Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’économie française victime de ses allégeances

L’économie française victime de ses allégeances

La majorité de l’opinion publique pense que le mauvais état dans lequel se trouve l’économie française est en grande partie dû à l’incompétence et au manque d’intelligence des dirigeants. Chaque jour qui passe a son flot d’insultes envers le gouvernement en général et le Président de la République en particulier. Or on ne saurait dire d’hommes et de femmes qui ont fait les cursus les plus prestigieux et ont des expériences significatives qu’ils ne sont pas doués d’intelligence. En réalité, cette situation est due à la politique internationale menée par la France depuis maintenant plus de 20 ans.

Le taux d’abstention croissant à chaque nouvelle élection démontre que les Français se désintéressent de plus en plus de la politique. Il suffit de lire les avis donnés par les citoyens pour constater que la majorité déplore le fait que les politiciens soient “tous les mêmes”, c’est à dire corrompus.

François Hollande avait fait campagne en pointant du doigt le quinquennat catastrophique de son prédécesseur et s’est présenté comme le candidat “normal” qui a pour ennemi la finance. Il s’était alors donné comme objectif principal pour les cinq ans de son mandat la baisse du chômage. Force est de constater que nous sommes à la troisième année du dit-mandat et la courbe du chômage ne fait que croître. Ceci obligeant même M. Hollande à faire l’aveu que si la tendance ne s’inversait pas, il ne se représentera pas en 2017.

Pourquoi donc les dirigeants français appliquent-ils la même politique ?

L’opinion publique ne comprend décidément pas pourquoi le pays est face à une vague de délocalisations qui se sont accélérées depuis une quinzaine d’années. Malgré les protestations et les mouvements violents dans les milieux ouvriers, plusieurs usines ont fermé et des milliers de postes ont été détruits. Tout cela face à l’immobilisme de la classe dirigeante où l’opposition dénonce la majorité et de même lorsque les rôles s’inversent. Ceci ne changeant rien à la situation.

On se rappellera de l’affaire de l’usine PSA d’Aulnay-sous-Bois qui avait fait scandale au début du quinquennat actuel. Après s’être agités comme des marionnettes, les membres du gouvernement ont été bien impuissants face à la situation. En définitive, l’usine a fermée entrainant la suppression de plus de 8.000 emplois.

Les citoyens français ont tendance à oublier que leur gouvernement n’est pas mobile et n’a pas donc pas tous les degrés de liberté afin d’appliquer une politique souveraine. En effet, l’appartenance à l’Union Européenne implique l’application des traités en vigueur. Il convient dès lors de rappeler l’article 63 du traité sur le fonctionnement de l’Union Européenne (TFUE) :

1. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre (Chapitre IV- Les capitaux et les paiements), toutes les restrictions aux mouvements de capitaux entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.

2. Dans le cadre des dispositions du présent chapitre, toutes les restrictions aux paiements entre les États membres et entre les États membres et les pays tiers sont interdites.”

On ne saurait être plus clair. Depuis l’entrée en vigueur du traité donc, il est interdit aux États membres de procéder à une quelconque restriction aux mouvements de capitaux à l’intérieur de l’Union et entre l’Union et l’extérieur. C’est alors la porte ouverte à toutes les délocalisations sans que le gouvernement français n’ait son mot à dire. À partir de ce moment-là, pourquoi une entreprise se refuserait-elle de délocaliser en Asie du sud-est pour augmenter sa rentabilité plutôt que de rester en France et avoir des charges salariales exorbitantes ?

En sachant cela, il n’est plus étonnant de voir tant de postes basés en France disparaître pour être retrouvés en Chine, là où les droits des ouvriers sont quasi-absents.

Par ailleurs, la France comme État satellite des États-Unis se doit de s’aligner sur sa politique étrangère. Doit-on encore rappeler le scandale de la BNP qui a été condamnée à près de 8 milliards d’euros d’amende par la justice américaine pour avoir effectué des transactions en dollars US avec des pays sous embargo par les États-Unis comme Cuba ou l’Iran. Ses résultats ont alors tout de suite été annoncés en baisse, plombant son exercice de l’année 2015.

De même lorsque PSA a été formellement sommé par les autorités américaines de retirer ses usines d’Iran au motif que le pays est sous “sanctions”. Or il faut savoir que le groupe français réalisait plus d’un quart de ses activités là-bas. Après l’accord convenue entre Washington et Téhéran, PSA a été de nouveau autorisé à exercer en Iran mais sous conditions[1].

Toujours par allégeance à l’Oncle Sam, François Hollande avait annoncé la suspension sine die de la livraison des navires de guerre de la classe Mistral à la Russie sous prétexte que la Russie a violé le droit international en Ukraine. Après des déclarations contradictoires, il a finalement été annoncé la rupture simple du contrat entrainant plusieurs millions d’euros de dédommagements en plus du remboursement de la somme déjà versée par Moscou. Il convient de souligner que la crédibilité de la France sur le plan international en subit un coup, ce qui se répercutera sur l’industrie de l’armement française.

Après avoir mené une campagne aggressive contre Nicolas Sarkozy et son bilan, M. Hollande est en réalité pris au piège de sa lâcheté. Refusant de diagnostiquer le problème, il propose alors des remèdes sans aucun rapport avec le mal qui touche la France.

Dans un pays où les diplômes ne sont plus gages de trouver un emploi[2], il convient de prendre vite conscience du problème et de ne plus pointer des dirigeants qui n’ont aucune marge de manoeuvre et qui sont contraints à faire du sur place par les diktats atlantistes. Car la situation va en se dégradant. En effet, l’étudiant qui arrive à l’aboutissement de 5 années d’études supérieures ira rejoindre le prolétariat des jeunes diplômés mais qu’en sera-t-il de celui qui n’a pas suivi ce cursus et qui se retrouve face au néant ?

Actuellement sous l’influence des médias qui ne cessent de les divertir et de leur repeindre la réalité, les français sont loin du compte et ne font toujours pas le lien entre la soumission de la France aux intérêts euro-américains et la détérioration de la situation économique.

Ce qu’il faut retenir :

  • La France doit se soustraire des traités européens qui détruisent son économie par l’unique voie légale existante : sa sortie de l’Union Européenne.
  • Le gouvernement français doit adopter une politique étrangère souveraine et ne plus être soumis à des exigences venues d’outre-Atlantique.
  • La classe politique doit prendre ses responsabilités et débattre des vrais problèmes et de leurs origines aux français.
  • La presse doit analyser les faits et ne plus se contenter de les exposer de manière brute afin que la population soit au courant des causes et des conséquences des décisions politiques.

 

[1] : L’Iran n’oubliera pas les démarches de PeugeotSputnik News, 1er octobre 2015.

[2] : Emploi des jeunes : le marché se dégrade pour les diplômés bac+5, Derek Perrotte, Les Échos, 1er octobre 2015.


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 7 octobre 2015 09:54

    Le plan Marshall n’a pas fini de produire ses effets.


    • colere48 colere48 7 octobre 2015 10:05

      Belle illustration, photo édifiante !
      Un regard qui en dit long sur « l’estime » porté à notre « petit » dirigeant....


      • amiaplacidus amiaplacidus 7 octobre 2015 18:21

        @colere48
        Je vous suggère une petite modification : «  porté à nos « petit » dirigeants.... »


      • aimable 7 octobre 2015 10:19

        avec la mondialisation , tous les pays ont perdue leur indépendance commerciale au profit des u.s, via le dollar qui sert de monnaie de ( singe) référence dans les échanges internationaux
        tant que cette monnaie restera a ce poste rien ne changera, les Russes et les Chinois essaient d’en sortir , mais ce n’est pas encore fait .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 20:58

          @aimable
          Le yuan est désormais la 4e monnaie mondiale.


        • aimable 8 octobre 2015 00:25

          @Fifi Brind_acier
          peut être mais les Chinois utilisent le dollar comme tous le monde pour les échanges commerciaux
          quand les Américains interdisent l’utilisation du dollar il faut s’y conformer, demandez donc a la B.N.P


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 08:52

          @aimable
          Les Chinois essayent surtout de se débarrasser des milliards de dollars qu’ils ont dans leurs caisses, « monnaie de singe »comme disait le Général, en achetant tout ce qu’ils peuvent de tangible : des terres agricoles en Afrique ou ailleurs, du patrimoine (français, entre autre) et surtout de l’or.
          Ce qui prouve qu’ils pressentent que le dollar va finir par s’effondrer.


        • fred.foyn Le p’tit Charles 7 octobre 2015 12:46

          (est en grande partie dû à l’incompétence et au manque d’intelligence des dirigeants. ).. ?

          Nous sommes au XXIeme siècle et l’auteur vient de découvrir l’eau chaude... ?


          • zygzornifle zygzornifle 7 octobre 2015 17:16

            Hollande est le papier WC favori de tous les grands de ce monde ......


            • troletbuse troletbuse 7 octobre 2015 17:17

              On ne saurait dire d’hommes et de femmes qui ont fait les cursus les plus prestigieux
              Oui Hollande a fait HEC, donc l’anglais obligatoire. Sa démonstration à Manille nous a montré qu’on peut faire les plus grandes écoles et en sorti complétement nul.


              • doctorix doctorix 7 octobre 2015 18:33

                L’auteur décrit parfaitement, mais en moins complet, le programme de l’UPR.

                J’ai l’impression que tous les Français attendent ça, mais qu’ils ne savent pas que ce programme existe, par un blocage médiatique.
                C’est François de Villiers qui expliquait qu’un de ses potes milliardaires, Jimmy Goldsmith, avait acheté 4.99% de TF1, juste pour se payer des sondages. 
                Ce qu’il fit.
                En moins de deux, la cote de De Villiers est passée de 2 à 10%.
                C’est ainsi, et pas autrement, qu’on se fait élire. L’opinion publique, ça n’existe pas en soi : ça s’achète, ça se façonne à coups de mensonges médiatiques. Après, il faut rembourser en nature...
                C’est bien ce qu’on observe aujourd’hui..
                https://www.youtube.com/watch?t=152&v=IUltxjPGwok
                Si ça vous tente, il parle ici de son livre :

                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 08:54

                  @doctorix
                  Une nouvelle boîte à sondages : ODOXA, qui raconte que les Français sont toujours majoritairement d’accord avec les « réformes structurelles » de Macron...


                • doctorix doctorix 8 octobre 2015 17:30

                  @Fifi Brind_acier

                  Oui, et qu’ils sont 60% à vouloir de l’Euro.
                  On peut en déduire qu’ils sont moins de 50%. 
                  on peut remarquer que cette nouvelle boite « faiseur d’Opinion »Odoxa (Société par action simplifiées au capital de 50 000€) a vu le jour en Mai 2014c’est à dire un mois après l’arrivée de Manuel Valls à Matignon,simple coïncidence. 

                • mmbbb 7 octobre 2015 19:14

                  L’auteur se trompe il n’ y aucune allégeance c’est un faux et facile Le Point a publie la lente chute de la désindustrialisation de la France Une remarque que Kissinger avait deja faite Si l’Ena fut une ecole pour redresser la France elle est devenue une ecole de pantouflard ou les dirigeants des grandes entreprises et les politique se cooptent Exemple France telecom dont le PDG fut un parachute des hautes spheres et qui racheta un operateur britannanique tres en dessus de sa capitalisation L equilibre financier de l’entreprise fut en peril et cette operation obéra les investissemnt Autre exemple significatif dans ce media un ingenieur qui relata la lente descente d Alcatel alors que cette entreprise etait florissante dans les annees 1990 Et lorsque nos politique choisirent le Minitel en ecartant Internet et ne virent pas que le Minitel de par sa strucrure deconcentree n’etait un outil transnational Et pourtant Louis Pouzin qui fut un des premier a avoir envoye une information par paquet ne fut pas ecoute Et le reste Alsthom ect non les francais elisent des cons qui ne sont jamais sanctionnes Ce sont les electeurs qui font allegeance a cette classe politique qui n’ont aucun interert a notre industrie Un des rares minitsres Hubert Curien avait fait des etudes scientifiques


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 7 octobre 2015 21:07

                    @mmbbb
                    La désindustrialisation a commencé après le Traité de Maastritch, en 1992.
                    Avant, il existait en France un contrôle des mouvements de capitaux, soumis à l’avis du Ministre de Finances et de la Direction du Trésor public. Il n’était pas interdit de délocaliser, mais c’était fortement régulé et encadré, en fonction des intérêts du pays.
                    Désormais, l’argent entre et sort de France sans contrôle.
                    N’importe qui peut se payer le patrimoine français.

                    Avant 1992, Mittal n’aurait pas eu l’autorisation d’acheter et de dépecer Arcelor.


                    Comparaison des emplois industriels entre 1968 et 2008.

                  • mmbbb 7 octobre 2015 21:53

                    @Fifi Brind_acier Je vous aime bien mais votre entetement est devenu obsessionnel Dans mon argumentaire il s’agit simplement de la responsabite de notre elite Vous avez le tort de ne pas rendre a Cesar ce qui lui appartient Toutes ces entreprises jadis fleurissante doivent leur declin a des patrons parachutes e Je sais que vous defendez les enarques mais lorsque cette ecole fut cree le but etait de former a Uriage a sa naissance des cadres administratifs afin de redresser ce pays Les enarques se melent de tout Un colbertisme a la France qui nous a fait rater le numerique et Internet Maastrisch n’a stricement rien a voir A contrario des entreprise comme Dassault et Safran par exemple n’ont jamais ete dirige par des enarques elles sont florissante Safran qui a repris Turbomeca est leader dans son domaine les turbines d’helicopteres Dassault dans les avions d’affaire et dans l’electronique son logiciel CATIA est vendu meme aux americains CQFD


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 08:42

                    @mmbbb
                    Dassault ne doit sa fortune qu’à un logiciel de construction aéronautique, CATIA, financé par les contribuables, et qui fait désormais partie de la fortune personnelle de la famille Dassault.

                    Lisez « Argent public et fortunes privées », vous comprendrez d’où viennent les plus grandes fortunes françaises. Le favoritisme d’ Etat consiste à privatiser les profits et à socialiser les pertes,... avec vos impôts.


                    Les énarques préparent les dossiers pour les Ministres, qu’ils soient de Droite ou de Gauche, mais ce ne sont pas eux qui décident. Sinon Asselineau n’aurait pas été placardisé par Sarkozy pour avoir rendu un rapport qui n’a pas plu à sa Seigneurie....

                    Ce qui est exact par contre, c’est que certains Hauts fonctionnaires, grands serviteurs de l’Etat du temps de De Gaulle, passent désormais de la fonction publique au privé, puis à la politique, sans qu’il n’y ait plus de frontières entre leurs affaires personnelles, la politique et la fonction publique.

                    PS : Si vous ne savez pas ce qu’est un contrôle des mouvements de capitaux, renseignez-vous.

                     


                  • mmbbb 11 octobre 2015 10:41

                    @Fifi Brind_acier

                     

                    L’ancien  patron de France Telecom etait un pantouflard Relisez le Point  Si ce media  avancait des conneries il serait en proces pour diffamation Il y  eut Alcatel et maintenant Areva ou la gestion de Lauvergeon est tres critiquee Tous ces dirigeants commettent des erreurs  de gestion et n’ont aucune sanction Quant a Dassault  si la France n’avait pas soutenu cette entreprise nous aurions des avions americains La marine etait prete d’acheter des F18 Hornet pour le porte avion nucleaire Charles de Gaule Vous auriez ete contente vous qui aimez tant les ricains  Votre logiciel est invariant vous ressortez les memes arguments et dans ces exemples precis l’europe n’a strictement rien a voir  Siemens est desormais une entreprsie florissante et Alcatel a ete rachete par un suedois  Avant que nous n’entrions dans l’Europe nos PME PMI n’avaient pas le poids de nos voisins  allemands nous n’avons jamais ete un peuple d’entrepreneur  notre education  nous formate Les USA se sont calques sur le syteme universitaire allemand

                     


                  • izarn 7 octobre 2015 23:10

                    L’Europe a été finalement organisée autour des profits allemands, par cet imbécile de Mitterrand qui voulait à tout prix récuperer le mark pour fabriquer l’euro.
                    Evidement, un euro sans mark, ça valait pas un kopek !
                    Ainsi, les progrés gaullistes (Pas ceux du RPR et de l’UMP) ont été détruit d’un coup.
                    Ensuite Mitterrand comme un idiot s’est retrouvé, non face aux allemands, mais face aux américains.
                    C’était prévu par de Gaulle.
                    Qui peut croire que l’Allemagne est une nation indépendante depuis 1945 ?
                    Les atlantistes se moquent de l’indépendance, des nations européennes. Pour eux ça n’existe plus depuis 1945. Voir Attali et autres...
                    Non seulement l’euro dépends de l’Allemagne, mais de la Federal Reserve US en sous main.
                    Mario Draghi, un ex de Goldman Sachs, qui possede ses pions à la Fed, en est un exemple trés visible.
                    En clair, en effet,  Hollande est un sous-chancelier, et Marine aurait pu dire un gauleiter.
                    Bien entendu il faut sortir de l’Euro, et sortir de l’UE : Bien vu Hollande !
                    La vérité sort de sa bouche outrée...


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 09:31

                      @izarn
                      L’ Allemagne a signé en 2004 « L’Alliance germano américaine pour les 21e siècle ».
                      Alliance qui a été cachée aux Français. Mitterrand n’a rien à voir dans l’ affaire, sinon qu’il a fait durer le mythe du couple franco- allemand pour mieux cacher les origines américaines de la construction européenne, comme tous les euro atlantistes, y compris le FN.


                    • goc goc 8 octobre 2015 01:38


                      Attendez, voici une nouvelle toute fraiche a considérer sérieusement

                      « 

                      Deutsche Bank attend une lourde perte nette au troisième trimestre »

                      http://www.boursorama.com/actualites/deutsche-bank-attend-une-lourde-perte-nette-au-troisieme-trimestre-5d23a7c9ea86b6e7537fa27759b1c7ea

                      Avec quelques déclarations qui font froid dans le dos, je cite :

                      Deutsche Bank met trimestre après trimestre de gigantesques sommes d’argent de côté pour faire face aux innombrables scandales dans lesquels son nom est cité, du scandale de manipulation des taux interbancaires du Libor aux soupçons de manipulation du marchés des métaux précieux, en passant par une enquête pour de possibles actes de blanchiment d’argent en Russie

                      A mon avis on va pas tarder à voir les dégâts (y compris pour nous)


                      • elpepe elpepe 8 octobre 2015 03:08

                        je ne pense pas que tous les pbs viennent de l Europe et de notre allegeance atlantiste (neologisme), prouvee certes.
                        La France a toujours refuse de voir son vrai pb qui est un etat hypertrophie, et qui a detruit notre competitivte au fil des decennies, il est sur que l on ne va pas la reconstruire avec un coup de baguette magique, mais il faudrait au moins le reconnaitre et s’y atteler - c est pas gagne car votre article prouve bien que l’on est systematiquement a cote de la plaque.
                        La souverainete nous permet de controller nos frontieres et faire marcher la planche a billets, mais ca reste limite comme intervention, c est un debut necessaire neanmoins, mais pour le rasage gratis il faudra trouver autre chose ...


                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 08:48

                          @elpepe
                          Heureusement que vous êtes là pour détruire l’ Etat français et prôner le libertarisme !!
                          C’est la phase suivante de TINA, merci du cadeau !


                          Les Français sont déjà majoritairement contre la mondialisation, qui les a envoyés massivement à Paul Lemploi, vous pouvez toujours rêver qu’ils soient d’accord pour la destruction de l’ Etat français, et vivre dans le Bangladesh dont vous rêvez...

                        • elpepe elpepe 8 octobre 2015 10:33

                          @Fifi Brind_acier
                          Bonjour
                          A propos de Bangladesh on devrait atteindre d ici peu cet objectif, mais en suivant votre preconisation c est a dire en ne changeant rien, c est bien malheureux un tel aveuglement
                          bien cdlt


                        • Jean Keim Jean Keim 8 octobre 2015 08:53

                          La France a un atout extraordinaire qui est ses petites entreprises, si nous prenons un peu de recul vis à vis de la science et de la technologie nous pouvons percevoir que les petites structures ayant un rayonnement local ou régional et qui seront capable de répondre à des besoins immédiats dans leur sphère d’influence, tout en étant reliées avec le monde seront l’industrie de demain, Les grands groupes le pressentent et tentent d’infléchir le mouvement mais les moyens de production s’affranchissent de plus en plus de leur tutelle tyrannique.

                          Les exemples significatifs sont la tendance de la demande vers une vie plus simple, moins sophistiquée, plus frugale, la possibilité à terme de produire à peu près n’importe quoi avec des imprimantes 3D, la synergie des savoirs par le numérique, la robotisation avec l’auto réplications évolutive, si tant soit peu que la solidarité par la coopération, l’entraide et le partage sont de la partie alors nous pouvons espérez dans lendemains prometteurs mais les puissants voient tout d’un sale œil et œuvrent pour contrecarrer ce qui serait la fin de leur hégémonie. 
                          Il est impératif que l’éducation parentale développe l’envie aux enfants de devenir non pas des salariés mais des autoentrepreneurs, autodidactes et citoyens responsables du monde.

                          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 09:34

                            @Jean Keim
                            La fiscalité en France se fait au détriment des PME, elles payent bien plus d’impôts que les grosses, qui bénéficient non seulement des aides financières de l’ Etat, mais aussi de plusieurs dizaines de milliards de niches fiscales.


                          • Jean Keim Jean Keim 8 octobre 2015 14:16

                            @Fifi Brind_acier
                            Oui cela nous le savons et les PME et TPE ont d’autant plus de mérite.


                          • mmbbb 11 octobre 2015 10:46

                            @Fifi Brind_acier CQFD c’est pour cela que nous avons un taux de chomage aussi bas ? Non justement Nos PME PMI ne sont pas assez puissantes et tournees a l’international. Il faut maso de monter un boite dans ce pays et faire travailler les francais tant les francais et l’adminstration n’aiment pas les entrepreneurs Comme le disait pompidou Arretez d’emmerder les francais Cela va de mal en pis


                          • captain_fred captain_fred 8 octobre 2015 09:16

                            La France a perdu sa souveraineté, c’est clair et net. 


                            Il faut voir l’intervention de nicolas Dupont Aignant le 22 septembre 2015 à l’assemblée nationale où il a rappelé que la France était devenu le petit toutou des Etats Unis. Il a raison sur ce point, la France a perdu l’aura qu’elle avait. C’est bon d’entendre des discours réalistes dans nos institutions.

                            Maintenant, Il faut chasser ces pseudo élites qui nous gouvernent et écrire une nouvelle constitution en suivant les recommandations de Etienne Chouard. La démocratie, c’est le pouvoir du peuple, pour le peuple et par le peuple.

                            En France, c’est le pouvoir des nantis, pour les banques et la finance dans l’intérêt des multinationales et des puissants. Bref, c’est l’inverse de la démocratie. 


                            • JL JL 8 octobre 2015 09:32

                              @captain_fred

                              ’’La France a perdu sa souveraineté, c’est clair et net. ’’


                              François Hollande est un anti-souverainiste auto-proclamé.

                              Dans le meilleur des cas, un anti-souverainiste est un faux-frère. 

                            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 octobre 2015 09:39

                              @captain_fred
                              Chouard compte sur la révolution, si celle-ci n’arrive pas, ou se fait liquider par les milices privées, il n’a aucun plan B. C’est pourquoi l’ UPR propose la voie légale et a dans son programme de nombreuses propositions constitutionnelles.


                            • captain_fred captain_fred 8 octobre 2015 11:54

                              @Fifi Brind_acier

                              Bonjour 

                              J’ai déjà suivi plusieurs interventions de Mr Asselineau sur internet. j’aime ce qu’il dit et j’aime ses idées. 

                              Mais, je me demande si l’UPR est une alternative crédible en terme de nombre de voix que ce parti pourrait rassembler lors d’une élection majeure. 

                              Je crois que les gens sont tellement désinformés qu’ils vont continuer à voter pour le PS et les républicains et autre attrape nigaud quand les plus désespérés voteront pour le front national en exprimant ainsi un rejet des partis classiques.

                              C’est pour cette raison que je considère que la révolution est nécessaire pour changer les choses pour de bon. 



                            • chantecler chantecler 8 octobre 2015 11:55

                              Je suis en partie d’accord avec ce que vous dites :
                              La ligne économique , financière est définie ailleurs .
                              Néolibéralisme triomphant oblige .
                              Et si il s’effondre aux USA je suis bien certain que les Français , Européens seront les derniers à l’abandonner, avec des factures bonbon à la clé .
                              Car nous sommes juste bons à payer les conneries .
                              Le choix est mince sauf si les électeurs refusent massivement d’y souscrire .
                              Mais alors pour revenir à nos politiques nationaux pourquoi ces envolées , ces promesses intenables pour se faire élire , ces mensonges , ces retournements de veste , cette politique opposée dans les faits aux discours tenus ?
                              Nos politiques sont ils naïfs ou nous prennent ils pour des pommes ?
                              Naturellement j’ai conscience qu’un N.S par exemple , parfaitement pro américain tendance républicains et pro allemand n’a pas ces difficultés pour conduire une politique définie ailleurs .
                              Mais lui aussi ne dira pas tout : il se gardera bien de nous donner son véritable programme .
                              Ex : le TAFTA .
                              Le PS fait semblant d ’émettre aujourd’hui des réserves .
                              Nous verrons ce qu M. Valls fera ...
                              Mais NS y souscrira les yeux fermés .
                              Lui sait qui il représente et qui le finance .
                              Les promesses n’engagent que ceux qui y croient .
                              Nous n’avons pas fini de souffrir .


                              • Neymare Neymare 8 octobre 2015 15:24

                                "La majorité de l’opinion publique pense que le mauvais état dans lequel se trouve l’économie française est en grande partie dû à l’incompétence et au manque d’intelligence des dirigeants« 

                                Quand on regarde le cac40 et les profits des actionnaires, l’économie n’a pas l’air en si mauvais état. Je pense qu’il faut se méfier des médias et de ce qu’ils en disent : on nous dit que tout va mal pour nous faire accepter les réformes libérales, qui de toute façon n’arrangeront rien pour ceux qui sont en bas de l’échelle (et au milieu aussi)
                                En réalité, si les choses vont mal pour les »sans dents« c’est que l’argent loin de ruisseler vers le bas comme on a voulu nous le faire croire a tendance à ne faire que remonter vers le haut.
                                On aura beau libérer le marché du travail, réduire les acquis sociaux etc.. c’est pas ça qui fera redescendre le grisby. C’est pourquoi il me semble important de se battre pour défendre notre modèle social, meme si je pense que c’est peine perdue.
                                La civilisation va vers son point de rupture et rien ne pourra arreter la machine, tous ces politiciens et autres banquiers, et meme nous (en fait tout le monde) ne sont que les »idiots utiles" d’un processus irréversible et nécessaire


                                • mmbbb 11 octobre 2015 10:50

                                  @Neymare en face de chez moi ce sont des detaches qui travaillent sur un chantier le patron a raison il s’adapte aux lois La gauche de la gauche sont pour une immigration sans controle Les idiots utiles du patronats


                                • ddacoudre ddacoudre 8 octobre 2015 23:27

                                  bonjour Abdou R

                                  s’il suffisait de mettre en œuvre tes quatre préconisations se serait facile. en 1983 les capitaux circulaient sans l’accord européen et lorsque Mitterrand à tenu sa promesse de relancer l’économie par l’augmentation des bas salaires, les dit bas salaires se sont précipité sur le marché des produit d’importation d’Asie dont la chine ne faisait pas encore partie et la balance du commerce intérieur est passé au rouge et s’en fut fini de la relance de gauche, il tenta par une reprise en main du pouvoir de création monétaire en nationalisant les banques, sa politique fut une banqueroute, désavoué par une majeure partie les petits épargnants qui croyaient qu’on allait leur prendre leur argent. à partir de 1984 les citoyens n’ont fait que consolider l’organisation capitaliste avant de se rendre compte pour une majorité qu’ils se faisaient blouser par une union européenne qui devenait exclusivement entrepreneuriale (2005). l’élection de Sarkozy en 2007 à fait franchir le Rubicon atlantiste, mais c’était déjà acté par l’acceptation de la loi du marché, avec ou sans l’oncle San qui n’a jamais était absent de l’Europe, tant en politique qu’en économie avec ses investissements financiers. la France si elle ne veut pas disparaitre de l’échiquier mondial n’a le choix qu’entre l’alliance Transatlantique (tafta)et celle du BRIC, l’Europe à fait son choix nous allons donc assister à une confrontation de deux blocs capitalistes. dont nous sommes assurés que c’est celui du Bric qui dispose des meilleurs atouts économique, car il dispose des moyens de faire imploser l’Europe hédoniste qui n’a pas su importer son développement social en laissant le pouvoir aux marchand capitalistes. l’actuelle migration vise seulement à importer en Europe de la main d’œuvre susceptible de réduire les salaires afin d’équilibrer dans les secteurs fortement concurrentiels les déséquilibres de la balance du commerce extérieur, Aylan l’enfant noyé n’est qu’un cheval de Troie.
                                  nous ne sommes plus au fait de l’évolution du monde, nous n’avons plus besoin du travail de tous, mais tous ont besoin d’un revenu d’autonomie économique. l’entreprise n’a pas pour vocation de créer des emplois mais de produire ce que nous désirons posséder en abondance pour que chacun y trouve le bien être que ce développement nous apporte. La croissance tout azimut est devenu suicidaire, l’on ne produit plus par nécessité et le capitalisme fait son profit sur l’endettement que génère la consommation de salariés de moins en moins fortuné et donc propice à solliciter par l’endettement les masses financière des riches disponibles. A la fracture sociale se joint une fracture intellectuelle volontairement entretenu par le développement de la pensée unique et le« décérébrélement » médiatique qui vide les cerveaux de leur capacité de réflexion (par l’effet de la théorie du choc (Naomi Klein).
                                  c’est en cela que les citoyens se réfugient vers des valeurs fascisantes car elles rassurent avant d’entrainer un désastre, et que beaucoup refusent tout, sauf l’armé la police et les hôpitaux. pas de quoi avec cela faire une démocratie mais plutôt une dictature.
                                  Faute d’avoir le cerveau nourri de débats et d’informations utiles à une critique et au discernement, ils savent ce qu’ils ne veulent plus, mais n’ont aucune idée qui puissent germer dans leur cerveau, car ils sont nourris au quotidien de drames qui permet aux puissants de diriger sur la peur et d’avoir un peuple docile, n’ayant même plus la volonté de se battre pour leur emploi et quand ils le font comme à air France ils sont taxé de voyous délinquants.

                                  je ne crois pas que sortir de l’Europe nous sortirait de tout ceci.
                                  changer de politique c’est abandonner le capitalisme. c’est un paradoxe de croire qu’il peut être social, il ne redistribue que ce qu’il peut reprendre au centuple, c’est son essence même. c’est Ford qui ne peut produire seulement pour les riches et qui augmente les salaire de ses ouvrier pour qu’ils achètent les voitures qu’ils produisent, mais comme le salaire n’est pas suffisant il leur permet de contracter un prêt au prés deFord, qu’ils devront rembourser. les salariés sont heureux ils roulent en voiture et Ford se déplace en jet privé. ainsi va notre monde.

                                  Pour changer cela il faut changer l’organisation économique qui est soutenu par l’application d’un plan comptable fait pour une organisation capitaliste et non une organisation socialisante.
                                  je te joins quelques liens.
                                  http://ddacoudre.over-blog.com/pages/Le-capitalometre-8441227.html
                                  http://ddacoudre.over-blog.com/2015/02/pour-creer-des-emplois-il-faut-en-suprimer.html
                                  http://ddacoudre.over-blog.com/pages/Nous-ne-pourrons-pas-survivre-a-une-societe-qui-ne-reduit-l-existence-humaine-qu-a-une-valeur-compta-7612473.html
                                  http://ddacoudre.over-blog.com/55c7d999-e91f.html
                                  cordialement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès