Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’emploi : une différence de perception selon les générations

L’emploi : une différence de perception selon les générations

Le projet de loi sur la cession des sites rentables était en discussion cet été à l’Assemblée Nationale. La loi sera très certainement adoptée à l’automne. Elle obligerait les industriels à vendre un site rentable au lieu de le fermer. Certes, ce projet part d’un bon sentiment : celui de préserver des emplois. Néanmoins il pose plusieurs problèmes dont celui de se protéger de la concurrence pour une entreprise.

En effet si une entreprise a pour une obligation de vendre l’un de ses sites, celui-ci pourrait passer sous contrôle d’un concurrent avec tout l’outil industriel qu’il comporte. A terme cela pourrait menacer la rentabilité de l’entreprise cessionnaire.

Et dire que tout cela part de l’affaire Florange. Ah Florange ! Ou l’art du chômage spectacle devrais-je dire ! Cet épisode a fait couler beaucoup d’encre. Bien sur la situation des 600 employés n’est pas enviable et l’attitude provocante de Laksmi Mital n’a pas arrangé les choses.

Néanmoins cette affaire mérite quelque réflexion. Elle illustre le fait que le chômage est vu comme une fin en soi, une sorte de déclassement

Il faut donc à tout prix préserver les emplois au moyen de loi comme celle citée ci-dessus. Ce qui est regrettable dans notre pays, c’est que nous apportons très peu de solutions aux chômeurs. Ainsi des formations financées par l’état au profit des chômeurs pour qu’ils apprennent un nouveau métier.

C’est ce qu’a fait le Danemark, au moyen de sa flexi-sécurité. Cette politique a assoupli les règles de licenciement tout en favorisant les formations auprès des chômeurs. Résultat le chômage est passé de 12% au milieu des années 90 à 4% en 2007.

Si le Danemark l’a fait pourquoi ne pourrions nous pas le faire. Bien sur l’Etat est aujourd’hui très endetté et dispose de peu de moyens. Toutefois proposer ce type de projet pour faire accepter l’austérité peut trouver un certain écho auprès de l’opinion. Alors pourquoi ne le font ils pas ? Peut-être que c’est aussi une question de société.

La France est un pays conservateur, au point que conserver le même emploi durant toute une vie est solidement ancré dans les mœurs. Il semblerait tout de même que la jeune génération arrivant sur le marché du travail n’ait pas les mêmes désirs que la précédente.

Effectuer différents métiers durant leurs carrières ne semble pas effrayer les jeunes. Espérerons alors que ceux-ci fassent pression sur les pouvoirs publics pour davantage de formations permettant les changements de carrières.


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • howahkan Buddha 26 septembre 2013 10:23

     mode « avocat du diable ».....la sacro sainte pseudo compétition, toujours truquée comme le tour de france ou les autres sports provoque massacres,guerres ,destutions ,vols ,vies détruites,civilisations détruites etc etc depuis 5 ou 10 000 ans voir beaucoup plus car l’histoire est tellement biaisée que je ne crois plus aucun historien officiel..

    quoique vous fassiez la pseudo compétition qui est pour moi une élimination en fait, est toujours truquée , biaisée et amènera sans arrêt les mêmes conséquences..le reste est bla bla...IL N’Y AURA JAMAIS D’EMPLOI POUR TOUS PAR RAPPORT A SES COMPÉTENCES ET GOUTS DANS CE SYSTÈME DE LA SOCIÉTÉ MARCHANDE DE PROFIT...JAMAIS, PIPEAU....et pendant qe l’on prone la flexibilité pour certains en bas , la haut au sommet de la pyramide financière ou ils ne font rien, et bien eux se vautrent dans le conservatisme le plus total, car de pere en fils le pognon qui coule tout seul est là....il s’agit la encore d’un inversement total du réel propre au sionisme et aux néo cons, appelons un chat un chat...

    il faut simplement cesser cette compétition-élimination qui produit un nombre incalculable de vies gâchées ou tuées pour que Moooossieurs Obelix ait son gros navion, de ceux qui détruisent des tours par le haut , son gros 8X8 et tout le reste..maitresse ou amants compris..car presque tout a un prix....presque !!

    seule la mort est gratuite , pour le mort..car la aussi il va falloir encore banquer....nous vivons une époque ou l’infâme ne se cache plus,ceci est je trouve une bonne chose...car la vérité ne fait jamais mal contrairement à ce dicton stupide et faux, car elle est libératrice si elle est perçue....c’est la fuite de la vérité qui fait mal...


    • demosoluce 26 septembre 2013 13:38

      Bravo Thomas, en 1 demi article, vous apportez bcp d’aides contre le libéralisme et ses déviances naturelles.

      Vous dites : « Elle obligerait les industriels à vendre un site rentable au lieu de le fermer. Certes, ce projet part d’un bon sentiment : celui de préserver des emplois. Néanmoins il pose plusieurs problèmes dont celui de se protéger de la concurrence pour une entreprise ». Au moins, vous avouez, comme le soulignent les opposants à la fermeture de Florange que le but du rachat de Florange par Mittal n’a jamais été d’augmenter ses capacités de production mais tout simplement de détruire de la capacité de production qui aurait pu potentiellement servir à la concurrence. La priorité est donc bien la seule préservation de la rentabilité du capital lucratif au dépend de la création de richesse. Vous soulignez parfaitement que le Capitalisme a pour objectif le monopole et la rareté pour optimiser la rentabilité. Un Capitalisme libérale est donc une Utopie complète dans le sens où la libre concurrence est incompatible avec la recherche du monopole.

      Et je rejoins Bouddha sur le fait qu’en plus, tout est pipé, des structures se retrouvent en position de racheter leurs concurrents pour s’en « protéger » comme vous dites grâce à des méthodes en totale opposition avec les théories du libéralisme (création monétaire massive, marché local protégé, intervention de soutiens étatiques etc...).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Thomas


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès