Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’économie chinoise sous perfusion !

L’économie chinoise sous perfusion !

Pour la plupart d'entre nous, la Chine symbolise la réussite économique et certains n'hésitent pas à voir en elle la future première puissance mondiale et surtout, un modèle économique à suivre.
Cependant, peu d'analyses de fond nous permettent d'appréhender la réalité car, il est vrai, les statistiques chinoises sont peu fiables. Il reste malgré tout quelques indicateurs que l'on peut difficilement falsifier de façon ostentatoire comme le volume de l'import/export.

Or, le dernier bulletin du Ministère du Commerce de la République populaire de Chine concernant celui-ci est éloquent.
Les importations chinoises sont en effet très faibles avec 124,12 milliards de dollars alors qu'en février 2012 elles représentaient 145,95 milliards de dollars.
(Notez l'erreur de date : mois de février au lieu de janvier, les stats de janvier 2013 sont ici).
Nous avons donc une chute record de 15% sur un an !

Import/export de la Chine {PNG}

Source : Ministère du Commerce de la République populaire de Chine

Certains économistes avancent comme explication le dynamisme du marché intérieur que prouverait l'excédent de la balance commerciale de 231 milliards de dollars en 2012.
Pour ma part, il s'agirait plutôt d'une faiblesse de la consommation qui se traduit par la baisse constante de la progression du PIB chinois qui frôle désormais la barrière des 7,5%, le seuil minimum pour intégrer les nouveaux arrivants sur le marché de l'emploi.
Or, et il faut insister sur ce point, en-dessous de 7% de croissance du PIB, les troubles sociaux deviendraient ingérables...
Le rapport d'activité du gouvernement présenté en mars 2013 par le Premier ministre Wen Jiabao indiquait clairement l'impact de la crise :
"En prenant en compte l'ensemble des données, nous estimons nécessaire et approprié de fixer l'objectif de croissance économique pour cette année autour de 7,5%, un objectif que nous ne pourrons néanmoins atteindre qu'en travaillant avec ardeur."
Source : Ambassade de la République Populaire de Chine

Je le réaffirme aujourd'hui, le PIB de la Chine atteindra péniblement les 7% de croissance en 2013, et encore faudra-t-il injecter dans l'économie des montants colossaux.
Le nombres d'émeutes chinoises recensées par l'excellent blog d'Alain Bertho (loin des discours de nos chers journaux dits "d'informations") va ainsi exploser en 2013. Et je parle pas de l'écocide en cours.

La dette chinoise va donc s'envoler elle-aussi ce que corroborent les analystes de BNP Paribas :
"L'augmentation des dépenses pour soutenir la croissance devrait faire exploser le déficit budgétaire de 50% pour atteindre 1200 milliards de RMB (193 Mrd USD)."
Source : BNP Paribas


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Le Yeti Le Yeti 8 avril 2013 10:05

    L’économie est une chose, la finance en est une autre. Et oui, dans ces domaines, la Chine AUSSI est devenue zombie. Mais bon, s’en étonner c’est un peu comme être surpris de trouver un chômeur à Pole Emploi.

    Maintenant ...
    Les réserves alimentaires mondiales sont en moyenne de 45 jours seulement ; pour un seuil critique fixé à 60 jours !
    Or la chine stocke autant de bouffe qu’elle peut. Son objectif est de 2 ans de pleine autonomie alimentaire et pour autant que je sache, il en sont à peu près à la moitié ...
    Moi, j’dis ça, j’dis rien ...


    • Chabinpolitain 8 avril 2013 17:02

      Les réserves alimentaire sont tombées à moins d’un mois d’après J. Jouzel !!!


    • Ecométa Ecométa 8 avril 2013 11:17

      Que peut bien être une réussite économique ?  Serait-ce de devenir la première puissance économique mondiale ? Dès lors, l’économie serait donc une affaire de « puissance », et, par conséquent, de domination économique d’un pays sur les autres ! Normalement, et l’histoire est là pour nous l’enseigner, assez généralement, la puissance fait rarement bon ménage avec l’intelligence, au sens d’entendement,  que requière le concept d’économie avec un grand « E » !

      L’économie est fondamentalement un système de satisfaction, avant tout, des besoins intérieurs, ceci de toute nature, individuels comme collectifs.

      Accessoirement et non de façon primordiale, un pays peut exporter ou importer, non pas dans un but de domination, mais essentiellement dans celui de satisfaire des manques internes voire pour exporter des surplus qui peuvent exister de manière accidentelle et non organisés.

      Par nature le capitalisme est crisique… donc la Chine connaîtra, et à très grande échelle, les affres du capitalisme ; tout comme les pays occidentaux en ont connues aux 19 è et 20 è siècles.

      Alors, les choses seront très difficiles, ceci, pour tout le monde !


      • julius 1ER 8 avril 2013 19:00

        l’ABC de l’économie est qu’il faut des acheteurs et des vendeurs parfois les rôles sont réversibles mais un modèle qui ne fonctionne qu’en « mode export » n’est pas tenable sur le long terme, aussi un système monopoliste qui ne fait que comprimer les coûts salariaux en faisant fi du Fordisme est aussi condamné !!!!!!!!!!!

        je m’étonne que certaines intelligences ne comprennent pas qu’au siècle dernier et au précédent, certaines intelligences avaient compris que le Capitalisme devait être régulé pour fonctionner, hors toutes les dérégulations portées au système par Regan et Thatcher nous ont envoyé dans le mur , cette CRISE sera la plus gigantesque de l’histoire et sans corrections adhocs j’ai bien peur qu’elle nous ramène bientôt à la barbarie !!!!!!!!!!!!!!!!!!

      • Bubble Bubble 8 avril 2013 11:57

        Une baisse record de 15% en février 2013 par rapport à février 2012, après, selon votre lien, une hausse de 28.8% en janvier 2013 par rapport à janvier 2012. Vous vous foutez un peu du monde quand même... les entreprises chinoises auront acheté en janvier plutôt que février cette année, voilà tout.
        Que la croissance chinoise devienne artificielle parce que l’économie ne progresse plus assez vite, c’est clair qu’on va y arriver, après tout la croissance infinie n’existe pas et la Chine massacre son territoire pour maintenir sa croissance réelle.
        Mais attendez une baisse réelle, c’est à dire sur plusieurs mois et indépendamment de la saisonnalité du marché, pour en parler. Un recul de 1 mois, c’est vraiment pas assez...


        • Montagnais Montagnais 8 avril 2013 12:16

          D’accord sur vos chiffres, votre analyse en partie ..


          Mais il ne faut pas en conclure à un possible repli du capitalisme en Chine, bien au contraire ..

          Les dirigeants Chinois semble découvrir - ce que les Etazunis ont découvert depuis des décennies - que c’est plus du tout la peine de faire travailler les prolétaires et de les payer bien cher .. 

          Les Chinois ont à leur tour découvert et compris les joies du capitalisme Casino, de la création d’argent faux, de la création ex-nihilo de milliards de dollars, de milliards d’Euros, de montagnes de grisby, d’himalayas de renmimbi ..

          .. Style « j’te vens un Picassso, ou un fafiot, ou un » produit dérivé « ou un bout de Ponzi ..

           .. pour 200 millions mettons (si .. si ..)

          Demain je te le rachète .. le double .. 

          Qu’est-ce-qu’on s’enrichit !

          L’argent ruisselle, s’amoncelle, prospère pour l’élite de l’économie financière et publicitaire..

          Comme » chez nous " , ils sont déjà dizaines de millions à grouiller dans le gruyère ..

          Donc sous perfusion, la Chine .. ça se tempère !

          Tenez ! illustration, démonstration . ;

          Les ventes de voitures en Chine ont fait un bond de 50 % dit Reuters ..

          50 % de vente de tires en sus !

          Repris par Radio Canada, d’autres encore, si bien que la Chine continue de bouffer notre substrat, de polluer la Terre entière, presque autant que les U.S.A ..

          Les délires obsidionaux de la Grèce ou les gémissements de mon voisin qui peut pas s’acheter une nouvelle auto ne sont que roupies de sansonnets dans la catastrophe qui se dessine, qu’écume d’anecdotes dans la course à l’abîme ..

          • nenyazor 8 avril 2013 12:19

            Démontrer une baisse de l’économie en mettant en avant 2 valeurs, c’est un peu de l’arnaque intellectuelle... Ca veut pas dire que ce que vous dites est faux, mais votre démonstration est mauvaise. Une tendance, ca se voit sur une quantité suffisante de mesures qui puisse effacer les effets ponctuels. Si de mars à juillet ca se confirme, là, vous pourrez peut-être ressortir votre article.


            • Le Yeti Le Yeti 8 avril 2013 13:08

              Olivier Delamarche 05 mars 2013 : tout y est !
              Ecoutez, vérifiez ...
              (à partir de la 6e minute)


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 8 avril 2013 19:13

              Raison le Yéti ,on peut penser ce qu’on veut de Delamarche ,mais au niveau « comparons les infos chiffrées production-consommation-marché du travail » y donne une leçon de base à pas mal de Mme Irma économistes .


            • Montagnais Montagnais 8 avril 2013 22:12

              .. ça qui faut retenir, l’essentiel .. le gros lot ..


              « En 2012, la Banque centrale d’Angleterre elle-même reconnaissait dans un rapport destiné au parlement que sa politique de rachats d’actifs avait avant tout privilégié les 5 % de citoyens les plus riches, par le gonflement du prix de certains actifs financiers détenus par ces derniers5. »

              Quand on vous le dit, que l’argent ruisselle !.. coule à flots .. pour les banquiers .. pour les gros .. les « financiers » ..

              Mais pas pour proprole, pas pour les démunis, les desdichados, les tout-petits .. Pas pour les damnés, les trimeurs, les attelés, les négligeables quantités ..

              En distingué économiste que je suis, je redis : faudrait que Qantitive easing soit généralisé, en toute justice, sur les 32 aires du vent .. attribué sans limitation à proprole, sans distinction de sexe, de race, d’age, de religion, de convictions .. 

              pour relancer la consommation ..

              Comme ça, on ira encore plus vite vers le fond.

            • Gilles Bonafi 8 avril 2013 23:27

              @nenyazor

              Ces 2 valeurs font partie d’un ensemble de données.
              Or, je rappelle la grosse info donnée par le Premier ministre Wen Jiabao :
              "En prenant en compte l’ensemble des données, nous estimons nécessaire et approprié de fixer l’objectif de croissance économique pour cette année autour de 7,5%, un objectif que nous ne pourrons néanmoins atteindre qu’en travaillant avec ardeur."

              Traduction, 7,5 % au mieux
               !!!
              Or nous savons tous qu’avec ce chiffre les émeutes en Chine vont fleurir comme les pâquerettes au printemps.


            • ecolittoral ecolittoral 8 avril 2013 13:25

              « L’économie chinoise sous perfusion. » Est ce que vous vous rendez bien compte que vous parlez d’un pays quatorze fois plus grand que la France pour une population d’un milliard et deux cents millions d’habitants ? Vous devriez parler d’économie officielle...pas plus. 

              J’avoue que « capter » des informations diverses et variées sur des flux ET dans le temps, c’est long et très compliquer...surtout quand on parle d’un cinquième de la population mondiale.

              Les Chinois sont devenus experts en révolutions en tous genre. Ils en ont connu des « bonds en avant ». Selon les régions, ils appliquent déjà des solutions locales pour l’après économie de marché. Des économies parallèles se mettent en place et ne sont pas prises en compte dans les chiffres officiels.

              Pour ce qui est de l’économie visible et internationale, je pense que personne n’est dupe. La Chine redescend...aussi vite qu’elle est montée. Mais, pour cela, il faudrait parler des délocalisations d’entreprises chinoises, de fermeture d’entreprises surtout sous traitantes, de la bulle immobilière, d’inflation...bref de plus que quelques chiffres pour donner une idée de la situation.


              • Gnaffron 8 avril 2013 16:45

                Or, et il faut insister sur ce point, en-dessous de 7% de croissance du PIB, les troubles sociaux deviendraient ingérables...

                Or, et il faut insister sur ce point, il n’y a pas le moindre argument à l’appui de cette thèse péremptoire.

                C’est marrant cette tendance à souhaiter le malheur d’autrui, sans plus de raison sans doute que la jalousie face à leur réussite et à notre échec. Et à trouver des éléments pour incriminer leur réussite afin justifier notre échec : Ils trichent ! Ils polluent leur environnement ! (ouh les vilains) Ils n’appliquent pas la directive européenne de mesure de précaution pour la sauvegarde du gloupier à tête molle ! Honte à ces vilains tricheurs !

                Et ben non, ils ne trichent pas. Ils bossent, c’est tout. Et non seulement ils bossent beaucoup, mais ils bossent de mieux en mieux. Ils se forment, ils progressent. Ils font sans doute aussi pas mal de conneries, mais seul ceux qui ne font rien ne font pas d’erreur. Et même s’il n’est pas exclu qu’un jour ils finissent par nous bouffer le cul, ce ne sera pas parce qu’il ont fait de la vilaine croissance même pas durable, c’est parce qu’on aura été trop con pour faire pareil.


                • Montagnais Montagnais 8 avril 2013 22:27

                  Les Chinois ?..


                  .. sont en train de mourir agoniser sous leur pollution .. qu’ils exportent même chez les Nippons et bientôt chez les Dindons

                  « En Chine, l’étendue de la pollution côtière aurait augmenté de plus de 50% entre 2011 et 2012 »

                  Que sera en 20 ans ? Mais y’a mieux . ;

                  Pour rafraîchir votre juvénile enthousiasme :


                  Et more info siouplè  GoogleNews ( pollution China ) : épatant !..

                  c’est bien parce qu’on est moins con .. con fera pas pareil ..

                • Gnaffron 9 avril 2013 09:30

                  Les Chinois sont en train de mourir agoniser sous leur pollution.

                  Merci de bien vouloir fournir une illustration aussi flagrante de mon post précédent. Parce que je trouve que pour des agonisants étouffant dans la moiteur de nuages délétères, dégonflant les pneus de leur Monda dans le vain espoir de trouver de l’air et se tenant la gorge à deux mains, ils ont une productivité épatante. Sans doute l’atteignent-ils en vendant les organes intacts de ces pauvres esclaves d’une économie débridée qui ont vu leurs poumons rongés par les émanations toxiques.

                  Quant à mon « enthousiasme juvénile », j’espère au moins qu’il compensera votre aigreur puérile de gamin jaloux qui vous pousse à voir mourant un pays qui avance.


                • Tall 8 avril 2013 23:59

                  en-dessous de 7% de croissance du PIB, les troubles sociaux deviendraient ingérables... smiley

                  Le jury du grand concours pour l’article le + débile de l’année 2013 prend bonne note de cet excellent billet ... mais attention, il y a de la concurrence... ne dormez pas sur vos lauriers.

                  Pour votre prochain billet, je vous suggère, au choix >

                  - la pénurie de gaz en Russie
                  - la crise pétrolière au Qatar
                  - l’explosion de la mendicité à Monaco


                  • Le Yeti Le Yeti 9 avril 2013 07:56

                    Bonjour Tall.
                    J’adore les thèmes d’articles que tu proposes ; drôles, cyniques à souhait et pourtant si dramatiquement (hélas) pertinents.

                    Oui le coup des 7% est discutable car simplement mal définit !
                    Mais cet article à le fascinant mérite de poser une analyse pleine de bon sens en jouant le jeu des chiffres officiels par ailleurs et par définition totalement pipeaux.

                    Donc 7% oui, probablement, mais d’un point de vue théorique et comptablement parfait si on tient compte de leur dette à éponger et de leur croissance actuelle affichée. Autrement dit, cet article montre qu’avrc un minimum de bon sens, même en se référant aux chiffres officiels, la Chine aussi est foutue.


                  • Tall 9 avril 2013 15:08

                    Mais oui, bien sûr ....

                    Tiens, encore quelques sujets à creuser >

                    - la Lune est un hologramme
                    - Cahuzac est socialiste
                    - Thatcher va être béatifiée


                  • Gilles Bonafi 9 avril 2013 19:11

                    @Tall
                    Lorsque j’ai annoncé la faillite de General Motors et Chrysler un an à l’avance , on m’a traité d’abruti. Lorsque j’ai annoncé la création du FESF six mois à l’avance d’idiot, et je ne parle pas du FME qui verra le jour bientôt, car, pour résoudre la crise de la dette, il faut...des dettes !

                    La Chine est au bord du gouffre avec une destruction environnementale sans précédent et le « grand bond en avant » s’avère approprié...


                  • Tall 9 avril 2013 19:27

                    Même en admettant que certaines de vos prévisions étaient correctes. Cela ne signifie rien pour cette analyse-ci car un pays, ça n’est pas une firme.

                    La Chine est en pleine progression, et c’est loin d’être fini.

                    Ceci dit, ils sont en train de saccager l’atmosphère de manière incroyable, ça oui ... mais c’est un autre problème.

                  • Gilles Bonafi 11 avril 2013 18:10

                    Etude mise en ligne lundi 8 avril et mardi 9 avril  :

                    Fitch a dégradé, mardi 9 avril, la note de la dette souveraine chinoise libellée en yuans, passée de A + à AA –.


                    C’est vrai, l’économie chinoise va bien et c’est pour cela que Fitch dégrade !!!

                    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/0202693328878-fitch-degrade-la-dette-de-la-chine-en-yuans-556546.php



                  • COLLIN 9 avril 2013 12:59

                    Il se pourrait que les autorités Chinoises maltraitent leurs chiffres,cependant pas plus que les autorités US ou UE.

                    Mais à la différence des UE et USA,la Chine peut choisir,en cas de crach mondial,de reporter son développement économique sur son marché interieur,c’est à dire quasiment un milliard d’êtres humains....

                    Sans compter les (environ) deux mille milliards de dollars en réserve de change,et pas de « dette »,donc la possibilité de faire « sauter » la planète économique occidentale à sa convenance...

                    Vote article tend à faire passer les Chinois pour des crétins...vous vous trompez lourdement !


                    • ecolittoral ecolittoral 9 avril 2013 15:10

                      Erreur COLLIN ! Le crach mondial, s’il advient, donnera au dollar US sa vraie valeur soit...plus grand chose. C’est pourquoi les Chinois s’en débarrasse en achetant terres et entreprises partout dans le monde.


                      Le marché intérieur ? Avec 30% d’inflation en deux ans ?
                      Que faites vous de la bulle immobilière, des sociétés à l’export qui ferment faute de clients, des délocalisations d’entreprises chinois ?

                      Encore un « bond en avant » qui se termine comme les autres.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès