Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Juillet 2011 : début de la débâcle occidentale

Juillet 2011 : début de la débâcle occidentale

Cette mi Juillet sonne comme une fin de partie, voire comme un mat. De manière tout à fait prévisible, la situation évolue ou, devrait-on dire, les métastases progressent car ils ne touchent plus seulement aujourd’hui ceux des pays qui furent dédaigneusement qualifiés comme faisant partie de l’Europe périphérique. En ce bel été 2011, le cancer des déficits publics se met à gangréner le « cœur » même de la zone Euro tout en menaçant d’essaimer vers l’ensemble des nations occidentales aux économies dites « intégrées »…

Attachez vos ceintures car cet été risque donc d’être celui de tous les périls et non des moindres puisque, à tout seigneur tout honneur, l’échec possible des négociations américaines sur l’augmentation du plafond de l’endettement fédéral provoquera immanquablement une ruée hors des Bons du Trésor US ! Ces obligations d’Etat américaines, Rolls Royce des emprunts souverains globaux qui étaient « la » valeur refuge suprême en cas de tourmentes, risquent donc de subir une liquéfaction de leurs valorisations si les politiciens de ce pays poursuivent leur surenchère tout aussi malsaine qu’inconsciente. Il va de soi que, dans cette hypothèse, c’est l’ensemble des actifs financiers internationaux qui seraient menacés d’implosion ! L’impact d’un tel séisme serait à l’évidence totalement dévastateur pour toutes les nations occidentales. En fait, l’existence même de cette menace – le fait même qu’elle soit envisageable – est d’ores et déjà catastrophique pour l’Occident en terme de confiance et de crédibilité et ce même si ce scénario catastrophique ne devait pas se concrétiser.

Car, du haut de leur boulimie dépensière et de leur politique se bornant à cacher la poussière sous le tapis en espérant qu’elle disparaisse des radars, nos pays dits « développés » prennent en otage le monde entier. Ne perdons pas le temps ou l’énergie d’évoquer – ou de rappeler – le ratio dettes / P.I.B. de l’Italie qui se situe à 119%, ni les 5.27% qu’elle se voit aujourd’hui contrainte de payer sur ses bons à 10 ans, pas plus du différentiel entre les obligations souveraines italiennes et allemandes à son plus haut historique… Comment la troisième économie européenne et septième mondiale parviendra-t-elle à re financer ses 1’000 milliards d’Euros d’endettements ces cinq prochaines années reste en effet un mystère. Comme il est impossible de porter secours à une économie aussi importante, résignons-nous donc à accueillir la contagion fiscale.

Parallèlement, est-il décent de s’attarder sur la tragicomédie américaine et sur ces déchirements de politiciens qui s’étripent avec pour seul enjeu de remonter le plafond de leur endettement de 14’300 à 16’700 milliards de dollars ? Posture politique, pression intense du Tea Party sur les Républicains, certes … mais, en cas d’échec de ces pourparlers, le Gouvernement US devra choisir entre ne pas payer les aides sociales de ses citoyens ou ne pas payer aux chinois les intérêts sur leurs placements en T-Bonds ! Eh oui : on en est là…Il est plus que probable que, en finalité, un arrangement de dernière minute sera trouvé comme il est vraisemblable qu’une solution aux déboires européens qui consisterait à faire payer les Etats en même temps que le contribuable avec une participation du secteur privé sera concoctée…

En attendant, le chute de l’occident est programmée et inévitable, quoiqu’il arrive, et nous devront assumer seuls les plaies de nos déficits et de nos endettements dont nous sommes seuls responsables. La vie facile « à l’occidentale » est à l’agonie, faites-en votre deuil !


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

61 réactions à cet article    


  • Yvance77 12 juillet 2011 10:23

    Bonjour,

    Monsieur Santi ici vous écrivez :

    « En attendant, la chute de l’occident est programmée et inévitable, quoiqu’il arrive, et nous devront assumer seuls les plaies de nos déficits et de nos endettements dont nous sommes seuls responsables. La vie facile “à l’occidentale” est à l’agonie, faites-en votre deuil ! »

    Cela fait des mois et des années que je suis avec assiduité les commentaires économiques de tous. Plus ou moins bons, plus ou moins éclairés par ailleurs.

    Cela fait des années que le raz-de-marée doit arriver, que le cataclysme doit se produire et balayer tout sur son passage.

    Or, malgré tous les augures, force est de constater :

    — que les as de la finance sont toujours là et bien vaillant
    — que si nos poches sont vides, il n’en va pas de même pour eux
    — que les artifices qu’ils produisent semblent infinis
    — ....

    Pour tout vous dire je suis un peu saouler de toutes ces prévisions lues dans le marc de café et, que même si je désire que ce système crève, je n’en vois pas la fin.

    Pourquoi tant de certitudes alors ?


    • Cug Cug 12 juillet 2011 14:54

       Le temps que je sorte déjeuner, la bourse a été fermé et réouverte et comme par enchantement les bancaires sont dans le vert ... pour le moment alors qu’avant elles plongeaient ...

      La main invisible surement smiley ...


    • François51 François51 12 juillet 2011 18:40

      entièrement d’accord avec vous.


    • Michel Santi Michel Santi 12 juillet 2011 10:37

      Bonjour,

      je ne me considère pas comme un « as » de la finance et je n’espère pas que le système périclite...
      Cependant, trop d’abus ont été commis et il est vraiment temps que la spéculation et que la démagogie passent à la caisse.
      Cet été -à n’en pas douter - sonnera le glas de l’inconscience d’une certaine caste arrogante. Je ne suis hélas pas convaincu que les peuples en profiteront car, quoiqu’il arrive, ils sont systématiquement les premiers à trinquer...

      • Yvance77 12 juillet 2011 10:50

        Re,

        Le côté « as » ne vous visait point.

        Mais ce que vous dites, encore une fois, accrédite la thèse que même si une prise de conscience intervient de la part de nos adorables arrogants, in fine, c’est encore nous qui allons trinquer. Pas eux donc.

        Cela ne changera rien... sauf pour nous.

        C’est en cela que ce système doit crever (pour moi s’entend)

        Bye


      • olivierchen 14 juillet 2011 04:06

        @Santi :


        Pourriez vous me donner une bonne definition de la finance en sortant de cette sphere financiere bourse, produits speculatifs etc...

        Si vous devrez vous reconvertir en un bon fundamentaliste et defendre la citoyennete economique ?

        Merci pour votre honnetete intellectuelle et une reponse detaillee ....

      • Alpo47 Alpo47 12 juillet 2011 10:40

        Si l’on considère les règles comptables en vigueur, je crois également que le système économique mondial doit s’effondrer à court ou moyen terme.
        Mais ... on oublie une chose, essentielle : les dirigeants décident. Donc, ils ont encore la capacité de CHANGER LES REGLES ACTUELLES.
         Ils l’ont déjà fait, notamment faisant passer une partie des chiffres « hors bilan » ou en accordant aux banques le droit d’estimer elles même la valeur de certains actifs. Cette dernière décision US a été prise le même jour que se déroulait un G8. Ni vu, ni connu, mais le système a pu survivre.
        On peut donc imaginer que ces procédés soient à nouveau utilisés.

        Reste évidemment, une « bonne guerre » pour mobiliser tout le monde derrière l’ennemi commun et relancer les usines. Rien de nouveau.


        • LE CARDINAL 12 juillet 2011 10:54
          Dette publique française  smiley
          merci à l’UMPS pour ce résultat.
          vivement 2012 pour remettre les Français au cœur des enjeux. "Le Medef n’aime pas notre projet économique ...

          • JL JL 12 juillet 2011 11:04

            Je ne vois pas comment vous pouvez écrire simultanément, je cite

            - ceci : « nos pays dits « développés » prennent en otage le monde entier »

            - Et cela : « en cas d’échec de ces pourparlers, le Gouvernement US devra choisir entre ne pas payer les aides sociales de ses citoyens ou ne pas payer aux chinois les intérêts sur leurs placements en T-Bonds ! »

            Les pays qui prennent en otage ? Vous êtes sûr ? Ne serait-ce pas plutôt quelque(s)’un(s) que vous n’osez nommer ?

            Par ailleurs, il est clair que le gvt américain sommé de choisir entre ses propres citoyens ou les Chinois, est l’otage, et non pas le terroriste.

            Mr Santi, vous êtes un équilibriste dans votre genre ! Ou plutôt, un illusionniste.

            ps. Je vous ai posé une question sous votre précédent article. J’attends toujours la réponse.


            • zelectron zelectron 12 juillet 2011 12:52

              La réponse ? Ça m’étonnerais ! les cartes biseautées ça ne se montre pas ou alors on change de profession.


            • Mor Aucon Mor Aucon 12 juillet 2011 19:18

              En plus de juriste, vous êtes aussi un économiste d’égale profondeur de réflexion. Il ont de la chance, les opprimés, que vous vous daigniez à prendre leur défense et à guider la révolution. Ô ! phare des incultes comme Mor, guidez-nous vers la lumière du savoir.


            • JL JL 12 juillet 2011 20:09

              Couché, morocon ! A la niche !

               smiley


            • Mor Aucon Mor Aucon 12 juillet 2011 22:13

              C’est un vrai régal avec vous. Vous vous décrivez vous-même mieux que je ne pourrai jamais le faire. Encore un petit effort et tous ceux qui auraient pu se laisser berner par votre majestueuse connerie comprendront où était leur erreur.


            • PhilVite PhilVite 12 juillet 2011 11:28

              « ...et nous devront assumer seuls les plaies de nos déficits et de nos endettements dont nous sommes seuls responsables. » Ah bon ?? z’êtes sûr ? Vraiment ?

              « La vie facile « à l’occidentale » est à l’agonie » Elle est même tellement à l’agonie que nombreux sont ceux qui, ici-même, ne l’ont jamais connu et ne la connaitront jamais.

              « faites-en votre deuil ! » Sauf à être complètement taré, il est fait depuis belle lurette.

               Dites, vit-on dans le même monde ?


              • Guilhem 12 juillet 2011 11:36

                Bonjour,

                Question : sur les 60 à 70% de dette publique française détenus par des étrangers qui peut me dire les nationalités de ces créanciers ?

                çà fait un moment que je cherche mais pas trouvé….

                Nous avons un début de réponse ici : http://gesd.free.fr/flas0124.pdf

                Nous avons donc identifié un tiers des 70%, reste 1000 milliards hors zone.

                Sur les 500 milliard intra zone, je vois Suisse : 32.3, Luxembourg : 83.8, Royaume-Uni Autres institutions financières : 26.5 pour ne citer que ces pays…
                Volontairement je cite des provenances qui peuvent être particulièrement opaques, à qui payons nous des intérêts ?
                Trafiquants de drogue ?
                Mafias en tout genre ?
                Exilés fiscaux ?

                Et quid des 1000 milliards restants, à qui payons nous des intérêts ?

                Autrement j’ai trouvé un site qui pourrait bien rendre service à Trichet et aux autres, un nouvel outil puissant développé par Microsoft :

                http://petitlien.fr/5l7w


                • Gargantua 12 juillet 2011 11:40

                  Pour avoir une idée de la géopolitique, il est bon de regarder cette carte parue dans The Economist septembre 1990 illustration pages 25 du quotidien.

                  Cette carte inspire par les vue géopolitique de Z Brzeinski fait table rase de l’indépendance de l’Europe, elle y figure pour une par aspiré par l’Occident5 Euro- america) pour une autre part amalgamée à l’Orient ( Euro-asia) nous trouvons par ailleurs de tout nouveaux continents < Religieux> Islamistan, hindoushistan, Confuciania. les contiments idéologiques de cette carte très remarquable sont aujourd’hui totalement en cours de réalisation à noté l’Afrique sous Saharienne à disparue..
                   Cette carte pour l’instant est introuvable sur internet , elle existe dans ce journal citer. <The Economist septembre 1990 illustration pages 25 du quotidien.>


                  • papi 12 juillet 2011 11:58

                    @ l’auteur

                    Pourtant des voix s’élèvent aux USA, la ré-instauration du glass Steagall, serait une solution pour tuer Wall Street, et asservir au fouet les financiers véreux qui ont perverti le système..
                    D’ailleurs après la chute de l’Euro, nous serons bien obligés de rétablir nous même quelques vieilles recettes qui ont bien marché..

                    Abolition de la loi de 73
                    Rétablissement du franc par la Banque de France
                    Remise en actualité et ré-instauration de la 45.15 du 2 décembre 45
                    Surveillance constante des circuits financiers par des superviseurs d’état dans chaque établissement .
                    Mettre le monde de la Finance au pas et au service de la Nation..
                    Retour à l’étalon or..


                    • rastapopulo rastapopulo 12 juillet 2011 14:28

                      + cartographie des CDS hors-bilan ? 

                      En fait même pas besoin. Le Glass Steagall ne garantie que les dépôts (pour éviter bank-run et sauvegarder la vrai économie). Les banques d’investissement se réguleront elle même face à ce retour à la responsabilité.

                      Peut être en transition parce que les fonds de pensions vont se crasher sévère.


                    • pierrot123 12 juillet 2011 12:23

                      Article parfaitement pertinent.
                      Le risque est en train de s’accroître fortement d’une conflagration financière mondiale...
                      Qui débouchera sur un inconnu total...

                      Quand « Yvance77 » dit :« Cela fait des années que le raz-de-marée doit arriver, que le cataclysme doit se produire et balayer tout sur son passage...Or, malgré tous les augures, force est de constater, etc...  »

                      Cela prouve simplement qu’il (elle ?) a été d’une grande négligence...La situation n’a pas arrêté un seul jour de s’aggraver, depuis 2007.

                      Simplement, de trucages des comptes en fausses demi-mesures, nos « dirigeants », soucieux avant tout d’épargner les actionnaires des banques, ont réussi à gagner du temps...

                      Rassurez-vous, Yvance77, le précipice se rapproche, si vous voulez bien suivre ce qui se dit, aujourd’hui même, et au Congrès américan, et aux réunions des ministres des finances de l’Europe...



                      • Michel Santi Michel Santi 12 juillet 2011 12:42

                        Bonjour JL, un petit peu équilibriste et aussi un peu illusionniste ... je vous l’accorde mais je suis le reflet du système qui m’a créé et, devrai-je rajouter, il se pourrait bien que je ne sois que son reflet...

                        au moins accordez-moi que je tente de le décortiquer, de le critiquer et de le vulgariser sans concession aucune.
                        Navré d’avoir raté votre question d’hier 

                        • JL JL 12 juillet 2011 19:07

                          Michel Santi,

                          ce n’est pas bien de répondre n’importe où. N’avez vous pas remarqué qu’il y a deux « boutons » : « réagir à l’article » et « Réagir à ce message » ? J’ai faill rater votre réponse.

                          Vous dites que vous tentez de critiquer, décortiquer, vulgariser sans concession un système dont vous êtes le reflet ? Comment est-ce possible ?

                          Mais pardon, cette question est peut-être en dehors de vous compétences ? J’ai tendance à le penser, vu que cette réponse que vous me faites là tient davantage du bottage en touche que d’un quelconque souci pour un esprit ouvert de critiquer, décortiquer, vulgariser.

                          Navré moi aussi !

                          A tout hasard, et pour me prouver que je ne suis rien qu’une « méchante langue » : mes questions restent en suspend, et vous pouvez toujours y répondre.


                        • wesson wesson 12 juillet 2011 12:56

                          Bonjour l’auteur,
                          je crois également que effectivement maintenant on y est presque, au défaut systémique. Il faut effectivement comprendre que c’est bien le serpent qui s’est mordu la queue. En 2008 les banques ont fait défaut, et leur dette pourrie a été rachetée par les états. Dès lors, la crise de la dette est passé des banques vers les états, et ceux-ci ont empruntés aux banques donc ...

                          Les états se retrouvant donc - comme conséquence de la reprise de cette dette privée - dans l’incapacité de l’honorer, ce sont donc les banques préteuses qui se retrouvent une nouvelle fois en ligne de mire !

                          Donc, un peu plus de 2 ans après une crise qui a fait penser à votre profession que son cher capitalisme allait y passer, nous en sommes revenus à une situation analogue, a la petite différence près que il n’y a plus personne pour éponger.

                          Nous allons vers une période révolutionnaire, à bien des égards. L’histoire nous a montré que de telles crises peuvent donner Roosevelt ou le front populaire dans certains pays, et Mussolini ou Hitler dans d’autres....


                          • wesson wesson 12 juillet 2011 13:13

                            Bonjour « Kronfi » Philbrasov

                            « ou avez vous vu des chemises brunes dans les rues des plus grands pays europeens ? »

                            nulle part bien sûr ....

                            mais la droite populaire appuie bien sur le saucisson et le pinard ces derniers temps. D’ici là à ce que les barbus ou un peu trop bronzés se retrouvent les boucs émissaires de la crise, il y a un pas que vous et vos amis ont déjà allégrement franchis !


                          • papi 12 juillet 2011 13:25

                            @ wesson

                            Je lisais hier un article sur AV , qui m’a révolté, un discours de haine, une volonté de dresser les compatriotes les uns contre les autres, moi je ne m’y trompe pas, c’est une volonté que de créer
                            une situation conflictuelle entre compatriotes ! Non il n’y aura pas de pogromes , c’est à nous de déjouer les plans et les menées de certains pour faire porter à d’autres des couleurs sombres qu’ils n’ont pas ! non vous ne verrez plus jamais de chemises brunes, ni même rouges ! ..
                            Diviser pour régner, tel est la devise des énemis du peuple , ne rentrons pas dans leur jeu..


                          • zvalief 12 juillet 2011 15:13

                            kronfi,
                            non, les systèmes sociaux sont en faillites à cause de politiques, à la botte du medef, qui depuis des années ne font que reduire la contribution des entreprises à la société par le biais de réductions de taxes, d’impôts et de cotisations en tout genres. on nous explique que c’est pour sauver leur compétitivité, alors qu’en fait c’est uniquement pour satisfaire la voracité des financiers.
                            en 20 ans (entre 1990 et 2009, chiffres insee), les profits bruts cumulés atteignent 11 484 milliards d’euros (pour l’économie française seulement).
                            entre 1980 et 2009, la part du profit brut redistribué (dividendes par exemple) est passé de 20 % à plus de 84 %.
                            de l’argent il y en a, c’est comment on l’utilise le problème.


                          • zvalief 12 juillet 2011 15:33

                            ps : ne pas oublier non plus les 65 milliards d’euros de subventions distribuées aux entreprises et la politique de privatisation sauvage des services publiques, l’état finance ou a financé des constructions et productions, mais aujourd’hui grâce aux directive libérales, ce sont les entreprises privées qui en retirent les bénéfices, à l’image des concessions autoroutières, ou d’EDF qui est obligé de revendre son électricité à prix coûtant à ses concurrents.


                          • wesson wesson 12 juillet 2011 18:57

                            « l’immigration coute en France des milliards de euro.... 35 a 60 selon les sources... »

                            mauvaise pioche, ce qui coûte le déficit de tous les régimes sociaux, c’est les 10 points de PIB qui ont été transféré du salariat vers le capital, par le biais des allégements de charges aux entreprises, et divers autres mesures.

                            Pour vider ces caisses il y a 2 méthodes : soit ouvrir les vannes en plus grand, soit fermer le robinet qui les alimentent, et c’est cette seconde solution qui a été privilégié.

                            Et puis lorsque on parle de déficit de régimes sociaux, si je ne m’abuse celui de la retraire et de la sécu sont de l’ordre de 3%, ce qui est à rapprocher du déficit de l’état qui lui est aux alentours de 9%, plus probablement 10. Comparativement au budget de la France, ces caisses là sont remarquablement bien gérés.

                            L’immigration est et a toujours été globalement plus profitable aux finances d’un pays, et ça s’est tout le temps vérifié dans l’histoire. Si vous cherchez des causes à la crise vous les trouverez autant dans les cités ou on cantonne nos immigrés que vous n’y verrez de Ferrari en bas des barres HLM, comme votre chère MLP l’a récemment prétendu


                          • wesson wesson 13 juillet 2011 10:46

                            "lorsqu’un travailleur immigré entre dans un pays, il faut consacrer une épargne quatre fois supérieure à son salaire annuel pour construire les équipements (école, logement, hôpital...) dont il a besoin, charge relevant en France de la collectivité."

                            Ce type de raisonnement est ridicule, car les équipements profitent absolument à tout le monde, et pas seulement aux immigrés.

                            Alors à moins de considérer que il y a bien trop d’hôpitaux en France et que ceux-ci ne reçoivent que des immigrés ... mais j’imagine ne pas être très loin du fond de votre pensée non ...


                          • Caleidoscophase Caleidoscophase 13 juillet 2011 11:20

                            @ wesson

                            et bien précisément vous devriez aller travailler quelques jours en stage à l’hopital et vous verriez ce qu’il s’y passe !

                            Par ailleur, vous ne répondez pas à Kronfi concernant cette vidéo allucinante du 9.3.

                            après, je n’épouse pas les idées de Kronfi en général !


                          • wesson wesson 17 juillet 2011 14:36

                            « vous vivez dans un monde qui n ;est plus »

                            ça, je vous l’accorde ...

                            tiens, que lisait-on dans la presse des années 30 ?

                            « les immigrés et juifs apatrides coutent cher à la nation »
                            « travailler toute sa vie dans la même entreprise est impossible » (mon petit préféré celui la ...)
                            « le péril rouge, les soviets ... »

                            etc etc, remplacez juif par islamiste et vous avez les thèmes au gout du jour ...

                            Donc effectivement, nous vivons tous dans un monde qui n’est plus, mais qui reviendra peut-être !


                          • Ruut Ruut 12 juillet 2011 13:01

                            Nous voyons probablement la fin de la terreur de la démocratie.


                            • papi 12 juillet 2011 13:15

                              ruut

                              La démocratie ??
                              elle n’existe plus, nous sommes asservi par le mirage de notre pouvoir, le peuple est devenu un accessoire nécessaire à l’hégémonie des banques et des multi-nationales, même les lois sont
                              l’émanation de leurs volontés .. que représente l’état actuellement ?? il faut revenir au principe de la nation, et à la gouvernance participative si l’on veut recommencer à vivre libre ! il faudra donc élaguer et couper les branches malades pour que l’arbre de la nation un jour redonne de bons fruits à ses enfants, à nous le peuple véritable créateur des richesses par le travail..


                            • JL JL 12 juillet 2011 19:09

                              « La fin de la terreur de la démocratie » (Ruut)

                               smiley  smiley  smiley


                            • wesson wesson 12 juillet 2011 13:20

                              En attendant, et à la minute ou j’écris ces lignes, la contation du CAC 40 (qui veut dire Cotation Assistée en Continu) est bloqué depuis quelques heures. NYSE Euronext, qui est la société qui effectue cette cotation parle « d’incident technique » ...

                              Et dire que ces mecs là ont posé un câble sous-marin entre les USA et l’Europe à leur usage totalement privé (pour économiser quelques millisecondes dans la cotation qui leur permet de gagner à coup sûr ) !


                              • papi 12 juillet 2011 13:37

                                @ wesson

                                ça craque de partout !! aux USA, et en Europe ou les dirigeants de l’Europe ont adopté depuis hier le port de la couche culotte, .. La crise systémique est en train de s’installer ,va entrainer chacun des pays européens dans un gouffre sans fond ..Il va y avoir du sang sur les murs !


                              • Pyrathome Pyrathome 12 juillet 2011 13:54

                                Ça se passe en ce moment même......
                                Laissons faire la grande purification , la Grèce en défaut de paiement et le château de papier s’écroule dans les abysses de l’enfer....Irlande, Portugal, Italie, Espagne, France et tout le reste à suivre, le bras est déjà dans l’engrenage, tout va y passer...
                                Ils vont tirer leurs dernières cartouches mais rien n’y fera, les vers ont déjà mangé le fruit, reste plus que le noyau......
                                L’euro est sur le trépas, c’est aussi simple que cela......ceux qui n’ont pas transformé leurs économies en immobilier, or, argent, ou autre métaux sont ruinés.....Amen... 


                                • boris boris 12 juillet 2011 14:13

                                  @Pyra

                                  Pas seulement or, argent, immobilier, ces trucs ça ne se mange pas.

                                  - Stock de bouffe à la maison et disséminé
                                  - Stock de flotte
                                  - Matériels divers dont groupe élecrtogéne, congélateur, etc...
                                  - Potager
                                  - Source
                                  - Graines
                                  - Combinaison NBCR
                                  - Vêtements chauds
                                  - Magnésium
                                  - Argile

                                  Ca va secouer dur, les inconscients non préparés vont souffrir et pleurer. Pour paraphraser Winston Churchill, je promets du sang, de la sueur et des larmes.

                                  Le reset sera à ce prix, hélas !


                                • Ubuntu Ubuntu 12 juillet 2011 18:37

                                  Je plussoie boris et j’ajoute à cela une dose maximale d’Amour, de solidarité envers les honnêtes gens ainsi qu’une bonne dose de compassion pour les autres...continuons à nous écrire, à partager nos savoirs et à créer sans limites et probablement arriverons-nous à nous libérer !

                                  En cette période de notre Histoire jamais nous n’avions été aussi proches de nos lumineux ainé(e)s surréalistes :

                                  « « Transformer le monde » a dit Marx ; « changer la vie » a dit Rimbaud : ces deux mots d’ordre pour nous n’en font qu’un » - André BRETON, Position politique du surréalisme


                                • gazatouslesetages gazatouslesetages 12 juillet 2011 14:54

                                  c’est la chute finale. d’où l’intérêt de sauver ses économies dans les métaux précieux..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès