Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’échec commercial d’Abou Dhabi ravive le sentiment de déclin (...)

L’échec commercial d’Abou Dhabi ravive le sentiment de déclin de la France

Mythe ou réalité, la claque donnée par les autorités d’ Abou Dhabi à la filière nucléaire française apporte de l’eau au moulin des chantres du déclin Français. Réalistes, alarmistes ou simplement nostalgiques, les “déclinologues” dressent avant tout le portrait d’une France qui change dans un monde en constante évolution. Et si le sentiment de déclin était avant tout le fruit du regard très subjectif que nous portons sur nous-mêmes ?

Un sondage du Financial Times révèle que les Français ont un fond de pessimisme qui tranche avec leurs voisins limitrophes (Grande-Bretagne, Allemagne, Italie, Espagne) sans parler des habitants des Etats-Unis. Les Français se montrent pessimistes pour presque toutes les questions posées par l’enquête. En réalité pourtant, le déclin économique dont la France a souffert en 2009 serait moins grave au regard des autres pays développés.

Comment expliquer alors, cette hantise du déclin national doublée de celle d’un déclassement social pour sa propre famille ? Sans répondre directement à la question, certains, tels Albert Merlin estiment dans Les Echos que, ” Pour être grande, la France doit rétrécir “. Autrement dit, revenir sur la notion jugée dispendieuse d’aménagement du territoire, source “de fanatisme égalitaire“, “de maillage administratif extensif et dispendieux“. Seule solution “joker” pour Albert Merlin : le développement du numérique qui constituerait, selon lui, un formidable gisement de productivité.

Plus solide, l’analyse d’Éric Le Boucher, dans Slate.fr , apporte quelques pistes de réflexion en partant du constat de la montée en puissance ces dernières années de l’Asie devenue, dans notre totale insouciance, l’atelier du monde.

Éric Le Boucher sonne le tocsin et n’hésite pas à parler de “danger” en constatant que “l‘Asie ne se contente plus de nous fournir en « produits pas chers » mais que désormais, elle “nous dame le pion dans les hautes technologies.” Face aux tenants du repli européen derrière un protectionnisme qui ne dit pas son nom, l’éditorialiste invite au sursaut salutaire.

Il est vrai que l’actualité économique laisse perplexe : rachats des fleurons industriels européens par des groupes de pays émergents, pertes de marchés qu’on pensait promis… l’horizon de cette fin d’année est sensiblement brouillé.

Éric Le Boucher identifie deux causes principales : l’incapacité de L’Europe à savoir vendre ses innovations et la puissance démographique de l’Asie. Le journaliste invite à maintenir notre courte avance par une remise à plat de nos fondamentaux économiques sauf, à accepter de se faire dévorer par le tigre asiatique.

Face à ce défi majeur deux options sont possibles. Soit la réforme vers le bas, l’assouplissement du code du travail, la précarisation des salariés, la baisse des charges sur les entreprises, l’affaiblissement du contrôle de l’Etat, la baisse des impôts pour les sociétés et les plus fortunés. Soit, un coup de collier, un effort collectif et partagé, pour une sortie vers le haut. Un mode de réforme qui ne cherche pas toujours à culpabiliser mais qui repose sur le pari de l’intelligence, celui de faire autant sinon mieux mais, autrement.

Le moral en berne des Français traduit la confiance trahie dans la capacité de Nicolas Sarkozy à réformer, à soigner autrement que par amputations successives et brutales présentées en conséquences inexorables des années Chirac marquées par un très fort immobilisme. A ce jour l’impulsion présidentielle ne s’est traduite que par un grand bond en arrière, source de perte de confiance et du blues des Français. Les étrangers n’arrêtent pas de le confier incrédules : la France et ses habitants sont tristes. Le gai Paris a cédé la place à Lutèce la morose, la France à un musée sous cloche dans lequel on pleure une grandeur perdue.

Le pessimisme rampant des français est en partie alimenté par des faits tangibles notamment, un accroissement des inégalités. Les revenus médians ont stagné alors que les revenus des 0,1% les plus riches ont fortement augmenté. Ce sentiment d’injustice est conforté par celui plus diffus et pourtant bien réel que les réformes menées bénéficient principalement aux plus riches.

Commençons par rétablir certaines vérités. Les travailleurs français effectuent 37,4 heures par semaine en moyenne, contre 35,6 heures au Royaume-Uni. Le nombre d’heures totales travaillées dans les deux pays est à peu près équivalent, pour des populations similaires. Dire que les Français travaillent moins que leurs voisins est donc tout simplement faux. Volontairement faux.

Seules sont perdues les batailles qu’on ne livre pas. Les Français doivent commencer à retrouver confiance en eux et dans leur capacité à reprendre la main sur leur destin. A cet égard, même si une hirondelle ne fait pas le printemps, la relocalisation dans l’hexagone de certaines entreprises notamment pour des raisons de qualité de la main d’œuvre et de délais de transports avec l’Asie constitue un réel encouragement. C’est en cette année finissante ce qu’il faut aussi retenir de 2009.

Crédit Photo : Wikipédia

Sources URL :

http://www.lesechos.fr/info/analyses/020264756565-pour-etre-grande-la-france-doit-retrecir.htm

http://www.slate.fr/story/14995/declin-france-europe-nucleaire-copenhague-automobile

http://www.slate.fr/story/14987/abu-dhabi-douche-le-nucleaire-francais

http://www.betapolitique.fr/La-France-n-est-pas-en-declin-et-n-00856.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • finael finael 30 décembre 2009 13:40

    Bonjour

    Je me permets les critiques suivantes car je trouve votre analyse fort intéressante :

    - Il me semble qu’on doive dissocier la « peur du déclassement », du sentiment de déclin.

    La première ne me semble pas être propre à la France et, comme je l’ai déjà écrit il y a quelques jours correspond à un phénomène bien réel : Il est normal d’avoir peur de ce que montrent toutes les études de l’INSEE pour la France et d’organismes similaires dans d’autres pays : la précarisation et la paupérisation d’une part toujours plus importante la population de nos sociétés « occidentales ».

    - Pour ce qui est du sentiment de déclin de la France, il est beaucoup plus ancien : le « Défi Américain » date de 1967 il me semble.
     
    Je relisais il y a une dizaine de jours les actes d’un colloque de novembre 2000 sur la défaite française de 1940. La dernière partie en est consacrée aux conséquences. Historiens et sociologues présents étaient d’accord pour en faire le point de départ d’un traumatisme, qui n’a toujours pas été réellement abordé, le « traumatisme de la défaite » reste en toile de fond de la mentalité française et semble bien être l’une des causes profondes de ce sentiment de déclin.

    1940, 1967, 2000, ... il y a bien une certaine continuité.


    • Yannick Harrel Yannick Harrel 30 décembre 2009 15:24

      Bonjour,

      Je lisais le magazine Capital de ce mois-ci qui confirmait effectivement que l’ascenseur social est grippé, et qu’il tendrait même à baisser de quelques étages pour les fils et filles de cadre (source INSEE). Ce qui n’est effectivement pas une bonne nouvelle pour le moral du corps social et peut entrer dans l’approche multifactorielle du déclin d’un pays ou d’une civilisation.

      Le souci c’est que le déclin n’est pas souvent visible à l’échelle d’Homme. Ou alors dans le cas de grands bouleversements, et encore la date réelle n’est pas toujours attestée par les historiens. Saint Augustin par exemple avait perçu la fin d’un monde en 410 avec la mise à sac de Rome par les Wisigoths (ce qui donnera lieu à son oeuvre phare, La cité de Dieu). Date autrement plus pertinente que 476 qui ne fut qu’une révolution de palais dans un Empire en lambeaux et contrôlé en grande partie par les fœderati. Et tout comme la chute de l’Empire Romain qui a obsédé les esprits du XIXème et XXème siècle, l’on ne peut imputer une seule cause mais belle et bien plusieurs si déclin il devait y avoir.

      J’ébauche cependant la réflexion que le déclin débute dans la tête d’un peuple. Les exercices obligatoires de génuflexion, de contrition, de repentence sont des signes avant-coureurs d’une déliquescence du souffle vital qui irrigue les actions et la place d’un peuple sur la scène mondiale. Comment pourrait-on croire en quelqu’un et ses projets si le manque de confiance en lui même lui ferait consacrer une partie de son temps et énergie au repentir systématique ? Une génération éduquée à s’agenouiller et fondre en pleurs n’est pas garante d’un avenir radieux. Si l’esprit est malade, le corps n’ira jamais bien loin, et certainement pas dans la bonne direction.

      Maintenant concrètement, la France n’est pas éternelle. Elle est un puzzle territorial issu de volontés successives de créer un Etat. Les forces centripètes et centrifuges ont toujours existé, et le point de rupture a été atteint en quelques occasions mais il s’est trouvé des personnages et des circonstances historiques pour lui redonner forme. Cela sera-t-il toujours une constante ? Ce serait hasardeux de toujours s’en remettre à la providence.

      Et malgré tout cela, je tiens à vous souhaiter une Bonne Année 2010 pleine d’heureux évènements et de vigoureuse santé (physique et intellectuelle) ! smiley


    • miwari miwari 30 décembre 2009 14:13

      Pourquoi s’étonner si la France perd du terrain partout dans le monde, le français n’est-il pas son propre fossefoyeur.

      Le français préfère parler de burka et de minarets pendant que l’Asiatique parle affaires !

      Finalement, c’est dans la logique des choses si la France a perdu ce contrat d’Abou Dhabi, on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre.


      • Defrance Defrance 30 décembre 2009 19:34

        Vous avez parfaitement raison, il n’y a malheureusement pas d ’autres solutions !

        Et je dit malheureusement car ce seront ENCORE les plus faible qui payeront le prix ?


      • PhilVite PhilVite 30 décembre 2009 15:02

        « Nous y avons renoncé au profit du moindre coût... »

        Nous ?? Est-ce qu’un jour on pourra être un peu plus précis sur ce « nous » ?

        Je ne me souviens pas avoir eu mon mot à dire dans cette affaire.


      • Defrance Defrance 30 décembre 2009 19:36

        Et nous n’(avons rien a vendre aux Hongrois !


      • PhilVite PhilVite 31 décembre 2009 11:00

        @ Chantecler

        Avoir une vision « mondiale » était sans doute infiniment plus difficile avant qu’aujourd’hui.
        Qui l’avait ? Ceux de la haute finance et de la grande industrie multinationale, ainsi que leurs indispensables « cousins-relais » en politique (exemple classique chez nous en 60/70 : Pompidou/Rothschild).
        Ont-ils joué les apprentis sorciers, ou savaient-ils précisément ce qu’ils faisaient et où cela allait nous conduire ?
        Je penche pour la seconde hypothèse, sachant que dans ce monde-là, on laisse très peu de place au hasard. C’est donc une caste, une sorte d’élite mondiale, qui a délibérément choisi, pour son plus grand avantage, de nous conduire dans cette galère, sans que nous n’en soyons ni conscients, ni informés, ni (forcément !) consultés.
        Ils ont réglé le monde comme une machine à faire LEUR fortune, sans aucun souci des peuples.
        A qui incombe la faute ? Qui aurait pu empêcher que cela se passe ? Qui aurait dû savoir ?
        A part nos chers politiciens, je ne vois pas !
        Notre classe politique, nos représentants nous on trahis ! Achetés, corrompus, grisés, enfumés, manipulés, ils ont oublié leur devoir et galvauder leur rôle.
        Il faudrait donc en tirer les conséquences et revoir de font en comble notre système politique. Notre démocratie représentative ne fonctionne pas. Nous en avons chaque jour la preuve sous les yeux, dans la déconfiture de notre pays.


      • Yohan Yohan 30 décembre 2009 14:35

        Nous avons perdu ce marché parce que nous étions trop cher et probablement trop persuadés d’être les meilleurs, moins bons donc. En matière de bizness, les histoires sur l’identité nationale ou les minarets ne pèsent pas lourd. Je parie qu’Areva fera très vite d’autres bonnes affaires et qu’il y en aura d’autres. 


        • Yannick Harrel Yannick Harrel 30 décembre 2009 15:42

          Bonjour,

          Cela commencerait peut-être déjà par ne pas laisser partir les partenaires stratégiques comme Siemens et sa cohorte d’ingénieurs qualifiés, non ?

          http://bourse.challenges.fr/news.hts?urlAction=news.hts&idnews=FPS091216_20362987&numligne=2&date=091216

          Pas fou, le spécialiste Allemand préfère rejoindre un groupe en plein essor :

          http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/atomenergoprom-le-titan-de-l-atome-52484

          Cordialement


        • zelectron zelectron 30 décembre 2009 14:38

          "Seule solution “joker” pour Albert Merlin : le développement du numérique qui constituerait, selon lui, un formidable gisement de productivité."
          Ça se mange le numérique ?


          • mandrier 30 décembre 2009 14:49

            A force de débiner notre pays, voilà ce qui arrive !

            Tout est bon pour s’en prendre à la puissance créatrice du Peuple français...

            Les dirigeants et leurs affidés en place depuis le départ du Général n’ont eu de cesse que de mettre à terre tout ce qui faisait la puissance de La France. Depuis ce n’est que le déclin. Nos meilleurs créateurs partent à l’étranger pour exercer leur talent.

            Le pire du tiers monde s’installe dans notre pays : selon certains sénateurs et députés encore conscients ces 10 millions d’émigrés et clandestins nous couteraient 100 milliards d’euros par ans...

            Nous ne produisons plus rien si ce ne sont des taxes...

            Les politiciens en sont à brader notre patrimoine : chateaux, musées, cathédrales, autoroutes, ports, astroports, SNCF, EDF etc...

            Nous avons 1600 milliards d’euros de dettes, et on continue !...

            Quand on veut créer quelque chose, aussitôt on es emmerdé avec les syndicats, l’administration, les politiciens , le fisc, l’Europe...

            Nous n’entretenons plus nos équipements industriels indémontables comme les centrales nucléaires (sinon elles auraient été vendues) : en 2008, il y en avait 3 arrêtées pour maintenance, en 2009, 8 et en 2010 ? Nous exportions du courant, maintenant on en achète...

            Nos portefeuilles de brevet ont été vendus aux chinois, sinon ils ont été volés par les mêmes..
            Notre sidérurgie a été pillée, démontée, volée...
            Nos chantiers navals ferment l’un après l’autre...
            Notre agriculture est sur le point d’être ruinée..
            Nos soldats sont vendus en tant que supplétifs aux USA....

            Mon général, on a des cinglés et des imposteurs au pouvoir ! Vite revenez !


            • M.Junior Junior M 30 décembre 2009 14:54

              C’est étonnant cette nouvelle d’Abu Dhabi après le voyage officieux de NS en Arabie Saoudite. serait-il devenu moins bon commercial ?

              Enfin Proglio sera ravi, c’est l’essentiel.


              • Internaute Internaute 30 décembre 2009 16:36

                @L’auteur,

                Au sujet de la sortie par le haut on ne va quand-même pas nous refaire indéfiniment le même coup. En 2004 Sarkozy-frère alors patron du syndicat des industries textiles nous annonçait que les productions bon marché ne pouvaient plus être faites en France et qu’il fallait viser une sortie par le haut pour cette industrie. (Le Fig Eco, Juillet 2004). Son dernier job a été de fermer définitivement ces industries.

                On nous parle maintenant d’écologie et de grand emprunt pour soutenir une croissance écologique comme si la France allait redevenir la lumière d’un nouveau progrés scientifique. Qu’en est-il en réalité ? Les députés ont déjà scié la dernière planche de salut qu’on nous présente. En effet, ils sont contre la haute-technologie écologique et ont supprimé toutes les protections du marché européen.

                Dans le domaine des cellules photovoltaïques à usage domestique, l’Europe et les allemands en particulier avaient une forte avance. Depuis l’année 2000, à cause des lois votées par l’Assemble Nationale et par le Parlement Européen, nos industries sont laminées par la concurrence chinoise. Il n’y a aucune concurrence possible entre vous et un chinois à 10 sous. Les députés ont enlevé le plancher sous nos pied et nous tombons dans le vide. Le seul coup de collier à donner est de les pendre aux colonnes de l’Assemblée Nationale.

                Voici Canadian Solar. Cela sonne canadien, a le goût canadien, mais n’est pas canadien, tout comme le Canada Dry n’était pas de l’apéritif. C’est une société chinoise.

                http://www.canadian-solar.com/en/our-company/r-d-and-manufacturing/

                Remarquez au passage que la R&D est en Chine et pas en Occident. Où est la sortie par le haut ?

                Voici SunTech

                http://www.suntech-power.com/index.php?option=com_content&view=article&id=81&Itemid=80〈=es

                Société chinoise, l’un des poids lourds mondial. Vient d’acheter l’entreprise allemande KSL-Kuttler spécialisée dans les robots de fabrication de circuits imprimés. Produit 350 Méga Watts de cellules. A des filiales en Espagne et Allemagne pour la distribution en Europe.

                Remarquez au passage que la R&D est en Chine et pas en Occident. Où est la sortie par le haut ?

                Alors qu’on arrête de nous raconter des conneries. Voilà un marché colossal qui nous est déjà passé sous le nez et ces crétins de politiques veulent nous imposer une taxe carbone. Pourquoi faire ? Pour faire tourner les usines chinoises ou financer l’ANPE ?

                Ici on veut bien travailler mais les députés nous l’interdisent. La seule solution est une dose raisonnable de protectionnisme.

                -----------------------------

                @ Yannick Harel,
                Nul besoin de beaucoup de temps pour mesurer le déclin. Une génération suffit. Quand j’étais étudiant moi et mes camarades trouvions sans difficultés un job dans une grande surface pendant les mois d’été. L’été dernier, ma fille a écrit partout et n’a pas reçu une seule réponse.


                • etiennegabriel 30 décembre 2009 17:09

                  Nos gouvernants vomissant perpétuellement leur mépris de l’autre et singulièrement de tout ce qui est musulman (mais ausi des jeunes, des fonctionnaires, des chomeurs, des salariés) se font renvoyer l’ascenseur.
                  Il est non moins certain, que les réacteurs E.P.R. n’ont à ce jour jamais fonctionné, le premier commandé (Finlande) a pris trois ans de retard dans sa fabrication et 65% de dépassement budgétaire.
                  Enfin depuis quinze ans on n’a guère passé un mois sans entendre la même clique répéter que nos grandes entreprises publiques ne marchent pas ; à la longue ils ont été entendus ; même si depuis ils ont largement privatisé les dites entreprises qui d’ailleurs n’en fonctionnent que beaucoup moins bien.
                   Par exemple qui peut croire que, lorsque qu’on annonce avoir trouvé du Plutonium abandonné dans un hangard près d’une centrale nucléaire, ou que trois agences de sécurité nucléaires (dans l’ordre Finlandaise, Française et Britanniques) révèlent des défauts majeurs de conception de la sécurité des centrales E.P.R., les auditeurs concernés n’en déduisent pas qu’on ne peut plus faire confiance aux grandes entreprises françaises.
                  Faut-il s’étonner que de plus en plus de gens nous disent : casse toi pauv’ con ?

                   


                  • Antoine Diederick 30 décembre 2009 18:03

                    pas mal comme article, pour nous relancer, il faut se re-center, il est temps.


                    • Laury 30 décembre 2009 18:08

                      Bonsoir a tous le déclin de la France est réelle mais s’est surtout ce qu’a fait Sarözy de l’image
                      a force de la piétiner tout les jours il va bien réussir ce pour quoi les Sionistes l’ont « porté » a ce
                      poste mais il est toujours dans leurs feuille de route !!!!


                      • Blanqui de Paris 30 décembre 2009 18:11

                        Merci a l’auteur pour cette article.

                        On peux bien sur jeter l’opprobre sur N.Sarkozy, mais honnêtement il est dans la lignée de ceux qui l’ont précédé...un traite à la France typique des élites Françaises.

                        En 20 ans ils ont :

                        - Ouvert nos frontières commerciales à tous vent , pour le profit unique de quelques grands groupes.
                        - Saborder des pans entiers de notre industrie par conformisme au dogme libéral.
                        - Mis à mort l’éducation national au point de faire des générations de bacheliers analphabètes.
                        - Saborder le savoir Français au profit des services « alors Madame , qu’est ce que vous voulez ? »
                        - Vendu nos technologies pour quelques contrats locaux
                        - Fais perdre tout le prestige que nous avions comme « non aligné » pour une soumission veule et stupide à l’empire.

                        Souvenez vous, en 30 ans au sortir de la 2nd guerre mondiale la France à :

                        - Construit des centrales nucléaires
                        - Construis des fusées et des satellites
                        - Fais le TGV (il était déjà dans les cartons)
                        - Nous avions des chantiers navals réputés dans le monde entier.
                        - Acquis une indépendance énergétique à hauteur de 80% pour l’electricite civile.
                        - Nous nous sommes dotés de l’arme atomique.
                        - Nous sommes assis au conseil de sécurité des Nations unis (il n’y a que 5 places)
                        - Mis en place une industrie aéronautique

                        Et regardez maintenant ce qu’ils ont fais depuis ces 20 derniers années...

                        Paris Plage ?

                        Combien de temps allons nous encore supporter cela ?


                        • Internaute Internaute 30 décembre 2009 18:37

                          « - Vendu nos technologies pour quelques contrats locaux »

                          Je confirme, pour avoir travaillé dans une boîte française à l’étranger. Giscard d’Estaing a inventé l’idée stupide et mortelle de transfert technologique. Ainsi, une entreprise française qui travaillait à l’étranger avait des avantages fiscaux lorsqu’elle donnait sa technologie aux autochtones. Bien évidemment, ils nous ont rapidement dits - merci pour tout, on n’a plus besoin de vous.

                          Le pire des défauts pour un président est la défense de « valeurs ». Ils s’y sont tous mis, de VGE à Sarko en passant par Chirac qui nous a assommé avec sa repentance.


                        • Blanqui de Paris 30 décembre 2009 18:58

                          Et oui ! je crois que nous sommes malheureusement nombreux à avoir observé cela.


                        • Voris 30 décembre 2009 18:13

                          « Commençons par rétablir certaines vérités » : c’est dans les années Mitterrand que les écarts importants entre riches et pauvres se sont le plus durablement creusés. Et pourtant,il paraît qu’il était socialiste. Sous les années Sarkozy, cela s’est renforcé mais il est de droite et il pour les riches, donc il est assez cohérent.


                          • Axel de Saint Mauxe Nico 30 décembre 2009 18:25

                            Pas étonnant, dans un pays qui depuis 40 ans vit en cigale (congés payés, retraites à 50 ou 60 ans, RTT etc...), alors que les fourmis américaines, anglaises, japonaises, chinoises etc... travaillent dur, que celui-ci recule.

                            Malheureusment, à gauche (normal) mais surtout à droite, personne n’a le courage de dire aux français qu’il doivent se retrousser les manches et en baver comme des ronds de chapeau, et non vivre en petits-bourgeois ventripotants.

                            Avant de se demander ce que leur pays pourra faire pour eux (allocations etc...), que les français se demandent ce qu’ils peuvent faire pour leur pays et surtout qu’ils arrêtent de voter pour ceux qui leur promettent la Lune !


                            • Nethan 3 janvier 2010 22:39

                              Il est impressionnant de constater que peu importe la réalité des chiffres sur le travail en France encore rapellée dans cet article, il y a toujours des aveugles pour prétendre qu’on est un pays de fainéants.

                              Franchement, je ne comprend pas comment on peut être aussi obnubilé par l’envie de CROIRE à des CLICHES, au lieu de SE BASER sur les FAITS...

                              ...A moins d’avoir des intêrets dérrière...


                            • Mohammed MADJOUR Mohammed 30 décembre 2009 18:25

                              « certains, tels Albert Merlin estiment dans Les Echos que, ” Pour être grande, la France doit rétrécir “. »
                               
                              Voilà enfin une phrase correcte, j’ai toujours conseillé aux Français de redevenir eux-mêmes ! Abandonnez l’hypernationalisme qui couvre la planète entière, qui distibue les bons points aux bon élèves afroasiatiques assimilés et qui croit détenir le prvilège d’accorder les « droits de l’homme » aux seuls individus qui confortent les « intérêts du Machin » !

                              L’Hexagone rétréci et sans les Iles océaniques, ramené à sa taille réelle serait visible nettement à sa grandeur réelle ; il n’y aurait alors ni abérrations optiques ni interférences dans les décisions politiques des uns et des autres...

                              Mohammed.


                              • Axel de Saint Mauxe Nico 30 décembre 2009 18:30

                                Surtout la France devrait arrêter de donner des leçons de morale au monde et clamer stupidement son universalisme droitdelhommiste ce qui finit par me donner de l’urticaire. La France c’est pour moi bien plus que cela. 


                              • beuhrète 2 30 décembre 2009 19:07

                                j’y vois quelques avantages moins de donneurs de leçons, de plus celà va ouvrir les yeux aux franchouillards de tous poils qui polluent « le vivre ensemble » et pour terminer mettre un terme a l’auto proclamation du pays des droits de l’homme alors que nous nous comportons comme une vulgaire République bananière nous nous permettons même d’expulser et de r’envoyer des êtres humains dans des pays en guerre .

                                A quand le procès de tous ces ultras libéralistes qui n’ont fait que dépouiller notre pays depuis des décénnies ?


                                • Batna13 30 décembre 2009 20:09

                                  Difficile de vendre un produit qui n’a jamais fonctionné, qui est cher et qui pose des pb de sécurité. Faut être con pour acheter un truc pareil. 


                                  • zelectron zelectron 30 décembre 2009 20:10

                                    -  Abou Dhabi est en faillite et n’a plus d’argent
                                    - EDF a semé la zizanie et ça a fait désordre (son nouveau PDG est un peu trop vantard...)
                                    - la technologie supérieure EPR coûte plus cher (c’est vrai, il n’y a pas de bluff)
                                    - la porte reste entre ouverte pour d’autres centrales
                                    - de là à conclure que la France est foutue c’est aller un peu vite en besogne


                                    • bigoudi7 30 décembre 2009 20:43

                                      La centrale EPR de Finlande(c’est dit dans un commentaire) est un gouffre à problème et argent ;si c’était un vélo il n’aurait pas de frein,les pédales seraient tordues,les roues voilées ;achèteriez vous un vélo pareil ?Le TGV chinois a battu le record de vitesse du TGV français ; la technologie Airbus est avalée petit à petit par les Allemands,grace à des dirigeants plus soucieux de trafique d’actions...Il y a des peuples qui gardent le moral meme dans la misère mais en gros il y a des choses que le Français type déteste c’est le chomage,les salaires des princes(banquiers,PDG ,hauts fonctionnaires,footballeurs,acteurs etc) et la gnangnantise des gouvernements successifs ;on n’est pas près de retrouver le sourire...


                                      • guibbs 30 décembre 2009 22:48

                                        Loin des arguments portant sur l’identité nationale, le poids de l’Etat Providence...je crois que nous payons un de nos traits culturels majeurs : le manque de lobbying.

                                        Les Asiatiques ont simplement compris que les Anglo-saxons avaient trouvé, via le lobbying, un moyen pacifique de conquérir des marchés.

                                        De toutes façons avec 60 millions d’hab, il ne faut pas non plus fantasmer sur la poids de la France dans le Monde !

                                        Par un curieux retournement de l’Histoire, naguère on vantait les mérites du malthusianisme, et aujourd’hui ce sont les poids démographiques qui déboullonnent les vielles puissances.

                                        A la fin, la seule chose qui nous différencira encore de nos cousins ritals...c’est la bombe !


                                        • jak2pad 31 décembre 2009 01:09

                                          arêtez de vous affoler, que diable !

                                          nous restons les meilleurs amants du monde, les plus fins gastronomes, les plus intelligents de tous, la culture n’a aucun secret pour nous, nos bataillons de peintres et d’écrivains, de musiciens et de joueurs de belote impressionnent le monde entier, tout cela nos statistiques le prouvent sans équivoque, et nous le sentons d’ailleurs intuitivement à chaque seconde.

                                          Nous sommes fins, drôles, subtils et intelligents, pas du tout comme les autres peuples, proches ou lointains, on s’en fout, c’est pareil.


                                          les immigrés, pourquoi ils affluent chez nous ? parce qu’ils sentent qu’on est comme cela, et ils voudraient tous devenir comme nous, ils en rêvent.

                                          alors si des Coréens jaunes vendent un truc minable à des Arabes bistres, qu’est-ce qu’on en a à faire ?

                                          Franchement ?



                                          • armelle89 31 décembre 2009 06:55

                                            tous les beneficiaires d’avantages sociaux ne sont pas tous des parasites et s’il n’y avait pas ses aides toutes confondues,alloc,chomages etc..je crois que plusieurs millions d’individus se battraient pour une place sous un pont mon garcon compris avec un bac+3,pour aller a votre travail,sivous avez le privilege d’en avoir un,vous devriez enjamber une multitude d’individus avant de monter dans votre voiture,donc ne generalisons pas et partageons plutot le fruit des benefices du travail !


                                            • franc 31 décembre 2009 18:38

                                              Le déclin de la France se voit d’abord au niveau du niveau de mathématique des élèves français .-------------------------------------Au début du 20 è siècle la mathématique française était N° 1 dans le monde ,faut il rappeler le prestige du groupe Bourbaki et Poincaré qui a été considéré en ce temps là comme le plus grand mathématicien du monde en concurrence avec l’allemand Hilbert théoricien de la méthode axiomatique formelle ,poincaré qui est aussi en tre parenthèse levéritable inventeur de la théorie de la relativité dont Einstein a pillé les idées fondamentales .----------------------Et les élèves français étaient toujours parmi les premiers sinon les premiers dans les concours internationaux .Aujourd’huis que voit -on,dans le classement internationnal ,les français sont passés de premier à 20 è voire plus bas encore ,derrière les coréens et les finlandais .

                                              Cette baisse dramatique du niveau mathématique des français se traduit par une baisse du niveau des scientifiques et ingénieurs français et de la technologie de pointe française.

                                              Rappelons nous au temps du Général de Gaule où le niveau mathématique français était encore au top ,la France indépendante a pu développer le programme nucléaire français ,la fusée Ariane ,le fameux avion Concorde ,Airbus et le TGV,et sa technologie de pointe dans le monde entier était admirée ,et les français pouvait être fier de la France dont la culture aussi était considérée comme première,en littérature comme en musique ,d’autant plus que les français rayonnaient la joie de vivre au point que les allemands avaient émis cette expression « heureux comme un français » ,Paris était la ville lumière où tout le monde accourait .

                                              Aujourd’huis tous les points positifs sont renversés ,les premiers de la classe sont devenus les derniers ,le fait que depuis plus de 30 ans la France a échoué dans le concours de l’Eurovision et se classe lamentablement presque toujours parmi les derniers en est un exemple indicateur frappant .Et le fait que les élèves français en mathématique se classe dans les concours internationnaux non plus parmi les premiers mais vers le milieu se rapprochant de plus en plus du niveau des pays du tiers monde ne peut être que dramatique pour l’avenir de la science et de la technologie française . ------------------En outre les français sont devenus les champions de la sinistrose ,champions en utilisation de médicaments , de psychotrope et de tranquillisant ,champion en suicide dans le milieu du travail comme en dehors . .Le gai Paris est devenu Paris l’ennuyeuse .Sa culture est devenue invisible ,inexistente ,au point qu’un prestigieux magazine américain parle ,non pas même de déclin de la culture française ,mais carrément de la mort de la culture française .---------------------------la France qui était la lumière du monde moderne se retrouve dans les ténèbres du monde post-moderne ,nihiliste ,obscurantiste .

                                               

                                              D’où vient cette chute brutale ,quelle en est la cause ? 

                                              A mon avis ,elle vient à partir de l’accession de Giscard ’d’estaing qui a ouvert les frontières à tout va pour une immigration massive de peuplement en particulier arabo-africano-musulmane menant une politique néocolonialiste postmoderne pour l’intérêt immédiat et à court terme du patronat et du grand capital en conformité avec l’idéologie capitaliste mondialiste qui s’est initiée en ce moment là puis n’a cessé de faire ses ravages contre les nations et les peuples et pratiquer les saccages des cultures et de la nature .Le peuple français indigène ,le peuple gaulois avec sa culture spécifique en est profondément bouleversé et a été blessé au plus profond de son âme ,et s’est amoindri , rétréci ,et du même coup le génie de la France aussi .

                                              Car il faut le dire sans ambage ,le génie d’un pays c’est le génie de son peuple et rien d’autre .C’est le peuple gaulois qui a fait la grandeur et le prestige de la France .L’amoindrissement du peuple gaulois ne peut qu’engendrer l’amoindrissement de la culture gauloise ,la culture française spécifique et du même coup l’amoindrissement de la grandeur et du prestige de la France .Et sa disparition ou son atomisation qui le paralyse de toute action collective ne peut que mener à la disparition de la culture française spécifique et son génie créateur .-----------------------------------C’est ce qui arrive en ce moment ,on ne peut le nier quand bien même les bobos capitalistes mondialiste perfides (comme l’intello sournois et opportuniste Emmanuel Todd) disent le contraire pour cacher la vérité au peuple en chantonnant l’air « tout est très bien Mme la marquise » alors que la maison brûle .

                                              Le remède pour rétablir la grandeur et le prestige de la France par conséquent ne peut être que le rétablissement et la restauration du peuple gaulois et de la culture spécifique française. 


                                               


                                              • Batna13 31 décembre 2009 21:00

                                                Ah Bon ! Je pensais que c’était Laplace qui avait parlé le premier de la relativité restreinte !


                                              • casp casp 3 janvier 2010 16:31

                                                Ah oue le génie du peuple gaulois aurait donc été souillé par ces méchant émmigrés ?

                                                Bah vous savez quoi, le peuple basque, le peuple corse, le peuple breton, le peuple du pays d’oc, les normands, les alains et tous les autres vous emmerdent...

                                                Pff je te jure, vous l’avez appris ou votre histoire ? Dans Asterix ?
                                                Votre argumentation est nauséabonde et stupide.


                                              • franc 1er janvier 2010 16:37

                                                Batna13 ,ce n’est pas le même concept de relativité , le concept de la relativité classique est d’ordre de la science en général c’est à dire ne relevant pas d’une théorie particulière ,ainsi la mécanique newtonnienne connaissait cette relativité classique qui stipule que les mesures sont relatives à un choix de repère , tandis que le concept de la relativité restreinte attribuée à Einstein mais dont Poincaré en est le véritable créateur est une théorie scientifique particulière qui introduit une nouvelle axiomatique dont l’axiome de l’invariance des formes des lois de la mécanique à l’intérieur d’un même repère celui de Lorentz ;--------------------et d’ailleurs l’emploi du terme « relativité » est incorrect ou maladroit ,en fait on devrait intituler cette théorie de la relativité ,théorie de l’invariance (Jean Hadlik)


                                                • franc 1er janvier 2010 19:55

                                                  Et pour revenir au remède pour le rétablisssement de la grandeur et prestige de la France de manière plus précise et plus concrète ,et cela non pas seulement au profit des français mais au profit de tous les hommes du monde entier ,car la culture française spécifique n’est pas seulement un patrimoine de la France mais un patrimoine pour le monde entier ,qui doit être classé si cela n’est pas encore fait ,patrimoine de l’humanité . ;--------------------------- il est urgent d’établir pour un remède de choc ,ces quelques mesures fortes et fondamentales :

                                                  D’abord l’arrêt total et pour longtemps de l’immigration d’origine non gauloise ou non européenne ,c’est à peu près pareil aujourd’huis (sauf bien sûr pour quelques cas individuels et marginaux pour offrir asile à des artistes,intellectuels ou savants , des combattants de la liberté persécutés dans leur pays ,le temps que la France digère ,métisse et assimile complètement ,culturellement ,intellectuellement ,corporellement ou charnellement ,bref spirituellement ,tous les français récents ou plus anciens d’origine non gauloise qui sont en nombre trop important et à l’excès aujourd’huis et qui ne sont pas assimilés ni même intégrés voire même au contraire pour beaucoup surtout d’origine arabo-africano-musulman qui vivent en communautés fermées dans une culture sectaire en contradiction avec la culture environnante majoritaire par le biais des traditions dogmatiques de l’islam,rejetant avec opposition et hostilité la culture française spécifique qui n’est pas ou plus respectée mais encore attaquée ;

                                                  car le taux des 1 % d’éléments allogènes au dessus duquel le bon déroulement du métissage est empêché par le phénomène du communautarisme est largement dépassé ,surtout pour les arabo- africano-musulmans ,alors que le nombre des asiatiques de l’extrême-orient est encore faible et même si les chinoise vivent repliés entre eux , leur communauté n’est pas sectaire au contraire leur culture et leur esprit très libéral est en parfaite adéquation avec la culture spécifique française ,mieux ils portent la culture gauloise aux nues et la défendent mieux que les français eux-mêmes,d’autant plus que ce sont des gens intelligents et travailleurs et qui vivent tranquilles sans gêner , importuner ni agresser les autres .

                                                  Même le principe de l’immigration zéro n’est plus suffisant aujourd’huis ,il faudra même envisager le principe de l’immigration négative ,c’est à dire envisager la politique de retour des immigrés dans leur pays d’origine,du moins ceux qui ne sont pas assimilés à la culture française en s’attachant uniquement à leur culture d’origine et à leurs traditions qui sont contradictoires avec la culture française spécifique et en opposition aux traditions ,coutumes et us français ,notamment issues des dogmes islamiques ,contradiction avec l’esprit français et opposition aux valeurs de la République.

                                                  Puis la restauration de l’école puplique et de l’enseigenment en général est absolument nécessaire par le rétablissement total du principe de l’excellence .------------------- Pour cela bien sûr le principe de sélection avec une orientation bien ajustée doit être pratiqué de manière rigoureuse et sévère dans tous les échelons et à tous les niveaux dans toutes les disciplines.

                                                  Et le critère de sélection le plus objectif et le plus impartial ,le plus juste pour mesurer l’intelligence et l’excellence est le niveau en mathématique ,du moins en science et en philosophie ( sur le fronton de l’Académie de Platon est inscrit « Nul n’entre ici s’il n’est géomètre », car la mathématique exige de l’intuition et de l’imagination en même temps que de la rigueur ,et la tricherie n’est pas possible ,la vérification est immédiate et le jugement est objectif et non partial,c’est le meilleur critère pour mesurer le sens de la créativité et donc la vraie intelligence ,car intelligence n’est pas instruction et encore moins répétition mais invention ;d’autant plus que la mathématique a envahi tous les domaines y compris les sciences médicales ,économiques et sociales et la maitrise de son raisonnement montre un esprit logique ,rationnel et rigoureux qui permet en même temps une adaptabilité au changement ;de plus la mathématique enseigne l’humilité en nous obligeant à se soumettre entièrement à la vérité ,il n’ ya pas de mensonge possible ni d’illusion ,l’orgueil n’ y peut rien contre la vérité mathématique ;-----------------------------------et même certains peuvent y apercevoir de la beauté en y voyant la vérité pure quand ce n’est pas l’expression de la religion en y voyant là dedans la seule et authentique parole divine de la nécessité universelle et absolue ,l’expression de la Raison ,appareil transcendantal de transmission de la volonté divine aux humains .

                                                  Et tandis que l’expérience le démontre l’histoire le montre ,quand on a pratiqué en France la sélection par la mathématique depuis l’époque moderne jusqu’aux années gauliennes ,ses élites ont brillé et apporté la grandeur et le prestige à la France dans tous les domaines aussi bien scientifiques que littéraires avec grand retentissement dans le monde entier .---------------------------Mais depuis qu’on a commencé petit à petit à abandonner cette sélection par la mathématique ,petit à petit le déclin de la France s’enclenche et l’excellence française de s’effriter jusqu’à la dégénérescence d’aujourd’huis .

                                                  Faut -il se rappeler dès le début des années 70 l’attaque contre la mathématique moderne jugée trop abstraite et donc difficile pour les élèves ,alors qu’au contraire elle exige un sens logique élémentaire tout en demandant une intuition du sens général de la structure abstraite nécessaire à la perception des lois universelles à partir des observations concrètes particulières , de dépasser le cadre naturel de l’espace physique restreint à trois dimension ,et surtout de donner une méthode démonstrative exacte et rigoureuse et s’affranchissant des outils mattériels ou des représentations graffiques dans l’espace qui induisent un écart d’incertitude par le maniement des sens corporels toujours imparfaits .

                                                  Trop abstrait , trop difficile,trop élitiste ,disait on et on continue de le dire .Il faut quand même que tous aient accès à l’enseignement supérieur par soucis d’égalité .On est déjà à 90 % de bacheliers ,bientôt ce sera 100 %,l’égalité est atteinte.-----------------------------sauf que la France à 90% de bacheliers fait nettement moins bien que la France à 10 % de bacheliers ,il ya quelque chose qui cloche .

                                                   et 100 % de bacheliers est-ce réellement de l’égalité ou une illusion de l’égalité ,une égalité trompeuse .C’est plutôt une fausse égalité si l’on voit le nombre de diplomés qui ne trouvent pas de travail au niveau et en correspondande du diplôme et qui doivent se rabattre à un travail qui n’exige aucun diplome particulier même pas un BEP, l’amertume ,la honte et l’humiliation en plus .

                                                  Non il faut redonner sa vraie valeur aux diplômes et non plus les distribuer à tout va comme des petits pains à tout le monde ,et redonner l’excellence aux écoles -----------------il faut donc une sélection impitoyable ,et reprendre la sélection par la mathématique qui a fait ses preuves d’excellence .

                                                  Qu’on arrête les discriminations positives ----------qu’on arrête la parité --------------ces discriminations soi disant positives ne sont en fait qu’une double discrimination négative et de nature agravante ----------------qu’on arrête les discriminations tout court.

                                                  Qu’on donne les mêmes moyens,les mêmes moyens matériels et financiers ,les mêmes conditions de travail à tous dès le départ ,et c’est la compétence et uniquement la compétence qui jugera à la fin .--------------------------Le principe de compétence est incontournable et inviolable au risque de la décadence assurée .



                                                  la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen proclame l’égalité en droit de tous les hommes mais en y faisant une exception explicite , celle de la compétence . 


                                                  • Defrance Defrance 2 janvier 2010 10:54

                                                    NOUVEAU DICTON FRANÇAIS : A petit président, petit Pays !

                                                     Souvenez vous, de Gaulle, prés de deux mètres !


                                                    • furio furio 3 janvier 2010 18:57

                                                      Echec commercial de la France !!! Et puis quoi encore ! on va leur vendre les vaccins pour la grippe A !!! y a 90 MILLIONS de doses en rabe ! Ou alors on peut les piquer dans le cul de la grosse ministre de la santé ! Quoi c’est pas possible ? Moi je dis que oui, il y a de la place ! 


                                                      • franc 3 janvier 2010 20:44

                                                        Casp il faut prendre le terme « gaulois » au sens large et non au sens strict de gaulois du village d’Astérix de la BD-----------------------------------------«  gaulois » au sens large et actualisé veut dire habitants de la Gaule depuis le temps de l’empire romain composés de celtes ,germains ,anglo-saxons,slaves ,scandinaves (viking), et bien sûr latins (romains et grecs anciens),et leurs descendants avec tous les métissages qui en résultent jusqu’à aujourd’huis ,c’est donc à peu près tous les habitants de l’Europe aujourd’huis qui peuvent se reconnaitre dans ce terme gaulois au sens large car de même origine ethnique de souche européenne des peuples antiques de l’Europe centrale ou de l’Est .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès