Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Humour british...Airways !

Humour british...Airways !

C’est l’histoire du PDG de British Airways, Willie Walsh,qui avec ses 871 000 euros de salaire annuel propose de travailler gratis en juillet. Une hôtesse de l’aire sur British gagne 13000 euros par an. Dans le même temps Cristiano Ronaldo double son salaire à 13 Millions par an et les candidats au bac philo doivent commenter un extrait du philosophe anglais John Locke :« La justice et la vérité sont les deux liens essentiels de toute société » Humour british ?

Connaissez-vous la dernière blague que l’on raconte à Heathrow, l’aéroport de Londres, premier aéroport d’Europe ?
C’est l’histoire d’un PDG d’une très grande entreprise privée, disons British Airways.
Sa compagnie plonge dans le rouge, et avec ses 871 000 Euros , pardon ses 743 000 Livres sterlings de rémunération annuelle fixe, Willie Walsh, c’est lui le PDG de British, s’inquiète. Comment faire pour sortir de ce trou d’air, fait de hausse des prix du pétrole, de baisse du trafic à cause de la crise, de , de… ?, bref, comment faire pour sortir du rouge ?
Il n’en dort plus, et après une semaine de brain-storming : Eurêka, non pardon, Youpee ! Willie Walsh a une idée : Que les 30 000 salariés fassent comme lui au mois de juillet : Travailler un mois gratis.
L’histoire est drôle, d’autant plus qu’elle est vraie, comme vous le savez !
Et il y de quoi exploser de rire : Quand on gagne, allez, disons au hasard, 13 000 euros non pas par mois mais par an, c’est ce que gagne une hôtesse de l’air sur British, comment faire pour se passer d’un mois de salaire ? Avec vos deux gosses, les traites pour la maison et la voiture à réparer, vous n’aviez pas mis de l’argent de côté ? Cigale, va !
Au fait, avant de plonger, les compagnies aériennes avaient engrangé des bénéfices « historiques »… pour en faire quoi ? Au fait, le baril de pétrole à 150 dollars, c’était il y un an et demi. Aujourd’hui, il est plutôt à 50 dollars, et même si le cours remonte, ça ne sera pas bon pour les finances des compagnies aériennes ? Au fait, il paraît que la baisse du trafic ces deux derniers mois a été moins importante que prévue et que l’on serait à la fin du trou d’air ? Au fait, puisqu’elle est tellement dans le rouge, comment British va-t-elle racheter Ibéria, puisque c’est dans les tuyaux comme on dit !
Eh ! bien voici une solution encore plus drôle que celle du patron de British.
Prenez un joueur de foot, Cristiano Ronaldo par exemple. Empochez le prix payé pour son transfert d’Angleterre à l’Espagne : 94 millions d’euros, et hop ! ce sont le quart de vos pertes qui sont compensées ! Génial ! Et puis il suffit qu’il joue un mois gratis, et là c’est plus d’1 million d’euros économisés, puisque le génial footballeur double son salaire en passant de Manchester au real, où il va gagner 13 millions d’euros, tout en diminuant de moitié ses impôts puisqu’il existe en Espagne, une disposition fiscale particulière, réservée aux joueurs étrangers. Que du bonheur donc...
Mais le vrai sel de l’histoire, le piquant, l’humour est que le Real Madrid, lui est totalement dans le rouge…comme le reste du foot espagnol, qui traîne 3,4 Milliards d’euros de dettes… Ce qui n’empêche visiblement pas le Real d’embaucher à tout va, et même d’obtenir des prêts pour ses embauches… Comme quoi, ce n’est pas la crise pour tout le monde.
La morale de ces histoires ?
Elle est sans doute à trouver dans cet extrait que devait commenter les candidats au bac philo 2009, un extrait de l’« Essai sur l’entendement humain » d’un grand humoriste, non pardon grand philosophe britannique, John Locke, le père du libéralisme « Quant à savoir s’il existe le moindre principe moral qui fasse l’accord de tous, j’en appelle à toute personne un tant soit peu versée dans l’histoire de l’humanité, qui ait jeté un regard plus loin que le bout de son nez(…) La justice et le respect des contrats semblent faire l’accord du plus grand nombre ;(…) La justice et la vérité sont les liens élémentaires de toute société ».
Justice, vérité, respect des contrats…Funny, isn’t it ?
pierrethivolet.blogspot.com/

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 18 juin 2009 12:13

    Non, mais... qu’est ce que c’est que ces manières de critiquer le « sport-spectacle » ? Depuis des milliers d’années, on sait que le petit peuple a besoin d’avoir le ventre (à peu près) plein et de profiter de spectacles de divertissement. Sinon, il réfléchit à son sort et à la structure de la société pour comprendre qu’une infime minorité profite et exploite la grande majorité. Et l’idée pourrait lui venir qu’il serait bien de changer cela... Non , mais ...
    Les gladiateurs étant passé de mode, ne restent plus que ces spectacles, qui ont le deuxième avantage de faire rêver le pequenot ... Alors, non, mais ...c’est bien comme ça...

    Quand à vouloir partager les profits pour maintenir l’emploi, vous n’y pensez pas ? L’argent va à l’argent ... Et les rentiers-actionnaires doivent gagner toujours plus pour accentuer leur mainmise sur la société... Sinon, tout le système s’écroulerait ...

    Il serait bien temps de cesser ces « idées révolutionnaires ». Et rappelez vous : « Il faut que les choses changent pour que rien ne change »...


    • MarcDS MarcDS 18 juin 2009 12:28

      On peut aussi voir les choses comme ça : le pdg devra se passer de 72000 € là où l’hôtesse de l’air ne devra se priver que de 1000 €. Et c’est quand même plus dur de faire l’impasse sur le champagne et le caviar en jet privé que sur le spaghetti bolognaise sur le coin de la table de cuisine, non ? Mauvais esprit, va !


      • Neozenith 18 juin 2009 13:30

        Avec un mois de salaire en moins, ça va être spaghetti sans bolo pendant un an !


      • Yvance77 18 juin 2009 14:04

        Salut,

        Encore un poil d’effort disons grosso modo 11 mois de plus gratis et hop .... pour le retour à l’esclavage on y sera.

        Putain de capitalisme.

        Le prochain qui me dit je suis un néo libéral, je crois que je ne vais pas pouvoir m’empêcher de lui en coller une bonne.

        Que même parfois je me dis que les membres d’Action Directe ils étaient dans le vrai bien avant les autres.

        Oui je sais les grincheux je vois venir les « appels aux meutres etc ... » 

        Ben non c’est de la légitime défense, quand les capitalistes de la pire race tuent à petit feu l’humanité ils est du devoir sacré de se revolter.

        A peluche


        • ONEWAYTHINKING 18 juin 2009 15:50

          BONJOUR

          L’ARTICLE A ETE MIS EN LIGNE SUR MON BLOG :

          www.penseeunique.fr

          BONNE LECTURE


          • Nautile 18 juin 2009 16:24

            Moi je trouve qu’ils sont forts ces britishs !
            On connaissait les chinois payés avec un bol de riz, voila qu’ils nous inventent les salariés sans salaire !
            Je demande à notre souverain français de laver l’affront et d’inventer le travail payant ! Payer plus pour travailler un peu !
            Cela sonne mieux, non ?

            Au fait, ils en ont fait quoi de leurs benefs « historiques » ? Sans doute des subventions pour leurs pauvres actionnaires ......

            je vous laisse, je vais vomir !


            • goc goc 18 juin 2009 18:13

              Comme je l’ai ecris su l’autre topic, il y a un point important de cette affaire de gratuité. Point qui pourrait mieux expliquer pourquoi les anglais vont certainement accepter la proposition

              c’est qu’en plus d’etre salariés chez BA, ils sont aussi des futurs retraités qui ont mis tout leur capital retraite dans ... BA. Et donc une faillite de cette derniere, et c’est toute leur retraite qui disparaitra
              voila pourquoi ce genre de proposition parait incongure en France et envasageable en GB

              il est clair que cette methode de capitalisation des retraites etait bien une idée typiquement libérale destinée à reduire a l’esclavage tous les salariés des boites privées,

              Mais une fois de plus cela s’est transformé en bombe a retardement, car en fragilisant ainsi l’avenir du salarié avec le chantage à l’emploi, puis le chantage à la delocalistaiton et enfin le chantage à la retraite, on risque de le pousser vers des solutions extremes.

              ah ca ira, ca ira ca ira !!! ... les liberos à la lanternheuuu !!


              • Zord Zord 18 juin 2009 22:17

                Les hôtesses prennent déjà l’avion gratis tous les jours, en plus faudrait les payer, non mais n’importe quoi sans déconner...


                • titi 19 juin 2009 07:36

                  « voila pourquoi ce genre de proposition parait incongure en France et envasageable en GB »
                  Bah c’est que vous ne sortez pas beaucoup alors...
                  Travailler gratuitement pour sauve une société celà existe même en France.
                  J’ai connu celà il y a 10 ans.
                  Ce n’est pas incongru : vous mettez dans la balance les avantages, les conditions de travail le niveau de salaire, et vous regardez ce qu’on vous propose ailleurs.

                  Dans un message publicitaire il est toujours plus percutant d’annoncer que le 2ème acheté est gratuit que d’annoncer que l’on accorde -50% sur les deux.

                  En propagande il est toujours plus percutant d’annoncer que les emplyés BA vont travailler 1 mois gratuit, que d’annoncer qu’il vont perdre 8,33 % de leur salaire annuel....
                  Et encore , je ne sais pas comment c’est chez BA, mais en France la plupart des grands groupes sont sur 13 mois voir 16 mois pour certaines banques.

                  « il est clair que cette methode de capitalisation des retraites etait bien une idée typiquement libérale destinée à reduire a l’esclavage tous les salariés des boites privées, »
                  Certainement. Mais au regard de la pyramide des ages des sociétés occidentales, il n’y en a pas d’autre !


                  • Cogno2 19 juin 2009 10:37

                    voila pourquoi ce genre de proposition parait incongure en France

                    Tout vient à point à qui sait attendre.
                    Les gens acceptent, ferment leur gueule, voir trouvent ça normal, pas de raison de s’en priver dans ce cas.
                    Le travail sans salaire, ça s’appelle l’esclavagisme, je suis hilare quand je vois des gens accepter de retrouver ce statut.
                    Ils diront quoi quand ils leur faudra payer pour travailler ?

                    Autant c’est crédible dans une petite structure avec quelques dizaines de salarié, un patron avec un salaire décent, mais dans le cas d’un groupe dont la finalité est d’être une vache à lait destinée à engraisser une caste de dirigeants sans compétences et d’actionnaires voraces, c’est un affront, c’est prendre ouvertement les gens pour des cons.


                    • john val john 19 juin 2009 12:07

                      Pfff, salarié ou esclave, au delà de la forme, la différence est-elle si grande ? Car il faut bien entretenir les esclaves aussi. Il serait d’ailleurs intéressant de connaitre les taux de plus value réalisés sur les nègres qui travaillaient dans les plantations de coton sudistes par exemple et sur les ouvriers actuels.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Pierre Thivolet


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès