Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Il faut sauver le soldat Cahuzac

Il faut sauver le soldat Cahuzac

Le ministre du budget semble chercher désespérément des milliards, alors qu’avec un peu d’imagination, il ne devrait pas être si compliqué d’en récupérer beaucoup, sans pour autant vider les poches des français.

Effectivement, Jérôme Cahuzac se demande où il pourrait trouver 6 milliards sans augmenter une fois de plus les impôts…laissant planer une contradiction lorsqu’il déclare « ce qui veut dire qu’à tout le moins, la stabilité fiscale impose de trouver 6 milliards de recettes supplémentaires », évitant donc de prononcer le mot qui fâche : impôt. lien

Les pistes sont si nombreuses que l’on peut légitimement s’interroger sur la pertinence des experts du ministère du budget, puisqu’il leur suffit de relire attentivement le discours Hollandais donné au Bourget, quelques jours avant l’élection présidentielle pour trouver des solutions qui s'imposent.

Aujourd’hui, après avoir évoqué des ponctions dans les retraites, puis dans la caisse des allocations familiales, et enfin en taxant le gasoil, sous le prétexte discutable que les véhicules diesel poseraient des problèmes de santé, jusqu’à provoquer 40 000 morts par an.

S’il faut en croire Laurent Guimier, qui s’exprimait sur l’antenne d’Europe 1 le 4 mars 2013, un tiers des émissions est du au chauffage au bois, un autre tiers est du aux fumées des usines, et les transports ne représentent que 14% des émissions de particule fines, (lien) d’autant que de toutes façons les véhicules diésel actuels sont beaucoup moins polluants que ceux produits il y a 10 ou 15 ans.

Le ministre du redressement productif, Arnaud Montebourg affirme que ce projet d’augmenter le prix du gasoil serait abandonné. lien

Mais alors, ou trouver ces milliards se demande Jérôme Cahuzac  ?…dont on est toujours sans nouvelles d’un certain compte en Suisse.

Médiapart persiste et signe, et s’il est vrai que le Ministre affirme avoir reçu une confirmation, à sa demande, de la non existence de ce compte, personne à ce jour n’a eu sous les yeux ce courrier helvète, laissant le doute subsister.

mais revenons à nos milliards.

Pourquoi ne pas opérer une ponction sur les 1244 agences d’Etat qui coutent entre 70 et 72 milliards d’euros, et dont 80% ne servent pas à grand-chose.

Enlever 10% de leur budget permettrait de trouver les 6 milliards manquant.

Notre cher Sénat possèderait une cagnotte de 1,5 milliards, et celle de l’Assemblée Nationale serait de l’ordre de 1,2 milliards, et voila la caisse de l’état plus riche de près de 3 milliards.

Mais ce ne sont que des gouttes d’eau de ce qui pourrait être récupéré.

La liste produite par Hervé Falciani, l’ex-employé de la banque HSBC comportait 6963 noms, et les experts en la matière considèrent que les sanctions qui pourraient être prises correspondent à  50 milliards d’euros. lien

Ajoutons-y les niches fiscales dont la suppression était annoncée par le candidat Hollande, et qui représenterait 33 milliards annuels. lien

Pour l’instant, ces niches ne semblent guère menacées, puisque le timide coup de balais s’est limité récemment à 150 millions d’euros sur les 70 milliards de niches fiscales dénombrées, s’il faut en croire François Marc, le rapporteur général PS du budget du Sénat. lien

Pour faire bonne mesure, on pourrait évoquer les grands projets d’infrastructures, dénoncés par la Cour des Comptes, et qui représentent 260 milliards d’euros, (lien) alors que leur rentabilité est la plupart du temps sujette à caution, peu créatrice d’emplois : une bonne partie de ceux-ci serait de la main d’œuvre bon marché, en provenance de Bulgarie, la Serbie, la Moldavie, ou d’autres pays à bas salaire ? lien

La transformation et la modernisation du réseau existant diviserait par 10 les dépenses prévues pour ces voies nouvelles, et 234 milliards pourraient être ainsi économisés.

En limitant à un nombre raisonnable les effectifs des administrations, et en appliquant le même régime aux différents services de l’état, ce serait 15 milliards qui pourraient être enlevés au budget de l’état, dixit René Dosière, le trublion de l’état. lien

C’est la même conclusion à laquelle est arrivé l’institut Thomas More, évaluant le sureffectif de la fonction publique française à 759 730 personnes par rapport à nos voisins allemands, ce qui permettrait d’économiser jusqu’à 19 milliards. lien

Et puis, il y a cette promesse qu’avait Hollande de récupérer les subventions données aux entreprises qui avaient délocalisé leur production.

Pour Peugeot, cela représente tout de même 4 milliards d’euros. lien

Quand à Renault, qui ne produit plus que le 1/3 de ses voitures en France, il est difficile d’estimer exactement les sommes reçues en cadeau de l’état, mais on se souvient que la seule « prime à la casse » s’était montée à 1 milliards d’euros, payée par nos impôts. lien

Un total provisoire de toutes ces économies réalisables permettrait de trouver au moins 349,7 milliards d’euros…bien au-delà des espérances du ministre.

Ajoutons en vrac les autres subventions : celles données par exemple pour l’entreprise Dassault, lorsque l'état rachète à Abou Dhabi 63 mirages à un prix plus élevé que celui payé à l’époque par ce pays. lien

Quand à la taxe de 75% qui devait s’appliquer aux plus riches du pays, elle serait ramenée à 65 %, ou 66 % et on en saura plus à la mi-mars lien

Récemment, la liste des français les plus riches a été publiée (lien), et en tête on y trouve une certaine Bettencourt, qui, il n’y a pas si longtemps a défrayé la chronique…il serait peut-être judicieux pour Jérôme Cahuzac d’inciter sa collègue de la justice de faire toute la lumière sur cette affaire qui traîne en longueur, histoire de récupérer quelques millions supplémentaires, (lien) sans oublier les financements manifestement illégaux de la campagne présidentielle de l’ex-président de la République, dont Médiapart à apporté la preuve à plusieurs reprises. lien

Ajoutons pour faire bon poids la possible diminution drastique du nombre de députés, des sénateurs, d’autant qu’à juger de leur peu d’enthousiasme à fréquenter les bancs de leurs assemblées, ça ne devrait pas trop leur manquer.

Jean Jacques Urvoas, l’un des nouveaux élus à la chambre des députés fait le constat accablant du désordre qui règne à l’assemblée nationale, dans laquelle ce sont par SMS que les députés sont appelés à se rendre d’urgence, votant parfois sans même connaitre l’objet du texte soumis à leur vote.

Il a même publié un livre sur le sujet, coécrit avec Magali Alexandre, un « manuel de survie à l’assemblée nationale », ouvrage dans lequel sont passés à la moulinette les pratiques douteuses des membres de cette docte assemblée. lien

On découvre donc qu’il n’est pas si difficile de renflouer les caisses de l’état sans s’en prendre aux plus pauvres du pays, ce qui aurait l’avantage de promouvoir le pouvoir d’achat des français et de relancer la croissance, tout en freinant le chômage…mais le Ministre du Budget y pensera-t-il ?

Comme dit mon vieil ami africain : «  qui mendie en silence, meurt de faim en silence ».

L’image illustrant l’article provient de « boursier.com »

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le changement immobile

Leur monde est devenu trop petit

Dans chaque niche, il y a un chien qui mord

Hollande, un pays au plus bas

Monsieur « plan plan »

Faire sauter la banque

Peugeot peut donc peu ?

On a marché sur la thune

J’aime pas les riches

Leur monde est devenu trop petit

A (re)découvrir :

Le discours du Bourget- partie 1-2

Blog de René Dosière


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

182 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 7 mars 2013 09:13

    Bonjour, Olivier.

    Des pistes pour diminuer les dépenses inutiles et augmenter les recettes, il y en a, comme tu le soulignes, de très nombreuses, avec à la clé la possibilité de trouver les milliards qui manquent à l’économie française. Encore n’as-tu pas évoqué les gabegies régionales, liées à l’existence de doublons coûteux.

    Mais réformer tout cela, s’attaquer aux niches scandaleuses et aux agences inutiles, pour ne citer que ces deux pistes-là, demande du courage politique. Or, le courage semble être précisément ce qui manque le plus à cet exécutif hollandais où le président continue de se conduire comme s’il était encore secrétaire du PS.

    Cordialement.


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 09:23

      bonjour Fergus

      oui, à croire que la fonction diminue la clairvoyance de l’élu, lorsqu’il occupe le poste suprème, en ajoutant qu’il a peut être la faiblesse de subir la loi des lobbystes...a moins que ce ne soit tout bêtement du à un manque de courage....comme tu l’expliques très bien.
       smiley

    • Fergus Fergus 7 mars 2013 09:41

      @ Olivier.

      Sans nier le poids des lobbies, je pense qu’il s’agit là bel et bien d’un manque de courage. Hollande avait le profil d’un élu régional et le voilà à la tête de l’Etat, de facto entré dans l’Histoire de notre pays.

      Une Histoire où il prendrait un rang majeur si, passant outre à l’action de ces lobbies, il prenait les décisions qui s’imposent, quitte à entrer en conflit avec quelques corporatismes, groupes de pression et autres barons locaux.

      Un pari gagnable car Hollande pourrait jouer le peuple français, pris à témoin, contre les privilégiés accrochés à des avantages exorbitants. Le « président normal » prendrait alors une hauteur inédite dans la Ve République. D’où la question récurrente à son égard : en est-il capable ?

      Bonne journée. 


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 09:49

      Fergus

      entre le manque de courage, et la faiblesse, la frontière est mince.
      il n’y a plus qu’à espérer qu’un moment de lucidité ne lui fasse reprendre la voie de la raison, sinon, ce quinquennat sera un échec monstrueux, qui risque de faire un piedestal à une certaine Marine...
       smiley
      et alors là, on va vraiment déguster !

    • Fergus Fergus 7 mars 2013 10:06

      @ Olivier.

      Le « piédestal à Marine ».

      Certes, car après le double échec de la droite UMP puis de la gauche PS, Le Pen aurait pour le coup du grain à moudre en termes de dénonciation de l’UMPS. Sans doute cela pourrait-il êre suffisant pour l’amener en finale lors de la présidentielle de 2017, eu égard au fond droitier de l’électorat et à l’écoute des arguments xénophobes qui favorisent le FN relativement à l’émergence du FdG.

      Mais à l’arrivée, on se trouverait une nouvelle fois avec un président UMP ou PS, élu par défaut pour barrer la route à Le Pen. Et tout serait à recommencer...


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 10:32

      Fergus

      à moins que Mélenchon arrive finalement a regrouper la vrai gauche...
       smiley

    • J-J-R 7 mars 2013 14:24

      @ Olivier Cabanel, si vous compter sur Méluch pour sauver le peuple de France, on est mal barré. Mélenchon l’opportuniste fait dans l’ escroquerie intellectuelle et quand un journaliste fait son job et l’interroge sur ses amitiés troublantes, il se montre bien embarrassé :


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 15:52

      JJR

      dans les liens que vous donnez, on a toutes les réponses...
      vous vous seriez pas un peu planté ?
      par exemple, au sujet de Dassault :
      «  Je ne suis pas ami avec Serge Dassault, répond M. Mélenchon, interrogé par Le Monde.fr. Je ne sors pas avec lui, je ne suis jamais allé au cinéma avec lui, je ne prends pas mes vacances avec lui. Je connais des centaines de gens avec qui je blague. (…) C’est une tradition républicaine : je suis capable de ça et de grandes prises de bec. Qu’est-ce qu’il y a de mal ? Dassault, je l’ai combattu à toutes les élections municipales !  »
      et puis, personne n’est parfait...
       smiley

    • J-J-R 7 mars 2013 17:55

      @ Olivier Cabanel, sans vouloir rentrer dans la polémique, vu votre perspicacité et la pertinence de vos articles, vous acceptez de vous nourrir de la première explication farfelue qu’il nous bassine ? Tous ces faisceaux d’indices, ces accointances contre natures franc maçonnes et autres, accointances par de là les partis avec des nationalistes et un ploutocrate de la caste dominante milliardaire, vous trouvez cela loyal vis à vis du peuple ? Allons soyez honnête ? 


    • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 18:18

      JJR

      j’ai un principe, je vérifie toujours mes sources, en recoupant au maximum pour ne pas tomber dans un bête hoax...
      donc, je ne demande qu’à vous croire, mais il me faudrait des liens plus crédibles, puisque dans le premier que j’ai ouvert, Mélenchon s’explique sur ce que vous lui reprochez...
      c’est juste un peu de prudence, histoire de ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain.
      bien sur, on n’est jamais à l’abri de surprises.
      d’accord ?

    • J-J-R 7 mars 2013 19:10

      Tout à fait d’accord avec vous.


    • subliminette subliminette 7 mars 2013 09:35

      Excellente piqure de rappel, Olivier !

      Pourquoi n’envoyez-vous pas votre article au premier ministre ? Il a une adresse mail et même s’il ne répond jamais, la grand naïve que je suis se plait à penser que ses sbires lui transmettent...
      D’ailleurs je lui ai conseillé de s’occuper des banques. Il l’a fait. Pas tout à fait comme je lui avais dit, mais, bon, c’est un début Je reconnais que j’étais un peu radicale dans mes conseils et que c’était beaucoup demander à un ultra-libéral. Mais j’ai de l’espoir.

      Au fond quel intérêt aurait-il à écouter les lobbies bancaires plutôt que mes conseils avisés ou les votres, hein ? Vous pouvez me le dire, Olivier ? Non, vous voyez bien...

      Je vous assure, envoyez, vous aussi, vos excellents conseils, et ajoutez celui-ci : qu’il cesse donc de matraquer les pauvres. Ceux-ci se réveillent chaque matin en se demandant quelle taxe nouvelle a été inventée dans la nuit. Ils n’appuient sur le « on » du transistor qu’en faisant un signe de croix, ce qui est évidemment un mauvais présage dans une république laïque.

      C’est excellent pour ses amis, les labos pharmaceutiques qui vendent énormément de somnifères, mais c’est pas bon du tout pour sa courbe de température personnelle. Et c’est pas les labos pharmaceutiques ni les banquiers qui voteront socialiste aux prochaines municipales.Tout au plus lui fourniront-ils gratis, à lui et à Pépère, un traitement contre la sénilité précoce....


      • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 09:39

        subliminette

        excellente idée.
        je vais de ce pas trouver ce mail, (vous l’avez ?) et envoyer cet article...on sait jamais !
        à mon avis, ils connaissent bien sur toutes ces pistes, mais ils n’ont pas envie de les utiliser...
        c’est tellement plus simple d’augmenter taxes et impots.
         smiley

      • alinea Alinea 7 mars 2013 12:08

        Ne peut-on organiser une lettre signée par des centaines, des milliers d’électeurs, ou de citoyens qui s’abstiennent ? On dit qu’internet fait des miracles !
        Ou bien un chantage ? Vous faites cela dans l’année qui vient, sinon, on vous vire ?
        Ah qu’il est doux de s’exalter sur un rêve d’union, un beau matin de printemps !
        Inutile de dire que je suis partante !!


      • bigglop bigglop 7 mars 2013 12:48

        Très bon article @Olivier qui recense les sources d’économies possibles les plus significatives.

        Un constat accablant :
        - il n’y a jamais eu de volonté politique pour les réduire, mais une très forte pour en créer de nouvelles
        - aucune procédure d’audit de l’efficacité de ses mesures n’a été mise en place. Par expérience (commissariat aux comptes), j’en ai trouvé qui avaient 30, 40 ans correspondant à des professions, activités disparues ou en voie de disparition.
        - le poids des lobbies, des groupements d’intérêts particuliers, qui produisent les études et même rédigent les avant-projets de loi pour les parlementaires (critères techniques)

        Enfin, pour compléter les informations d’Olivier sur les ’’dépenses’’, ’’niches’’ fiscales, sociales entreprises, quelques liens utiles :
        Inspection Générale des Finances
        Conseil des Prélèvements Obligatoires (Cour des Comptes)
        Mais bon, il ne s’agit que de 150 mds € dont 50 mds sont inutiles.
        Vraiment, nous sommes des pinailleurs insatisfaits

        Et pour aller plus loin :
        L’émission de BFM Business, de lundi 4, fait un bilan des situations et évènements récents :
        Partie 1/2 : référendum suisse rémunérations dirigeants, diesel, taxe carburants et conséquences, Haut Conseil des Finances Publiques et Cour des Comptes
        Partie 2/2 : système monétaire, gestion dette publique USA, krach obligataire..


      • ZenZoe ZenZoe 7 mars 2013 14:07

        Envoyer l’excellent article d’Oliver au PM, mieux, à Pépère 1er, oui, bonne idée !
        Manière comme ça de leur glisser que le peuple n’est pas si bête, qu’il sait fouiner sur internet, qu’il regarde autre chose que le JT de TF1 et qu’il n’est pas dupe de leurs salades, hé non !
        Déjà, ça devrait être un choc pour eux cette découverte !
        Et après, euh, peut-être qu’ils nous prendraient au sérieux ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 17:23

        merci big de toutes ces pistes complémentaires.

        espérons que le ministre lise ces lignes, et nous envoie un mot de remerciement, pour services rendus à la nation.
         smiley

      • JFR77 8 mars 2013 16:10
        Olivier

        Il y a plusieurs mois, un groupe créé sur un certain réseau social baptisé « Les Pigeons » a réussi à faire médiatiser son avis.
        Pourquoi ne pas en faire un style « Les couillons de gauche qui ont voté PS » ?
         

      • olivier cabanel olivier cabanel 8 mars 2013 16:33

        JFR

        allons plus loin, créons un blog pour « les couillons qui croient encore aux promesses des candidats »...je vais être l’un des premiers à signer.
         smiley

      • JFR77 11 mars 2013 14:23

        Tout à fait d’accord ?


        Avez-vous l’adresse du blog ?

         ;)

      • JFR77 11 mars 2013 14:24

        Arf ! le premier «  ? » est une faute de frappe, désolé


      • Jr.Bupp Jr.Bupp 7 mars 2013 09:40

        Hé... Bonjour,

        Un moyen simple de trouver plusieurs dizaines de milliards d’€ serait d’arrêter immédiatement tous les projets éoliens (on ou off shore) ainsi que les projets photovoltaïques !

        Ainsi, non seulement, on pourrait augmenter les retraites (intéressant pour vous M. Cabanel) mais on pourrait surtout investir dans la recherche hydrolienne, une des rares productions d’énergie renouvelable, crédible à ce jour.

         


        • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 09:55

          bupp

          votre commentaire provocateur manque cruellement de réalisme.
          alors qu’on essaye de nous faire croire que l’éolien, le solaire, ne sont que des gouffres financiers, qui ne pourraient jamais remplacer le dangereux nucléaire, l’Espagne vient de prouver le contraire.
          et vous oubliez une donnée essentielle.
          l’accident nucléaire prochain prévisible en France couterait, d’après un rapport de la cour des comptes, jusqu’à 1000 milliards d’euros...sans parler des territoires perdus à tout jamais, et des morts par cancer dans les 20 ans qui suivront. lien
          alors...toujours pro-nucléaire ?
           smiley

        • joletaxi 7 mars 2013 10:53

          Bonjour Mr.La Mage,
          salut les enclumes

          Bonjour Mr Bupp

          très bonne piste d’économie Mr. Bupp
          maintenant que commence à apparaître un peu partout la facture salée du renouvelable, je reste très surpris,quoique, de constater que aucun politicien ne s’empare de ce dossier.
          Dernièrement, ,en wallonistan, petit pays mieux connu sous le nom de pays du soleil, on a commencé à s’inquiéter de qui allait payer les dettes accumulées par le photovoltaïque ces dernières cinq années, soit 2.5 milliards(rappelons que la population du wallonistan est de 4.5 millions de socialistes.
          Le mage déconnecté ferait bien de prodiguer ses conseils aux Espagnols,la dette accumulée est là-bas de 31 milliards ;
          En Allemagne aussi on commence à faire ses comptes, surtout que point de vue efficacité, à part dans le pays de candy du mage, les bilans sont de plus en plus « préoccupants »

          http://notrickszone.com/2013/03/04/germanys-wind-performance-was-just-as-bad-as-great-britains-sun-and-wind-are-often-awol/

          http://notrickszone.com/2013/02/24/germanys-renewable-energy-efficiency-falls-to-just-over-20-threatening-to-ruin-german-competiveness/

          http://notrickszone.com/2013/02/19/european-institute-for-climate-and-energy-warns-germanys-feed-in-act-will-lead-country-to-economic-ruin/

          Mais vous pourrez présenter tous les chiffres possibles,la mouvance n’en a cure,leur but est notre ruine,la décroissance joyeuse et ludique,.
          Or toute cette gabegie n’a d’autre justification que la terrible poele à frire promise par la clique à hansen,qui a conduit le parlement européen,largement prisonnier des lobbys verts, à signer Kyoto, mais pire, à nous imposer à nous, seuls à le faire dans le monde,à prolonger ce suicide industriel,et ceci en dépit du naufrage annoncé du paquebot GIEC,bien mal en point après les révélations et autres scandales qui émaillent son parcourt.
          De plus en plus, il devient évident que toute la sciences nitendo des climastrologues était fausse.
          Mais là encore, on assiste à un véritable déni des réalités,car il serait suicidaire pour cette nuisance de reconnaître s’être trompée.
          Avec ce qui a été soustrait à nos économies par ce protocole de Kyoto,directement par le jeu des MDP, ou indirectement par l’explosion des règles absconses,et d’administrations pléthoriques pour les appliquer, il y a de quoi effacer toutes nos dettes.

          Mais il y a de l’espoir,cette nouvelle par exemple

          http://www.lalibre.be/societe/general/article/801159/la-femme-la-plus-vieille-du-monde-souffle-115-bougies.html
          pour un pays « ravagé » par la terrible menace nucléaire....on se demande ?

          Ou encore le retour des Bush possible à la présidence
          ou de Nicolas, chez nous.

          Il n’y a qu’à voir la tronche que fait merluche au début de la page, pour avoir des motifs d’espoir.


        • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 11:23

          jolemarteau

          vision déformée par vos habituelles oeillères...
          au Japon, l’état à été obligé de racheter tepco, pour éviter sa faillite, sauf que la faillite menace désormais l’état lui même...
          initialement mesuré à 50 milliards, ses conséquences financières sont passées rapidement à 100 milliards, (lien) et maintenant, c’est la cour des comptes qui évalue un accident similiaire en France jusqu’à 1000 milliards...
          sans parler des cancers qui ne seront comptabilisés que dans 20 ans...
          extrait de wikipédia
          Le 7 novembre 2012, la compagnie TEPCO annonce que le coût de la catastrophe de Fukushima, initialement évalué à 50 milliards d’euros, pourrait être doublé et atteindre 100 milliards d’euros. Ce montant inclut le dédommagement des populations et la décontamination d’une zone restreinte. La compagnie précise que si cette zone venait à être étendue et qu’on lui demandait de construire des sites de stockage de déchets radioactifs, ce coût pourrait à nouveau doubler. Dans la foulée, la compagnie demande à être à nouveau privatisée et à pouvoir continuer à fournir de l’électricité afin de faire face à ces dépenses

          alors, toujours hostile aux énergies propres ?
           smiley


        • joletaxi 7 mars 2013 14:12

          nsans parler des cancers qui ne seront comptabilisés que dans 20 ans...

          je sais que cela ne servira à rien, car vous êtes, comme tous les membres du club de l’enclume,étanche à toute tentative de réflexion ou d’analyse

          http://www.monbiot.com/2011/04/04/evidence-meltdown/

          des fois que vous l’ignoreriez (vos sources ignorent superbement ce qui se passe dans le monde et donc en anglais) Monbiot est l’activiste vert du journal le Guardian,lui-même porte drapeau de toutes les thèses ecodurablecitoyennes.
          Difficile de suspecter que ce type serait à la solde d’Areva non ?

          Concernant les coûts, la facture des importations supplémentaires du fait de la fermeture des centrales nuc dépasse, et de loin la facture de l’accident.

          Il n’en demeure pas moins que les renouvelables sont ruineux, n’apportent aucune solution au problème possible énergétique qui pourrait survenir dans 100 ans.

          Quant à Kyoto,facile d’accuser les subprime,mais je constate que personne n’ose même se risquer à évoquer le problème.
          On accuse les grands lobbys de nous « laver » le cerveau,concernant la poelle à frire, c’est grande lessive tous les jours ,


        • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 15:58

          jo

          pourquoi déserter votre seau et votre pelle ?
          quand vous évoquez le cout du nucléaire, donnez donc des liens...
          parce qu’au delà des 1000 milliards potentiels qui seraient gaspillés si une catastrophe nucléaire arrivait en France, vous pouvez ajouter le démantèlement des centrales et croyez moi, ça va couter encore plus cher, si l’on prend comme exemple le démantèlement de super (?) phénix, 
          pour l’instant, du coté des déconstructeurs on évoque 1 milliards d’euros !
          mais des dépassements sont prévisibles.
          un conseil, mettez de l’argent de coté.
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 16:00

          jo

          j’ai oublié de vous donner le lien

        • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 16:04

          jo

          et d’après le canard enchainé, généralement bien informé, il a fallu 9 milliards d’euros pour le construire, il en faudra un ou de de plus pour le déconstruire...11 milliards d’euros...ça laisse songeur...
          et puis il y a toutes les autres centrales...
          alors, toujours fâché avec les énergies propres ?
           : smiley)

        • gaijin gaijin 7 mars 2013 16:36

          ayé
          ils sont revenus des vacances au ski
          dommage


        • lechoux 7 mars 2013 16:43

          @joletaxi : "Il n’en demeure pas moins que les renouvelables sont ruineux, n’apportent aucune solution au problème possible énergétique qui pourrait survenir dans 100 ans."

          Le rendement énergétique pour produire de l’électricité par le biais d’une centrale nucléaire est de 11 % : rendement de 33 % au niveau du circuit primaire combiné à un rendement de 33% du réseau de distribution(transport et transformation de tension) : 0,33x0,33=0,1089, 11 %.

          L’objectif de production des installations alternatives(dans le sens écologique et de proximité, c’est à dire sans transport) n’est donc que de 11% de l’énergie produite aujourd’hui(valeur à documenter).

          Vu sous cet angle, le principal problème politique et économique de ces nouvelles solutions, c’est qu’elles sont en mesure de rendre obsolète les installations actuelles dans les 5 ans.

          Et concernant le coût de démantèlement des centrale, comme le cite l’auteur, personne ne connaît le coût de démantèlement de Superphénix. Comme c’est bizarre !!!

          Merci à l’auteur pour son article, qu’il suit de près, c’est tout à son honneur.


        • olivier cabanel olivier cabanel 7 mars 2013 17:21

          gaijin

          et ils n’ont même pas proposé une photo des bonhommes de neige réalisés !
           smiley

        • HELIOS HELIOS 7 mars 2013 21:04

          Dire que le rendement cible est de 11% est faux.

          A moins de planter une eoliennne, un panneau solaire capable de satisfaire integralement les besoins de consommation de chaque foyer,
          --- SANS couvrir les moment où le systeme ne produit pas (pas de vent, pas de soleil, et c’est la même chose chez les voisins, la nuit et le vent c’est pour tout le monde) et
          --- SANS re-injection du supplement produit dans le reseau pour ceux qui n’ont pas la chance de generer (la nuit et l’absence de vent ailleurs)

          ... votre calcul est faux, car il faudra toujours un reseau qui a des pertes !!

          En supposant que vos chiffres soient vrais (rendement 33%) et (perte 33%) vous n’avez le droit que de supposer que la cible a atteindre est d’un rendement « continu » de 33%... car il faut quand même utiliser un reseau de distribution...vous voyez c’est nettement moins facile.

          D’autant qu’en regardant de pres, votre affirmation de 33% de rendement d’un alternateur dans le circuit d’une centrale nucleaire me parait bien faible.


        • Jr.Bupp Jr.Bupp 7 mars 2013 23:09

          Oui, Helios. C’est tout à fait n’importe quoi ! Les gens mélangent tout !

          Un alternateur est donné pour une puissance de x MVA ou MW suivant que l’on parle en puissance apparente ou active. Il a un rendement proche de 99% pour les alternateurs > 1000 MW.

          Cabanel propose à certains d’aller jouer avec les bonhommes de neige, on pourrait lui proposer d’ouvrir des livres d’electrotech. Histoire de lui éviter de dire des âneries !!!! Et il n’est pas le seul pour qui ce serait souhaitable.


        • lechoux 8 mars 2013 14:45

          Allez dire cela à Sadi Carnot.


        • HELIOS HELIOS 8 mars 2013 21:43

          Depuis que ce brave homme pédale, les technologies évoluent !

          C’est ainsi que pour les grosses turbines 5 ou 7 étages, utilisant la vapeur très sèche des centrales nucléaires ... leur rendement avoisine les 40% (hélas, pas plus).


        • lechoux 10 mars 2013 17:07

          @Helios : Tiens ???? Vous avez changé d’avis dans votre deuxième post ! Bizarre !!

          A aucun moment je n’ai parlé de rendement objectif. Veuillez relire mon post à tête reposée, imprimez le s’il le faut et peut être je vous répondrais.


        • lechoux 10 mars 2013 17:13

          Remplacez « Rendement objectif » par « rendement cible » dan le précédent post.

          Je suis surpris que l’auteur n’ai pas sauté sur un tel argument ( : 11% de la production actuelle est utilisable).

          C’est pourtant un fieffé opposant à l’énergie nucléaire, c’est ce qu’il dit ! Ce que je crois, mais de moins en moins, plus je le lis.


        • olivier cabanel olivier cabanel 10 mars 2013 21:22

          plus je le lis ?

          vous êtes marrant.
          je n’ai pas dévié d’un pouce depuis ma première manif...
          il y a si longtemps...la première manif anti nucléaire, à Bugey.
           smiley

        • soi même 7 mars 2013 09:58

          Bonjour Olivier, Pépère Ier devrait s’inspirer de Charles VII qui n’a pas hésiter à emprisonner Jacques Cœur « Sa stratégie s’élabore petit à petit et deux principes le guident déjà : on n’est jamais si bien servi que par soi-même, à condition de ne jamais mettre ses oeufs dans le même panier et l’essentiel est d’utiliser "toutes les  manières et subtilités d’avoir finances" pourvu qu’elles servent à aller de l’avant. » pour retrouver ses deniers.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès