Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > J’aime pas les riches !

J’aime pas les riches !

On se souvient de cette phrase prononcée par le candidat socialiste à la présidentielle, et maintenant qu’il est élu, comment va-t-il le prouver ?

David Cameron, le premier ministre britannique, a proposé de dérouler le tapis rouge afin d’accueillir les plus fortunés de notre pays, histoire de leur faciliter la vie, de leur trouver des logements dignes de leur statut, des écoles de qualité pour leurs enfants, et des banques sympas pour leur fortune, prouvant ainsi que les paradis fiscaux ont la vie dure. lien

D’ailleurs, selon le mensuel suisse « Bilan  », il y aurait, parmi les français les plus riches, 44 familles déjà installées chez nos voisins helvètes, et leurs fortunes varient de 4 milliards à 80 millions d’euros.

De Wertheimer (Chanel) à Hechter, en passant par Castel, Primat (Schlumberger), Rotschild, Peugeot, Lescure (Seb, Tefal, Rowenta, Krups, Moulinex, Calor), Bich (Bic), Mimran, Louis-Dreyfus, Berda (AB-Prod), Despature (Damart), Murray, Puech (Hermes), Defforey et Fournier (Carrefour), Zorbide (Lancel), Zannier (Z, Kenzo, Kokkaï, Oxbow, Chipie), Lejeune (Seita), Jabre, Harari, Taittinger, Pereyre de Nonancourt (champagne Laurent-Perrier), Dumont (Grand Frais), Lacoste, Cohen (Sogeti), Bru-Magnier (laboratoire UPSA), Reybier (cochonou, Aoste, Justin-Bridou), Duménil (Acanthe Développement), Kampf (Capgemini), Moineville (réseau câblé de France), Sacharia (Vinci), Montfalcon de Flaxieu (Maxiris), Picart (Buffalo Grill), Pigozzi (Simca), Bleustein-Blanchet (Publicis), Roussel, Hersant, Dubrule (Accord), Jean Louis David, Maurice et David Giraud (Pierre & Vacances), Guerlain, Ducros, DeWitt, Dominique Fremont (Mauboussin), ces familles représentent à elles seules entre 24,235 et 30,650 milliards d’euros planqués bien au chaud en Suisse. lien

Leur nombre devrait augmenter bientôt puisque, quelques temps avant les élections, Pierre-Alain Guillaume, avocat genevois spécialisé dans la « délocalisation », a déclaré : « nous avons une demande en forte hausse en provenance de France, des clients qui ont fait le choix de s’établir en Suisse, ainsi que des personnes qui nous mandatent pour vérifier la faisabilité et les conditions d’un établissement en Suisse  ». lien

Hervé Falciani, avait établi une liste de 4000 français dont les avoirs en Suisse se montent à 6 milliards d’euros, et la communication de leurs noms à l’administration n'a été guère productive, même si Eric Woerth s’était félicité à l’époque d’avoir obtenu 20 régularisations, oubliant au passage les 3980 exilés fiscaux restants. lien

Pourtant, selon d’autres sources, le nombre d’exilés fortunés serait plus important, passant de 3106 à 5445 entre 1999 et 2010, et la Suisse n’a manifestement aucun état d’âme, accueillant à bras ouverts les victimes des 75% d’imposition sur les très hauts revenus, d’autant que ceux qui sont déjà sur le territoire helvétique, ont rapporté 554 millions d’euros de recettes fiscales en 2010. lien

Ce n’est manifestement que la partie visible de l’iceberg : les paradis fiscaux ne se limitant pas à la seule Suisse.

Le Comité Citoyen pour une Europe Solidaire en a établi le constat en 25 pages dans un rapport que l’on peut découvrir sur ce lien ; Dans cette étude pointue, on apprend que les particuliers du monde entier détiendraient plus de 11 500 milliards de dollars dans les paradis fiscaux, et que derrière cette page noire de la finance mondiale, c’est le blanchiment de l’argent du crime qui est montré du doigt.

Des Bahamas, au Vatican en passant par le Liechtenstein, les Iles Caïman, le Royaume Uni, l’Irlande, le Panama, Costa Rica, la Suisse, Les Bermudes, Singapour, le Delaware (USA), Hong Kong, et le Luxembourg, les exilés fiscaux n’ont que l’embarras du choix, et le magazine « Forbes » à publié en 2010 la liste des 10 « meilleurs » paradis fiscaux dans le monde. lien

Que l’on se rassure, il reste encore quelques milliardaires en France, et le magazine « Challenges » à publié la liste des 500 premières fortunes professionnelles françaises. lien

On se souvient de la promesse réitérée tout le long du mandat de Sarközy de s’en prendre aux paradis fiscaux, et on a vu son efficacité. lien

L’ex-président français évoquait une amende de 5% sur le montant des sommes cachées, correspondant à 300 millions d’euros. lien

Nous allons voir comment son successeur va s’y prendre.

Va-t-il supprimer le bouclier fiscal qui à couté en 5 ans au pays plus de 3 milliard d’euros, au seul bénéfice de 14 000 nantis ? lien

Il a décidé d’établir un barème maximum destiné au salaire des grands patrons du service public, lequel ne devrait pas être plus de 20 fois le SMIC, (lien) mais ne faudrait-il pas appliquer aussi cette mesure à leurs proches collaborateurs, sinon ceux-ci pourraient finalement gagner plus que leur directeur. lien

Ne pourrait-il y avoir des mesures semblables dans le secteur privé ?

Mais, puisque charité bien ordonnée commence, dit-on, par soi même, les économies pourraient aussi se faire ailleurs, au sein des élus, par exemple.

François Hollande a certes décidé de baisser de 30% son salaire, ainsi que celui de ses ministres, mais quid des députés, et des sénateurs ?

Ils sont, on le sait, 577 à siéger sur les bancs de l’Assemblée Nationale, 348 au Sénat, et dans un sondage publié le 1 avril 2012 dans « le Figaro » on apprend que 32 965 français ont dit « oui », à 95,77% à une diminution du nombre de députés en France. lien

Comment ne pas les comprendre, si l’on compare ce chiffre avec la centaine de députés Russes, ou aux USA qui, pour 300 millions d’habitants, n’ont que 100 sénateurs et 435 représentants.

Nous pourrions donc nous priver d’au moins la moitié de nos sénateurs et de nos députés, d’autant que ceux-ci ne se privent pas d’absentéisme dans leurs assemblées respectives.

L’économie réalisée serait loin d’être négligeable, car outre le salaire, il faut tenir compte des autres avantages de ces élus.

En diminuant par deux le nombre des ministres, des sénateurs, des députés, l’économie réalisée serait en 5 ans de 180 millions d’euros. lien

Si le salaire de tous ceux-ci était baissé d’un tiers, on économiserait 60 millions supplémentaires, et encore plus en supprimant les avantages consentis aux uns et aux autres.

Et quid du parachute en or des députés, mis en place par Jean Louis Debré, qui permet au non réélus de toucher leur indemnité parlementaire pendant 60 mois après leur éviction ?

Elle correspond à 725 640 euros par élu au chômage. lien

Ajoutons-y l’indemnité parlementaire attribuée aux élus en place, qu’ils peuvent dépenser comme ils le veulent, sans la moindre justification, ce qui scandalise à juste titre les élus suédois, et qui s’élève à 5 885 € mensuels pour les députés, et 6 209 € pour les sénateurs, soit pour 5 ans, plus de 200 millions pour les députés, et près de 130 millions pour les sénateurs. lien

Au total, entre les amendes citoyennes qui devraient pénaliser les milliers d’exilés fiscaux et les économies réalisables en réduisant le nombre, le salaire, et les avantages des « grands » élus, feraient des milliards d’euros que les 8 millions de français qui sont sous le seuil de la pauvreté seraient heureux de se partager plutôt de se contenter d’une petite hausse du SMIC.

On ne peut que se réjouir des 2% d’augmentation de celui-ci, d’autant qu’il n’avait pas bougé depuis 5 ans, mais ça parait bien modeste comparé aux énormes gaspillages pratiqués ailleurs. lien

En effet, d’autres économies sont possibles.

Des milliards s’envolent à destination de l’armée, comme ceux consacrés aux 4 sous marins nucléaires livrés récemment, et qui nous ont couté 24 milliards en septembre 2010. lien

Et quid des Rafales, cet avion qualifié de « fleuron » de notre industrie de guerre, mais qui est invendable en raison de son prix, au point que l’ancien gouvernement a du en acheter pour 5 milliards d’euros, lesquels s’ajoutent aux 11 milliards déjà dépensés précédemment pour ce même avion ? lien

Au chapitre de l’argent jeté par les fenêtres, ajoutons-y pour la bonne bouche, les 4 milliards de dépassement pour l’EPR finlandais, qui ne devait en couter que 3, et qui passera probablement la barre des 7 milliards, sachant que ce dépassement est par contrat à la charge de la France. lien

Quid du démantèlement des vieilles centrales nucléaires provisionné à seulement 10% de sa valeur ? Des projets d’enfouissement de déchets radioactifs passés maintenant à 35 milliards ? lien

Et que dire des augmentations régulières et importantes de nos factures mensuelles ?

En quelques années, ça a été pour le gaz, 20%, pour le forfait hospitalier : 26%, le fuel domestique : 21%, le péage des autoroutes : 5,6%, les pates : 17%, le pain : 7%, il n’y a guère que le jeton de caddie qui est resté à 1€. lien

N’y a-t-il pas la possibilité de règlementer ça ?

Il ya donc du pain sur la planche, et nous serons fixés le 3 juillet prochain des décisions qui seront prises par le nouveau gouvernement, car comme dit mon vieil ami africain : « le maïs ne gagne pas contre la poule ».

L’image illustrant l’article provient de « laresilience.hautefort.com »

Merci aux internautes pour leur collaboration efficace.

Olivier Cabanel

Articles anciens

Travailler ? Moi jamais !

Salauds de pauvres

Que les gros salaires lèvent le doigt

Quand on a Cantona

Nous étions au bord du Gouffre

Lunette noires pour paradis discrets

Capitalisme, l’impossible moralisation

Qui sont ces terroriches ?

Les cousus d’or de st Cyr

Les bourgeois de palais

Le travail est mort, vive la paresse !

La mafia au secours des banques

Sale Noël

Il fait trembler les paradis fiscaux

Site à visiter :

Stop paradis fiscaux


Moyenne des avis sur cet article :  4.09/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

169 réactions à cet article    


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 juin 2012 11:43

      Robert Gil

      ça me parait tout à fait convaincant.
       smiley

    • LES SOCIALISTES PEUVENT LE FAIRE S ILS LE VEULENT EN COMITE EUROPEEN

      RESTREINT( italie...allemagne..france.........)

      - en appliquant une taxe tobin de 1% SUR LES REVENUS BOURSIERS ET DE L IMMOBILIER locatif

      -en baissant l’effectif plèthorique d’élus nationaux....nous avons 15 fois trop de senateurs
      et 10 fois trop de députés.comparé AUX USA..... !!!!!!!!!!!!!
      et 10 fois trop de communes 3660 suffiraient AU LIEU DE 36600

       -en baissant leurs indemnités de 30% AUX MAIRES DEPUTES SENATEURS ET EN SUPPRIMANT LES CONSEILS GENERAUX QUI FONT TRIPLONS AVEC DEPARTEMENTs ET COMMUNES..

      CETTE TAXE TOBIN A 1% RAPPORTERAIT.570 MILLIARDS AN....MAIS .VIVENT LA FINANCE ET LES AVOCATS D AFFAIRES GERANTS DE SCI OU CABINETS IMMOBILIERS

      qui va y toucher...la gauche caviar NON...BIEN SUR !!!!!!!


    • bigglop bigglop 26 juin 2012 19:00

      Bonsoir à tous,

      Merci @Olivier pour cette piqure de rappel.

      Hollande ne fait que suivre les paroles d’un hibou hyperthyroïdien qui affirmait « mon programme n’est pas socialiste »

      Quid de son combat acharné contre cette « finance folle qui n’a pas de visage »

      Tout le monde oublie et ne parle pas du contenu du TSCG (Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance europénne) complété par les Six et Two Packs

      Il sera adopté en juillet, au cours de la session extraordinaire du Parlement, sans débat, sans information, ni référendum (souvenez-vous du MES) grâce à la majorité parlementaire de la gauche des sociaux-libéraux. Nous devrons soumettre nos lois de finances (budgets) à la Commission Européenne qui pourra les modifier avant le vote du Parlement, idem pour la création d’obligations souveraines.

      Je vous propose de signer la lettre ouverte d’ATTAC et de la Fondation Copernic à l’adresse de François Hollande sur le TSCG

      Le GEAB lance une Alerte Rouge à partir de juillet, pour le second semestre 2012 (écroulement systémique mondial, conflit iranien,...)
      Je pense que le GEAB (libéral) a certainement retenu dans son analyse les propos de Robert Wright sur la stratégie de réélection d’Obama influencée par Israêl et l’AIPAC (frappes israêliennes sur l’Iran avant le vote des présidentielles US)


    • olivier cabanel olivier cabanel 26 juin 2012 20:29

      biglop

      merci de ce commentaire, et merci d’avoir pensé à proposer la pétition.
      décidément, rien ne va plus, 
      à se demander si la prophétie maya n’est pas en train de se préparer.
      ...humour bien sur.
       smiley

    • bigglop bigglop 27 juin 2012 00:32

      Pas Glop, Glop les nouvelles d’où qu’elles viennent !


    • bigglop bigglop 28 juin 2012 00:56

      Bonsoir @Claudec,

      Je ne suis ni démographe, ni économiste distingué.
      Je me suis informé à différentes sources, il en ressort qu’à partir d’un certain montant de revenus de travail et/ou de rente accumulée, l’accroissement capitalistique est plus rapide que pour la portion inférieure qui ne dispose que d’un faible revenu salarié et dont la seule « richesse » est l’immobilier (habitation personnelle) dont il pourra tirer un petit profit, encore faut-il qu’il dispose de revenus lui permettant d’accéder au crédit.
      La tranche supérieure peut optimiser fiscalement ses revenus, ses rentes, son patrimoine par le recours à des conseils d’affaires.
      L’inégalité de la redistribution de la richesse augmente par un transfert significatif de la part travail vers le capital (rente) de l’ordre de 10%
      L’ideologie néo-libérale veut réduire le rôle de l’Etat à un strict minimum, notamment dans les secteurs de la protection sociale (SS, retraites...), du droit du travail (flexibilisation : contrat de mission ou cdd, durée du temps de travail négocié par entreprise...), de l’Education par la privatisation.
      Il est typique de cette idéologie de parler de charges sociales en lieu et place de cotisations sociales en niant le caractère de solidarité intergénérationnelle introduit notamment par le CNR (Conseil National de la Résistance)


    • Claudec Claudec 28 juin 2012 09:20
      @bigglop
      « à partir d’un certain montant de revenus de travail et/ou de rente accumulée, l’accroissement capitalistique est plus rapide que pour la portion inférieure qui ne dispose que d’un faible revenu salarié et dont la seule « richesse » est l’immobilier ... »

      C’est très exactement ce qui ressort de l’observation de la pyramide sociale et ce que j’essaie de mettre en évidence sur le blog que je lui consacre. Problème d’inégalités et d’écarts.
      A noter toutefois que la question est d’ordre planétaire et que le sort de ceux qui possèdent un bien immobilier est loin d’être le pire et le plus préoccupant.

    • leypanou 26 juin 2012 09:25

      @olivier cabanel :

      Merci pour ce rappel mais pour beaucoup de Français un peu au courant des pratiques politiciennes, je pense, le ’j’aime pas les riches« font partie des paroles comme çà dites publiquement mais qui n’engagent à rien.

      Si on fait la liste des choses à changer sinon à améliorer complètement car injustes ou inadmissibles etc, etc, elle serait trop longue, les »planqués fiscaux" n’en sont qu’une infime partie.

      Il faut seulement se rappeler comment JL Mélenchon a parlé de la parole donnée par F Hollande lors des élections internes du PS pour ne plus avoir AUCUNE illusion : à tous les SOCIALO qui croient dur comme fer en leur chef de file, s’ils sont HONNETES avec eux-mêmes et croient encore à quelque chose, ils risquent d’être deçus et plus vite qu’ils ne le pensent.

      Pour ma part, ni en politique étrangère, ni en économie, ni en politique de santé, ni en éducation, le compte n’y est pas : le social-libéralisme mène à une impasse.


      • olivier cabanel olivier cabanel 26 juin 2012 11:48

        leypanou

        oui, j’avais commencé à additionner les chiffres, et j’ai pris peur devant l’importance de celui-ci !
        en fait, en équilibrant les riches qui perçoivent beaucoup trop, et en le donnant aux plus pauvres, la France ne s’endetterait pas , et la chère croissance que cherche Hollande serait à portée de main, puisque les 8 millions de français qui vivent sous le seuil de pauvreté pourraient de nouveau consommer.
        mais Hollande va-t-il être courageux ?
        réponse sous peu.
         smiley
        merci de ce commentaire.

      • colza 1er juillet 2012 13:14

        @ olivier cabanel
        Dénoncer la dette de la france envers la finance et ne rembourser que ce qui est justifiable nous sortirait aussi très rapidement du rouge.
        Qu’en pense Hollande ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 1er juillet 2012 17:13

        colza

        c’est exactement ce que j’ai écris dans un article à paraitre la semaine prochaine sous le titre : « on a marché sur la thune »
        merci.
         smiley

      • gaijin gaijin 26 juin 2012 10:33

        on pourrait appliquer la recette a niko : « la france tu l’aime ou tu la quitte »
        déchéance de nationalité française pour les exilés fiscaux, avec confiscation des biens et interdiction de séjour sur le territoire national ....

        quand au maïs avec les ogm il faut se méfier des fois il y en a qui peut devenir féroce ....
        http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&sa=N&biw=941&bih=626&tbm=isch&tbnid=aRlfyTjvPaMynM :&imgrefurl=http://www.veilleaugrain.org/spip.php%3Farticle223&docid=vsaQMLWGGheAZM&imgurl=http://www.veilleaugrain.org/local/cache-vignettes/L282xH340/ogm810-335ad.gif&w=282&h=340&ei=cHPpT83fOpOM0wXFx5SqAQ&zoom=1&iact=hc&vpx=697&vpy=251&dur=3358&hovh=247&hovw=204&tx=124&ty=137&sig=108300268829212604480&page=6&tbnh=138&tbnw=114&start=78&ndsp=17&ved=1t:429,r:3,s:78,i:339


        • olivier cabanel olivier cabanel 26 juin 2012 11:50

          gaijin

          c’est radical et efficace.
          je suis pour à 100%
           smiley

        • gaijin gaijin 26 juin 2012 15:17

          parkway
          mais moi y en a bien d’accord avec GIL et jamais y en avoir dit que misère = faineantise
          du coup moi pas y en a comprendre ton post ( ou peut être toi pas y en a compris le mien ...)
          ça y en a pas grave smiley
          moi y en a juste essayé de démolir la sois disant question de titi par ironie a deux balle ( moi y en a pauvre )

          par contre moi y en a dire que si les pauvres y en a devenir méchants peut être y en a arrêter de se faire tondre .....

          si y en a d’autre qui pas y en a comprendre aller relire
          http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&sa=X&biw=1227&bih=567&tbs=isz:l&tbm=isch&tbnid=tLn-7rT4QwW8qM :&imgrefurl=http://www.otakia.com/1405/produit/bd/t23-obelix-et-compagnie-asterix/&docid=6OcXaa7ZQVERBM&imgurl=http://www.otakia.com/wp-content/uploads/V_1/nom_9/93/762.jpg&w=787&h=1040&ei=EbbpT_i4FYqV0QWkl6SpAQ&zoom=1&iact=hc&vpx=697&vpy=174&dur=503&hovh=164&hovw=124&tx=114&ty=173&sig=108300268829212604480&page=1&tbnh=164&tbnw=124&start=0&ndsp=14&ved=1t:429,r:4,s:0,i:84


        • samuel 28 juin 2012 08:20

          La France, tu payes ou tu la quittes.


        • titi 26 juin 2012 10:52

          Au lieu de fustiger l’exil fiscal, il faudrait peut être mieux se poser la question de l’insolente santé de l’économie Suisse... de pourquoi des milliers de francais n’ont qu’à traverser la frontière pour retrouver le plein emploi et des salaires x2,5...de pourquoi en ces périodes de crise l’état fédéral affiche des excédents budgétaires...

          Bref des questions intelligentes plutot que de croire qu’en emmerdant les 50 gros patrimoines exilés on va résoudre le problème de nos déficits abyssaux...

           

           


          • gaijin gaijin 26 juin 2012 11:23

            si tout les pays étaient des paradis fiscaux aucun n’en serait ......
            c’est trop dur a comprendre ?
            si tout les salaires du monde étaient basés sur ceux de la chine on aurait une faillite mondiale au lieu d’avoir une croissance mondiale a 10%

            toujours trop dur ?
            exemple plus simple a l’usage des libéraux et des économistes : si je vend moins cher que mon concurrent je peut faire plus de bénéfices que lui s’il vend moins cher que moi idem
            donc pour faire le maximum de bénéfices je doit donner mes produits ......
            c’est la même logique

            toujours trop dur ?
            moi y en a expliquer toi : si tout tout le monde y en a être l’homme le plus riche du village ça y en a servir a rien d’être l’homme le plus riche du village
            http://www.google.fr/imgres?um=1&hl=fr&biw=1227&bih=567&tbm=isch&tbnid=dQclm67OjqFx8M :&imgrefurl=http://freakonometrics.blog.free.fr/index.php%3Ftag/Ob%25C3%25A9lix%2520et%2520Compagnie&docid=KkXlTnPWucYEGM&imgurl=http://freakonometrics.blog.free.fr/public/perso/.bd-inflation_m.jpg&w=448&h=214&ei=yX7pT9akOoWi0QXZtqCpAQ&zoom=1&iact=hc&vpx=397&vpy=299&dur=852&hovh=155&hovw=325&tx=201&ty=123&sig=108300268829212604480&page=1&tbnh=97&tbnw=204&start=0&ndsp=13&ved=1t:429,r:9,s:0,i:123


          • olivier cabanel olivier cabanel 26 juin 2012 11:52

            titi

            il ne s’agit pas de fustiger l’exil fiscal, il s’agit de montrer du doigt les mauvais citoyens.
            ils mériteraient d’être déchus de leur nationalité.
            s’ils n’aiment pas la France, il la quitte et on n’en parle plus.

          • xa 26 juin 2012 14:13

            On va remettre deux trois choses en place.

            Primo, le x2.5, il ne faut pas exagérer, ca dépend fortement de votre activité. Ensuite, il faut bien savoir ce qu’on compare lorsqu’on dit x2. Certains compareront le revenu net d’impôt, en omettant de considérer les dépenses contraintes non prises en charge directement sur la fiche de paye, d’autres compareront le brut, toujours sans tenir compte des différences de charges.

            Sur les excédents, il faut aussi se remémorer qu’on ne compare pas tout à fait la même chose. On peut écrire un livre entier sur ces différences, mais par exemple, vous avez certaines prestations qui sont prises en charge par la collectivité en France (donc financées par la fiscalité), alors qu’elles sont facturées ici, et n’entrent pas dans la comptabilité nationale.

            Reste que globalement, quand on regarde les services similaires, le rapport de dépenses est favorable à la suisse, malgré des revenus de la fonction publique plus élevés qu’en France. Preuve qu’il y a tout de même une notion de productivité différente entre les deux pays.

            Sur les « francais » exilés en Suisse, il faut se renseigner aussi un peu. Nombre de ces « francais » sont suisses depuis bien longtemps !!! Un peu facile de les considérer francais au moment de les montrer du doigt, pour dans le même temps leur refuser le droit de s’exprimer.

            Dernière chose : le paradis fiscal est un peu facile, mais il faudrait creuser un peu la question de la fiscalité suisse. Comparez un peu la charge fiscale directe en suisse et en france : la suisse prélève plus au titre de l’IR + IS + Impot sur la fortune, rapporté à son PIB, que la France avec son IR+IS+ISF+CSG.

            Par contre, la TVA rapporte moins que l’IRPP, alors qu’en France, c’est plutôt le double de l’IRPP.


          • tf1Goupie 26 juin 2012 20:25

            Pendant que les Français critiquent les riches, les Suisses eux bossent et deviennent riches ...

            Plutôt que de passer leur temps à se demander qui gagnent plus qu’eux ils se préoccupent d’abord de ce qu’ils gagnent et au final ils sont plus heureux et riches que nous.

            La jalousie n’a jamais enrichi personne.


          • picpic 27 juin 2012 16:44

            Pour qu’un riche soit possible, il faut au minimum un pauvre,
            puisque pour évaluer une richesse matériel, il faut la mesurer à celle d’un autre.

            Si vous voulez être riche, dans l’absolu, vous êtes d’accord d’exploiter d’autres personnes.
            Même le joueur du lotto aura exploité tous les autres joueurs perdant, qui y auront mis une partie de leur salaire.
            Plus vous êtes riche, plus vous avez exploitez d’individu pour l’être et plus vous allez en exploiter pour le rester.
            C’est ce qu’il y a de drôle quand certains milliardaires se disent « philanthrope ».
            C’est exactement comme un meurtrier en série qui donnerait son sang à la croix rouge.

            Mais tout cela, noue le validons, puisque nous participons.

            Nous passons toute l’année à être exploité par quelqu’un d’autre et puis vient les vacances...ou
            c’est à notre tours de gouter aux joies de l’exploitation d’autrui.

            On se fait écraser, mais c’est acceptable, si nous gardons l’espoir qu’un jour nous pourrons à notre tour, nous aussi écraser.


          • olivier cabanel olivier cabanel 27 juin 2012 17:11

            picpic

            au delà de votre lapalissade « Pour qu’un riche soit possible, il faut au minimum un pauvre », il n’est pas question dans l’article de supprimer les riches.
            seulement de diminuer l’écart entre les plus riches et les plus pauvres.
            çà passe donc par une taxation sur les revenus, par des poursuites à engager contre ceux qui fraudent, qui s’exilent fiscalement, qui ont de trop gros salaires..etc
            je ne vais pas vous refaire tout l’article !
            tout le monde accepte qu’il y ait une hierarchie des salaires, 
            ce qui ne veut pas dire que tout le monde accepte les énormes disproportions.
            je crois me souvenir qu’il y a parfois un écart de 900 fois le smic.
            20 fois me parait plus raisonnable
             smiley


          • titi 30 juin 2012 01:02

            @Gaijin

            toujours trop dur ?
            moi y en a expliquer toi : si tout tout le monde y en a être l’homme le plus riche du village ça y en a servir a rien d’être l’homme le plus riche du village

            Bah alors moi y en a expliquer toi :
            France 60 millions. Village mondial 6 milliards.
            Moi y en demander juste 1% devenir riches.

            Autre chose également.... qui vous parle des salaires Chinois ?
            Si la suisse aujourd’hui est ce qu’elle est c’est qu’elle a fait le choix de la qualité.
            Tiens c’est marrant comme l’Allemagne.
            Ceux qui pense encore qu’on va pouvoir « relocaliser » les fonderies, les manufactures de produits de masse sont des crétins.
            Il faut élever le niveau de qualité et de service.
            Les autres le font.... mais pas tous les autes... 90 millions sur 6 milliards..


          • titi 30 juin 2012 01:09

            @l’auteur

            « il ne s’agit pas de fustiger l’exil fiscal, il s’agit de montrer du doigt les mauvais citoyens.
            ils mériteraient d’être déchus de leur nationalité.s’ils n’aiment pas la France, il la quitte et on n’en parle plus. »
            C’est votre point de vue et pas le mien.
            Je ne vois pas en quoi ne pas vouloir se faire tondre, pour mener des politiques débiles fait un mauvais citoyen.

            Je connais personnellement le créateur d’une marque horlogère. Il est Lyonnais et installé en Suisse. C’est un gros challenge de partir de 0 et de créer une nouvelle marque. Surtout en étant un « frouze ». Mais il l’a fait.
            Si on lui demande « pourquoi en Suisse et pas en France ? »
            « Mais parce qu’en France ca aurait été impossible »


          • olivier cabanel olivier cabanel 30 juin 2012 05:54

            titi

            c’est votre opinion et je la respecte
            pour autant, je n’arrive pas à prouver la moindre compassion pour ces riches, qui ont déjà beaucoup, et qui en veulent toujours plus.
            l’argent ne se mange pas.
            des écarts de salaires de 1 à 900 sont proprement scandaleux
            et dire qu’on aime la France, en planquant des capitaux dans des paradis fiscaux, pour payer moins d’impôts n’est pas une attitude citoyenne.
            on ne peut avoir le beurre et l’argent du beurre.
            alors qu’ils aillent dormir avec leur cher argent, et qu’on n’en parle plus.
            quand à leurs propriétés, leurs entreprises, dans notre pays, on les réquisitionne, et l’état reprend ce qui lui appartient.
             smiley

          • titi 30 juin 2012 23:20
            « je n’arrive pas à prouver la moindre compassion pour ces riches »
            Qui vous parle de compassion ? Que je sache les exilés ne demandent rien... juste qu’on leur foute la paix.
             
            « es écarts de salaires de 1 à 900 sont proprement scandaleux »
            Et vous Cabanel ? A combien de fois estimez vous votre salaire par rapport à un enfant de Calcutta ? Acceptez vous qu’on vous confisque tous vos biens au nom de la justice social ?
             
            « qu’on aime la France, en planquant des capitaux dans des paradis fiscaux, pour payer moins d’impôts n’est pas une attitude citoyenne. »
            D’abord :
            1- c’est quoi une attitude citoyenne ?
            2- on peut aimer la France et pas les francais.
             
            ’quand à leurs propriétés, leurs entreprises, dans notre pays, on les réquisitionne, et l’état reprend ce qui lui appartient.« 
            Que l’état reprenne quoi ? Ce qui lui appartient !!! J’aimerai bien voir cela...
            Sachez également qu’un des effets de l’ISF, c’est les grandes fortunes »liquident".
            En particulier les parts de sociétés. Ce qui fait que peut à peut les fleurons de notre économie passent dans les mains des chinois.
            Bien joué !!

          • Surya Surya 26 juin 2012 10:53

            Olivier, je viens de plusser ton article et le score est redescendu au lieu de monter ! C’est la deuxième fois que ça m’arrive sur Agoravox, et donc je signale le bug à la rédaction.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès