Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’âge légal de départ la retraite à 67 ans : Le futur cadeau de (...)

L’âge légal de départ la retraite à 67 ans : Le futur cadeau de Fillon aux français ?

La convergence fiscale entre la France et l'Allemagne a bon dos ! C'est au nom de celle-ci que François Fillon aimerait aligner progressivement l'âge légal de la retraite en France sur celle de l'Allemagne. C'est à dire 65 puis 67 ans ! Une façon de pousser les salariés vers des retraites par capitalisation ?

Beaucoup de gens ignorent ou ont oublié que c'est François Fillon, alors Ministre des Affaires Sociales, en 2003, qui a été le premier à remettre en cause le système des retraites. L'une des mesures phares de cette réforme était : « (...) un allongement de la durée de cotisation soit 40 ans en 2008 pour les fonctionnaires et pour l'ensemble des actifs à 41 ans en 2012. ( Détail complet sur Wikipedia)

Et même si c'est Eric Woerth dont ne nom est associé à celui de la réforme de 2010, il n'en était pas moins ministre de François Fillon qui l'a largement supervisée.

Résultat de l'opération : L'âge légal de la retraite est de 62 ans pour ceux nés à partir de 1956 et l'obtention du taux plein est passé de 65 à ... 67 ans. Ce qui signifie que, compte tenu de l'état exécrable du marché de l'emploi, pour les plus de 55 ans (+ de 800 000 chômeurs) il y a fort à parier que ceux-ci, choisiront majoritairement de partir avec une décote (voir Comment s’applique la décote par Notre Temps ). D'où pour beaucoup des retraites de misère après plus de 40 ans passés au travail !

Mais ce n'était, semble-t-il, pas assez pour notre Premier Ministre qui vient d'utiliser l'argument de la convergence fiscale entre la France et l'Allemagne pour proposer de fixer l'âge de départ à la retraite à 67 ans !

Sur quoi s'appuie Fillon ?

En Allemagne nous dit TF1/LCI : « (...) l'âge légal de la retraite n'est pas de 62, mais de 65 ans. Et il va passer graduellement à 67 ans, en vertu d'une réforme votée en 2007 et destinée à éviter l'écroulement d'un système mis à mal par une espérance de vie toujours plus longue et un rétrécissement de la population active. Ce recul se fera toutefois très progressivement, pour atteindre effectivement 67 ans aux alentours de 2030 »

Et que propose-t-il ?

« (...) Il faudra aller vers un temps de travail commun, il faudra aller vers un âge de retraite commun, il faudra aller vers une convergence progressive de l'organisation économique et sociale de nos deux pays, car c'est la clef de la survie et du développement de la zone euro et du continent européen (...) » Rien que ça ?

Ce que ne dit toutefois pas François Fillon, c'est que, précise Le Monde : « (...) l'Allemagne a programmé de relever progressivement de 65 à 67 ans entre 2011 et 2029 l'âge minimum de la pension. Mais même à cette date, les Allemands pourront continuer à partir à la retraite à 63 ans s'ils ont cotisé trente-cinq ans (...) » et non pas 41 ans révisables comme l'a décidé le gouvernement français !

Vous voyez une différence ? Fillon non !

Si jamais ce projet devait voir le jour, il est évident que de nombreux salariés, sachant qu'ils ne pourront pas attendre leurs 67 ans, chercheraient à se créer un complément de retraite privée destinée à compléter la décote qui leur serait appliquée pour départ anticipé. C'est déjà possible aujourd'hui, mais pas obligatoire.

Or, en mai 2010, Laurence Parisot patronne du MEDEF ( accessoirement administratrice de la BNP) auquel la Fédération française des société d'assurances et la Fédération Bancaire Française sont adhérentes, proposait de rendre OBLIGATOIRE, pour tous les salariés, une partie de capitalisation : « (...) Nous devons aujourd'hui nous demander comment mettre en place, en plus de ce que nous pourrions garder du système par répartition, un nouveau dispositif très incitatif, voire obligatoire, de système par capitalisation  »

C'est vrai que lorsqu'on se souvient que l'OCDE écrivait : « (...) En raison de la forte baisse des Bourses en 2008, les fonds de pension ont vu la valeur de leurs investissements reculer de 23% en 2008, soit de quelque 5.400 milliards USD au total dans les pays de l’OCDE (...)  » et que l'on observe l'actuelle situation financière et monétaire de l'Europe et des Etats Unis, on est tout de suite rassuré pour son épargne, qui devrait être immobilisée pendant 20, 30 ou 40 ans !

Oui mais, rappelons le : Si les français se constituaient tous une épargne retraite personnelle, il pourraient faire l’impasse sur les dernières années de cotisation ! Ce qui dans ce cas, arrangerait le gouvernement qui pourrait s'en emparer pour justifier un gel des pensions et ... permettrait aux établissements financiers de récupérer, une partie de l'épargne de précaution des français, qui refusent de placer leur argent en bourse !

Si c'est ce que François Fillon définit par : la clef de la survie et du développement de la zone euro et du continent européen, nous pensons qu'il est vraiment temps pour les français d'avoir la générosité de lui offrir, ainsi qu'aux élus de l'UMP... un pot de départ à la retraite anticipée, en 2012 !


Crédit photo
L'Expansion


Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Furax Furax 23 septembre 2011 08:46

    Il faudra, avant tout et TOUT DE SUITE, redonner la parole au peuple.
    Référendum sur le maintien dans l’UE.




    • SOIT LES GOUVERNANTS UMP SE TROUVENT INCAPABLES OU TROP INCOMPETENTS POUR DIRIGER LE PAYS ET VEULENT LAISSER LA PLACE A UN PS QUI S IL EST SEUL NE FERA PAS MIEUX....SOIT FILLON EST AUSSI FOU QUE SON PRESIDENT..et
      il est urgent que les candidats au 2ème tour passent devant une commission de psychiatres.

      CAR ON NE PEUT NOUS REFAIRE LE COUP DE 2007

      DESAMOUR A L um....ps....QUELLE TRISTESSE.....


    • beneolentia beneolentia 24 septembre 2011 02:54

      Oui, ils sont fous, la preuve :

      je commence a travailler a 20 ans, j’ai ma retraite a 67 ans = 47 années de travail donc j’ai travaillé pour 47 ans de retraite 67+47= 114 ans

      je commence a travailler a 30 ans, j’ai ma retraite a 67 ans = 37 années de travail donc j’ai travaillé pour 37 ans de retraite 67+37= 104 ans

      je commence a travailler a 40 ans, j’ai ma retraite a 67 ans = 27 années de travail donc j’ai travaillé pour 27 ans de retraite 67+27= 94 ans

      je commence a travailler a 50 ans, j’ai ma retraite a 67 ans = 17 années de travail donc j’ai travaillé pour 17 ans de retraite 67+17= 84 ans


    • Kalki Kalki 25 septembre 2011 20:44

      Plus personne ne travaille,

      vous ne travaillez pas, et vous n’irez pas jusqu’à la retraite.

      50 euro de materiel pour produire votre nourriture



    • CALCULS TOUT A FAIT JUSTES.. 

      LA GRANDE ESCROQUERIE DES MAMANS QUI ELEVENT PLUSIEURS ENFANTS...ON LEUR DIT RESTEZ A LA MAISON L ETAT PAYE POUR VOUS...IDEM POUR LE CHOMAGE :

      UN EXEMPLE UNE MAMAN QUI A 117 TRIMMESTRES ...SE RETOUVE AVEC 200 EUROS DE RETRAITE..CHERCHEZ LA FAUTE...GROS MENSONGE DES ELUS...LES TRIMESTRES ENFANTS...CHOMAGE NE SONT PAS PAYES PAR L ETAT...DONC 200 EUROS DE VRAIE PENSION..RAPPELONS QUE LES VEUVES D ELUS...ONT 70% DE PENSION DE REVERSION




    • C EST CE QUE NOS GOUVERNANTS...APPELLENT LEUR SYSTEME DE DECOTE...POUR LES MAMANS MAIS....SURTOUT PAS POUR EUX...ILS SONT ENCORE LA....A 75 ANS

      DEGAGEONS L UM.....PS ..MENTEURS ET VOLEURS....


    • jaja 23 septembre 2011 09:12

      bonjour, fillon est un pion comme tous les pantins au pouvoir.
      Pour savoir ce qui va se passer, il suffit de se renseigner sur les « recommandations » données par le fmi, l’omc, la fed, la banque mondiale etc etc.
      L’état doit se résumer à police, armée et prisons point barre.
      Tout le reste n’est pas de son ressort, il est même « enseigné » dans les écoles d’économie que le chomage n’existait pas, ce sont des gens en « loisir ».... voilà l’horizon.
      Tant que le peuple ne réagira pas , le rouleau compresseur avancera.


      • kiouty 23 septembre 2011 14:02

        L’état doit se résumer à police, armée et prisons point barre.

        Et encore, y a moyen d’externaliser ça pour que des boites privées puissent se faire plein de pognon sur le dos du contribuable !!


      • chapoutier 23 septembre 2011 09:27

        leurs pseudos réformes sont un véritable hold-up permanent contre les salariés.

        il s’agit de ponctionner toujours davantage nos salaires pour renflouer les banquiers.

        l’auteur à tout fait raison de souligner qu’il en résulterait une retraite par capitalisation pour ceux qui en auraient les moyens.

        n’est-ce pas le frere à sarko qui dirige Mederic ? et qui serait un des grands bénéficiaires de la casse de notre système de retraite ?


        • Catherine Segurane Catherine Segurane 23 septembre 2011 10:42

          La retraite par capitalisation serait elle aussi un leurre.


          Il y a un krach boursier tous les deux ans. Les Goldman Sachs et autres savent aussi reprendre l’épargne placée de façon « capitaliste ».


        • devphil30 devphil30 23 septembre 2011 09:57
          Bienvenue dans le monde fraternel et égalitaire de la république française

          Mr Fillon peut prétendre à une retraite mensuelle de 

          Premier ministre : pas de retraite mais avantage 
          Deputé 1553 €uros 
          president conseil regional 449 €uros 
          maire 400 euros 

          Un rapide calcule nous donne un montant de 2.500 euros de retraite mensuelle , elle pas belle la vie pour ces élus ................

          Régime premier ministre 
          « A l’exception des ministres fonctionnaires qui continuent de cotiser à leur caisse de retraite d’origine pendant leur mission au gouvernement, les ministres et les secrétaires d’Etat ne bénéficient d’aucun droit à la retraite. Une règle qui s’applique également au Premier ministre. Mais grâce à son statut particulier, ce dernier bénéficie tout de même de certains avantages à vie, notamment d’une voiture, d’un officier de sécurité et d’une secrétaire.

          Un salaire garanti pendant six mois

          Si le métier de ministre n’est visiblement pas très avantageux en termes de retraites, il l’est beaucoup plus en ce qui concerne le chômage. Compte-tenu de la »précarité« de leur situation, Premier ministre, ministres et secrétaires d’Etat peuvent en effet toucher l’intégralité de leurs indemnités de fonction après leur remplacement et ce, pendant six mois. Les anciens membres du gouvernement n’ayant pas retrouvé d’emploi sont donc, pendant cette période, les chômeurs les mieux indemnisés : ils peuvent toucher en tant qu’inactifs jusqu’à 12 800 euros brut par mois pour un ancien secrétaire d’Etat, 13 900 euros pour un ancien ministre et 22 250 euros brut pour un ancien Premier ministre. En dehors du chef du gouvernement (cf. ci-dessus), les ministres perdent toutefois la totalité de leurs avantages après leur départ des ministères, du logement de fonction à l’accès gratuit au réseau SNCF en 1re classe. »


          Régime de retraites des sénateurs 

          «  » Indemnité mensuelle moyenne : 1 553 euros


          C’est en 1904 que le régime des retraites des sénateurs et des députés a été créé. Depuis, il n’a subi que 3 modifications, en 1958, en 2003, et en 2007, notamment pour faire passer l’âge de la retraite de 53 à 60 ans. Aujourd’hui, un mandat suffit pour qu’un ancien parlementaire touche une retraite de 1 553 euros par mois, à partir de ses 60 ans. Cette somme s’élève à 3 096 euros pour deux mandats, 4 644 euros pour trois mandats et augmente ainsi, proportionnellement, jusqu’à un plafond de 6 192 euros. Résultat : la pension moyenne d’un sénateur est de 3 085 euros et celle d’un député de 2 192 euros. Les parlementaires de plus de 60 ans ne pourront toucher leurs retraites qu’à la fin de leurs fonctions.

          1 euro cotisé, 6 euros récupérés

          Les parlementaires bénéficient d’un régime de retraite souvent qualifié de »très spécial« . Un député bénéficie d’un rapport de 1/6 au moment du calcul de la retraite. En clair, cela signifie que pour 1 euro cotisé, 6 euros seront perçus (contre 1,5 euros dans le régime général). En octobre, les députés ont légèrement réformé ce régime : les députés qui sont en plus fonctionnaires (Conseil d’Etat, Inspection des Finances ou autre) ne pourront plus cotiser à leur régime d’origine. Mais il y a un autre motif de grief : les allocations chômage. Pendant leur mandat, la cotisation que doivent verser les parlementaires est de 0,5 % contre 2,4 % pour le salarié du privé. Un député battu aux législatives pourra pourtant bénéficier pendant 6 mois d’un »revenu de transition« équivalent au traitement mensuel qu’il touchait sur les bancs de l’Assemblée (5 400 euros environ). Un montant dégressif qui atteint toujours 20 % de cette somme au bout de 4 ans. Et si, pendant cette période, l’ancien député retrouve un emploi moins bien payé, un différentiel lui sera versé. »

          http://www.linternaute.com/actualite/politique/retraites-politiques/parlementaires-2.shtml


          Top 10 des retraités de la vie politique ( payé avec nos impôts ) 

          http://www.linternaute.com/actualite/politique/retraites-politiques/calcul-2.shtml


          Philippe 





          • cervus45 23 septembre 2011 09:58

            67 bientôt 69

            Je pense que 2012 devrait être une année très érotique

            Si nous arrivons à contrôler nos pulsions jusque là

             


            • devphil30 devphil30 23 septembre 2011 10:03

              Il faudra du viagra pour tenir le marathon pour la retraite mais tous les concurrents ne finiront pas la course , se doper pour arriver à la retraite.


              Ne soyons pas pressé d’y aller car les hôpitaux ferment progressivement , le personnel est en baisse constante.

              Est-ce que le petit prince à la barre du navire France sait qu’il va dans le mur ?

              Surement mais pourquoi alors accélérer au risque de faire imploser la salle des machines car comment un pays voyant qu’il part dans le mur va continuer à écouter ce pantin , soit il sort en 2012 démocratiquement soit je redoute une sortie plus musclée assortie de grèves , révoltes car cela ne peux pas durer , un tel décalage entre la majorité des français et ces élus qui se goinfrent aux frais de tous.

              Philippe 

            • LE CHAT LE CHAT 23 septembre 2011 10:09

              quand est ce qu’ils vont nous faire le coup des retraites diminuées arbitrairement de 20 % comme en Grèce ? ils attendent après les élections ?


              • Catherine Segurane Catherine Segurane 23 septembre 2011 10:39

                Je crois que ça viendra, c’est clair.



              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 septembre 2011 17:11

                @ Le Chat

                Si Fillon veut un alignement avec l’Allemagne c’est inévitable.

                En Allemagne, en échange du « droit » supplémentaire accordé aux salariés à travailler plus logntemps (67 ans, puis 69 ans en 2014), les libéraux* de la coalition de Merkel ont obtenu une contre-partie : le « devoir » pour les retraités d’accepter une baisse du montant des pensions.

                Ils ont obtenu ce qu’ils voulaient en invoquant une fausse logique de « donnant-donnant ». Le droit étant de travailler jusqu’à la mort, et le devoir celui de toucher une retraite amputée de 20 à 25%.

                Depuis ils ont été balayés aux élections (ils ne représentent plus que 3% de l’électorat) mais le mal était fait, leur « mission réformatrice » a été menée jusqu’à son terme. Ils sont tous retournés siéger dans les conseils d’administration des grands groupes allemands.

                * Les libéraux allemands, qui sont jumelés avec l’UMP, ont employés les mêmes méthodes que Sarko pour se faire élire au Bundestag. Populisme anti-pauvres, promesses de réformes sur le pouvoir d’achat, projets ultra-sécuritaires, dénonciation de l’Etat et des services publics.


              • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 23 septembre 2011 17:14

                Petite erreur. En Allemagne la retraite à 67 ans passera à 69 ans d’ici quinze à vingt ans. Lien.


              • alberto alberto 23 septembre 2011 10:17

                Bonjour Jean Claude Bernard,

                Le foutage de gueule continue, cette fois c’est au tour Fillon de nous prendre pour des cons :

                Il appelle à la convergence pour l’age de la retraite entre la France et l’Allemagne ( 67 ans) et oublie la convergence du nombre d’années d’activité  : 35 ans en Allemagne et 41 ans en France !

                Mais comme ça, les choses sont plus claire : on voit à quel genre d’escroc on a à affaire !
                Ce monsieur loyal du grand cirque Sarko parait bien déloyal...

                Bien à vous.


                • kiouty 23 septembre 2011 10:23

                  Purée, avec les CDS toujours pas interdits, la retraite par capitalisation n’est certainement pas une bonne piste. Si un fonds de pension ne recouvre pas ses créances, on dire « oui, mais c’est de la faute à ceux qui ont investi et pris des risques », comme on le fait en ce moment pour ceux qui ont investi dans des obligations.


                  • MKT 23 septembre 2011 11:31

                    M. Fillon est un messager.
                    Il porte le message de ceux qui tirent les fils qui le meuvent.

                    Ce qui importe c’est de mettre en lumière le marionnettiste.


                    • cervus45 23 septembre 2011 11:38

                      Voici l’état de mes relations avec les torchons du pouvoir en place !

                      Sans grande importance, mais les petites eaux font tourner les grands moulins

                      On nous fait bien prendre le vent pour de l’air

                      http://www.leparisien.fr/economie/retraites/fillon-rouvre-le-dossier-explosif-des-retraites-23-09-2011-1621174.php

                      Paru sur le Parisien .fr comme suit, puis retiré comme d’autres posts vers 10h30-11h00 :

                      03cervus45 le 23/09/2011 à 09h18

                      Tu vas trop loin, mon bouchon !

                      67 ans pour Monsieur de Fillon le Peuple et Madame de Parisot la bonne soupe pour le patronat Ces deux cerveaux illuminés sous la même bannière, "les efforts pour eux, les petits weekends en avion pour nous", pourraient finir par se rejoindre au fond de la corbeille... de la bourse bien entendu !Signaler un abus | Réagir

                      adressé au parisien à 11h

                      Girouettes !

                      Comité de relecture ?
                      On publie un commentaire puis il est retiré
                      Qui est aux ordres de qui au Parisien ?
                      Je pense avoir depuis longtemps des éléments de réponse

                      Vous êtes à l’aise dans cette période opaque
                      Je ne vous salue pas


                      • Robert GIL ROBERT GIL 23 septembre 2011 11:58

                        Même si la première manche est terminée, il est toujours

                        bon de se raffraichir la mémoire !

                        Voir ce PPS sur le non probleme de financement des retraites.

                        Cliquez sur le lien ci dessous et faites suivre….

                        http://2ccr.unblog.fr/2010/12/02/pps-retraites/


                        • 65beve 23 septembre 2011 12:06

                          Bonjour l’auteur,
                          et merci pour cet article.

                          Pendant que papa est à New York en train d’essayer d’endosser le costume trop grand de Villepin, on a vu ses enfants François, Xavier, Valérie et Roselyne laissés seuls à Paris en train de finir de casser leurs jouets « la retraite » et « la »Sécurité Sociale".

                          Putaing, encore sept mois d’attente avant d’être débarrassés de ces fléaux !

                          cdlt


                          • pastori 23 septembre 2011 12:53

                            il faut se débarrasser de ces malfaisants une fois pour toute en utilisant une arme absolue : le bulletin de vote. 

                            tout autre commentaire est superflu.
                            et s’il tentent de passer en force avant les élections avec leur assemblée nationale de godillots ,il faudra descendre dans la rue, et pas pour rien.

                            • Catherine Segurane Catherine Segurane 23 septembre 2011 13:04

                              C’est quoi, cette directive européenne qui préconise la retraite à 67 ans ? Je ne connaissais pas (même si je ne suis pas vraiment surprise de l’apprendre).



                            • Yvance77 23 septembre 2011 13:56

                              Salut,

                              Un salaud de plus à passer par les armes... et sans procès.

                              Assez de leur dictature soft qui tue le peuple à petit feu !!!


                              • Philippe Sage Philippe Sage 23 septembre 2011 14:03

                                La sortie de Fillon sur la retraite à 67 ans est une piètre tentative pour détourner l’opinion de l’affaire Karachi en allumant un feu social.
                                C’est tellement gros (et désespéré) que c’en devient pathétique !


                                • kiouty 23 septembre 2011 14:04

                                  Pourquoi s’arrêter à 67 ans ? Ils sont timides là ! Puisqu’il savant qu’ils vont pas être réélus, autant en profiter pour y aller à fond les ballons, franchement !! Y-z-ont qu’à supprimer la retraite tant qu’à faire.


                                  • Login Login 23 septembre 2011 14:34

                                    Conflit , Justice et Vengeance vont devenir les mots frappés au fronton de la république.
                                       

                                    • iris 23 septembre 2011 15:30

                                      pour eux retraite à 80ans -et après leur mandat plafonnement des retraites -non réelection et obligation d’un travail d’intèret général-
                                      balayage -ménage -wc - des lieux public -faudra bien surveiller les papier wc -ils sont capables d’en faire commerce.. 


                                      • Robert GIL ROBERT GIL 23 septembre 2011 16:46

                                        C’est reparti, maintenant il va falloir bosser jusqu’à 67 ans !! Tout ça parce qu’une poignée de rentiers qui n’ont jamais travaillé de leur vie l’ont décidé !Le niveau des retraites dépend avant tout de la richesse produite et non pas du nombre de salariés. Le gouvernement veut nous faire croire qu’il n’y aurait pas d’autres moyens de financer les retraites qu’en augmentant la durée de cotisation. Et que les salariés vont devoir jouer leurs retraites à la bourse par un système de capitalisation ! La logique boursière qui permet d’enrichir les actionnaires au détriment des salariés, c’est à dire de favoriser la rente par rapport au travail, s’attaque maintenant à nos retraites. Lire :

                                        http://2ccr.unblog.fr/2011/09/23/retraites-le-grand-bluff/


                                        • tvargentine.com tvargentine.com 23 septembre 2011 21:57

                                          La solidarité nationale voudrait que les fonctionnaires qui ont l’emploi protégé et des avantages sociaux puissent partir à la retraite plus tard et permettre une meilleure solidarité envers les travailleurs du privé qui connaissent depuis des dizaines d’années la précarisation et ne disposeront presque jamais de leur points pour une retraite à taux plein

                                          Seulement,dans ce pays,il ne faut pas en parler,car le fonctionnaire prefére voir le travailleur du privé dans la merde et bouffer de la merde à la retraite uniquement pour son interêt particulier

                                          Le PS n’a jamais voulu faire sa rupture dans la défense d’une conception dépassée du corporatisme des fonctionnaire qui assassine le système de répartitions des retraites en France et appauvri la masse des travailleurs du privé,car loin d’avoir un véritable service public,nous en avons que les défauts

                                          De plus,soyez certains que les cheminots qui partent à la retraite autour de 50 ans iront travailler en parallèle pour les futurs sociétés de chemins de fer qui vont s’installer dans le cadre de l’ouverture du marché européen

                                          Il n’existe pas de solidarité de ces fonctionnaire pour les travailleurs du privé ,ce n’est que du corporatisme exacerbé réactionnaire

                                          Nicolas Sarkozy a raté sa réforme,car il aurait du d’abord supprimer le mille feuille administratif afin d’empêcher les communes à s’endetter et à embaucher des fonctionnaires locaux,car déjà ici et là des communes sont en faillite et soyez certain qu’après les présidentielles ,notre pays sera en faillite sociale

                                          Je prend date ici,en portant témoignage que mon analyse sera juste (si mon post n’est pas censuré )

                                          http://www.tvargentine.com


                                          • testarossa 23 septembre 2011 22:23

                                            J’ai bien peur qu’Actias ait raison...Et j’ajouterais que l’arnaque pyramidale est pourtant interdite en droit privé, cherchez l’erreur !

                                            En fait ce qui est génial c’est que tout le monde critique ce système où il faudra côtiser de plus en plus pour bénéficier de moins en moins. Mais c’est qu’il n’y a rien à critiquer dans ce système puisqu’il est obligatoire !

                                            En bons staliniens, ceux qui nous gouvernent on tout compris : le libéralisme économique c’est pas bien, c’est mal, ça opprime les peuples. Mais seulement voilà, dans un régime libéral, fini de nous prendre pour des cons. De telles idioties comme la sécurité sociale ou la retraite par répartition auraient fait faillite depuis bien longtemps ou se seraient très sévèrement réformé, faute de ne plus avoir de clients...

                                            C’est que l’état est juge et partis ! Mais il pourrait très arbitrer les différents entre les assurés sociaux et leur assurance ou mutuelle. D’ailleurs voilà bien la grande hypocrisie du système : on a le choix de sa mutuelle mais pas de sa sécu, cherchez l’erreur !!!


                                            • ZEN ZEN 24 septembre 2011 12:10

                                              En visite en Allemagne cet été, j’ai été surpris par le fatalisme allemand concernant cette question des retraites.
                                              Il est vrai que le problème démographique les préoccupe
                                              Fillon fait des comparaisons malhonnêtes


                                              • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 24 septembre 2011 13:26

                                                Il est vrai que le problème démographique les préoccupe



                                                Il n’y a pas de probleme demographique quand on parle des retraire,l’epouvantail « 1 salarié pour 1 retraité » est la grosse arnaque de la decennie.
                                                Car 1 salarié aujourd’hui produits autant d erichesse capitaliste que 3 dan sles années 60.
                                                cela vaut pour l’allemagne aussi.
                                                C’est un probleme de repartition de l’effort solidaire.


                                              • ZEN ZEN 24 septembre 2011 14:23

                                                Mr K
                                                Tout à fait d’accord !


                                              • ZEN ZEN 24 septembre 2011 12:15

                                                Pour qui travaille Fillon...

                                                L’Institut Montaigne, boîte à idées qui se prétend indépendante, ne manque pas d’audace ni de suite dans les idées  :
                                                Il envisage un système de retraites qui serait
                                                "’un succédané du système américain pour le plus grand profit des assureurs, banquiers et organismes financiers qui pourraient engranger des sommes colossales« il avance » des propositions de réformes(qui) tendent à en finir avec la solidarité nationale qui compense de fait les accidents de la vie et permet à chacun de toucher une pension minimum dès lors qu’il a cotisé suffisamment longtemps. Avec les « réformes » ainsi dessinées, le calcul des pensions se ferait en fait sur la durée d’une vie et chaque accident de la vie (chômage, accidents du travail...) ou chaque période hors travail (étude, grossesse...) ne rapporterait pas de point, abaissant ainsi la pension finale.
                                                En clair un succédané du système américain pour le plus grand profit des assureurs, banquiers et organismes financiers qui pourraient engranger des sommes colossales.
                                                "(JCB)


                                                • Christoff_M Christoff_M 25 septembre 2011 04:36

                                                  Fautes des efforts, Français grace à vous ces tristes sires UMPS dans notre parodie de démocratie partiront avec des dizaines de milliers d’euros (par mois) du pouvoir tout en retrouvant par la suite un poste de direction dans une usine privée d’un grand groupe du CAC40 !!

                                                  Ah cupidité et accumulation, ces gens qui demandent toujours plus d’effort aux français les plus modestes, qui ne connaitront jamais le chomage, en veulent toujours plus, ce sont la secte des adorateurs du veau d’or !!! et ne chercher pas plus loin la cause des déficits de fonctionnement de l’état français !!!

                                                  Le culot de ces type dont la fortune est basée sur le vol des recettes de la France est en plus de taper dans les retraites des plus modestes et d’oser remettre en cause les minima, les RSA et autres, eux qui ne descendront jamais sous la barre des 10000euros !!!

                                                  Hypocrisie et manque de réalisme sans scrupules d’une élite de parvenus qui mérite un coup de pied dans le cul magistral et salutaire !!


                                                  • Proudhon Proudhon 25 septembre 2011 20:25

                                                    Vous savez la dernière ? Vous croyez tous que la Turquie est un pays arriéré sur le plan social. Vous savez à partir de combien d’année de versement on peut avoir la retraite ? Non ?
                                                    Voilà :

                                                    Vieillesse a) Conditions

                                                    Les conditions et le mode de calcul de la pension de vieillesse varient en fonction des périodes de cotisation des assurés.

                                                    • Pour les assurés ayant cotisé avant le 8 septembre 1999, la pension de vieillesse peut se demander à partir de 55 ans pour les hommes et 50 ans pour les femmes qui ont obtenu 5.000 jours de cotisation ou 15 années d’assurance avec 3.600 jours de cotisation ou sans condition d’âge si le demandeur a été assuré pendant 25 ans pour un homme et 20 ans pour une femme et cumulé au moins 5.000 jours de cotisation.
                                                    • Pour les assurés qui ont commencé à cotiser après le 8 septembre 1999, les droits à pension de vieillesse sont ouverts à partir de 60 ans pour les hommes et de 58 ans pour les femmes. Les intéressés doivent avoir accompli 7.200 jours de cotisation ou 25 années avec 4.500 jours de cotisation.
                                                    • Pour les assurés ayant commencé à cotiser à partir du 1er octobre 2008, la pension de vieillesse peut se demander à partir de 60 ans pour les hommes et 58 ans pour les femmes ayant accompli 9.000 jours de cotisation.

                                                    A partir de 2036, l’âge de la retraite sera progressivement relevé pour atteindre 65 ans en 2048 aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

                                                    L’âge de départ à la retraite peut être retardé, il n’y a aucune limite d’âge maximum.

                                                    Il existe une possibilité de départ anticipé à la retraite pour les personnes souffrant d’un handicap ou les travailleurs des mines.

                                                    Voir le site :

                                                    Vous savez que lors d’un sondage effectué en Turquie, plus de 68 % de la population ne voulait pas enter dans l’Europe. Vous savez pourquoi maintenant.

                                                    Arriéré les Turcs, mon Cul oui les moutons européens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès