Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’euro est fort ! Mais est-ce une force ?

L’euro est fort ! Mais est-ce une force ?

Depuis plusieurs mois, l’euro est une monnaie forte face à son équivalente américaine : le fameux US Dollar. En effet le cours de l’euro augmente au cours des mois pour atteindre un record de 1,3592$, vendredi 27 avril. Que veut dire cette augmentation ? Pour les nuls en économie, cela veut dire que le dollar est peu demandé face à l’euro qui, lui, est très demandé. Quelles en sont les raisons, quelle est la véritable situation de notre monnaie et est-ce un problème ?

Le dollar est actuellement une monnaie peu demandée en raison du ralentissement de l’économie américaine. Son produit intérieur brut (PIB), de 2,5% au dernier trimestre 2006, a chuté à 1,3% au premier trimestre de l’année 2007. Ce changement vient principalement d’une baisse des biens durables et de l’activité immobilière.
De l’autre côté de l’Atlantique, le premier partenaire commercial des Etats-Unis qu’est l’Union européenne est en forme. Notre continent se paiera, selon certains analystes, le luxe d’avoir un taux de croissance supérieur aux USA sur l’année 2007. Ceci n’était pas arrivé depuis 2001.

Les vases communicants entre le Japon et l’Europe

La force de l’euro vient aussi des investisseurs japonais. Actuellement le Japon a des taux d’intérêt très bas : 0,5%. Bien qu’ils aient été augmentés d’un quart de point en février 2007, la monnaie japonaise reste faible. A titre de comparaison, la Banque centrale européenne a fixé son taux d’intérêt directeur à 3,75%. Cette différence de taux a créé un grand jeu boursier. Des financiers empruntent à bas prix, au Japon, afin de le placer en Europe, lieu de haut rendement. Au final, l’euro bat aussi des records face au yen dégringolant : 134,23 yens ne valent qu’un euro.

Cela n’a qu’un temps...

Mais la bourse, c’est bien connu : ca monte, ca descend... Le temps des Dotcoms et du dollar fort n’est pas si loin. L’euro descendit à 0,8230 dollars en octobre 2000. A cette époque, les banques anglo-saxonnes ricanaient car elles voyaient leur prédiction de voir cette nouvelle monnaie sombrer.
Pour autant, deux ans plus tard, le 15 juillet 2002, un euro vaut un dollar. Depuis cette date, l’euro adopte une tendance haussière sur le long terme.
L’euro décrocha un premier record en décembre 2004 en atteignant 1,3666 dollars. L’année d’après, le dollar reprit du terrain et l’euro valait le 15 novembre 2005 : 1,1640 dollars. Cette date correspond à l’appel du pied que l’on effectue au fond de la piscine après une descente : l’euro, depuis, ne cesse de monter.

Est-ce pénalisant ?

Un raisonnement basique nous dit qu’une monnaie forte est pénalisante pour nos exportations et le tourisme. Le tourisme en France est responsable de 6,5% de notre PIB (en 2006, selon le gouvernement). D’un autre côté, seulement 27,9% de ses exports de produits manufacturés se réalisent hors Europe (selon les douanes, en mai 2006).
Des pays comme l’Allemagne (champion des exportations) pourraient être un vrai drame. Pour autant ses exportations ne fléchissent pas, bien au contraire, grâce à la qualité de ses produits et son image de marque.
En effet l’Union européenne doit donner la part belle à la qualité de ses exports et non à la quantité : domaine où la Chine règne en maître.
Cet euro fort apporte aussi de nouvelles possibilités aux entreprises européennes. En effet, celles-ci sont plus riches et peuvent réaliser des acquisitions dans des pays externes à la zone euro.
Le Financial Time observe déjà un monde des fusions-acquisitions agité en ce début d’année.


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Rdlm 30 avril 2007 10:23

    Pour le français moyen : un euro fort égale une essance pas cher !

    Je pense que ce simple fait doit en faire basculer plus d’un en faveur de l’euro cher...


    • jak 30 avril 2007 10:27

      très bon article, bravo et merci


      • tvargentine.com lerma 30 avril 2007 10:38

        C’est vrai que l’Euro fort permet à des entreprises ou des particuliers de faire plus facilement ses courses à l’étranger(achat de bien et matière premiere),ce sont donc des investissements qui permettent de contribuer à la croissance mondiale.

        Rien qu’en Argentine,le cours du pesos permet déjà de faire de belles choses et si nous attendons un peu,nous aurons 1 euro pour 5 pesos

        Pour infos,en octobre 2006,1 euro valait 3,70 pesos

        C’est déjà interessant surtout pour investir ou pour voyager De plus dans ce pays,vous pouvez rouler en voiture au gaz et donc,c’est encore plus avantageux avec une monnaie forte comme l’euro.

        Oui à l’euro fort et non à une monnaie de singe


        • brainwave 30 avril 2007 11:58

          Analyse partielle. On ne peut pas occulter le tandem Yuan- Dollar. C’est dans ce rapport qu’il faut trouver l’origine à mon sens de la baisse du dollar. Vous utilisez comme argument la baisse de la croissance américaine. C’est une vaste blague car elle n’est que toute recente, et si vous mesurez l’ecart justement de croissance ces cinq dernieres années vous verrez que le ’’boom’’ c’etait de l’autre coté de l’atlantique. Que la baisse actuelle ait une incidence dans les semaines a venir, certes, mais en faire un argument sur un phenomene qui dure depuis plusieurs années maintenant !


          • Eric V Eric V 30 avril 2007 13:26

            Merci Brainwave de vouloir appronfondir certains points de mon article. Cette hausse de l’Euro par rapport au Dollar ne signifie pas que les USA sont en train de perdre statut. Mais leur economie decoit par rapport a l’Europe. Meme si les chiffres du PIB americain sont certes recents (et en deca des esperances), la tendance a la baisse est connue depuis longtemps. Concernant le Yuan et le Dollar (je suppose que vous voulez parlez du « detachement » de ces deux valeurs) je pense qu’on pourrait elargir cela a la balance commerciale americaine. Les americains sont actuellement friands de produits etrangers et surtout asiatiques.


          • brainwave 1er mai 2007 10:22

            A A propos du PIB par tete americain, je vous conseille d’aller sur l’excellent site d’eurostat. Vous pourrez y constater l’ecart de progression entre celui des USA et celui de l’Europe ces cinq dernieres années et vous demander ou vous avez bien pu pecher l’idée que le PIB americain baisse ?????????????????????????????????????? Etudiant en economie ?


          • Forest Ent Forest Ent 30 avril 2007 12:07

            Pour l’instant, c’est le dollar qui baisse. Il baisse parce que la croissance US s’arrête, victime d’un surendettement des ménages plus que de l’état.

            Sommes-nous à l’abri dans l’UE ? Pas complètement. Il y a des phénomènes comparables en UK et en Allemagne, et les taux euro pourraient aussi bien se tendre. La courbe euro n’est pas tant que ça plus vaillante que la courbe dollar, à un an près.

            Pour l’export, LVMH et PPR sont à l’abri, mais des sociétés de mécanique comme Airbus, Snecma, Renault, PSA, ..., pourraient souffrir à terme, si l’euro se situait durablement vers 1,5$. L’effet sur les exportations est pour l’instant contenu par des couvertures raisonnables, mais limitées dans le temps.


            • frédéric lyon 30 avril 2007 12:45

              Pauvre France, qui n’est pas habitué à ne plus pouvoir manipuler sa propre monnaie !!

              Ne serait-il pas temps de se retirer de l’Europe, qui ne se décide pas à adopter nos très anciennes maladies ?


              • aruban 30 avril 2007 12:45

                Petite rectification :

                « 134,23 yens ne valent qu’un euro. »

                Ces derniers mois, il oscille plutot entre 150 et 160 yens pour 1 euro !


                • Eric V Eric V 30 avril 2007 12:54

                  Merci Aruban, d’avoir rectifier la valeur du Yen. Actuellement, il est a 163.509


                • frédéric lyon 30 avril 2007 13:09

                  Les valeurs relatives de l’Euo, du Dollar et du Yen déterminées par le marché mondial !!

                  Une révolution !!

                  Où sont nos crétins, beaucoup plus intelligents que le marché mondial puisqu’ils sont aptes à « corriger les erreurs de la main invisible » ?????


                  • Webes Webes 30 avril 2007 18:51

                    « Cette hausse de l’Euro par rapport au Dollar ne signifie pas que les USA sont en train de perdre statut »

                    Desole Eric mais la tu te plantes, ils l ont perdu le 11 septembre 2001, ce jour la pour la premiere fois le dollar c est fait shotter au debut d un conflit ! et la baisse de l’euro a pris fin ce jour et non en 2002.

                    Cordialement


                    • Eric V Eric V 1er mai 2007 10:41

                      Je voulais dire une baisse de la croissance du PIB. Desole, si mes propos ont prete a confusion.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès