Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Footballeur, métier surpayé ?

Footballeur, métier surpayé ?

33 millions d’euros. Une somme que peu d’entre nous – si pas aucun – d’entre nous n’amassera jamais. C’est ce que gagne annuellement le Ballon d’Or 2011, le meilleur joueur mondial, le – dois-je encore vous le dire ? – Lionel Messi. Footballeur, un métier surpayé ?

     De plus en plus les voix s’élèvent pour dénoncer ce qu’ils appellent « un scandale ! ». Les footballeurs seraient payés exagérément par rapport à leur travail. On apprenait dernièrement que le salaire mensuel moyen d’un joueur de ligue 1 tourne autour des 30.000 euros, mais loin derrière les 80.000 anglais ou 85.000 espagnols.

 A première vue il est vrai que ces salaires paraissent exorbitants. Et ils le sont. Mais de multiples petits détails me font dire que ces salaires ne sont pas des « scandales », comme le disent pourtant beaucoup.

 Un footballeur peut être considéré comme un employé quelconque. C’est là que les gens s’indignent : comment un employé pourrait-il gagner la bagatelle de 30.000 par mois ? Mais le footballeur ne fait que signer, ce n’est pas lui qui propose. Imaginez votre patron vous offrir un contrat pareil : le refuseriez-vous ? Il en va de même pour les footballeurs. Si on leur offre de si belles sommes, c’est parce que le produit est rentable : le football est un business rentable.

 Mais si Lionel Messi gagne un salaire de 10 millions par an, agrémentés de quelque 4 millions de primes, les 19 millions qui lui restent lui viennent de contrats publicitaires, soit plus de la moitié de ses revenus. On ne s’étonne pourtant pas des fortunes amasséés par d’autres célébrités telles Shakira, Madonna ou Georges Clooney ? Si le football est tellement populaire, peut-on en vouloir aux footballeurs de profiter de leur renommée ?

 Si aujourd’hui on entend parler de footballeur tels que André-Pierre Gignac, Yoan Gourcuff ou encore Valbuena, s’en souviendra-t-on encore dans dix ou quinze ans ? Probablement pas, et ce parce que la carrière des ces maîtres du ballon est courte. A 40 ans, peu arrivent encore à trouver un club. Avec quels moyens vivront-ils alors ? Espérons qu’ils n’auront pas déjà dépensé le fruit de leur travail. Peu de footballeurs ont les diplômes suffisants pour trouver un métier (lisez : en dehors du football) après leur carrière, aussi impressionnante qu’elle soit. De plus, n’oublions pas que la carrière de Lionel Messi pourrait très bien se briser d’un coup, suite à un mauvais contact. Bien payée, donc, mais fragile, la carrière de footballeur.

 N’omettons pas non plus de préciser que seul un petit pourcentage de footballeurs talentueux parvient en ligue 1 ou au niveau professionnel, et que moins encore y poursuivent leur carrière. Car s’il est facile d’arriver au sommet, le plus dur est d’y rester ! Les salaires de ligue 2, croyez-moi, ne ressemblent pas du tout aux salaires de ligue 1.

 En conclusion, il est parfois juste de dire d’un footballeur qu’il est surpayé, mais il ne faut absolument pas en faire une généralité. Si leurs salaires peuvent paraître démesurés, nuançons cette idée préconçue par le fait que la carrière de footballeur est courte et peu se briser en plein élan, que ces salaires dépendent fort d’un pays ou d’un club à l’autre, et que ces salaires sont encore loin de s’approcher de leurs confrères sportifs de Formule 1 ou de golf.

JeeBee


Moyenne des avis sur cet article :  1.22/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 3 février 2012 10:43

    Comment expliquer que les rémunérations astronomiques des stars du ballon rond, mais aussi de la F1, du golf ou du tennis n’interpellent  personne, à commencer par les pauvres. Quand progresse partout la misère, les foules communient leur ferveur avec un enthousiasme démesuré, et parfois fanatique ! Le sport devient une religion et à ce titre balaie toutes les questions de logique. Les exploits de tous ces « Zéros » est un rayon de bonheur dans leur existence d’exploitation et de soumission....
    http://2ccr.unblog.fr/2011/09/13/les-jeux-sans-le-pain/


    • Strawman Strawman 3 février 2012 10:48

      Vous commencez par poser la question « le métier de footballeur est-il surpayé ? », avant de l’éluder avec une autre question « est-ce scandaleux ? ». La réponse à la première question est bien évidemment « oui », aucun effort d’entraînement ne peut justifier de gagner chaque année ce qu’un smicard gagnerait en plusieurs millénaires.
      Quand à l’excuse « le football est un business rentable », il ne l’est que parce que les sommes énormes nécessaires pour la construction et l’entretien des stades sont payées par le contribuable - l’Afrique du Sud ne s’est toujours pas remise des dépenses de la dernière Coupe du Monde. N’importe quel business est lucratif quand on nationalise les coûts et privatise les bénéfices. La réponse à votre deuxième question est donc également « oui ».


      • Maurice Maurice 3 février 2012 10:52

        Bonjour,

        je crois qu’il y a quelques années, un joueur italient (Montolivo il me semble, mais je ne suis pas sur) avait proposé de créer une taxe sur les salaires des footeux, afin d’alimenter des assos humanitaires en tout genre. Bien entendu sa proposition a fait pssschit.
        Mais cela me semblerait être une bonne chose...


        • bernard29 bernard29 3 février 2012 10:59

          on a les moyens de vous forcer à aller voir ces spectacles et vous serez contents de payer pour les voir.
          Notre société est dégénescente, il y a aucun souci.

          C’est aux citoyens de faire prendre conscience aux pouvoirs publics d’arrêter cette descente aux enfers, en arrêtant les subventions et aides diverses au sport spectacle. (construction de stades et autres investissements du sport bussiness, aides à la communication par les médias télévisés publics, imposition a la hauteur des rémunérations et suppression des paradis fiscaux. ..)


          • bernard29 bernard29 3 février 2012 11:05

            proposition ; toute aide de sponsoring sera taxée à 50 % et les fonds recueillis seront versés à « la fondation de france de lutte contre la pauvreté.. »
            Pour un euro de sponsoring, un euro sera versé à la Fondation.


            • zelectron zelectron 3 février 2012 14:23

              non ! taxation à l’instar des jeux : poker, casino, roulette, lotos ...etc... 60% en n’oubliant pas les produits dérivés ! et reversement intégral à l’éducation nationale


            • AB Berurier AB Berurier 3 février 2012 11:08

              Vous oubliez un petit détail, c’est que bien qu’hyperallergique à tout ce qui touche au football, via la publicité, la redevance TV, je paye pour ces gens-là alors que je n’ai strictement rien demandé et surtout pas que l’ensemble des médias me bassine à longueur de journée avec leurs soi-disants exploits


              • jef88 jef88 3 février 2012 11:40

                OUI !!! le métier de footballeur est surpayé !!

                Ils marquent des buts de 25 à 40 m maximum !!!

                Un pov’ ballon de quelques grammes gonflé à l’hélium a fait la moitié du tour de la terre......


                • iris 3 février 2012 12:38

                  ya longtemps que je ne les regarde plus à la télé et je ne vais pas au stade !!
                  il faudrai plus montrer les sports amateurs et les sports moins connus


                  • King Al Batar King Al Batar 3 février 2012 12:39

                    Bonjour à l’auteur,
                    Vous jouer avec leu feu en ecrivant un article comme ca sur ce site...
                    Il y a beaucoup de gens qui sont atteints d’indignation selective, et dans cette selection, le salaire du footeux les dérange, pas celui d’Omar Sy... Que voulez vous.
                    Pour répondre à votre question, personne ne devrait gagner 33 millions d’Euros, ni footeux, ni star quelconque (qui ont souvent moins de talent qu’un footballeur), ni un trader, ni même un dirigeant de multinationale, et encore moins un riche hériter...
                    Maintenant que nous vivons dans un monde pourri par le fric, le fait que des footballeurs percoivent des salaires astronomique ne me choque pas plus qu’un autre qui percevrait le même salaire.
                    Ce qui est bizarre, c’est que dès qu’un footballeur signe un contrat, gagne un prix, pisse ou chie, les medias traditionnels se sentent obliger de nous dire combien il gagne pour montrer à quel point c’est scandaleux. On les connait nettement moins informatifs quand il s’agit de nous donner le salaire qu’à touché Jean Dujardin, qui vient d’être récompensé, ou lorsque Pebereau s’exprime, ses revenus net mensuels ne nous sont pas communiqués.

                    Alors je le dis à tous les agoravoxiens, mefiez vous des écrans de fumée. Et le salaire des footeux en est un. On vous en parle systématiquement, pour que vous vous indignez sur leur revenus. Pendant ce temps la vous ne vous indignez pas sur les revenus des autres, ceux dont on ne vous parle jamais. Comme si le footballeur parce qu’il n’a pas fait d’étude ne mérite pas cela...Moi je trouve que rien que parce que dans 95% des cas, le footballeur est né fils de pauvres, il mérite d’ajà un peu plus ce qu’il gagne que le riche héritier qui reprend la fortune de papa-maman, qui n’auront pas oublié au passage de lui PAYER de bonnes études.

                    JE le repete, personne ne devrait percevoir un tel salaire, sur notre planète. Et si on devait récompenser les metiers utiles par une rémunération importante, les medecins, sage femmes, infirmier, instituteurs et professeurs devraient être nos citoyens les mieux payés car les plus utiles....


                    • iris 3 février 2012 14:50

                      AH OUI BIEN d’accord avec vous personne ne peut prétendre à des somme pareilles !!


                    • ottomatic 3 février 2012 14:58

                      «  le refuseriez-vous ? »

                      Oui de la même manière que faisant de la musique électronique il ne me passerait pas par la tête de demander 100 000 $ pour une heure de mix comme monsieur guetta....



                      • zvalief 3 février 2012 15:52

                        pour moi, leur salaires n’ont absolument rien de choquant... tant qu’il y aura des millions de crétins prêts à payer entre 50 et plus de 100 euros ! pour avoir le maillot de leur équipe, des crétins prêts a bouffer des patates toute l’année pour se payer leur abonnement au stade... désolé mais la seule solution c’est que les supporters boycottent les stades pendant un moment, c’est quand les clubs commenceront à perdre de l’argent que les salaires baisseront. pour l’instant, les joueurs ne font que prendre leur part du gateau, ce ne sont pas eux les fautifs.


                        • Krokodilo Krokodilo 3 février 2012 16:03

                          Ce qui est anormal, c’est que les collectivités locales subventionnent des équipements pour des clubs dont les finances permettent de verser des salaires pharaoniques. Maintenant, si on est choqués, il y a un moyen simple de protester : ne jamais aller voir leurs matchs.


                          • King Al Batar King Al Batar 3 février 2012 20:21

                            Bonjour,
                            Les informations que vous communiquez m’interesse vivement. Avez vous des sources sur le salaire moyen de la ligue car il me surprend fortement. J’ai rencontré un jeune attaquant de 18 ans de Valenciennes, qui gagne 5KE/mois... Donc je suis perplexe.


                          • King Al Batar King Al Batar 3 février 2012 20:25

                            NAvré de vous decevoir, je me ballade sur le net et on est loin de ce que vous annoncez. Le salaire moyen de Ligue 1 est apparement de 38000 euros par mois en brut. C’est quand meme une somme mais c’est pas 50 000, et en ligue 2 apparement il indique de 2000 à 18000 euros (sylvain Wiltord ex champion d’Europe). .. Mais j’attend de trouver une source officielle pour vous la confirmer.


                          • bogue 3 février 2012 19:03

                            Une société dans laquelle un trou du cul (tout chanceux et doué qu’il soit...) gagne en un mois ce que ne gagnera jamais un ouvrier dans sa carrière est une société de merde !...on a créé le salaire « minimum » à l’époque...mais sans jamais mettre son « pendant » maxi,..là a été « l’escroquerie » salariale du siècle !


                            • ourston 4 février 2012 02:21

                              Et que penser de ces stades monumentaux financés par nos impôts et qui ne servent que quelques heures par mois(2 ou 3 matchs de 90mn par mois !).
                              Et en période de gel, on n’hésite pas à bâcher ces précieuses surfaces, sinon à les chauffer, pendant que certains crèvent de froid dans les rues.


                              • Yvance77 4 février 2012 10:20

                                Salut,

                                Cas n° 1)

                                Médecin hospitalier, astreinte de 24 à 36 heures, chargé de sauver des vies, plus de 10 années d’études sérieuses et poussées etc ...10 à 12 000 € mensuel, et paye ses impots (3 fois moins si interne débutant)

                                Cas n°2)

                                Nicolas Anelka (au hasard), feignant devant l’Eternel, 4 heures de taf en jouant maximum par jour, C.A.P pas obtenu, crétin notoire dans un troupeau de bonobos ... 250 000 € par semaine et fraude

                                Cherchez donc l’erreur !!!


                                • leypanou 4 février 2012 11:50

                                  "Si leurs salaires peuvent paraître démesurés, nuançons cette idée préconçue par le fait que la carrière de footballeur est courte et peu se briser en plein élan" : on ne reproche pas aux joueurs de football de toucher des salaires astronomiques, mais on reproche aux pouvoirs publics de ne rien faire pour empêcher cela. Des millions de citoyens payent sans qu’on leur demande leur avis sur ces gabegies (savez vous qu’Anelka va toucher plus de 200 000€/SEMAINE en Chine). L’état peut très bien intervenir s’il veut. Alors, on peut toujours dire que si un état met un salaire maximal, les joueurs vont aller ailleurs. Pourtant, cela existe déjà pour le football etats-unien et pourtant il y a toujours des joueurs (ils vont aller où ?).

                                  Si tous les pays européens, il y en a déjà 27 dans l’UE, imposent un salaire maximal, les joueurs pourront aller en Asie ou en Amérique du Sud ou non s’ils ne sont pas contents. De toute façon, c’est ce que fontt déjà les has been qui sont allés aux Etats-Unis ou en Chine. En plus, il y a des tas de matchs intéressants sans que les joueurs sont payés des sommes astronomiques.

                                  Bref, ce qui est scandaleux, c’est que des millions de citoyens participent à ces gabegies via les sponsors, leurs achats et leurs abonnements sans avoir leur mot à dire. C’est ça le vrai scandale.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès