Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Free part en croisade contre la publicité, pour un web sans pub... ni (...)

Free part en croisade contre la publicité, pour un web sans pub... ni sites

Depuis l'annonce de l'opérateur Free de bloquer systématiquement les publicités sur les sites visités par ses clients, il y a quelques heures, le FAI croule sous des tombereaux de reproches, les plus cinglants émanant sans-doute des éditorialistes eux-mêmes. On peut le comprendre. Ces derniers voient dans cette décision, prise pour taquiner le géant Google, une sérieuse menace, puisqu'elle saccage tout bonnement les bases du modèle économique sur lequel repose leurs médias. Pour la faire courte, si la pub n'apparait plus sur les sites, ces sites sont, à terme, condamnés à glisser la clé sous la porte, n'ayant plus les moyens de se financer. 

Tout a commencé jeudi 3 décembre, avec l'activation par Free d'un nouveau dispositif sur sa Freebox, prévu pour bloquer l'ensemble des publicités sur internet. Si ce dispositif, installé par défaut, empêche tout ordinateur, tablette ou smartphone d'accéder à du contenu publicitaire en se connectant par le biais d'une Freebox, il est toutefois possible de le désactiver en exécutant une petite manipulation. Si tant est qu'on y pense et qu'on en ait l'envie...

De nombreuses extensions, comme Adblock, permettent déjà de réduire considérablement la présence des publicités sur le web, sans que personne n'y trouve rien à redire. C'est que leur utilisation reste malgré tout réduite, et part d'un choix délibéré de l'internaute. Si la décision de Free a provoqué un tel tollé, c'est que son application, de fait, concerne tous les clients du FAI. Le choix n'est plus ici donné de l'activer, mais de désactiver ce blocage. Un point de détail sur le papier, pourtant ce retournement du schéma admis risque de provoquer de sérieux dégâts dans les mois à venir, s'il venait à perdurer.

Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison qu'une majorité d'internautes n'est pas sensibilisé au rôle clé de la publicité sur le net. Par-ailleurs, si d'aventure ces internautes remarquent le changement, il y a fort à parier qu'ils le vivent comme une amélioration de leur confort de navigation, la publicité étant souvent vécue comme intrusive, voire polluante. Internet, zone encore largement sauvage, où l'on est parfois tenté d'agir inconséquemment, devra donc devenir le théâtre d'un engagement civique et responsable sans précédent, si l'on souhaite que les possesseurs d'une Freebox décochent tous cette fonctionnalité délétère.

Pas dupe, Fleur Pellerin, la ministre en charge de l'économie numérique a ainsi affiché sur Twitter son souhait d'opter plutôt pour une désactivation par défaut : " Peu fan de la pub intrusive, mais favorable à une solution du type no opt out par défaut. A discuter avec les éditeurs et Free." On souhaite qu'elle soit entendue et parvienne à ramener Xavier Niel à la raison ou, si la chose s'avère impossible, que l'Autorité de la concurrence vienne sanctionner cette hérésie 2.0.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.06/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • rotule 4 janvier 2013 22:29

    Je suis allé lire votre prose ... et je comprend qu’elle n’ait pas fait l’unanimité des validateurs. Je la trouve assez simpliste, en fait.
    L’informatique, et internet en fait partie, a ceci de particulier, que chaque acteur prend les usagers pour des demeurés incompétents. Le pire étant la marque à la pomme, qui prend ses clients pour de bonnes poires. Tout est fait pour faire peur (risque, virus, protection, pare feu, .... voyez les termes vous-même), pour cacher (réparation de connexion internet ! au lieu de dire que l’appareil demande une nouvelle adresse IP).
    Et le pire, c’est que cette stratégie marche ! Sachant cliquer, l’usager croit maitriser la bête ! Guignol, il ne voit pas les ficelles ! 
    Il ne lit pas l’accord de licence des services qu’il utilise, trop compliqué. Il n’adapte pas les logiciels à ses besoins, trop compliqué. Il ne s’intéresse pas aux logiciels libres, si c’est gratuit c’est que ça ne vaut rien .... ce qui ne l’empeche pas de donner des leçons à d’autres plus borgnes que lui.

    Prenez donc le temps d’installer Firefox plus les extensions Adblock et Ghostery et vous ne serez plus ennuyé par les publicités. (Si on pouvait faire cela le long des routes ... )

    Pour parler du sujet de l’article, pour moi, le FAI doit rester neutre vis à vis du contenu. C’est assez essentiel.


  • jmdest62 jmdest62 5 janvier 2013 09:33

    @ l’auteur

    d’après moi , Le blocage des pubs ne gêne que ceux qui veulent faire du fric sur internet et qui n’ont rien à vendre ....ex : les sites de comparaison, fesse de bouc etc...
    Les vrais sites marchands : ex la redoute , ldlc , casto , banques , les vrais forums (fora !) les blogs....ne risquent pas grand chose.

    Je rappelle , qu’à l’époque où internet fut ouvert au grand public , ce fut présenté et considéré comme un outil « merveilleux » d’expression et d’échange d’idées , pas une machine à faire du fric. ....c’était il y a fort longtemps déjà....... smiley

    @+


  • Inquiet 4 janvier 2013 16:22

    Doit-on s’offusquer que les gens ne puissent pas voir en première intention la publicité ?


    On dirait un crime de lèse-majesté, mais si je n’ai pas les moyens financier de consommer est-ce que le surenchère publicitaire va augmenter mes moyens ?
    Le même reproche dans un autre style existe pour l’ouverture des magasins le dimanche : ouvrir plus longtemps va-t-il contribuer à faire dépenser plus que la totalité du salaire qu’on a déjà dépensée au 3/4 du mois (pour les plus optimiste) ?

    Si la réponse est « oui » alors c’est pire, car on avoue implicitement vouloir que les gens s’endettent.

    Si des entreprises vivent de la pub ce n’est pas normal.
    On vit de ce qu’on conçoit, de ce qu’on fabrique, créé mais pas de la pub pour d’autres sociétés.
    Ce n’est pas mieux que de « l’argent virtuel », c’est de « l’activité virtuelle ».

    Des acteurs comme la société Zynga paient aujourd’hui cette politique sur cette bulle publicitaire qu’est Internet : on finit un jour où l’autre par ne plus se suffire des subsides des annonceurs qui attentent des l’argent sonnant et trébuchant en contrepartie de leurs placards publicitaires.

    Ce modèle est déjà mort, pas la peine de le défendre.
    Seule issue : que le pouvoir d’achat réel (hors crédit) du consommateur augmente, il aura peut être envie de consommer du superflu.


    • jpeg06 5 janvier 2013 19:13

      quel foin sur le net suite a l’annonce de free , pourtant ce qu’elle est intrusive cette pub , entre les fenêtres qui s’ouvre en cascade , celles qui s’ouvre sur l’écran qui deviens noir durant 15 s , celles qui grandissent si par mégarde on passe la souris dessus
      achetez , achetez , ACHETEZ
      a croire que la majorités des internautes ne regarde que sa la PUB leur PUB a laquelle ils sont si attachés
      moi je la supporte si elle reste discrète sur un bord ou un petit encart
      heureusement la semaine prochaine free vas renoncer a activer par défaut son bloqueur
      vous pourrez regarder votre pub en toute tranquillité
      pour éviter toute invasion j’ai adblock


    • Allguilty 4 janvier 2013 16:26

      Bravo à Free qui ne va cependant pas assez loin, puisque semble-t-il tous les bandeaux pubs ne sont pas désactivés...

      « Pour la simple et bonne raison qu’une majorité d’internautes n’est pas sensibilisé au rôle clé de la publicité sur le net. »
      C’est une blague ?
      Je dirais plutôt qu’une majorité d’éditeurs n’est pas sensibilisé au rôle du net !

      Pour rappel internet est un outil d’échange d’informations par la communauté pour la communauté et bien évidemment gratuitement.

      C’est plutôt du bon sens de l’avoir activé par défaut, précisément parce que 95% des internautes n’y connaissent rien et ne trouveront jamais comment l’activer et puis présentez moi des personnes qui souhaitent regarder la pub avant de voir du contenu...

      Amis éditeurs il y a d’autres moyens de financer la gestion/maintenance d’un site internet :
      - l’abonnement (pourquoi pas si les contenus sont de qualité et l’abonnement abordable)
      - le don (wikipedia...)
      - le bénévolat (il existe encore des gens capables de « travailler » pour une idée et pas seulement pour de l’argent) 
      - la pub oui mais pas au détriment de la lisibilité du contenu
      - ... de l’imagination

      Arrêtez de penser argent facile !


      • kalagan75 4 janvier 2013 16:38

        que tous les fai bloquent tous les systèmes publicitaires, et même agoravox disparaîtra !!
        95% des sites que tu visites vivent grâce à la publicité, tu crois qu’ils fonctionnent comment ? tu crois que personne ne bosse derrière ?

        c’est de la naïveté ou de l’ignorance ?


      • lambda 4 janvier 2013 18:14

        NON, c’est du racket

        L’opérateur français Free lance un blocage antipub en lorgnant Google

        Si l’initiative n’est pour l’instant qu’en phase de test destinée, elle fait monter la pression sur GOOGLE en vue d’un partage des recettes publicitaires.

      • Txotxock Txotxock 4 janvier 2013 16:43

        « Le choix n’est plus ici donné de l’activer, mais de désactiver ce blocage. »

        Et combien des indignés par ce fait, choisissent pour vous l’option, recevoir des offres de nos partenaires dans les formulaires de leur site ?

        La publicité est un fléau, témoin du mépris généralisé des individus.


        • kalagan75 4 janvier 2013 16:59

          La publicité est un fléau, témoin du mépris généralisé des individus.

          tu ne regardes plus la télé alors ? elle ne vit que de cela


        • Txotxock Txotxock 4 janvier 2013 18:00

          C’est un argument, ça ?


        • Joachim 4 janvier 2013 20:16

          La publicité est un fléau, témoin du mépris généralisé des individus.


          La publicité peut susciter certes de l’aversion (c’est mon cas), mais elle n’est que le moyen de s’assurer des revenus. Vous n’en voulez pas ? Payez. J’ai deux abonnements en ligne, le premier à un magazine en ligne, le second à des bases de publications spécialisées, et aucun emmerdement publicitaire, aucune orientation du contenu, des missions du site, liée à la nécessité de faire de l’argent. 

          Et il y a aussi les forums spécialisés, le but étant uniquement de causer de tel ou tel point technique, pas besoin de bande passante gigantesque, ni de serveurs démesurés pour mettre 50 images et 10 animations en Flash sur n’importe quelle page. Là aussi, il faut savoir ce qu’on veut. Leurs besoins étant limités, pas de besoin de pub. 

        • stepht 4 janvier 2013 16:58

          Non ! free n’est pas « en croisade contre la pub ».
          Free défend ses intérêts. Il utilise certains des moyens dont il dispose pour communiquer avec ses partenaires et fournisseurs. Il semblerait bien que les freenautes subissent des désagréments qui touchent à la neutralité du réseau (accès altéré à certains sites), lui même menacé par un lobbying aussi intense qu’invisible au grand public pour une régulation et un contrôle total par des instances parfaitement opaques (surveillance, filtrage, DPI, etc), et que free ne soit pas exactement en phase avec ces évolutions.
          Il se trouve que la pub sur internet est devenue absolument insupportable, et s’est adjugée des droits inadmissibles pour profiler les internautes, en utilisant des méthodes dignes des plus dangereux hackeurs de la planète.
          Si la manoeuvre de free n’est pas souhaitable —ce qui reste à démontrer !— ce n’est certainement pas pour les raisons que vous invoquez. La seule cause que devraient défendre les éditorialistes que vous prenez à témoin, c’est le neutralité du réseau. Aussi longtemps que la pub ne se fera pas discrète, raisonnable, et continuera à vampiriser les données privées à l’insu des internautes (voire même contre leur gré !), elle ne méritera que la plus totale hostilité de leur part.
          La coupure pub (ah ! douce et ironique revanche !) n’est ici qu’un dommage collatéral. Même si l’opération de free n’était pas idéale (notez le conditionnel !), il me parait salutaire que les internautes l’embrassent.


          • Allguilty 4 janvier 2013 16:58

            Re-lisez bien mon com’ je ne suis pas contre la publicité lorsque celle-ci n’est pas au détriment du contenu.
            Seulement c’est devenu tellement facile de coller de la pub partout que surfer sur certains sites et devenu catastrophique.

            Il y a aussi beaucoup d’autres sources de financement possible.

            Sur les 95% que vous citez combien présentent de la qualité et de l’intérêt ?
            TF1 aussi vit de la pub, pour quel résultat ?

            Je suis moi même développeur Web et connais bien les méandres de la toile et son fonctionnement.
            Ca c’est pour l’ignorance.

            Regardez bien comment fonctionne le milieu associatif de base, vous y rencontrerez des gens qui font ce qu’ils font pour le plaisir.
            Mais vous avez sans doute raison je dois être bien naïf de penser que des gens puissent être motivés par d’autres récompenses que la money, money.

             


            • kalagan75 4 janvier 2013 17:08

              donc tu bosses bénévolement c’est ça ?
              Derrière les services de google que tu utilises comme 98% des internautes français, personne ne doit donc être rémunéré ?

              Au temps du franc , on avait développé avec quelques copains un site web qui tournait avec 10 000 visiteurs/jour , à l’époque les quelques bandeaux publicitaires qui existaient ne rapportait rien .
              L’hébergeur nous a présenté la facture pour l’année ( plus de 12 000 Francs ) , on a fait un appel aux dons , on demandait 5 F /an ... on a eu 10 réponses ! l’internaute ne comprenait même pas qu’un site web puisse coûter quelque chose .


            • Allguilty 4 janvier 2013 17:35

              Non, pas gratuitement mais pour des sociétés pour lesquelles Internet est un support de communication et/ou qui vendent en lignes... qui n’ont donc pas besoin de pub pour les financer.


            • Cro Magnon Cro Magnon 4 janvier 2013 17:01

              Et on ne parle pas du « flicage »... Chaque fois que l’on fait des recherches sur tel ou tel produit,on a droit à un « rappel » abusif des communications publicitaires sur nombre de sites !!!(+mails abusifs !)
              Comme certains le rappellent ici, on ne peut pas à la fois nous couper les vivres, nous paupériser et nous demander dans le même temps de consommer...Nous n’avons plus les moyens !!!Qu’ils ciblent les milliardaires et foutent la paix aux autres. Oui la pub est non seulement un fléau mais aussi un manque de respect et...d’humanisme (c’est quoi ce gros mot ?)


              • kalagan75 4 janvier 2013 17:09

                mais tu crois que personne ne bosse pour faire tourner le serveur d’agoravox ?


              • Cro Magnon Cro Magnon 4 janvier 2013 17:41

                Il y a les sites mercantiles et les autres... Quand on prétend être un média citoyen, on ne recherche pas le rapport au fric mais celui à l’impact, la liberté d’expression, etc.....
                Sinon, on annonce le prix d’entrée, c’est plus honnête... !


              • Joachim 4 janvier 2013 22:33

                Il y a les sites mercantiles et les autres... Quand on prétend être un média citoyen, on ne recherche pas le rapport au fric mais celui à l’impact, la liberté d’expression, etc.....


                Là je suis plié en deux devant mon écran, des coms pareils c’est à se pisser dessus. Vous voulez me faire mourir... de rire bien sûr. C’est pas tous les jours qu’on se prend des barres pareilles ici. smiley smiley

              • picpic 4 janvier 2013 17:08

                Vous semblez ignorer qu’il s’agit de censure de la part de free...J’ignore si vous vous rendez comptes, mais votre fournisseur d’accès aurait donc le droit de choisir à quel serveur vous pouvez vous connecter ou non...
                C’est comme ça que leur filtre fonctionne, toutes les requêtes venant de certains serveurs sont ignorés...c’est bien de la censure arbitraire pure et simple.
                La suite c’est quoi ?
                Free qui injecte son propre système publicitaire...soyez en certain, il y a bien trop de pognon à la clef. Il est naïf d’imaginer que derrière cette manoeuvre il n’y a pas des gros sous.


                • Txotxock Txotxock 4 janvier 2013 17:57

                  ...c’est bien de la censure arbitraire pure et simple.

                  Non, du moment qu’on peut désactiver le filtre pour les intoxiqués de la publicité qui, visiblement, sont nombreux.


                • Croa Croa 4 janvier 2013 22:06

                  Oui tout à fait.

                  Si la démarche Free est appréciable sur le fond (virer ce que le client n’a pas demandé), elle est détestable sur la forme puisqu’il s’agit d’une censure dont il prend le contrôle par un filtrage. Le simple fait qu’un filtrage existe sur la ligne (ou dans la box, celle-ci appartenant à Free !) n’est pas fait pour nous tranquilliser : aujourd’hui seulement la pub, très bien voire tant mieux, mais demain ?

                  Adblok, lui, est paramétrable ce qui fait toute la différence entre une censure smiley et un outil smiley !


                • Nycolas 5 janvier 2013 12:53

                  Peut-être. Par contre, il faudrait arrêter d’employer certains termes à tort et à travers. Pour moi on peut parler de censure lorsqu’il est question d’empêcher l’expression d’idées. Or la publicité ne véhicule pas des idées, mais aboutit plutôt à la destruction de la pensée.

                  Il y a donc une douce ironie à oser parler de censure à l’encontre de la publicité, qui est en elle-même une forme de mécanisme de censure du libre arbitre. La publicité n’est pratiquement jamais informationnelle, elle n’est qu’influence.

                  En ce sens, abolir la publicité serait une démarche vers moins de censure informationnelle, et surtout vers une responsabilisation de l’individu, souvent réduit dans nos sociétés à sa dimension citoyen-producteur-consommateur.

                  La publicité est l’une des tumeurs que produit la société de consommation axée sur l’économie dite libérale.


                • picpic 4 janvier 2013 17:12

                  Et puis quoi ensuite ? Free va filtrer les sites « malveillants ? » suivant une liste donnée par le gouvernement ?


                  • jpeg06 5 janvier 2013 11:58

                    non free ne suivra pas une liste donnée par le gouvernement
                    rappelez-vous la polémique lancée dernièrement par un ministre disant que le 4 ème opérateur téléphonique mettais en danger le financement des telecoms a cause de son prix trop bas
                    free est paré de tous les défauts , il n’est pas parfais , mais si on paye moins de forfais téléphonique c’est grâce a lui
                    free se défend et je suis d’accord avec lui


                  • jpeg06 5 janvier 2013 12:29

                    dire que certains paye encore + de 60 € mensuel pour un forfais , tout sa pour avoir le smartphone dernier cri qui est utilisé a 10 % de ses capacités


                  • fredleborgne fredleborgne 4 janvier 2013 18:06

                    La publicité, c’est la double peine !

                    Non seulement c’est nous qui la payons, et elle coûte cher, car pour être parait-il efficace, elle doit matraquer, surpayer des vedettes, sponsoriser des sportifs...mais en plus, elle nous emm...

                    Moins de sites de gens qui veulent gagner des sous avec du temps d’internaute ? TANT MIEUX. !

                    Pour 10 euros par mois, j’ai 4 sites avec 4 noms de domaine différents compris sur 1et 1... alors, le prix de revient du site, faites moi rire ! 2 paquets de clopes et un temps/passion


                    • kalagan75 4 janvier 2013 19:19

                      parce que tu crois que agoravox tourne sur un serveur mutualisé à 10 € /mois
                      Les sites à fort traffic , ce sont des milliers d’euros par mois et de nombreux personnels derrière .

                      je n’ose imaginer la taille des serveurs et la puissance de calcul pour faire tourner un street view par exemple .

                      On atteint une telle méconnaissance dans les commentaires qu’ils en deviennent grotestes


                    • kalagan75 4 janvier 2013 19:20

                      oups grotesques


                    • Joachim 4 janvier 2013 20:30

                      Pour 10 euros par mois, j’ai 4 sites avec 4 noms de domaine différents compris sur 1et 1... alors, le prix de revient du site, faites moi rire ! 2 paquets de clopes et un temps/passion


                      Lire ça sur Agoravox, hi hi hi. Première étape, expliquée par kalagan, il faut plus que des clopinettes pour la maintenance. Après, il y a une deuxième chose à comprendre...

                    • fredleborgne fredleborgne 4 janvier 2013 18:10

                      Je rajoute qu’en ce qui me concerne, j’ai adblocks, et que lorsque un site me demande de le désactiver, je quitte le site. Il s’est censuré tout seul.


                      • pissefroid pissefroid 4 janvier 2013 18:16

                        Si ça marche, je passerais peut-être à la freebox.


                        • Croa Croa 4 janvier 2013 22:14

                          Installe plutôt adblock plus !

                          Tu auras le contrôle du truc
                           : celui-ci s’installe comme module de navigateur. Il est donc dans TON ordinateur, pas sur les lignes ! smiley


                        • pissefroid pissefroid 5 janvier 2013 14:45

                          oui Croa,
                          j’ai réussi à l’installer à partir de
                          http://adblockplus.org


                        • jmdest62 jmdest62 4 janvier 2013 19:17

                          juste pour info

                          Pour ne plus être « em...er » par la pub j’utilise Firefox + « Adblock+ » et « No-script »......c’est gratuit et ça marche très bien

                          @+


                        • kalagan75 4 janvier 2013 19:31

                          t’oublie juste une chose : si de nombreux sites français utilisent adsense pour vivre , c’est parce qu’ils sont les seuls à avoir une telle technologie .

                          D’autre part, le jour où tous les sites web , vivant uniquement de revenus publicitaires, décideront de rediriger tout internaute bloquant les pubs , il ne faudra pas venir pleurer que vous n’avez plus vos services gratuits , votre forum préféré en ligne , plus votre map ou viamichelin pour votre itinéraire, plus street view ...etc...

                          free a pour objet de donner accès au web via un abonnement : qu’ils l’augmentent si le prix est trop bas ou qu’ils limitent leur bande passante .

                          Avec ce système, ils menacent la survie de certaines entreprises, si certaines trainent free en justice, ça peut leur coûter un maximum


                        • Txotxock Txotxock 4 janvier 2013 19:55

                          Sans oublier ghostery qui donne une idée de tous les rapaces qui vous tombent dessus au moindre clic sur un lien.


                        • Txotxock Txotxock 4 janvier 2013 19:57

                          C’était pour compléter les moyens de défense proposés par  jmdest62.


                        • Txotxock Txotxock 4 janvier 2013 20:00

                          AddThis
                          Facebook Connect
                          Google Adsense
                          Google Analytics
                          Ligatus
                          Piwik Analytics
                          Wibiya Toolbar

                          C’est en effet la liste des suiveurs (pour ne pas utiliser le mot tracker) qui vous espionnent quand vous ouvrez une page sur ce site.


                        • kalagan75 4 janvier 2013 21:24

                          dès lors que quelqu’un n’est pas d’accord avec toi , c’est un troll ...
                          c’est vrai que toutes les personnes dont tu soutiens la cause ont les moyens financiers de soutenir tous les sites web qu’ils apprécient ... Tout le monde n’a pas les moyens de s’abonner à des tv payantes , je pense que tu comprendras l’analogie, c’est à ta portée .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès