Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Goldman Sachs : les profits chutent, le salaire du patron est (...)

Goldman Sachs : les profits chutent, le salaire du patron est triplé

Le dernier bénéfice trimestriel de la banque américaine Goldman Sachs accuse une chute de moitié ou, pour être précis, de 53 %. La chute est de 37 % au niveau annuel. Sa réputation n'a pas évolué mieux que ses bénéfices, puisque la SEC (le gendarme américain de la bourse) l'a accusée d'avoir trompé ses clients sur des produits financiers complexes.

Ce n'est pas grave :la banque gagne toujours assez pour multiplier par trois le salaire du Directeur exécutif Lloyd C. Blankfein, qui passe de 600 000 à deux millions de dollars. Sans compter un bonus de 12,6 millions de dollars. Et sans compter 9 millions de stocks options en 2009.

Mais ne soyons pas mauvaise langue. L'honnèteté oblige à préciser que le bonus (lui, en tous cas) a évolué à la baisse avec la crise. Oui, parce qu'avant, au lieu de deux millions de dollars, il était de 68,5 millions de dollars.

Toujours pour ne pas être mauvaise langue, nous préciserons, avec le Wall Street Journal, que c'est pour la bonne cause que le patron de Goldman Sachs s'est augmenté :

« Les régulateurs et les législateurs poussent les établissements financiers à augmenter les salaires et à diminuer les bonus » indexés à leur résultats immédiats. Ils espèrent que cela encouragera les employés à se concentrer sur les performances à long terme. »

Dit comme ça ...


Moyenne des avis sur cet article :  2.39/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 31 janvier 2011 10:40

    Nous ne pouvons pas continuer à transférer la richesse de la nation à ceux qui sont au sommet de la pyramide économique - ce que nous avons fait depuis environ trente ans - tout en espérant qu’un jour, peut-être, les avantages de ce transfert se manifesteront sous la forme d’emplois stables et d’une amélioration des conditions de vie de millions de familles qui luttent pour y arriver chaque jour.Voir...

    http://2ccr.unblog.fr/2010/10/20/les-riches-nous-coutent-trop-cher/



    • LE CHAT LE CHAT 31 janvier 2011 13:42

      Comme ils ne peuvent plus se sucrer en Bonus , ils compensent sur le salaire de base ...
      C’est la moralisation du capitalisme !  smiley


      • ali8 31 janvier 2011 15:45

        chez moi aussi, à moins qu’il ne s’agisse d’un article trop court lol


      • ZEN ZEN 31 janvier 2011 16:57

        Pour moi également.
        15 lignes, c’est frustrant ! smiley


      • Annie 31 janvier 2011 17:03

        Encore un problème de (im)migration !!


      • kéké02360 1er février 2011 10:24

        Pour moi aussi << 15 lignes c’est frustrant >> c’est décidé je me remet au haschich smiley


      • pierrot123 31 janvier 2011 16:42

        Ils auraient tort de se priver : c’est de l’argent qui ne leur coûte rien, pris directement dans la poche du contribuable Américain...
        Qu’est-ce qu’on se marre !!!


        • Ferdinand_Pecora 31 janvier 2011 20:55

          Connaissez-vous le principe du Glass-Steagall ?


        • BA 31 janvier 2011 23:07

          Aux Etats-Unis, faire des dettes est entré dans les moeurs…

          Il y a parfois des graphiques qui parlent d’eux-mêmes. A tel point que l’analyste n’a pas besoin de trouver des mots modérés, ni s’inquiéter s’il a commenté la situation avec la neutralité nécessaire, mais juste à laisser le lecteur se faire son jugement.

          Selon la Fed, le total de la dette américaine (Total credit market debt outstanding) financée par les marchés de crédit à la fin du troisième trimestre 2010 était de 52 200 milliards de dollars.

          Le passif total de tous les secteurs (Total Liabilities) des Etats-Unis, publié par la Fed dans le Flow of Funds Matrix, s’élevait à 139 500 milliards de dollars fin 2009.

          Début 2011, ce chiffre a dépassé les 140 000 milliards de dollars.

          Pour mémoire, le PIB américain s’établit à environ 14 575 milliards de dollars.

          http://www.moneyweek.fr/20110147120/conseils/marches-etrangers/fed-surendettement-dollar/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès