Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > L’événement Taste of France : un arrière-goût de marché (...)

L’événement Taste of France : un arrière-goût de marché transatlantique

404588_286375851418032_1075305307_n
 

C’est à Bryant Park, New York, que c’est tenue les 28 et 29 septembre dernier la deuxième édition du Taste of France. Contrairement à la première édition qui était entièrement consacrée à la gastronomie, celle-ci a offert aux 100 000 New-Yorkais qui l’ont visitée « la possibilité de découvrir la France d’une toute nouvelle façon, à travers des événements et des programmes qui explorent la diversité du monde français : sa cuisine, son mode de vie, son tourisme, sa mode, sa culture, sa technologie et son innovation [1] ». Une rapide enquête s’impose pour décrypter cet événement et comprendre les véritables enjeux derrière la promotion de la France et de son patrimoine.

 

Les principaux organismes organisateurs

 D’abord, même si la présence d’un représentant officiel de la France est tout à fait cohérente, rappelons que M. Laurent Fabius, qui avait fait le déplacement, est membre du Siècle, de la Commission trilatérale, du groupe de Bilderberg (1995) et du Forum économique mondial de Davos [2].

Laurent Fabius accompagné de Jean-Louis Dumonet, secrétaire du Taste of France et président des Maîtres cuisinier de France pour l’Amérique du Nord

Laurent Fabius accompagné de Jean-Louis Dumonet, secrétaire du Taste of France et président des Maîtres cuisinier de France pour l’Amérique du Nord

 
 

 La French-American Foundation (FAF) est un des principaux soutiens de cet événement. Le directeur, Charlie Kolb, qui intervient en tant que membre du Comité d’organisation du Taste, est adhérent du Council on Foreign Relations et ancien président du Committee for Economic Development. Cette commission fondée en 1942 a contribué, entre autres, au plan Marshall, aux accords de Bretton Woods ainsi qu’aux Accords de libre échange. Pour mémoire, la FAF est une grande organisation dont le but est de « renforcer la relation franco-américaine considérée comme un élément essentiel du partenariat transatlantique ». Elle recrute via son programme Young Leaders et permet surtout, comme le note Pierre Hillard, de former les dirigeants de demain qui soutiendront la politique atlantiste [3].

 La Chambre de commerce franco-américaine, dont la présidente Elsa Berry est également membre du comité d’organisation, le French Institute Alliance Française (FIAF), l’Invest in France Agency, qui est responsable de la promotion, de la prospection et de la facilitation des investissements internationaux en France, qui veille à l’attractivité économique ainsi qu’à l’image du pays et dont le président, David Appia, est membre du Forum économique mondial de Davos [4].

 Le Comité national des conseillers du commerce extérieur de la France, qui a pour président de la section Amérique du Nord Paul Bensabat, qui est aussi un des fondateurs de l’événement et dont nous parlerons plus bas. Cet organisme est à l’origine du traité de Paris de 1951 ainsi que du traité de Rome de 1957 [5].

 Mais aussi quelques organisations culinaires telles que la compagnie D’Artagnan, les Maîtres Cuisiniers de France et l’Académie culinaire de France.

 

Membres fondateurs du Taste of France

Voici un petit panorama des principaux acteurs :

 Paul Bensabat, son président, surnommé « le roi du casher » par le New York Times [6], né au Maroc lorsque celui-ci était encore sous protectorat français, co-propriétaire du Saveur Food Group, co-fondateur du club des 600 et président du Comité national des conseillers extérieur de la France pour l’Amérique du Nord [7]. Ancien président directeur général du groupe Lactalis pour la zone des Amériques. Il a été honoré Officier dans l’ordre de la Légion d’honneur en juin 2013 par François Delattre, ambassadeur de France aux États-Unis [8].

Dix jours avant l’événement, réunion de l’équipe du Taste of France. Lieu choisi : la salle de marché du Nasdaq, pour le coup d’envoi des transactions, en compagnie du consul de France à New York et du vice-président d’Air France-KLM pour l’Amérique du Nord.
 
 

 Ariane Daguin, co-présidente, fille du célèbre chef cuisinier André Daguin. Elle quitte la France pour les États-Unis en 1977 et fonde son entreprise, D’Artagnan, en 1985 afin d’aider deux amis israéliens à commercialiser leur foie gras fabriqué dans l’Hudson Valley. Produits de qualités sans aucun doute, mais « français » par tradition seulement, puisque majoritairement produit outre-Atlantique [9]. Elle entretien des relations commerciales avec l’acteur Jean Reno, membre du comité participatif du Taste, pour qui elle distribue l’huile d’olive issue de son domaine provençal (28 $ les 454 ml) [10].

 Elle est proche du chef Alain Ducasse, lui aussi présent sur le Taste par l’intermédiaire de deux cadres de son restaurant new-yorkais, le chef de cuisine Philippe Bertineau [11], mais aussi André Compeyre, sommelier officiel de l’événement [12]. Notons, à titre informatif, qu’Alain Ducasse est membre du Siècle et est lui aussi proche de la French-American Foundation, pour qui il a non seulement organisé un dîner, mais aussi donné un discours lors d’un gala (dont il est un des donateurs) en 2012. [13]. Il était d’ailleurs venu avec son bras droit, Laurent Plantier, proche, comme Ducasse, du think tank américain Clinton Global Initiative.

Alain Ducasse lors du dîner de gala de la French-American Foundation au Palais d’Iéna à Paris le 27 novembre 2012

Alain Ducasse lors du dîner de gala de la French-American Foundation au Palais d’Iéna à Paris le 27 novembre 2012

 
 

 Mais aussi parmi les fondateurs, Enrique Gonzales, fondateur du groupe French Media Events, Jean Louis Dumounier, président des Maitres cuisiniers de France en Amérique de Nord ainsi que Jean-Louis Gerin, président de l’Académie culinaire de France [14].

 

Médias et partenaires financiers

 Il y a, derrière la promotion de l’événement, deux organismes de grande envergure : le français JC Decaux et l’américain Havas PR, dont le président, Yannick Bolloré, est membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce américaine auprès de l’Union européenne. Cette Chambre de commerce, ainsi que beaucoup des organismes précédemment cités, travaille directement ou indirectement à la mise en place d’un marché transatlantique avec l’aide du très puissant institut euro-américain le Transatlantic Policy Network (TPN) [15].

 Pour le financement, on trouve des grandes compagnies telles qu’Air France, L’Oréal, Lactalis, Dassault, EADS, Safran, la Société générale, American Express et bien d’autres [16]. La plupart de ces compagnies ont souvent une particularité en commun, elles sont de généreuses donatrices de la French-American Foundation. Notons que la FAF a aussi comme donateurs de prestige l’Open Society et la Ford Foundation [17] .

 

Le folklorique au service de l’économique

Sans surprise, cet événement est donc majoritairement le fait d’organisations élitistes et d’individus liés entre eux, à la fois acteurs ou promoteurs du mondialisme et de ses valeurs. Dans ces conditions, la mise en avant de la tradition française sous l’adage vide de « l’exception culturelle » par nos grands chefs, artistes et écrivains, relève du folklore hypocrite, cherchant à cacher l’invasion bien réelle du marché et de l’acculturation qui l’accompagne. Le grand chef en particulier est le nouveau représentant-caution du mondain – hérité de la « nouvelle cuisine », ce snobisme de masse culinaire né peu de temps après Mai 68.

Christophe Michalak, le célèbre chef pâtissier, et sa femme l’actrice Delphine McCarthy lors de la soirée Mikado King Choco (Lu, Kraft Foods) au « concept store » Colette à Paris, le 24 mai 2012

Christophe Michalak, le célèbre chef pâtissier, et sa femme l’actrice Delphine McCarthy lors de la soirée Mikado King Choco (Lu, Kraft Foods) au « concept store » Colette à Paris, le 24 mai 2012

 
 

Or, le mondialisme, dont les grands chefs et autres représentants (auto-)proclamés en culture française supportent la promotion en y apportant une caution folklorique, dégrade considérablement le quotidien des catégories qu’ils prétendent représenter dans les médias (artisans, agriculteurs, petits commerçants et restaurateurs). C’est au final la volonté des grands groupes industriels et agroalimentaires qui continuera d’avancer via ces relais culturels secondant le marché transatlantique. Outre des expositions déloyales à la concurrence, nous verrons à terme sauter les barrières de normes juridiques autour des OGM et des hormones, mais aussi des normes de travail et d’hygiène – au service de l’hygiénisme.

Ce n’est donc peut être pas un hasard si aujourd’hui Paul Bocuse, le pape de la gastronomie française et Alain Ducasse, son probable successeur, ne remettent plus en cause les OGM et les hormones. Il semblerait qu’ils soient obligés d’adapter leur discours afin que celui-ci ne vienne pas remettre en cause le cahier des charges des compagnies avec lesquelles ils collaborent et des think tanks dont ils sont les exécutants [18].

Romain R

Article initialement publié dans l’atelier E&R

 

Notes

[1] http://letasteoffrance.com/wp-content/uploads/2013/07/Taste-of-France-Press-Release-2013-11.pdf

[2] http://www.kontrekulture.com/produit/faits-documents-337

[3] La French-American Foundation et le Taste of France : http://www.frenchamerican.org/foundation-forum-1092013

Charlie Kolb, membre du comité d’organisation : http://www.frenchamerican.org/why-france-942013

La French-American Foundation, un relais des États-Unis en France : : http://www.voltairenet.org/article146888.html

http://frenchdistrict.com/new-york/files/2013/09/TASTE-OF-FRANCE-SHOW-2013-Hightlights-short-v10.pdf

Membres du CFR : http://www.cfr.org/about/membership/roster.html?letter=K

[4] Biographie de David Appia : http://www.institut.bercy.gouv.fr/sections/seminairecolloques/renceco/2012re/re18092012/downloadFile/attachedFile/David_Appia_biographie1.pdf?nocache=1362066926.88

David Appia au forum de Davos : http://www.dailymotion.com/video/xc6for_wef-davos-2010-interview-of-david-a_news

[5] http://www.cnccef.org/27-historique.htm

[6] http://www.nytimes.com/2011/10/30/jobs/paul-bensabat-of-manischewitz-a-king-of-kosher.html?_r=0

[7] http://www.linkedin.com/pub/paul-bensabat/21/93b/784

[8] http://www.ambafrance-us.org/spip.php?article4622

Paul Bensabat est également l’un des fondateurs de l’association Les Français n’oublieront jamais, dont l’objet est d’entretenir la mémoire des attentats du 11 septembre 2001 : http://www.youtube.com/watch?v=Aa1prVOTEvU

[9] http://www.lexpress.fr/styles/saveurs/ariane-daguin-fait-saliver-l-amerique_889171.html

[10] http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/grand-journal-new-york/jean-reno-fait-decouvrir-lhuile-dolive-made-in-provence-aux-americains-jean-reno-ariane-daguin-grand-journal-ny-09-11-1-3-157714/

[11] http://letasteoffrance.com/09/philippe-bertineau-benoit-new-york/

[12] http://letasteoffrance.com/participants/sommeliers-2012/

[13] Gala de la French-American Foundation : http://www.purepeople.com/article/david-douillet-et-sa-femme-celebrent-l-amitie-franco-americaine-avec-jeff-koons_a111016/5

Alain Ducasse au Siècle : http://www.kontrekulture.com/produit/faits-documents-345

Liste des donateurs du Gala de la FAF : http://french-american.org/wp-content/uploads/2013/09/FAF_France_2013_web.pdf

[14] http://www.consulfrance-newyork.org/IMG/pdf/TASTE_OF_FRANCE_SHOW_2013_-_Brochure_de_Presentation_Francais_v5.pdf

[15] Chambre de commerce américaine auprès de l’Union européenne : http://amchamfrance.org/fr/board_of_directors

Partenaires du Transatlantic Policy Network : http://www.tpnonline.org /institutions.html

http://french.irib.ir/analyses/item/222559-vers-le-march%C3%A9-transatlantique,-par-pierre-hillard

[16] http://letasteoffrance.com/sponsors/sponsors-2013/

[17] http://www.frenchamerican.org/sites/default/files/documents/page/2010_faf_annualreport.pdf

[18] http://lavieculinaire2.wordpress.com/2013/10/11/alain-ducasse-paul-bocuse-et-les-o-g-m/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • holodomore holodomore 14 mai 2014 13:28

    Oui, bon on savait déjà que le métier était gangréné par son rapport à l’argent. Apprendre ce système de réseaux ne fait qu’ajouter au tableau général un parfum de corruption qui ne dépare pas.


    • Richard Schneider Richard Schneider 14 mai 2014 16:14

      Article très intéressant. C’est assez original de présenter la mondialisation ultra-libérale par le biais de la cuisine …

      Excellente documentation, ce qui ne gâte rien !

      • Bergegoviers Bergegoviers 16 mai 2014 05:35

        Merci pour ce commentaire exceptionnel de clarté, Richard.


      • zygzornifle zygzornifle 14 mai 2014 17:40

        « M. Laurent Fabius, qui avait fait le déplacement, est membre du Siècle, de la Commission trilatérale, du groupe de Bilderberg (1995) et du Forum économique mondial de Davos »

        Je croyais qu’il faisait parti de l’association des victimes de la transfusion en France .

        • CaptV 15 mai 2014 09:52

          ça c’est la réponse du Pentagone aux Français après la signature du traité TAFTA :
          http://french.ruvr.ru/news/2014_05_15/Le-Pentagone-se-prepare-a-une-invasion-de-zombies-medias-6385/
          Et tout ça, pour le compte de qui ? Cou Cou, le vilain coquin qu’aime bien les petits enfants bien tendre,hummm.....

          http://www.magmontres.fr/modules/prestapress/uploads/305/857.jpg

          Ou encore :

          http://cdn.images.express.co.uk/img/dynamic/106/590x/prince-philip-surgery-dut-419500.jpg

          Allez maintenant, on se réveille, hein ?


          • CaptV 15 mai 2014 09:58

            Celle-là est beaucoup mieux :
            http://i.telegraph.co.uk/multimedia/archive/02180/prince-philip_2180591b.jpg
            C’est vrai qu’un beau sourire vaut mieux qu’un trop long discours.... !


          • CaptV 15 mai 2014 10:06

            Vous reprendrez bien un petit bout de Tarte, Sir ?


          • CaptV 15 mai 2014 10:25

            Qui a dit que les Nazis n’étaient pas aussi, des gens « intelligent » ?


          • HELIOS HELIOS 17 mai 2014 12:35

            Note :

            Les autorités américaines ont choisi les zombies, non pas pour éviter de stigmatiser un pays étranger, mais pour mettre en place un modèle d’intervention en cas de troubles intérieurs, de guerre civile en fait.
            ... et ils ont tout, même les logiciels informatiques qui serviront....

            Vous pouvez ne pas me croire, m’en fiche.

            • CaptV 15 mai 2014 10:19

              Même Montebourg s’aventure à parler de la Reine,....c’est vraiment qu’y sait plus quoi faire l’pauv’gars !
              http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2014/03/14/01007-20140314ARTFIG00075-arnaud-montebourg-menace-numericable-d-un-controle-fiscal.php
              Incroyable, ’pas ?


              • alinea alinea 15 mai 2014 10:21

                Que du beau monde !! Il y a des bombes qui se perdent !!!


                • CaptV 15 mai 2014 10:34

                  Je ne pense pas que les bombes puissent répondre à « ce » genre de Problème, par contre il est plus que fort probable qu’ils soient en train de nous y mener, sous les Bombes !
                  Au secours, les Français...Réveillez-VOUS !!!!


                • alinea alinea 15 mai 2014 11:23

                  Non Capt !! j’en ai bien conscience mais disons que je trouve les kamikazes djihadistes bien sots de lancer leur bombes dans les marchés d’Islamabad ; s’ils les lançaient dans ce genre de lieu, ça serait tout bénef pour tout le monde !


                • CaptV 15 mai 2014 11:38

                  Oui, ça c’est sûr ! Vous êtes dessus....
                  Halte à la manipulation des cerveaux, MKUltra et autres saloperies Satanistes !
                  Halte aux Médias mensonge, et exigeons leurs condamnations rapidement !
                  Halte au lavage de cerveau Hollywoodien, et à la culture de Mort qui vise l’esprit de nos Enfants !
                  Sortons très vite de L’UE, de L’Euro et de L’OTANazie sans contrepartie !
                  Vive la Souveraineté et la Liberté des Peuples !
                  A bas, les Politiciens corrompus et tous leurs sbires de Banquiers et autres Lobbys Eugénistes à la sauce Monsanto, G.E,etc.... !


                • CaptV 15 mai 2014 10:44

                  Au fait, Fabius....il les a planqué dans quel Paradis Fiscal, ses Milliards,hein ?
                  Fabius le collabo avec les Néo-Nazis Ukrainien et le Ministre de la IIIème Guerre Mondiale....si,si, je vous l’jure...


                  • CaptV 15 mai 2014 12:01

                    Bokko Harram, c’est le genre « agent double » ou « triple » au service du MI6 et de la CIA.
                    Ses liens avec AL QAÏDA et Hillary Clinton l’atteste....
                    En tout cas, ça pu énorme cette combine pour faire une intervention militaire( 1ne de +)pour le compte des Multinationales au dépend de l’Afrique et de ses Habitants Humains,non... ?


                  • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 mai 2014 13:13

                    Ce sont des oeuvres « d’agents triples », comme Merah, comme les massacres en Algérie dans les années 90 ou la prise d’otage au centre commercial de Nairobi dernièrement.

                    Décidément trop forts, « ils » arrivent à manipuler des gens qui revendiquent haut et fort leurs actes sans avoir un pistolet sur la tempe !


                  • BOBW BOBW 15 mai 2014 11:55

                    C’est étonnant cette rapidité avec laquelle nos « chefs toqués »et nos chefs politiques se sont empressés d’accourir « à la soupe atlantique » à quatre pattes sous la table ?? smiley


                      • Bergegoviers Bergegoviers 16 mai 2014 05:37

                        Bravo et merci pour ce texte indispensable, Romain R(omaine ?).

                        Je suis soulagé de voir qu’il existe encore en France des hommes fiers qui se dressent pour partager leurs idées les plus inspirantes.

                        • Olivier Perriet Olivier Perriet 16 mai 2014 13:11

                          Oui, en effet, une énumération de noms et qualités aurait été aussi « pertinente ».


                        • CaptV 16 mai 2014 13:50

                          Concernant les grands groupes(multinationales),quels sont les liens entre Monsanto et la WWF ?
                          Quels sont les actionnaires majoritaires de General Electric ?
                          Pour quels « investisseurs »roulent le Quantum Fund de Georges Soros ? Logé dans quel Paradis Fiscal s’il vous plaît ?
                          Pourquoi Total relocalise son département financier à la City ?
                          Etc..
                          Les exemples ne manquent pas, hélas.... 


                          • Werner Laferier Werner Laferier 17 mai 2014 12:13

                            Afin de chasser l’extrême droite (UPR, FN, Jobbik,Aube Dorée, Cinq étoiles, ect...) et l’extrême gauche communiste hors des élections européennes, je propose d’appliquer l’article 7 du traité de Lisbonne qui permet de suspendre les états coupable de violer les valeurs de respect de l’État de droit, de liberté et de démocratie.
                            Les partis populiste ne peuvent être qu’interdit, cette rhétorique nauséabonde du « nous le peuple » contre « Eux le pouvoir en place,les élites les étrangers » doit cesser.
                            L’Europe doit se renforcer avec l’aide d’un, Patriot Act européen.


                            • HELIOS HELIOS 17 mai 2014 12:39

                              ... déconne pas Werner, ce sont peut être ces partis et leurs adhérents qui nous sauveront....


                            • HELIOS HELIOS 17 mai 2014 12:51

                              Zut, je ne sais pas pourquoi le navigateur a coupé...


                              Donc, je voulais aussi te poser cette question, Werner :
                              Tu la vois arriver comment la « guerre de sécession » européenne qui justifiera l’abolition des états souverains au profit de je ne sais quelle administration centrale sur des provinces dirigées par des hobereaux sans pouvoir ni cervelle ?

                              Parce que les partis que tu cites, pour l’instant ce sont eux qui cimentent encore les etats, ce ne sont surement pas les grands partis, type PS ou UMP !

                              Alors, au lieu de jouer avec les allumettes, tu devrais songer a voter pour l’un d’entre eux, ce qui installe un contre pouvoir... tu te vois, en Europe demain, avec comme les USA, 2 partis en fait identiques avec un « Bush » a la tête de l’ensemble ?

                              Moi, ce cauchemar, je n’en veux pas. Il restera toujours assez (trop) de gens pour choisir le PS et l’UMP, ne soit pas comme eux... il faut donc que certains se préoccupent des peuples, et pour l’instant, même si ce n’est que dans les promesses, c’est bien ce que fait le FN

                              Je te conseille de lire l’interview de Marine Le Pen dans Time.

                            • Werner Laferier Werner Laferier 17 mai 2014 18:58

                              Il est important de connaitre vos droits devant les extrêmes, l’article 7 est une carte à jouer pour faire barrage au fanatisme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Romain Redouin

Romain Redouin
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès