Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’écotaxe, ou tout ce qui va mal dans notre fiscalité

L’écotaxe, ou tout ce qui va mal dans notre fiscalité

Comme le rappelle le Monde, en 2008, l’écotaxe avait été adoptée dans un relatif consensus politique. Mais aujourd’hui, après plusieurs reports dans son application, elle est remise en question, y compris par ceux qui l’avaient souhaitée. Il faut dire qu’à la base, cette taxe est assez monstrueuse.

Ubu créé une nouvelle taxe
 
Quand on prend du recul, cette écotaxe, imaginée par l’UMP et mise en place par le PS, apparaît comme un monstre de complexité. L’objectif est de taxer les camions pour leur pollution et le dommage fait aux routes sans péage et utiliser cet argent pour le transport ferroviaire. Déjà, affecter la recette d’une taxe à une dépense précise me semble contestable. Cette taxe pèse 1,2 milliard, mais elle est complexe à mettre en place. Il faut définir les routes concernées, comment comptabiliser les kilomètres réalisés et qui sera chargé de la collecter. Un vrai cauchemar administratif, illustré par le fait que si le gouvernement l’abandonnait, il y aurait un dédit d’un milliard pour la société qui fait la collecte !
 
Quelques régions ont obtenu des ristournes (Bretagne, Aquitaine, Midi-Pyrénées), renforçant la complexité du système et posant la question légitime de sa justice. Pourquoi le Languedoc-Roussillon n’en a-t-il pas ? Mieux, sachant que la France consomme plus de 70 milliards de litres de pétrole, dont 40 de gazole, cela signifie qu’une simple hausse de la TIPP sur le gazole de 3 centimes aurait rapporté le même montant sans générer une telle complexité. N’aurait-il pas été plus simple de faire de la sorte ? Et en conclusion, pour être acceptée, la fiscalité écologique doit venir en subsitution d’autres taxes et pas en addition, étant donné qu’en trois ans, pas moins de 84 nouvelles taxes ont été mises en place.
 
Le besoin d’une fiscalité verte reste là

Bien sûr, mettre en place une fiscalité qui pousse à des comportements plus respectueux de nos ressources naturelles est un objectif plus que souhaitable. Je persiste à être favorable à une taxe carbone, autant pour essayer de limiter l’impact des activités de l’homme sur la planète que parce qu’il est essentiel de pousser nos économies à moins consommer de matières premières non renouvelables. Il me semble qu’il va de l’intérêt de notre pays (pauvre en matières premières), et de l’humanité, que d’adopter un comportement beaucoup plus frugal, notamment pour les hydrocarbures.

Et cela passe par leur renchérissement. Mais cela doit être fait de manière juste, simple et anticipable. La fiscalité écologique doit venir en substitution d’autres taxes, en s’assurant que les ménages modestes fortement consommateurs auront un certain temps et seront aidés pour s’adapter, afin de garantir son acceptation. Il faudraot aussi une taxation simple, que tout le monde comprend et devant laquelle tout le monde serait égal (au contraire de la fiscalité pétrolière). Enfin, l’Etat devrait donner de la visibilité à long terme pour permettre à l’ensembled e l’économie de s’adapter.
 
C’est pour cela que je suis favorable à une taxe carbone, qui porterait sur tous les hydrocarbures (fuel et kérosène notamment, aujourd’hui largement exonérés pour de mauvaises raisons), tout en ne pénalisant pas les entreprises françaises. Cette taxe doit être progressive dans le temps, à savoir que l’Etat annonce à l’avance ce qu’elle sera dans les prochaines années, pour pousser les acteurs économiques à investir pour réduire leur consommation. Le marché de droit à polluer était une idée théoriquement intéressante mais qui est pratiquement un échec du fait des excès des marchés.
 
Bref, l’écotaxe est une mauvaise taxe. Elle a rendement dérisoire pour une complexité maximale. Elle a déjà des régimes spéciaux qui la rendent injustes. De facto, c’est juste une énième taxe de plus alors qu’il faudrait revoir en profondeur notre système fiscal, comme Piketty et Landais le soutenaient.
 

Moyenne des avis sur cet article :  2.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Le taulier Le taulier 29 octobre 2013 14:53

    Toujours en grande forme notre ami Laurent. Un article un peu démago et surtout dans qui colle à l’air du temps contre une taxe pas si débile pour au final proposer...une taxe carbone.

    « je suis favorable à une taxe carbone, qui porterait sur tous les hydrocarbures »

    Les hydrocarbures sont déjà les produits les plus taxés en France ! Qu’est-ce que tu cherches ? Que les habitants des zone frontalières aillent régulièrement faire le plein de l’autre côté des frontières pour remplir les caisses des Etat allemands, luxembourgeois, belge et espagnol ?

    quand un camion allemand va faire une livraison en Espagne et emprunte nos route je trouve normal qu’il contribue au moins à l’entretien de ces routes et je ne parle même pas de compensation financière pour la pollution qu’il occasionne.


    • Gandalf Claude Simon 29 octobre 2013 17:11

      Si tu veux une excellente taxe carbone, c’est celle qui n’existe pas, mais qui passe par un alignement des minimas sociaux européens afin de favoriser les circuits courts. Bref, tout ce que n’a pas fait l’Allemagne depuis Schroder ni Merkel ni Drahgi avec leurs harangues sur la compétitivité, ni la Troïka en Europe du Sud.


      Et ceci est une réponse de breton.


      • Le taulier Le taulier 29 octobre 2013 20:06

        Cela existe déjà, c’est la directive Bolkeinstein avec un alignement les minimas sociaux des anciens pays de l’Est.


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 30 octobre 2013 09:46

        avec des ministres des finances comme cahuzac ou moscovicié COMMENT VOULEZ .....VOUS R

         RECUPERE 1 SEUL milliard sur les 600 places a l’ étranger. ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;; ;;
        (voir tapie....)

        corruption... COPINAGE CUMULS ... LOBBYISME VOILA LA DEVISE DE NOS ELUS NATIONAUX 


      •  C BARRATIER C BARRATIER 29 octobre 2013 19:14

        J’ai toujours été méfiant sur cette affaire de réchauffement climatique.

        Eco citoyenneté, éco consommation, éco conduite, on affaiblit ce que l’on exagère, l’éco taxe a été l’éco goutte qui a fait déborder l’éco vase. Les éco portiques ne seront pas éco..nomiques, on les a construits pour rien. Adieu donc l’éco taxe et la redistribution de ses ponctions, et il est juste que ce renoncement ne soit pas réservé aux casseurs  désespérés du Finistère.

        Des observateurs attentifs savent que le soleil connaît une activité particulièrement intense, qu’il produit un réchauffement des océans qui libèrent ainsi des tonnes de CO2 , ils le capteront à nouveau quand ils se refroidiront. Le moyen Age a connu le même réchauffement et ce n’était pas l’automobile qui le produisit ! La suspension de l’éco taxe ne modifiera en rien l’évolution naturelle du climat.

        A qui profite cette perpétuelle tentative de manipulation ? Voir en table des news :

        Manipulation de l’opinion, fonds de commerce écologiques

         http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=119




        • Le taulier Le taulier 29 octobre 2013 20:09

          J’ai l’habitude de prendre une petite route peu fréquentée par les voitures de tourisme et je peux te garantir que le « niquage » du macadam par les poids lourd c’est pas du pipeau.


        • files_walker 30 octobre 2013 08:18

          Le réchauffement n’est pas du au CO2 qui n’est pas un gaz à effet de serre puissant. 

          La vapeur d’eau et donc les nuages le surpasse très largement.

          D’après les recherches du scientifique Henrik Svensmark (le secret des nuages), validée par Jasper Kirkby du CERN, la densité des nuages est influencé par les rayons cosmiques.

          Le réchauffement n’est donc pas du aux activités humaines.

          Aucune confiance dans le GIEC !

          Merci les bretons pour vos manifestations. Ils ont du se souvenir de Plogoff au gouvernement.
          J’ai une pensée pour cette personne qui a perdu une main en voulant à tord ramassé une grenade. Pourquoi le pouvoir utilise-il de telle grenades explosives ?

        • MAF Vincent F.A. M. 2 novembre 2013 23:32

          Le CO2 n’est pas un puissant gaz a effet de serre , tiens donc !
          La vapeur d’eau est plus importante ! Bin, oui, mais tout n’est n’est pas dit.

          Vous confondez ’quantité’, durée de vie, et Pouvoir de Réchauffement Global.

          La vapeur d’eau est en très grande quantité mais sa durée de ’vie’ est de quelques jours, pourquoi ? Parce qu’il pleut et c’est la pluie qui ’débarrasse’ de l’accumulation de ce gaz (vapeur).

          La durée de vie du CO2 est de 100 ans environ, mais le CO2 est bien responsable du bouleversement climatique, qui durera des millénaires. Sa contribution est de 2/3, il y a d’autres gaz comme le CH4 (méthane), le Protoxyde d’azote, mais en quantité moins importante.

          Le CO2 fossile vient du Carbone des énergies fossiles. Même si tout le monde voudrait rouler gratis, et gagner au loto, le Carbone est de toute façon payé dans nos importations aux pays possédant le pétrole, augmenter son prix s’est donné une chance de financer la transition. Baisser son prix ! C’est vider les caisses de l’état et la transition restera dans les cartons et la pénurie, on connaîtra. L’état c’est nous, les hôpitaux, les écoles, les trains, les bus, les routes , les canaux, la stabilité du pays. Et plus on consomme de pétrole, et plus on en devient dépendant, et plus le risque de pénurie nous pend au nez. Alors que faire ? En Iran (pays pétrolier), le carburant est à 10 centimes (le litre), leur gouvernement voudrait augmenter le prix mais par peur de la réaction de la rue, il ne le fait pas, pourtant la pénurie est bien là même chez eux, c’est donc la galère pour remplir son réservoir.
          Quel sera le gouvernement qui aura le courage de dire que le pétrole, eh bien, il faut se préparer à en avoir de moins en moins et qu’il faut réorganiser la société pour quelle soit moins dépendante. Le prix, pas de soucis, demain on rase gratis. Veut-on connaître la pénurie ?


        • MAF Vincent F.A. M. 2 novembre 2013 23:48

          La courbe du CO2 en direct, et ce n’est pas que du soleil !
          http://co2now.org/

          J’accepte que les anciens nient encore le changement climatique, mais ce sont quand même mes gamins, et ceux des autres qui vont en subir le plus les conséquences (hausse des assurances, très forte hausse des taxes carbone sans cesse reculés pour cause de casse dans la rue, hausse du prix de l’alimentation, etc.., remboursement des tensions sociales, .....) , je ne comprend pas pour quelqu’un qui a travaillé auprès des enfants (et je vous en remercie) de ne pas penser à leur avenir ’climatique’. On a l’impression que la fiscalité est confiscatoire et est perçue comme une fessée d’ancien maître d’école, alors que tout ce qui est autour de vous, la France, le doit à la fiscalité.


        • Croa Croa 29 octobre 2013 19:55

          Concernant l’écotaxe par elle-même (mini éco-taxe en fait.),
          Tu regardes donc TF1
          (ou France télévision qui finalement agit pareillement  ?)

          Ces gens nous présente des bretons sois-disant en colère contre la mini-écotaxe mais ils ne nous montrent pas qu’il s’agit essentiellement de Patrons (à 80% ds patrons-routiers) venus avec leur employés (les imbéciles !)


          Et TF1 ne nous explique pas que
          les bretons fabriquent (c’est le mot !) des cochons dans leurs élevages concentrationnaires qu’ils font abattre en Allemagne (dans des abattoirs où des polonais travaillent à 3€ de l’heure) pour ensuite faire revenir les carcasses en France.
          Au contraire TF1 laisse à entendre que ces gens défendent l’emploi breton... Mais de qui ils se foutent ?

          L’écotaxe n’a rien de compliqué mais tu as raison de dire qu’elle est mineure. C’est cependant un début afin d’inciter aux relocalisations car lorsque le temps sera venu il sera justifié de pénaliser vraiment ceux qui n’auront pas fait l’effort attendu. Elle ne saurait être remplacée par la TIPP, absente ailleurs en Europe et que les routiers arrivent à éviter. 

          Pour ma part, j’espèrais que le gouvernement ne cèderait pas mais avec des médias complices le message était hélas clair.    Tout comme est clair le fait que les vandales ne seront pas poursuivis contrairement à ce qui tombe sur les véritables citoyens agissant, EUX, pour l’intérêt général, anti-OGM par exemple.


          • le naif le naif 30 octobre 2013 11:55

            DLR hurle avec les loups, mais dès qu’il s’agit de remplir la gamelle s’associe avec l’UMP.... Risible ou à pleurer c’est au choix


            • Xavxav 31 octobre 2013 10:01

              Je suis d’accord sur le fond. 


              Mais l’Ecotaxe a été décidée à cause de la LKW Maut, équivalant allemand, qui a entraîné le report de 1500 camions supplémentaires sur les autoroutes alsaciennes. 
              Lien : article de Libération du 30 Octobre 2013 : Ecotaxe : « Quand les Alsaciens manifestent, ils sont moins entendus » Une simple augmentation de tarif du gazole ne résoudrait pas ce problème là. A moins que son abandon soit décidé au niveau européen.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès