà dans la tourmente en essayant de remédier au merdier laissé par la droite.

                                    Alors, mon cauchemar est simple !

                                    C’est exactement ce qui se passera en France si, en 2012, la gauche gagne !!!!!!

                                    D’ailleurs, ce cauchemar me hante depuis plusieurs mois, bien avant la tempête en Grèce.

                                    Voici ce que j’écrivais sur le bloc-notes de mon Aminaute Leunamme (rêver de nouveau !)

                                    J’en suis à me demander si la Gauche (et nous avec) a vraiment intérêt à gagner 2012.
                                    J’en suis à me dire que je ne me désolerais pas de voir NS réélu pour qu’il assume jusqu’au bout la déconfiture (pour rester poli..)de la “politique” qu’il mène !!!!
                                    Car la Gauche gagnante en 2012 sera illico empêtrée dans les problèmes de reconstruction de la France, deviendra aussitôt impopulaire et la Droite revencharde lui foutra le bordel !

                                    Un mandat de plus de NS permettrait au PS
                                    1) de parachever sa refondation qui ne fait que commencer et ne sera sûrement pas achevée en 2012, ou du moins ne sera pas encore crédible aux yeux de l’opinion.
                                    2) d’arriver, en 2017, en force et avec un vrai mandat de reconstruction de notre Pays après le désastre total de l’action du NS et de ses copains.
                                    3) d’ici 2017, éléphants et éléphanteaux auront sans doute enfin disparu du paysage….

                                    jf.

                                    Posté par Jacques, 02 octobre 2009 à 22:37

                                     

                                    Alors, je tourne ça dans ma tête depuis des mois….

                                    Et aujourd’hui je me dis que le scénario idéal serait celui-ci :

                                    Sarkozy réélu, suivi immédiatement de l’élection d’une très forte majorité de gauche à l’Assemblée nationale

                                    Imaginez un peu la cohabitation….., le face à face….

                                     

                                          

                                     

                                    FRANCE 2012 et après…

                                     

                                    Sarko obligé de manger son chapeau tous les mercredis matin en Conseil des Ministres.

                                    Ca, ça aurait de la gueule….

                                    Le (la) Premier(e) Ministre lui disant “Fais pas le malin, toi”….

                                    Ce serait grandiose, non ????

                                    Mais les Français seront-ils capables de ce bon tour électoral ????


                                    jf.

                                    www.lamauragne.blog.lemonde.fr



                                    • L'enfoiré L’enfoiré 7 juillet 2010 15:47

                                      Cher Jacques,
                                       Cette cohabitation a déjà existé chez vous non ?
                                       Nous la connaissons depuis toujours et on s’en sort de compromis en compromis.
                                       Jetez un petit coup d’oeil à l’étranger au lieu de viser le nombril.
                                       smiley


                                    • simplesanstete 8 juillet 2010 00:24

                                      Quel cinéma vous vous faites, reposez vous où abstenez vous comme bcp le font déjà, ce sera DSK avec une assemblée de gôche et là çà va être très drôle, les maîtres chiens se dévorant entre eux.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès