Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Fraude fiscale et sport national

Fraude fiscale et sport national

La campagne électorale met en évidence les contradictions de notre société et la nécessaire modification de notre comportement vis-à-vis de l’impôt.


La presse cite les conclusions du rapport du Conseil des prélèvements obligatoires, suivant lequel la fraude fiscale s’élèverait en France à la somme effarante de 30 à 40 milliards d’euros par an, du même ordre que le déficit budgétaire de l’Etat.

L’imagination est véritablement au pouvoir dès qu’il s’agit d’éviter de payer impôts ou taxes, et les technologies les plus modernes sont utilisées à des fins perverses.

Le rapport des Français avec l’argent est pour le moins ambigu, et la campagne électorale débutante en offre des illustrations frappantes. Il est maintenant de bon ton de critiquer vertement tout « chiffrage » des programmes, au motif que ce serait un frein à l’imagination ; on préfère s’en remettre aux vertus de la croissance qui, c’est bien connu, ne demande qu’à être décidée... L’endettement abyssal de la France est passé sous silence alors que sa résorption devrait être en tête des préoccupations de nos dirigeants ou candidats à le devenir.

De façon générale notre attitude vis-à-vis du fisc est malsaine, et les échanges entre droite et gauche au sujet de l’ISF l’ont bien mis en évidence. Contraints et forcés par une campagne sur Internet lancée à partir de la "divulgation" d’informations publiques librement accessibles, les deux candidats les plus en vue publièrent les montants qu’ils paient au titre de cet impôt. Seuls quelques commentateurs s’étonnèrent de la faiblesse des sommes annoncées, au vu des patrimoines déclarés et de la position sociale des intéressés. Les réactions ne furent que gêne, sourire ou les deux à la fois. Il en aurait été tout autrement dans le monde anglo-saxon, où dissimulation et mensonge sont les pires vilenies. Les médias auraient mis leurs meilleurs investigateurs sur l’affaire et la vérité, quelle qu’elle soit, aurait probablement surgi. N’oublions pas que le Washington Post, qui ne fait pas partie de la presse de caniveau, a fait tomber un président des Etats-Unis. L’indépendance de notre presse a encore beaucoup à gagner. Il ne faut toutefois pas désespérer de notre capacité à évoluer. Frauder le fisc n’est toujours pas considéré comme un délit par une grande majorité de nos concitoyens, comme ce fut longtemps le cas pour les excès de vitesse. Une campagne qui couple pédagogie et répression a réussi, chose impensable auparavant, à diminuer la mortalité routière de façon drastique. Il n’est donc pas impossible de modifier le comportement des Français ; cela fut fait pour la sécurité routière (tout en sachant bien qu’on ne peut relâcher la répression sous peine de récidive), cela devrait pouvoir être fait pour nos finances publiques. Encore faut-il que nos dirigeants donnent l’exemple. Un politique se doit d’être transparent s’il veut donner quelque crédibilité à son discours. La protection de la vie privée peut en souffrir mais politique ne veut-il pas dire de la cité ?

Le thème de la réduction du train de vie de l’Etat est toujours d’actualité. Noble intention, mais qui reste encore sans application. Ne parle-t-on pas des ors de la République ? Entendre discourir sur la réduction des inégalités, les SDF, la contribution à l’effort commun, etc., sous les lambris de palais officiels ou de résidences haussmanniennes est pour le moins incongru. Castro (l’architecte, pas le Cubain !) préconisait de déménager (et d’éparpiller) les ministères en banlieue. Ses propos ne lui valurent à l’époque que railleries et lazzi. Une telle proposition est irréaliste mais elle nous rappelle que le monde politique se doit d’adopter des règles de "vraie vie", à commencer par simplicité et honnêteté, intellectuelle pour le moins.

Michel Chevet


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (53 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Les thématiques de l'article


Palmarès