Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’allocation de solidarité aux personnes âgées, c’est quoi très (...)

L’allocation de solidarité aux personnes âgées, c’est quoi très concrètement ?

Dans le langage courant on dit encore « le minimum vieillesse » lorsqu’on parle de l’ASPA, l’allocation de solidarité aux personnes âgées.

Tentons de faire le point, car cette allocation, concerne et concernera toujours davantage de personnes, des millions de citoyens, du fait des parcours professionnels, qui sont toujours plus précaires, tardifs, entrecoupés de périodes de chômage, de RSA, et autre minimas sociaux, et voire de périodes où certains n’ont droit à absolument RIEN.

l’APSA, l’allocation de solidarité aux personnes âgées, donc qu’est-ce que c’est au juste ?
 
Première chose à savoir, cette allocation, ne peut pas être attribuée avant l’âge de 65 ANS (sauf si reconnaissance d’un handicap par rapport au travail)
 
les montants des PLAFONDS de revenus (allocation ASPA, donc, incluse)  :
 
PERSONNE SEULE : 708,95 € par mois
COUPLE : 1 157,46 € par mois si les 2 personnes en bénéficient.
 
COUPLE, si un seul bénéficiaire : le montant sera, de 708,95€ + revenus du conjoint, et du foyer, moins le plafond couple de 1157,46€ = total 1
708,95€ - total 1 = montant complément ASPA.
 
à savoir que l’ASPA est récupérable au décès de l’allocataire sur sa succession, si l’actif net de la succession dépasse 39 000 € 
 
Prenons, pour bien comprendre, un cas d’école, d’une personne, pour qui ça aura été IMPOSSIBLE, de prétendre à une retraite, avant 65 ans, du fait des parcours professionnels dont les moins nantis, chanceux, courageux, diplômés ou non, pâtissent.
 
Paul, divorcé, est entré sur le marché de l’emploi à 24 ans, avec un parcours chaotique, CDD, intérims, stages, etc, un seul CDI au smic, d’une durée de 12 ans signé lorsqu’il avait 28 ans .. mais à ses 40 ans, dégraissage, puis délocalisation, ensuite rebelote ..., contrats aidés, périodes de chômage, CDD, chômage .. jusqu’à atteindre l’âge critique, âge où, comme les chiffres, les statistiques, le démontrent, seule une minorité de personnes sont encore en activité professionnelle.
 
A 56 ans donc, Paul se retrouve au RSA 404,88€ de plafond de revenus, après avoir perdu son dernier CDD, et avoir épuisé rapidement ses droits assedic.
 
Paul atteint "enfin" 65 ans, on lui calcule ses droits pour la retraite, 440€ par mois tout compris, il est sous le plafond de l’APSA, il va donc percevoir du complément APSA à hauteur du plafond :
 
708,95€ - 440€ = 268,95€ (théorique)
 
Mais comme Paul, à de l’épargne, (il s’est privé toute la vie, pour éviter de demander de l’aide à ses proches, voire pour pouvoir les dépanner au besoin), tout comme un bénéficiaire du RSA qui en possèderait, on va lui calculer 3% par an de son épargne disponible, 3% qui vont venir en diminution de son allocation, soit 0,25% par mois.
 
épargne de PAUL 40 000€ X 0,25% = 100€
 
268,95€ - 100€ = droit ASPA réel mensuel : 168,95€
 
Il en va de même, pour toutes ressources régulières, si par exemple un enfant aisé, vous verse une petite pension mensuelle de 50€ pour vous aider à payer une partie du loyer, ces 50€ seront déduits automatiquement de votre droit ASPA théorique
 
Remarque 1 : Paul devra payer une complémentaire, (couteuse, l’âge avançant) car le plafond APSA de 708,95€ de revenus, dépasse le plafond d’attribution de la Couverture Maladie Universelle, qui lui est de 571,79€ pour une personne seule.
 
Remarque 2 : à espérer pour Paul qu’il ne soit pas locataire, car si il a 170€ d’APL pour un loyer de 400€, son reste à survivre sera déjà largement amputé, avant même d’avoir payé la moindre facture ..
 
Paul imaginons, va survivre, tant bien que mal, jusqu’à 90 ans. 
90 ans - 65 ans = 25 ans
Restons à € constant, pour bien comprendre juste le principe ..
 
25 ans X 168,95€ x 12 mois = 50 685€ ; Paul aura perçu ce montant au total, d’ASPA.
 
Cela dépasse les 39 000€ de patrimoines qui sont exonérés de remboursement :
50 685 - 39 000 = 11 685€ que l’état récupérera au décès de Paul, sur le reste de sa petite épargne, ou sur son petit patrimoine, si jamais il en dispose, sur la partie, donc, qui dépasserait les 39 000€.
 
Voilà ... j’ai essayé de résumer un peu ce qu’est le MINIMUM VIEILLESSE, (comme les anciens disent encore), qui s’appelle donc aujourd’hui l’ASPA (l’allocation de solidarité aux personnes âgées)
En espérant, modestement avoir pu informer ou éclairer quelques esprits.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

48 réactions à cet article    


  • patdu49 patdu49 28 mai 2010 10:10

    je vous invite TOUS à visionner cette vidéo, extraite de l’émission de Ruquier, ou Jean-Luc MELANCHON s’exprime clairement sur le sujet des retraites :

    http://www.dailymotion.com/video/xd2hso_melenchon-vs-zemmour-naulleau-3-itv_news


    • iris 28 mai 2010 10:36

      tres bonne explication-mais avec le rsa peut ton épargner ?? a moins d’avaoir fait un petit héritage ??


      • patdu49 patdu49 28 mai 2010 10:52

        au RSA non effectivement, on a plutot tendance à bouffer l’épargne éventuelle qui aura pu être faite avant .. ou avoir été héritée.

        à savoir que le RSA est aussi diminué, de 0,25% par mois de l’épargne dispo.
        ce qui pousse d’autant + à bouffer l’epargne .. car déjà le RSA plein, ça ne suffit souvant pas pour survivre.

        prennont l’exemple que j’ai pris içi, sur 404,88€ de RSA
        si Paul avait 40000€ d’epargne, héritée ou non, 40000€ x 0,25% = 100€

        son RSA serait donc déminué de 100€ par mois, il ne percevrait donc que 304,88€ de RSA.

        t’imagines s’il a un loyer ou un remboursement de crédit immobilier de 400€ et 170€ d’APL, reste loyer à payer 230€

        304,88 - 230€ de reste de loyer à payer, reste : 74,88€ pour manger, payer les factures EDF GDF, eau, téléphone, etc etc ... certain que là il piochera dans son épargne ...


      • foufouille foufouille 28 mai 2010 10:53

        non tu peut pas
        meme tes momes peuvent pas
        le petit heritage est compte aussi


      • foufouille foufouille 28 mai 2010 10:55

        « Finalement ce Paulo c’est un con.....qu’est-ce qui l’empêchait de le retirer son magot ? »
        on appelle ca faire des economies

        pourquoi tu retournes pas bosser avec les clandestins ?


      • foufouille foufouille 28 mai 2010 12:06

        @ calmos
        je dit ca car il parait qu’il y en a plein sur les chantiers
        et aussi chez edf et SNCF qui sous traite et re sous traite

        pour lui avoir des papiers c’est plutot dificile meme avec un cdi


      • foufouille foufouille 28 mai 2010 13:01

        « Je te parles d’une histoire qui s’est passée il y a 5 ou 6 ans. »
        donc avant sarko et hortefeux
        maintenant, soit on importe au salaire etranger en bidouillant, soit A prend le marche et se verse 16000, puis paye 4000 un sous traitant qui embauche du clabdestin
        le truc bizarre est que ceux qui manifeste ne sont pas renvoye


      • xa 28 mai 2010 10:53

        "Paul ... un seul CDI au smic, d’une durée de 12 ans signé lorsqu’il avait 28 ans ...« 

        Dans votre exemple, Paul n’avait rien avant de travailler, n’a jamais eu un salaire important, mais à réussi à mettre 40k de côté, soit un mois de smic plein par an pendant toute sa carrière ?

        Votre exemple est-il complètement crédible ?

        Imaginons que oui. Un truc pour »limiter les dégâts«  : le démembrement. Paul transfère de son vivant (et au moins 6 ans avant son décès) la nue propriété de ses possessions à ses héritiers.

        A son décès, la succession ne porte pas sur ces biens (l’usufruit cesse simplement).

        Dernier point de détail : »sur le reste de sa petite épargne, ou sur son petit patrimoine, si jamais il en dispose, sur la partie, donc, qui dépasserait les 39 000€" n’est pas tout à fait exact.

        Sur la partie de l’actif net successoral excédant les 39k. L’actif net successoral, c’est la valeur des biens auxquels on retranche les dettes en cours (prêts, paiements et chèques en attente de traitement, etc...) et auxquels on retranche les frais d’inhumation dans la limite de 1500 euros.


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 10:57

          "Dans votre exemple, Paul n’avait rien avant de travailler, n’a jamais eu un salaire important, mais à réussi à mettre 40k de côté, soit un mois de smic plein par an pendant toute sa carrière ?"

          ben oui, xa, on appelle etre econome
          un truc que ne conprenne pas les bourgeois qui se sere pas la ceinture


        • xa 28 mai 2010 11:06

          Pour suivre des smicards qui n’ont jamais été au chomage ni au RMI ni au RSA et ayant 30 ans d’activité derrière eux, les 1000 euros d’économies par an, je n’en connais aucun qui ait une telle épargne.

          Pour un actuel smicard, 1000 euros d’épargne sur l’année, c’est 8.5% de son revenu annuel qu’il n’utilise pas. Un mois entier sans utiliser son salaire.

          L’exemple donné est un individu qui non seulement n’a jamais eu un salaire élevé mais a en plus sur une bonne partie de sa vie touché encore moins que le smic.

          Question : sur votre RSA annuel, arrivez vous à mettre 1000 euros de côté ?

          Patdu est le premier à expliquer, d’ordinaire, qu’à moins de 1500 euros nets, il est impossible d’épargner. Et il nous trouve un exemple de gars qui gagnerait moins et qui arrive non seulement à mettre 40k de côté mais, pour que son aide soit maximale, ait aussi réussi à acquérir son logement.

          C’est bien de montrer le côté théorique du mécanisme, mais ce serait mieux avec des exemples crédibles.


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 11:14

          @ xa
          si tu peut
          sufit de se serrer la ceinture
          tu peut ne pas partir en vacances
          faire les poubelles, surtout en periode « monstre »
          gueter les promos
          faire un stock
          acheter la viande en gros
          etc

          je suis pas au RSA
          par contre quand j’etait au RMI, ca m’arrivait de manger peu pour pouvoir economiser
          ca evites de mendier pour racheter la cafetiere liberale qui vient de griller
          un smicard peut aussi avoir un jardin


        • patdu49 patdu49 28 mai 2010 11:15

          oui bah il a pu hériter de 30000€ ..
          et revendre sa caisse, quand il est tombé au RSA, et/ou faire qq économie dans toute sa vie, en se privant .. et/ou bosser un peu au black, et/ou avoir vendu un peu de shit sans se faire baisser pendant une période de sa vie .. ou que sais je .. et/ou avoir percu un 13ème mois dans son boulot de smicard .. ou avoir gagné au loto ..

          ça te choque un mec qui à 56 piges, aurait 40000€ d’épargne ?
           
          moi non ... d’autres peuvent les griller dans bagnole neuve, cuisine aménagée à crédit, au casino

          merci pour les infos concernant le « net successoral » etc ...

          dailleur pas con tu me fais penser à un truc ..

          si un RSAste veux pas être dépouillé, il a tout intérêt à faussement faire hériter de son vivant ses moindres économies, à un proche de confiance qui aurait pas besoin de pognon, et le récupérer en liquide ensuite, ... ainsi il sera pas taxé de 3% dessus ... ni vu ni connu je t’embrouille lol ..
          je vais pouvoir conseiller des personnes dans la galère qui sont inquièts, carrement malades d’arriver en fin de droit, et de se voir fliqués et dépouillés jusqu’à l’epargne de leurs momes à la maison ...


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 11:18

          « Patdu est le premier à expliquer, d’ordinaire, qu’à moins de 1500 euros nets, il est impossible d’épargner »
          il entend, sans se serrer la ceinture et compter chaque €
          et aussi faire parti de la societe de consommation

          pour le logement, tout depend de la periode d’achat
          y a 20a, on trouvait des vieilles maisons a 10000€


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 11:21

          @ pat
          tu peut aussi faire un pret imaginaire
          ou tout retirer en liquide
          c’est plus sur
          il y a aussi la SCI
          mais tous les bidouillages juridique coute « cher » et sont complexe


        • xa 28 mai 2010 11:27

          « ça te choque un mec qui à 56 piges, aurait 40000€ d’épargne ? »

          Non. Mais j’aimerai comprendre votre exemple. Or vous en changez les données au fur et à mesure des problèmes liés à l’exemple tel que décrit dans votre article : aucun héritage signalé dans l’article, et une structure de revenus ne permettant pas, à mon avis, de justifier une telle épargne ... en dehors d’un travail au black ou de la vente de shit.

          Et sans cette structure, la première chose qui devrait vous venir à l’esprit, c’est que le fisc va directement se poser la question : tiens, voila un gars dont les revenus ont toujours été affreusement faible, avec des aides sociales sur une bonne partie de sa vie, et qui a réussi à accumuler une épargne relativement importante par rapport à ses revenus .... déclarés !

          "si un RSAste veux pas être dépouillé, il a tout intérêt à faussement faire hériter de son vivant ses moindres économies, à un proche de confiance qui aurait pas besoin de pognon"

          Beaucoup plus simple, moins risqué et tout aussi protecteur : le démembrement.

          Il fait réellement hériter ses véritables héritiers de la partie nue-propriété de ses économies de son vivant. Il conserve jusqu’à son décès l’usage de ses économies (il peut donc piocher sur le compte épargne, ce qui crée une dette remboursable à son décès, dette qui viendra en déduction de son actif lors du calcul de son actif net successoral) et de tous les biens ainsi démembré (logement, véhicule, mobiliers, etc...).

          Légal et sans risque puisque les héritiers ne peuvent pas toucher à l’héritage de son vivant sans son accord (ils n’ont pas le droit d’usage).

          Ce démembrement ne peut être remis en cause par le fisc, sauf décès dans les 6 ans suivant la donation de la nue-propriété.


        • xa 28 mai 2010 11:28

          Foufouille

          "par contre quand j’etait au RMI, ca m’arrivait de manger peu pour pouvoir economiser"

          Et vous arriviez à mettre 1000 euros de coté (soit presque 3 mois de RMI il me semble) par an ?
          Je serais ravi de connaitre vos trucs légaux (j’ai quelques surendettés pour lesquels je pourrais dégager quelques marges supplémentaires avec vos astuces pour les sortir de la mouise).

          Merci d’avance.


        • xa 28 mai 2010 11:30

          « il y a aussi la SCI »

          Mauvais plan. La SCI entre dans l’actif successoral, et les autres membres de la SCI sont alors soit obligé de vendre celle-ci sur demande de l’Etat pour régler les dettes, soit doivent racheter les parts du défunt dans les mêmes conditions pour régler les dettes.


        • xa 28 mai 2010 11:34

          « mais tous les bidouillages juridique coute »cher« et sont complexe »

          Pour l’épargne du Paul de l’exemple, la donation avec démembrement de son épargne, à 60 ans, aurait coûté une somme affolante : 350 euros de frais notariés. A comparer avec les 11000 « économisés » lors de la succession.


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 11:42

          "c’est que le fisc va directement se poser la question : tiens, voila un gars dont les revenus ont toujours été affreusement faible, avec des aides sociales sur une bonne partie de sa vie, et qui a réussi à accumuler une épargne relativement importante par rapport à ses revenus .... déclarés !« 
          ca a rien d’important, sauf si le pauvre est suspect

          non au RMI, je faisais un repas en moins
          disons 300€ par an, sans les coup durs
          re- faire les poubelles, les fin de marche
          pour les mecanos, acheter la bagnole a 300, la repare et la revendre 1000
          possible 4 fois par an

          comme dit plus haut, la viande par 10 ou 20kg voire plus si on est plusieurs
          40kg de boueuf a 3 ou 4€ chez certains supermarche
          payer en liquide aide aussi a se rendre compte que l’argent part vite
          on peut aussi se motiver avec une photo d’un truc cher
           »je me serre la ceinture car je veut investir dans la belle paire de rangers a 110€« 
          pour les 40000 »je veut cette vieille maison (grange)"
          autohypnose

          faut aussi faire ses courses le moins souvent possible, moins de tentation


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 11:45

          "Pour l’épargne du Paul de l’exemple, la donation avec démembrement de son épargne, à 60 ans, aurait coûté une somme affolante : 350 euros de frais notariés. A comparer avec les 11000 « économisés » lors de la succession."

          enorme car il est au rsa
          la donation avec démembrement de son épargne, à 60 ans ( non 59a, sinon c’est trop tard)


        • xa 28 mai 2010 12:06

          « disons 300€ par an, sans les coup durs ».

          C’est déjà la preuve d’une gestion fine d’un budget difficile.

          Pour vos astuces, j’ajouterai :
          - sur le marché, certains commerçants acceptent de fonctionner sur les principes des AMAP. En fin de marché, ils vous préparent d’office un panier hebdomadaire de denrées dont le coût (parfois nul) et les quantités sont maitrisées.
          - pour la viande, certains bouchers sont aussi gentils et acceptent de vendre à prix coûtant des morceaux qu’ils ne mettent habituellement pas en vente car pas au goût de leur clientèle classique.

          « enorme car il est au rsa »

          Il faut comparer le cout de cette donation à son épargne. Prélever 350 euros sur les 40k d’épargne pour éviter de voir le reste prélevé lors de la succession n’est pas cher. Si l’épargne est constituée de bien physique, c’est plus ennuyeux.

          "la donation avec démembrement de son épargne, à 60 ans ( non 59a, sinon c’est trop tard)"

          59 ou 65 ans, c’est kif kif du point de vue de la sortie de l’actif successoral. L’age influence uniquement le calcul des frais notariés et des frais potentiels de succession. Au delà de 60 ans, la part nue-propriété augmente dans la valeur totale, ce qui fait monter les frais notariés (proportionnels à cette valeur) et les frais de donation (idem, mais ils n’existent que si la valeur de cette donation dépasse un montant stratophérique depuis le passage d’un ancien ministre et de sa mesure totalement contre-productive).


        • patdu49 patdu49 28 mai 2010 12:13

          foufouille tu me fais rire ...

          j’ai l’impression que tu racontes une partie de ma vie, sur certains points

          sinon pour les godasses, etc j’ai arreté + ou - d’acheter du « pas cher » car au bout du compte, ça me revenait + cher ... certaines merdes m’ont duré 1 seul jour !! ... d’autres jamais portées car pas confortable ou je trouvais trop moche une fois que je les avais lol

          à la fin j’attendais les soldes, et certains bons plans internet (qui existe plus hélas) ou on pouvait cumuler des avantages, du coup j’ai pu m’acheter des bonnes pompes pour moins de 50% du prix, et ça me dure des années et des années ... surtout que je suis pieds nus 95% du temps ... ça aide tu me diras lol ..


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 12:22

          @ pat
          pour les godasses, y a encore cdiscount
          sinon les magasins haut de gammes font aussi des soldes
          on peut aussi essayer gamm vert ou encore le secours populaire
          ca depend des coins


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 12:53

          @ xa
          « C’est déjà la preuve d’une gestion fine d’un budget difficile. »
          BEP compta ca aide, le calcul mental aussi

          « - sur le marché, certains commerçants acceptent de fonctionner sur les principes des AMAP. »
          les amap sont hors de prix, en moyenne 2€/kg
          vaut mieux ramasser ce qui est jeter

          "- pour la viande, certains bouchers sont aussi gentils et acceptent de vendre à prix coûtant des morceaux qu’ils ne mettent habituellement pas en vente car pas au goût de leur clientèle classique.« 
          acheter en gros signifie en gros, il y a donc des bons morceaux, pas uniqument du plat de cote a 2.5€ en promo

           »Il faut comparer le cout de cette donation à son épargne. Prélever 350 euros sur les 40k d’épargne pour éviter de voir le reste prélevé lors de la succession n’est pas cher. Si l’épargne est constituée de bien physique, c’est plus ennuyeux.« 

          on avait compris, il faut donc 350 de dispo

           »59 ou 65 ans, c’est kif kif du point de vue de la sortie de l’actif successoral."

          pas du point de vue ASPA qui commence a 60a dans certains cas
          faut aussi avoir des momes
           


        • xa 28 mai 2010 13:24

          « vaut mieux ramasser ce qui est jeter »

          Encore faut-il que ce soit jeté. Ici, les commerçants remballent tout.

          Par ailleurs, quand je dis en fonctionnement AMAP, c’est à dire un panier préparé par le commercant à partir de ce qui lui reste. Sur le marché local, le prix est dérisoire, voire nul chez certains commerçants qui jouent le jeu (produits de toute facon à jeter, donc cadeau), pour une raison simple : dans une AMAP classique, l’AMAP permet au producteur de vivre, ici le producteur vit de ses ventes sur le marché, les paniers constituent donc une sorte de désintéressement.

          L’intérêt, c’est que le commercant vous met de côté directement de quoi vivre. Certains (rares) offrent ces paniers de fin de marché (c’est plus facile que de tout remballer) ou le vendent pour une somme symbolique.

          C’est à voir avec les commerçants. Cela dit, j’ai bien précisé que nous sommes loin de Paris. 

          « il y a donc des bons morceaux, pas uniqument du plat de cote »

          J’ai bien compris. Mais selon le coin où vous êtes, certains morceaux ne se vendent pas, sans que ce soit de mauvais morceaux (la hampe, par exemple, ne se vend pas du tout chez moi).

          « pas du point de vue ASPA qui commence a 60a dans certains cas »

          Malheureusement non. La valeur totale des comptes, malgré le démembrement, est considérée comme temporairement appartenant à l’usufruitier (c’est lui qui a le droit d’utiliser cet argent). Pour l’ASPA, le démembrement ne change rien ... hormis le remboursement de cet ASPA au décès (du fait de l’absence de succession qu’il crée).

          Pour éviter les 100 euros de déductions dont parle patdu49, il faut transférer réellement la possession de l’épargne.

          Ce qui implique le risque de voir cette épargne dilapidée par le réceptionnaire, ainsi que le risque de se voir considérer comme fraudeur si cet argent revient sous une autre forme.


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 15:23

          « Encore faut-il que ce soit jeté. Ici, les commerçants remballent tout. »

          y compris les fruits abimes ?

          "Par ailleurs, quand je dis en fonctionnement AMAP, c’est à dire un panier préparé par le commercant à partir de ce qui lui reste.« 
          ca je connais pas

           »Malheureusement non. La valeur totale des comptes, malgré le démembrement, est considérée comme temporairement appartenant à l’usufruitier (c’est lui qui a le droit d’utiliser cet argent). Pour l’ASPA, le démembrement ne change rien ... hormis le remboursement de cet ASPA au décès (du fait de l’absence de succession qu’il crée)."

          tu achetes un coffre et tout en liquide
          pas prevu par la loi


        • xa 28 mai 2010 16:36

          « y compris les fruits abimes ? »

          Oui. En cause les réglements municipaux, qui ne permettent pas aux commerçants d’utiliser les poubelles municipales (qui sont de type « pleines avec deux paquets de cigarettes dedans »).

          « tu achetes un coffre et tout en liquide. pas prevu par la loi »

          Pour ouvrir un coffre au décès, il faut un document notarié. Ce qui induit la déclaration du contenu du coffre.

          Alors il reste :
          - sous le matelas (avec le risque de vol)
          - chez un ami (avec le risque de vol d’un ex-ami)
          - chez les héritiers légitimes (avec le risque de ne pas recevoir d’aide de ces ingrâts).

          Quand il s’agit de retrouver son argent, le fisc est relativement bien armé ... sauf contre les évasions parfaitement légales (démembrement, placements légaux hors du territoire et soumis à fiscalité locale, etc...)


        • foufouille foufouille 28 mai 2010 17:27

          "Oui. En cause les réglements municipaux, qui ne permettent pas aux commerçants d’utiliser les poubelles municipales (qui sont de type « pleines avec deux paquets de cigarettes dedans »).« 

          j’avait entendu parler de la javel et des cameras, mais qu’il y ait pas de poubelles ....

          le coffre (de banque) tu es pas obliger de l’ouvrir devant le notaire, ca peut aussi etre un coffre chez toi
          il y a beaucoup d’heritage qui se font hors notaire

           »- chez les héritiers légitimes (avec le risque de ne pas recevoir d’aide de ces ingrâts)"
          le cas la plupart du temps
           smiley


        • xa 28 mai 2010 20:13

          Le coup du coffre chez soi est une solution potentielle, effectivement. Mais très proche de sous le matelas (la sécurité est à peine meilleure).

          « il y a beaucoup d’heritage qui se font hors notaire »

          Le recours au notaire est obligatoire pour des successions dépassant les 5000 euros. Par ailleurs, du fait de l’obligation pour accéder aux comptes bancaires ou épargnes d’une attestation notariée (la mairie n’ayant plus ce pouvoir), déclarée à l’Etat, c’est prendre un risque certain que d’éviter ce passage ... un décès venant toujours aux oreilles de nos amis du fisc..

          A moins d’une succession sans actif successoral (officiel bien sûr), mais peut-on encore parler de succession ?


        • Et hop ! Et hop ! 29 mai 2010 11:37

          Pour résumer, l’Allocation de solidarité aux personnes âgées, c’est le RMI, mais diminué de l’Allocation logement, des revenus annexes éventuels, et remboursable sur la succession.


          Le RMI qu’on donne sans conditions à n’importe quel clandestin qui débarque en France.

          Alors donc, c’est ça le système social dispendieux que tous les pays du monde nous envient et qui est tellement un fardeau pour la collectivité qu’il faudrait le réduire ?

          Et les 17 miliards d’Euros qu’on vient de voter pour donner aux banques que la Grèce n’arrive plus à payer, ça aurait fait combien pour chaque petit vieux dans la dèche ?

        • patdu49 patdu49 28 mai 2010 11:39

          merci foufouille

          ça fait plaisir de voir que parfois je suis compris .. qu’il y en a qui suivent ..

          effectivement oui je fais une difference entre vivre ou SURvivre etc ..

          entre avoir une vie sociale « normale » ou non ..

          entre loger dans logement décent ou non etc ...

          entre rouler dans une caisse entretenue, ou alors sans papiers avec des pneus lisses etc ... et/ou des weeks end passés à emmerder des potes, faire des terrains de casse, rafistoler un echappement etc etc ..

          certains ont jamais connu ce que c’est la galère, la débrouille, les risques, la survie, le système D, la précarité, etc ... donc ne pigeront jamais rien à rien ou vraiment pas grand chose ..


          • foufouille foufouille 28 mai 2010 11:47

            @ pat
            je comprend car ca fait depuis 92 que je galere suite a un AVP
            j’ai aussi une formation de compta ce qui aide a devenir « radin » pour survivre


          • patdu49 patdu49 28 mai 2010 12:05

            avp ?
            accident de la voie public ?

            je connaissais « avc » accident vasculaire cérébrale comme abréviation .. mais avp ça ma parle pas spontanémment..

            perso je suis devenu radin aussi par la force des choses .. à force on connait la valeur de l’argent lol ... et on sait que le moindre écart, peut avoir des conscéquences sur l’avenir ..

            en même temps je comprend que beaucoup l’aient perdu, (la valeur de l’argent) surtout depuis le passage à l’euro ... beaucoup se rendent pas compte des prix comme avec le francs, ..

            enfin bref, je suis pas parfait quand même, il m’arrive de gaspiller, ou de me faire baiser par le système, ou par des cons ... même en faisant attention ... mais bon, j’assume et je prend avec philosophie du mieux comme je peux, quand je me prend des coups durs dans la tronche ...
            pas une année tranquile, toujours des emmerdes, des mauvaises surprises, des pannes, des embrouilles, administratif ou autres .... en même temps je préfère comme ça, que quand tout tombe sur le dos en même temps par exemple ...

            j’ai vu des emmerdes durer des années ... pendant ce temps là, le système se moque bien si on peu pas bouffer ou survivre ...
            une fois 7 ans, ça a duré, une histoire de justice ...

            une autre fois des mois et des mois, une histoire de prud’homme ...

            entre le pognon et les nerfs, accroche toi jeannot ...

            à force on se blinde, on se blinde ou on se fout en l’air, pas d’alternative ... ou alors on devient un con ou un escroc patenté , soi même, mais cette voie ne m’a jamais emballé ...


          • xa 28 mai 2010 12:12

            « avp ? accident de la voie public ? »

            Oui.

            Enfin, ca peut être une faute de frappe de foufouille mais l’AVP est un accident sur la voie publique (terminologie des urgences).


          • foufouille foufouille 28 mai 2010 12:19

            oui
            AVP = accident de la voie publique
            en plus j’avait 22a, j’ai donc eut droit a toute le propagande des « fils de »


          • foufouille foufouille 28 mai 2010 12:27

            « Pleurnicher ne sert à rien......il faut cracher dans ses mains et aller au mail »
            on est plus ya 40a
            sufit de chercher les offres d’emploi inexistantes dans les journaux
            en 78, 3 pages

            « Vous avez essayé le syndicalisme.... ??....c’est bien le syndicalisme »
            pourri comme les ploutocrates et souvent haut fonctionnaire

            « Ou alors.....mieux......fonctionnaire......le paradis sur terre »
            reserve a la famille et aux « collabos » comme tous les bureaucrates

            de tout facon ca fait longtemps que je cherche rien de ce genre


          • patdu49 patdu49 28 mai 2010 12:46

            38 ans dans la même boite, bien, tant mieux pour toi Calmos, si cette vie te plaisait, si le travail te plaisait, si t’avais pas l’impression d’être exploité, et un minimum de reconnaissance etc .. et en + sans ennui de santé ...

            perso les 2 seuls CDI que j’ai réussi à dégoter, j’ai démissionné, car je ne les supportais plus... (agent de sécurité industriel, et VRP exclusif chez Barbe Bleue)

            tout le reste c’etait que CDD, stages, contrats aidés, intérim et intérim et intérim à en faire overdose, j’ai même testé CNS (commerçant non sédentaire ... auto-entrepreneur de l’époque..) ...
            et j’ai aussi refusé un ou 2 CDI dans des boites, ou je savais pertinnamment que je me plaisais pas, ou alors c’etait des propositions d’emplois à temps partiel .. des emplois durs, payés au smic, etc ... sans aucun avantage ..

            et des ennuis de santé, j’en ai rencontré, problêmes de dos (lumbagos, sciatiques) , de nerfs (spasmophilie ..) ... et de fric, puisque toujours des salaires autour du smic ..


            • foufouille foufouille 28 mai 2010 13:06

              « et des ennuis de santé, j’en ai rencontré, problêmes de dos (lumbagos, sciatiques) , de nerfs (spasmophilie »
              oui la galere ca use
              j’ai aussi choper une maladie genetique (neuropathie tomaculaire )
              les courses en sac a dos, c’est pas mal aussi
              comme les didasses, 40kg sur plusieurs km, avec la canne en plus
              ce qui ne tue pas rend plus fort
               smiley


            • foufouille foufouille 28 mai 2010 14:45

              « Je te souhaites sincèrement de retrouver la plénitude de tes moyens »
              merci mais ca risque peu d’arriver

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès