Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > GDF Suez a compris...et vogue vers Londres

GDF Suez a compris...et vogue vers Londres

Le partenariat forcé EDF/Areva pour rendre l’équipe France plus compétitive qu’à Abu Dhabi a clairement positionné EDF comme le seul ayant droit à la technologie française dans le nucléaire au détriment de son concurrent national et international dans le domaine énergétique, GDF Suez. GDF Suez, de part sa composante gazière, avait pourtant tout autant de légitimité que EDF à jouer ce rôle. A moins que les pouvoirs publics ne fassent porter le chapeau du désastre d’Abu Dhabi à GDF Suez. Ils étaient en effet mieux placé qu’un modeste observateur comme moi pour savoir qui n’a pas eu les compétences, le savoir faire ou la force de persuasion pour gagner ce marché.

Comme je vous en ai fait part dans mon message du 30 juillet, l’avenir dira si c’était l’équipe en charge de cette affaire qui na pas su convaincre ou le produit, l’EPR, qui n’était pas suffisamment attractif. Comme je le disais, dans ce message, à voir les reports de date de mise en route des 2 EPR en construction et les dépassements de budgets considérables, Abu Dhabi, doit se féliciter tous les jours de ne pas avoir pris notre "produit".

GDF Suez en tous cas a bien compris que le pouvoir ne voulait pas d’elle sur le territoire français en concurrence avec EDF. Sa demande d’avoir un vrai rôle d’opérateur dans l’EPR de Penly a été rejeté par EDF( mais pas sa participation d’un tiers aux dépenses) et celle pour construire en vallée du Rhône un réacteur de type Atmea en développement avec Areva et Mitsubishi a été ignoré. GDF Suez a donc changé de stratégie et a décidé de repartir à l’attaque...du marché international.A_058

Elle vient en effet d’exprimer son intérêt pour un énergéticien britannique, International Power,dont les implantations sont complémentaires géographiquement de celles de GDF Suez, qui est relativement endetté et à la recherche d’une stratégie de relance de ses activités et pour le rachat de duquel, grâce à un montage financier sophistiqué, il ne faudrait quasiment pas sortir de cash.

En capacité installée, International Power représente la moitié de celle de GDF Suez dans le monde avec un forte présence en Australie et en Asie où GDF Suez n’est quasiment pas présent et au Moyen Orient qui est un des marchés émergent du futur. International Power est un opérateur indépendant sans accès à des ressources en gaz auquel GDF Suez lui donnerait accès.

Enfin le montage financier " sans cash" consisterait à transférer à International Power des actifs de GDF Suez qui seraient rémunérés par une augmentation de capital massive de International Power dont GDF Suez deviendrait l’actionnaire majoritaire.

Globalement cela donnerait un électricien d’une taille équivalente à celle d’EDF, bien reparti géographiquement et très présent dans les pays émergents avec en plus le savoir faire en dessalement d’eau de mer de provenance Suez Environnement. Un package attractif n’est ce pas ?

Le Gouvernement français, premier actionnaire de GDF Suez a donné son accord ainsi qu’Albert Frère, autre actionnaire de GDF Suez et "faiseur de roi".

Il reste à mener les discussions à terme. Gageons que Gerard Mestrallet y parviendra.

NB GDF Suez s’est aussi allier à E.ON pour s’implanter en Italie.... Il est prévu d’y construire 8 centrales nucléaires, quatre sont plus ou moins attribuées à l’alliance Enel/Edf et aux EPR. Il en reste quatre autres.


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 3 août 2010 12:38

    j’enreviens toujours pas que gdf ait été mangé par suez, c’est une honte que de donner une telle entreprise publique à un groupe privé.



    edf/gdf n’aurait jamais du etre démantelé, l’UE est une brave merde, le système libéral a pleinement échoué et pourtant on continu

    • tmd 4 août 2010 12:09

      Je n’en reviens toujours pas que Suez ait été mangée par GDF. C’est une honte que de nationaliser et de remettre à l’État une entreprise privée.

      EDF et GDF sont bien plus actives séparées qu’ensemble. L’UE est une brave merde, le communisme a pleinement échoué et pourtant certains y croient encore.


    • Daniel Roux Daniel Roux 3 août 2010 12:47

      Les stratégies des multinationales pour faire plus de profits dans le seul intérêt de leurs actionnaires, on s’en balance. Il s’agit de prédateurs économiques irresponsables qui n’ont pas leur place dans une civilisation humaniste.

      Laisser des réseaux stratégiques et l’approvisionnement en énergie à des entreprises privées est inacceptable. Au delà du hold up des privatisations, il s’agit bien d’un modèle de société basé sur le profit au dépens des citoyens, dont les Français ont dit clairement qu’ils n’en voulaient pas.

      Quelle est la position du PS, sur ce sujet ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès