Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Holy cars

JPEG - 72.7 ko
Ce que Peugeot a fait du précédent plan d’aide

La clé est dans l'obsolescence programmée de nos mémoires. L'idée centrale de tout le système actuel, c'est que le peuple est un ramassis d'hypocéphales abrutis à longueur de temps par les ombres hypnotiques de la boîte à cons. Du coup, ils ne se fatiguent même plus à inventer de nouvelles catastrophes, à monter des histoires plausibles, non, c'est la fin du storytelling à l'usage des entubeurs de foule. Maintenant, ils se contentent de se pointer au guichet et d'annoncer la couleur : envoyez la fraîche, tocards, ou on dégraisse quelques baltringues de votre acabit, façon équarrissage.

Prenons au hasard l'industrie automobile, ce fleuron de l'économie française, sous perfusion étatique depuis des années, à coup de primes à la noix qui sont autant d'incitation à gaspiller des véhicules en parfait état de marche à l'usage de consommateurs testostéronés du ciboulot qui, de toute manière, avaient déjà les moyens de conduire une voiture neuve à vie. Bref, un immonde gâchis de ressources précieuses, alors que tant de petits salariés peinent à maintenir en état leur poubelle à roulette pourtant indispensable pour se rendre à leurs miettes de boulot à l'heure où les transports en commun se font anémiques.
Je rappelle que les constructeurs automobiles ont déjà bénéficié d'une somptuaire rallonge de l'État, lequel s'est empressé de ne surtout rien leur demander en échange. Rien. Que dalle. Même pas une petite garantie de rien du tout. Même pas une clause de sauvegarde de l'emploi. Surtout pas un plan stratégique : l'État actionnaire, c'est sale ! Il est juste bon à allonger l'oseille et à regarder ailleurs une fois que c'est fait.

Et qu'est-ce qu'ils ont fait du pognon ? Ils ont arrosé les cadres dirigeants, les actionnaires et ont continué la même stratégie de développement de niche de voitures de prestige, de gadgets inutiles (qui a vraiment besoin d'un radar de recul en série ?). Et pendant ce temps-là, les petites japonaises compactes, économiques, sobres, modulables, fiables avec des garanties constructeur allant jusqu'à 7 ans ont conquis jusqu'au si chauvin marché français. Parce qu'il faut arrêter d'être bête aussi et de payer plus cher qu'ailleurs des voitures conçues pour rouler au siècle dernier. Surtout que, si on y réfléchit deux secondes, sachant que les constructeurs hexagonaux ont déjà délocalisé l'essentiel de leur production automobile, la meilleure façon d'acheter français, écologique et socialement responsable, c'est encore de se payer une Toyota Yaris ! Tout est dit, non ?

Bref, très logiquement, avec un modèle économique aussi débile que celui-là... ils ne se sont même pas cassé la gueule ! Non, non, non : la progression de la croissance de la filiale bagnoles se tasse un peu, mais je vous rassure, le pognon défiscalisé continue de couler à flots. C'est juste que dans leur plan stratégique, il y a comme condition indépassable de toujours moins payer le travail et pour cela tous les moyens sont bons : chantage à l'emploi, grasses subventions extorquées par la menace et bien sûr, délocalisation vers des pays où la vie est moins chère... enfin, surtout celle des ouvriers. Autrement dit, en plus des chauffes-nuques, on a dû grassement financer de nos deniers — ceux qui manquent toujours pour l'école, la santé, les retraites, etc. — la charrette en cours et le transfert des usines vers le tiers-monde.

Faut-il sauver le soldat Peugeot ?

La question se posera aussi pour le soldat Renault — lequel a eu comme stratégie industrielle de relancer la construction des Alpines, si, si... — , comme elle s'est déjà posée pour le poulet industriel de merde Doux.
Parce que si, au moins, on en avait eu pour notre argent, toute autre considération accessoire écartée ! Si, par exemple, l'automobile avait évolué ces dernières années, voire ces dernières décennies. Je parle d'évolution, pas d'inflation de gadgets rigolos, mais ne changeant pas intrinsèquement la nature de l'objet produit. Je ne parle même pas de voitures qui volent, le grand regret de ma vie, non juste de véhicules vraiment améliorés : système de propulsion, système énergétique, durabilité, ce genre de choses. Alors que nous savons collectivement depuis au moins 30 ans que la propulsion à combustion est condamnée, que le transport individuel est écologiquement trop coûteux, qu'il faut repenser nos mobilités, qu'est-ce que l'industrie automobile nous a proposé : que dalle !
Autrement dit, c'est un secteur obsolète qui devrait finir de s'effondrer sur lui-même faute d'avoir su s'adapter.

Mais que fait-on des gens qui vivaient de ce secteur, me direz-vous ? Il est vrai que 320 000 salariés rien que pour la France, ça ne se planque pas sous le tapis. Parlez-en aux pouvoirs publics de Detroit et vous comprendrez qu'on ne peut faire l'impasse sur un effort de reconversion national, voire planétaire. Mais déjà, avec les 6 milliards d'euros précédents, on pouvait dégager un joli petit pécule de formation de 18 750 € par salarié planté. Ce qui est bien mieux que ce qui est habituellement alloué en pseudo formations coaching beauté-CV. Sans compter qu'on le veuille ou non, l'effort financier, il va bien falloir de le faire, à moins de lancer une bonne petite guerre mondiale pour occuper et élaguer dans tous ces bras devenus inutiles à la grande machine à broyer des vies pour en faire cracher du pognon.

Quand j'y pense : plus les conditions de travail se dégradent et plus les salariés prêts à tout pour ne pas lâcher ce job pourri qui les nourrit à grand-peine, consomme leur vie et consume leurs forces. Leur peur du vide et du changement est telle qu'on a déjà vu des gens cacher des maladies professionnelles, des empoisonnements, taire des pratiques illégales ou mortifères, même si ça les touche directement, juste pour ne pas perdre leur foutu boulot. Et vous savez pourquoi ? Parce qu'on a fait en sorte que leur vie après le travail sera encore pire que dans leur boîte où ils ne sont pourtant que des unités de production jetables. Parce que notre société ne fait en réalité aucun effort de conversion en masse du salariat vers les nouveaux secteurs économiques émergents ou nécessaires. Parce que nous consacrons toujours plus d'argent à des entreprises nuisibles, inutiles et ankylosées, à des parasites financiers, plutôt qu'aux besoins réels de la population qui, pourtant, en bout de course, finit toujours par régler l'ardoise.

Il y a aussi qu'au lieu de primes à la casse coûteuses et ciblées sur des gens qui n'en avaient pas besoin, de PPP aux conditions léonines pour construire encore des autoroutes tellement chères que personne ne roule dessus, au lieu de sacrifier encore et toujours plus de ressources, d'argent, de gens sur l'autel des très saintes bagnoles, on aurait pu avoir un vrai plan de transition économique vers le monde dans lequel nous allons devoir vivre, de gré ou de force. Voilà donc de l'argent qui eut été mieux employé pour soutenir le développement du photovoltaïque en France, coulé faute de subventions, les énergies alternatives, les mobilités émergentes, des circuits courts. De la même manière qu'au lieu de perfuser le poulet de batterie dégueulasse et mortifère et toutes les filières agricoles intensives qui polluent, dégradent notre habitat et produisent des trucs immondes à dangereux, nous pourrions favoriser le travail de ceux qui expérimentent de nouvelles techniques de production respectueuses de la nature et des gens, comme l'agroforesterie, les cultures raisonnées, bio, etc.

Bref, au lieu de réagir au coup par coup comme des poulets sans tête, il est peut-être temps de comprendre que c'est la force politique qui oriente la vie économique à travers ses choix stratégiques, simplement en décidant de ses priorités de financement. Nous devons marquer à la culotte chacun de nos élus, chacun de nos députés, sénateurs, conseillers, maires, présidents de trucmuches divers pour être bien certains que notre argent ira là où se trouve notre intérêt collectif, pas seulement dans l'immédiat, mais aussi pour nos enfants et toutes les générations futures.


Moyenne des avis sur cet article :  4.82/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • miha 28 juillet 2012 10:49

    Oh ! Comme cet article « coup de gueule » fait du bien à lire !

    Merci !!!

    Mais si nous, les simples citoyens avons compris tout ça, quelles neuronnes manquent aux politiques pour qu’ils le comprennent aussi ?

    Et dire qu’ils nous méprisent et pensent, sans trop oser le dire, que nous ne sommes qu’un ramassis d’imbéciles et d’ignorants ! (tout en ayant le mot « démocratie » plein la bouche )

    Faut dire que c’est nous qui les avons élus... il y a de quoi, là, nous prendre pour des zozos.


    • colza 28 juillet 2012 10:59

      Bonjour, miha
      Oui, c’est nous qui les avons élus, parmi ceux qu’on nous donne à élire.
      C’est tout le système qu’il faut changer, il faut prendre en compte les votes blancs, afin qu’on puisse dire aux candidats qu’ils ne nous intéressent pas, que leur candidature ne nous convient pas, non plus que leur programme. Il faudrait que ce programme, ils le signent comme un contrat vis à vis des citoyens et qu’il soit possible de les lourder si ils ne le respectent pas.
      Mais c’est pas demain la veille...


    • Henri Francillon Henri Francillon 28 juillet 2012 13:14

      C’est bien tout le système qu’il faut changer, mais je pense que la solution du tirage au sort proposée par Etienne Chouard est bien plus porteuse d’espoir qu’un marquage à la culotte des élus ou la prise en compte des votes blancs.
      On ne résout pas un problème avec le même niveau de conscience que celui qui l’a créé et c’est également le système économique qu’il faut changer.
      Non pas en changer les dirigeants, mais changer le système.


    • Monolecte Monolecte 28 juillet 2012 13:20

      Qu’est-ce qui te fait penser qu’ils n’ont pas compris ? :->


    • bigglop bigglop 28 juillet 2012 18:59

      Bonjour à tous,

      Merci pour excellent article qui synthétise parfaitement notre monde.

      Depuis bien longtemps, je n’ai de cesse de dire que Sarko et Hollande ne sont que les mains droite et gauche de l’oligarchie financière qui nous contrôle.
      Un exemple typique récent :
      Avant sa nomination comme ministre de l’économie, Moscovici était vice-président du Cercle de l’Industrie (lobby du CAC 40) créé en 1993 par D Strauss-Kanh et R Lévy (Pdt Renault) et a accueilli son nouveau président Philippe Varin, Président du directoire de Peugeot (PSA) nommé le 27/04/2012. Ce dernier, P Varin est le signataire d’un article « émouvant » sur la compétitivité française qu’il met en oeuvre contre les salariés de Peugeot. Liste des membres juillet 2011 à laquelle il faut rajouter Didier Migaud (Pdt Cour des Comptes).
      Les réseaux du Cercle : "Le Cercle s’inscrit dans une démarche d’ouverture en collaborant notamment avec le MEDEF, l’AFEP, l’European Round Table of Industrialists (ERT), le Transatlantic Policy Network (TPN), ou encore l’Institut de l’entreprise.« 

      A la suite des sanctions contre l’Iran, Peugeot a perdu un marché de l’ordre de 400 000 véhicules qui s’ajoute aux pertes de CA en Europe sur les marchés du Sud (Italie, Espagne, Portugal).

      Depuis l’accession au »trône« de Sarko, la meute des nouveaux chiens de garde a phagocyté l’information et la désinformation, la propagande règnent en maîtres. Cette situation arrange bien Hollande, car après le MES, la même chape de plomb couvre le TSCG interdisant tout débat démocratique comme en 2005 (mauvais souvenir pour le PS).

      Enfin après la crise financière de 2007/2008, ils parlent d’une crise de la dette des Etats, des banques, de l’Euro. Mais il s’agit d’une crise systémique bancaire internationale résultant des dérives du capitalisme avec la globalisation et la financiarisation des échanges internationaux.
      Au final, les pertes, les dettes privées sont transférées à la dette des états, les profits étant privatisés (paradis fiscaux). Il n’y a pas de crise de l’Euro.

      L’Espagne ne veut pas de »plan de sauvetage« qui impliquerait de nouvelles mesures d’austérité complémentaires à celles prises pour le »sauvetage« de son système bancaire (annoncé 100 mds€ mais au final, octobre 2012, bien plus). En attendant, le sauvetage serait de plus de 300 mds €, sans compter les Régions (Communidades Autonomas) qui sont en faillite.

      On peut parler de théorie des dominos, le Portugal (Faillite technique), l’Irlande, l’Espagne, l’Italie entrent dans un scénario à la Grecque car les prétendus »remèdes« sont les mêmes.

      Le pseudo accord de croissance »renégocié« par Hollande, n’est pas près de voir le jour, car les derniers indices économiques démontrent une aggravation de la récession pour 2012,2013.

      Maintenant, ils parlent :
      - intervention directe de la BCE auprès des Etats par un quantitative easing massif, mais il faut modifier fondamentalement les statuts de la BCE (référendum ?) et Merkel y est opposée en raison des risques graves d’inflation. Les derniers QE aux Etats-Unis n’ont pas donné les résultats escomptés.
      - de donner une licence bancaire au MES, mais cela serait une modification substantielle des statuts du traité et donner un pouvoir exorbitant à un »organisme international« , par une activité bancaire sur les marchés financiers et spéculatifs. Mais ce Machin ne pourra pas être mis en place avant le 4ème trimestre 2012 et n’aura la capacité financière d’action. D’ici là, toutes les catastrophes peuvent survenir.

      Depuis 2008, »ILS« pratiquent la méthode Coué et la procrastination ou l’art de ne rien résoudre en appliquant les remèdes de l’idéologie néo libérale pour »rassurer« , convaincre » les marchés.
      Il me souvient des paroles fortes :« je veux combattre cette finance folle, sans visage », qu’en est-il aujourd’hui ???

      Relisez ces propos de M Draghi sur : le modèle social européen est mort


    • lauraneb 29 juillet 2012 10:07

      peut etre parce que le probleme est que les citoyens croient encore que les politiques sont là pour défendre leurs interets...ils sont tellement persuadés que juste le fait de voter justifie « la liberté démocratique ».... Mais les politiques français sont juste des notables qui ont pris la place des nobles pour s’enrichir personnellement ; ils ont vendu depuis longtemps les français en tant que marchandise à la dictature financière.... bienvenue dans l’esclavage moderne...auquel comme le dit l’article, certains collaborent jusqu’à ce qu’ils soient jeté eux aussi : alors il comprend enfin que son vrai role était d’etre mangé.... à faire des compromis on finit toujours par ce compromettre....ça me fait penser à l’administration allemande de 45 qui se défendait en disant je savais pas, j’ai obéis aux ordres... Vous avez juste fermer les yeux en espérant passer au travers....

      Je vous avais dit que vous alliez vous faire avoir avec le rmi et de ne pas scier les branches sur lesquels vous étiez assis  : vous m’avez dit de la fermer et vous m’avez poussé de l’arbre, et maintenant vous pleurez parce que l’arbre se casse la gueule... Vous croyez pas qu’ils ont des bonnes de raisons de vous prendre pour des couillons.... Mais ne craignez rien car le RMI ou RSA va bientot sauter....car ils n’en ont plus besoin...vous voyez de quoi ils sont capable ici ; alors imaginez ce qu’ils font ailleurs en votre nom... Bientot dans tous les commissariats et gendarmeries vous pourrez acheter vos ballons : 4 achetés un nez rouge offert.....


    • miha 29 juillet 2012 11:40

      Monolecte : smiley

      C’est la différence entre « tous pourris » ou « tous c-ns »... bon, disons qu’il y en certains qui ont parfaitement compris (et sont donc pourris) et les autres qui n’ont encore rien compris (et donc sont très c-ns)... arfff... et il doit y avoir aussi des pourris-c.ns et des c.ns-pourris... bref, guère variée, la classe politique..


    • colza 28 juillet 2012 10:54

      Bonjour, Monolecte,
      Votre constat est implacable...
      Comment voulez-vous que nos zommes politiques, énarques et ankylosés du cerveau, obnubilés par leur prochain réélection (ls ne savent rien faire d’autre que politique) puissent penser à un horizon de plus de cinq ans.
      J’ai voté pour Hollande (bien obligé), mais regardez le ! regardez le !
      Comment penser que ce type puisse penser de manière différente que ce qu’il fait depuis qu’il est sorti (formaté) de l’ENA...
      Si j’en avais la possibilité, je quitterai l’Europe tant ces gens me dégoutent et tant je me sens impuissant à y rien changer.


      • Henri Francillon Henri Francillon 28 juillet 2012 13:15

        Je déteste, même si je fais la même constatation que vous Famine.
        Tant que ces gens participeront au système qui nous oppresse leurs critiques ne lui seront que soutien.


      • alinea Alinea 28 juillet 2012 11:25

        Vous avez tout compris du capitalisme néo libéral, et c’est magistralement énoncé !
        On a l’impression que notre monde continue de tourner grâce à sa force d’inertie, mais même la plus performante toupie finit par tomber.
        Colza dit qu’il quitterait bien l’Europe ! Mais l’horreur jamais vue de mémoire d’humanité, c’est que c’est partout pareil et souvent pire qu’ici !
        Alors quoi ? On prépare notre chute pour ne pas se faire trop mal ?
        À la vôtre !
        Et on prépare la suite ?
        À la nôtre !


        • colza 28 juillet 2012 16:25

          @ Famine
          Vous proposez quoi, à la place ?
          De voter blanc ou s’abstenir ? C’est un cadeau que vous leur faites.


        • Croa Croa 29 juillet 2012 16:16

          à Colza :

          Tu pourrais essayer au moins ceux qui n’ont pas le soutient des médias.


        • Yvance77 28 juillet 2012 12:30

          Salut,

          Chapeau bas pour ce billet « coup de gueule » « coup de massue » « coup de poing ». Cela fait longtemps que je ne vous avez pas lu, et cela fait plaisir de vous retrouver.

          Avox peut être fier de vous compter parmi ses intervenants.


          • Monolecte Monolecte 28 juillet 2012 13:22

            En fait, c’est à l’insu de plein gré... Il y a un accord tacite entre Agoravox et moi : ils mettent en ligne ceux de mes papiers publiés sur mon blog qui leur plaisent. Donc ici ne sort que la sélection d’Agoravox.


          • Jean Valjean Jean Valjean 28 juillet 2012 13:26

            En effet ça nous change radicalement du complotisme anti-juif quotidien dont les adeptes du gourou chauve (et autres mabouls) nous inondent quotidiennement sur cette plateforme.


          • Monolecte Monolecte 28 juillet 2012 13:33

            Personnellement, j’aurais préféré qu’Agoravox reprenne plutôt ce papier : http://blog.monolecte.fr/post/2012/05/20/Tout-le-monde-n-a-pas-la-chance-d-avoir-une-compagne-feministe


          • Jean Valjean Jean Valjean 28 juillet 2012 13:38

            I"l y a un accord tacite entre Agoravox et moi : ils mettent en ligne ceux de mes papiers publiés sur mon blog qui leur plaisent."
            -
            Seraient ils en train de prendre enfin conscience de l’image épouvantable que peut avoir Agoravox
            depuis que cette plateforme s’est fait noyauter par divers courants d’extrême droite ?
            -
            C’est vrai que je ne vois plus Soral, Dieudo, Meyssan sur les 3/4des vidéos postées sur AV.TV
            j’espère qu’Agoravox est en train de se ressaisir...


          • Yvance77 28 juillet 2012 15:10

            Merci monolecte pour les précisions et vu que j’ai toujours aimé vous lire je vais mettre votre blog dans mes favoris.

            A la lumière de vos commentaires, je révise un poil mon jugement sur la modération d’Avox et dès lors je ne comprends pas comment ils se passent de vos billets alors qu’ils nous inondent des conneries à morice à 28 000 chapitres avec les zékilos et tout et tout.

            @ Jean

            Que les mecs de la droite dure puissent aussi avoir leurs posts en ligne est normal... c’est la pluralité. Je vous rappelle que toute la presse médiatiques est noyautée au profit et pour l’UMP et en second le PS.

            Il est normal que tout le monde s’exprime sur un média citoyen... c’est le jeu... et si j’ai des choses à leur dire qui ne vont pas ... je ne m’en prive pas. Mais je n’interdirai pas leur intervention, je tacherai de leur prouver qu’ils ont tort. Sauf aux gens de l’UMP qui eux doivent fermer leur gueule pour les 10 a,s qui suivent... on les a assez entendu ces libéraux de m.....


          • Jean Valjean Jean Valjean 28 juillet 2012 15:32

            @ Yvance77
            Je suis d’accord pour la pluralité des idées, mais ici il est question de proportion et de dosage équitable.
            -
            La pensée unique ici, c’est le complotisme à deux balles, le grand complot juif, le poujadisme des politiques « tous pourris » que les petits perroquets du pathétique Soral qui viennent nous ressasser en boucle et à longueur d’année leur haine de tous ceux qui ne leurs ressemblent pas.
            A force un tel lot de conneries (même prétendument viriles) ça lasse, même si au début je trouvais ça presque pittoresque.
            -
            Il n’y a qu’a voir le zèle de ces milices de la pensée qui viennent me moinser avec rage.
            -
            Mais que c’est bon d’être détesté par des cons  smiley 


          • alinea Alinea 28 juillet 2012 20:06

            Monolecte ; non, moi j’aime bien les deux ; peut-être Avox publiera-t-il l’autre un jour ou l’autre ?
            Vous n’avez jamais été harcelée par des connards ?
            Moi, je le suis même ici !
            en tout cas, je suis bien contente de vous avoir rencontrée !


          • jacques lemiere 29 juillet 2012 08:39

            oui et non....

            pourquoi venir sur agoravox et qu’est ce qu’agoravox ? Seul média citoyen ? non puisqu’en théorie il suffit d’ouvrir un blog et que n’importe qui peut le faire .


            agoravox est une vitrine et une mayonnaise qui a pris, c’est un média qui a eu un lectorat avec une base contestataire, il a eu une audience assez importante, une image, comme c’était le but, aucune raison de changer la ligne, c’est parce qu’il perd son audience que agoravox ( mais qui est agoravox) a intérêt à changer, rien à voir avec l’orientation politique qui est autant droite dure que de gauche dure d’ailleurs avec aussi des écolos extrêmes ( se développe aussi les articles assez personnels,( j’ai plus de tel portable, j’avais besoin de vous le dire). En clair les gens sont des cons et il n’ont rien compris nous oui. La gauche voulant juste que vous soyez être libre à sa façon quitte à vous y obliger ( le peuple est con mal éduqué), la droite voulant juste vous OBLIGER bah à être libre pourquoi pas.

            Si on ajoute les lecteur qui comme moi , viennent lire des articles pour rigoler ( mais parfois ça fait peur)..
            Longue vie à agoravox , car.... pourquoi pas....

          • COLRE COLRE 29 juillet 2012 12:28

            Au moins, AV a l’avantage d’indiquer ton site à ceusses qui ne le connaîtraient pas. Tous pourront y découvrir tes textes, ton style, tes opinions. Moi, j’aime… et l’article que tu aurais souhaité qu’AV choisisse (Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une compagne féministe), je l’avais lu sur ton blog, et j’avais aussi trouvé intéressant le fil de discussion. Ici, je n’ose imaginer à quoi il aurait ressemblé, vu l’anti-féminisme de la majorité des intervenants... 



          • Monolecte Monolecte 29 juillet 2012 15:15

            C’est un peu le problème sur Agoravox. Je ne censure pratiquement jamais chez moi, mais je pense que c’est surtout parce que j’ai une charte de fonctionnement assez claire sur le respect des autres et la non agression. Le débat est toujours le bienvenu, ce qui implique que les opinions divergentes peuvent s’exprimer, par contre je ne tolère pas les attaques personnelles. Balancer à quelqu’un avec lequel on n’est pas d’accord qu’il est un con, c’est tuer la conversation et s’épargner la peine nécessaire de développer une argumentation contradictoire.


          • Croa Croa 29 juillet 2012 16:21

            à Monolecte,
            « j’aurais préféré qu’Agoravox reprenne plutôt...  »

            Tu peux aussi proposer manuellement tes choix ; Ils ne seront sûrement pas refusés ! smiley


          • Monolecte Monolecte 29 juillet 2012 16:45

            Justement, un papier que j’aimais particulièrement a été refusé : http://blog.monolecte.fr/post/2009/06/22/Danser-sur-les-murs
            Je me suis dit que je n’allais pas me prendre le chou plus que ça et voilà.


          • Croa Croa 29 juillet 2012 17:38

            Surprenant en effet. Mais peut-être que depuis 2009 AgoraVox a évolué... ?


          • Octavio Octavio 29 juillet 2012 19:35

            Bravo Monolecte pour votre article.
            Concernant celui qu’AV vous aurait refusé, il est en réalité publié... sur AV : http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/sports/article/danser-sur-les-murs-57967 et vous aviez même posté des commentaires...


          • ZEN ZEN 28 juillet 2012 12:42

            I had a dream...

            Convertir ces autoroutes en immenses pistes cyclables
            0 pollution, 0 stress, 0 mort, 0 profit...0 tracas, comme dit MMA smiley


            • Adrien Adrien 28 juillet 2012 12:48

              et les vieux et les handicapés, y font comment ? y montent sur le porte-bagage ? LOL


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 juillet 2012 13:18

              Avec limitation à 40 Km/h
              Dopageotests
              Taxation à 80% du jus de mollet .........
              Z’ont déjà tout prévu en conseil des cyclistes !


            • Mapaulo Mapaulo 28 juillet 2012 13:00

              Monolecte, je ne le connaissais pas avant d’avoir lu son article (en entier, congratulation)
              Le poil à gratter
              je connaissais dans ma jeunesse, lol.
              Je me suis mis à penser, mais qui est donc son père ? sa mère ? et là je commençais à imaginer des scénariis digne de Luc Besson. Son papa est NDA et sa maman c’est la cécile Duflot, et puis non ça ne collait pas. Son père chromosomique serait-il Jean-luc de la Mélenchonite, et sa mère qui l’a élevé au sein la belle Marine ?..
              Finalement j’en suis arrivé à une conclusion sans appel, le secteur de la construction automobile, comme celui de l’aéronautique, c’est pas fait pour lui qui préfère les BD...lol


              • Monolecte Monolecte 28 juillet 2012 13:28

                Mon père est un chiraquien historique. Cela dit, aux dernières présidentielles, pour la première fois de sa vie, il a voté contre son camps : JLM au premier tour et rien au second.
                Ma mère... je vais t’en parler de ma mère... http://blog.monolecte.fr/post/2010/10/09/La-fille-de-l-ogresse


              • Mapaulo Mapaulo 28 juillet 2012 15:46

                Ha ha ha mdr, je m’en doutais un peu...
                Plus sérieusement, l’automobile en France c’est 38 000 000 de voitures qui circulent, l’âge moyen (qui a subi une légère inflexion vers le rajeunissement grâce aux primes à la casse) devrait se situer, comme un bon vin, vers les 100 mois.
                La construction d’une voiture représente pour PSA du travail pendant 8 jours pour 1 personne et le secteur ferait vivre 2 millions de travailleurs en France. La construction d’une automobile, c’est aussi 780 euros pour l’état uniquement « au titre des charges sociales patronales ».
                Fabriquer une voiture, c’est en moyenne 21 heures de main d’oeuvre directe, 7500 euros liés aux achats (la Fiev)...et pour finir lorsqu’un constructeur a une profitabilité de 300 euros par véhicule fabriqué il s’estime heureux.
                En 2012, PSA perd 500 € et sur 1 an a une profitabilité négative (- 1000€ par unité produite). La marque VW c’est 1413€ de profitabilité par unité, +de 4000€/unité pour la marque Audi et plus de 800€/unité pour la marque Skoda. Seul Renault avec sa gamme ENTRY peut prétendre rivaliser avec plus de 800€ de marge opérationnelle part groupe au véhicule produit, et ainsi il contribue à sauvegarder à chaque heure de production sur chacune de ses lignes étrangères l’équivalent d’ 1 emploi en France.


              • Croa Croa 29 juillet 2012 16:33

                à Mapaulo, (dernier message)

                Merci pour ces quelques chiffres... inachevés smiley
                ... construction automobile que tu oublies de comparer à la suite : mécanique, carrosserie de proximité et commerces de pièces qui représentent sûrement bien plus !

                 Encore une raison qui fait du soutient à ces usines quasi-automatiques une erreur politique majeure !


              • Mapaulo Mapaulo 29 juillet 2012 18:25

                Bien sûr, il y aura toujours un corbeau pour faire de la délation...lol
                Je pourrais en effet parler du secteur des pièces de rechange, de la protection sur les dessins et modèles, de la stratégie suicidaire de PSA ou visionnaire de Carlos, du nombre d’opérateurs le long des lignes chinoises,..., et me dire que je suis persuadé de 2 choses :

                l’Homme consommera jusqu’à la dernière goutte de pétrole

                l’Homme prendra plus souvent l’avion qu’il ne changera de voiture




              • Kobayachi Kobayachi 30 juillet 2012 18:36

                Le premier commentaire pragmatique !
                Le reste, comme l’article d’ailleurs n’est que de la polémique et de la sémantique.
                Il y a une très bonne raison au déboires de Peugeot et cela n’a rien a voir avec notre gouvernement. Peugeot c’est une erreur de stratégie toute bête. Selon Michael Porteur (les gars du marketing comprendrons), Peugeot est « stuck in the middle » sur leur positionement sur le marché automobile Européen. Cela ne leur permet pas d’augmenter leur prix car la qualité n’est pas comparable aux voitures Allemandes et ils n’ont pas de volume de production suffisant pour rester competitif face aux producteurs asiatiques. Bref, une gamme trop pourrit pour le luxe et trop chère pour une bas de gamme.
                Si quelqu’un est a blâmé pour cette déroute c’est donc bien le management de Peugeot.
                Combien de bonus l’année dernière déjà ?


              • Monolecte Monolecte 28 juillet 2012 13:24

                Marrant votre histoire de limitation de vitesse sur les autoroutes : j’ai un pote qui rentre du Portugal et qui nous a raconté que là-bas, il a manqué avoir plusieurs accidents sur l’autoroute. En effet, le pays est tellement dans la mouise que des gens y roulent à 50km/h pour économiser le carburant.
                Du coup, ça surprend !


                • Croa Croa 29 juillet 2012 16:44

                  Si cela est vrai c’est idiot !

                  Nos voitures étant largement surpuissantes la vitesse la plus économique tourne plutôt autour de 70-80km/h (sauf pour les plus petites et en haut des cotes : là 50km/h convient. En gros la vitesse économique c’est en 5ème sans trop tomber en sous-régime.)


                • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 juillet 2012 15:12

                  Bonjour Monolecte,

                  on dirait du Audiard, ça aide pour les coups de gueule ! J’en rajoute : Les socialistes, la dernière fois qu’ils ont eu les clés, nous ont concocté la géniale voiture sans permis. Ha grande idée de Ligier qui nous emmerde aujourd’hui et est plus chère qu’une vraie. Cette tondeuse carrossée pétaradant au diésel a perduré. Elle s’inscrit parfaitement dans la suite logique du désastre, bientôt plus de pétrole donc politique de la route hyper répressive, et enfin permis trop cher pour les pauvres condamnés au métro.

                  Les socialistes sont encore au pouvoir et plein pouvoir, ils ont eu Ségolène au pied du podium il y a peu, que n’en profitent ils maintenant pas pour suivre son exemple concret et lancer leur primes vers le vélo électrique et la MIA http://www.google.fr/#hl=fr&gs_nf=1&cp=7&gs_id=dr&xhr=t&q=mia+electric&pf=p&sclient=psy-ab&oq=MIa+%C3%A9lc&gs_l=&pbx=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.,cf.osb&fp=9643eb4d6627fba2&biw=934&bih=411ou la 2http://www.google.fr/#hl=fr&gs_nf=1&cp=7&gs_id=dr&xhr=t&q=mia+electric&pf=p&sclient=psy-ab&oq=MIa+%C3%A9lc&gs_l=&pbx=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.,cf.osb&fp=9643eb4d6627fba2&biw=934&bih=411 ou même une sorte de 2 CV électrique

                  Le changement ON L’ ATTEND !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès