Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’euro aura bien joué son rôle pour la régression sociale

L’euro aura bien joué son rôle pour la régression sociale

LES RATS COMMENCENT A QUITTER LE NAVIRE… CA SENT LA FIN POUR L'EURO ET ACTUELLEMENT, LES GRANDES MULTINATIONALES TRANSFERRENT DISCRETEMENT LEUR ARGENT DE LA ZONE EURO VERS D'AUTRES CIEUX, PLUS SURS…

MAIS LES POPULATIONS DEMEURENT, POUR VIVRE UNE AUSTERITE ET UNE REGRESSION SOCIALE SANS PRECEDENTS.

NEOLIBERALISME, MONDIALISATION ET EURO ONT ONTENU UNE REVANCHE SOCIALE DE GRANDE AMPLEUR DANS LA REGION LA PLUS DEVELOPPEE DE LA PLANETE, L'EUROPE DE L'OUEST.

La spirale infernale de l'austérité, de la pauvreté et de la faillite se met doucement en place dans cette Europe dite développée socialement. On va dans le mur à vitesse constante, sans freins, et en klaxonnant comme si on avait gagné avec les plans d'austérité.

Les plus fragiles sont touchés en premier : Grèce, Portugal, Espagne, Italie, Irlande, Chypre... Ils n'ont aucune chance de rembourser leur dette. Puis viendra la France, l'Allemagne, très dépendantes de ces pays pour leurs exportations…

L'Euro et la crise sont une construction machiavélique des financiers et des gouvernements néolibéraux pour "la revanche sociale" et la captation de l'argent des peuples. Par la dérégulation et la mondialisation, délocaliser chez les pauvres pour faire augmenter chômage et pauvreté chez nous. Puis baisser l'impôt des riches pour organiser des déficits, emprunter pour augmenter la dette et les intérêts qui seront payés par l'augmentation de la fiscalité sur les populations, puis la baisse des revenus et de la protection sociale.

Mais cette austérité appauvrit le peuple. Il y aura moins de rentrées fiscales (impôts, TVA…) car il consomme moins. Et c'est ainsi que les plans d'austérité provoquent l'inverse de l'effet recherché : le déficit se creuse, la dette augmente et les intérêts gonflent encore ( 52 Milliards cette année pour la France, pour 1800 Milliards de dette ! ). Il faut donc encore plus d'austérité et vendre les "bijoux de famille" (privatisations), pour plus de pauvreté …et peut être mourir guéri. Les peuples grecs et espagnols sont actuellement dans cette tourmente.

Et comme l'Euro interdit à chaque gouvernement de financer ses déficits par sa banque centrale ou de dévaluer pour redevenir compétitif à l'export, dette et récession agissent comme un garrot qui étrangle petit à petit le pays et son peuple.

L'Euro, monnaie forte, faite pour l'économie allemande mais aussi pour les rentiers, financiers et spéculateurs, a progressivement tué la croissance et l'économie de l'Europe développée, grâce à la mondialisation et aux paradis fiscaux. La monnaie unique aura épuisé et appauvri ses peuples, au grand bénéfice des financiers et des multinationales qui eux, commencent à quitter le navire Euro, avant sa mort programmée, suite à une lente agonie.

La torture économique imposée par l'Euro et la mondialisation auront eu le résultat espéré par 30 ans de vague néolibérale : arrêter tout développement social et humain dans le monde et provoquer une récession sociale de grande ampleur dans sa partie la plus développée, l'Europe de l'ouest.

Pour le moment, les privilégiés de la planète ont gagné. Grâce à la dérégulation de l'économie, aux délocalisations et à une mondialisation néocolonialiste et néo-esclavagiste qui interdit tout développement social dans les pays pauvres, l'internationale des spéculateurs et des multinationales a réussi à capter tous les bénéfices du travail humain, ne laissant aux populations que les miettes nécessaires pour consommer les produits à grand profit, fabriqués par les pauvres.

On sait que l'humanité avance très lentement vers la liberté et le progrès social, de trois pas en avant, suivis de deux en arrière. Et que dans les phases de recul, comme en Europe depuis les années 80, les révoltes populaires généreuses et désordonnées ne suffisent pas à rétablir cette marche en avant de l'homme, si elles ne sont pas porteuses d'un projet démocratique réellement alternatif et cohérent, c'est-à-dire progressiste et humanisme.

"Los indignados" et les mouvements altermondialistes nous en apportent la preuve. Et en France, l'arrivée de la Gauche au pouvoir n'est qu'une alternance néolibérale de plus, pour une austérité "partagée" …avant que les riches ne fuient.

En tous cas, dans le grand casino mondial de la manipulation monétaire, l'Euro aura bien joué son rôle : casser le développement social et humain de l'Europe de l'ouest, sans avoir recours à la guerre.

JANCAP

8 Août 2012


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • jako jako 9 août 2012 09:14

    Oui, juste il faut connaitre le point de rupture au delà duquel le peuple fera des petites promenades de santé un peu partout en Europe.
    A ce sujet je viens de recevoir ma feuille d’impot sur le revenu 2011, à situation inchangée je vais m’offrir un petit +20%....


    • René de Sescendres René de Sescendres 9 août 2012 18:38

      On fait bien rire de nous à l’étranger, surtout dans les BRIC où ils nous prennent pour un continent à la dérive avec notre dette impayable, notre chômage qui grimpe, etc...Ils sont au courant de tout ça, vous inquiétez pas...

      À l’auteur : Merci de ne pas utiliser DE LETTRES MAJUSCULES, on a l’impression que vous criez, en plus vous faîtes des fautes et vous ne mettez pas d’accents aux majuscules. Faîtes attention, quand même...


    • Gabriel Gabriel 9 août 2012 09:48

      Nous voyons bien là toute la bêtise et la limite de ce système capitaliste qui détruit ses consommateurs, ses clients, en les appauvrissant. Le stupide serpent s’étant mangé la queue s’attaque maintenant à sa tête. Difficile de faire plus bête. A moins, que tous cela ne soit voulu, planifié afin d’asseoir un pouvoir totalitaire sur des peuples réduit à l’esclavage et à la survie. Dans les coulisses d’un pouvoir planétaire, une poignée de mythomanes décérébrés et riche à l’ennui nous prépare des guerres qui conduiront le monde à sa perte. 


      • Alpo47 Alpo47 9 août 2012 10:02

        Que cherche t-on lorsque que l’on a déjà tout, y compris le Pouvoir ? Eviter de le perdre.
        Il s’agit bien d’une lutte pour conserver le pouvoir ou pérenniser « l’ordre établi ». Mais ils ne sont pas QUE mythomanes, ils sont surtout des PSYCHOPATHES au degré le plus extrême.


      • Thorgal 9 août 2012 11:33

        Ou peut-être cette crise n’est-elle que le reflet d’un problème sévère de déplétion des ressources, ressources qui jusque vers les années 2000 pouvaient suffir aux taux de croissance vertigineux de l’époque. Un ralentissement important de la consommation de masse ne serait sous cet angle qu’une conséquence logique d’un tarissement général des ressources (pétrole non des moindres).

        En fait, comme les politiciens ne peuvent le dire franchement au peuple, cette crise financière aritificielle vient masquer de manière opportune LE problème majeur du 21ème siècle ...


      • Traroth Traroth 9 août 2012 15:56

        Ce n’est pas de la stupidité, c’est du cynisme. L’idée que beaucoup n’ont pas encore intériorisé, c’est qu’avec la productivité actuelle, il y a une très grande part de l’humanité qui ne sert plus à rien, d’un point de vue économique. Et d’un point de vue écologique (épuisement des ressources, réchauffement climatique, surpopulation) , il faut choisir entre des jets privés pour quelques-uns et à manger pour tous, et ils y tiennent, à leurs jets privés !

        Bref, on est en train de sciemment réduire la voilure, et je pense que ça va finir dans le sang !


      • VOUS L’ AVEZ BIEN DIT REGRESSION SOCIALE  :

        -la baguette de pain coutait 1 franc elle coute 1 EURO

        -le repas ouvrier coutait 30 francs IL COUTE 10-12 EUROS SOIT 6560 francs...MINIMUM
         
        - le train surtout TGV A DOUBLE SON PRIX

        - les impots locaux ont triplé...


      • Guy BELLOY Guy BELLOY 9 août 2012 10:50

        "le grand casino mondial de la manipulation monétaire

        Effectivement et les peuples se sont bien fait roulés dans la farine sans réagir :

        En France : après le rejet par 55 % des Français lors du référendum de 2005 du projet traité établissant une constitution pour l’Europe, la France n’a pas proposé de nouveau référendum à ses citoyens au motif que ce nouveau traité n’est pas une Constitution européenne]. Une révision de la Constitution française, effectuée par la voie du Congrès le 4 février 2008[, a permis la ratification du traité lui-même par la voie parlementaire le 8 février[ SOURCE wikipedia


        • Guy BELLOY Guy BELLOY 9 août 2012 10:52

          Il s’agit bien sûr du fameux traité de Lisbonne qui a porté le coup fatal...


        • Denzo75018 9 août 2012 10:53

          La crise de l’Euro n’est que le reflet d’un endettement des états européens devenu insupportable pour les marchés et les prêteurs. Même si les Politiques n’ont pas toujours été acteurs de ce niveau d’endettement, il est pour la majorité la conséquence d’un modèle social qui ne fonctionne plus avec un niveau de croissance inférieur à 2%. Ainsi a-t-on vu exploser les dettes sociales : déficits abyssaux des caisses Maladie, Sécu, Chômage, Retraite sans compter le budget de l’état qui pense toujours contenir artificiellement la croissance par une « relance » à court-terme.

          Les Peuples européens auront à choisir entre un changement important (temporairement) du modèle social c’est à dire de la répartition ou de l’aggravation de la crise avec plus d’impôts et de TVA ...

          Si de toute façon nous faisions comme nous l’avons fait depuis 35 ans, le non-choix, les marchés et nos prêteurs le feront maintenant pour nous et sans nous concerter !


          • Alpo47 Alpo47 9 août 2012 11:57

            NON !

            Les déficits économiques, et c’est le cas quasiment partout, ne sont pas la conséquence de trop de dépenses, mais d’une diminution des rentrées fiscales et d’évasion fiscale massive.

            Tout d’abord, chaque année des dizaines (150 ?) de milliards de cadeaux aux entreprises, les célèbres « niches fiscales » dont un grand nombre sont reconnues unanimement comme économiquement inutiles.
            Idem pour les plus hauts revenus qui trouvent des dizaines de manières différentes de diminuer leurs impôts. En France et dans nombre d’autres pays, plus vous gagnez et moins vous payez, proportionnellement, d’impôts.
            Terminons avec la possibilité laissée aux grands groupes de se localiser dans un paradis fiscal pour échapper à l’impot et vous avez les vraies causes des déficits.

            Il faut cesser avec cette manipulation/ tromperie qui vise à détouner la réalité et culpabiliser ceux qui bénéficient d’aides.


          • Denzo75018 10 août 2012 09:57

            FAUX !!!!
            Et ce n’est pas parce que c’est un même constat dans tous les états gérés sur le même modèle que cela nous dédouane !

            Il y a peut être plus assez de rentrées fiscales, sociales etc...RAISON de plus pour revoir notre modèle SOCIAL obsolète puisque nous ne pouvons plus le financer...

            Enfin lorsque l’on fait un budget que cela soit le budget familial ou celui de l’état on ajuste les dépenses sur les rentrées car comme on a pu le constater depuis 35 ans, on ne peut pas ajuster les rentrées sur les dépenses ... !!!


          • Alpo47 Alpo47 12 août 2012 07:24

            Ah d’accord ... Donc, vous dites que pour permettre aux grosses entreprises et plus haut revenus de payer le moins de charges possible, on doit diminuer les prestations et aides à ceux qui en ont besoin ?
            Je serais curieux de connaitre votre modèle de société ? Je suis en tout cas certain qu’il diffère du mien. (Ah, je signale au passage que je fais partie des 5% de plus haut revenus, ce qui ne m’empêche pas d’être solidaire)


          • Denzo75018 13 août 2012 10:05

            Vous faites de la caricature et vous posez les questions et répondez à ma place !

            NON, NON et NON : Il va falloir faire AUTREMENT revenir temporairement sur d’autres « acquis », tout est simplement une question de dosage et de priorité...En tous les cas, nous ne pouvons plus CONTINUER avec les yeux fermés !


          • Yvance77 9 août 2012 12:49

            Salut,

            Ce qui me fait surtout rire chez les politiques c’est qu’ils vivent comme des autruches, la tête dans le sable. Ne pas prétendre que l’euro a fait du mal aux ménages précaires, est une honte. Le passage à cette monnaie a surtout contribuer à une augmentation des prix d’une façon fabuleuse.

            Un exemple tout con... la baguette de pain ! qu’est-ce qui justifie son prix entre 0.80 et 1.10 soit entre 5.35 FFR et 7.30... réponse rien ! Ou un litre de lait 6.5 FF et plus.

            Et quand je vois ce salaud d’Hollande dire qu’il va augmenter le smic de 2% et que de l’autre côté pleuvent les augmentations de tout type (GAZ etc..), je me dis que la révolte citoyenne ne peut plus attendre


            • tf1Goupie 9 août 2012 14:14

              C’est bien joli d’étaler un CV alléchant de « conseiller », mais au final l’auteur n’a pas l’air de comprendre grand chose au sujet.

              D’abord le problème n’est pas l’Euro, mais la dette ; ensuite la disparition de l’Euro elle est annoncée ici depuis 3 ans, alors vous êtes un peu long à la détente.

              c’est sans doute ce genre de conseiller qui a poussé des mairies à acheter des produits financiers pourris ...


              • Tall 9 août 2012 16:22

                La zone euro s’enfoncera tant que ces cons d’allemands avec leur conne de Merckel penseront qu’en gardant leurs sous, ils pourront garder leurs sous.

                Alors qu’en réalité, c’est en lâchant + maintenant qu’ils devront lâcher moins + tard.

                Quand l’incompétence-crasse se marie à la myopie cupide et au nationalisme borné, c’est la cata garantie. Les schleus n’avaient pas fait tant de chichi pour soutenir l’ex-RDA lors de la réunification. Pas assez bons aryens, les grecs, sans doute.

                Ils sont tellement cons qu’ils évoquent même l’éjection de la Grèce maintenant, alors qu’ils sont en train de mettre l’Espagne et l’Italie sur la même route.
                Sauf que ceux-ci, on pourra pas les éjecter sans mettre fin à l’UE, ce qui coûterait la peau des fesses à l’Allemagne.

                Finalement, ils ne sont pas plus malins qu’à l’époque où ils faisaient du tourisme en panzer. Il leur faut toujours des baffes dans la gueule pour comprendre.


                • moebius 9 août 2012 22:40

                  Et alors ?... il aurait éte un meilleurs prsésident s’il avait travaillé chez Castorama ?..je ne suis pas sur que Poutou aurait fait un bon president ni meme a defaut de compétence ou de relation un bon dictateur....


                  • moebius 9 août 2012 22:45

                     avant de voir des rats qui quittent des navires on peut peut etre s’interroger un peu sur ce qu’est une monaie....


                    • moebius 9 août 2012 23:01

                      ce type d’apres son profil est responsable ... ?


                      • JANCAP JANCAP 10 août 2012 19:02

                        ...vous parlez de l’auteur de l’article ?


                      • schwitters schwitters 9 août 2012 23:37

                        Merci pour cet article non partisan et réaliste sur le rôle mystérieux de l’euro, monnaie totalement fantasque.


                        • arnulf arnulf 10 août 2012 08:09

                          Les politiques rient de nous et ils ont bien raison. Ils sont là pour garder le pouvoir et ils le gardent et le garderont.
                           La plupart des gens disent « mais non c’est pas possible, ça n’arrivera pas chez nous » etc.. Et ils sont respectueux des élus (députés et sénateurs) qui eux ne les respectent pas et les considèrent comme « la populace ».

                          Messieurs les députés et sénateurs continuez, ne changez rien et vous allez conserver le pouvoir pendant encore de très longues années car vos administrés aiment ce que vous leur faites « Aîe, ça fait mal ! Ah oui encore ! », « Je vais être pauvre ! Quel terrible malheur mais Merci ! Je voterai pour vous notre bon maître ! » .
                          Les quelques petits soubresauts qui se produiront ne serviront que de soupape de sécurité.
                          Soyez heureux et tranquilles la populace sera volontairement votre édredon..


                          • fred74 fred74 10 août 2012 08:49

                            Bonjour L’auteur,

                            Comme l’écrivait un autre internaute , je vous trouve bien naîf dans votre prose.

                            Vous êtes quoi ? Altermondialiste, ou quelque chose dans cette veine ?

                            Des guerres ne sont pas à craindre puisqu’elles existent déjà et sont entretenues par différent belligérant, donc pas utile.

                            Pas de Chaos non plus, nous y sommes, et impossible de descendre plus profond, nous y sommes aussi.
                            Alors que nous reste -t-il ?
                            La course au profit est un jeux pour certain et un but pour d’autre ce qui signifie que cela ne se finira jamais, notre civilisation avance sur ce qui ce j’appellerai une résurrection....pas un truc biblic non !!! 
                            L’humain va simplement se réveiller, nous ! pas cette machine que les medias est autre politique assomme de promesse, non ! nous ! mais ce qui me fascine est d’en connaitre
                            la manière....Une révolte humaine, mais pas par cet outil qui s’ appel internet, ou agoravox,,,une révolte par le clavier de son ordi sert à quoi ? Ce rassurer ? Dire à ces copains que l’on conteste ceci ou cela ? Tout le monde s’en fou !
                            Suffit de voir qui regarde les JO , même ma femme les regarde, et quand je lui avoue mon écœurement sur l’argent dépensé pour le plaisir de certain, alors que dans le monde des humains meurt de faim par manque de moyens......elle me répond et alors, on peu rien y changer !!! Comme quand on va voter !!!! on peu rien y changer,,,,,on reste dubitatif.....et nous regardons... 
                            Mais tout à une fin .....Holland, Sarko, Obama et toutes ces supers puissance, au service de quoi ? Du dieu dollars et peu importe combien de mort cela fait, après tout !!! des morts il y en a toujours eu , alors un peu plus ou moins...
                            Sur cette échelle qu’est l’humanité, que représentons nous ?
                            Nous sommes appelé à redevenir ce que nous étions avant , un pays, des pays, est qui forme un continent......Cela marchait bien avant et remarchera encore.....
                            Un peu simpliste la présentation, mais bon , c’est l’image....
                            Je précise que cela n’a rien de politique, c’est en prévision d’un cataclysme ou nous sommes les acteurs malgré nous, mais avec notre bénédiction !
                            Nous sommes à l’orée d’une nouvelle ère et c’est tant mieux......la question est quand ? 


                            • Thorgal 10 août 2012 10:54

                              On a juste besoin d’une « peur » commune, partagée par tous, du genre risque de collision entre la Terre et un gros caillou interplanétaire, ou bien l’arrivée d’extra-terrestres intelligents, bref, un truc qui nous rappellerait notre appartenance à l’espèce humaine et nous détournerait durablement de notre nombril.

                              Une crise purement interne à l’espèce humaine n’est malheureusement pas suffisante dans une période où on a complètement oublié que chaque être humain est frère / soeur de son prochain.


                            • Peretz1 Peretz1 10 août 2012 14:03

                              Tout est dit, et bien dit. Il n’y a plus qu’à attendre le chacun pour soi dans la grande débandade.


                              • Saul 11 août 2012 21:15

                                Super-Mario devrait se dévouer pour la tentative finale de sauvetage de l’euro :

                                http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/mario-draghi-joue-t-il-a-qui-perd-121028

                                D’ailleurs tout le monde le lui demande. Pas bête Super-Mario. Avant d’agir il attend que tout le monde le supplie. C’est aujourd’hui le cas de L’OCDE dont le secrétaire général, Angel Gurria, soutient les rachats de dettes d’Etats par la BCE :

                                http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/l-ocde-soutient-les-rachats-de-dettes-d-etats-par-la-bce_324088.html#xtor=AL-241


                                • gonehilare gonehilare 12 août 2012 19:46

                                  Mario Draghi :


                                  • visé par une enquête du médiateur européen, suite à une plainte de l’Observatoire de L’Europe Industrielle, pour soupçons de conflit d’intérêts du fait de son appartenance au Groupe des Trente. (Le G30 présente toutes les caractéristiques d’un véhicule de lobbying pour les grandes banques internationales privées) 
                                  • un fils trader chez Morgan Stanley à Londres,
                                  • ancien vice-président de Goldman Sachs International pour l’Europe,
                                  • laquelle banque, à qui il est reproché un certains nombre de faits gravissimes dans la crise des subprimes, est fortement soupçonnée, à ce jour, d’être le bras armé de l’État américain (les opérations de Goldman Sachs sont peut-être à ce point liées au fonctionnement-même de l’État américain que toute véritable mise en cause est in-envisageable...) 


                                  Dormez tranquilles, braves gens, Super Banquier s’occupe de tout ....


                                  • Marc Chinal Marc Chinal 15 août 2012 12:03

                                    Vous perdez votre temps à vouloir focaliser sur l’Euro.
                                    Quand c’était le « franc », c’était la même arnaque !
                                    Libérez-vous de la servitude de la monnaie : comprenez comment elle fonctionne !
                                    Comprenez qu’il n’y a AUCUNE solution équitable dans ce paradigme et que tout « soin » porté au système ne fait que prolonger le cauchemar.


                                    • Robert GIL ROBERT GIL 15 août 2012 13:17

                                      Qui se souvient des prix en franc, d’une baguette, d’un café, d’un litre de lait ou d’un kilo de pomme de terre, et oui avec l’euro les prix ont augmentés, et c’est une moyenne, d’environ 30%, soit un tiers de plus qu’avant l’euro. Et ce pour tous les produits courants de la vie de tous les jours et nécessaires à tout individu et toute famille....................
                                      http://2ccr.unblog.fr/2010/10/20/sortir-de-leuro/


                                      • noodles 15 août 2012 13:25

                                        > yvance 77

                                        > Fred74

                                        Bonjour ! Vous êtes tous deux impatients d’une révolte populaire.Admettons que j’abonde dans votre sens. OK : c’en est ras-le-bol.

                                        Ok ok, mais une réflexion m’est venue. Aussitôt réfrénée qu’émise : si on fait le grand soir, Hollande sera un peu le Louis XVI de cette nouvelle révolution. On a tout subi de ses devanciers et voilà que c’est avec lui qu’on renverse la table !

                                        Aussi injuste que cela nous puisse paraître, tous ceux qui pactisent contre le peuple avec le grand capital devront être écartés.

                                        Alors, on mettra quià la place de Hollande ?

                                        noodles


                                        • oj 15 août 2012 16:43

                                          je crois que notre erreur est de penser qu’en remplacant des hommes par d’autres, les choses vont changer.

                                          c’est le systeme qu’il faut bousculer et l’institution qu’il faut court-circuiter.

                                          Ces hommes sont comme vous et moi, a la recherche d’un job plus ou moins valorisant et remunerateur.

                                          Un informaticien ne songe pas a transcender les logiques sous-jacentes des ordinateurs, pas plus qu’un politique ne songe a changer de paradigme pour les sociétés puisqu’ils ont été formés pour fonctionner dans celles-ci.

                                          C’est donc par l’autre coté de la lorgnette qu’il faut reflechir puis agir , c’est a dire comme un pere de famille (ou une mere) qui gere son microcosme dans la réalité.
                                          Or dans l’etat actuel du developpement de la civilisation, nous ne vivons pas dans le virtuel au sens materiel du terme.

                                          Les seules richesses reelles sont toujours le travail qu’effectuent chaque jour les millions de personnes qui se lévent pour aller bosser, le savoir qu’accumulent ces personnes, les ressources naturelles et les terres exploitables ainsi que l’organisation de ces personnes en Nation.

                                          Le reste est fondamentalement marginal ; a partir de la, il est plus simple de se positionner concernant le devenir de notre société et les actions eventuelles a mener pour reprendre naturellement notre destin en main.
                                           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès