Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Faut il réinstaller le contrôle des prix ?

Faut il réinstaller le contrôle des prix ?

Le lait baisse chez les producteurs !

Actuellement les producteurs de lait manifestent, dans les médias nous avons vu ces images ou des producteurs par désespoir répandaient ou jetaient leur lait, ( dans cette opération 12 , 210.000 litres de lait auraient été déversés. Source un représentant des producteurs de lait entendu sur RMC )

Leur mécontentement ( et on peux le comprendre ) car cette baisse de leur prix d’achat à atteint 30% sur un an. Selon eux en avril cette baisse a été à son plus bas historique, actuellement le prix du lait payé aux producteurs se situe entre 198 et 218 euros les 1.000 litres

Hélas trois fois hélas, dans les magasins les prix des produits laitiers ( fromages, yaourts etc ) eux par contre n’ont pas baissé... alors le consommateur se pose pas mal de questions ! (pour info la courbe de la baisse du lait source la Croix )

Le prix des matières premières baisse.. le pain lui augmente !

Depuis la fin du premier trimestre 2008 le cours du blé a baissé : . Depuis plus de 6 mois celui du pétrole a également ( heureusement ) chuté :

Vous vous rappelez la période de baisse des matières premières ( blé pétrole )avait été précédée par une période d’augmentation ..... et le prix du pain avait augmenté : ...depuis plus de 6 mois comme je l’ai indiqué plus haut la tendance est à la baisse ...mais vous avez hélas constaté qu’en général cette baisse n’est pas répercutée chez votre boulanger !

Quand le profit à tout prix l’emporte !

Devant cette situation ( baisse des matières premières et hausse des produits) la question est de savoir à qui profite « le crime ».

Devant cet état de fait, tout porte à croire qu’au final quelques intermédiaires aigrefins et fourbes abuseraient de la situation sans vergogne et sans scrupules .

Faut-il instaurer le blocage des prix ?

Par le passé les prix ont été bloqués plusieurs fois, déjà en 1963 le Général de Gaulle avait bloqué le prix de quatre vingt-produits ( voir le deuxième n° 21 rubrique Économie ) plus tard,Georges Pompidou et François Mitterrand feront de même : voir . Peut être que le blocage des prix n’est pas la meilleure solution, par contre instaurer un barème de « culbute » c’est à dire la marge maxi à ne pas dépasser pour chaque intervenant peut être une bonne chose.

Quand les gens sont déraisonnables il n’y a que le recours à la loi d’efficace.

Gilbert Spagnolo dit P@py


Moyenne des avis sur cet article :  4.76/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

10 réactions à cet article    


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 mai 2009 10:06

    Salut les Amis,


    Pour info sur Carevox P@py à fait un article : Grippe mexicaine... l’ail peut être un allié !


    http://www.carevox.fr/Visions-actuelles/actualites-45/article/grippe-mexicaine-l-ail-peut-etre


    Bonne journée



    @+ P@py


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 21 mai 2009 12:06

      Salut P@py " Devant cette situation ( baisse des matières premières et hausse des produits) la question est de savoir à qui profite « le crime ».

      Dans l’immédiat, l’on peut déjà se tourner vers son boulanger et son commerçant.

      Mais, on a le même problème avec l’Europe, l’on a un interlocuteur de plus et en conséquence, il nous faut faire sauter un maillon tel que le département en l’occurrence. Il en est de même avec la grande chaine des intermédiaires avec cette différence qu’il en est un, particulier, qui ne touche même pas la marchandise, qui ne la voit même pas passer entre ses mains, qui se contente de téléphoner au distributeur pour lui demander de l’envoyer chez le grossiste ou le revendeur et qui se fixe en l’absence de toute transparance le prix que taxe l’Etat.

      Ce même Etat est dans ce cas simple proxénète et cela lui rapporte tant qu’il ne vote pas de lois actives contre ce système et plus particulièrement contre ce maillon inutile dont on pourrait se réjouir qu’il manque...

      Bien à vous. 


      • brieli67 21 mai 2009 18:49

        Le département à faire sauter ?

        Mah ! non gente Lise.
        Les usines à gaz sont bien ailleurs !!

        Dans les communes des plus petites aux plus grandes, SEUL LE MAIRE à le pouvoir - il ne peut rien déléguer et va se trouver de plus en plus souvent devant le TA ou au prétoire idoine où on traite malversations délits peines et crimes. 3o ans avant la prescription... un maire peut être condamné pour les actes de son prédécesseur et en civil la famille, épouse/s héritiers et ayant droits sur les tissons ardents : selon Nuremberg, Tu savais et tu n’as rien dit ni rien fait !
        Ces maires doivent Tous suivre une formation . Au bas mot, deux ans pour comprendre et assuser ses missions !! Plein de merdes.... un passé communal à assumer et en général on considère que le programme de la nouvelle municipalité doit attendre 4 ans tellement c’est plombé ! Qui assure l’intérim ? Les fonctionnaires qui profitent de ressortir les anciens dossiers..... ha !ha !ha ! Ca évite de faire travailler les méninges, de se remettre en cause....
        En général c’est l’occasion aux grands élus députés et sénateurs de gérer des projets
        soigner leur circonscription.... alors que leur boulot... Une fois élus, leur fonction est de représenter dans les grands Palais et parloirs de la République tous les électeurs du Département. 

        Là ou c’est vraiment le foutoir ce sont ces instances entre commune et département.
        Aucune démocratie, les membres se désignent entre eux. Des postes tenus par des incompétents notaire dans ces intercommunalités, ces sivom, ces CUL et CUS ET CUB..
        Ces dans ces structures qu’on a « privatisé » eaux airs terres et feux.
        La corruption tourne à plein tube et l’Opposition n’a aucun accès aux dossiers...En général ces assemblées « locales » supra communales sont suivies d’un banquet et .... Crs et maréchaussées restent ô temps suspend le vol et les rapts - cloitrés dans leurs casernes. Des traces de ces réunionites politicardes, peupliers et verdure le long de nos routes gardent leur secrets... A projet pharaonique, agapes et ripailles de même taille. ;;

        Il est temps de professionnaliser la gestion et la politique dans les communes. Faire sauter ces intermédiaires multiples, nombreux et intéressés et redorer le blason du conseiller général, médiateur historique, démocratique du canton.
        On retaille sans nous demander les arrondissements ah Pasqua....
        alors demandons qu’on nous demande notre avis par « votation » locale.

        Trop facile d’enterrer cette entité républicaine, ce maillon démocratique ...
        un peu de google sur canton..... décret de l’AC du 22 décembre 1789 !!


      • fonzibrain fonzibrain 21 mai 2009 15:50

        question qui ne doit même pas se poser


        bien sure qu’il faut controller les prix

        si un observatoire des prix qui possède un pouvoir coercitif avait surveillé le prix de l’immobilier aux usa par exemple,y’aurait pas eu de crise

        c’est la totale absence de règles,de loi et aussi donc de moral qui a poussé le système à son extrémité

        dans quel système,n’a t on pas besoin de loi ?
        vraiment n’importe quoi ces dérégulations !!


        dérégulez,libéraliser qui disait,lol


        bien fait pour les gens,à vouloir tous gagner de l’argent sans rien faire,tout le monde va tout perdre

        quand je vous dit que les humains sont des enfants qu’il faut cadrer

        je suis un super athé,pas baptisé,mais chaque jours qui passe me rapproche d’un questionnement religieux,je pense de plus en plus que cette volonté de toute liberté sans cadre limitant autre que ses propres envies nous a totalement détruit,nous nous sommes consumé à vouloir consommer sans cesse.



        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 21 mai 2009 16:40

          Salut fonzibrain,

          Plus je vieilli, plus je pense que notre société court à sa perte, en effet une société sans chaleur humaine, sans moralité, et sans règles est une société en sursis.

          Sans ces trois préceptes toute société court inexorablement à sa perte !


          @+ P@py


        • jocelyne 21 mai 2009 18:02

          Le lait ! rien que cela mort de rire, il quitte le producteur à 20 cents
           e t arrive dans nos rayons à 1,57 ros..... ras
          et le meme pour tous les produits......


          • Christoff_M Christoff_M 22 mai 2009 04:16

             faudrait surtout arreter de nous calculer un indice des prix avec des références qui datent de Napoléon, prix du lacet, du claeçon, j’en passe et des meilleures, alors que le pain et l’essence ne sont pas prise en compte !!

            Au lieu de faire semblant de s’occuper des crédits à la consommation, produits de filiales des grandes banques, qui pretent de l’argent à 19% à des gens sans moyens, alors que l’état a refilé des milliards à nos banques « en crise »... au lieu de faire semblant, madame Lagarde pourrait peut etre inventer un moyen moderne de calculer un indice plus honnete !!

            Ah mais non surtout pas j’oubliais qu’avec nos 578 députés la plupart de nos lois datent encore de Napoléon, on va pas les surcharger, les foudres de travail !!

            Et puis c’est vrai que la l’inflation serait plutot à 5 ou 7% alors que la courbe des salaires est elle en pente depuis plus de dix ans !!

            1500 euros de salaire moyen, c’est ce que je gagnais en tant que débutant en 1990, dut....
            Heureusement que l’ignorance est bien entretenue et que les médias nous vendent le plan quinquennal de Sarkozy !! la bétise maintient ce pouvoir en place et ce pouvoir baisse les niveaux pour se maintenir....


            • Christoff_M Christoff_M 22 mai 2009 04:19

              un flic stagiaire gagne plus sous Sarkozy qu’un enseignant débutant, vous vite aurez compris le problème... vous pas faire croire qu’on veut développer l’école quand le budget et les recrutements vont ailleurs !!


            • nightflight nightflight 22 mai 2009 07:08

              Entièrement d’accord avec la nécessité d’une réglementation des marges (Plafonnement)

              Comme cela, le consommateur pourrait bénéficier des baisses, et les spéculations baissières sur les matières premières agroalimentaires n’iraient plus dans la poche des intermédiaires.

              Pour finir, qu’est-ce qui est le plus souhaitable : Que les exploitants agricoles gagnent correctement leur vie, ou que les intermédiaires voient leur marge gonfler brusquement de 30 % ?


              • Croa Croa 24 mai 2009 20:43

                Bien sûr !

                Les cons qui ont supprimé le contrôle des prix n’ont jamais lu Zola !

                Notament « Au bonheur des dames ».

                Nous sommes gouvernés par des ignorants smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès