Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Economie > Impossible n’est pas FMI

Impossible n’est pas FMI

Jeudi 28 mars 2013, le Fond Monétaire International (FMI) a jugé difficile d'étendre à d'autres pays européens la solution adoptée à Chypre, mêlant faillite bancaire et mise à contribution des gros déposants.

Difficile, mais pas impossible. Tel Paul Newman se demandant dans le film l'Arnaque s'il allé être difficile de "ferrer" Robert Shaw, le FMI s'interroge sur la possibilité de rafler la mise sur le dos des autres déposants européens. La tâche ne sera pas aisée, mais impossible n'est pas FMI !

Ce même jeudi 28 mars, les banques chypriotes ont rouvert leurs portes sous la vigilance de l'armée craignant un bank run, peur phobique des faux monnayeurs internationaux. Le coup de force est passé. Sans encombres majeures. Les déposants de plus de 100 000 euros seront durement touchés et une fois de plus le peuple, en l'espèce chypriote, paye l'addition de trente ans de dérégulation financière. Trente ans, mais probablement pourrait-on remonter plus loin dans le temps, que derrière le terme nébuleux de "capitalisme financier" s'est formé un groupement d'intérêt économique, (bien) au-dessus des Etats-Nations, dont les têtes nous sont familières à tous. En France, par ordre hiérarchique cela pourrait donner :

1- Madame Christine Lagarde, chargée des relations publiques du FMI. Association internationale à but lucratif, dont le leitmotiv est de parvenir à une gestion financière des relations internationales fondées sur la dépendance économique des Etats vis-à-vis des "hedges fund" ;

2- Monsieur Mario Draghi, bankster italien de naissance mais mondialiste d'adoption, Président de la Banque Centrale Européenne (BCE). Société filiale du FMI chargée de veiller à ce que les Etats européens ne puissent plus recourir au financement pour investissement productif à taux zéro (article 123 du TFUE), et de surveiller la mise en place à horizon 2015 du grand marché transatlantique ;

3- Monsieur Pierre Moscovici, Ministre français de l'Economie et des Finances prenant le parti de l'étranger. Chargé de la mise en place en terre gauloise des décisions citées en 1) et 2), principe de subsidiarité européen oblige.

Un corps constitué à un tel niveau d'élaboration, qu'il peut se permettre d'attenter au principe de propriété privée (l'atteinte aux dépôts chypriotes) sans que les toussotements populaires n'arrivent à hauteur de semelle. Pendant ce temps Hollande le fusible déclame au 20 heures sur France Télévision, et mardi c'est Ligue des Champions. Qu'importe les plus de 300 jours de siège de Bruno Boulefkhad devant la Société Générale, ou même le rapt chypriote, tout passe sans anicroche. L'ex sénateur socialiste Jean-Luc Mélenchon, grimé en résistant, essaye de donner le change pour calmer la colère populaire. D'aucuns s'y laisse prendre, mais la contorsion va finir par devenir délicate : quand la marée redescendra, il sera un des premiers tout nu. Car s'il est une chose dont il faut avoir conscience, c'est que le coup de Nicosie sera réitéré. C'est ce que nous a confirmé la "bourde" du chef de l'Eurogroupe ayant commis l'erreur de boire un peu d'élixir de vérité avant de commenter la solution chypriote aux médias.

Espagne, Italie, Slovénie ? Les paris sont ouverts mais comme le dit le FMI : la tâche sera difficile, mais pas impossible !

 

Maurice, pour le Cercle des Volontaires.

 

 

Plus d’information sur le Cercle des Volontaires :

Le site : www.cercledesvolontaires.fr

La page Facebook

Le Twitter

La chaîne Youtube

 

Pour aller plus loin : http://www.cercledesvolontaires.fr/2012/12/15/zapping-union-europeenne/



Sur le même thème

Le jour où l'euro(pe) a basculé
Anatomie du pouvoir politique - partie 1
La boîte de Pandore
Pourquoi nous risquons le pire dans les 5 prochaines années ?
Ukraine : qui sème le vent ...


Les réactions les plus appréciées

  • Par FRIDA (---.---.---.180) 29 mars 2013 17:17
    FRIDA

    Tous les avoirs au dessus de 100000 €, mais pas ceux de la BCE. Elle bénéficie d’un traitement de faveur.

    Ce qui est scandaleux, c’est le vol du peuple qui ne fait pas honte aux socialistes, une sorte de Robin des bois à l’envers, 
    au contraire, pour faire diversion, ils se la jouent victimes d’antisémitisme.
    Fermons là pour ne pas passer pour des nazis et des fachos.
    Laissons-nous tondre pour ne pas déranger la légalité de ces messieurs dames les politiques, restons dans la révolution citoyenne, c’est plus politiquement correct, c’est plus poli et bcbg.

  • Par Unispourlemeilleuretpourlepire (---.---.---.35) 29 mars 2013 16:59

    La France est devenu un Lander européen... Mais c’est dans ces moments que le pays se sublime. La France, le pays des Francs, le pays des gens libres !


    Difficile mais pas impossible ? On va leur compliquer la tâche quand même ! 

    Merci au Cercle pour cet article.
  • Par FRIDA (---.---.---.180) 29 mars 2013 17:21
    FRIDA

    "Pierluigi Bersani, le leader de la coalition de gauche majoritaire à la Chambre des députés mais minoritaire au Sénat, ne sera probablement pas le prochain Président du conseil italien. N’ayant pu convaincre les Grillini, dont les 54 sénateurs du Mouvement 5 Étoiles, de lui accorder leur confiance indispensable à la naissance d’un exécutif et refusant toute idée d’alliance avec la droite de Silvio Berlusconi, il a renvoyé la balle au chef de l’Ėtat prenant acte des "entraves des uns et des conditions inacceptables des autres". Beppe Grillo peut déjà faire une encoche sur la crosse de sa carabine : il est parvenu en refusant obstinément la main tendue à éloigner (durablement ?) Bersani qu’il compare à un client de prostituées (Puttaniere) du paysage politique italien."
    http://italie.blog.lemonde.fr/2013/...

  • Par Cercle des Volontaires (---.---.---.76) 29 mars 2013 18:35
    Cercle des Volontaires

    @ Démosthène,


    Merci pour votre commentaires. Vous savez, je n’ai aucun ressentiment contre les sympathisants/adhérents du FdG. Bien au contraire. Mais Mélénchon n’est pas le bon représentant de ce parti. Il manie bien le verbe, semble faire avancer LA cause, mais ne sert finalement qu’à opposer ceux que tout devrait réconcilier : sympathisant du FdG et sympathisant du FN.

    Je fais le même constat pour Marine Le Pen, qui n’arrive pas à comprendre qu’il existe des français musulmans patriotes.

    Dès que l’on emploie devant Mélenchon le terme de « Nation », on est illico presto qualifié de facho. Et quand on sait que la défense de la souveraineté nationale est un combat historiquement de gauche (inscrit dans la DDHC), c’est se foutre gentiment de la tête des français.

    La seule chose que je reconnais à Mélenchon, s’est d’avoir su réveiller une certaine flamme chez les gens. 

    Ce n’est que le début, et il va falloir maintenant continuer ensemble le travail, loin des ces représentants en carton.

    Cdltm


Réactions à cet article

  • Par Unispourlemeilleuretpourlepire (---.---.---.35) 29 mars 2013 16:59

    La France est devenu un Lander européen... Mais c’est dans ces moments que le pays se sublime. La France, le pays des Francs, le pays des gens libres !


    Difficile mais pas impossible ? On va leur compliquer la tâche quand même ! 

    Merci au Cercle pour cet article.
  • Par FRIDA (---.---.---.180) 29 mars 2013 17:17
    FRIDA

    Tous les avoirs au dessus de 100000 €, mais pas ceux de la BCE. Elle bénéficie d’un traitement de faveur.

    Ce qui est scandaleux, c’est le vol du peuple qui ne fait pas honte aux socialistes, une sorte de Robin des bois à l’envers, 
    au contraire, pour faire diversion, ils se la jouent victimes d’antisémitisme.
    Fermons là pour ne pas passer pour des nazis et des fachos.
    Laissons-nous tondre pour ne pas déranger la légalité de ces messieurs dames les politiques, restons dans la révolution citoyenne, c’est plus politiquement correct, c’est plus poli et bcbg.

    • Par FRIDA (---.---.---.180) 29 mars 2013 17:21
      FRIDA

      "Pierluigi Bersani, le leader de la coalition de gauche majoritaire à la Chambre des députés mais minoritaire au Sénat, ne sera probablement pas le prochain Président du conseil italien. N’ayant pu convaincre les Grillini, dont les 54 sénateurs du Mouvement 5 Étoiles, de lui accorder leur confiance indispensable à la naissance d’un exécutif et refusant toute idée d’alliance avec la droite de Silvio Berlusconi, il a renvoyé la balle au chef de l’Ėtat prenant acte des "entraves des uns et des conditions inacceptables des autres". Beppe Grillo peut déjà faire une encoche sur la crosse de sa carabine : il est parvenu en refusant obstinément la main tendue à éloigner (durablement ?) Bersani qu’il compare à un client de prostituées (Puttaniere) du paysage politique italien."
      http://italie.blog.lemonde.fr/2013/...

  • Par Démosthène (---.---.---.245) 29 mars 2013 18:16

     
    Oui à l’ensemble de l’analyse, à une ’ petite ’ exception près, mais qui ne reflète que votre absence de visibilité dans les meRdias :
     
    Tenez, ça dure 8 mn et quelques, et ce n’est pas ’ exactement ’ ce que vous avez compris, cher auteur :
     
    http://www.dailymotion.com/video/xy...

    • Par Cercle des Volontaires (---.---.---.76) 29 mars 2013 18:35
      Cercle des Volontaires

      @ Démosthène,


      Merci pour votre commentaires. Vous savez, je n’ai aucun ressentiment contre les sympathisants/adhérents du FdG. Bien au contraire. Mais Mélénchon n’est pas le bon représentant de ce parti. Il manie bien le verbe, semble faire avancer LA cause, mais ne sert finalement qu’à opposer ceux que tout devrait réconcilier : sympathisant du FdG et sympathisant du FN.

      Je fais le même constat pour Marine Le Pen, qui n’arrive pas à comprendre qu’il existe des français musulmans patriotes.

      Dès que l’on emploie devant Mélenchon le terme de « Nation », on est illico presto qualifié de facho. Et quand on sait que la défense de la souveraineté nationale est un combat historiquement de gauche (inscrit dans la DDHC), c’est se foutre gentiment de la tête des français.

      La seule chose que je reconnais à Mélenchon, s’est d’avoir su réveiller une certaine flamme chez les gens. 

      Ce n’est que le début, et il va falloir maintenant continuer ensemble le travail, loin des ces représentants en carton.

      Cdltm


  • Par Cercle des Volontaires (---.---.---.76) 29 mars 2013 18:40
    Cercle des Volontaires

    @ Unispourlemeilleuretpourlepire


    Effectivement, les analyses de P. Hillard deviennent chaque jour un peu plus juste. Merci pour votre soutien !

    @ Frida

    Beppe Grillo amène peu de souffle nouveau dans le paysage politique italien. Le combat ne fait que commencer et il sera rude. En refusant les alliances, les réformes seront votés au cas par cas, et il s’affirme en véritable poil à gratter.

    Pour le coup du Robin des bois à l’envers, je trouve la métaphore parfaite. Ca mériterait presque une parodie vidéo... On va s’y mettre !
  • Par julius 1ER (---.---.---.101) 30 mars 2013 14:14

    Attali disait hier soir chez Taddei (ce soir ou jamais) qu’il n’était pas choquant que l’on tape dans les comptes des épargnants dans la mesure ou les Chypriotes ne paient pas d’impôts, sont très peu taxés et qui plus est on des comptes rémunérés à 4%....................il faut bien admettre que son argumentation est pertinente, dans la mesure ou l’on choisit un système à risque rémunérateur il faut aussi assumer les pertes sinon cela est beaucoup trop facile, mais vous me direz que les grands capitaliste font çà depuis belle lurette, privatiser les profits et socialiser les pertes, j’ajouterai même que si vous disposez d’un PEA , vous pouvez gagner sur le long terme mais perdre aussi beaucoup sur du court-terme...........

    mais ou Attali devenait franchement cynique c’est quand il proposait de pratiquer la même chose ici sous prétexte que nous vivons au dessus de nos moyens ( je pense qu’il parle pour lui ou ceux de sa classe, parcequ’ici tout est terriblement taxé plutôt deux fois qu’une...........Taxes foncières, impôts locaux, impôts sur le revenus, TVA (2 ou 3 fois entre le produit simple et le produit finit transformé quand ce n’est pas plus pour les produits complexes) NON monsieur Attali les citoyens payent énormément d’impôts et taxes de toutes sortes mais une chose est sûre les gens comme vous ne sont pas taxés à leur juste valeur !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès