Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Je ne veux pas travailler...

Je ne veux pas travailler...

A une époque où le travail se dématérialise, peut-on compter son temps de travail ?

Les sujets de la "croissance", du "temps de travail" et de "l’éducation" font rage en pleine campagne.

Les heures supplémentaires semblent pour la droite être une solution forte pour obtenir un retour à la croissance. Dans le même temps, à une époque où la richesse provient de l’innovation et des créations sur des bases immatérielles (délocalisation des autres activités oblige), peux-t-on compter le temps de la même manière ?

L’innovation est le résultat d’une alchimie complexe. Les processus de création sont le fait de rencontres et d’échanges fructueux dans des moments où les différents interlocuteurs sont suffisamment souples pour s’ouvrir à la nouveauté, à la souplesse, à la remise en cause. Le bien-être et la détente sont de ce fait des clés de succès !

Je travaille avec des Chinois. Ceux qui sont dans mon cas en ont déjà vu dormir sur leur bureau. Ceci leur permet d’être bien plus efficaces dans les moments où ils travaillent.

Avez-vous regardé le reportage "Doit-on avoir peur de Google ?" Le centre de développement de Google est quasiment un parc de loisirs ! Tout y est prévu pour que les salariés soient 100% productifs, au meilleur de leur potentiel. De plus, les salariés doivent 20% de leur temps de travail à la réalisation d’un projet personnel !

Ce qui fait que les salariés français comptent leurs heures parfois, c’est que leurs patrons n’ont parfois pas de considération à leur égard et qu’il ne sont pas assez pris en compte dans les décisions stratégiques. Les responsables des entreprises ont encore trop souvent en France du dédain pour ceux qui sont en dessous d’eux. Il y a un travail de fond à mener sur le terrain de la confiance entre salariés et patrons... peut-être en aidant plus les salariés à devenir eux-mêmes responsables en étant leurs propres patrons !

On le dit peu, parce que les entreprises en profitent par ailleurs, mais le middle management français (probablement le plus épais au monde, vu le nombre de strates !) ne doit son maintien qu’à son inefficacité à valoriser les potentiels. Chacun protège sa place, son petit pouvoir, et l’ensemble du système a du mal à avancer et à évoluer.

Quand on se retrouve sous un patron incompétent, on en vient à regretter le CDI. On aimerait aller révéler son potentiel ailleurs ! Mais, avec le système du CDI, quitter une société pour un concurrent est un très gros risque. Il faut patienter trois mois, et au bout si cela ne fonctionne pas, on se retrouve sans Assedic ! Le risque est très grand pour le salarié s’il a des resposabilités familiales.

Peut-on, dans ce contexte, résumer la croissance à un problème de plus ou moins d’heures de travail ? L’autoritarisme sera-t-il une solution pour avoir plus de croissance et créer de la confiance ?

Je regrette que les candidats de droite comme de gauche nous parlent d’avenir en regardant dans le rétroviseur qu’est la rigidité de l’autoritarisme. Je regrette aussi qu’aucun candidat ne parle encore de valoriser le potentiel créatif des jeunes. Chacun de nous sait l’innocence des enfants. Les solutions les plus créatives viendront sans aucun doute de leur capacité à nous émerveiller, à nous questionner sur nous-mêmes et sur le monde...


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 4 mai 2007 10:58

    « les salariés doivent 20% de leur temps de travail à la réalisation d’un projet personnel !!!!! »

    Voilà une idée intéressante. Les salariés le font-ils vraiment ? smiley

    Google est le nouvel Apple de notre époque. Innovation , bonne ambiance, etc. smiley


    • olivierh3 4 mai 2007 11:20

      Que je vous rassure, chez Google, ils ne travaillent pas 35 heures ....


    • interCyberal 4 mai 2007 12:09

      JE partage tout à fait votre avis. C’est sûr que quand on se fait plaisir, on ne compte pas ses heures !

      J’en profite pour rappeler que « BUSINESS » signifie litérallement « OCCUPATION/ACTIVITE ».

      Bien loin de notre « TRAVAIL » / ayant pour origine le mot « TRIPALIUM », un instrument de torture !!!


    • kirinyaga 4 mai 2007 11:21

      bien sûr qu’ils le font. Et ce n’est pas une invention de google, d’ailleurs, c’est une pratique courante des entreprises ayant une forte culture d’innovation : les ingénieurs/chercheurs travaillent un jour par semaine sur un projet personnel.

      On trouve cette pratique dans les labos pharmaceutique, par exemple. Et je ne sais pas si les ingénieurs de concorde qui ont conçu le premier avion d’airbus en ont bénéficié mais concrètement, l’effet a été identique si ce ne fut pas le cas.

      Une précision quand même : le projet est dit personnel parce que le sujet est choisi, mais il doit quand même avoir un rapport avec l’activité de la société. Et c’est un dispositif généralement réservé aux cadres. Bref c’est tout simplement la reconnaissance officielle de la « perruque », comme on appelle ça en France.


      • bulu 4 mai 2007 11:54

        100% d’accord avec l’article.

        Ce pays est sclerose par le syndrome du petit chef, le nivellement par le bas et la peur du moindre risque. On ne valorise pas la ressource humaine, et c’est source de bien des frustrations.

        Rappellons que le CDI a ete instaure pour limiter la mobilite salariale et donc les salaires.


        • interCyberal 4 mai 2007 12:25

          Je n’avais pas cette information. Cela m’intéresserait d’en savoir plus à ce sujet.

          Je sais par contre qu’en Chine, les labos de R&D peinent à stabiliser leurs équipes, ce qui induit une baisse significative de productivité et une diffusion d’informations pourtant confidentielles. Dans ce type de situation un CDI est avantageux pour les sociétés !

          Je partage aussi votre avis sur les frustrations en entreprise. Je trouve domage que la politique salariale en France se résume à la gestion des frustrations et non au partage de projets !


        • bozz bozz 4 mai 2007 15:13

          bonjour à tous ! pour le CDI je ne pense pas qu’il ait été instauré pour restreindre le salaire mais bien pour fixer les salariés (idem avec les logements à disposition et tout le paternalisme du 19ème siècle) en effet les ouvriers étaient très mobiles car payés à la journée ou à la tache, donc rien ne les forçait à rester dans des endroits nauséabonds surtout quand il suffisait de se pencher pour trouver du travail.


        • aurelien 4 mai 2007 13:38

          Merci pour cet article et cette approche critique de la notion de travail : le dogme simpliste érigé autour de la notion de travail a effectivement du mal à être remis en cause dans nos sociétés.

          Je vous invite à lire cet article que j’ai rédigé pour Oulala, pour une approche complémentaire de ce questionnement :

          Travailler moins, vivre mieux... !


          • LE CHAT LE CHAT 4 mai 2007 15:28

            Comme il y a la france d’en haut et la france d’en bas , on a l’équivalent dans les grandes entreprises où ceux qui décident de tout dans les tours de la défense se contrefoutent de l’avis des gens de terrain dans les usines de province .Pourquoi les gens montreraient qu’ils ont du potentiel , ils ne recoivent qu’une louche de boulot en rab sans supplément de paie .D’ailleurs , chercher à comprendre , c’est commencer à désobeir pour de nombreux cadres dirigeant ; laissons les à leurs certitudes ..........


            • Marsupilami Marsupilami 4 mai 2007 15:42

              @ Le Chat

              Tu es bien sérieux, je ne te reconnais plus. « Je ne veux pas travailler » est une revendication légitime. Le Travailleur Mystique Sarkozyste (TMS) est de nos jours l’anti-héros qui refuse le droit à la paresse, c’est-à-dire un désœuvré qui ne sait pas faire autre chose que prostituer son énergie vitale pour gagner toujours plus pour consommer toujours plus de conneries inutiles et polluantes.

              Merde, j’ai été aussi sérieux que toi. Je t’offre un gros bol (biodégradable) de croquettes (biofélines) et même une souris vivante (prise avec une biotapette) pour me faire pardonner.


            • LE CHAT LE CHAT 4 mai 2007 16:09

              @MARSUPILAMI

              Vive la gaston lagaffe attitude ! il aime les chats , les mouettes , les cactus , le gafophone , melle jeanne etc etc etc sauf le boulot qu’essaye de lui refiler Prunelle petit chef type


            • Leonard 4 mai 2007 16:44

              C’est pas bien claire le melange entre google, les elections et les candidats ?

              Etes vous en train de demander a notre futur gouvernement de reglementer les entrerpises pour qu’elles travaillent comme google en chine le fait avec ses employes ?

              " Je ne veux pas travailler... A une époque où le travail se dématérialise, peut-on compter son temps de travail ? " Ben travailler pas Et ne regardez pas votre montre le temps que vous passez a faire des choses pour votre boss.

              Vous etes en train de critiquer la facon de traviller en occident mais je ne suis pas sur que les politques vont faire une loi « sieste au boulot », ha ha ha. Et puis vos chinois peuvent bien dormir au bout, ils y passeront plus de temps que les 35h en France, ha ha ha


              • Redj Redj 4 mai 2007 17:38

                Je pense que vous n’avez pas compris le sens de l’article. Elevez-vous un peu, prenez un peu de hauteur, et vous le comprendrez un peu mieux.


              • dimanchesoir 4 mai 2007 18:17

                en ce qui concerne les heures supplémentaires, la gauche avait prévu un volant de près de 150 heures qui n’ont jamais été utilisées par les patrons, qui font travailler leurs employés gracieusement or, si la loi sur les 35 heures est respectée par le biais de la RTT, elle a été faussée sur le sujet des heures supps la droite a eu 5 ans pour abroger ou amender cette loi, ce qu’elle n’a pas fait car elle profite avant tout aux patrons et au management dès lors, parler de revaloriser le travail à droite comme à gauche est une pure utopie, car pour la droite c’est simple, un employé est du prêt à jeter et remplaçable sans difficulté par de la main d’oeuvre étrangère si besoin est faites vos comptes


                • vigie 4 mai 2007 21:37

                  Conditions de travail dégradés, Absence de dialogue social, Management bien souvent incohérent, DRH absente, ou sous influence, Flexibilité sur les horaires imposés, ou fortement suggéré, Pénibilité de certains postes de travail, Pression accrue et culture de résultat a tout prix, Réduction des effectifs, et augmentation de la charge de travail, Objectif, feuille de route irréaliste, Evolution de carrière absente, Notation courtisane, et encouragement au dévoiement, Poste de travail, non aménagé, Baisse de pouvoir d’achat, retenues trop lourde, Tracabilité, justification du temps passée, paperasse de plus en plus importante, Réprimandes, reproches de toutes sortes, et absence d’encouragement sont le lot presque quotidien de beaucoup de travailleur. Suicides en séries, Surmenages, arrêts de travail.

                  Bref, la société civile est en panne, absence de perspective, pression de toutes sortes, la valeur travail a perdu sans conteste son attrait, a qui la faute ???

                  Le dialogue, les conditions de travail, dans un environnement de plus en plus concurrentiel, que faire pour que notre pays retrouve le chemin du plein emploi, du plaisir d’avoir un job correctement payé, l’envie de tenir sa place dans la société.

                  C’est l’échec d’un système a bout de souffle, cette mondialisation que l’on nous a vendu, érigé en système économique, comme seule alternative au commerce mondial, se retrouvera d’ici quelques années en bout de course. Viendra, alors le temps de recréer un autre« machin », comme dirait de gaulle, qui espèront le sera moins destructeur de valeurs humaines.

                  Tout système économique est antinomique et n’a pas vocation au bonheur humain, je pense qu’il est temps d’inventer un fonctionnement moins destructeur ou l’être humain retrouverais sa place au centre du process, ce n’est pas pour demain, mais les conditions se trouveront réuni le jour ou le progrès social sera intimement liée à un développement économique raisonné. Le disfonctionnement du climat sera peut-être l’élément déclencheur qui fera que nous nous tournerons vers un autre mode de consommation.

                  Et je finirais quand meme sur une note d’humour ! Doit t’on pour autant condamner dans une certaine mesure une certaine forme de paresse :

                  La paresse est le refus de faire non seulement ce qui vous ennuie, mais encore, cette multitudes d’actes, tissu de la vie, qui sans être à proprement parler ennuyeux, sont tous inutiles ; Alors ! la paresse doit être tenue pour une des manifestations les plus sures de l’intelligence.

                  henry.de montherlant smiley


                  • caramico 4 mai 2007 21:53

                    Bac+5, 4 langues parlées, j’ai fini employé de base dans une entreprise qui ne pratique pas de promotion interne. Sans problème, j’ai utilisé mes ressources à des fins personnelles et parallèlement à ma vie dite professionnelle, j’ai entrepris et décuplé ma mise de départ en travaillant pour moi.

                    Moralité : ne vous em..... pas dans votre boulot à faire des heures sup non payées, ou à suer 15 ans un petit grade qui vous apportera un ulcère et 15 € de plus par mois, entreprenez, créez dans ce qui vous tient le plus à coeur, vous aurez la satisfaction de faire ce qui vous plaît.


                    • interCyberal 6 mai 2007 13:30

                      Votre témoignage est en effet très intéresant.

                      Un des grands maux de notre société c’est que l’on sait faire des têtes bien faites... et on l’on ne sait pas leur proposer d’emploi à leur mesure ! Si on savait, la France serait super riche !

                      J’ai 1 bac +5 aussi. Ingénieur. Pendant 5 ans on m’a fait faire un Job quasiment de technicien, c’est à dire utilisant que très partiellement ce que je savais faire. Je me suis ainsi investi dans des projets personnels importants et à la première opportunité j’ai trouvé un Job pour sortir de là. Ca m’a quand même pris 4 ans à tourner en rond !!!

                      Il faudrait largement développer des formations qui permettent aux individu de valoriser leur initiave personnelle pour aboutir à l’entreprenariat et à la création de valeur par l’individu.

                      On crois souvent que l’argent vient d’en haut. En vrai il vien d’en bas !


                    • benouz07 23 mai 2007 15:02

                      faisait tous comme moi le travaille vous cousumme consommer le a votre convenance comme n’importe qu’elle denrée

                      je m’explique plus je m’enfonce dans l’inactiviter plus mon pouvoir d’achats peut augmenter

                      il ya deux ans j’etait en cdd dans une petite boite high tech je toucher 920 euros net si vous enlever mes frais d’essence 850

                      puis vient le chomage avec ses inquietude son temps libre pour les loisirs etc 700 euros par mois + 150 de caf n’etant de nature a rien fair il m’arrivé de fair quelque mission d’interim deduit de mon chomage donc aucun interet financier en desous de 3 semaine de travail

                      maintenant je sui au rmi 390 euro + 200 de caf il me suffit de travailler 10 jour pour garder le méme pouvoir d’achat

                      donc travailler + pour gagner + ils vont du mal a me convaicre

                      j’aimerais juste que le travail me raporte plus que l’oisiveté c’etait encore le cas pour moi il y a 6 ou 7 ans quand je suis arriver sur le marché du travail je trouvé des missions d’interim avec des heures sup ou de nuit correctement remuneré

                      me fait pas trop d’illusion pour la suite

                      quand au cdi on ne m’y reprendra plus j’ai eu un mal fou a en sortir avec des indemnité assedic heureusement le code du travail etait avec moi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès