Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’effondrement du dollar est-il pour bientôt ?

L’effondrement du dollar est-il pour bientôt ?

Voilà une question qui taraude de nombreux observateurs, car elle est synonyme d’un rééquilibrage de la puissance mondiale. La manière dont je pose la question reflète déjà mon point de vue : l’effondrement me paraît inévitable, on peut seulement se demander quand il se produira. Certains estiment que l’échéance est imminente.

Des indices qui ne trompent pas

Les évènements économiques récents manifestent un rapprochement de la Russie et de la Chine, en particulier ce fameux accord gazier de 400 milliards de dollars. Comme le souligne Fabrice Drouin Ristori, fondateur de Goldbroker.com : « La valeur totale a été exprimée dans la presse en dollars, mais la monnaie de règlement de ce partenariat gigantesque n’a pas encore été précisée officiellement. Or, la défiance de la Russie et de la Chine quant à l’utilisation du dollar est manifeste depuis plusieurs mois. On peut donc très fortement douter de l’utilisation du dollar en règlement de cet échange énergétique colossal. »

Parallèlement à ce désir d’émancipation du dollar dans les échanges commerciaux, James Rickards, analyste financier et auteur de « Death of Money » (la mort de la monnaie), soulignait dernièrement à la télévision russe : « La Chine a 3000 milliards de dollars, mais elle est en train d’acheter de l’or aussi rapidement que possible. La Chine, s’inquiétant du fait que les Etats-Unis vont dévaluer le dollar avec l’inflation, souhaite se protéger en cas de chute du billet vert, donc l’or va grimper ». La Russie et l’Inde importent également massivement de l’or, ce métal qui pourra jouer à nouveau, en cas d’effondrement du dollar, un rôle d’actif de référence qu’il a toujours joué avant la suspension de la convertibilité du dollar en or par Nixon en 1971.

Cours de l'or de 1915 jusqu'à nos jours - cliquer pour agrandir.

Cours de l’or de 1915 jusqu’à nos jours – cliquer pour agrandir.

Observer les tendances long-terme me paraît intéressant dans un monde qui ne voit plus qu’à trois mois – et encore, s’agissant des chiffres du chômage, on est incapable d’évaluer le mois suivant, c’est la loterie. Notons sur le graphique ci-dessus que l’augmentation du cours de l’or dérive de l’instabilité économique, c’est une valeur refuge. Les pics du cours de l’or sont intervenus après le déclenchement des grandes crises : 1929, 1973, 1979, 2000, 2008.

C’est la grosse crise qui monte, qui monte…

On peut dès lors se demander quand la prochaine crise surviendra, car elle sera selon toute vraisemblance le signe annonciateur d’une hausse fulgurante du prix du métal jaune et donc, d’une victoire importante des BRICS qui se seront approvisionnés suffisamment en la matière. Le dollar sera en quelque sorte une victime collatérale d’un phénomène relevant avant tout de l’économie réelle, et basé sur la concurrence de pays à bas salaires ne souhaitant plus seulement jouer des rôles de figurants.

Peu de personnes osent envisager à voix haute, c’est-à-dire dans les médias grand public, une crise prochaine, à part peut-être Jacques Attali qui la prédit pour 2015. Je ne rejoins pas le catastrophisme de M. Attali qui évoque ailleurs le risque d’une troisième guerre mondiale, et je ne partage pas non plus son optimisme faisant miroiter qu’il existerait des solutions pour relancer une croissance supérieure ou égale à 2%.

Cependant, il me paraît clair que l’heure d’une crise majeure approche – je ne me prononce pas sur une date car tous les moyens sont mis en oeuvre pour la retarder au maximum – aux Etats-Unis et en Europe à cause de l’accumulation d’un certain nombre de bulles depuis 2008 : surproduction chinoise masquée par de faux chiffres (notre croissance dépend de celle de la Chine), gaz de schiste étasunien, crédits étudiants étasuniensactifs pourris résiduels de 2008… Si l’une éclate, il y a un risque de réaction en chaîne.

Cette crise sera majeure dans le sens où les Etats occidentaux sont déjà surendettés, comment pourront-ils augmenter encore leurs plafonds respectifs ? Et quand bien même ils le feraient, avec une nouvelle récession, ils se retrouveraient bien vite en défaut de paiement, sans même évoquer l’implosion de l’UE. Comme toute crise majeure, elle sera difficile à vivre (ou à survivre) à cause de l’aveuglement d’une minorité pensante et agissante, de droite comme de gauche, s’accrochant cette fois-ci désespérément à l’espoir d’une innovation salvatrice.

Chacun sa définition de la réalité

Les innovations techniques ont permis au cours du XIXème et du XXème siècle d’augmenter considérablement la productivité. Cependant, elles ne furent pas, avec l’énergie pas chère ou l’investissement, les seuls facteurs d’augmentation de la richesse. Les inégalités entre monnaies et les divers protectionnismes facilitant l’exploitation des pays « sous-développés », le développement des complexes militaro-industriels, ou l’accumulation du capital financier via les inégalités salariales, ont également été de puissants vecteurs de croissance, mais passés sous silence dans les manuels d’histoire et d’économie.

On s’imagine que les progrès du XXème siècle sont reproductibles au XXIème siècle. Mais sur quelle base ? Celle de croire que les robots vont remplacer l’homme et être à son service ? Celle d’espérer que l’homme pourra bientôt se tourner les pouces et vivre grâce à un revenu universel ? De telles utopies s’appuient sur l’abstraction du fait que les innovations ou l’énergie pas chère n’ont pas été les seules causes de la croissance occidentale des deux derniers siècles. L’oubli du passé se répercute dans la cécité présente.

Lorsque l’on regarde la réalité sans détour, on constate que l’innovation du XXIème siècle produit des licenciements jusque dans les pays en développement (cf. exemple de Nike dernièrement) où les salaires sont pourtant cinq à dix fois moindres qu’en Occident ! On constate que le secteur des TIC délocalise beaucoup plus qu’il n’a besoin de compétences françaises comme l’affirment à tort et à travers les nouveaux entrepreneurs bardés de bonnes intentions. Et si des robots sont fabriqués, ils auront surtout besoin de machines pour être produits, pas d’hommes. Mais de toute façon, les robots sont d’abord ces hommes qui répètent inlassablement les mêmes calculs, empêtrés jusqu’au cou dans leurs jeux de pouvoir, et dont la notion de réalité n’est en fait qu’un idéal leur permettant d’asseoir leur domination.

Joaquim Defghi

Blog : actudupouvoir.fr

Twitter : @JDefghi


Moyenne des avis sur cet article :  4.54/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

77 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 6 juin 2014 08:49

    Celui de l’Europe sera bien avant .....


    • Bergegoviers Bergegoviers 8 juin 2014 02:55

      On doit aussi avoir très bientôt la guerre contre l’Iran, la troisième guerre mondiale commençant en Syrie et en Ukraine, le retour du Christ chrétien, celui du Christ Musulman, celui du Christ juif et celui de l’Imam caché.


      Mais seulement après le Mondial de football, car nos dirigeants et nos Dieux, s’ils sont souvent sans pitié, savent qu’il nous faut parfois regarder une balle pour continuer à les vénérer.


    • Scual 6 juin 2014 09:03

      A vrai dire tant que les USA ont les moyens militaires d’imposer le dollar comme seule monnaie d’achat des hydrocarbures, le dollar conservera une valeur.

      En vérité je ne sais pas si le but des guerres actuelles est de faire perdurer le dollar aussi longtemps que possible ou si c’est pas plutôt d’obliger le monde à adopter un « neodollar » une fois le dollar effondré. Les États n’ayant pas d’autre choix que d’accepter ou d’être privés d’énergie, personne ne pouvant forcer les américains à laisser passer le pétrole.

      En tout cas deux choses sont certaines. Le dollar n’a plus d’autre valeur que celle de l’armée américaine imposant son monopole sur le pétrole. L’autre chose c’est que les guerres menées par les USA jusqu’ici leur permettent pour encore longtemps d’imposer ce monopole au reste du monde mis à part le bloc eurasiatique (Chine-Russie-Iran) qu’ils ont militairement encerclé afin d’empêcher tout les états voulant s’émanciper de faire appel à eux.

      Donc que ce soit avec ce dollar ou en imposant de facto un nouveau dollar après l’effondrement du premier, il n’y a pas d’alternatives à la domination américaine dans le bloc occidental pour l’instant et il n’y en aura pas tant qu’une puissance nucléaire globale disposant des ressources et des moyens d’assurer un approvisionnement en énergie au reste du monde ne viendra pas concurrencer les USA... ce qui ne semble pas possible à court ou moyen terme. Sinon il faudra attendre la transition énergétique et la sortie des énergies carbonées pour rendre ce modèle de domination obsolète... c’est pas non plus pour demain surtout avec des traitres au pouvoir vendant toutes nos entreprises, technologies, savoirs faire et brevets pour le faire aux USA !

      Bref effondrement ou pas, les USA resteront maitres du bloc occidental et donc d’une France enchainée à l’Euro alors qu’elle pourrait grâce à un partenariat avec l’Algérie et la Françafrique s’affranchir de cette domination, sans compter qu’elle dispose des moyens de lancer la transition énergétique... mais pour ça on en revient une fois de plus à la « volonté politique » de traitres vendus aux USA, que ce soit l’UMP ou le PS et grâce au médias ils nous imposeront également un FN fausse « alternative » tout aussi inféodée aux US et susceptible de nous couper de l’Afrique qui est notre seul salut...


      • Pere Plexe Pere Plexe 6 juin 2014 12:05

        Oui le dollar à la valeur de la « diplomatie » US.

        Le récents exemple de l’amende BNP en est symptomatique.

        Et plus encore le manque de réactions de l’UE à cette affaire.

        Mais il est vrai que lorsque l’on est incapable de demander réparation pour le plus scandaleux et le plus vaste système d’espionnage de nos diplomaties de nos technologies de nos élus de nos transactions de nos citoyens...il ne faut pas attendre la moindre réaction contre le maitre du monde.


      • goc goc 6 juin 2014 18:43

        ope@scual

        Je ne crois pas que le dollar puisse indéfiniment continuer à jouer le monopole. Il va arriver un moment ou les populations obligeront leurs gouvernants à choisir entre la porte (dans le meilleur des cas) et un abandon de leur vassalité. La montée du FN, et surtout de l’abstention en France, prouve bien que les politiques européennes actuelles ne sont plus suivi aveuglement.

        Ensuite je reste persuadé que le grand scandale qui provoquera l’effondrement du capitalisme sera bien celui des faux certificats « or » , voir celui des lingots avec moins d’or que prévu.

        Enfin, votre analyse part sur la base d’une puissance américaine invincible. Or actuellement se profile au contraire une parte de cette invincibilité et meme un affaiblissement des alliances, affaiblissement qui pourrait aller jusqu’a un retournement complet pour certains anciens alliés.

        bref, le rapport de force que vous évoquez est déjà dépassé. Il faut s’attendre à un ré-equilibrage des forces.

        il n’y a pas d’alternatives à la domination américaine dans le bloc occidental pour l’instant et il n’y en aura pas tant qu’une puissance nucléaire globale disposant des ressources et des moyens d’assurer un approvisionnement en énergie au reste du monde ne viendra pas concurrencer les USA..

        Et bien si justement. La puissance que vous évoquez est bien devant vous, c’est la Russie. Elle dispose des matières premières essentielles et se trouve déjà en position de force en Europe. Voila aussi pourquoi ce qui se passe en Ukraine est aussi important et devient le signe majeur du début du déclin américain


      • Scual 6 juin 2014 23:52

        En ce qui concerne le rapport entre dollar et énergie, je crois que vous n’avez pas saisi le fait que : les peuples n’ont pas le choix. Aucun peuple n’acceptera de se passer de chauffage l’hiver, la faim au ventre dans un pays isolé sans débouché et en plein chaos du à la destabilisation permanente fomentée par les US. L’absence de travail et d’électricité, de transports... Voila ce que signifieraient les sanctions que prendraient les USA contre ceux voulant s’affranchir. Si vous pensez que le peuple peut soutenir des fdirigeants ayant entrainé leur pays dans une telle situation et qu’il restera un seul citoyen pour penser que c’est mieux comme ça que sous domination américaine, vous vous trompez. Les gens renverseront eux même leur gouvernement antiUS avant même la fin de son premier mandat.

        Les seuls pays hors bloc eurasiatique pouvant abandonner le dollar pour leurs hydrocarbures, et encore que en théorie seulement, sont les puissances nucléaires globale avec des troupes déployées le long des routes d’approvisionnement. La France avec l’Algérie, Le Royaume-uni avec le pétrole de la Mer du Nord, peut-être Israel, mais c’est tout. De toute façon et quoi qu’il arrive, pas de sous-marins indétectables remplis de missiles nucléaires, pas de résistance possible.

        En effet contrairement à ce que vous dites, l’armée américaine EST invincible. Le nom de cette situation qui dure depuis la fin de la seconde guerre mondiale est l’équilibre de la terreur. Seule une poignée de puissance peuvent au mieux détruire les USA mais uniquement au prix de leur propre destruction : aucune victoire n’est possible. Il est donc UN FAIT que l’armée américaine est invincible à moins que les US ne décident unilatéralement qu’ils ont plus à gagner qu’à perdre à laisser la victoire à leur adversaire, qu’ils auraient pu raser si ça leur chantait.

        Rien actuellement ne rééquilibre cette situation à part... les USA justement avec leur bouclier antimissile pouvant s’il est assez efficace mettre fin à l’équilibre de la terreur à leur profit dans certains cas... d’où l’importance des sous-marins qui s’ils peuvent s’approcher des cotes US permettent de maintenir l’équilibre de la terreur. Bref militairement à tout points de vue ils sont dans la meilleure position qu’ils n’ont jamais eu dans leur histoire mis à part la fin de la seconde guerre mondiale.

        Vous vous fourvoyez si vous pensez que les petits signes d’affaiblissement des USA ont un quelconque poids par rapport à ça. Au contraire si ils estiment pouvoir se permettre quelques économies au niveau des troupes alors qu’ils ont la machine à billet, c’est justement qu’ils se sentent assez en sécurité pour se le permettre...

        D’une manière générale les USA sont toujours rabaissés, sous-estimés, déclarés décadents, en perte de terrain, leurs opérations sont toutes des échecs etc... depuis le temps qu’on dit ça ils devraient être revenu au niveau du Zimbabwe. Mais la vérité c’est qu’ils nous la mettent systématiquement depuis un siècle et que c’est tout simplement impossible pour des gens qui ratent tout... La vérité c’est que cet empire est encore à l’heure actuelle extrêmement puissant et que s’il y a un pays qui n’a jamais fait n’importe quoi au niveau géopolitique et geostratégique c’est bien eux. Ceux qui les ont sous-estimé n’ont jamais rien connu d’autre que la défaite.

        Ils ne sont pas tout puissants mais si on se voile les yeux, on ne risque pas de les contrer.


      • goc goc 7 juin 2014 12:52

         sourd !!@scula

        les empires invincibles c’est comme les gens indispensables, il y en a plein les cimetières.

        Je ne sais pas quelle age vous avez, mais visiblement vous avez du sécher un paquet de cours d’histoire.

        Aucun peuple n’acceptera de se passer de chauffage l’hiver, la faim au ventre dans un pays isolé sans débouché et en plein chaos du à la destabilisation permanente fomentée par les US.
        En France une période similaire a donné la révolution française de 1789.

        De toute façon et quoi qu’il arrive, pas de sous-marins indétectables remplis de missiles nucléaires, pas de résistance possible.

        demandez donc aux talibans si c’est grâce à leurs sous-marins indétectables qu’ils réussissent à chasser les occidentaux, ou si c’est simplement à force d’attaquer les convois d’approvisionnement (tout comme les barbares lors de la fin de l’empire romain).

        Il est donc UN FAIT que l’armée américaine est invincible à moins que les US ne décident unilatéralement qu’ils ont plus à gagner qu’à perdre à laisser la victoire à leur adversaire, qu’ils auraient pu raser si ça leur chantait.

        oh grand stratège ! rien ne vous perturbera dans vos convictions, que dis-je dans vos dogmes. Vous avez raison, il ne faut pas être perturbé, car il parait que la perturbation rend.

        Au contraire si ils estiment pouvoir se permettre quelques économies au niveau des troupes alors qu’ils ont la machine à billet,

        c’est bien là le vrai problème. la prétendue puissance de l’empire américain ne repose que sur un dogme, celui de la toute puissance du dieu dollar, dont l’impact culturel sur sa population leur font oublier les fondamentaux économiques de toute société (fondamentaux que visiblement vous n’avez pas non-plus). De plus si n’importe quel pays usant de la planche à billet, se retrouve rapidement face à une inflation à 2 ou 3 chiffres, dans le cas des USA, le cercle infernal, dont l’enclenchement inévitable est artificiellement retardé, sera encore plus destructeur.

        La seule solution que vous refusez de prendre en compte c’est l’implosion de l’empire. c’est à dire sa destruction par l’intérieur. Destruction par l’écroulement du dollar, destruction par explosion du nombre de catastrophes écologiques, destruction par explosion sociale. Un 1789 n’est certes pas envisageable, mais l’abrutissement voir la zombification de la société américaine, associé à son surarmement civil, pourrait la conduire à son écroulement de façon tout aussi grave que notre révolution mais sans la création d’une nouvelle société.


      • Scual 8 juin 2014 17:32

        Et bien je vais reprendre vos arguments un par un :

        « En France une période similaire a donné la révolution française de 1789. »

        Oui cela prouve bien ce que JE dis. Dès que le peuple à été privé de nourriture, il a renversé le régime et il fera exactement la même chose a tout autre régime, fut-ce t il légitimement anti-US.

        « demandez donc aux talibans »

        Ça va peut-être vous secouer un peu, mais Taliban = USA, enfin ça vaut aussi pour les autres Al-qaida et compagnie, évidement. Y en a aucun qui chasse l’autre, ils foutent le bordel ensemble dans toute la ceinture verte parce que c’est dans l’intéret des USA... d’ailleurs ils sont plus souvent leurs alliés que leurs ennemis et à chaque fois, c’est eux qui gardent le pétrole.

        « rien ne vous perturbera dans vos convictions, que dis-je dans vos dogmes »

        Et certainement pas le fait que vous n’ayez pas trouvé de réponse... C’est un fait. A moins que vous n’ayez une info comme quoi les USA n’ont plus de missiles nucléaires, ils sont bel et bien invincibles militairement.

        Pour le reste par contre je suis d’accord avec vous, les USA pourraient bien imploser en théorie. Malheureusement il y a deux problèmes. Le premier c’est qu’on ne sait ni pourquoi, ni comment, ni rien et qu’on ne peux pas parier dessus ne serait-ce que parce qu’il pourrait bien en sortir quelque chose de pire... Bref difficile de parier là-dessus, et encore moins si on leur fourni un ennemi. En plus ce régime n’hésiterait pas à répliquer par la force ce qui implique forcément une guerre civile loin d’être synonyme de bonne nouvelle dans un tel pays.

        Le deuxième problème, le plus inquiétant selon moi, c’est les technologies actuelles de contrôle, de manipulation, de surveillance et de répression de la population. Elles sont si nombreuses, efficaces et radicalement nouvelles que l’on n’a absolument aucune idée de leurs effets possibles et de leurs conséquences. Il est tout à fait possible que ces technologies permettent à cette ploutocratie de créer une dictature totale ne permettant pas la révolte sociale. Dans ce cas on aboutirait soit à un long pourrissement sur une très longue période durant laquelle la ploutocratie laisserait moisir le pays afin de conserver ses privilèges, soit l’implosion viendrait des élites elles-même, s’entredéchirant pour le pouvoir... ce qui ne pourrait pas aboutir à autre chose qu’une révolution bourgeoise... pas top non plus.

        Le « meilleur » cas d’implosion serait que dans peu de temps, un ou deux États Americains importants décident de se retirer de l’Union soutenus par leurs élites et que face à la catastrophe, se déclenche une panique et un chaos politique laissant suffisamment de place à un mouvement pacifique ET uni du peuple américain. La seule chose qui unirait le peuple américain serait de sauver l’Union, et la seule chose qui ferait accepter des revendications sociales serait aussi de sauver l’État fédéral. En tout cas il faut que le bordel vienne d’en haut, vu que le peuple est sous contrôle, et il faut un lien très fort pour unir les groupes de cette dis-société.

        En tout cas, ne sous-estimez surtout pas les USA. Il ne faut pas les prendre pour des dieux, mais il ne faut pas les prendre pour des crétins non plus. Il faut analyser rationnellement ce qu’ils sont et ce qu’ils font et les juger uniquement sur cette base là. V

        Vous savez nous à gauche on a toujours considéré que notre système était mieux et que le leur était une aberration. Ils ne pouvaient finir que par échouer, par s’effondre, par imploser etc... On a vu tout NOS systèmes échouer, s’effondrer ou imploser, eux ils sont toujours là alors qu’on est sur de leur effondrement imminent depuis 50 ans. Il est peut être temps de les regarder pour ce qu’ils sont plutôt que d’attendre un éventuel Grand Soir.

        En plus on analyse ce qu’ils font à travers nos yeux à nous. Du coup on interprète les opérations US soi-disant pour la démocratie, les droits, les libertés et la prospérité comme des échecs, car si nous avions abouti à ça, on aurait considéré ça comme des échecs. Sauf que c’est une ploutocratie brutale, violente, antisociale et égoïste : ils n’ont jamais eu ces objectifs là. Ils ne les ont même pas pour leur propre pays ! Alors il faut chercher à comprendre leurs vraies objectifs, et voir si ils les ont atteint. C’est seulement après ça qu’on peut se dire si ils sont en difficulté ou pas.


      • mmbbb 9 juin 2014 12:31

         @  Par Pere Plexe  CQFD Nous sommes des veaux et l’europe est le vassal des USA Avant de rever de l’effondrement du dollar il aurait mieux fallu que l’Euro soit une monnaie de change ( les transactions se font en dollars lorsque le barril de petrole se fera en euro oui le dollar sera sur sa fin ) et non une monnaie de reserve ( et encore !) 


      • Gandalf Claude Simon 6 juin 2014 09:21

        L’effondrement du dollar n’est pas souhaitable. 

        Les chiens de la manipulation y veillent.

        Mais effectivement, les revendications souveraines d’autres puissances régionales sont légitimes.

        • christophe nicolas christophe nicolas 6 juin 2014 09:40

          C’en sera fait avant la fin de la décennie. Les énergies quasi gratuites vont entraîner une gigantesque déflation mondiale... Warren va en perdre son dentier....


          Je conseille vivement de repenser à la restauration de la Royauté... c’est là que les Américains vont être emmerdés.... nous on a Louis XX que les prophéties désignent.

          La Russie aussi, ils ont tué les Romanov, il vont être obligé de prendre Poutine...

          Je crois que vous ne vous rendez pas compte qu’une grande partie de la masse monétaire va disparaître... que chaque état reprendra ses possessions de gré ou de force... un petit proverbe amérindien s’impose

          Vous n’aimez pas la terre parce que vous la vendez, puis vous la saccagez pour faire du profit. (...) Pour nous, Amérindiens, nos valeurs c’est notre mère la Terre, elle est sacrée, c’est l’esprit de nos ancêtres, c’est notre culture, c’est notre liberté, c’est notre source de vie, ça n’a pas de prix.’


          • Gandalf Claude Simon 6 juin 2014 10:13

            Les américains ont sorti la voiture au thorium, travaillent sur l’énergie de l’hydrogène de l’eau pour leurs navires de guerre, seraient compétitifs en algocarburants, et disposent de leur voiture électrique. Cela ne semble pas être en faveur de l’affaiblissement de leur économie et de leur monnaie.



          • Scual 6 juin 2014 11:41

            Sauf qu’ils feront fabriquer tout ça ailleurs avant de l’importer...

            Le problème des US, c’est les délocalisations, pas autre chose. C’est parcequ’ils ne fabriquent plus rien eux même et appauvrissent leur peuple que le dollar n’a plus de contrepartie matérielle... ajoutez y la compensation par les bulles boursières et la planche à billet démultipliant le problème et vous comprendrez que c’est pas du tout une question de brevets ou de technologie.


          • asterix asterix 6 juin 2014 10:27

            D’accord avec votre analyse, mais je ne m’explique toujours pas pourquoi l’or a perdu 25% de sa valeur en un an ...et quasiment 10 en un peu plus d’une semaine.


            • Gandalf Claude Simon 6 juin 2014 11:36

              La demande était en baisse car la production est très limitée.


            • Scual 6 juin 2014 11:48

              C’est juste l’éclatement d’une micro bulle... mais la tendance générale c’est autre chose.


            • Joaquim Defghi 6 juin 2014 12:09

              N’y aurait-il pas dans cette baisse de l’or un rôle des banques centrales qui incitent à acheter de la monnaie ? D’autre part, une crise n’est pas prévue. Si elle l’était, elle n’en serait probablement pas une. Les investisseurs choisissent actuellement plutôt des placements risqués comme les valeur technologiques ou des placements qui leur paraissent sûr : les obligations d’Etat. Mon analyse n’est pas du tout celle des économistes qui, au contraire, n’arrêtent pas de prédire de beaux jours entre le miracle du gaz de schiste, la croissance chinoise ou la croissance africaine qui constitue elle aussi une bulle, comme d’habitude, car elle repose sur les matières premières. 


            • Gandalf Claude Simon 6 juin 2014 12:33

              Il est effectivement remarquable de soutenir le cours des métaux précieux afin d’améliorer les conditions de vie des mineurs.


            • Doume65 6 juin 2014 16:09

              Les lois de la finance sont impénétrables !


            • kane85 kane85 7 juin 2014 09:15

              @ Claude Simon, vous écrivez : « La demande était en baisse car la production est très limitée. »

              Absolument éclatée de rire ! smiley smiley smiley smiley smiley smiley

              Depuis quand ceux qui ont de l’argent n’achètent-ils pas un produit qui ne peut que prendre de la valeur de par sa rareté ? smiley

              Et depuis quand le prix de l’offre baisse quand un produit devient rare !!!! smiley

              Je croirais plutôt l’auteur quand il dit que les banques centrales manoeuvrent pour faire acheter de la monnaie... C’est beaucoup plus logique !

              En tout cas, merci pour ce petit moment de pure rigolade ! smiley


            • ppazer ppazer 6 juin 2014 12:38

              Si vous comparez le pouvoir d’achat du dollar entre maintenant et il y a 100 ans, vous comprenez qu’il s’est déjà effondré.


              • lsga lsga 6 juin 2014 13:14

                La chute de l’or suivra celle du Dollar. 


                • Doume65 6 juin 2014 16:10

                  Tu peux développer ?


                • lsga lsga 6 juin 2014 16:13

                  Oui :

                   
                  1 : le Dollar semble menacer, donc l’or monte
                  2 : Le Dollar chute
                  3 : Une nouvelle monnaie internationale est instaurée
                  4 : L’or s’effondre 

                • Aldous Aldous 6 juin 2014 21:00

                  L’or ne varie pas, c’est le reste qui varie.


                  Une drachme d’or vaux toujours sa valeur d’il y a 2500 ans, plus une prime considérable due à sa valeur culturelle.

                  Par ailleurs les nouvelles monnaies supranationales (Améro ou Dollar Américain) seront 100% numériques. « Nul ne poura acheter ni vendre sans recevoir sur la main (siège de l’action) ou le front (siège de la pensée) un chiffre d’Homme. » Apocalypse 13.

                • Lucide bdpif@laposte.net 6 juin 2014 22:32

                  La chine rachete les stocks d’or en masse afin de faire couler le dollar pour plus tard


                  Une fois le dollar effondré. Effectivement l’atlantisme US sera mort pour laisser place à l’atlantisme RUSSO CHINOIS. 

                  Franchement, on a rien à y gagner au change.


                • wesson wesson 7 juin 2014 04:27

                  Bonjour Isga,


                  tu n’as pas tout à fait tort, c’est juste que le cours de l’Or est totalement manipulé.

                  De toute manière, ça fait un moment que les gogos se font pigeonner avec des lingots « d’Or » soit fourrés au tungstène, soit entièrement en alliage de tungstène qui imite l’Or à la perfection. 

                • Doume65 7 juin 2014 16:31

                  @Isga

                  « 3 : Une nouvelle monnaie internationale est instaurée

                  4 : L’or s’effondre »
                  La création de l’euro n’a pas infléchi d’un iota la courbe du cours de l’or en 2001.
                  De plus, tu n’explique pas la relation de cause à effet entre la création d’une nouvelle monnaie et l’effondrement de l’or.
                  Enfin, si tu connaissais l’histoire du dollar, tu saurais que la conversion dollar - or a été abandonnée par Nixon parce qu’elle était devenue intenable (pour le dollar, évidemment)

                • Bergegoviers Bergegoviers 8 juin 2014 02:58

                  Il serait peut-être utile de vous renseigner au sujet de la manière dont le prix de l’or est fixé avant de bavarder.


                • Doume65 8 juin 2014 15:18

                  « Il serait peut-être utile de vous renseigner au sujet de la manière dont le prix de l’or est fixé avant de bavarder. »

                  Eh bien, renseigne-nous ! Comme ça, tu nous instruira et ton intervention ne restera pas que du bavardage !

                  Un peu de concret : Pour la fixation du prix de l’or, c’est très simple. C’est une valeur refuge qui fluctue selon la confiance qu’en ont les investisseurs.


                • mpag 6 juin 2014 14:28

                  Les reserves de changes en Dollars de certains pays notamment la chine et le Japon sont abyssales, si le dollars s’ecroulent, ce sont leur reserves qui s’ecroulent et le prix de l’energie libélés en dollars augmentera en conséquences,

                  Le contrôle se fait par la monnaie et le dollars est en quasi monopole, quant vous achetez du pétrole dans la plupart des pays du monde vous contribuez à la puissance de l’Amérique

                   le seul moyen de renverser la tendances, c’est de vendre le pétrole sous une autre monnaie, la Russie et la Chine avec leur accord énergétique n’est qu’un prélude qui va être amener à évoluer dans d’autres pays

                  Cependant à court et moyen termes, je ne crois pas à sa chute et d’autant plus que malgré les QE faramineux, le dollars ne sait pas effondré.......aucune chance, le monde est drogué au Dollars et le medecin qui tient la seringue est aussi le dealer...........

                  Quand j’y réfléchi, je me dit qu’ils sont fort comme même, le monde achète de l’energie en Dollars , par conséquent l’Amérique dispose d’une carte de crédit illimité pour imprimer ces Dollars et peut par conséquent Consommez sans limites et à tout intérêts d’ailleurs........

                  L’énergie finance l’Amérique, Le monde finance l’Amérique

                  Pour imager, le banquier n’a plus les moyens de stopper un de ces seuls client..........qui detient à lui seul 70% de ces propres billets.............et la banque n’a d’autres choix que de les prendre et le les distribuer sous peine de faire disparaître tout ces autres clients.........

                  Énorme tout simplement énorme

                  D’autant plus que dès que le vent tournera et que le monde aura la technologie suffisante pour se passer du pétrole , ils imprimeront une autre monnaie encore plus forte en valeur afin de réduire leur endettement et se seront gavé comme jamais
                  Le monde n’aura pas le choix car ils disposeront de réserves de changes énormes en Dollars, Un peu comme si on vous dit que votre monnaie de monopoly vaut aujourd’hui de l’or : As good as gold........

                  De vrai génie


                  • Doume65 6 juin 2014 16:13

                    « le seul moyen de renverser la tendances, c’est de vendre le pétrole sous une autre monnaie »
                    Si on a pas peur de se faire bousiller par l’armée US et l’OTAN (se rappeler l’Irak et la Libye)


                  • mpag 6 juin 2014 18:09

                    C’est précisément ça, l’armée américaine est juste la dernière pièce pour faire accepter cette domination monétaire et par conséquent énergétique
                    Du moment que vous utilisez leur monnaie, aucun risque, l’exemple de la Lybie et de l’Irak sont juste une pierre deux coup, la prétendu démocratie mais surtout le contrôle des énergies par la monnaie

                    Je ne serais pas surpris que la prise en considération de L’Iran et d’un futur accord soit le fruit d’âpres négociation sur la monnaie d’échange qui rappelons le ne souhaitez pas le Dollars pour vendre leur pétrole  


                  • goc goc 6 juin 2014 18:47

                    Si on a pas peur de se faire bousiller par l’armée US et l’OTAN (se rappeler l’Irak et la Libye)

                    si la Russie et la Chine s’y mettent, je vois mal les USA, malgré toute leur puissance, « bousiller » les deux plus grand pays du monde


                  • bakerstreet bakerstreet 7 juin 2014 00:06

                    Votre article est intéressant, et fait preuve de modestie. 

                    Comment peut on d’ailleurs prédire l’avenir, quant on n’a pas de boule de cristal. 
                    Tant d’incertitudes, et de questions ?
                    On tente de rester cohérent, mais il est bien peu probable que les forces qui dirigent le ying et le yang le soient. 
                    Depuis la nuit des temps, nous refaisons l’histoire et marquons au feutre les grosses erreurs, déjà prévisibles en leur temps, comme cette boucherie de 14, ou Europe se suicida. 

                    Il semble bien que les states soient dans le même obscurantisme que les dirigeants qui prirent les décisions fatales, en 14. C’était les maîtres du monde, tout leur avait réussi, et la guerre tout compte fait avait toujours été plus ou moins une bonne affaire, se soldant par une relance de l’économie.

                    La grande affaire, c’est effectivement les menaces sur le dollar....
                    Horribilis ! 
                    Que faire pour contrer le projet des brics, qui ressurgit, avec la menace d’une autre monnaie d’échange, qui mettrait KO la toute puissance du dollar. Jusqu’alors, cette monnaie de singe n’avait même plus besoin de dolllars ou de musique, pour que tout le monde la fasse danser, pour le plus grand bonheur de l’oncle Sam, tenancier de ce bordel...

                    Quel est l’imbécile qui avait dit que l’histoire était finie ?

                    Il est inquiétant de voir la dichotomie qu’il existe entre la santé de l’économie, et la vraie puissance, qui n’est même plus industrielle des states, et celle de son armée. 
                    Un des gros jokers dont elle disposerait.

                    Si le dollar était menacé, il est à craindre qu’elle sorte son flingue de sa manche en criant au tricheur, renverse la table de jeu, et provoque un embrasement, avec l’espoir qu’elle sera encore gagnante, comme en 14 comme en 45...

                    Jamais deux sans trois, doit on se dire la bas. 

                    Evidemment, le monde s’est diablement compliqué depuis l’époque du far-west, et même de Pearl Harbour....Comment être sûr que le bouclier anti missiles vous protégera ? 

                    Sans compter qu’il n’y a pas de terre de rechange....Zut, ce mythe de l’isolement des states a des limites....La terre ou ce qu’il en reste devient avec nos conneries de moins en moins viable....
                    Au juste si nous étions réalistes, le seul combat utile serait de travailler tous ensemble à notre survie, et à celui des autres espèces, d’entrevoir une autre harmonie......Au lieu de savoir lequel de nous aura l’exclusivité d’assister à la fin du monde, après avoir estourbi tous les autres..

                    Tout le malheur de l’homme moderne est d’avoir gardé son cerveau atavique, préhistorique, en dépit des capacités intellectuelles qu’il a su développé. 
                    Cela nous donne ces grands infirmes, qui ont troqué leur massue contre une bombe H.

                    Le soir tombe, le cow boy parano est tout seul dans la grande rue, prêt à descendre le premier qui lui cherche des crosses. 

                    Il dit qu’il a dieu avec lui

                  • howahkan howahkan Hotah 7 juin 2014 10:30
                    Salut Baker street

                    tu dis ceci : Tout le malheur de l’homme moderne est d’avoir gardé son cerveau atavique, préhistorique, en dépit des capacités intellectuelles qu’il a su développé. 

                    Cela nous donne ces grands infirmes, qui ont troqué leur massue contre une bombe H.

                    De ce que je perçois par et pour moi meme, ceci n’est pas un fait. Ce serait le contraire, l’homme pseudo moderne a hyper développé la partie intellectuelle du cerveau au dépends de tout le cerveau et au dépends d’autres capacités qui se sont endormies voir éteintes au fil du temps , capacités qui de ce que je vois pour l’avoir vécu, ne sont ni hiérarchiques, ni comparatives, ne donne pas de valeurs , voit directement sans opinion binaire etc etc....l’image de l’évolution mentale me semble être fausse au mieux, au pire une arnaque volontaire ......la encore hollywood chewing gum et les scientifiques financiers qui savent tout sur tout depuis tout le temps nous ont persuadé que il y a longtemps l’humain n’était qu’un gros beaufs idiot qui poussait des grognements de cochons.....et si tout ceci etait faux ??? et que donc d’évolution , qui veut dire changement tout simplement il n’y a pas du tout depuis si longtemps que on ne le sait plus ,mais sous serions en mode « involution » du fait du contrôle absolu de l’intellect sur le cerveau, quand on voit l’humain et ce qu’il est et fait franchement la question me semble être d’une validé absolue !! ....nous sommes un produit fini....qui a fini sa periode de changement comme le chene l’a , comme tant d’autres plantes ,animaux etc etc qui n’utilse pas le cerveau proprement et qui donc subi un bug dégénératif de celui ci....nos ancêtres animaux n’auraient rien à voir la dedans, nous sommes le fossoyeur de notre espèce en privilégiant uniquement l’intellect, qui est certes vital comme moyen de survie ,mais c’est tout, il n’a aucune aptitude a vivre.....or le moyen (l’intellect) est devenu le sens, sens qui des lors qui nous échappe totalement....voila pourquoi la folie...ordinaire ou extraordinaire..

                  • colere48 colere48 6 juin 2014 17:15

                    La volonté de se libérer du dollars a été la grande fautes de Saddam Hussein, il espérer un accord avec l’Iran, on connait la suite...
                    Idem pour les Russes qui flirt avec la Chine sur le même sujet...
                    Donc aussitôt ces pays et surtout leur dirigeants deviennent des ennemis .
                    Et les US sont passés maitre dans cet art qui consiste à « accuser son chien d’avoir la rage pour pouvoir le piquer »


                    • coinfinger 6 juin 2014 17:57

                      J’aime bien votre article . Le vrai facteur bien sur c’est la main d’oeuvre bon marché .
                      Le pouvoir communiste en Chine fournit une aubaine formidable : plus d’un milliard d’ O.S
                      à 10 fois moins cher ! Et pas de chichis pour les polutions .Les autres pays asiatiques c’était déjà bien avec leur régimes autoritaires , leurs subventions en dépenses d’infrastructures et d’éducations , mais ils n’arrivent pas bien à contenir l’évolution des salaires .
                      Pétrole et gaz ne suffisent pas au régne du $ , c’est surtout la dette Us qui y pourvoit , puisque c’est le principal importateur et qu’il paye en $ , vous étes bien obligé de l’utiliser le $ . Et puisque c’est une monnaie fiduciaire , il n’y a pas de limite à la foi , surtout si elle a un budget militaire ( au sens large militaire , égale y compris le prix de la corruption et de la manipulation ) . Comme ce budget est payé par le déficit c’est un feed back positif .
                      Pétrole et gaz c’est juste pour ralentir la chute finale .
                      ( énergie gratuite faut pas réver non plus ) .
                      Une crise est imminente , certes . L’annonce d’Attali est rassurante , il s’est réguliérement trompé . Cette fois ce sera pris directement sur les comptes des epargnants . Certes çà va les émouvoir . Pour autant le principal souci du bourgeois est la sécurité . Donc ce ne sera pas l’Apocalypse . Passé les remous tout va reprendre , comme avant (enfin presque ) .
                      Une fois que le bourgeois aura retrouvé sa quiétude .
                      Non la vraie limite n’est pas encore là , c’est la démographie qui va l’indiquer , lorsque la croissance de la population productive sera égale à zéro . C ’est çà qu’il vous a dit K Marx avec sa théorie de la valeur . çà vient , doucement , c’est pas pour 2015 .


                      • Joaquim Defghi 6 juin 2014 19:10

                        Merci. Je ne crois pas non plus en une « Apocalypse » à laquelle tant de gens aspirent régulièrement. Et comme vous l’évoquez, un effondrement, quel qu’il soit, n’est pas forcément de nature à faire évoluer les jeux de pouvoirs, ces derniers demeurent. 

                        Même après l’effondrement du dollar, c’est-à-dire qu’il perd son hégémonie, les Etats-Unis resteront un acteur majeur ; les déclins prennent du temps, et il ne sont pas nécessairement synonymes de banqueroute totale. Prenez par exemple l’Empire britannique, il a de beaux restes. J’évoque d’ailleurs dès le début de l’article un rééquilibrage

                      • bakerstreet bakerstreet 7 juin 2014 00:20

                        Joaquim...


                        Vous plaisantez....
                        L’économie de l’Angleterre est construite actuellement sur du virtuel, « la city », les fonds délocalisés, le dumping..
                        Sinon, les chansons des beatles et des stones assurent encore des royalties grâce quelques « has been » qui les achètent, comme moi.
                        Mesurez vous ce qu’était l’empire britannique sous la reine Victoria. Le soleil ne se couchait jamais sur l’empire.....Ce n’était pas qu’une image ! 
                        Toutes les forces économiques du monde convergeaient vers l’Europe, et Londres en était son port. 

                        Il ne faut pas chercher ailleurs les raisons de la guerre de 14 : En Angleterre, en France et en allemagne, dans une moindre mesure, la réussite avait été si insolente, et l’idée de progrès tant attachée à la culture positiviste européenne, que pas un moment ils n’auraient pensé que cette guerre allait être autre chose qu’une bonne affaire. 
                        Le parallèle avec les usa actuellement me semble préoccupant. 
                        Surtout vu leur potentiel militaire. 

                        Ne pas oublier que ce pays n’a jamais été en paix, et que la guerre ne s’est jamais passée sur ces terres, depuis la guerre de sécession.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès